Dynamique des entrées-sorties en réanimation en France (Mise à jour), par a113

Ici :

1- une courbe de la dynamique de l’épidémie depuis le 01/04. +

2- la même à partir du 17/04, pour détailler

3- un graphe superposant les entrées « brutes » en réa (bleu) à la dynamique des entrées « brutes » (rose) (dans ce schéma, c’est surtout l’enveloppe des courbes qu’il faut observer, cad tracer mentalement la tangente), ceci depuis le 04 mars (données les plus anciennes que j’ai pu recueillir).

Pour rappel, il s’agit d’un travail sur les « entrées quotidiennes en réanimation  » ++++ provenant du site geodes.santé-publique.

avec d=dynamique de l’épidémie (si d>0, l’épidémie s’étend, si d<0 c’est la régression).

Donc, début avril, on est monté parfois à plus de 20% d’augmentation par jour, voire plus (donc doublement tous les 5 jrs +++, voire moins), on est actuellement à un peu plus de 3% (doublement tous les 30 jours), situation identique au 11/Avril environ.

On a atteint le « pic des entrées en réa  » le 1/04 (771 entrées, 15 jours après le confinement) avec ensuite une « dégringolade des entrées en réanimation », jusqu’à -6,7% , le 5 mai.

Ensuite, assez rapidement après la fin du dé confinement (11/05 ), un plateau de baisse très modérée (-5% environ) jusqu’au début juillet.

Enfin, l’été voit uniquement une baisse du retrait de l’épidémie (pourtant les épidémies de maladies infectieuses respiratoires régressent classiquement avec les beaux jours), puis sa réactivation fin juillet-début août avec un d > 0 à partir du 24/07.

Je ne veux pas trop extrapoler sur les causes de ce phénomène mais il faut bien comprendre que tout ceci est assez rationnel, c’est à dire qu’il y a des conduites micro-sociales qui créent les conditions de ces nouvelles contaminations, dans la mesure où il n’y a pas d’autres dispositifs pour palier (et donc « influer » sur) le développement de cette pandémie, et donc l’expliquer autrement.

Le seul facteur positif étant une meilleure prise en charge de la maladie (donc moins de réa et réa plus courtes).

Si l’on ne réagit pas maintenant (la situation présente ressemble à celle du 14/03 !), sachant que le processus laissé sans action sur la réalité du phénomène repartira de façon « exponentielle », il est à craindre une situation hors contrôle dans certaines zones, l’agglomération de Marseille semble une bonne candidate (les hôpitaux de Marseille ont été obligés de ré-ouvrir des lits de réa ces derniers jours) d’ici la fin du mois.

Espérons que les mesures prises demain lors du « conseil de sécurité sanitaire » seront pertinentes.

Partager :

25 réponses à “Dynamique des entrées-sorties en réanimation en France (Mise à jour), par a113”

  1. Avatar de François M
    François M

    La montée du nombre de malades Covid en réa est moins rapide que celle des cas confirmés, car :
    – la moyenne d’âge des personnes touchées est plus faible ;
    – les techniques en hospitalisation se sont améliorées.
    L’inertie est plus grande, mais elle le sera aussi à la descente, sauf éventuellement en cas de reconfinement généralisé.

    Les mesures supplémentaires (masques obligatoires partout, …) devraient avoir un impact une semaine après, pour prendre en compte le temps d’incubation. Les mesures négatives aussi (protocole sanitaire insuffisant dans les écoles). L’augmentation très importantes des clusters est pour moi le signe que ce protocole est largement insuffisant. Mais bien sûr, on rassure la population avec du « les enfants ne se contaminent pas entre-eux, ce sont principalement des contaminations des parents vers l’enfant ». On va demander à Karine Lacombe ce qu’elle en pense … https://www.bfmtv.com/sante/coronavirus-la-professeure-karine-lacombe-testee-positive-au-covid-19_AN-202009080355.html contaminée par sa fille de 7 ans (en classe, tassée, sans masque donc)

    Mais rassurons-nous : il n’y a que « très peu » d’écoles / collèges / lycées fermé.e.s à cause du Covid en France … 28 selon le ministère, concernant 262 classes. https://www.ledauphine.com/sante/2020/09/08/coronavirus-les-ecoles-et-classes-fermees-dans-nos-departements-(ardeche-drome-hautes-alpes-haute-savoie-isere-savoie-vaucluse). Le ministre a dit que c’était peu ! Il a pourtant du mal avec sa calculette …

    … car un collectif d’enseignants en a épinglé 74 sur une carte googlemaps : https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1qSrisw1eZhc_imfnmmIvqeq9jjZG7VY1&ll=44.410666590294795%2C5.857556748281518&z=6

    Je rappelle qu’il y a eu pour l’instant que 5 jours de classe en primaire, 6 dans le secondaire…

    Le ministre oublie aussi de nous parler des lieux où le virus a été recensé dans un établissement (cas avéré) : 669 à ce jour, qui eux, restent ouverts (il doit y avoir des affichettes « à la Buzyn » pour faire peur au virus, ça doit être pour cela qu’on ne les ferme pas). Et pourtant, si on applique la « jurisprudence Castex », tout ceux qui ont été en contact avec un cas avéré devrait être en isolement pendant 7 jours même si eux-même sont négatifs … Non, les adultes et enfants de ces établissements ont le droit à un traitement de faveur : ils peuvent rester travailler et se faire contaminer dans la joie et la bonne humeur… Quel privilège !

    Donc, comme je le craignais, la rentrée des classes où tous les élèves sont tassés dans des endroits clos, parfois sans masque (en primaire) est une bombe sanitaire ! Nous allons pouvoir comparer les résultats de la France avec l’Italie (qui ouvre avec des demies classes), pourtant des latins comme nous français, donc pas toujours respectueux des règles établies …

    https://www.pauljorion.com/blog/2020/07/27/covid-19-48-ou-72-heures/#comment-813263

    1. Avatar de Paul Jorion

      Je ne suis pas responsable (sigh…) de tout ce que des Belges peuvent dire…

  2. Avatar de François M
    François M

    Si le gouvernement ne souhaite pas l’engorgement de la réa (et des morgues), juste un petit conseil : revenir sur le décret le plus à contre-courant en période de redémarrage de l’épidémie, celui paru le dimanche 30 août et qui restreint drastiquement la liste des personnes vulnérables. Surtout pour les personnes qui sont face à un public nombreux dans un lieu clos (hôtesses d’accueil, caissières, profs, personnel médical, …)

    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-les-personnes-vulnerables-de-retour-au-travail-plusieurs-associations-s-inquietent-6959040

    A croire que le gouvernement voulait vraiment cette augmentation des cas en réa.

  3. Avatar de a113
    a113

    il semble que en cas de depistage positif , la consigne de confinement ne soit pas bien respectée ++

    1. Avatar de Bernadette
      Bernadette

      La règle est que la personne testée positif doit sortir, ensuite il y a des tests collectifs (ephad)

  4. Avatar de Pierrard Joël
    Pierrard Joël

    Le passage de 14 à 7 jours de quarantaine pourrait laisser dans la nature 10 à 15% de malades encore contagieux. En outre le message envoyé est encore ambigu. D’un côté on vous annonce que des mesures difficiles doivent être prises et de l’autre on diminue la quarantaine.

    1. Avatar de juannessy
      juannessy

      On peut remettre la quarantaine à 40 jours pour vous faire plaisir .

      1. Avatar de Bernadette
        Bernadette

        Attention au point de gravitation de la maladie.

  5. Avatar de Lucas
    Lucas

    Confiner par zone / tranche d’âge / en fonction des moyens humains et matériels disponibles et du niveau de propagation du COVID-19 dans la zone ?

    1. Avatar de Lucas
      Lucas

      En plus le coup des tranches d’âges en plus d’être efficace, pourrait faire baisser un peu le RESSENTIMENT. 🙂

  6. Avatar de François M
    François M

    « Si l’on ne réagit pas maintenant (la situation présente ressemble à celle du 14/03 !) » …

    Pouvez-vous détailler le pourquoi vous pensez qu’il s’agit d’une situation identique à celle du 14 mars ? Instinctivement, je pense que l’on n’en est pas encore là.

    Sinon, Macron n’a visiblement pas l’intention de bouger de sa ligne « il faut vivre avec », donc il n’y aura sans doute pas de grande mesure demain (je mets les choses au singulier, c’est pour dire !). Il va attendre qu’il soit trop tard, comme en mars dernier. Puis il sera fier de lui (« on a été bon quand même ! »).

    1. Avatar de a113
      a113

      je parle de ressemblance : +- même volume d’hospit et même dynamique>0
      par contre la pente est 5 fois inférieure ce qui explique que l’on peut estimer un temps de doublement bcp plus long.
      la situation est donc moins inquiètante , mais il s’agit de rester vigilant .
      car nous n’avons que peu de réponses concernant cette nouvelle situation.
      le nombre de clusters est impréssionnant(>600) , as-t-on du monde pour gérer?…etc…
      qu’en est il des mesures sanitaires en Ehpad,en Entreprise…

    2. Avatar de Toulet Alexis
      Toulet Alexis

      « Sinon, Macron n’a visiblement pas l’intention de bouger de sa ligne « il faut vivre avec », donc il n’y aura sans doute pas de grande mesure demain »

      Les ARS se prépareraient depuis hier à des annonces de confinement au minimum local mais pouvant tout aussi bien être régional.

      Bien sûr, il pourrait s’agir de simple préparation « à tout hasard », en l’absence de toute indication sur ce que va annoncer aujourd’hui le gouvernement. Ou bien il pourrait s’agir de messages internes à bas bruit, destinés à permettre de commencer au plus tôt dès les annonces faites.

      Nous le saurons bientôt…

      1. Avatar de François M
        François M

        Le premier ministre n’a pas annoncé de mesure susceptible de modifier la tendance. Deux mesures qui auraient pu modifier la tendance (protection des travailleurs vulnérables et protocole sanitaire à l’école plus stricte) n’ont pas été annoncées. On attend donc d’être dans le mur pour réagir. Comme en mars.

  7. Avatar de joss
    joss

    Lors de la grippe espagnole, la 2ème vague était la plus impressionnante, serrons les dents, restons vigilants et dans quelques semaines, nous pourrons finalement crier victoire 😉

  8. Avatar de Robin
    Robin

    Vous allez « peut-être » me dire que je ne suis pas scientifique car je vais parler d’un point de vue différent.
    Ce blog est optimiste, bien.
    J’aime bien une citation dont je viens de vérifier l’origine elle est d’Averroès « l’ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine à la violence. Voilà l’équation. »
    Nous n’en sommes pas là ! Quoique que, regarder bien la réaction des personnes portant un masque contre celles qui n’en portent pas même dans des lieu ouvert et parfois venteux. « Justement » m’a t-on répondu lors d’une ballade sur une île tranquille face à la mer : « Mr le vent peut m’apporter vos miasmes«  (oui sur l’île de Ré) les « gens » ont du vocabulaire. Une petite précision pour finir le vent quand m’invectivait ce Mr arrivait dans son dos.
    Cela commence comme ça, j’en ai déduit par gentillesse, que cette personne pouvait soit être ignorante, soit avait peur et je n’ai pas garder la haine pour ma personne.
    Distiller la peur et les incohérences dans les informations transmises par les médias cela fait un peu « double contrainte » à la Bateson, même si cette théorie a parfois était mis en cause.
    Elle fonctionne bien actuellement vous savez ce sentiment d’avoir le « cul entre deux chaises »….
    Ce n’est pas un hasard si à l’heure actuelle en tant que praticien je peux rencontrer des personnes qui n’en peuvent plus comme elles disent et qui me disent encore « j’péte les plombs » comme dit la chanson.
    Donc je vous propose de faire le recensement tous les jours des plus de 1600 morts que nous avons en France cela en commençant par l’es cancers qui viennent en tête (+ ou – 27%) les maladies cardio vasculaire ( autour de 25%).
    Bon j’avoue que c’est n’importe quoi maintenant si nous voyons autrement par ex tous les accidents quotidien classés sous la rubriques « morts violentes » cela fait qd même entre 6 et 7%. Ce qui nous fait à la louche 104 par jours, ce sont souvent les rubriques « chiens écrasés » de nos journaux.
    Vous voyez que rien n’est simple et si j’écris cela c’est que ce sont les personnes que je rencontre qui me l’évoquent.
    Donc autre citation et c’est la dernière, elle est de Mandela : « le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre ».
    Pour finir par une note optimiste comme ce blog l’est,
    si il meurt par année en France autour de 600.000 personnes en 2018 il est né 758.000 bébés !
    Je n’en tire aucune conclusion si ce n’est que n’ois sommes au alentour de 1600 morts par jour pour 2032 naissance !!!
    Les grognons vont me dire et bien nous ne sommes pas sortis de l’auberge avec le collapse qui arrive !!!

    1. Avatar de Lagarde Georges
      Lagarde Georges

      A mes yeux la différence entre les épidémies très contagieuses telles que la covid-19 et les cancers ou les maladies cardio vasculaires, c’est le risque de voir très rapidement le nombre de décès du à cette épidémie croître jusqu’à un niveau qui me paraît inacceptable.

      C’est bien sur une opinion discutable puisque d’une part on est très loin d’avoir tout compris à propos de cette maladie et que d’autre part il y a surement des moyens plus accessibless et efficaces de diminuer la mortalité globale (on sait par ex. comment faire pour diminuer la mortalité infantile là où elle reste très élevée.)

      Sinon, pour le monsieur qui voulait vous voir porter un masque en plein vent sur le bord de mer, vous pourriez vous consoler en constatant qu’il avait au moins compris que ce qui le protège c’est le masque que les autres portent …

      1. Avatar de Moi
        Moi

        @Lagarde Georges: Il nous faudra donc l’expliquer au gouvernement et aux enseignants, eux qui pensent être protégés par des masques en tissu ou chirurgicaux. Ils poussent même l’absurde jusqu’à dire que les masques chirurgicaux protègent mieux: https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/09/10/covid-19-imbroglio-autour-des-masques-des-enseignants_6051702_3224.html

        Les gens sont devenus fous monsieur, malgré ce blog optimiste.

      2. Avatar de François M
        François M

        Les masques chirurgicaux ne filtrent pas ce qui rentre… donc ne protègent pas plus que les masques en tissus.

        L’État, après ne pas avoir protégé le personnel médical lors de la première vague, ne protège pas les enseignants du primaire pour la deuxième. Et s’il y a des clusters dans les écoles, ce ne sera pas de la faute du gouvernement et du protocole sanitaire qui n’a de sanitaire que le nom, ce sera forcément de la faute des profs qui n’en font qu’à leur tête !

  9. Avatar de Toulet Alexis
    Toulet Alexis

    A signaler par ailleurs cette page très bien faite qui fournit toutes sortes de visualisations sur l’épidémie en France :
    https://mapthenews.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/5df19abcf8714bc590a3b143e14a548c

    1. Avatar de François M
  10. Avatar de Bruno Savelli
    1. Avatar de joss
      joss

      Interview intéressante, bon il prêche pour sa paroisse 🙂
      Même si la Suède a eu plus de morts « avec » sarscov2 par habitant que la France, on peut voir qu’elle a compté large le nombre de morts liés au virus. En effet, si on analyse la mortalité toutes causes confondues, la Suède est meilleure que la France en sachant bien qu’elle n’était pas confinée et que la vie poursuivait presque de manière normale chez eux.
      https://www.euromomo.eu/graphs-and-maps/

      …et la Suède n’a pas l’air de recevoir de 2ème vague à sa porte…à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. J’ai quand même l’impression, hormis certain(e)s, d’une réticence conservatrice face à l’évolution technologique, qu’on ne peut que constater à moins…

  2. La « peur », comme toute émotion, est bienfaisante et nécessaire, c’est de l’excessivité dont on doit (on devrait) toujours se méfier…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta