Salut, l’IA, bienvenue au club !

Le Figaro, Coronavirus : une intelligence artificielle avait détecté l’épidémie plusieurs jours avant l’OMS

En analysant ces données agrégées, l’algorithme a détecté fin décembre la présence d’un foyer épidémique à Wuhan. Il a ensuite correctement prédit l’évolution du virus vers Bangkok, Séoul, Taipei et Tokyo dans les jours suivant son apparition. Les conclusions de BlueDot ont été envoyé aux autorités de santé, aux compagnies aériennes et aux hôpitaux publics en première ligne, comme le suggère la politique de la start-up. Mais face au risque d’être induit en erreur, ces alertes n’ont pas reçu l’accueil qu’elles méritaient.

bluedot

Ah ! ces alarmistes, quelle plaie !

Partager :

17 réflexions sur « Salut, l’IA, bienvenue au club ! »

  1. Quand on va à la pêche en mer , c’est bien de bien savoir choisir son filet en fonction du type de poisson qu’on pense ramener , mais c’est surtout intelligent de le confier , au retour , au bon cuisinier ( le plus souvent cuisinière ) pour le faire cuire , le préparer …et le manger .

  2. « Fin décembre », la date est imprécise. La start’up canadienne donne-t-elle une date plus précise ?
    En l’état les affirmations de cette étude canadienne selon Le Figaro posent un problème de chronologie si l’on considère que :

    – Li Wenliang, médecin ophtalmologue à Wuhan lançait l’alerte dès le 30 décembre (sans l’aide d’une intelligence artificielle, mais par contre connecté à un réseau social )

    – Le 31 décembre le Centre taïwanais de contrôle des maladies informait quant à lui l’OMS par mail de l’apparition d’une épidémie présentant des similitudes avec le SRAS. (Wikipédia)

    – l’OMS dit l’article se référant aux affirmations de la start up canadienne aurait alerté le 9 janvier, pourtant l’on sait qu’elle avait en réalité été informée par les autorités chinoises dès le 31 décembre. Bref, sans l’aide d’une IA on savait, le fait est qu’on donc la rétention d’information aussi bien du coté du gouvernement chinois que du coté de l’OMS
    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/04/27/les-liaisons-dangereuses-entre-l-oms-et-la-chine-ont-marque-la-crise-du-coronavirus_6037929_3210.html

    4
    1. Bonjour,

      Il y a partout de la rétention d’information Pierre-Yves, comme ici, sur ce Blog…

      Par exemple :

      1- le fait que des médecins de Milan aient constaté très tôt (automne 2019) des cas de pneumonies graves inhabituelles…

      2- le fait qu’il existe une corrélation forte entre la chronologie des fashions weeks de Milan auxquelles ont bel et bien pris part un grand nombre de chinois, et le sens de propagation du virus en Europe, avec des liens incontestables du côté des plus riches (jets privés) ; étonnant d’ailleurs que sur ce Blog, on ne soulève jamais la question de la catégorisation sociale des patients atteint de la Covid-19 non pas à un instant t, mais bel et bien au file du temps depuis le début de cette pandémie, et ceci afin de remonter les différents vecteurs de transmission du virus…

      3- l’existence de mesures internationales thérapeutiques d’exception qui peuvent expliquer la très grande disparité des taux de mortalité d’un pays à l’autre, avec les bons et les mauvais élèves comme hélas ! la France…

      4- l’existence d’une molécule nippone autre que celle défendue mordicus par l’équipe de la Canebière, et qui elle, ne tue pas ses patients, mais au contraire les soulage plus rapidement de leurs symptômes fiévreux, voire leur évite tout risque de choc cytokinique…

      Rq1. le favipiravir se révèle être étude après étude, la meilleure solution que nous ayons, et l’Allemagne fait justement partie des pays qui en a commandé en grande quantité au Japon, et ceci dès le début de la pandémie, pendant que la France, elle, jouait à l’apprentie sorcière avec l’hydroxychloroquine, entraînant dans son sillage bleu blanc rouge, les Etats-Unis…

      Rq2. mais peut-être que nos ministres de la santé, qui tous se suivent et se ressemblent année après année, ne savent toujours pas ce que signifie une demande exceptionnelle d’ATU ?!

      Etc.

      Il y a de la rétention d’information de partout ! On appelle ça de la censure !

      Ni plus. Ni moins.

      Et quand je lis ou entends ici ou là, voire même ici sur ce Blog, les propos répétitifs et redondants de certains commentateurs se croyant bien mieux sachants que tous les autres, je me marre jour après jour à gorge déployée au regard de la gravité de notre situation en découlant, tant cette dernière en devient désormais à la fois incroyable et insoutenable, voire même, risible au plus haut point !

      Et ça, cette pseudo-IA n’y est pour rien…

      Amitiés,

      Philippe

      1
      1. Simple complément… (( on ne sait jamais…autant savoir…))

        « FAVIRIPAPIR »
         » Une analyse de ses résultats devrait être publiée prochainement, mais Fujifilm travaille déjà à une demande de modification de l’autorisation du produit, pour y intégrer cette nouvelle indication, contre le Covid-19 .
        Une demande qui pourrait être déposée dès le mois d’octobre, selon le laboratoire. Le Japon rejoindrait ainsi l’Inde, la Chine et la Russie, pays dans lesquels l’Avigan est déjà autorisé en traitement du Covid-19
        « .

        Quoi??Comment?? La Russie …Poutine sévit à nouveau…  » Vade retro Satanas « ..! Et en plus , si j’ai bien lu… , une sorte de « générique » au tiers du prix occidental …Impensable…!!! Déjà la provocation de cette proposition de livraison de gaz banal par tuyaux fixes au lieu du gaz de schiste par nos bons vieux tankers maritimes en convois .!!.. Il serait temps de réagir.. On me dit dans l’oreillette que ce serait un refus UEoccidental ..ouf!!… sauvés…Mais que fait donc la police ???

      1. PAD
        Bluedot lança sont alerte le 31, donc pas mieux que les lanceurs d’alertes précités.
        https://www.wired.com/story/ai-epidemiologist-wuhan-public-health-warnings/

        Mon sentiment est qu’il s’agit surtout d’un coup de pub d’une stat’up, qui pour se développer doit faire parler d’elle, quitte à faire quelques entorses à la chronologie.
        Ils ont sans doute détecté quelque chose, mais pas mieux que d’autres avec des moyens limités mais suffisants pour se rendre compte qu’il se passait quelque chose du coté de Wuhan.
        Et quand la censure est là, je reprends volontiers le terme, toute source d’information embarrassante, d’où qu’elle vienne, est mise sous le tapis.

        1
      2. @ PYD
        Plausible.
        Le nécessaire eût été aux décideurs de profiter de ces « moyens limités mais suffisants pour se rendre compte qu’il se passait quelque chose du coté de Wuhan » pour anticiper et non, pour certains, de censurer.

  3. Le plus grave se trouve peut-être dans le « à lire » de l’article en question
    «L’intelligence artificielle va-t-elle tuer le libre arbitre?»
    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/l-intelligence-artificielle-va-t-elle-tuer-le-libre-arbitre-20190927
    avec la fin de l’individu.
    L’IA est encore à l’orée d’une forêt qui pourrait être sombre pour certains et lumineux pour d’autres.
    Je n’ai pas peur de l’IA, mais peut-être un peu plus pour ses concepteurs du numérique dont j’ai fait partie à une autre époque.

    1. Question très intéressante en effet.
      Devons nous garder notre libre arbitre pour le meilleur et pour le pire?
      Ou bien en abandonner une partie pour ne garder que le meilleur grâce à des outils comme l’IA?
      Ce débat sera fascinant.

  4. Concernant l’utilisation (dévoyée? / astucieuse? ..par contournement bancaire) de l’ I.A. , quelqu’un connaît-il « Monito.com » vanté ce jour ( incrustation-écran incluse ) sur FR5 , = comparateur « instantané I.A. » à frais variables (mais 5 à 10 fois inférieurs aux services bancaires traditionnels) de circuits de transferts d’argent entre particuliers… et + si affinités..?
    Vice ou vertu ?

Les commentaires sont fermés.