4 réflexions sur « « Il était mon frère » »

  1. C’est bien papi Brossard, montez nous le bourichons! Pq pas un ave maria aussi. Il y a sûrement une prof qui s’est sucuidé Pour précarité mais y’a pas d’ennemi alors papy aime l’€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.