Covid-19 : Une deuxième vague désormais du même ordre de grandeur que la première

Les échelles des cinq diagrammes ne sont pas les mêmes vu la taille différente des pays et la sévérité des vagues dans chacun d’eux, mais ils permettent de comparer visuellement les deux vagues (les 3 aux États-Unis).

La sévérité dans les cinq pays, la voici (décès par million d’habitants) :

Belgique : 1.691
Royaume-Uni : 1.096
États-Unis : 1.081
France : 993
Suisse : 892


Pour les matheux d’entre nous : la version française du remarquable papier de Bert Hubert commentant le plan moléculaire du vaccin BioNTech / Pfizer : Explorons le code source du vaccin BioNTech / Pfizer contre le SARS-CoV-2.

Partager :

59 réflexions sur « Covid-19 : Une deuxième vague désormais du même ordre de grandeur que la première »

  1. Le cas de l’Allemagne , un des meilleurs élèves de l’Europe sur la première vague , montre que la deuxième vague , non terminée , représente ce jour 2,9 fois la première vague

    Cumul décès ce jour : 35.000

    – première vague : 9000 décès

    Le cas de la Tchéquie étant pire:
    – première vague : 300 décès
    – cumul décès à ce jour : 11800

    La tendance en France et Belgique est à la baisse

    Par contre en UK ce n’est pas le cas :

    https://www.lepoint.fr/monde/covid-19-vers-des-restrictions-plus-strictes-en-angleterre-03-01-2021-2408009_24.php#xtmc=johnson&xtnp=1&xtcr=7

    1. Comme quoi cette histoire de ‘bons’ ou ‘mauvais’ élèves est un mythe… 🙂
      Du 24/02/2020 au 31/07/2020:
      Allemagne: 9141 / 23930.
      France: 30265 / 34367.
      Royaume-Uni: 41189 / 31380.
      Italie: 35141 / 39018.
      Espagne : 30081 / 22392.
      Belgique: 9865 / 9600.
      Suisse: 1705 / 5377.

      Rave-party ou attrait pour la montage et la neige, c’est pas simple…
      “Malgré les appels à rester chez eux, les Allemands se précipitent à la montagne”
      https://www.dailymotion.com/video/x7ygda1?syndication=273844&playlist=x6k7yn

      2
      1. @François

        Exactement : aucun pays d’Europe n’est épargné hormis la Norvège ( 80 décès/million) , Iceland ( 85 décès/million),..

        Reste la vaccination , mais il faut une vraie stratégie qui n’a pas été anticipée par l’exécutif .

        S’il y a 60% des personnes qui sont réticents à la vaccination , il y a 40% soit 27 millions de personnes qui sont prêtes à se faire vacciner.
        Aux personnes vaccinées il faut ajouter les personnes déjà immunisées 10 à 12%

        Israël : 150.000 vaccinations par jour , et 1 million de personnes ont reçu leur première vaccination.

        1. A ce rythme, l’intégralité de la population israélienne devrait être vaccinée au 25/02, ce qui permettra de voir l’efficacité de l’immunisation à l’échelle du pays, colonies en territoires occupés comprises, mais à l’exception regrettable de la population palestinienne…

      2. Ouais mais ces résultats inversés ca pose tout de même de la réelle efficacité des masques pour tous en toutes circonstances car nous ne sommes pas du tout dans les mêmes conditions à ce sujet que lors de la première vague. J’entends déjà les excités hurler, alors je redis je n’ai pas dit inefficacité mais réelle efficacité de ce type de prophylaxie ! On peut le multiplier à l’infini à d’autres échelles comme Nice en France. C’est d’ailleurs pour cela que parler de vague en isolant des territoires dans le temps n’a en réalité pas véritablement de sens. On verra l’ensemble à la fin, car au niveau mondiale la vague est UNE et progresse avec des à -coups parfois suivant le terrain de campagne pour le virus…

        Selon la circulaire de vaccination du gouvernement, la maladie Covid 19 est mortelle dans 8% des cas pour les plus de 80 ans et majoritaire pour ceux en EHPAD. Y a encore un joli réservoir mondiale (enfin surtout dans les pays riches) !

        2
        1. ça doit quand même être efficace car la traditionnelle épidémie de grippe n’a pas eu lieu cette année , et c’est valable pour toute une série d’autres virus qui ont disparus

          1
        2. Oui bien sûr, le port du masque ne fait pas tout, même correctement porté…
          Au niveau européen je ne sais pas, mais en France sur 65000 décès recensés à ce jour, presque 28000 ont pour origine des personnes en ESMS. Clair qu’au niveau mondial, c’est loin d’être terminer…

  2. D’après un ami médecin responsable de la remontée des chiffres dans notre hopital local, la mauvaise situation de la Belgique ne serait qu’apparente. Selon lui, la Belgique posède le système de suivi informatisé le plus efficace. A contrario, la France ne pourra être certaine de ses chiffres que d’ici 2 ans après vérification ! Il est en effet toujours très difficile de savoir quels décès sont imputables ou non au Covid, surtout pour ceux qui ont lieu dans les EPAD et à domicile.

    2
    1. Pour la France, tout va dépendre de la qualité des certificats de décès… Le souci est qu’au printemps 2020, en l’absence de tests pour les patients restés dans leur EHPAD où ils sont DCD, on ne pourra jamais avoir aucune certitude. Pour les décès du printemps au domicile, ce sera la même question.
      Lors de la 2e vague, la question se pose moins puisqu’on disposait de tests en quantité.
      En France, ce qui apparaît d’ores et déjà dans les statistiques de l’INSEE, c’est une surmortalité mais il faudra effectivement plus de temps pour disposer des causes de DC. Au printemps, il a été constaté un recours aux centres d’urgences neuro-vasculaires en nette diminution (moins 30%) par rapport à la période sans Covid. Il y a eu beaucoup d’inquiétudes sur une possible diminution de la qualité de prise en charge mais une question peut se poser: du fait du confinement et de la diminution d’activité, n’y a-t-il pas eu, tout simplement, moins d’AVC, tout comme il y a eu une nette diminution des accouchements prématurés du fait de la mise au repos “forcé” des femmes enceintes ?
      Tout ceci mérite d’être analysé plus finement, idéalement d’ici quelques mois, c’est vrai. Dans ces conditions, difficile de convaincre les “rassuristes” qu’il ne s’est rien passé et que cette histoire de Covid, ce n’est pas du flan.

      1
    2. @Pascal
      Chaque pays ne pourra être certain de ses chiffres que d’ici un an ou deux…
      Je ne l’ai pas retrouvé, mais a été posté ici en commentaire ou en tweet un article (FT ?) et un graphique, relayant une étude lors de la ‘première vague’ suggérant que les décès avaient été sous-évalués principalement en Italie, Espagne et Royaume-Uni…

        1. @joss
          Statens Serum Institut
          Contact person ​Steen Ethelberg
          Is a major European research centre engaged in a broad array of collaborations with sister organisations in other countries, institutions, companies and health research centres throughout the world.
          The SSI includes the Danish Centre for Biosecurity and Biopreparedness (CBB), the national authority that issues licenses to research institutions, pharmaceutical companies, hospital laboratories etc. to allow them to work with biological dual use components.

  3. Ne perdons pas de vue nos acquis de nos discussions antérieures (première vague) :
    A: les indicateurs doivent être corrigés et interprétés ! 1/ La surmortalité est plus instructive que les décès attribués au Covid. On peut établir une courbe dans des délais raisonnables pour comparer les nations. 2/ Les Ehpad sont une source de clusters importants (aussi les croisières) et la question a été très mal gérée. On a peu d’analyse de suivi des vieillards tenus à domicile. 3/ Les soins intensifs sont un bon indicateur. 4/ Les hospitalisations sont un indicateur sérieux mais soumis à pression : parfois l’acceptation puis le maintien à l’hopital peut avoir des raisons de rentabilité ou de saturation – il faudrait intégrer les malades à domicile qui sont inconnus. 4/ Le chiffre des contaminations est le plus hasardeux, dépendant de la disponibilité des tests et des critères d’application à tt le monde ou à des cas ciblés. 5/ Les chiffres absolus et totalisés par pays de décès et de contaminations sont donc vraiment un leurre qui nourrit l’angoisse à titre commercial. Seul le totalisateur mondial (OMS) a quelque valeur. 6/ Il faut séparer les chiffres par vague et rapporter à une proportion de population. 7/ Il faut être prudent dans les comparaisons entre pays, parce que la densité de population fait circuler le virus librement. Ainsi les zones peu peuplées d’USA, de France, Espagne, etc., devraient être sorties de la comparaison. J’ai vu arriver le virus par vagues dans des villages d’Isère : il fallait une semaine pour que le virus ‘saute” d’un village à son voisin. 8/ Il faut être prudent dans les comparaisons de la 2e vague, car les pays moins atteints en mars le sont bien plus en novembre…
    B/ Rétrospectivement, on peut déjà tirer des leçons : il aurait fallu encourager la fabrication citoyenne des masques comme dans les autres épidémies précédentes (1918 etc) et avoir un stock de moyens de protection des infirmiers. On a menti au point de s’inquiété des surfaces d’abord, des gouttelettes ensuite, des aérosols bien tardivement. On a pas été assez rigoureux sur le plein air et l’aération des salles.
    C/ Le confinement était une réaction normale et valide. Le contrôle des circulations des touristes n’est pas encore bien maîtrisé pour cet hiver alors qu’il aurait du se maitriser dès février 2020 avec de l’isolement en hôtel etc. Mais des mesures préparatoires à prendre dès janvier 2020 n’ont pas été prises. Finalement le couvre feu parait une initiative suffisante, après une bonne application des mesures de protection et le télétravail. La France se caractérise par des mesures prises avec plus de retard et des règlements tatillons et contre-productifs.
    D/ En vertu du taux de mortalité frappant surtout les âgés et la nécessité de maîtriser les hospitalisations , une autre stratégie était elle possible ? En tant que plus âgé, j’ai le sentiment d’être laissé individuellement à moi-même, mes proches et mes concitoyens n’agissant qu’en fonction de leur angoisse (ou non).

    1
    1. @Pascal : il y a eu une étude internationale en octobre sur la surmortalité du covid.

      https://www.liberation.fr/france/2020/10/14/surmortalite-liee-au-covid-la-france-a-evite-le-pire_1802313

      La France s’est distinguée en rapportant plus de décès de covid que de surmortalité.

      @Chabian

      Les rapports de santé publique France disponible ici https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-31-decembre-2020 discuttent la surmortalité (p38).

    2. Les mesures de restriction actuelles semblent calibrées pour le variant actuel du virus circulant en France, il est dommage qu’elles n’aient pas été appliquées plus tôt ou après un confinement plus long.
      Les départements qui préoccupent sont soit frontaliers soient relient une zone Luxembourg Suisse, où il y a de nombreux travailleurs transfrontaliers, qui ne sont peut-être pas en télétravail ou indemisés au chomage partiel.
      Curieusement ni l’Alsace, ni la région parisienne ne sont concernées.
      Faut-il y voir un premier effet protecteur de l’immunité partielle collective, les taux de contammination cumulés étant semble-t-il déjà de 22 % en région parisienne pour 15 % en France entière.

      Cependant l’arrivée inéluctable de la variante anglaise (cf Bayonne) que de nombreux experts qualifient de plus contagieuse sans une quelconque théorie explicative a pour conséquence que notre niveau de restriction (R 1) devient totalement inadapté et laisse présager une vague en 2-3 mois, c’eat à dire dans un délai où le vaccin ne peut avoir encore aucun effet sur l’épidémie (sur les morts en EHPAD si ).

      1
    1. Qu’ils vaccinent déja les volontaires , au rythme actuel ce ne sera pas fini avant la fin du siècle

      1. Sauf Jaune
        (sinon charge de police et vidage immédiat de la seringue dans l’oeil du manifestant)

        1
    2. à Otromeros. Oui, c’est un cauchemar… On ne pouvait pas trouver pire dans le ridicule. Cela n’a aucun sens, sinon d’avoir une rustine, un masque. Et cela arrivera bien trop tard. Un groupe citoyen demande a se préparer, adopter une méthode de travail et les questions à examiner, puis à s’informer complètement, puis à conclure un rapport. Et on voit ensuite ce que les décideurs font du rapport… C’est se défausser de sa responsabilité et de sa capacité à convaincre sur de braves citoyens. Désespérant.
      Mais on sent bien le problème, selon le rapport signalé par Illicitano plus bas. L’approbation du vaccin dans l’opinion a, en 2009, basculé en 15 jours en un fort refus. Et le projet d’imposer 14 vaccins en début de législature a pourri toute confiance.
      Macron a voulu se réserver la plupart des annonces. Il a épuisé ses cartouches.

  4. Pendant ce temps, il semble que la Corée du Sud soit en train de stabiliser sa troisième vague (par rapport aux standards occidentaux, ce serait plutôt une vaguelette) épidémique.

    https://bibbase.org/other/covid-19?sort={%22field%22:%22stats.confirmed%22,%22order%22:-1}&offset=0&filters={%220%22:true}&granularity=0&search-county=%22%22&search-Province/State=%22%22&search-Country/Region=%22South%20Korea%22&log=null&deaths=0&confirmed=1&avg=1&big=false&perDay=true&regions=[%22country-,South%20Korea%22]

    L’article suivant signale cependant que plus de 1000 contaminations ont été enregistrées ce dimanche alors qu’il s’agit normalement d’un jour “creux”. La majorité des contaminations semblent contrée dans les prisons, les hôpitaux gériatriques et les unités de soin de longue durée.

    https://www.koreatimes.co.kr/www/nation/2021/01/119_301905.html

      1. De la théorie à la pratique .

        Pas de Chef d’orchestre à la hauteur pour mener la partition
        Des musiciens n’arrêtant pas de faire des fausses notes
        Pas de répétition et de générale

        et pour finir la cacophonie que nous vivons

        Le Roi est nu
        Les “masques” sont tombés

        3
        1. Coucou,

          Je ne veux pas défendre Macron et son équipe. L’histoire jugera, avec des chiffres qui signifient quelque chose.

          En ce qui concerne la vaccination, je trouve que c’est du délire. Cela fait huit jours que les vaccins sont disponibles. Il y a un plan , une stratégie qui a été expliquée.
          2 jours après, les gens gens crient, 1 semaine après c’est le scandale !
          Mais c’est du délire. un bilan après une semaine alors que la campagne de vaccination va durer toute l’année !

          Le délirium continue, avec une moitié de zozo qui ne veulent pas entendre parler de vaccination alors que l”histoire nous apprend que les vaccins ont sauvés des millions et des millions de gens. (par centaines)
          Moi qui habite à 10 km d’arbois, pays de pasteur ! Je me tais, sinon, je m’emporte.

          Bonne journée

          STéphane

          1. @Stéphane

            Le plan de vaccination de 1 million de français prévu en janvier a déjà été repoussé à fin février ( dixit Attal).

            et pendant ce temps:

            Le tirage au sort des 35 Français du groupe citoyen qui accompagnera la campagne de vaccination débutera ce lundi 4 janvier, a indiqué le Conseil économique, social et environnemental (Cese) chargé de sa mise en place par Emmanuel Macron.

            https://www.nouvelobs.com/vaccination-anti-covid-19/20210104.OBS38376/35-francais-bientot-tires-au-sort-pour-suivre-la-campagne-de-vaccination.html

            1
            1. Coucou,

              Je ne sais pas ce que c’est que ce comité théodule. UN volapuk de communicant.
              Et c’est dommage, car le principe du tirage au sort (à compétence équivalente evidemment) me plait bien. Un truc à creuser, surtout pour des fonctions décisionnelles et à responsabilité.

              Bonne soirée

              Stéphane

      1. Oui le plan a été à peu près suivi. Il faut noter qu’il était spécifiquement conçu pour une épidémie de grippe.
        On y retrouve les stades 1, 2, 3 dont on nous a parlé au début de l’épidémie. Même la photo en page 14 donne la salle dans laquele ont eu lieu les premières réunions du conseil inter ministériel.

        Par contre page 13, dans le chapitre “Actions permanentes” il y avait ” Préparation de stocks de masques (Santé, tous ministères, entreprises)” Ha ha ha !

        Pas impossible que powerpoint constitue une partie du problème effectivement. Cela a été analysé dans ce livre : https://www.editionsladecouverte.fr/la_pensee_powerpoint-9782707159533

    1. @ilicitano il y a de beaux Powerpoint !
      https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/strategy-update-french.pdf
      “Idéalement, les cas confirmés devraient être isolés dans des établissements spécialisés afin de minimiser le potentiel de transmission ultérieure et d’apporter toute l’assistance nécessaire. Si cela n’est pas possible, et qu’il est demandé aux cas confirmés de s’isoler chez eux, un suivi et un soutien appropriés doivent être mis en place pour s’assurer que les individus sont capables de s’isoler efficacement sans aucun contact social.”
      “..que les contacts étroits de tous les cas confirmés soient rapidement identifiés afin qu’ils puissent être placés en quarantaine et faire l’objet d’une surveillance médicale …”

      Que lisaient Macron, Philippe, Buzyn, Salomon le 3 février 2020 ?
      https://www.who.int/docs/default-source/coronaviruse/srp-04022020.pdf
      “The Committee recommended that WHO should continue to use its networks of technical experts to assess how best this outbreak can be contained globally, and intensify support for preparation and response, especially in vulnerable countries and regions.”
      “It is expected that cases will continue to be exported to other countries while the outbreak continues in China. ”
      ” In some cases, countries may require operational assistance to strengthen their capacity to detect and respond to these imported cases. “

  5. Pourquoi ça “merde” jusqu’à aujourd’hui ?

    “Les éléments de cette consultation devront ensuite être entrés dans le système d’information “vaccin Covid” opérationnel à partir du 4 janvier et qui permettra d’assurer le suivi de la vaccination.”

    in https://www.capital.fr/votre-retraite/covid-19-le-protocole-sur-la-vaccination-en-ehpad-detaille-1389366
    On pouvait s’en douter depuis avant Noël
    Publié le 23/12/2020 à 14h32

    Et Macron n’était pas au courant !

    Il aurait pu hier soir à 20 H en début de JT égrener les prénoms des heureux bénéficiaires d’une injection, celà n’aurait pris que 5 minutes !

    ” un guide a été envoyé par le ministère de la Santé, mardi 22 décembre aux Agences régionales de santé (ARS) et aux fédérations du secteur du grand âge”
    C’est normal les bureaucrates procrastinateurs ont fait leur boulot et vont partir fêter Noël, aux autres de continuer ..

    ” l’avis de la commission de vaccination de la Haute autorité de santé (HAS) qui doit être rendu d’ici à la fin de la semaine”

    Ce n’est qu’après que les directeurs d’Ehpad et les résidents seront informés, sachant que la vaccination ne peut avoir lieu que sur place (lots de 5, froid) après le recueil du consentement par chaque médecin traitant et pour une part significative des résidents (merci les tableaux excel) il n’est pas étonnant qu’il faille prévoir un délai de 15 jours à 3 semaines surtout compte-tenu des sous-effectifs et disponibilités en période de Fêtes.

    Il est surprenant toutefois sur 8000 établissements et 700 000 résidents de ne pas en trouver plus de 300 en suffisament bon état et volontaires pour donner leur consentement oral éclairé et se faire vacciner par un médecin, même si ce n’est pas leur médeçin traitant.

    En fait tout était programmé et annoncé depuis des semaines pour une autorisation Européenne au 31 décembre, afin de laisser Boris jouer cavalier seul et utiliser les premières doses disponibles.
    Ce n’est que le sursaut de l’UE d’avancer le calendrier d’une semaine qui a pris nos bureaucrates de court, pour une opération qui n’a été vue chez nous que comme une opération de com (de plus)!

    1. @Ruiz ; de ce que j’ai lu ici où là, le circuit tel qu’il était conçu était le suivant :
      Usine de Puurs en Belgique -> camions avec les boîtes spéciales conçues par Pfizer avec de la glace carbonique ou de l’azote liquide -> super réfrigérateurs dans les CHU à -80 °C -> camions avec les boîtes à glaces carbonique ou azote liquide -> réfrigérateur à 4°C des EHPAD.

      Les vaccins peuvent rester plusieurs semaines ou plusieurs mois dans les super-réfrigérateurs, qui selont ma compréhension, se trouvent dans les CHU, régionaux, mais une fois arrivé dans les réfrigérateurs à 4°C des EHPAD, on n’a plus que 5 j pour l’administrer… Je ne pense pas qu’ils aient la possibilité de les répartir dans un autre EHPAD.

      Or, on ne sait pas exactement combien de personnes dans chaque EHPAD vont accepter de se faire vacciner. Statistiquement, c’est de l’ordre de 40 %, mais imaginez qu’on alloue 30 vaccins pour un EHPAD de 50 personnes, et qu’il y ait une révolte dans l’EHPAD en question et que personne ne veuille plus se faire vacciner. 30 vaccins partiraient à la poubelle, et ce serait ballot parce qu’on n’en n’a vraiment pas assez. Donc il fallait recourir le consentement des personnes concernées avant que les camions ne quittent le CHU,, et de ce que j’ai compris, c’est là que se trouve le blocage.

      C’est que des hypothèses, hein… Je serai heureux d’entendre vos remarques / corrections.

      1. @lit75 Le circuit parait clair, il est bien évident que la consultation préalable du médecin traitant s’impose et que les vaccinations sur place doivent être regroupées. Donc ce travail d’organisation doit avoir lieu à la charge de l’EPAD et peut être fait en parallèle.
        Disons 15 jours.
        Il est alors possible de passer un coup de fil avec le nombre de volontaires arrondi à 5 inférieur avec quelques soignants disponibles en cas d’indisponibilité subite la veille de l’envoi du camion.
        Et ce dans toute la France en même temps pour laquelle 100 frigos sont répartis.
        Il seront apprivisionnés à 98/100 demain. 30 CHU ont vacciné hier.
        Il fallait donc démarrer le processus vers le 10 décembre.
        Cabinet Mac Kinsey présent à partir du 23 décembre (pour faire les Powerpoint ?)
        En fait doc papier d’organisation vers le 25
        fichier informatique opérationnel le 4 janvier avec décret de légalisation le 25 décembre.
        Tout était (vraisemblablement) calé pour démarrer au 15 janvier et ne pas impacter la période des fêtes.
        Conformément à l’annonce de l’EMA prévue au 31 décembre (et pas 21 !) derrière laquelle sauf le royaume-uni, toutes les admoinistration européennes se cachait.
        Il n’était pas prévu (alors que l’Allemagne poussait) que les autres pays (sauf Pays-Bas) aillent plus vite et communiquent des chiffres.
        La stratégie était bonne, l’éxécution défaillante, alors on change de stratégie, pour faire du nombre, sur une cible élargie sans améliorer d’un poil la vaccination des patients visés en EHPAD, tout comme pour les tests on a cherché à faire du nombre pour réaliser le nombre annoncé, sans s’assurer du délai de remise du résultat et de la priorisation des gens à isoler !

        1
  6. Coucou,

    Je tombe la dessus, et je reste pantois !

    https://www.lexpress.fr/actualite/politique/pour-sa-campagne-de-vaccination-l-etat-a-fait-appel-au-cabinet-americain-mckinsey_2142084.html

    C’est dingue.

    Avec tous les gars brillants (les les filles) qui peuplent les allées du pouvoirs, des centraliens, des polytechniciens, des bacs + 20, + 30, fonctionnaires brillants aux dents longues et acérées,

    L’état fait appel un cabinet privé !

    Alors la on marche sur la tête. C’est dingue.

    MOI, çà me dépasse.

    Bonne soirée

    STéphane

  7. @baloo / STephane

    Ne vous inquiétez pas ! chez McKinsey vous allez trouver des bacs+20+30 brillants aux dents longues et acérés,.. Mais avouez que ça serait vraiment immoral de leur donner directement un salaire ou, pire, un “traitement”, (beurk !) sans qu’un pourcentage de leur travail aille chez les actionnaires de Mc Kinsey (ou d’autres).

    Rappelez-vous le principe de base : “toute allocation de ressources par l’Etat n’est éthique que si elle est purifiée par le secteur marchand”.

    1
  8. S’agissant d’action et d’urgence sanitaire , c’est une task force issue de MSF qui m’aurait semblé la plus crédible , car on avait là ce qu’il faut d’abord : la compétence médicale , le sens et l’expérience de la logistique ,la connaissance des contraintes financières .

    Mais je tombe des nues quand on fait appel pour des raisons qui m’échappent à Mac Kinsey . Et s’il y en a , on aimerait bien les connaître .

    Ceci étant , on commence à entendre monter une petite musique du type ” regardez l’état et cette foutue administration de la Santé ne savent pas faire , il est temps de s’adresser au privé ” ( parfois du bout des lèvres et en paravent de camouflage d’opportunité : “les élus locaux eux sauraient faire” ) , qui me parait étrange .

    1. Effectivement le président de la région Normandie, ancien ministre de la Défense annonce qu’il est en discussion pour acheter avec “un laboratoire”.

      https://www.ouest-france.fr/normandie/covid-19-normandie-herve-morin-en-discussion-pour-acheter-des-vaccins-7109228

      Sachant que :

      * la région Normandie n’a pas l’autorité légale pour autoriser un médicament ;
      * que seuls deux vaccins ont été autorisés par l’Agence Européenne des médicaments à ce stade (Pfizer/BioNtech et Moderna depuis aujourd’hui)
      * que la région Normandie n’est pour l’instant pas la plus touchée en France et encore moins en Europe ;
      * que la capacité de production des laboratoires est actuellement limitée ;

      c’est clairement une approche non-coopérative (pour être poli) vis-à-vis du reste de la population française et de l’UE.

      1. Élu de justesse (0,36 % si je me souviens bien), c’est un président qui semble discuter beaucoup, qui a été président des régions de France, qui a toujours été favorable à l’élargissement des ‘compétences’ des régions, et qui peut-être se voit déjà Président un jour… ? 🙂

      2. @lit75
        Municipales en 2020 : les Mairies achètent des masques
        Régionales en 2021 : Les présidents de région sortant veulent acheter des vaccins.
        Heureusement l’Europe vient de doubler la dose qui avait sans doute été répartie au départ pour laiser de la place à Sanofi.

    2. Coucou,

      Je crois qu’il y a une volonté de refiler la patate chaude.
      UNe espèce de manque de courage,une mentalité de responsable mais pas coupable qui trotte dans la tête de chacun.
      La crainte que l’ambition politique pour des fonctions futures plus importantes ne se fracasse sur ce tout petit virus qui bouleverse tout les équilibres établis…

      Curieux, il y a tellement de gens compétents et de bonne volonté , ayant le sens du bien public et du devoir, dans la fonction publique, que je ne comprend pas.

      Les interets antagonistes des “zelites ” m’echappent et sur ce point m’agacent.

      Bonne Soirée

      Stéphane

    3. @juannessy Il est une pratique courante dans les organisations quand l’exercice du pouvoir est fragile ou peu sûr de lui, de recourir à une expertise extérieure, lorsqu’une expertise interne est inexistante, méconnue, ne doit pas être reconnue, que ce soit parce que c’est une expertise ou simplement parce qu’elle est extérieure.
      Celà permet de faire passer en interne des messages que l’on ne veut pas assumer.
      C’est aussi une variante de disculpation en cas de problème, Le parapluie !

      Ceci dit pourquoi (si l’expertise recherchée est technique ou opérationelle) en effet ne pas faire appel à la Croix-Rouge, la protection civile, l’armée (service de santé/train), MSF, !

  9. Il y a une question que je me pose depuis le début de la publication des statistiques sur la Covid. Pourquoi y a-t-il si peu de guérison ? Un lecteur pourra peut-être m’éclairer.

    1. Peut-être parce qu’il y a, parmi les cas symptomatiques, une différence entre comptabiliser les personnes sorties de l’hôpital et/ou restées à domicile en convalescence, et les personnes vraiment guéries… 🙂

  10. Dans le guide officiel (Version du 22/12/2020) toujours en ligne (page 29)
    https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_vaccination_contre_la_covid_ehpad_-_usld.pdf
    “Faire un pli cutané entre le pouce et l’index” pour une injection intramusculaire !

    l’annexe 2 prévoit ce qu’il faut faire en cas d’anaphylaxie (1/100 000)
    en particulier prendre la pression artérielle et le pouls
    La trousse d’urgence exigée et prévue ne mentionne aucun dispositif pour ce faire ….

  11. Coucou,

    Le virus fait fi des aventures du pere ubu américain et je crois, je prédis, malheureusement, un nouveau confinement dans les prochains jours:
    -çà repart à Marseille depuis deux jours, selon les analyses des egouts.
    -22000 contaminations aujourd’hui,

    La cata. La fin de l’hiver va vraiment être difficile.

    Heureusement, je ne crois pas aux prédictions !

    Bonne soirée

    Stéphane

    1
    1. @baloo Les analyses des égouts sont très intéressantes,
      Que donnerait un séquençage ? (variante du Kent)
      A Bagneux
      A Paris
      Dans les aéroports ?
      La détection par chien renifleur (comme pour le cancer, les billets, la drogue) a été annoncée il y a 6 mois Qu’en est-il aujourd’hui ?
      Ne pourrait-ce être utilisé à Bagneux (2 établissements scolaires ..)

Les commentaires sont fermés.