36 réflexions sur « Dans les années 50, les masques avaient de la classe »

  1. Pour annoncer des mesures urgentes suite à une situation qui dérive depuis des jours (des semaines) quoi de mieux que de se rendre sur place en fin de semaine pour attendre le Lundi et annoncer un confinement du week-end suivant.

  2. Le test PCR négatif 72 heures avant est insuffisant.

    Un nouveau variant décelé en Corse :
    https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/covid-apres-le-britannique-un-nouveau-variant-decele-en-corse-1614094393

    « • 7 jours après votre arrivée en Corse, réalisez un autre test RT-PCR car malgré le résultat négatif, vous pouvez être en période d’incubation.

    • Pendant les 7 jours qui suivent votre retour dans l’île, évitez toute visite à des personnes fragiles et appliquez scrupuleusement les gestes barrières.

    Enfin, pour rappel, les vaccins disponibles aujourd’hui réduisent la sévérité des symptômes (c’est-à-dire qu’ils protègent des formes graves) mais pas la contagiosité. « 

  3. Il ne sert à rien d’avoir raison trop tôt si l’on est pas entendu
    https://www.lci.fr/sante/covid-19-coronavirus-pandemie-confinement-pourquoi-le-reconfinement-tardif-defendu-par-le-gouvernement-peut-etre-risque-2178176.html

    La somme de 2 exponentielles croissante et décroissante peut rester un moment incertaine,
    Mais probablement pas pour toujours, certains paris peuvent ête perdus.

    Mais tout va bien :
    2.656.441 Français ont été vaccinés et 1.318.292 d’entre eux ont reçu la seconde dose

    80% des résidents d’Ehpad ont reçu leur 1ère dose du vaccin contre le Covid-19.
    le nombre quotidien de décès liés au coronavirus en Ehpad a diminué de plus de 50 % en trois semaines, passant de 110 morts à 52 par jour en moyenne

    le vaccin de Pfizer serait efficace de 89 à 91 % dans les 15 à 28 jours suivant la première dose
    Le vaccin de Moderna contre le variant sud-africain est prêt pour les essais cliniques, a annoncé ce mercredi le laboratoire.

    Sauf que la situation se dégrade un peu partout sud est, nord, Idf.
    31.519 nouveaux cas ont été déclarés ces dernières 24h, soit une augmentation de 26% en une semaine. Ce seuil n’avait plus été franchi depuis le 17 novembre.

  4. @Ruiz
    effectivement , en épidémiologie , un quasi-plateau , comme celui que nous avons depuis Janvier , n’est pas un processus « normal » .
    il y a donc « un loup » quelque part.
    à mon , avis , en s’appuyant sur une étude datant de 2014 , sur des données concernant le Sars-cov-1 (2002-2003) , cf :
    https://www.youtube.com/watch?v=sovuMhRsaZs
    …. (je sais , c’est D.R. , hélas toujours aussi « elliptique » et provocateur. mis il a bossé son sujet à mon avis.
    pas réussi à trouver le lien sur l’étude citée à 4’50 »)
    mais voir à quel point les « mesures barrières » sont aussi efficaces sur les infections virales « classiques » (grippe…) et aussi décevantes pour stopper le C_Vid-2 , on ne peut que se poser la question….quelque-chose nous échappe vraiment++++
    sur mes « projections » , on est toujours en « plateau » (d%=0% , après quelques jours autour de -3%)

    1. Hier soir sur LCI chez Pujadas, le Pr Gilbert Derey s’est livré à véritable réquisitoire de la politique sanitaire du gouvernement. (On se serait cru sur le blog !)
      Il a balayé tous les arguments qui plaident pour la thèse macronienne fallacieuse selon laquelle « il faut vivre avec le virus ». Le fameux plateau pour lui c’est la pire des choses, ce qui apparaît comme de l’acceptable, (on a même réussi à habituer à un nombre de mors élevés journalier) est unE politique vouée à l’échec et qui sape le moral des gens et l’économie. Il préconise donc un confinement total, plutôt que le confinement actuel qui ne dit pas son nom mais est inefficace faute d’être total.
      La politique actuelle du « tester, tracer, isoler » ne sert à rien car il y a trop de cas. Cela deviendra utile seulement au sortir d’un confinement strict, le dé-confinement devant se faire de manière très progressive.

      2
      1. Bonjour

        LCI , Deray (Remdesivir ) et néphrologue donc spécialiste du rein !!!!!!!!!!!!!! pas mes références

        Par contre concernant la politique macronienne:

        1- il essaie de trouver le meilleur équilibre entre pandémie , disponibilité des vaccins , vie économique et surtout psychologique de l’ensemble des français. avec des indicateurs qui ne sont pas catastrophiques (plateau depuis 2 mois) mais pas bons.

        2- il est mauvais quand il s’agit de prendre les bonnes décisions lorsque des clusters globaux sont identifiés ( Moselle , Nice , Dunkerque ) où , là , il fallait confiner immédiatement pour empêcher la diffusion en dehors de ces zones fortement contaminés.
        En plus il va faire un confinement le week-end !!!!
        En France , on discute des jours, voire des semaines, avant de prendre des décisions efficaces .Et pendant ce temps le virus circule.

        La Chine et le PCC savent très bien faire,

        http://french.china.org.cn/china/txt/2021-02/22/content_77237616.htm
        (COVID-19) La Chine ne compte plus aucune zone à risque

        où ils ont confiné, fin janvier ,plus de 20 Millions de chinois sur 1,4 Mds dans la province de Hubei.

        3- Il est mauvais concernant la politique vaccinale où la France vaccine 5 fois moins que la Royaume -Uni et où aucune anticipation n’a été faite correctement concernant les capacités de production et le planning.
        Von der Leyen , face au constat du retard suite à sa négociation avec Big Pharma , a missionné Thiery Breton sur le sujet.

        Le problème du tester ,tracer ,isoler ou TAP Tester , Alerter , Protéger de Véran ne peut fonctionner que si les personnes contaminées et surtout asymptomatiques s’isolent réellement , ce qui n’est pas vérifié actuellement .

        Le confinement strict, nous l’avons eu et vécu de mars à mai 2020.
        Notre type de société et de comportement et, de fonctionnement en Stop and Go, ne nous ont pas permis d’avoir le 0covid et ne nous le permettra pas .

        Reste la vaccination où nous sommes pieds et poings liés aux USA et à l’UK qui privilégient leur population :

        Personnes ayant reçu un vaccin suite à disponibilité:
        – Europe : 1 sur 17
        – USA : 1 sur 5,4
        – Royaume Uni : 1 sur 3,7

        Le retard est acté.
        Il faut donc assumer , gérer au mieux ,et patienter avec l’arrivée à partir d’avril des vaccins fabriqués en France et en Europe dans de nouveaux sites de production.
        La vaccination prioritaire des seniors et à risque devrait, dans les semaines à venir ,réduire la létalité et la surcharge hospitalière et en réanimation , en espérant que les variants ,actuels et nouveaux à venir, ne changent pas la donne.

        1
        1. Illicitano,
          J’ai résumé son intervention non pas parce que fais de Derey la meilleure référence du monde, mais simplement parce qu’il a bien argumenté, exactement dans le sens que vous dites, et sans avoir besoin de la caution du PCC.

          2
          1. @PIerre-Yves Dambrine
            et surtout ce qui est remarquable c’est qu’un tel discours (du Pr Gilbert Deray) ait eu lieu sur LCI chez un rassuriste/optimiste comme Pujadas.

            2
          2. @PYD
            Deray , comme tout médecin fusse-t-il spécialiste en chirurgie du petit doigt de la main gauche , a eu une formation en infectiologie ,épidémiologie ,santé-publique +….. (c’est pour cela que cela dure 7-8 ans) qui nous permet d’évaluer une situation qui échappe à notre exercice habituel ….
            et je trouve , comme vous , que Deray a trouvé hier les mots pour exprimer une situation que partagent beaucoup de médecins.

            1
        2. @ilicitano
          C’est une question de point de vue
          1) plutôt mauvais
          pandémie, toujours là (et pas disparue -jours heureux-)
          disponibilité des vaccins , pas là (et moins que commandé !)
          vie économique et surtout psychologique de l’ensemble des français. pas top
          indicateurs plateau depuis 2 mois pas bons (en fait catastrophique).
          Alors qu’en Nouvelle Zélande, Taiwan …
          2) procrastination lié à son choix du plateau et sa peur de la bronca des restaurateurs marseillais en septembre, mais cohérent si le but est d’écluser les jeunes (25%) en l’absence de vaccin, au max des capacités hospitalières, alors que les vieux (10%) se confinent d’eux-même quelques semaines en attendant leur piquouse. En Moselle prends le risque du variant avec échappement vaccinal (trop tard ? Moderna ?).
          3) L’Europe a commandé 25% des vaccins, de ce fait la France dispose bien de vaccins alors que Sanofi est hors jeu. Les industriels ont du mal à fournir, avoir commandé plus n’aurait servi à rien.
          Sauf en national avoir commandé en Chine ou faciliter la production de Spoutnik V.
          Ce qu’il n’a toujours pas fait.

          En fait en ne choisissant pas en février 2020 les bonnes mesures (faute en partie d’avoir renouvelé le stock de masques dans les 3 années précédentes) il a fait le choix des 30 000 morts de la première vague.
          en juin (voire en septembre) en n’implémentant pas les bonnes mesures vers un quasi zéro-covid il a fait le choix de la deuxième vague avec ses 40 000 morts supplémentaires.
          fin décembre en ne reprenant pas le confinement il à fait le choix des 100 000 morts en Avril.

          Et faire porter la responsabilité sur l’opinion publique, quand on a su se faire élire dans les conditions que l’on sait, c’est le signe d’une perte de compétence.

          2
      2. il suffit de voir la prudence du déconfinement UK. (étalé ->Juin , si tout va bien) pour voir ce qu’on aurait pu faire en Mai 2020 (on avait 70 ans.
        franchement notre amateurisme fait râler !!!

        1. —–erreur—- : ((je ne comprends , j’ai une partie de mon texte qui disparait parfois quand je clique sur « laisser un commentaire « ))

          (on avait moins de 1000 cas /jrs) , et en plus , ils ont vacciné une grande partie des >70 ans.

          1. @a113
            problème de balises avalées par l’éditeur < >
            En juin dernier c’était d’autant plus facile qu’il ne s’agissait pas du variant anglais, d’ailleurs on a survécu quasi 3 mois sans rien faire.
            Nous aurions du par la suite ajuster un peu pour faire face aux conditions (contagiosité apparente intrinsèque) à venir.

    2. @PYD
      effectivement , j’ai vu. très logique .

      le problème me parait insoluble , car nous avons attendu trop longtemps et qu’une politique de confinement « primaire » qui puisse permettre d’arriver aux 500 ->1000 cas/jours rendant possible un traçage+ isolement « actif » reste difficile car nous n’avons pas la volonté politique de le faire ( dépister de façon un peu systématique et isoler « fermement » , (contrôles + amendes dissuasives comme dans les pays zéro-covid)) .

      Socio-psychologiquement , c’était possible en Mai2020.
      en Novembre->Décembre , le confinement ne nous a permis que de descendre à 12000 cas/jrs , rendant ce dispositif difficile à appliquer….de là à pouvoir descendre en dessous de 5000/jrs. et montrant déjà une efficacité du confinement moindre qu’en Mars-Avril .
      la pression politique a entrainé une levée des restrictions trop tôt.
      enfin , le virus et ses variants sont « au moins » partout de façon endémique (on a vu l’épisode des Epahd de Dordogne ) localement très épidémiques , ce qui entraine des résurgences possibles n’importe où ,donc difficiles à gérer ……
      il faut se dire qu’un virus , même « silencieux  » (avec peu de cas symptomatiques , mais des cas asymptomatiques ) continue à muter (lui-même étant le produit d’une mutation) et « produire » possiblement des variants ressemblant à d’autres variants repérés à l’autre bout de la planète ……
      la circulation virale se fait dans un espace quinqua-dimensionnel (espace-temps + mutation) .
      De toute façon , on peut observer partout en Europe les chiffres repartir légèrement à la hausse , même dans les pays en confinement depuis Décembre.
      épuisement des populations vs. virus + performant ?
      bien sûr que la lenteur des mesures et de la vaccination lui (au virus) laisse de se perfectionner.

      il va donc falloir attendre les effets de la vaccination (3->6 mois avant un véritable effet de protection), en espérant que ce virus n’a pas une infinité de possibilité de variation , et qu’il a épuisé ses « parades » les plus efficaces …..

      il semblerait tout de même que les vaccins protègent des formes graves , ce qui est un rare point positif.

      1. a113,
        Effectivement « on est pas rendu ! »
        Je me demande ce que va bien pouvoir annoncer Castex ce soir et sur quel ton ?
        Va-t-il cette fois casser ses lunettes ? 😀

        Lors de son allocution à sur le perron de l’Elysée il y a maintenant quatre semaines il avait avant de prendre la parole enlevé masque et lunette d’un mouvement extrêmement brusque , manifestement le signe d’une grande nervosité, selon toute vraisemblance attribuable au fait que lui aurait préféré confiner, ce dont ne voulait pas son patron.

        2
        1. le problème n’est pas ce qu’il peut annoncer , mais ce qu’il est possible d’acter étant donné le peu de crédibilité de ce gouvernement.
          dans ce genre de situation de crise politique (elle dépasse le champ sanitaire , car il n’y a pas beaucoup d’alternative sur ce plan là) , la seule solution est dans ce registre.

          2
    3. « mais voir à quel point les “mesures barrières” sont aussi efficaces sur les infections virales “classiques” (grippe…) et aussi décevantes pour stopper le C_Vid-2 , on ne peut que se poser la question….quelque-chose nous échappe vraiment++++ »

      La différence de contagiosité entre ces virus ?

  5. Dans les mystères locaux ( pas vérifié s’il en était de même au niveau national ) :

    – diminution des cas d’infection ( et de patients en réanimation ) chez les plus de 70 ans
    – augmentation concomitante en parallèle des cas ( infections et réanimations chez les moins de 60 ans , avec augmentation des cas de jeunes ( 20 à 40 ans )
    – pas d’explication qui tienne vraiment la route à ce jour .

    1. Peut-être la combinaison des effets du vaccin et la présence du variant sud-africain.

      « À Mayotte, Dominique Voynet, comme les médecins de l’hôpital, est catégorique : ce « nouveau variant est plus transmissible » que l’historique. Et dans les services de l’hôpital de Mayotte, « ce ne sont plus les mêmes malades. 25 à 30 % ont moins de 40 ans. La plupart sont en surpoids », explique la docteure Sarah Permal. « On observe aussi une plus grande proportion de décompensations respiratoires qui, lorsqu’elles sont très graves, évoluent rapidement. » ». (https://www.mediapart.fr/journal/france/250221/mayotte-et-en-moselle-le-variant-sud-africain-fulgurant-et-dominant?page_article=1)

  6. Territorialisation des décisions vers lequel semble aller le gouvernement
    ( la Mairie de Paris propose 3 semaines de confinement de la capitale)

    L’exemple de l’Espagne où les décisions concernant le Coronavirus sont prises au niveau régional

    Communauté Valencienne:

    https://cadenaser.com/emisora/2021/02/21/radio_valencia/1613919513_104991.html

    Taux d’incidence
    1460 le 27/01
    156 le 25/02

    http://coronavirus.san.gva.es/es/estadisticas

    Une carte montrant ,en cliquant par municipalité, le niveau de la pandémie et les décisions décidées par la région.

    Le non respect de la quarantaine des personnes contaminées et cas-contacts en Espagne:
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/covid-19-une-tres-lourde-amende-pour-non-respect-du confinement_fr_5fa54cb1c5b67c3259ad9af6

    Daily New Cases in Spain
    baisse de 70% depuis le 17/01
    https://www.worldometers.info/coronavirus/country/spain/

    1. @ilicitano Mme Hidalogo, doit bien être au courant de ce qui se passe outre pyrénnées.
      Mais 3 semaines c’est un peu court (ou optimiste). 1/3 ?
      Que fait-on après ?

      1. @Ruiz oui 3 semaines c’est ultra optimiste.

        Le nombre de contamination pendant le confinement de novembre a varié comme suit (c’et une moyenne glissante) :

        * 02/11/2021 : 56568
        * 09/11/2021 : 41681 –26 %
        * 16/11/2021 : 26863 – 35 %
        * 23/11/2021 : 15386 -42 %
        * 30/11/2021 : 11018 -28 %

        Avec deux semaines de plus on peut penser qu’on arrivait à l’objectif de 5000 / jours promis par Macron.

        Donc on était autour de -30 % par semaine, et encore était-ce avec le variant historique « gentil ». Là avec 25000 / 30000 contaminations par semaine, il faudrait de 4 à 5 semaines au minimum pour revenir à des taux maitrisables – en théorie.

        Reste à savoir si le gouvernement et notre administration seraient capable de mettre en oeuvre en quelques semaines une stratégie Zero Covid. Vu ce qu’on a observé depuis un an… Je dirais que non. Et de toutes façons comme le dit @a113, ils n’ont plus la confiance de la population.

          1. @lit75
            Merci on voit bien sur ces courbes les déjà 50 000 morts causés par Macron et ce gouvernement en n’applicant pas des restrictions comme celles actuelles dès le mois de septembre.
            (alors qu’il n’y avait pas de vaccin).
            Un conseil scientifique ne sert à rien (perturbe le message), sauf peut-être au jugement de l’histoire, de l’électeur c’est pas sûr.

      2. @Ruiz

        Le problème est réglé concernant Hidalgo et Paris.
        Peut être conseillé par McKinsey , Castex a dit que c’était des « fadaises »

        Il mise sur la vaccination des séniors et des Ehpad
        – pour réduire la létalité, en baisse :
        447 maxi le 02 février en moyenne sur 7 jours
        312 le 25 février
        – leur impact moins important sur les admissions en hospitalisations et les personnes positives

        Il nous reste la vaccination made USA/UK où nous sommes très en retard par rapport à ces 2 pays fournisseurs et dont il faut assumer la politique.

    1. @Joss il y a de vrais scientifiques dans la région de Marseille.
      La réponse aux questions sur l’origine du virus est intéressante.
      Les différents types de vacins sont exposés.
      La difficulté de revacciner avec un adénovirus (Oxford Spoutnik V) est soulevée.
      Merci pour le lien.

  7. Vacccination et géopolitique

    Quel est l’endroit au monde qui a le plus vacciné sa population et devant Israël ?

    Gibraltar (Royaume Uni) : 99,05% le 24/02 34.000 habitants ( info CovidTracker)

    Les 10.000 andalous travaillant à Gibraltar ont été les premiers espagnols à être vaccinés à partir de 12/2020 .

    Vaccination Espagne : 7,35%

    Bruxelles et en particulier Von Der Leyen se montre méfiante envers des vaccins russes et chinois, craignant que Moscou et Pékin ne tentent de s’en servir comme d’un outil leur permettant d’étendre leur influence dans l’Union européenne.

    Covid-19 : l’efficacité du vaccin russe Spoutnik V confirmée par The Lancet
    https://www.france24.com/fr/asie-pacifique/20210202-covid-19-l-efficacit%C3%A9-du-vaccin-russe-spoutnik-v-confirm%C3%A9-par-the-lancet.

    Il n’y a pas de validation du Spoutnik V par l’UE

    La Hongrie et la Serbie n’ont pas attendu et vaccinent avec les vaccins russes et chinois.

    La Serbie est le 1ier pays d’Europe (hors UK) en vaccination de sa population : 20%
    L’Union Européenne est à environ 7%

    Le tourisme vaccinal se met en place:
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/covid-19-comment-le-tourisme-vaccinal-se-developpe-aux-etats-unis-et-a-travers-le-monde_fr_601a6b81c5b6c2d891a48ed8

    https://www.france24.com/fr/europe/20210226-covid-19-en-russie-les-%C3%A9trangers-affluent-pour-b%C3%A9n%C3%A9ficier-du-vaccin-spoutnik-v

    « Les autorités russes ont déposé une demande auprès de l’Agence européenne du médicament pour que leur vaccin Spoutnik V soit mis en vente sur le marché. Las d’attendre la mise en circulation d’un sérum à grande échelle, nombreux sont ceux qui se rendent directement à Moscou pour se faire vacciner. »

    37 pays utilisent le Spoutnik V

    1. @ilicitano 99 % il y a donc seulement 1 % de moins de 16 ans ?
      Ou cette statistique comme pour la dette/PIB ou le taux de pénétration des portables peut s’envoler bien au delà de 100 % ?
      Quand est-ce que l’ambassade de Russie ouvre un vaccinodrome ?

      1. Pour l’info

        Il suffisait sur le site covidtracker que j’ai indiqué et d’aller sur le lien
        https://covidtracker.fr/vaccintracker/

        Aller sur:
        Vaccination dans le monde
        Ce graphique présente le nombre de doses administrées pour 100 personnes de chaque habitant. Pour la plupart des vaccins, 2 doses sont nécessaires. L’immunité collective serait atteinte à partir d’environ 120 doses pour 100 habitants.

        Vous aller ensuite dans TABLE
        Vous aurez l’ensemble des pays
        Vous allez ensuite sur la colonne de droite , » Cumulative COVID-19 vaccinations per 100 people », où vous pouvez faire un classement en cliquant sur la petite flèche
        et vous trouverez que le 25/02
        Gibraltar est à 102.70
        Israel est à 91,94
        Seychelles 76,36
        ………
        et ainsi de suite

        Le vaccin Spoutnik V n’étant pas prêt d’être homologué en UE l’ambassade de Russie n’envisage pas d’ouvrir un vaccinodrome!!!!!!!!!

        1. @ilicitano Le personnel de l’ambassade doit-il retourner en Russie pour se faire vacciner ?
          Ou le personnel de toute autre ambassade (Chine USA, Israël ).
          Les demandeurs de visa pourraient-ils bénéficier d’une dose ?
          Le vaccin Spoutnik V semble utilisé en Hongrie.

  8. Sur BFM William DAB ancien Directeur gnéral de la santé fait regretter d’avoir été remplacé par un Jérôme Salomon qui se flicite de gagner du temps depuis é mois à 10000 morts par mois !

    1

Les commentaires sont fermés.