139 réflexions sur « Putschhh !, par Chantal Montellier »

  1. Enhardi par la tentative de coup d’état aux US, l’extrême droite se lâche et laisse apercevoir ce qui pourrait se passer si le RN était élu.

    1. Je pense au contraire qu’ils sont en train de parler de ce qui va se passer si Lepen n’est pas élu, exactement comme pour Trump. Il s’agit bel et bien d’un ultimatum à la République.

  2. Tiens donc!
    Macron a été élu en 2017 par un putsch des vieux contre la jeunesse (je résume!) et sur une promesse fantasmée de progressisme, avec quarante ans de retard sur Thatcher et Reagan…
    Les militaires seraient donc de méchants pétainistes et l’européiste Macron le moderne avatar de “mon général”?
    Ah la la… Je m’y perds…
    A moins qu’on ne vive actuellement une inversion de toutes les valeurs, comme disait Friedrich… Pourquoi pas?

    1
    1. On ne doit pas avoir la même idée de ce qu’est un putsch , quand le résultat du premier tour de la présidentielle de 2017 a donné pratiquement 4 composantes de forces comparables . On sait sur quoi s’est fait le deuxième tour , où les personnes âgées ont bien naturellement et heureusement voter contre le RN , en majorité .
      Jusqu’en 1962 l’élection du président était du ressort d’un collège composé du parlement , des assemblées des Dom Tom et des représentants des élus des conseils municipaux .
      Le principe de l’élection du président au suffrage universel à deux tours , avec les seuls deux candidats en tête du premier tour , peut être critiqué au même titre que la pratique démocratique de notre histoire longue , mais gardons les putschs pour ce qu’ils sont vraiment , pour être mieux surs de les éviter .

      5
      1. Pour une fois on est d’accord au premier coup même si vous en profitez pour me traiter de personne âgée, mais bon un jour ou l’autre il faudra bien s’y faire je suppose 😉

        PS : Ne comptez pas sur moi pour re-voter Macron au second tour cependant. Cet évènement montre bien que ces gens là n’ont aucunement besoin que Lepen passe démocratiquement puisqu’ils se proposent de faire passer manu militari ceux qui les soutiendront… Le problème n’est même plus la Démocratie, le problème est en passe de devenir la République… Quelque part le silence de Macron est pire que l’allégeance de Lepen précisément parce qu’il a eu mon vote. Osez dire que vous ne le ressentez pas vous aussi ! Macron à vraiment touché le fond en silence ces 5 derniers jours.

        6
        1. – j’ai déjà plusieurs fois dit que le prosélytisme politique ou pas , n’est pas mon truc .
          – je me fous des intentions de vote de Dup , autant que le monde entier se fout des miennes ( qui ne sont que des intentions de directions à privilégier , à ce stade , et mon véritable désarroi est que je ne vois aucune force constituée vraiment encore répondre à cette attente )
          – j’ai encore l’intime désir de m’exprimer , d’abord et surtout, en tant que de ce que je suis et pas par discours , vidéos, ou reprises de commentaires d’autrui , interposés .
          – je suis solidaire en France et à l’étranger des choix démocratiquement et librement émis par les françaises et français .
          – concernant la vieillesse , vous avez tort de supposer .
          – On est d’accord qu’un putsch , ça peut advenir comme vous l’ esquissez .

          1
      1. Et pour rester du côté des pieds, ça n’empêche pas, Marine Le Pen de faire en escarpin des demi-pointes et des entrechats façon Casse-Noisette (le ballet préféré des jeunes de banlieue, n’est-ce pas) devant ces barbons nostalgiques de la cravache et ed la pétoire. Eux pour qui le hip hop et le rap ont du évoquer le franchissement des 3 ème et 4 ème cercles de l’enfer de Dante.

        2
        1. Vraiment très beau, esthétiquement et musicalement Merci monsieur Dup. Nos sensibilités se rapprochent grâce à A. B. Si on m’avait dit… Mais pourquoi 2043? Purement arbitraire n’est-ce pas.

            1. En fait je trouvais méchant et au fond plutôt injuste de vous traiter de résistant de la dernière heure alors j’ai mis un peu de musique pour adoucir les moeurs.

              1. Les résistants auto-satisfaits de salon bavard se rassurent comme ils peuvent .

                Mais c’est la petite musique rampante des putschistes ( à minima de la droite dure ) qui nécessite l’attention et la réplique .

                Et l’union .

                1
                1. On est bien d’accord mais d’où je vous écris la petite musique rampante ressemble souvent à une fanfare qui marche à bon pas…

                  https://www.youtube.com/watch?v=8XULTHbK5z8

                  Ça pique un peu les premier temps, on fini quand même par s’y faire, mais ya quand même des limites… Mr Jorion en dira autant de nos fromages je présume 😉

          1. Sonorité, numérologie, prophétie? tout est possible avec Bashung, c’est son secret pour nous promener dans son labyrinthe de rêveries. Lui seul aurait pu nous répondre, peut être en 2043 le jour de ses 97 ans 😉 Peut être à rapprocher de Malaxe sur le thème de notre impréparation, de l’incomplétude de notre nature tout autant par notre individualité que par notre ségrégation genrée. “Je suis pas prêt, j’ai les pièces détachées”… “Et du haut de nous deux on a vu”… Bref du puzzle que nous sommes. Un immense artiste pour moi que j’ai eu le plaisir de voir sur scène dans ma petite ville natale en 2003 ou un artiste de son “rang” ne se serait jamais produit s’il n’avait décidé de revenir marcher dans les pas de ses débuts de carrière laborieux sur les routes de France et dans ses bleds paumés pour remercier son vrai public. Pour moi Bashung c’est le 45 tour de Gaby qui vous fait rire aux éclats à 6 ans et Fantaisie Militaire qui vous transperce à 24.

            https://www.youtube.com/watch?v=QOc0WXs2OoA

            1
            1. J’aime bien le son, la voix, c’est envoûtant, étrange, j’aime moins les paroles. On ne peut pas tout avoir. Mais merci pour ce lien

        2. Marinade en danseuse? Hum .. façon lac des signes. Lac comme lacet. Espérons qu’elle se prendra les pieds dedans et plouf!!!

    1. Oui, et je demande pardon aux personnages des “Vieux fourneaux” , mais je suis sûre qu’ils me pardonneront et soutiendront.

      3
  3. On devrait pas le prendre à la légère, de ce côté des Pyrénées les Franquistes, parce que c’est de cela qu’il s’agit, des néo-Franquistes, sont aussi en pleine ascension, quand on regarde les stratégies dans les deux pays (je connais pas assez l’Italie pour pousser plus loin) il est évident qu’on a affaire à quelque chose d’organisé au niveau international, ça va bcp plus loin que des retraités en charentaise je crains… Ils sont organisés, ils ont des moyens, et ils appliquent de concert une stratégie bien définie au moins au niveau Européen. Et ils ne sont pas tant racistes ou anti musulmans qu’anti-gauche, tout ce qui de près ou de loin peut être apparenté à la gauche est dans le collimateur, l’immigration n’est qu’un prétexte (l’immigré ça fera toujours un bon esclave pour ces gens là), c’est les gauchistes qu’ils veulent se faire quand ils parlent d’islamo-gauchistes, pas les musulmans.

    7
    1. On devrait pas le prendre à la légère, de ce côté des Pyrénées les Franquistes, parce que c’est de cela qu’il s’agit, des néo-Franquistes, sont aussi en pleine ascension, quand on regarde les stratégies dans les deux pays

      Justement la campagne des élections régionales à Madrid vire au chaos. Plusieurs femmes et hommes politiques de gauche ont reçu des menaces.

      https://www.20min.ch/fr/story/une-ministre-recoit-une-lettre-avec-un-couteau-ensanglante-702002713791

      Pablo Iglesias (le dirigeant de Podemos) en particulier a reçu des balles provenant de matériel militaire utilisé entre 1960 et 1980. Ecouter aussi la chronique d’Anthony Bellanger ce matin sur Inter.

      https://www.franceinter.fr/emissions/les-histoires-du-monde/les-histoires-du-monde-26-avril-2021

      1. Ont reçu des menaces … ça fait bientot 3 ans que la maison de Iglesias est sous protection policière ils ont même été jusqu’à publier les échographie de sa femme enceinte

        la semaine dernière :
        https://www.lavanguardia.com/local/madrid/20210408/6635471/35-heridos-policias-disturbios-mitin-vox-vallecas.html

        Sans parler de l’infâme campagne d’affichage : 1 MENA (mineur étranger non acompagné) 4000 € ta grand mère 496€… alors que non seulement le chiffre est faux mais que quand bien même il serait vrai il y a 296 MENA a Madrid ce qui a ce prix la représente 1€ par grand mère. C’est partout dans le métro et sur les bus à Madrid…

        On dira ce qu’on voudra qu’il est pas aimable et tout, mais comme il avait pas hésité à aller se prendre sa veste face à Lepen a Hénin Beaumont en 2012 c’est encore le même qui réagit aujourd’hui et après on lui fait des procès en front républicain :

        https://www.youtube.com/watch?v=1CHTMssMjBE

        6
        1. C’est l’enfer sur la terre, non? C’est par où la sortie?.. Oui je sais, mais que dire d’autre?

    2. Macron “le progressiste”, de gauche? Vraiment?
      C’est vraiment le grand tohu-bohu hésiodique!…
      Si Macron est de gauche, alors ces vieilles badernes signataires sont effectivement des franquistes / fascistes / pétainistes / nazis…
      Je pencherais plutôt pour un jeu de dupes et d’ombres entre le Macron et la droite, sur le dos des idiots de gauche!!! Comment garder encore un peu de crédit auprès des électeurs de gauche, sinon en apparaissant comme le rempart contre la bête immonde? Ou bien comment attirer les électeurs de droite en donnant l’impression de donner des gages aux partisand de l’ordre?
      Stratégie de banquier négociateur de deal, qui louvoie entre deux hypothèses…

      2
      1. La police par laquelle il tient est a 50% acquise aux auteurs de cette tribune, moi je vois un type auquel on vient de poser un ultimatum et qui se fait dessus en silence rien de plus, le banquier qui louvoie vous voulez rigoler! Un Machiavel d’opérette rien de plus.

        4
        1. Eh non, je ne rigole pas!
          Un politique sans conviction est près à tout pour la conservation du pouvoir.
          C’est l’exemple fameux de la “girouette” d’Edgar Faure (l’extrême centre, quoi).
          Vous avez suivi Emmanuel Todd, quand il a avancé son hypothèse du macrolepénisme comme phénomène global? Cela explique bien l’adhésion des policiers au pouvoir (je souscris d’ailleurs au chiffre de 50%).
          Une chose est sure et vous avez raison: cet appel a laissé sans voix quelques jours la classe politique, car il doit être pris très au sérieux…

          1
          1. Etes-vous bien sur que ce sont les policiers qui adhèrent au pouvoir et pas l’inverse?… Quand la police et l’armée sont noyauté dans cette proportion soit les politiques s’alignent soit ils se mettent en danger, c’est précisément ce que dit cette tribune. La classe politique reste sans voix tout simplement parce qu’il ne s’agit plus de langue de bois, ceux qui prendront parti ouvertement contre cette tribune aujourd’hui seront sur la liste “à abattre” et on est, chaque jour un peu moins, dans la métaphore ou le sens figuré. Pour preuve le seul qui s’oppose ostensiblement est celui qui sait déjà qu’il est sur cette liste et depuis longtemps. Quand l’armée s’en mêle on sort du cadre de la politique (la vie de la cité), quand le Rubicon est franchi, c’est l’Empire qui se pointe (pour ne pas dire qu’il contre attaque 😉 ). Ces généraux sont tout simplement en train d’aligner ouvertement leurs légions sur la rive et se cherchent un Empereur, avis aux amateurs (car ça m’étonnerait fort que la sénatrice qui se prosterne à leur pieds ne leur inspire ni le moindre respect, ni la moindre confiance… ), par chance aucun d’entre eux n’est rentré victorieux de la moindre bataille depuis des lustres…

            Alea Jacta Est.

    3. @Dup
      “des néo-Franquistes, sont aussi en pleine ascension”
      Ils ne sont jamais vraiment ‘partis’, la frange extrême du ‘PP’, ou chez ‘Vox’ maintenant.
      Et localement, c’est toujours surprenant (pour moi) de voir des commémorations ou défilés…
      Je dirais même que comparativement, nos généraux c’est un peu les pieds nickelés ! 😉
      Sinon très chouette le dessin, et bon… Valeurs Actuelles… Les ventes en baisse peut-être…? 🙂

      1. Ce que vous ne voyez pas (ou ne voulez pas voir) c’est qu’en une petite dizaine d’années on est passé de 4 grand père qui criaient Zapatero al paredon a des “bataillons” de jeunes (cf la videoque j’ai posté ci dessus) et d’une pauvre phalange qui faisait pas 1% a Vox troisième force politique… Et nos généraux tout pieds nickelés qu’ils sont, vous inquiétez pas que s’il bougent c’est parce qu’ils ont des troupes à envoyer au charbon, c’est pas pour rien que ça fait des vieux os les généraux…

        1
      2. Bonjour

        https://www.epdata.es/datos/elecciones-comunidad-madrid-mayo-2021-datos-graficos/584

        Les dernières tendances électorales à Madrid qui auront lieu le 04 mai 2021 suite à la dissolution de l’assemblée par Isabel Diaz Ayuso afin d’éviter à une motion de censure de son colistier Ciudadanos:

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Isabel_D%C3%ADaz_Ayuso

        – Cuidadanos : S21 2019 : 19,4 % => S 16 2021 : 3,4% ce parti , ne serait plus représenté.

        Il y a un basculement de cet électorat sur le PP
        – PP : S21 2019 : 22,2% => S16 2021 : 41,1 %

        Assemblée de Madrid 136 élus pour 2021 => 69 pour avoir la majorité qui était jusqu’à présent une union PP+ Cuidadanos+Vox

        Estimation du 22 avril 2021 / 2019 assemblée actuelle :
        – PP : 61/30
        – PSOE : 33/37
        – Mas Madrid : 20/20
        – Vox : 12/12
        – Podemos : 10/7
        – Cuidadanos : 0 /26

        L’alliance PSOE/Mas Madrid/Podemos ne serait pas majoritaire sur les dernières estimations.

        PP pour être majoritaire devrait s’allier soit avec Vox soit une partie du PSOE

        Le vote Vox 12/12 n’est pas en augmentation depuis 2019
        La leader de Vox Madrid
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Roc%C3%ADo_Monasterio

        Isabel Diaz Ayuso , Rocio Monasterio : la transformation de la droite espagnole madrilène .

        Le mode de scrutin est un scrutin proportionnel plurinominal comme pour les élections européennes en France.
        Méthode de Jefferson ou méthode d’Hondt:

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Scrutin_proportionnel_plurinominal#M%C3%A9thode_de_Jefferson_ou_m%C3%A9thode_d'Hondt

        13
      3. Merci François pour le compliment. J’y suis très sensible, d’autant plus que c’est assez rare. La pionnière ostracisée du dessin politique féminin que je suis, aurait parfois bien besoin d’encouragements… Les temps sont very durs et la régression est partout pour les femmes, fussent-elles d’exception. Seules les nanties de naissance et autres privilégiées ou ayant montré patte blanche arrivent à s’en sortir côté création, en ce moment .

        1. Chantal, c’est pareil pour les hommes. Et pour tous les pionniers ostracisés, quel que soit leur domaine.

          J’ai déjà entendu dans ma vie : “Il m’est arrivé ceci parce que j’étais femme…”, “Il m’est arrivé ceci parce que j’étais homosexuel…”, “Il m’est arrivé ceci parce que j’étais juif…”, “Il m’est arrivé ceci parce que j’étais noir…” Or il m’était arrivé tout ce qu’ils me racontaient, sans que je sois ni femme, ni homosexuel, ni juif, ni noir, etc.

          C’est le simple fait d’ouvrir sa gueule (la plupart des gens ne le font pas). Oui, ça cause des ennuis, mais on a la fierté d’être la personne que les autres peuvent voir. Ce n’est pas grand-chose ? Si, c’est l’essentiel.

          3
          1. Pas sur que ce soit si narcissique que ça le fait d’ouvrir sa gueule, même si en s’analysant soigneusement je présume qu’on en arrive forcément la. C’est encore sous réserve de libre arbitre, mais au fond, a t’on vraiment le choix quand on est de ceux là qui ouvrent leur gueule?

            “C’est pas de la colère, c’est de la douleur, tous les cris c’est de la douleur, ou alors c’est pour vendre des journaux et c’est qu’il a faim” J. Brel.

            D’ailleurs on connait tous le sort de l’oisillon qui tombe dans la bouse et malgré tout on piaille quand même 😉

          2. Je parle de régression professionnelle pour les femmes, notamment dans le domaine de la création. C’est un fait. Oser s’exprimer en personne première en est un autre. Lorsque j’ai porté, en 1974 des dessins politiques a un journal, la chose paraissait tout à fait normale et banale à l’époque. D’autres femmes que moi ont osé cette démarche. Moi c’est surtout parce que je n’aimais pas faire semblant d’être prof d’arts plastiques. Les enfants m’énervent. Aujourd’hui toutes mes collègues de cette période ont disparu et il ne reste que moi. C’est un phénomène de société, pas une affaire personnelle. Le sexisme je m’y suis heurtée toute ma vie et ce n’est pas une histoire personnelle, m’enfin!

    4. L’un n’empêche pas l’autre, et d’une pierre deux coups. Enfin pierre, façon de parler…

        1. Ces gens là n’auront aucun problème a trouver un terrain d’entente avec des fondamentalistes religieux, il partagent le même ADN (chacun chez soi et un bon massacre de temps en temps pour rassasier la divinité et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour ces gens là). Par contre contre les rouges leur solution ne peut être que … finale. Allez faire un tour sur les commentaires de sites modérés avec les pieds vous verrez pour un post raciste ou islamophobe combien il ya de commentaires Maccarthystes… Quand Darmanin vous parle consécutivement de son respectable grand père musulman et des infâmes islamo-gauchistes il en a après qui à votre avis?…

          1
    5. En attendant “ils” se font les ex brigadistes. Une dizaine de raflés, dont un de 77 ans. Bientôt ” ils” feront des rafles dans les EPAD !

      1
  4. Devoir de réserve au rancard, les galonnés à la retraite diraient-ils tout haut ce que ceux en active pensent tout bas?
    Allez savoir.
    Un coup de bluff, ou une provoc’ délibérée pour tester? “La gauche” crie au scandale. Silence radio à droite. Après tout, entre Retailleau et Villiers (au pluriel), il n’y a qu’une haie de bocage. La brun-marine continue de compter les points. Tout va pour le mieux dans le meilleur immonde.

    2
    1. “La gauche” crie au scandale? Ah non, il n’en est pas question, on ne crie pas à gauche voyons, on s’exprime bien gentiment et bien poliment sinon le débat y perd voyons ! …

      Refuser de ce sortir les doigt du derche, au prétexte de ne pas se salir les mains non seulement c’est pas malin mais la ou on en est rendu c’est criminel comme dirait l’autre… Et ça vaut aussi pour la droite respectable si tant est qu’il en reste une…

      1
  5. Quand on vous dit que l’armée est très très majoritairement un repère de fachos, comme la police et la gendarmerie.

    C’est ainsi, pour faire ce genre de boulot faut avoir certaines prédispositions psychologiques qui vont souvent de paires avec des attitudes et des modes de pensées fascisante ou totalisante. Ils défendent partout les mêmes modes de pensées et de vie.

    On devrait les dégrader à titre d’exemple, même en tant que retraités c’est possible pour infamie et et ramener leur pension à celle de simple troufion de base (ce qu’ils sont en fait et ont toujours été des fions.)

    5
    1. Comme le dit Mélenchon, l’armée c’est aussi un grand nombre de jeunes des banlieues, c’est essentiellement les hauts gradés qui sont pourris, c’est ce qui nous à fait prendre systématiquement roustes sur roustes depuis 1870. Ça risque de leur faire tout drôle s’ils envoient la troupe en banlieue, les saint jean bouche d’or… 😉

      1. Il faut laisser un canal d’expression de ce que penser “la grande muette” (y c gendarmerie : très importante).
        Non sans réprimer ce qui doit l’être, mais comme les flics laissent le trafic de poudre se faire en un lieu donné pour avoir plus de chance de remonter les réseaux et avoir des indics. Bien sûr il y a le risque de “ripous” et de dérive vers “puisque c’est notre job de ”’faire”’ du trafiquant, faisons tout pour que cela s’amplifie”. Géré comme d’hab par rotations et contrôle croisés de deux corps.

        De tel canaux seront plus efficaces pour démonter nos futures Bannoneries Qanoneries et “prise de Capitole à la française” qu’un silence circonspect et une sphère militaire acquise dans le silence mais à > 70% au RN, et prête à se mobiliser sur une crise de tout ordre (politique, sanitaire, climatique, amarillo-giletesque, etc.)

        1. Ouais tranquille, on s’économise en deuxième mi-temps, et on calcule comment on marquera 4 buts en 5 min dans les arrêts de jeu sur le papier ça le fait nickel…

          1. Je pense à l’Italie de la loge P2 et aux attentats de Bologne : très peu d’expression à ciel ouvert.

            1. A l’époque une véritable extrême gauche au méthodes aussi peu ragoutante sévissait (action directe en particulier) et ils avaient donc intérêt à se planquer, de nos jours pourquoi se donneraient ils la peine d’agir dans l’ombre… Les médias trouvent déjà excessif qu’on demande à ce qu’ils soient sanctionnés, et selon une députée LREM ce matin c’est entretenir le doute de dire qu’il y a danger, l’irresponsable Mélenchon ne laisse pas dormir les braves gens sur leur deux oreilles, honte à lui…

              1. Oui, Dup, j’entends.
                Prêtons néanmoins l’oreille sinon aux gauches (hélas inaudibles) au moins aux droites et aux militaires eux-mêmes qui malgré leur devoir de réserve peuvent, pour ceux qui en sont convaincu, dire leur attachement à la démocratie.
                Pour l’instant MLP n’a pas trouvé la rhétorique qui cornériserait ces bottés dans un coin, en se vendant comme “démocratique à 100%” (indispensable pour être élue) et qui consisterait à dire “la démocratie, dont le fonctionnement doit être infléchi pour qu’elle suive les souhaits du peuple” (discours qui serait de gauche, d’ailleurs sur le fond), mais qui laisserait la porte entr’ouverte aux vieilles badernes, invitées à capter, dans l’air du temps, ce qui serait les “souhaits du peuple”, par toute méthode possible (z’auraient qu’à se trouver leur Alexandre Benalla et l’affaire serait dans le sac).
                Au lieu de cela, elle a commis ce qui restera sans doute une erreur majeure (ou c’est moi qui en fait une) en ne se vendant que “démocratique à 99%”, il faut lui arracher le mot de la bouche car il n’en sort qu’à contre-coeur.
                Voyons quel mutation le ReuNeu va prétendre faire.

    2. Dites donc, Cloclo, que devient votre proposition d’achat d’originaux??? Vous avez changé d’avis? Souvent homme varie , bien folle qui s’y fie..

      1. Pardonnez moi Chantal, je suis passé un peu à côté de votre message. (Pourquoi je te vouvoie moi ? !)

        Vous n’êtes (Tu n’es) pas folle !

        Je vais faire de ce pas une recherche. Des planches de Shelter market, en stock ?

        1. “pas folle”? Ah ben tant mieux, c’est une très bonne nouvelle docteur Cloclo, mais comme disait l’autre ( un écrivain anglais célèbre), ” C’est être fou par une autre sorte de folie que de n’être pas fou”. Une chose est sûre, j’ai échappé au formatage et à la normalisation pig brotherienne des années 80.. Être bourgeois comme les bourgeois bleu blanc vert et rose Sinon, je n’ai plus d’originaux de Shelter de la première génération, si j’ose dire, mais je peux vous en faire. Il suffit de choisir la planche, tout en sachant qu’il y a deux Shelter, celui des Humanos en noir et blanc, et celui publié par Benoît Peeters. Il s’intitule Shelter market et il est en couleur. Dites moi, ou dis moi, je ne sais plus. On peut aussi échanger par mel sur chantalmontellier@free.fr , voilà. Bien cordialement. C.

          1. Euh… non, je ne crois pas que tu puisses faire des originaux de Shelter. Je ne doute pas que tu en aies la capacité, je sais simplement que ce n’est pas permis.

        2. Shelter market , c’est entièrement du numérique, mais je peux imprimer une planche et la retravailler façon “technique mixte” =i mpression plus intervention manuelle ( encre et couleur). C’est moins cher qu’un original 100 % manuel, et encore plus beau.

          1. Pour le prix , faut pas faire de cadeau à Clo Clo parce qu’il est capable de nous reproposer les planches aux enchères pour s’acheter une autre Porsche .

            2
            1. Huhuhu, Paul va le lui interdire. Surtout si c’est une Porsche. Pas très prosches des porsches les ex pro provos que nous sommes, lui et moi. Enfin proche, par Willem interposé pour ce qui me concerne.

            1. Un magot? Tu crois? J’y ai même pas pensé. Je vais faire blinder ma porte, alors… Tu peux m’avancer les sous?

  6. Pas de retraite pour les généraux

    Qui rêvent sitôt au rencart

    De s’engager dans la Marine…

    4
    1. @joss L’idée évoquée par certains il y a un an (avant Castex qui a fait des miracles) n’a pas été retenue pour la Covid, mais avait été appliquée un an avant pour la reconstruction de Notre-Dame avant les jeux olympiques du second mandat.

      1. Pas retenue c’est vite dit, personne ne sait qui à vraiment le dernier mot dans les conseils de défense…

        1. @Dup Il ne semble pas qu’il y ait beaucoup de militaires dans les conseils de Défense, à part peut être un chef d’état-major nommé par qui vous savez, car plus à sa botte que le prédecesseur jupiterisé pour des questions de budget en son temps et reconverti dans l’écriture avant 2022.

          1. Un seul militaire au conseil de défense? Je suis un peu surpris, il me semblait qu’il y en avait 3. Effectivement si il n’y a que le remplaçant de de villier ma remarque ne tient pas.

            1. Il semble en effet qu’il n’y ait que le chef d’état major des armées, les deux autres que j’avais un peu hâtivement considéré comme militaires dans mon souvenir sont de fait les chefs de la DGSE et de la DGSI…

              1. @Dup Ce qui veut dire aussi que si celui qui occupe maintenant ce poste dans ces circonstances est le seul représentant des militaires, leurs états d’âmes éventuels n’aient peut-être que d’autres moyens pour s’exprimer ….

    2. Un autre signal perçut côté Italien :
      https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/04/20/reaffirmer-la-doctrine-mitterrand-sur-les-exiles-politiques-ne-signifie-en-aucun-cas-donner-a-l-italie-des-lecons-en-matiere-de-justice_6077367_3232.html

      La tournée des popotes de Steven Banon l’année dernière pour r’ouvrir les fosses nauséabondes n’a pas tardé à répandre ses effluves.
      Valeurs Actuelles (la bien nommée) et les lettres anonymes dans la campagne électorale espagnole, informations déjà citées.

      1. Pour une fois je ne jette pas la pierre à Macron, les circonstances ne sont plus du tout les mêmes et les familles des victimes ont droit à une justice. Si on est pas capable de faire le ménage des assassins dans notre camp on vaut pas mieux. Même si les victimes étaient de sinistres personnages (ce dont je n’ai aucune idée) ça ne donne pas le droit de les tuer pour autant sans en assumer les conséquences.

        1. @Dup Certains laissent dire qu’il s’agit d’un deal entre ex-banquiers (coup de fil avec Mario Draghi).
          D’autres se demandent alors quelle est la contre partie ,

          Celà peut être aussi un pot fumigène allumé dans les médias (comme d’autres ..)
          méthode utilisée en général (sic) pour faire oublier d’autres préocupations.

          1. Si l’enfer est pavé de bonnes intentions qu’est ce qui empêche le paradis de l’être de mauvaises?

      2. Bon, ben depuis aujourd’hui, les ex brigadistes sont au trou. Enfin une dizaine. Elle est pas belle la vie en macrolepenie?

        1
    3. La Sinistra n’a à s’en prendre qu’à elle même, ses contradictions et ses divisions, si on en est arrivé là. Non?

    1. La gauche a gagné celle des États-Unis! Elle pourrait gagner celle du Brésil, en Allemagne les verts ont leur chance…

      1. Certes, mais Biden fut poussé par le covid19 et Trump garde de nombreux partisans, loin d’être tous des millionnaires.

    1. J’étais , encore jeunot , devant le poste de télé collectif de la caserne de sapeurs pompiers de Saint Etienne ( dans la salle de réunion et formation continue ) quand cet appel a été lancé . Au moins quarante présents , on entendait une mouche voler . Discussions passionnées pour savoir comment s’organiser dès la fin du discours , tous grades confondus .

      https://www.pauljorion.com/blog/2021/04/20/covid-19-ca-ne-fait-peut-etre-que-commencer/#comment-845803

  7. Le problème c’est que tout le monde veut LE Pen :
    Macron pour passer facilement au 2ème tour, en sauveur de la nation…
    Les républicains pour prendre la place de sauveur de la classe de Macron au deuxième tour face à Le Pen.
    Les petits diables de banlieue qui se transforment en gros monstres pour être sûrs d’attirer une attention suffisante à faire élire Le Pen (espérant un basculement de la population d’origine immigré de leur côté si le cas se présente et il y a des remontées de terrain qui le signalent)
    Les marmites du diable des médias possédés par des milliardaires, qui en voulant éviter que les sujets économiques ne viennent s’inviter dans la campagne poussent la surenchère sur les faits divers et sont peut-être prêts à introniser Le Pen faute de n’avoir un ultime candidat libéral crédible.
    Le parti socialiste qui veut voir échouer une union des gauches dont il ne serait pas leader.
    Poutine dont la presse russe (Spoutnik) a changé son onglet “insolite” regroupant des sujets de divertissements en onglet “faits divers”…
    Bref tout le monde pense pouvoir tirer son épingle du jeu face à Le Pen (ou avec Le pen) et dans l’aveuglement du trader qui mise sur la tendance en en espérant des opportunités s’il joue finement, personne ne pense que la prophétie va finir par être autoréalisatrice par l’effet d’entraînement….
    On nous ressort , telle une vieille lune, la campagne de sécuritarisme du candidat Sarkozy (ayant abouti à un mandat de stagnation gesticulée et de déclassement supplémentaire) sans que les problématiques au fond ne soient posées même concernant la sécurité; car on pense bien plus porteur pour avoir Le Pen au deuxième tour, de ne se focaliser que sur les émergences que sont les faits divers.
    Face à ces petits jeux qui ne règlent rien, je crois que l’armée a peur qu’un jour ou l’autre, un incompétent impénitent ne lui demande d’intervenir et qu’à ce moment-là, elle y perdra son innocence et par là même sa légitimité, parce qu’il y aura des morts injustifiables. De plus , le texte parle aussi de la répression des gilets jaunes et à demi-mot de l’instrumentalisation de la police comme force de contrôle politique.
    NB/ apparemment Valeurs actuelles ne serait pas le journal d’origine où a été édité cette interpellation de Macron , et Marine Le Pen se serait fait ramassée par le journal d’origine qui n’a pas apprécié sa tentative de récupération.

    1
    1. J’aime bien la notion de “stagnation gesticulée”, vous devriez en parler à Franck Lepage…

      1
  8. La sphère médiatique englobant un ensemble de monades spéculaires , la conscience du tout (et du sens) s’efface.
    J’hésite donc entre Leibniz et Guy Debord, à moins d’une chimère des deux!…
    Une chose est sure:
    Il faut prendre au sérieux les signes quand ils apparaissent, au lieu de se laisser distraire (en grec ancien dans le texte)
    Ici, maintenant, en France.

    1. Et une fois qu’on a pris les signes au sérieux, on fait quoi? On pleure sur les Italiens raflés par les flics de Micron 50 ans après les années de plombs?

      1. On ne vote pas / plus Macron, si tant est qu’on puisse voter à l’avenir!… C’est déjà un commencement, comme résolution.

        1
  9. @Dup Mme Danielle Simonnet avait semblé mieux inspirée à d’autres occasions et sur d’autres sujets, au delà d’un réflexe Pavlovien, prête au nom de la France Insoumise, à lutter par les moyens répressifs du pouvoir contre la liberté d’expression, angle éminemmment politicien d’un critique du gouvernement Macron sans apparement souhaiter de débat de fonds sur la situation qui n’est pas nouvelle.

    1. Si pour un ultimatum des militaires aux politiques pour exiger d’eaux une politique d’extrême droite relève de la liberté d’expression… La France insoumise n’a jamais appelé à s’affranchir ni des lois, ni de la démocratie, et n’a toujours proposé l’insurrection que par les urnes dans un cadre parfaitement légal, démocratique et républicain. Vous semblez vous en faire une idée qui ne correspond pas à la réalité. Aucun des députés de LFI n’a d’ailleurs fait usage de son immunité parlementaire et n’a manoeuvré pour se soustraire au droit.
      Reste que cela ne change rien à la déferlante de la fachosphère sur la chaine youtube de Mme Simonet, qui révèle bien qui se tient une nouvelle fois en première ligne dans le combat contre l’extrême droite, si vous trouvez qu’on s’y prend mal n’hésitez pas à proposer mieux, voire à le mettre en pratique, à LFI on sera ravi d’avoir du renfort. En attendant c’est Mme Simonet qui se fait traiter de truie, qu’on menace de tondre, et autre joyeusetés… A oui j’oubliais la liberté d’expression, bien entendu…

      1
      1. @Hervé
        “sa plainte déposée en 2018 n’ait toujours pas abouti.”
        Délitement confirmé donc …
        Méthodes mafieuses probablement
        Début de guerre civile peut-être, signe supplémentaire à analyser sûrement.
        Rien ne semble indiquer que l’armée ait participé à cet acte bien que la méthode ressemble assez à celle mise en oeuvre en Corse par des éléments de gendarmerie inspirés par la DGSE, sur la décision d’un préfet à poigne mis en place par le pouvoir et soucieux d’efficacité.

        1
  10. Un jeu de cron, en quelque sorte. En plus il a la gueule de l’emploi. Puceau qui s’ignore étonné d’être lui. Hypnotisé par… ? Pervers monomorphe et amorphe entre deux tirades. Enfin, tirades… Huhuhu. Paul, j’ai peur.

      1. Si je l’ai bien suivi ( c’est son deuxième service ) Chantal a plutôt laissé sous entendre :par ce néologisme : quel est le jeu de con qui fait le jeu de Macron ?

  11. Ça bouge aussi dans la sphère médiatique : https://m.huffingtonpost.fr/entry/philippe-ballard-lci-liste-rassemblement-national-regionales-a-paris_fr_60884678e4b09cce6c173a5b
    Un signe de plus !
    Un leader est toujours validé par un groupe. Chercher le groupe, vous trouverez le leader.
    Quel est le groupe qui est le plus structuré à ce jour, le plus durable et dont les idées sont compatibles avec la haute fonction publique issue des beaux quartiers ?
    Ne disait-on pas autrefois : plutôt le fascisme que le communisme ?

    1. Merci de cette initiative!
      Le problème que soulève le contenu de ce texte n’a effectivement rien à voir ni avec Pétain, ni avec l’OAS ou le quarteron de généraux: c’est le problème de l’ici et maintenant.
      Il s’agit de se concentrer sur cela, pas de détourner le regard ailleurs: je ne récuse pas les parallèles historiques, j’invite à les relativiser.
      Tiens, cela me fait penser au film de Jacques Audiard, Deehpan, qui a obtenu la palme d’or à Cannes, à mon avis sur un gros gros gros malentendu! (pareil pour Un Prophète, d’ailleurs,le précédent).
      Qu’en pensez-vous?

      1
    2. Ce sont quand même des conneries plein pot. Et c’est pas la première fois dans un passé récent.

      Paul nous a fait le plaisir de causer de Michel Goya, Docteur en histoire et autres qualifications. Ce dernier a exhumé de ses archives un texte de 2016, entièrement actuel. Un vrai tuyau donné par un cheval qui connaît son écurie.

      Y’a un problème: soit il a lu Chantal et ne le dit pas, soit les grands esprits se rencontrent, parfois. ( Pour Chantal, l’humour n’est pas le même. Le but, si).
      Comme il n’a pas sa langue dans sa poche, je crois juste la dernière proposition.

      https://lavoiedelepee.blogspot.com/2016/02/pschitt-putsch.html

      1. @ Daniel:
        “Ce sont quand même des conneries plein pot”
        Citez ces conneries, on jugera sur pièces.

    3. @ Hadrien

      Vraiment ?
      Vous aurez mal lu.

      ” Le susnommé Fabre-Bernadac, qui fonde sa légitimité sur le souvenir de Dien Bien Phu, s’inscrit clairement dans la mythologie de Le Pen père, des anciens d’Indochine et de l’Algérie française. ”

      Article de Denis Sieffert – ” Devoir de Vigilance ” / Politis. ( Voir lien plus bas ).

      1. Vous attaquez le messager, je m’intéresse au message.
        Si on retrouve les tables de multiplication écrites par AH dans son enfance, faut-il changer l’arithmétique ?
        Le (relatif) succès de l’extrême droite tient au fait qu’on lui laisse le monopole de certaines vérités sans lui laisser le monopole des mensonges.

        1
  12. Vocabulaire de cet appel :
    tradition
    Honneur et Patrie
    passé
    histoire
    hordes de banlieue
    valeurs civilisationnelles

    Mais tout n’est pas noir dans cet appel :
    il ne peut et ne doit exister aucune ville, aucun quartier où les lois de la République ne s’appliquent pas
    le pouvoir utilise les forces de l’ordre comme agents supplétifs et boucs émissaires face à des Français en gilets jaunes exprimant leur désespoir
    il suffit souvent d’appliquer sans faiblesse des lois qui existent déjà

    Le deuxième signataire est Christian Piquemal à qui la justice avait reproché d’avoir organisé le 6 février 2016 une manifestation interdite contre les migrants, à Calais, a été radié des cadres de l’armée en septembre 2016.

    1
  13. En attendant le pchout’
    Aux dernières nouvelles sondagières. Les deux-tiers des Français (on m’a pas demandé mon avis) ne souhaitent pas que Macron se représente. Reste un tiers. Catastrophe? Pas du tout. De quoi lui assurer quand même (dixit les sondages) le quart des exprimés au premier tour (les pêcheurs à la ligne sont hors concours, quoi qu’ils en prétendent). Et la qualification pour le second. Devant, derrière, peu importe mais avec la brun-marine bien sûr. Vous aurez beau retourner la question dans tous les sens, les jeux sont faits (pour le second tour). C’est pas Bertrand -si sa liste gagne dans sa région- qui changera la donne (et ça ne serait pas rassurant). Ni une “miraculeuse” candidature unique “à gauche” -avec beaucoup de guillemets à “gauche”-. Dans ce cas, aucun ne fera le plein: on n’additionne pas Mélenchon plus Jadot plus Hidalgo; c’est comme en géologie, y’a de l’érosion.
    A mon commandement (pas de général putschiste): à droite, toute, et sans faire demi-tour!

    1. @Michel
      La vraie question est alors en l’absence de proportionelles aux législatives subséquentes, comment créer une dynamique de désistement réciproque sans exclusive de cette opposition anti-Macron.
      Tout étant fait, pour empêcher une telle éventualité et recommencer la chambre introuvable sélectionnée par Ferrand.

    2. Je me demande quel(le) s sont les candidat(e)s dont moins de 65% des français souhaitent qu’ils ne se (re)présentent pas .

      1
      1. Je n’en ai pas dressé la liste parce que je me suis dit que vous alliez nous la faire connaître.

        1. Ben s’il yen a une ou un , il a course gagnée .

          Mais , sauf si des électeurs masochistes appellent de leurs vœux des candidats concurrents de leur favori , ça doit pas être possible si on se fie au taux d’abstentions ( 22 %) et à la force proche de 25 % des 78% de votants , des quatre composantes les plus repérables ( LREM , Droite , Gauche , RN ), lors du premier tour de la présidentielle de 2017 .

  14. Bonjour

    Macron a dit devant des maires :

    IL FAUT RENTRER DANS LE XXI ième SIECLE SUR LE VOTE PAR CORRESPONDANCE ET LE VOTE ELECTRONIQUE.

    Pour les élections régionales et les assesseurs des bureaux de vote, une réponse sera donnée dans moins de dix jours sur les modalités.

    2
    1. @ilicitano
      Il est urgent de se libérer des urnes transparentes et des procédés auditables en permanence par le public.

      3
      1. @Ruiz

        Allemagne:
        En Allemagne, 1 800 urnes électroniques ont été utilisées lors des élections législatives de 2005. Cependant, dans une décision du 3 mars 2009, le Tribunal Constitutionnel Fédéral a déclaré inconstitutionnel le décret mettant en place ces ordinateurs de vote, au motif qu’ils ne permettent pas aux citoyens de vérifier le processus de dépouillement sans nécessiter une compétence technique. (wiki)

        2
        1. Coucou,

          Le vote electronique n’apporte absolument rien. Par contre , on est sur qu’il y aura une fraude à grande echelle à plus ou moins long terme avec cette technique et des soupçons de fraude en permanence.

          Avoir le resultat à 8 h + 20 ml seconde n’apporte rien à la démocratie.
          Que les électeurs contrôlent physiquement le scrutin, s’affrontent , se cognent à la réalité de l’autre me semble beaucoup plus sain. Rien de tel qu’un bon bourrage d’urne local !

          Bonne journée

          Stéphane

          1
  15. Bon… les termes de ces généraux sont souvent mal choisis, disons peu dipomatiques.
    Mais une fois qu’on a dit ça, je constate:
    – qu’ il n’y a aucun appel à renverser l’ordre légal
    simplement à se sortir les doigts…
    ce à quoi Paul invite également, mais sur d’autres problématiques, disons vertes et/ou économiques.
    – que le constat qu’ils dressent, c’est toujours le même, et qu’il ne diffère en rien de celui des services de l’intérieur transmis à et repris par G. Collomb
    il y a quelque temps déjà. Les faits sont les faits. Peu importe celui ou celle qui les énonce. Ce pays est effectivement pas loin de la guerre civile.

    Alors oui, nommer peut parfois faire advenir ce qu’on craint.
    Mais ne pas nommer, c’est aussi, quand ce qu’on crait advient, le plus sûr moyen de ne pas être en capacité d’apporter la meilleure réponse possible.

    A côté de cette problématique là – qui en est une – et pas une des moindres, mais pas necessairement la plus importante comme l’affirment ces généraux, il y a le risque de mouvement crypto-révolutionnaire, qui semble désormais souvent commencer par une immolation.
    Signe des temps, la première a eu lieu, il y a quelques semaines, dans le métro parisien.

    1. @Hervé
      Merci pour le lien. Quand même, cette affaire, ça sent mauvais. Enfin, ça me fait pas rigoler.

      1
      1. @Michel

        Les sondages ne sont peut-être pas si bons que cela pour le premier épidémiologiste de France, en vacances au Tchad auprès de ses amis dictateurs. On sent l’atmosphère se tendre un peu partout à la veille des élections régionales. Quand à celle qui applaudit à un éventuel putsch de militaires aigris pour l’aider à gravir la montagne du pouvoir en 2022, elle a sans doute besoin d’aide car les caisses de son parti sont vides !

        Article (payant) du journal “Marianne” : ” Marine Le Pen fauchée comme les blés pour la présidentielle ” :
        https://www.marianne.net/politique/les-indiscretions-de-marianne-marine-le-pen-fauchee-comme-les-bles-pour-la-presidentielle

    1. @illicitano
      Merci pour votre vigilance. A la retraite ou pas, test (car c’en est un) réussi. Ils savent à quoi s’en tenir. “S’il le faut” (et qui déterminera si “il le faut”, à par eux?), “ils iront”. Avec l’assurance d’avoir une majorité -et pas mince- derrière eux. Et il y en a que ça ferait rigoler?

      1
    2. Allez, je résume: ils -et avant eux, l’agité du bocage, et après eux, les colonels- disent tout haut ce qu’une majorité de Français pense tout bas. C’est qui qui marque des points?

    3. Fascinant :

      En effet, le constat posé est partagé par une majorité de nos compatriotes, qu’il s’agisse du fait que les lois de la République ne s’appliquent pas sur la totalité du territoire (86%), l’accroissement de la violence (84%), un antiracisme provoquant l’effet contraire de celui escompté (74%), le délitement de la société française (73%) voire les effets délétères de l’intervention des forces de l’ordre au moment du mouvement des gilets jaunes (62%). Dans ce contexte, près d’un Français sur deux se déclare favorable à l’intervention de l’armée sans qu’on ne lui en donne l’ordre afin de garantir l’ordre et la sécurité en France (49%).

      Autre information (implicite) : il existe une claire majorité en France de gens aux opinions identiques. C’est quoi ? Surprise : LREM + EELV.

      2
      1. “La France connaîtra prochainement une guerre civile”
        est la bonne question-test pour séparer LREM et RN avec un écart de 3db en sens inverse par rapport à la moyenne nationale et aux sans préférence.
        LFI se montrant proche du RN sur cette question et le dépassant pour le rôle des forces de l’ordre face au gilets jaunes.

        “La société française est en train de se déliter”
        est la bonne question-test pour séparer EELV et RN avec un écart de 20 points par rapport à la moyenne.

        A chacun sa marotte ou son déni,
        LREM affichant un positionnement intermédiaire LR-PS (ex UMPS) sauf quand le gouvernement est mis en cause et EELV (pastèque) apparaissant plus extrème que le PS.

        On voit mieux comment Cambridge analytica peut classer les prospects à partir d’un ensemble de questions plus anodines et leur servir la soupe adaptée au désirs des spin doctors.

        Les critères semblent être un sentiment (ou non) de confiance ou de proximité soit avec la société et le gouvernement soit avec l’armée.

  16. Je crois qu’il ne faut pas se tromper de combat. Si LFI a une vocation, c’est de proposer une alternative crédible de gauche aux façons de gouverner des conformismes par l’oligarchie et elle ne pas se contenter d’être le meilleur lutteur de foire qui va se coltiner avec l’extrême droite dans le bac à sable .
    J’ai l’impression parfois, que la conquête du pouvoir pour changer les choses, n’est pas ce qui monopolise les énergies à gauche ; on s’égare trop souvent dans le goût pour la confrontation idéologique. (et les escarmouches de cours de récréation niveau maternelle)
    L’intervention de ces généraux méritait sans doute quelques critiques, mais aussi une analyse froide de ce dont ils font état, qui n’est qu’une nième énumération des émergences que sont les faits divers. Faits divers qui par leur récurrence font penser à tort et aussi à raison qu’ils deviennent des faits de société, ce qui signifie qu’il y a anguille sous roche.
    Restait à savoir par quel bout aborder ces phénomènes et quels en sont réellement les tenants et les aboutissants.
    L’important était alors de problématiser (mise en énigme des phénomènes de sorte qu’ils puissent être traités).
    Or aucun camp ne propose un énoncé à l’exercice et se contente uniquement, comme les cancres, de tourner en rond en répétant les déplorations et les indignations d’usages. Puis s’enchaînent les rodomontades et les provocations auxquelles répondent des appels à s’empailler au nom de défense de trucs et de machins grandiloquents. Chacun espérant briller pour épater la galerie ou rasséréner ses troupes.
    Cela dure depuis des lustres et c’est sans doute cela qui fait peur à l’armée qui voit gros comme un camion, qu’un jour ou l’autre on va lui demander d’intervenir. (en tout cas c’est ce que j’en comprends et désolé les affolements de Melenchon appelant à des sanctions me désolent)
    Si l’on ne parle que des phénomènes émergents dans un récit de déplorations purement descriptives (comme font les médias ou les pseudo acteurs politiques),on n’avance pas.
    Il y a quand même des choses à creuser derrière les ébullitions et les actes impardonnables (surgissant de façon récurrente) au-delà des moyens que l’on n’a pas mis en place pour les contrer, des supposées complaisances des uns ou des autres, et des solutions de pompiers pyromanes faisant de la provocation…Il faut accepter d’appréhender la face cachée de l’iceberg dont les racines sont aussi tentaculaires que du mycélium.
    Il faut en évaluer les aspects psychosociaux et socioculturels, car une mauvaise mayonnaise a pris entre anomie, déculturation et amok (comme exutoire) dont le dénominateur autant que le détonateur semble être la frustration. Une frustration qui a plus à voir avec un système de valeurs intenables et une culture dont les finalités, autant que la manière de savoir l’interpréter, ont été perdues. C’est donc moins une frustration économique qu’un vide culturel qui appelle des professions de foi délirantes ou des actes insensés de bêtise dans une soif de se remplir de quelque chose.
    Mais certains éditorialistes mal inspirés, veulent imputer cela à l’islam, dans une critique de la religion qui pourrait s’entendre si elle ne déniait pas à celle-ci ses aspects de spiritualité humaniste lorsque l’art de vivre et le message culturel viennent l’interpréter pour sortir des aspects sectaires…Il est connu que bêtise et religion fabriquent des sectes et que religion et réflexion sont sources de spiritualité, d’inspiration et même parfois de savoir . Dans les phénomènes actuels de déculturation, la bêtise devient l’unique revendication dont sont capables les êtres vides, ou les rodomontades la marque de ce qu’ils croient être de la fierté et qui n’est en fait qu’une infériorisation internalisée réclamant de se révolter.
    Rien à voir avec la religion, on est si loin du compte avec l’anomie , et s’il fallait s’en convaincre, je vous présenterais bien ma femme qui est musulmane et dont le niveau pourrait nous donner des complexes. Non il y a des phénomènes de déculturation ou de sectes, qui n’ont rien à voir avec l’expression d’une religion qui par ailleurs favorise plutôt l’excellence. Et il y a de nombreux couples dits “mixtes” comme le mien , dont le ressenti n’est pas d’être d’une quelconque mixité (même si je mange du porc et elle non).
    Le deuxième facteur de délitement dans certains quartiers, tient à la pusillanimité de ceux qui tiennent les institutions. Le libéralisme s’est fait profession de détruire autant l’importance de l’état qui doit se faire timide face aux prédations du secteur lucratif que d’annihiler les identités au travail. Il faut désapproprier , désinvestir le salarié d’un sentiment d’appartenance qui lui fait tenir des lieux comme si c’était les siens, mais aussi avoir des revendications et un jugement sur ce qui y est fait et sur sa condition personnelle …Le salarié est prié de laisser ses valeurs à la porte de l’entreprise, et de regarder ailleurs lorsqu’il se passe quelque chose que sa morale réprouve. Or les lieux désinvestis deviennent des halls de gare où tout peut se passer, et où personne n’a ni légitimité ni envie d’intervenir sur quoi que ce soit, se sachant tout sauf irremplaçable et connaissant l’absence de solidarité et de reconnaissance des hiérarchies.
    Ensuite il y a une question d’échelle, en effet ce que les politiques appellent “quartiers” sont parfois plus grands que des villes de province et on demande à trois pelés et un tondu d’arrêter la mer depuis des locaux qui paraissent improvisés, voire inappropriés, et où ils sont plus souvent retranchés, qu’en patrouille vu que ce n’est pas raisonnable de faire du maintien de l’ordre dans de telles conditions. Et encore, quand il y a un commissariat! Et là il faut parler de l’incessante doctrine du saupoudrage, du jeu de chaises musicales, des politiques mal fagotées qui déshabillent Paul pour habiller Jacques , et du bruit infernal de politiques infernaux (de la droite Sarkoziste à la gauche caviar, en passant par l’union des deux de Macron) ayant prétendu avoir augmenté significativement les effectifs .
    La sécurité des pauvres, c’est toujours trop cher pour les libéraux qui depuis toutes ces crises n’ont qu’une ritournelle en tête, sauver les riches! Non pas que ces derniers en aient besoin, mais dans un souci de préservation d’un statut revendiqué de magnat (qui veut se faire gourou des politiques économiques publiques), et surtout dans un souci de reconquête sur des fantasmes d’avantages perdus d’après-guerre au moment de la libération.
    C’est là le coeur des politiques européenne et surtout française. Reflet d’un pays où le mépris de classe des dirigeants est le plus prégnant. Cela se conjugue dans toutes les politiques publiques par une pingrerie affichée dès qu’il s’agit d’aborder les conditions de vie de la population dans son acception de peuple. (Faisant que les moyens ne sont jamais à la hauteur des besoins,les rendant ainsi équivalents à des coups d’épée dans l’eau)
    Abandon de l’aménagement du territoire et politique de gentrification des métropoles . On refait dix fois les mêmes places déjà historiquement très belles, pour créer un “hapening” pour bobos qui s’habituent à vivre dans un décor d’opérette dont on change les tableaux ; Prétendue économie d’échelle pour centraliser tous les moyens de soins sur ces mêmes métropoles au détriment d’une sécurité sanitaire et de soin des territoires qu’on a dépouillés et au détriment de la prévention des épidémies.
    Politique unilatérale de la BCE de sauvegarde des actifs boursiers spéculatifs et destruction des indépendants au profit des monopoles, des plateformes, des licornes qui s’autorisent ainsi à vendre à perte. C’est hallali notamment d’un petit commerce que les politiques avaient déjà en partie occis en distribuant généreusement les permis de construire aux grandes surfaces et en pliant avec nos impôts, toute l’infrastructure routière et de transport public pour les desservir.
    Abandon des politiques industrielles d’état qui donnaient des débouchés aux ingénieurs, techniciens, chercheurs et scientifiques à travers les grandes entreprises publiques dont profitaient nombre de sous-traitants très pointus. Alors que l’on sait très bien que le développement passe pour les petits pays par ce type de politique (ex corée du Sud//japon…etc.) et pas par les start-up qui ne sont qu’un moyen dissimulé supplémentaire de mutualiser les pertes et de privatiser les bénéfices. En effet on subventionne de la recherche dans des petites structures dont le seul but est de se faire racheter ; au pire si elles échouent, c’est pas grave, c’est l’état qui paye ; au mieux, si elles trouvent quelque chose c’est raflé par le grand capitalisme mondial et ses monopoles au détriment de ce que l’état avait investi. Pile je gagne, face tu perds! De plus c’est un très mauvais message envoyé à des grands groupes dont le but n’est plus de développer une infrastructure industrielle avec de l’emploi en respectant les besoins de développement économique des états (comme en Corée du Sud), mais de devenir des holding financières spéculatives sachant qu’ils pourront toujours se payer une start-up financée par les états et produire en chine pour de meilleurs dividendes. Or le problème c’est que ce jeu-là ne profite qu’aux US qui ont l’avantage du dollar, les autres devant se contenter de deuxième choix ou vivre en vassaux…
    Bref si j’ose dire, la politique de métropolisation a accentué la gentrification des villes permettant d’obtenir un vote de classe sociale à l’endroit où l’état concentre volontairement toutes les richesses du pays au détriment des territoires alentour. Cela permet un accaparement de tous les moyens de l’état au bénéfice d’une petite oligarchie dont la conséquence est la création d’un champ de ruines autour. Or une ruine cela coûte très cher à entretenir , comme s’en sont aperçues nos nouilles politiques quand ils ont décidé de faire un premier replâtrage des banlieues ; à 50 euros le pot de peinture pour cacher la misère, multiplié par le nombre de km de murs, ça fait tout de suite des milliards….et tout ça pour ne rien changer! Et là ce fut le grand affolement, comment, on a mis des milliards et rien ne se passe? Hé oui, messieurs les accapareurs, jeter des miettes ne suffit pas à régler les problèmes que vous avez causés ; il va falloir repenser les priorités budgétaires en votre défaveur si l’on veut en finir avec l’état de ruine du pays et il ne va pas falloir jouer petit bras…C’est la rançon pour s’être laissé aller au libéralisme de connivence et avoir détruit les territoires ruraux et de banlieues, l’école, l’hôpital,la police, l’équipement de l’armée, les commerces, l’industrie, etc., etc….
    Et il faut écouter le regretté Stiegler sur l’extr^me droitisation de la société
    https://www.youtube.com/watch?v=YS_BgfSYELQ

    3
    1. @ Dalla Vecchia Luigi
      C’est un peu long et très juste.

      Je crains que ça ne va pas être possible… La justesse du diagnostic ne garantit pas la mise en œuvre des solutions. Souvent de très excellents rapports, en particulier par les commissions du Sénat, accouchent de solutions d’esquives ou de voluminations sans substance. ( En particulier quand il s’agit de prolonger la corruption, mais ce n’est pas le sujet immédiat.) En plus , comme obstacle inamovible il faut compter l’Europe, le paravent pratique des têtes vides.

      Un indice venant des bien-pensants: La campagne contre LFI et Mélenchon repart…

  17. Après recherche sur internet , voici le site où a été diffusé la lettre le 14 avril

    https://www.place-armes.fr/post/lettre-ouverte-a-nos-gouvernants

    La lettre ouverte à nos gouvernants prend de l’ampleur

    Après le sondage Interactive Harris montrant l’approbation des français , les signatures des militaires sont passées de 1000 à 15245 ce jour.
    On y trouve des militaires de tous les grades et de toutes les armes.

    2
    1. Après le décompte des morts du Covid, celui du nombre de proto-fascistes dans la Grande Muette (enfin, muette et demi).
      Le kaki et le brun-marine, finalement, c’est assez proche.
      Les officiers à la retraite, ils doivent rendre leur uniforme, mais ils gardent la tenue de combat?

    2. Et ça continue d’augmenter : 16605 signatures à 22h00

      Il ne faut pas oublier : Macron et Pierre de Villiers Chef d’Etat Major des Armées

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_de_Villiers_(militaire)#D%C3%A9saccord_sur_le_budget_militaire

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_de_Villiers_(militaire)#D%C3%A9mission
      Le général Pierre de Villiers quitte le ministère des Armées le jour même sous les applaudissements des civils et des militaires, lesquels forment pour l’occasion une haie d’honneur jusqu’à sa voiture

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_de_Villiers_(militaire)#R%C3%A9actions_et_commentaires

      Selon L’Express, « la classe politique est à l’unisson contre Macron ».
      Fin juillet 2017, la cote de popularité du président Emmanuel Macron chute de 10 points dans une enquête Ifop. La démission de Pierre de Villiers constitue le premier facteur de cette baisse de popularité pour Bruno Cautrès du CEVIPOF et pour le sondeur Bruno Jeanbart

      2
  18. A toutes fins utiles je signale cette analyse très intéressante et informée de la “lettre des généraux” sur le site de la revue conservatrice religieuse américaine First Things https://www.firstthings.com/web-exclusives/2021/05/revolt-of-the-retired-generals

    L’analyse est intéressante notamment par son regard historique sur la question des Républiques et de l’Armée en France. Tant il est vrai qu’il est souvent éclairant de prendre en considération l’Histoire, si l’on souhaite comprendre le présent.

    Quelques extraits assez longs, les parties qui me semblent les plus intéressantes :

    “D’un point de vue américain, l’ensemble du texte est stupéfiant. Il serait impossible de trouver vingt généraux américains à la retraite, ou même deux, qui oseraient suggérer que la logique de l'”antiracisme” a pour conséquence la guerre raciale.

    Mais en France, la lettre s’insère dans des débats politiques existants. Macron et ses ministres lancent désormais régulièrement des attaques contre l’antiracisme et les politiques identitaires, arguant que cette idéologie made in USA menace l’unité nationale et l’intégrité de la République. Un récent sondage indique que 74 % des Français pensent que l'”antiracisme” a l’effet inverse.

    (…) De ce fait, il est peu probable que cette lettre change grand-chose à la conversation nationale. Néanmoins, elle est importante car elle soulève la question du rôle que joue aujourd’hui l’armée dans la République française assiégée, du rôle qu’elle a joué historiquement et des parallèles existants.

    (…) S’il est absurde de suggérer qu’écrire une lettre équivaut à comploter pour s’emparer de stations de radio et d’aéroports dans toute la France [ NdT : comme en 1958 ], l’inquiétude de la gauche a un certain fondement. Les quatre républiques précédentes de France se sont maintenues ou sont tombées selon qu’elles conservaient ou non le soutien de l’armée. (…) Mais les gauchistes ont tort de prétendre que l’entrée de l’armée en politique doit culminer dans un autoritarisme de type bonapartiste ou césariste, et qu’elle est intrinsèquement hostile au républicanisme. Les Troisième et Cinquième Républiques ont un secret. Sans l’armée, la fondation de ces ordres constitutionnels républicains n’aurait pas été possible.

    (…) Quelle est la signification de ce secret qui se cache derrière les Républiques de France ? Lorsque les Républiques ont échoué à faire face aux menaces existentielles pour la France, leur légitimité s’est inexorablement érodée.

    (…) Bien qu’il ne faille pas exagérer la comparaison avec les années 1950, les pressions exercées sur la France contemporaine suggèrent certaines similitudes. L’armée française est la seule grande armée européenne engagée au combat. Elle est présente au Mali depuis près de huit ans, où elle combat les terroristes islamiques. Cette mission, ostensiblement menée au nom de l’Union européenne, suscite très peu d’engagement concret de la part des autres États membres de l’UE. Seule la France paie pour cette mission, et seuls les soldats français meurent. (…) En outre, l’armée est soumise à des contraintes considérables. Depuis les attentats musulmans de 2015 à Paris [ NdT : attentats islamistes – l’auteur, par ailleurs si pertinent, se montre ici léger ], l’armée française patrouille dans tout le pays. Ayant décidé d’abandonner les mitrailleuses aux frontières pour permettre l’ouverture des frontières, la France a désormais des mitrailleuses à chaque coin de rue. L’armée patrouille dans les villes, les gares et les aéroports. Elle défend les écoles et les synagogues, et se présente devant les églises lors des fêtes chrétiennes. Contrairement à ce qui s’est passé au cours des dernières décennies, les Français se sentent aujourd’hui plus proches de l’armée parce qu’ils la voient davantage ; la régularité des attaques islamistes leur rappelle pourquoi les soldats sont là, et ils leur en sont reconnaissants. Contrairement à la police, qui a passé l’année dernière à dresser des amendes pour non-port de masques, l’armée préserve sa réputation.

    (…) Alors que la France se rapproche de ses élections présidentielles, rien n’est joué d’avance et aucune prédiction faisant autorité ne devrait avoir cours. Pourtant, parallèlement à la question de savoir si Macron a répondu de manière adéquate aux menaces existentielles de la France et si la France est gouvernée de manière adéquate, nous devrions nous attendre à voir la question du rôle que joue l’armée dans ce régime prendre de l’importance. Une fois encore, l’armée pose une question politique.”

    Je trouve que c’est bien poser la question.

    Ce qui me frappe personnellement, c’est que la majorité ou une presque-majorité des Français (suivant la question posée) semblent s’obséder d’un problème qui certes est bien réel – des officines islamistes en plus de terroristes sont bien en guerre contre la France, pas de doute là-dessus – mais qui d’une part me semble objectivement contenu – les attentats à grande échelle ont cessé, signe que les services de renseignement ont fait du bon travail – d’autre part est hélas fort loin d’être le seul qui se pose au pays. Effondrement du niveau éducatif, désindustrialisation, chômage de masse persistant, aveuglement ou mesurettes face au défi écologique et énergétique, chacune de ces menaces est à elle seule plus grave que la tentative des doctrinaires et agents d’influence islamistes de “retourner” les Français musulmans contre leur pays.

    Comme le dit l’auteur, et mettant à part les deux épisodes napoléoniens, l’armée est intervenue dans la vie publique en France pour répondre à des menaces existentielles, alors que le pouvoir civil avait failli. En 1871, en 1940 deux fois (à Paris et à Londres, l’une de ces deux tentatives plus honorable que l’autre), en 1958 enfin.

    Or, la France ne connaît aujourd’hui objectivement PAS de menace existentielle. Ceci, quoi que l’on pense de la méthode et des résultats du gouvernement : même considérés avec la plus grande sévérité imaginable, une délinquance violente et un mouvement idéologique radical qui doit toucher tout au plus 2 ou 3% de la population ne font pas une menace existentielle !

    Est-il possible que l’armée intervienne pour répondre à une menace existentielle… fantasmée ? Et encore, quoi que l’on pense des résultats d’Emmanuel Macron – et je fais partie des plus sévères – alors que le pouvoir civil… n’a pas failli ?

    Peut-on en appeler à l’armée, non parce qu’une armée ennemie a envahi le pays, non parce qu’une guerre d’insurrection se passe bien mal… mais à cause d’une espèce d’effondrement nerveux collectif ?

    1
    1. Bonjour Alexis

      https://www.place-armes.fr/post/lettre-ouverte-a-nos-gouvernants

      Je viens de regarder les signataires sur le site.
      On est passé de :
      *1000 signataires à 24281 après validation des signatures
      * de 10 généraux à 54 généraux/amiraux toutes armes confondues

      Les Colonels , Lieutenants Colonels et Commandants sont en forte augmentation ( sans chiffres comparatifs à l’appui)

      Voici un dossier remis à l’ensemble des groupes parlementaires de l’Assemblée Nationale le 14 avril 2021 par le CRI ( le Centre de Reflexion Interarmées) dont certains sont membres de l’IRIS.

      “Pour une stratégie globale contre l’islamisme et l’éclatement de la France”

      https://lavoixdugendarme.fr/wp-content/uploads/2021/04/Pour-une-strategie-globale-contre-lisl-amisme-et-leclatement-de-la-France-1.pdf

      On n’en n’est plus à la lettre succinte qui a fait polémique sur les médias , mais un constat et plan d’actions détaillées des mesures à prendre.

      1

Les commentaires sont fermés.