35 réflexions sur « Vidéo – Le transhumanisme ? En pleine forme ! »

  1.  » J’espère simplement que ce qui renaitra restera digne d’une espérance folle: Liberté , Egalité , Fraternité étendue au vivant .
    Le cauchemar serait une société à 1% de transhumains , car ce système là c’est la mort physique et la mort de ce qui nous fait homme . »

    https://www.pauljorion.com/blog/2014/09/12/comment-rehabiliter-laction-politique-par-francois-leclerc/#comment-454007

    PS 1 plus léger : à propos de la primauté du droit du consommateur et de l’estime de soi , j’ai repensé au cas caractéristique du sieur Thomas Thévenoud qui , un an après Cahuzac , déclarait que s’il avait omis de faire ses déclarations d’impôts , c’était par  » phobie administrative « .

    PS 2 : sans être anthropologue borgne ( qui regarde d’un œil ) je vois les mêmes évolutions que vous sans en comprendre la  » fin » … s’il y en a une .

  2. M. Jorion est en forme, n’est ce pas là un des effets du vaccin Pfizzer ? A en croire vos petites cellules grises ( allusion à un compatriote très célèbre) qui fonctionnent très bien le transhumanisme est déjà parmi nous😊 . Excellente vidéo comme à l’accoutumée .
    Cordialement.

  3. J’ai l’impression que vous ne fréquentez pas un échantillon de population très représentatif, si vous posez la question à la sortie de l’usine j’ai quelques doutes sur le fait que ceux qui disent « j’ai fait ça parce que je le voulais point barre » ne soient que quelques uns… Je prend pour preuve les récentes sorties médiatiques et les sondages d’opinion édifiants sur la responsabilité pénale d’un individu qui souffre d’avis d’experts (eux très au fait du freudisme) de pathologie mentale…

    1
  4. Phobie administrative le mot que vous cherchez, le gars a carrément déposé le terme ! me semble t il avoir lu…

  5. Nous voyons bien ce que provoque comme paranoïa, agression « d’anticipation » et prétexte belliqueux, l’évocation d’arsenaux nucléaires en gestation ou d’armement biologique ou chimique en devenir.
    Nous voyons bien ce que provoque l’évocation de systèmes économiques alternatifs qui pourraient changer l’ordre des choses ou perturber les hiérarchies établies…
    Nous voyons bien ce qui se passe au niveau des attaques spéculatives lorsqu’un pays tente d’utiliser l’argent à ses propres fins sans souscrire aux compétitions artificieuses d’un « ordre mondial ».
    Nous voyons bien en matière religieuse, ce que déclenche comme réactions l’idée de se déclarer « le peuple élu » (et cela même si ce n’est vécu que comme une fierté sans conséquence véritable et non comme un orgueil)
    Alors que se passerait-il comme réaction, si le délire d’un oligarque pousse une nation à renvoyer le reste de l’humanité dans la taxonomie de l’animal, parce qu’il aura su gadgétiser son ADN d’un avantage compétitif incommensurable?
    Je pense que s’il y avait un prétexte au déclenchement d’une guerre nucléaire pour carboniser une telle singularité, ce pourrait être bien un tel évènement.
    Car l’homme est relatif à sa comparaison aux autres, et peu différent du petit singe à qui on donne un concombre, pendant qu’il voit son congénère voisin gratifié d’un raisin; il fait alors un effort pour avoir la même récompense en choisissant soigneusement une petite pierre à donner en échange; et quand il voit qu’il continue de recevoir un concombre, il rentre dans une furie destructrice, qui l’expose à se blesser, mais dont il n’a cure!
    C’est pourquoi je pense que le transhumanisme est une impasse nucléaire et anthropologique!

    8
    1. Aucune nécessité pour votre oligarque de tant d’efforts technologique, il lui suffit d’être un bon ploutocrate et de se satisfaire de l’avantage compétitif incommensurable que confère l’argent à ses pairs… point besoin d’upgrader les riches, il suffit de pouvoir se passer des pauvres pour n’avoir plus qu’un prétexte (vraisemblablement écologique et/ou pseudo malthusien) à trouver pour les exterminer… Selon toute vraisemblance on y sera bien avant par la cybernétique que par la biochimie.

      1. Cher Dup
        Il me semble que pour qu’il y ait des « riches », il faut nécessairement qu’il y ait des « pauvres » !
        Sinon, quel plaisir y aurait-il à être riche.
        Quand tout le monde roulera en Ferrari, ce sera d’un bânâlité incommensurâble et surtout insupportâble ! 😉

        1. @Pascal Plutôt que la Ferrari, le rêve n’est pas réalisé, prenons l’exemple du téléphone portable, attribut du super-chef en 80 et maintenu devenu obligatoire pour le SDF pour appeler le 115 faute de cabine, en version smartphone pour le pédaleur deliveroo, voire même ausi le SDF pour s’inscrire à Doctolib faute d’ordinateur …
          maintenant le pauvre n’a probablement pas les bonnes sneakers.

          1. Ah le 115 faut pas être pressé pour avoir quelqu’un au bout du fil. La dernière fois que j’ai fait le numéro, toutes les 5 secondes pendant 45 mn. Epuisant. Pour les solutions ? Ben y a pas trop de moyens alors ben y en a pas.

            L’assistance d’un pays riche comme la fRance envers les gens plus faibles de la population, ceux qui sont à la rue, avec des problèmes psy et addict, est totalement inexistante, c’est la honte.

            Rien que pour cela on devrait non pas cramer (même si c’est tentant…) mais réquisitionner toutes les préfectures du pays comme en 89. Vu qu’elles sont toutes, le plus souvent, dans d’anciens hôtels particuliers ça aurait de la gueule, du panache et ça serait un bon clin d’oeil à 71 aussi et cet abruti de Thiers.

            2
          2. L’évolution technologique du smartphone est à la fois une formidable avancée pour les pays africains qui étaient sans infrastructures de téléphonien mais c’est aussi en Afrique une des pires exploitations humaines dans les mines de terres rares où sont ensevelis vivant régulièrement des centaines de personnes. Nous ne savons toujours pas comment gérer le progrès technologique avec le respect le plus basique de la vie humaine. Après des milliers d’années de « civilisation », nous en sommes toujours a piller les « ressources » jusqu’à épuisement. C’est ça l’anthropocène. Après être devenus des hyperprédateursites, nous n’avons toujours pas su changer de paradigme, changer de logiciel, nous sommes toujours en lutte perpétuel. Il n’y a qu’à regarder ce qui motive nos projets de « conquêtes » spatiales, c’est toujours pour aller piller ailleurs ce que nous avons épuisé sur Terre. Le développement de la vie sur Terre depuis au moins un milliard d’années a été de se répandre sous des formes d’une infinie diversité. L’homo sapiens sapiens ça plus belle réussite ? Ça nous plaît de le croire, on s’en flatte l’ego mais la réalité, c’est qu’on en est l’une de ses plus grandes erreurs par nos actes.
            Alors faire un « homme augmenté » ne fera qu’augmenter la vitesse à laquelle nous irons dans le mur. Et croire qu’une IA forte viendra sauver le vivant de notre incurie, c’est oublier que la « logique » des créations humaines a toujours reflèté ce qu’était l’esprit humain : vaincre, conquérir, exploiter et finalement détruire. Il y a peut être en orient une culture, déjà ancienne, plus dans le souci de vivre en « harmonie ». Saurons nous changer de paradigme à temps ?

  6. Est ce que c’est pour adapter les gens à Mars qu’on lèvera les moratoires ou pour les adapter à ce que sera devenu la Terre? … Car après tout on est bien en train de parler de la seule alternative à la terra-formation.

    Un film de SF récent traite la question, je me souviens plus le titre, c’est l’histoire de militaires qui sont modifiés pour coloniser Europe ou un autre satellite de ce genre, je vous mettrais un lien si je le retrouve.

    1. Coloniser (l’) Europe? C’est déjà fait! Satellisée aussi.
      d’où l’évidence que Hollywood est en retard d’une guerre.

      Mes excuses. Trop tentant.

  7. La question principale n’est-elle pas que l’espèce humaine ne sait toujours pas ce qu’elle est venue f… sur la Terre. Alors en attendant elle s’adonne à toutes les c… possibles pour tuer le temps. Elle b… comme les lapins, consomme jusqu’à l’addiction, invente des trucs inutiles qui lui paraissent jolis et laisse les plus casse-c… d’entre nous fourbir des concepts dont l’indifférence crasse de la majorité finit par lasser les plus aguerris avant de les désespérer.

    1. Commentaire paradoxal, vous voyez bien que l’on sait parfaitement ce qu’on est venu foutre ici : précisément, faire « toutes les c… possibles pour tuer le temps » 🙂

      Oui, tuer le temps… tout un programme comme dirait l’autre… 😉

      1. Tiens, tuer le temps oui, depuis hier la longue caravane ininterrompue de SUV et berlines sur les routes du soleil pour ce week-end de 4 jours.

        De goulot d’étranglement en bouchons pour aller faire sauter le bouchon. La boucle est bouclée. La coupe est pleine, le verre est vide.

    2. Il y a du Pascal dans votre commentaire 🙂
      « Tout le malheur de l’homme est de ne pas savoir demeurer en repos dans une pièce »

      1. Je serai plus enclin à la version impie de Mallarmé qui quelque part dans ses correspondances écrit à peu de choses près et si je me souviens bien que le vrai poète ne peut que s’étendre sur le sol, regarder le ciel et attendre la mort.

  8. Passionnant, comme toujours!
    Juste un aparté en rapport à la création de l’empire: « S’opposant au confucianisme, ils recommandent un gouvernement fort, fondé sur des lois connues de tous et non sur la bonté des hommes » et plus loin « Si les théories des légistes connaîtront un grand succès, notamment auprès du premier Empereur de Chine, Qin Shi Huang, qui les appliquera à la lettre en brûlant les œuvres des lettrés dans l’autodafé de 213 av. J-C., elles finiront par être mises à l’index et après les Han, personne n’osera plus se réclamer ouvertement du légisme […] » https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gisme

    Pour la médecine chinoise, j’avais entendu dire qu’à l’époque, on payait un médecin tant qu’on était en bonne santé, et qu’on en changeait si on devenait malade (peut-être juste les empereurs) … si je trouve une source probante, je reviens !

    1. Pas tout à fait … l’actuel dirigeant de la RPC se réclame volontiers du légisme, en particulier celui du penseur Han Feizi.

      Jorion : « En Chine on change les lois, 3 fois en 24 heures, cela ne dérange personne » ;

      « Ce qui n’ est légal est immoral … ce qui est légal est moral »

      C’est valable, mais dans une Chine légiste, pas dans une Chine confucéenne.
      Le confucianisme implique l’éthique, cette dimension humaine qui est tout à fait exclue de l’univers légiste.

      2
    2. @Jacques Racine Rémunération parfaitement adaptée à un médecin (référent) qui veille à l’équilibre à long terme. Un peu comme une cotisation mutuelle, en cas de maladie les soins étaient gratuits.
      A l’opposé d’une tarification à l’acte adaptée à un barbier-chirurgien ou une clinique pour une intervention ponctuelle, ou à des populations non stables, non sédentaires.

      1
  9. Quand vous parlez de médecine Chinoise, faîtes vous référence à la médecine présente dans la R.P.C. ou à la médecine chinoise traditionnelle?
    L’idée de perfection de l’humain dans la médecine chinoise se fait dans le cadre d’une médecine qui essaye de faire fonctionner le corps humain le mieux possible avec ce qu’il est.
    La chirurgie et autres opérations techniques sur le corps sont une invention typiquement occidentale.
    De ce fait, l’idée selon vous d’un degré accru d’acceptation du transhumanisme par les chinois de Chine fondé sur l’idéologie de leurs médecine me paraît biaisé par votre vision occidentale de la médecine. Il y a là-bas une distinction sans équivoques des deux médecines.

    Perfection, oui, mais dans un cadre très spécifique.

    1
    1. « La quête de l’immortalité en Chine : l’empereur Qin Shi Huangdi ((-259 – -210)) »

      « Voltaire, dans son Essai sur les mœurs et l’esprit des nations [1], s’étonne de voir qu’ « Une étrange opinion régnait alors en Chine. On était persuadé qu’il y avait un secret pour rendre les hommes immortels. Des charlatans, qui ressemblaient à nos alchimistes, se vantaient de pouvoir composer une liqueur qu’ils appelaient le « breuvage de l’immortalité ». »

      https://voyageintemporel.wordpress.com/2013/11/01/immortalite2/

  10. Un dirigeant qui fait allégeance à une puissance supérieure, sait qu’il devra se conformer aux désirs de son maître en manipulant ses citoyens pour leur laisser croire qu’il contrôle la situation, voire même qu’il décide de leur destin. Larbin en essence, il tord la réalité pour garder l’image d’un capitaine, alors qu’il n’est que la courroie de transmission de plus fort que lui.
    Si les politiciens européens ont pu développer depuis l’époque reculée de la Grèce antique des techniques de manipulation que je qualifierai de «limbique», l’art de la manipulation a subi des progrès fulgurant grâce au travail de Freud qui profitait de la bourgeoisie commerçante oisive de la fin du 19ième. Cette dernière, jamais vraiment guéri de ses maux, mais par contre devant un miroir qui leur renvoyait une nouvelle image de l’«âme humaine», s’est emparé de cette nouvelle connaissance pour forger la manipulation «cortexièene», plus adapté aux cols blancs.

    Petite généalogie de la naissance du néolibéralisme sous le prisme Freudien.

    – 1900, Freud, théoricien des outils de manipulation du néolibéralisme
    – 1929, Edward L. Bernays, neveu de Freud, première expérience commerciale de manipulation
    – Les 30 glorieuses, vassalisation (satellisation/stérilisation) tout azimute des nations du globe avec l’application à grande échelle des principes de manipulation «cortexièene».
    – 1980, Reagan, premier larbin néolibéral, la machine est lancée
    – 1980-2000, maturation du transhumanisme comme justification néolibérale du «surhomme nietzschéen » et d’un nouveau peuple élu assit sur des milliards.
    – 2008, prise de pouvoir du néolibéralisme sur l’Occident. Les bourgeois sable le champagne.
    – 2011, la conquête spatiale amorce sa mue néolibérale.
    – 2017, Trump, premier échec du «cortexiéen» sur le limbique
    – 2017, Manu, fin de la politique limbique en France.
    – 2021, Biden, une relique chrétienne, durement touchée dans sa chaire par le destin tragique de ses proches, seul disponible sur le marché des pantins papables pour la présidence fait l’intérim.

  11. Ce qui me fait le flipper, c’est l’idée que des êtres humains puissent friser l’immortalité !
    Déjà qu’en 100 ans, on a réussi a multiplier la population humaine par 4, créer l’anthropocène et qu’on est en train de se prendre plus de 2°C dans le climat ! J’ose pas imaginer si seulement on arrive tous à vivre ne serait-ce que 200 ans !
    Bon ok, ce sera uniquement pour les riches comme D. Trump, B. Arnault, G. Soros… l’âge moyen des milliardaires est de 61 ans ! La Terre va devenir un immence EPAD !
    J’adore le transhumanisme. :-)))

    1
    1. C’est pour cela que Dame Nature (Ou n’importe quel P4, le labo pas le reformé quoique..) a mis au point COVID 19. Pile la cible.

  12. Question :

    Est-ce que le dernier qui éteindra la lumière sera un homme (une femme) enhaussé(e) ?

  13. Le transhumanisme est une chose importante , ce pourquoi elle suscite en moi une invincible torpeur. Il est vrai qu’il m’en faut pas des masses pour arriver à l’état pré-comateux.

    J’ai l’impression que je ne suis pas le seul. J’entends par là non le paroxysme d’indifférence mais ses prémices, disons un haussement d’épaule, discret comme il sied entre gens de bonne composition. Ne vous y trompez pas, ce haussement d’épaule est la forme la plus élaborée du scepticisme.

    Passe que étant le digne rejeton d’un berger d’alpage, je préfère la transhumance…

    1

Les commentaires sont fermés.