Les préparatifs de la seconde Guerre de Sécession vont bon train !

Vous vous souvenez peut-être qu’à l’époque des émeutes de Charlottesville, en août 2017, alors que Trump était dans le 8e mois de son règne, je l’ai appelé “le dernier général de l’armée Sudiste en déroute” *. Eh bien, je ne croyais pas si bien dire.

Un recompte des bulletins de vote de l’élection présidentielle de novembre dernier a lieu dans un comté de l’Arizona. Ils n’ont toujours recompté que ± 300.000 bulletins de vote sur plus d’un million, mais ils s’en fichent : le but de la manœuvre pour le gouverneur Républicain n’est pas de trouver un autre chiffre : c’est seulement le moyen de maintenir en vie la thèse que Biden n’a été élu qu’à la suite d’une fraude massive. Et c’est pour cela que l’ensemble des états ayant à leur tête un gouverneur Républicain s’apprêtent à lancer des recomptes du même type.

Les mêmes états à majorité Républicaine ont déjà, ou s’apprêtent à le faire, voté de nouvelles lois censées combattre la fraude électorale (inexistante) mais faisant en sorte, de fait, de rendre beaucoup plus difficile localement le vote des membres de la minorité afro-américaine (suppression des isoloirs dans leurs quartiers, interdiction de distribuer des boissons aux personnes faisant la queue, etc.). “Guerre de Sécession”, vous dis-je !

Et attendez : le pompon ! Si l’état de New York (“état de l’Union”) devait inculper Trump, la Floride (“état de la Confédération”), où il réside en ce moment, laisse entendre qu’il existe une réglementation locale lui permettant de refuser son… extradition vers le Nord !

Les états du Sud ont perdu l’élection présidentielle, ils sont en minorité au Congrès et (de facto) au Sénat, il ne leur reste plus que la sécession pour défendre le généralissime de leur armée rebelle qui a échoué dans sa tentative de prise du Capitole le 6 janvier. Leur idéologie n’a pas bougé d’un poil depuis 1861 : le suprémacisme blanc. Les préparatifs de la seconde Guerre de Sécession vont bon train.

===========
* Le temps qu’il fait le 18 août 2017 : La dernière bataille de la Guerre de Sécession (1861 – 1865). Désormais aussi dans La chute de la météorite Trump. Un objet populiste mal identifié (Le Croquant 2019), pp. 102-106.

Partager :

25 réflexions sur « Les préparatifs de la seconde Guerre de Sécession vont bon train ! »

  1. Pour les sudistes que je connais,

    C’est pas tant leur projet de supremaciste blanc qui les motive, mais plus la nostalgie illusoire d’un passé où tout était simple et parfait.
    ( travail famille patrie, tribune des généraux etc…)

    Ils sont justes inadaptés aux temps qui sont les notres, et leur motivation a tous les caractères et les dangers du desespoir ( ça ou rien, ou ” la fin de leur monde ” )

    Pas facile d’ouvrir une brèche la dedans dans la discussion.

  2. Corée du Nord / Corée du Sud
    North US / South US
    North UK / South UK
    North EU / South EU ???

    2
    1. C’est vrai qu’il y a une sorte de malédiction entre nord et sud , même à l’intérieur des départements ( qu’ils soient du sud ou du nord ).

      Comme les conflits est-ouest sont historiques , on voit qu’il n’y a pas que l’univers qui est en expansion et pourquoi on pratique l’énergie nucléaire par fission , même si ITER ( dont on va entendre reparler ) essaie d’inverser la tendance .

  3. Je ne sais s’il faut envisager une telle aventure juste en faveur de “la météorite” et de la guerre de sécession 2- le replay. Quel avantage matériel de la scission ?
    Autre chose est ce recomptage des voix pour déstabiliser le pouvoir démocrate et la République. Je rapprocherai ce qui se passe aux USA de cette montée au front de l’Armée française, avec ces déclarations de généraux à la retraite et d’officiers d’active, dans Valeurs Actuelles.
    Comme le montre Claude Serfati dans https://www.contretemps.eu/tribune-generaux-armee-cinquieme-republique-autoritarisme-extreme-droite/ , les pouvoirs du président sont immenses et les mots de la déclaration répondent au virage électoral droitier du président. (Le Gouvernement a mis quatre jours pour évoquer “des sanctions” et le “devoir de réserve”; c’est peu !).
    Bien sûr, la France est un pays centralisé et non une fédération ; on ne songe pas à une scission mais un “délitement”. Le message est un peu : quel que soit la personne victorieuse au 2e tour 2022, elle aura une armée prête pour une aventure antidémocratique. Avec de meilleurs moyens que Trump ?!

    1. @Otromeros Celà confirme bien qu’il s’agit d’une guerre de l’information et qu’il faut détruire les infrastructures non contrôlées et intimider les journalistes non palestiniens qui ne sont pas des cibles.
      Un immeuble avait été atteint par des tirs Etat-uniens en Irak (sans être détruit).
      Celà présage un approffondisement du conflit pour lequel l’information doit être contrôlée.
      Netanyaou n’a pas encore été réelu et la population est déjà vaccinée.

    2. Implacable Alexandra O.C. …. “CPolitique-Fr5” à l’instant… en synthèse = condamnation de la vision UNILATÉRALE de Joe B. du conflit israélo-palestinien braqué pro-Israël injustement victime et cible des roquettes terroristes..
      Courageuse , la fille…!!

    1. ça devient une mode ?!
      En même temps, on ne peut pas reprocher à des militaires de ne pas aimer la paix.

      1
    2. La traduction automatique de la déclaration ouverte:

      “Notre nation est en grand danger. Nous sommes dans une lutte pour notre survie en tant que République constitutionnelle comme aucune autre fois depuis notre fondation en 1776. Le conflit est entre partisans du socialisme et du marxisme contre les partisans de la liberté constitutionnelle et de la liberté.

      Sans élections justes et honnêtes qui reflètent fidèlement la « volonté du peuple », notre République constitutionnelle est perdue. L’intégrité électorale exige de s’assurer qu’il y a un vote légal exprimé et compté par citoyen. Les votes légaux sont identifiés par les contrôles approuvés par l’Assemblée législative de l’État à l’aide d’identifications gouvernementales, de signatures vérifiées, etc. Aujourd’hui, beaucoup appellent ces contrôles de bon sens « raciste » dans une tentative d’éviter d’avoir des élections justes et honnêtes. Utiliser des termes raciaux pour supprimer la preuve d’admissibilité est en soi une tactique tyrannique d’intimidation. De plus, la « primauté du droit » doit être appliquée dans nos processus électoraux afin d’assurer l’intégrité. Le FBI et la Cour suprême doivent agir rapidement lorsque des irrégularités électorales font surface et ne pas les ignorer comme cela a été fait en 2020. Enfin, H.R.1 & S.1, (s’il est adopté), détruirait l’équité électorale et permettrait aux démocrates de rester à jamais au pouvoir en violant notre Constitution et en mettant fin à notre République représentative.

      Mis à part l’élection, l’Administration actuelle a lancé une véritable attaque contre nos droits constitutionnels d’une manière dictatoriale, contournant le Congrès, avec plus de 50 décrets rapidement signés, beaucoup inversant les politiques et règlements efficaces de l’administration précédente. En outre, les mesures de contrôle de la population telles que les blocages excessifs, les fermetures d’écoles et d’entreprises, et la censure la plus alarmante de l’expression écrite et verbale sont autant d’attaques directes contre nos droits fondamentaux. Nous devons soutenir et tenir responsables les politiciens qui agiront pour contrer le socialisme, le marxisme et le progressisme, soutenir notre République constitutionnelle et insister sur une gouvernance fiscalement responsable tout en nous concentrant sur tous les Américains, en particulier la classe moyenne, et non sur les intérêts particuliers ou les groupes extrémistes qui sont utilisés pour nous diviser en factions belligérantes.”

      Concernant le projet de loi HR1 S1 contre lequel sont les Républicains :
      un article de vérification des faits par CNN
      https://edition.cnn.com/2021/03/25/politics/fact-check-hr1-s1-for-the-people-hearing-voting-elections/index.html

      3
      1. Merci pour cette info ! quand l’effondrement tourne à l’ambiance de guerre civile et aux coups d’Etat. (CE qu’on a vu quand l’effondrement de l’Algérie Française s’annonçait…).
        Trump a tablé sur un clivage social, une lecture de la société comme prête à se fonder sur un rejet de “l’autre” et le rêve national de Notre grandeur, Notre espace vital, etc. Bien plus largement que la droite conservatrice traditionnelle. Macron ne veut pas laisser Marine Le Pen (ou autre chef) seule sur ce clivage. Tout en débordant de la droite LR (sur la droite PS et sur les franges souverainistes).
        Les militaires en ont marre de la démocratie (risque d’alternance) et veulent prendre le pouvoir à la place du pouvoir. Pour sauver ce qui peut être de la “nation”, alors que c’est la planète qui s’effondre.
        La démocratie est sensée organiser la distribution légitime du pouvoir entre les collectifs dans la société. Ici on voit bien se former des collectifs qui veulent échapper au jeu démocratique.
        On est sur la pente savonneuse… et qui nous arrêtera ?

  4. Désolé : je n’ai pas pu lire tout l’article à cause d’une étiquette de “Twitter” me demandant d’accepter ses “cookies de marketing”…
    Est-ce bien normal ?
    Personnellement Twitter ne me branche pas…
    À moins que vous n’y teniez ?
    Auquel cas je cliquerai…
    => si je me suis abonné, c’est quand même pour pouvoir lire les articles de votre blog…

    PS : je ne pense pas que mon commentaire ait un intérêt quelconque par rapport au sujet évoqué (USA), ça n’est qu’une réflexion personnelle…
    Et, après tout, peut-être que ça n’arrive qu’à moi ?
    Bonne soirée !
    G.M.

      1. Merci !
        Probablement demain (sans faute ?)…
        Mais merci aussi (surtout) pour cette « saga » africaine !
        Personnellement, hein !.. [ 😉 ]
        Pour moi, c’est vivant…
        G.M.

      2. Paul je rencontre ce problème moi aussi depuis quelque temps. Bien qu’ayant déjà accepté les cookies sur votre site, la fenêtre Twitter, débordant de la colonne de gauche s’impose en plein milieu de la page jusqu’à cliquer accepter. Cela sur Firefox comme sur Chrome. Sans être un problème majeur, tout comme GM, je trouve cela gênant et intrusif. Pas vraiment de rapport mais un petit peu quand même dans la guerre de l’information. Twitter veut nous imposer sa présence sur des contenus où il n’a rien à voir (et surtout pomper nos données à tout prix). Peut-être pouvez-vous en parler avec votre webmaster ?

        1
        1. @Emmanuelle

          pauljorion.com
          http://www.pauljorion.com
          mais aussi :
          addtoany.com
          d20b5zp0cx3lpw.cloudfront.net
          edgecastcdn.net
          fonts.googleapis.com
          google.com
          gstaticadssl.l.google.com
          fonts.gstatic.com
          http://www.google.com
          googletagmanager.com
          gravatar.com
          gstatic.com
          stockdio.com
          stripe.com
          stripecdn.map.fastly.net
          js.stripe.com
          twitter.com

          C’est quand même un peu beaucoup de domaines appelés pour afficher cette page.
          Il existe d’excellentes extensions (plugin/add-on) notamment dans Firefox comme NoScript uBlock origin, sans mentionner les gestionnaires de cookies pour essayer de comprendre un peu cette salade et de l’assaisonner à son goût.
          Comme il n’y a pas de publicité externe sur ce site, est-il bien nécessaire de faire appel à tout ces services.
          Autant un lien direct vers la page gazouillante du maître de maison est un service autant l’insertion obligatoire d’un encart peut être ressentie comme intrusive.
          Il existe d’autres moyens de suivi d’audience que les services tiers comme ceux de Google..

          1. j’utilise uBlock Origin, et pas de problème pour lire cette page (je refuse tous les cookies non essentiels, quel que soit le site). Par contre, je n’accède pas au contenu de “Tiens puisqu’on est là”, j’ai juste le logo de facebook !

            2
            1. Moi aussi pour cette vidéo. J’ai eu l’encart tweeter mais il a disparu (sans doute en fermant et rouvrant mon logiciel Brave. Mais j’ai toujours en bas d’écran un petit encadré “Protection par recaptcha – confidentialité conditions” qui est lié à Google, je crois. Je n’ose y toucher…

  5. Les Américains optimistes quant à l’orientation du pays au cours des douze prochains mois
    Un nouveau sondage ABC News/Ipsos révèle que les Américains se divisent sur des mesures de relance supplémentaires du gouvernement par rapport à l’augmentation des impôts

    https://www.ipsos.com/en-us/news-polls/abc-news-biden-congress-divisions-2021

    https://www.ipsos.com/sites/default/files/ct/news/documents/2021-05/Topline%20ABC_Ipsos%20Poll%20May%202%202021.pdf

    1

Les commentaires sont fermés.