103 réflexions sur « Covid-19 : Une vieille rengaine »

  1. l’Endémie :
    Définition
    Persistance habituelle d’une maladie, de manière constante ou périodique, dans une région ou une collectivité donnée.

    Certaines endémies sont causées par des microorganismes microbiens, parasitaires ou viraux, alors que d’autres sont plutôt liées à des facteurs environnementaux (bord de mer ou haute montagne), climatiques (mousson, saison sèche, hiver) et alimentaires.
    On distingue l’endémie de l’épidémie et de la pandémie.

    https://plus.lapresse.ca/screens/11301c7d-a609-4ade-885e-56eb3d9d329c__7C___0.html
    COVID-19 – DE LA PANDÉMIE… À L’ENDÉMIE

    DES RÉSERVOIRS SURPRENANTS

    Beaucoup d’encre a coulé début novembre quand une étude a montré que près de la moitié des cerfs de Virginie américains étaient porteurs du SARS-CoV-2. Une nouvelle étude a identifié lesquelles, parmi 5400 espèces d’animaux, pouvaient être infectées. Les chats et les autres félins, ainsi que les primates non humains, font partie de la liste, comme on le savait déjà à partir d’études sur les animaux de compagnie et des zoos. Mais l’oryx algazelle, une gazelle africaine, en fait aussi partie. Moins de 10 % des espèces étudiées sont concernés. Les chercheurs de l’Institut d’études sur les écosystèmes Cary, dans l’État de New York, ont complété leur analyse grâce à une modélisation par intelligence artificielle, parce qu’ils n’avaient des informations génétiques ou biologiques sur les cibles du SARS-CoV-2 que pour 5 % des espèces étudiées.

    LES RÉSERVOIRS ANIMAUX EN CHIFFRES

    299 : Nombre d’espèces animales susceptibles d’être infectées par le SARS-CoV-2
    47 % des espèces de mammifères sont susceptibles d’être infectées par le SARS-CoV-2

    1
    1. Eh ! oui Ilicitano.

      3x oui !

      3x hélas ! aussi…

      Car nous ne faisons que récolter les fruits amers de nos sombres desseins anthropiques…

      Allez ! Encore un peu de patience ! Nous y sommes presque !

      Philippe

      1. Coucou,

        houla! le mois ne novembre ne vous sied pas !

        oubliez les rappels ….

        Je vous prescrit 1 mois de luminothérapie à plein tube et 3 mois sans internet .

        Bonne soirée

        Stéphane

        2
    2. Oui, c’est de très mauvaises informations, comme le virus Ebola dans les forêts ouest-africaines. Mais le SARS-CoV-2 donne souvent des infections asymptomatiques, donc des poussées épidémiques plus difficiles à contrôler que les réapparitions d’Ebola.

      L’autre mauvaise nouvelle est la diminution assez importante de l’immunité après la deuxième dose du vaccin en 6 mois de 90-92% de protection à près de 50% pour la capacité d’infection ( Anne-Laure Crémieux). Est-ce cela vient de vaccins pas assez performants sur la durée ou à une difficulté du corps humain à maintenir une forte immunité par rapport aux coronavirus ?

      1. @Gattilusion à 12h40

        Voyez le fil précédent sur ce sujet.. @illicitano nous avait proposé ces deux points , dont le second est « criant de vérité » (à moins d’un sublime suivi marketing)

        1) … » Une analyse plus récente publiée dans le Lancet suggère que, si deux doses de Pfizer sont efficaces à 90% contre l’hospitalisation pendant au moins six mois, elles ne sont efficaces qu’à 47% contre l’infection après cette période.  »
        dans https://www.pauljorion.com/blog/2021/11/19/covid-19-lautriche-reconfine-et-nous/#comment-874327

        2) … » M. Soriot a déclaré que les vaccins qui utilisent la technologie de l’ARNm, tels que Moderna et Pfizer / BioNTech, génèrent initialement une réponse importante en anticorps, mais que cette protection commence à diminuer peu de temps après.
        En revanche, les vaccins qui utilisent des vecteurs viraux, tels que le vaccin Oxford-AstraZeneca, peuvent créer une forte réponse des lymphocytes T, dont il a déclaré que « le corps se souvient plus longtemps ».
        Des études montrent que le vaccin AstraZeneca, commercialisé sous la marque Vaxzevria, stimule davantage les lymphocytes T chez les personnes âgées, a-t-il déclaré.
        « Vous voyez donc que tout le monde se concentre sur les anticorps, mais vous les voyez décliner tout le temps. Ce qui reste très important, c’est la réponse des lymphocytes T.

        « Et dès que le virus vous attaque, ils se réveillent et ils viennent à la rescousse et ils vous défendent.
        « Mais cela leur prend un peu de temps.
        Vous pouvez donc être infecté… Mais ensuite, ils viennent à la rescousse et vous n’êtes pas hospitalisé. »
        (traduction)
        dans https://www.pauljorion.com/blog/2021/11/19/covid-19-lautriche-reconfine-et-nous/#comment-874268

        2
      2. L’espace temps entre la première et la deuxième dose à été réduit parce qu’il y avait urgence.
        Les labos préconisaient un espace temps beaucoup plus long.
        Ceci est une des explications s’agissant de la perte d’efficacité des vaccins.

        2
        1. Au Canada et surtout au Québec ils ont parié sur vacciner le plus avec un 1ère dose avec un espace de 12 semaines puis de 8 semaines et enfin 4 semaines pour les plus jeunes quand il y a eu assez de doses. Des études sont en train d’être faites pour savoir si le schéma de longs espaces a eu plus d’effets mais les cas augmentent mais encore très doucement.

      3. Si ça se trouve, la grippe saisonnière et autres infections virales respiratoires donnent aussi des asymptomatiques dans la même proportion que le sars cov 2. Mais comme on n’a jamais testé la population générale à grande échelle à part pour la covid, qui sait ?

        2
    1. Pour les visons

      C’était il y a un an :
      https://www.notre-planete.info/actualites/4747-vison-elevage-Danemark-coronavirus-COVID-19

      « Pas moins de 15 millions de visons, élevés pour leur fourrure au Danemark vont être abattus suite à la découverte d’une mutation du coronavirus SARS-CoV-2 qui a déjà infecté des centaines de personnes.
      Le Danemark est le 1er pays producteur de fourrure de visons au monde : il compte plus d’un millier de fermes à fourrure pour une population totale de visons d’environ 15 millions. Un secteur qui pèse plusieurs milliards d’euro et qui exporte principalement vers la Chine et Hong-Kong.
      Or, les visons sont devenus aussi des hôtes pour le coronavirus SARS-CoV-2 et l’ont déjà retransmis aux humains : plusieurs centaines de cas de personnes contaminées par le coronavirus au nord du Danemark sont liés aux élevages de visons selon le Ministère de la santé du pays. Or, le coronavirus a profité de son nouvel hôte, le vison, pour muter. »

  2. Bonjour Paul,
    Je regarde beaucoup de vos vidéos, sur l’AI, la finance et puis je suis tombé sur une vidéo du 29 juillet sur le Covid. Le mépris affiché aux non vaccinés, que je suis me choque Incultes, limités, débiles etc.. (et je n’ai pas peur des piqures, ni de la mort j’ai 60 ans. Vous, qui aimez le cinéma, vous retrouverez la référence « C’est un beau jour pour mourir »). Il me semblait que les gens plus intelligents étaient souvent minoritaires. Pas pour le Covid apparemment ? Un virus létal à 0.3% est un véritable danger, c’est évident !? Vous qui êtes rationnel comment pouvez-vous faire l’impasse sur les chiffres !? Avez-vous lu le rapport de ATIH pour l’année 2020 ? Vous êtes plus fin pour relever les arnaques dans la finance. Et la malhonnêteté de dire que toutes les maladies et vaccins se valent !? Il y a quand même une différence entre la variole et le Covid, non !? Je suis déçu, profondément, car je ne m’attendais pas à ça, aux vues des excellentes vidéos sur certains sujets. Mais en même temps on ne peut pas être bon partout et vous êtes la preuve que vous êtes comme tous les autres limités. Chacun sa spécialité et les vaches seront bien gardées. Qui trop embrasse mal étreint. Bonjour chez vous !

    20
    1. Monsieur, vaccinez-vous, d’abord par respect pour les autres, ensuite par respect pour vous-même – vous le méritez au même titre que quiconque.

      Vous nous reviendrez ensuite, et nous débattrons volontiers avec une personne qui se respecte elle-même.

      21
          1. Bonjour Paul Jorion,

            Depuis combien d’années vous vaccinez vous contre la grippe « d’abord par respect pour les autres, ensuite par respect pour vous-même » ?

            3
            1. Bonjour Sous fausse-identité

              Vous comparez 2 épidémies qui ne sont pas comparables:

              *L’une est saisonnière avec des taux de létalité bien plus faibles et avec une société fonctionnant sans contraintes particulières
              *L’autre est permanente dans l’année ,avec les conséquences que l’on connait ,et sur laquelle des décisions de confinements et de protections ont limité ses conséquences avec ensuite une généralisation de la vaccination.

              De plus la vaccination grippale a une efficacité variable

              https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/02/14/97001-20180214FILWWW00271-grippe-efficacite-moderee-a-elevee-du-vaccin-2017.php

              L’efficacité du vaccin contre la grippe disponible pour la saison 2017-2018 a été mitigée en France, étant « élevée » ou « modérée » selon ce que l’on mesure, a indiqué mercredi Santé publique France. Ces premières estimations paraissent trois mois après une étude américaine montrant que le vaccin de l’année précédente n’avait protégé que 20 à 30% des personnes vaccinées dans l’hémisphère Nord.

              Rien n’est simple !!

              3
    2. « Un virus létal à 0.3% est un véritable danger, c’est évident !? »

      Quelle démonstration magistrale de l’interprétation d’un chiffre et sa contextualisation pratique.

      On peut en effet aller paisiblement s’éteindre au bord de la rivière, plutôt que de sonner à l’hôpital sur base d’une mortalité absolue de toute maladie hors autre paramètre. Rien ne vaut d’être soigné.

      6
      1. Editorial de Nathalie Polony dans Marianne du 25/11 :
        « La façon dont la société française s’est polarisée entre antivax, persuadés que tout esprit nuancé est « acheté par le système », et défenseurs autoproclamés de la rationalité, qui, à aucun moment, n’ont accepté de débat rationnel sur la politique sanitaire et brandissent le « complotisme » pour faire taire les récalcitrants, est caractéristique. Hurlements d’un côté, hurlements de l’autre. Et chacun s’enferme dans sa bulle. Chacun n’attend plus des journaux qu’ils confirment ses propres convictions, qu’ils renforcent son sentiment de supériorité face aux abrutis d’en face. »

        2
      2. Oui, mais bon nombre « d’antivax » s’affichent plus ou moins dans une posture de « résistants », soit, mais alors on un a peu la sensation qu’ils se trompent « d’ennemis »… 🙂

        1. — Oui mais bon nombre de provax…
          Si on arrêtait ce petit jeu ?, dit l’Edito (que je ne soutiens pas pour le reste). J’ai fait déjà bien des messages en ce sens, le premier assez violent (« Je refuse de lire ce fil »).
          Autre réflexion en vous lisant et lisant l’édito : les antivax attaquent le « système » politique, financier, pharmaceutique… (peut être à tort); Et les provax se sentent visés et clivent / crispent de ce fait le débat sur le « système ». Le virus est l’ennemi, mais il y a divergence sur les stratégies et moyens.
          De ce qui se passe en Belgique, le CST ne garantit plus rien. Et bien des malades sont vaccinés (même « minoritaires en % »par rapport aux non vaccinés, on est d’accord). De mes échos, un grand nombre sont malades chez eux car moins gravement atteints. Mais cela justifierait d’entreprendre sereinement le débat (la pression est moindre en France).

          3
          1. Attaquer le « système » et être vacciner (même si ça ne résout pas tout) n’est pas incompatible et le virus s’en fout… 🙂

            3
        2. François

          Il y a un phénomène engagé maintenant, comme une paranoïa collective, qui transforme toute tentative de convaincre en augmentation de la fracture.

          Typiquement on trouve sur Fb cette citation d’Aldous Huxley

          La philosophie nous apprends à douter de ce qui nous paraît évident.
          La propagande, au contraire, nous fait accepter comme évident ce dont il serait raisonnable de douter.

          Du pain béni pour les complotistes !!

          4
          1. Je suis d’accord sur le fait que la perte de confiance, spécialement chez les « anti-vax », est du pain béni pour les extrème-droites. Et nos élus ont accru la perte de confiance. (MAis ce serait une erreur de ne voir que des extrème droite dans les manifestants actuels, ou alors ce sera une prescription autoréalisatrice !)
            En fait les vaccinés l’ont pour une bonne part d’entre eux fait par « devoir » collectif, on le leur avait assez dit ; ce qui les oblige, pour conserver leur « bonne conscience » de flétrir les anti, d’insister sur les arguments scientifiques, rationnels, moraux…
            Comme j’ai dit plus haut en suivant François Corre, le virus est le seul ennemi, et il faudrait un débat sur les moyens.
            Mais des parties du système (politique, mais aussi experts médicaux et pharma notamment) sont dans l’autodéfense en cherchant à définir des bons et des mauvais citoyens, ils instrumentalisent la divergence et veulent passer en force. Sans avoir augmenté leur légitimité. On est un peu comme durant une guerre, il y a le pouvoir (occupant) et nous nous divisons entre légitimistes et résistants. ET c’est la manière dont l’occupant nous traite qui fait bouger la ligne.
            AVec les évènements actuels de cette vague, je crois que cela va péter… comme une guerre.

            2
            1. Moi j’ai couru au vaccin dès qu’il a été disponible , tout heureux de vivre dans un monde et un pays qui pouvaient m’offrir d efaçon longtemps inespérée ( gratuitement de plus ) une solution crédible pour tenter d’échapper à une pandémie . Si les anti vax sont pour moi majoritairement des personnes qui habillent consciemment ou pas d’autres craintes plus intimes , ceux qui se vaccinent par devoir ( c’est déjà mieux que rien ) me sont assez bizarres et « bienheureux » .

              Mais en faire une psychose guerrière me stupéfie encore davantage !

              2
              1. Moi c’est un reproche qu’on m’a fait très vite en France quand les vaccins ont été facilement disponibles.
                –Tu es vacciné ?
                — Non !
                — Ce n’est pas bien, c’est agir contre la protection collective…
                — Attends, d’abord je n’ai pas droit au vaccin comme étranger et je verrai ce qu’on dit dans mon pays, et je dois consulter mon médecin…
                — Oui, mais c’est pas bien ! (c’est une enseignante retraitée qui parle, il est vrai).
                La psychose guerrière vient sans doute de mes recherches et lectures récentes, pour mon boulot d’historien local (en Isère !). Mais aussi que je ne vois pas l’humanité sur le chemin de la paix pour résoudre les crises de l’humanité. Donc…
                (Là, pour laisser le thème de la guerre, je lis sur la violence particulière des mâles homo envers leurs compagnes femelles, en comparaison des autres espèces simiesques, et c’est spécial — Pascal Picq).

                1. Pascal Picq est de bonne compagnie !

                  Pour la paix , je dirais comme notre hôte , que l’état permanent depuis qu’on est là , c’est plutôt l’état de guerre , et que les moments de paix relative comme nous en avons connu en Europe depuis 75 ans sont plutôt rares et qu’il faut savoir les goûter .

                  Et faire ce qu’il faut pour que ça dure , quitte à se souvenir à la fois de « si vis pacem para bellum » , et que la paix ça se construit chaque jour en veillant à la justice et à la chasse aux motifs de ressentiment individuel et/ou collectif .

                  1
  3. Bon, bon, bon !!

    La campagne de communication pro-macronienne vient de s’achever ; leurs objectifs sont clairs : on ne touche pas à notre croissance de 6%, les autres pays européens sont les plus touchés, pas nous, les non vaccinés sont de toute façon irresponsables (ceux qui ont peur des piqûres en font donc partie), nos enfants de 5 à 12 ans, c’est pas pressé, ça peut attendre, et de toute façon, nous on est français, voilà pourquoi on a tous les bons remèdes qu’il nous faut !! Cocorico !! Je la fait très courte, mais ça se résume à ça !!

    Pendant une petite minute, je me suis demandé si ce n’était pas Didier Raoult qui avait rédigé le discours d’Olivier Véran !! Ah !! mais non, je m’y perds, ce n’est plus ici au sujet de l’hydroxychloroquine (https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydroxychloroquine), ça c’est bel et bien fini, le divorce est consommé, c’est le cas de le dire, c’est donc désormais au sujet du molnupiravir (https://fr.wikipedia.org/wiki/Molnupiravir)…

    Tiens, tiens, tiens !!

    V’là-t-il pas que l’on revient finalement sur l’idée d’un mutagène ; ceux qui se souviennent de tous nos échanges de l’an dernier (notamment en mars-avril 2020), ici sur le Blog de Paul Jorion, et même ailleurs, se souviennent forcément de ce que j’écrivais au sujet du favipiravir japonnais (https://fr.wikipedia.org/wiki/Favipiravir) ; ah ! flute ! ça c’est la page wikipédia française, non à jour bien évidemment, et la page en anglais ce n’est pas mieux (https://en.wikipedia.org/wiki/Favipiravir), désinformation occidentale oblige ; voici donc la page japonnaise, la seule référence valable à ce jour à ce sujet ; désolé pour les caractères spéciaux – lancez ensuite vos traducteurs automatiques :

    https://ja.wikipedia.org/wiki/%E3%83%95%E3%82%A1%E3%83%93%E3%83%94%E3%83%A9%E3%83%93%E3%83%AB

    Moralité, qui veut du molnupiravir dont Olivier Véran vient de faire la promotion en direct ?!

    Ce soir, Santé Publique France publiera ses chiffres et remettra ainsi les pendules à l’heure !!

    J’attire l’attention de tout le monde lorsque Olivier Véran prétend que la France fait mieux que l’Allemagne en reprenant notamment en direct des infographies du RKI (Robert Koch Institut) ; il manque pas d’air ce gouvernement !! Vraiment !! Sauf que ce dernier oublie de vous dire deux ou trois choses extrèmement importantes !!

    Donc, donc, donc !!

    Dans son communiqué datant d’hier soir, le RKI annonce ; je cite :

    « L’Institut Robert Koch estime que le risque posé par le COVID-19 pour la santé de la population allemande qui n’a pas été vaccinée ou qui n’a été vaccinée qu’une seule fois est estimé élevé. Pour les personnes complètement vaccinées, le risque est estimé modéré, mais augmente avec l’augmentation du nombre d’infections. Cette évaluation pourrait changer à court terme en raison de nouvelles découvertes.

    […]

    L’évolution actuelle est très préoccupante et il est à craindre qu’il y ait une nouvelle augmentation des maladies graves et des décès et que les capacités de traitement des soins intensifs disponibles soient dépassées »

    Autres observations importantes à retenir de la part de nos chers amis-voisins allemands :

    « Cependant, même sans conditions préexistantes connues et chez les jeunes, des maladies graves ou potentiellement mortelles peuvent survenir.

    […]

    Les trois piliers de la stratégie de lutte contre le COVID-19 participent à contenir la propagation de la maladie (endiguement, y compris la recherche des contacts), la protection (protection des groupes vulnérables, y compris par la vaccination), et l’atténuation des conséquences de la maladie. »

    C’est ici ; à lire absolument, vous en apprendrez beaucoup plus sur cette nouvelle vague de Covid-19 du fait du variant Delta, que tout ce qui vient de nous être déversé ce midi de ce côté ci du Rhin :

    https://www.rki.de/DE/Content/InfAZ/N/Neuartiges_Coronavirus/Risikobewertung.html

    A suivre impérativement… Et ça se passe uniquement, sur le Blog de Paul Jorion !!

    Mon conseil tient donc toujours : auto-confinez-vous aussi souvent que possible !!

    SARS-CoV-2 FAIT SON SECOND MARCHE DE NOËL !! TENEZ-VOUS PRÊTS !!

    Amitiés,

    Philippe

    ps : pardon pour les (!!), j’ai hésité avec les (…)…

    3
    1. Vous inquietez pas , n’allez pas nous faire une dépression , une troisième dose et votre QR code sera actualisé , ça va vous remonter vos globulines , je vous paye la salade de bienvenue dans un buffalo grill tiens !

      6
    2. Oui Philippe, cette vague a déjà dépassé celle de cet été, et elle n’est pas prêt de s’arrêter. Aucune mesure sérieuse n’a été prise, celle concernant la 3e dose et la validité du passe au 15 janvier montrant juste que le gouvernement est en mode panique, mais est incapable de prendre les bonnes décisions. Alors il s’auto-persuade encore une fois que l’on passera à travers les gouttes, oubliant le décalage entre les contaminations et le passage en réa. Pour le milieu de la semaine prochaine, nous serons aux alentours de 45.000 cas.

      Ce gouvernement nous réserve un bon Noël à tous (sans doute un confinement pour ces vacances-là). Et toujours toujours aucun respect pour les soignants.

      J’aimerai en tout cas bien m’autoconfiner, malheureusement mon métier ne me le permet pas. Je laisse donc les fenêtres entre-ouvertes, avec les plaintes de mes co-locataires du lieu (mais ils n’ont pas de chance, c’est moi qui décide). On va serrer les fesses jusqu’au 1er décembre (et un peu plus même), date planifiée pour ma troisième dose.

      3
      1. Et toujours toujours aucun respect pour les soignants.
        Soignants qui, pour une part qui reste à estimer, ne souhaitent pas se faire vacciner parce qu’on leur en a demandé beaucoup et qu’on les a traité comme de la merde!
        Quand le corps dit ‘non » le cerveau ne veut plus dire « oui »!

        8
  4. Le Covid fait partie des déceptions de ma (presque) longue vie. Etant de la génération qui est née dans un monde de 2.5 milliards d’homo sapiens pour fêter l’entrée dans le grand âge avec 7.5 milliards de compagnons, j’avais guetté depuis longtemps les espérances d’extermination.

    La bombe atomique fut un grand espoir (et, pour l’instant, le reste, mais après la démonstration, plus rien).
    Le Sida (qui avait l’avantage de frapper les pauvres des pays pauvres, et les beaux-et-intelligents des pays riches), après des débuts prometteurs, stagne et ne tue presque plus (et même, rien qu’en le demandant, vous pouvez obtenir le médicament qui vous permet de mépriser la contagion, moyennant l’équivalent d’un RSA par mois, remboursé par les cotisants).
    Le prion de la vache-folle fut applaudi, enfin la solution, contagion mystérieuse, pas de traitement ; on n’en parle plus ou presque.
    Le réchauffement climatique est très vanté pour un avenir qui me passionne peu (je serai centenaire ou plus à l’échéance, et puis cette échéance ressemble à la date de péremption d’un yaourt ; rien ne prouve que le monde sera inhabitable après).

    Quant au Covid, certes il a tué, surtout des vieux et des malades, et il a assuré de nombreux décès par assèchement des ressources pour diagnostiquer et soigner d’autres maladies, mais désormais on ne peut plus espérer que les effets secondaires de la paranoïa mondiale (par exemple, ayant eu le malheur d’être en Occident au moment où la Chine s’est fermée, je ne peux plus rejoindre ma famille depuis ; vais-je me tuer de désespoir ? Les Australiens qui ont vécu la même chose ont survécu. )

    En attendant, après Claude Levi-Strauss (né parmi un milliard et demie d’hommes environ, mort cent ans plus tard au milieu de 6.7 milliards de vivants), je pense aux vers de farine, qui cessent de proliférer dans un sac quand ils sont assez près les uns des autres pour s’empoisonner mutuellement. Mais, ayant vécu dans une province qui loge 14 millions d’êtres humains sur 5 fois la surface du Luxembourg, avec villes, campagne, montagne, lieux touristiques et un bout de Grande Muraille, je crois qu’il y a encore de la marge.

    Donc, contemplons les courbes du Covid, mais n’attendons pas grand-chose de la remontée actuelle (et même si on découvre que le vaccin ne change rien, pas d’illusion).

    5
  5. « Vielle rengaine »…?

    Est-ce que la macronie, mais pas que, trouvait qu’il n’y avait pas assez de polémiques entre vacciné.e.s et non vacciné.e.s, faisant les choux gras et affaires des « chiens de garde » des médias mainstream (d’extrême droite et son fascisme en col bleu, comme de droite extrême et son fascisme en col blanc) et des « donneurs de leçons… » d’immoralité optimisée des propriétaires privés d’actions de producteurs de « vaccins… » masques, gants blouses, respirateurs, oxygène de ré, réactifs de tests, purificateurs d’air, capteurs de CO², et autres médicaments « miraculeux »… pour décider de venir gonfler les rangs des seconds, non vacciné.e.s… avec une mesure dont le sens n’a rien de sanitaire, scientifique, mais tout de politicard, populiste quoi…?

    Qu’il soit permis d’expliquer que si vous être fiers de détenir jusque là, le « sésame » nommé « passe sanitaire » après avoir « consenti » de recevoir vos deux doses inoculées avec beaucoup d’hésitations, d’incertitudes, doutes… il y a plus de 5 mois de ça…. vous voila requalifiés des-lors, de non vacciné.e.s, si vous ne vous précipitez pas avec enthousiasme, à vous battre avec d’autres, pour recevoir la troisième dose, dont ni vous… ni les scientifiques/scientistes… ignorent encore combien de temps durera l’efficacité de son « immunité individualiste »… avant que « l’obligation vaccinale » d’une sixième, septième dose… vienne répondre à une nouvelle vague… de variants…

    Est-il besoin de vous faire un schéma pour vous expliquer, en l’état actuel des risques d’effondrement des services publics hospitaliers, et de santé… d’ici en occident comme d’ailleurs dans les pays pauvres… qu’il est impossible de vacciner « en même temps », et dans un laps de temps aussi court-termisme que celui médiatico-électoraliste, plus de 20 millions de citoyennetés… se battant pour avoir à nouveau le « sésame » (« passe vaccinale » disent certain.s « influenceurs » – ne voulant pas paraître mordre la main invisible qui les nourrie…?) donnant droit à prendre le métro, bus, train… pour satisfaire les « besoins essentiels » ; de travailler pour une misère ne suffisant pas à se chauffer, s’éclairer, se connecter, se loger, se soigner…. ; d’aller remplir le frigo de denrées alimentaires… explosant les hausses de dépenses contraintes – besoins de subsistance tels que décrit par Robespierre – des budgets des plus précaires, pauvres… et pour satisfaire les « envies » d’autres… ayant les moyens d’aller boire un coup en soirée, d’aller au resto, au théâtre, cinéma… ou en vacance au ski, ou dans un pays exotique, pour noël – en prétendant vouloir « sauver Noël »…?

    Est-il besoin de légender le dit schéma avec le surcoût – quelle « aubaine » pour les propriétaires privés de titres de réactifs de test… « assistés sans contrepartie » ? – que risquent de payer injustement, inégalitairement, les plus pauvres, précaires, discriminé.e.s (une pensée pour les DOM TOM, et pays pauvres, se battant pour avoir de quoi vacciner avec une première dose, à défaut de réussir à obtenir la production… des « vaccins… » … en LICENCE LIBRE… une population soumise directement au dérèglement climatique, à la perte de la biodiversité aux guerres commerciales, monétaires, de « civilisation »… aux « externalités négatives » polluantes, empoisonnant les terres arables, l’eau potable?)… ne pouvant avoir de rendez-vous immédiatement, pour que la « variable d’ajustement » de leur degré « d’acceptabilité » cède avec les mêmes doutes, incertitudes… à l’inoculation sans réfléchir à une troisième dose vaccinale… si du statut de nouveaux non vaccinés, dans lequel « l’apolitisme » les enferme… ils ont l’obligation avec les non vacciné.e.s (anti-vax…) pour obtenir le « passe vaccinale »… de payer chers des tests valables que durant 24 heures – leur GRATUITE étant autant obsolescente qu’une « mise à jour d’appli » …?

    Est-il besoin de placer des « astérisques » à chaque mots écrits entre guillemets pour reléguer en annexe… que nul ne prend le soin d’instruire… le fait que cette mesure sanitaire « apolitique/scientiste » ne peut que réjouir les adeptes de distributions de dividendes records issus des paris dérégulés et dérèglementé (comme le climat) faits à découvert sur les stocks gérés en flux tendus (pénuries dans les pays pauvres, comme dans les territoires ou règnent les inégalités… de « destin »..) et les prix… des masques, « d’une troisième, quatrième, cinquième… dose vaccinale… », des « médicaments… », gants, blouses, etc… comme de celles « spéculations », subjectives elles, des « temps de cerveaux disponibles » qu’à vouer un « culte féroce » à la seule DICTATURE des émotions » capable de « réconcilier » leurs doutes, incertitudes, avec leurs « ras le bol fiscaux », « poujadismes »… des « primos-participant.e.s » aux élections – comparativement aux taux records d’abstention…?

    13
    1. QUI VEUT SA P’TITE DOSE ?!

      Au monde des Alpha, Beta, Gamma, Delta, Mu, Omicron…
      And Co.

      Pierre écrit notamment ceci s’agissant « d’une sixième, septième dose… [qui] vienne répondre à une nouvelle vague… de variants… »

      ET en s’inspirant des ports de pèche comme celui de Marseille, à la criée, cela pourrait donner un truc du genre :

      Qui veut sa p’tite dose d’Alpha bien fraiche de ce matin ?!
      Celles-ci sont gratuites !!
      Qui veut sa p’tite dose de Beta ?!
      Faites vous plaisir !! Servez-vous !!
      Ce sont les p’tites doses de Gamma toutes fraiches de ce matin !!
      Qui veut sa p’tite dose de Delta ?!
      Approchez !! Approchez !!
      Chacun aura sa p’tite dose de Mu ?!
      Madame ?! Vous en voulez ?!
      Allez-y !! Servez-vous !!

      Et donc maintemant :

      Qui veut sa p’tite dose d’Omicron ?!
      Celles-ci ont été pèchées au large !!
      Y en aura pas pour tout le monde !!
      Elles sont toutes fraiches de ce matin !!
      Profitez-en avant qu’y en ait plus !!

      Finalement, on en revient toujours à ce qui marche vraiment bien…

      N’est -il pas ?!

      https://www.youtube.com/watch?v=tE35fZ9GmSo
      😉

      Bon weekend à tous,

      Philippe

  6. Post-scriptum du commentaire : Juillot Pierre 25 novembre 2021 à 18 h 36 min

    Est-il besoin de faire un tom II du dernier commentaire en décortiquant et analysant les tenants et aboutissants du duel « mythique » d’un second tour électoral et d’autres scrutins intermédiaires, à venir, entre macronie et extrême droite/droite extrême, analyse focalisant l’attention sur la « nécessité élitiste/méritocratique » de ne pas créer « d’appel d’air » auprès des populations en migration – fuyant le dérèglement climatique la perte de biodiversité, les misères d’un monde dont plus personne ne veut assumer sa part de responsabilité… – « appel d’air » ( à ne pas confondre avec « rappel vaccinal »…?) pouvant inciter les « immigrant.e.s », « clandestin.e.s »…. à choisir l’ancien pays de la déclaration universelle des droits de l’Homme et du citoyen, ayant eu le meilleur service public hospitalier et les mieux disant, protections sociales, « sociétales »… pour recevoir la première dose, quand il constate en direct comment les derniers-ères ayant réussi à peine à être « assimilé.e.s » sont traité.e.s…?

    5
    1. Il y a urgence à venir en aide au système de santé en Afrique du Sud .

      L’OMS convoque une réunion d’urgence pour discuter de la nouvelle variante B. 1.1.529 Sars-Cov-2.
      90 % des nouveaux cas dans la région sud-africaine de Gauteng, qui comprend Johannesburg, étaient causés par la nouvelle variante.

      Tulio de Oliveira, a déclaré: « Nous pouvons voir des signes très précoces que cette lignée a rapidement augmenté en prévalence dans le Gauteng et peut déjà être présente dans la plupart des provinces. »
      « Cette nouvelle variante, B.1.1.529 semble se répandre très vite ! En moins de 2 semaines elle domine désormais toutes les infections suite à une vague Delta dévastatrice en Afrique du Sud (nouvelle variante bleue, maintenant à 75% des derniers génomes et atteindra bientôt 100 %) »

      Le professeur Richard Lessells, spécialiste des maladies infectieuses à l’Université du KwaZulu-Natal à Durban; « Ce qui nous inquiète [est] que cette variante pourrait non seulement avoir une transmissibilité améliorée, donc se propager plus efficacement, mais pourrait également être capable de contourner des parties du système immunitaire et la protection que nous avons dans notre système immunitaire »

      2
    2. Israël et le Royaume-Uni ont coupé les liaisons aériennes avec l’Afrique du Sud et ses pays voisins. Allons-nous garder notre réflexe « buzinois » (qui rime avec munichois ») du virus qui ne passe pas les frontières dès qu’on y colle une affichette A5 à la sortie de l’avion ?

  7. Erreur tactique incompréhensible, de focaliser l’évitement d’une 5e vague (et donc le contrôle de propagation) en cours d’accélération par la 3e dose. Le vaccin ne sert pas initialement à contrôler une propagation. C’est un effet bonus que l’on obtient de lui lorsque c’est un virus lentement contagieux, ou lorsque il empêche le patient de passer à une chronicité virale contagieuse. Peut être que le maintien d’un titre élevé d’AC par la 3e dose est réel et aurait un effet secondaire même puissant sur une partie de la problématique de propagation, mais là on a pas le temps!

    C’est la réduction des contacts et elle seule qui est à maximiser maintenant, pour ne pas dire septante et nonante en France dans 15j.

    cas quotidiens par million
    https://ourworldindata.org/covid-cases

    La France a graphiquement 1 mois de retard sur la Belgique et les autres, mais.. 2x moins de capacités de réanimation par habitant..

    En Belgique la courbe est phénoménale….que s’est il passé:

    Voici les chiffres des vaccinés 2 doses des trois régions: on parle ici de taux de vaccinations de toute la population enfants compris!…admirez la Flandre!

    Bruxelles 59%. Wallonie 72%. Flandres 81%

    Et à votre avis qui est la locomotive qui fait pulvériser les chiffres?
    La région dont le président a dit il y a un mois que compte tenu de son exceptionnel taux de vaccination, ils pouvaient tomber les masques et se relâcher.

    Donc la stratégie de la 3e dose en urgence, well… après il y a un moment ou les gens comprennent et devancent les mesures en réduisant les contacts spontanément. Mais là c’est serré mais qui pour avoir le courage de dire stop?

    3
    1. Bonsoir alex,

      Nous tous ici faisons preuve de courage en écrivant tout ce que nous écrivons afin que tout soit lu, et relu, et e-relu…

      Le message va bien finir par passer. Les IA, elles au moins, ne l’oublieront pas.

      D’ailleurs pour ma part, je ne cesserai jamais de le dire/redire/écrire à l’infini :

      IL FAUT TOUT STOPPER !!

      Et pour compléter mon commentaire précédent, Santé Publique France vient donc de publier son dernier bulletin hebdomadaire ; c’est sans commentaire :

      https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-25-novembre-2021

      Dans la série Coupe du Monde 2020-2021 de Covid-19, en huitième de finale, nous avions le match France-Allemagne, score 0-1 !!

      Systémiquement vôtre,

      Philippe

    2. @ Alex Cinq,

      Sur ce point nous sommes d’accord concernant l’événèment en cours : la 3ème dose n’est pas le salut (ni même vacciner les enfants de 5 à 12 ans) !

      Quid du TTIQ (tester, tracer, isoler pour les cas contacts ou mettre en quarantaine pour les cas positifs) ? Quid des tests sérologiques avant 3ème doses (peut-être que chez certains, la 3ème dose n’est pas si utile) ? Quid des jauges dans les lieux publics (même soumis au pass sanitaire) ? Quid dans certains contextes de tester y compris des vaccinés (compte tenu de ce que l’on sait sur la durabilité de la protection) ? Quid des mesures de contrôles en entrée/sortie du territoire…

      Si l’objectif est de contrôler la propagation, nous disposons d’un panel d’outils différents… et le gouvernement s’évertue à en utiliser qu’un et qu’un seul (et pas le plus adapté à la situation) en mettant autour des mesures « symboliques ».

      Quand à l’objectif de « 20 millions de vacinnés 3ème dose » : j’ose espérer que ce ne soit pas qu’un objectif quantitatif et qu’il y ait un brin de qualitatif derrière ça (cibler les personnes très fortement suceptibles de faire des formes graves durant cette nouvelle vague).

      Tout est fait pour que « business as usual »… afin d’attendre l’objectif (encore un) de 6% de croissance.

      Enfin, je note une chose : pas un mot sur les suites du Ségur… Pas un mot sur l’organisation des services hospitaliers sur cette fin d’année compte tenu des congés/absences/suspensions… Pas un mot sur une éventuelle coordination entre médecine de ville, hopital public et hopital privé sur le passage de 2021 à 2022…

      C’est désespérant un tel manque d’anticipation des problèmes (potentiels) à venir !

      Nous avons (d’une certaine façon) la chance de pouvoir observer avec 2 à 3 semaines d’avance ce qui nous pend au bout du nez. Et pourtant, nos gouvernants font comme si cela ne pouvait pas arriver !

      4
      1. Benjamin,

        Un outil qui fonctionne bien pour isoler les potentiels malades (qui sont à l’étape avant les symptômes ou asymptomatiques) des autres est, même s’il est loin d’être idéal, le télétravail.

        Rappel de notre discussion d’il y a… 4 jours…
        https://www.pauljorion.com/blog/2021/11/19/covid-19-lautriche-reconfine-et-nous/#comment-874076

        Toute journée de retard maintenant sur cette décision (qui arrivera), c’est à chaque fois plusieurs journées de retard pour en sortir, dans quelques.. semaines ? mois ?

        1
        1. @ François M,

          Le télétravail est obsession chez vous… 😉

          Ce n’est que 2/5ème des actifs qui peuvent télétravailler.
          Vous faîtes quoi pour les 3/5ème restant ?

          Et encore une fois, je ne suis pas certains que tous les potentiels télétravailleurs ont envie de retourner à 100% en distanciel. Je dis ça car dans mon équipe, nous avons évoqué le sujet pas plus tard que cette après-midi : un tiers de mes collègues ne souhaitaient pas retourner en 100% distanciel (et certains ont clairement dit qu’ils ne tiendraient pas longtemps psychologiquement parlant).

          Contrairement à la « croyance populaire », le télétravail ce n’est pas nécessairement la panacé quand toutes les conditions ne sont pas là (logement adapté, vie familiale en adéquation, …).

  8. @ Benjamin

    Je peux juste vous rajouter une chose pour ce qui est de la cascade de problèmes quand on perd le contrôle, comme ce soir:

    tracing…… débordé. (ça ne marche à peu près bien qu’en propagation basse, quand les ratés no’ont finalement pas trop de conséquences, mais pas sur un mode DECLARATIF ou les gens ne donnent pas leurs contacts et n’ont aucune idée de qui était à la table du restaurant voisine, donc ça ne marchera jamais efficacement car on refuse l’intrusivité d’outils électroniques pour faire le taf vite et bien.)

    testing ….. capacité à saturation , on fait comment maintenant? on est à 15,7% de positivité, aujourd’hui dans la file 1/6 positif.

    Y’a plus qu’à tout fermer.

    Réunion demain en urgence, Frank Vandenbroucke notre ministre fédéral qui a une parfaite compréhension de longue date des finesses du truc, et qui est freiné par tout les autres pour toutes les bonnes raisons que vous pouvez imaginer depuis 2 mois.

    Mais plus globalement comment imposer une décision précoce quand le ciel est bleu, dans des tourbillons d’intérêts divergents?
    Le sens de l’intérêt général, dans une société devenue majoritairement individualiste.

    7
    1. @Alex Cinq,

      Je l’ai dit (dès une de mes toutes premières interventions sur le blog de Paul) : dès février 2020, en reprennant mon ancienne casquette de chargé de veille sanitaire InVS, j’aurai fermé l’accès au pays, mis en quarantaine tous les cas positifs et dès que je voyais que l’accélération prenait le chemin de l’exponentielle, aurait mis en confinement le pays (donc bien avant le 16/03 pour la France).

      Je suis tellement imprégné par ce qui s’est passé en août 2003 lors de la canicule (et surtout tout ce qui ne s’est pas bien passé) que le principe de précaution m’aurait poussé à freiner des 4 fers dès février 2020 en France (encore plus après l’identification certaine des premiers cas).

      Là avec 2 à 3 semaines d’avance sur le pic présumé, je ne comprends pas que nous ne prennions pas les mesures « de cassage de chaînes de propagation » en France : que ce soit en contexte « 0 covid » ou non, le fait de faire correctement le TTIQ a prouvé son efficacité pour « applatir » les courbes des contaminations (sans en passer par un confinement de toute la population).

      Malheureusement, en Europe, on ne met pas les « moyens » là où il faut : on fait de la politique « politicienne » et démagogique.

      1
  9. Un ami m’a envoyé ça au sujet du nouveau variant Sud Affricain (B.1.1.529) :

    [Mode « humour noir » = ON]

    Varia (South) Africa !
    Ambiance dé la brouss’…
    Varia (South) Africa !
    Attention les pikouss’….

    [Mode « humour noir »= OFF]

    En espérant que nous ne gagnons pas la Coupe Covid avec celui là… 🙁

    1
  10. Beaucoup de bons commentaires pour critiquer d’un point de vu logique/épidémiologique les dernières décisions de nos gouvernants, mais c’est oublier un peu vite que ce sont des politiques en fin de mandat et qui jouent leurs élections sur un score de 25% au premier tour et une victoire contre l’épouvantail habituel (ou son avatar) au second tour.
    Autour de la table de roulette on mise la banque sur Egoïsme, Impair et Passe … rien ne va plus!
    Mon voisin m’a dit: « le covid je m’en fous je l’ai déjà eu ».
    Mon tonton Fernand m’a dit: « le covid je m’en fous je suis triplement vacciné ».
    Ma nièce m’a dit « le covid je m’en fout ça ne tue que des vieux ».
    Au sortir du tunnel on sera tout beau avec nos 6% de croissance et puis les morts (majoritairement antivax) n’iront pas voter (leurs familles c’est moins sûr). Faut faire le plein dans le cœur de cible coco, et puis, au pire, on retournera grenouiller chez les amis de Pfizer et McKinsey.
    Accessoirement j’ai un problème éthique qui me gratouille. On avait, il y a fort longtemps pris la peine d’inscrire trois mots un peu partout en guise de morale:
    Liberté (sous réserve de respecter la Loi) / à l’heure où j’écris le vaccin n’est toujours pas obligatoire
    Egalité / si passe-sanitaire dument complété
    Fraternité / voir plus haut
    la dérive est en cours pour la diversification de l’usage carotte/bâton du passe-droit-sanitaire.
    https://www.pauljorion.com/blog/2021/11/04/vie-quotidienne-pourquoi-les-anti-vax-sont-ils-en-general-des-enthousiastes-du-remede-miracle/comment-page-1/#comment-867312

    1
  11. Il y a quand même 10 personnes d’accord avec moi, ce qui me surprends un peu. Les « gueux » vont donc aussi sur le blog de Mr Jorion ?. Ou parce que vous êtes une « grande gueule » comme vous dite, et que ça nous plait. On est intelligent quand on comprend votre discours sur la finance ou un autre sujet, mais on est idiot si on ne vous suit pas sur d’autres sujets !?

    « Vous nous reviendrez ensuite, et nous débattrons volontiers avec une personne qui se respecte elle-même. »
    Je ne fais pas de préalable pour dialoguer, pas de filtre. Aujourd’hui je dois être vacciné pour parler demain se sera quoi !?
    Si vous avez mis l’accent sur le mot respect, c’est bien parce qu’il vous a chatouillé (puisque vous aimez aussi la psychanalyse). Effectivement le respect ne s’accommode pas du mépris que vous aviez exprimé dans cette vidéo.

    Je vous laisse donc, dans ce monde apocalyptique ou la peur se répand comme la peste. Peur d’un virus, peur des migrants, peur d’un krack, peur de la fin du monde, peur de la mort. « La peur n’est jamais bonne conseillère » On l’a appris très jeune pourtant.
    Bonjour chez vous !
    On se voit, parait-il dans des univers parallèles (d’après la science (hypothèse) mais j’en doute)

    PS : Knock « toute personne en bonne santé, et un malade qui s’ignore »
    Krishna Murti « Une personne parfaitement adaptée dans une société malade, n’est pas signe de bonne santé »

    11
      1. Vous vous arc-boutez sur cet argument de vivre en société. On peut en discuter, je ne dis pas que vous avez tord sur ce point précis, mais occulter le reste du débat qu’ouvre Kaeuffling en ne relevant que ce point me semble d’une malhonnêteté intellectuelle dont vous n’êtes pas digne. Comme le note justement Kaeuffling cela ne vous ressemble pas, je suis très déçu de votre comportement en l’espèce. On dirait que cette histoire de Covid vous a fait perdre la raison et la finesse d’esprit qui vous caractérise d’ordinaire, en accumulant les amalgames grossiers du type « critique de la gestion sanitaire = complotisme = idiots qui ne comprennent rien à la science = libertarisme » etc…. Auriez vous à l’occasion de cette pandémie développé la même réaction épidermique envers les non alignés aux recommandations officielles que celle que vous avez depuis toujours envers la religion ?

        11
        1. « une malhonnêteté intellectuelle dont vous n’êtes pas digne… »

          « j’apprécie ordinairement votre point de vue, mais là je suis très déçu… »

          Etc.

          Traduit en français : « certaines positions de l’extrême-droite me semblent valides »

          5
          1. Aucun rapport avec la choucroute… vous continuez vos amalgames à l’emporte pièce. Est on nécessairement d’extrême droite si on a un regard critique sur certains aspects de la gestion de la pandémie ? Quelle malhonnêteté de votre part j’ai du mal à y croire ! Je ne vous imaginais pas manier de tels syllogismes indignes d’un admirateur d’Aristote.

            9
            1. Est on nécessairement d’extrême droite si on a un regard critique sur certains aspects de la gestion de la pandémie ?

              Certainement pas ! Voyez mes prises de position à ce sujet. Mais il faut distinguer soigneusement « regard critique » et « délire paranoïaque ». Il y a là une nuance qui continue de vous échapper.

              6
      2. Bonsoir Monsieur Jorion,
        Ça fait des années que je lis votre blog. Vous m’avez permis de comprendre des choses essentielles sur le fonctionnement de la finance et je vous remercie pour cela. Mais ici je ne comprends pas votre position. Nos libertés s’amenuisent de jour en jour en commençant par la liberté de penser.
        Ce n’est pas une incapacité à vivre en société, c’est la société qui change les règles du jeu, et au forcing. Que de droits bafoués, que de mensonges réitérés. Si on peut dénoncer le jeu malsain de la finance on peut également dénoncer le jeu malsain de l’industrie pharmaceutique, de la médecine, des médias et de la politique de la peur me semble-t-il ?
        Avec tout mon respect. JS

        7
  12. Et vous, Kaeuffling, de quoi avez-vous peur?
    De rien?
    Je ne ne vous le souhaite pas. Quelqu’un qui n’a peur de rien, c’est précisément, en creux, la définition d’un sociopathe.
    Cordialement.

    5
    1. Autre question au même :

      Est ce que vous ne trouvez pas que Mediapart se barre aussi en sucette sur le sujet Covid, renonçant à tout sens critique comme Paul ??

      Tandis que Cnews Bfm, et Sud radio invitent des personnes  » vraiment utiles au débat  » ??

      Votre commentaire me fait penser au texte de Noiret sur la vieillesse, de mémoire :

       » depuis quelques temps, le bout de la rue s’est éloigné, les marches de l’escalier sont plus hautes, et les caractères du journal plus petits… »

      4
      1. Reponse sur Médiapart :

        Complétement mais cela avait commencé sur la chloroquine et Raoult. En fait parce que Trump et Bolsonaro avaient pris position pour et qu’ils sont des fachos alors Raoult etait un facho ou un truc comme ça. Pareil pour le complotisme, comme Lepage et Chomsky le disent, il y a ceux qui en voient partout et ceux qui n’en voient nulle part. Et faire l’amalgame de tous les « complotistes » avec les reptiliens and Co n’est pas d’une grande rigueur intellectuelle.

        La question sur le covid qui pourrait être posé est : si ce virus ne s’attaquait pas également à une population blanche, riche, qui plus est, qui a le pouvoir, est-ce qu’elle serait traité de la même façon ? Parce que je ne me rappelle pas que l’on est fait un tel ramdam pour le palud ou la faim en Afrique ?

        Une autre question : est ce que si on n’avait pas fermé autant de lit et utilisé ceux des cliniques privées, il y aurait eu autant de stress et de mort ? Parce que les chiffres sont têtus. 2.3% des hospitalisations de 2020 et 5% des lits de réa étaient des cas Covid. Rapport de ATIH 2020. Si on ne peut pas absorbé un surplus de 3% des hospitalisations forcement tout devient dangereux et dramatique.

        5
    2. Si j’ai peur de devenir lâche, haineux, égoïste, suffisant, sec. Aujourd’hui ou il faudrait redoubler de générosité, pour partager avec les plus démunies, de compréhension avec les plus haineux. On a du mépris et du rejet. J’avais des idées près conçues sur l’électorat de Trump, étant de tendance Friot Lordon, et j’ai été voir le documentaire « America » de Claus Drexler dans un cinéma d’art et d’essai. Et forcement ce n’était pas si simple. Il n’était pas la caricature de ce que l’on nous en fait. Comme en France ce sont les trahisons des gens de gauche, qui ont envoyés ces désespérés chez les fachos.
      Cordialement
      Eric

      3
  13. Le nouveau variant cumule des mutations provenant des variants alpha, beta, gamma et delta, qui auparavant existaient séparément… ; dont le N501Y qui améliore l’attache du virus sur sa porte d’entrée dans la cellule (protéine ACE2) ; et deux mutations jamais vues auparavant mais qui, par simulation, sont soupçonnées de booster encore plus l’attache du virus sur ACE2 que ne fait le N501Y seul. Ce variant va faire très très mal…
    https://mobile.twitter.com/jcbarret/status/1463975708770897923

    L’agence européenne de la santé estime le risque de élevé à très élevé de voir ce variant en Europe.
    https://pbs.twimg.com/media/FFJp06KWQAwS44v?format=png&name=small
    Sixième vague avec lui pendant les élections présidentielles française ?

    1. Le premier cas européen du variant Omicron détecté en Belgique n’a pas voyagé en Afrique subsaharienne. le virus s’est définitivement échappé de la région sans être détecté.

      Un voyageur d’Afrique du Sud qui s’est rendu à Hong Kong porteur de la nouvelle variante, n’a été découvert qu’au 4e jour de sa quarantaine lors d’un 2e PCR. L’autre personne, infectée par une infection croisée, a été testée positif seulement le 8e jour lors de la 4e PCR ! Les deux étaient vaccinés avec Pfizer. Leur charge virale était très élevée: Valeurs PCR Ct de 18 et 19 ! Chiffres d’autant plus élevés que ces personnes étaient négatifs sur leurs tests PCR précédents.
      https://www.news.gov.hk/eng/2021/11/20211123/20211123_102145_582.html?type=category&name=covid19&tl=t

      1. En Chine le cas de Hong Kong a été découvert lors de sa quarantaine obligatoire . Omicron, comme le Delta, ne devrait pas contaminé le pays .

        Le 29 avril 2021, l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine annonce que le variant Delta indien a été détecté pour la première fois en France, dans le département de Lot-et-Garonne, sur un patient revenu d’Inde.
        Le lendemain, la Direction générale de la Santé révèle que deux nouveaux cas ont été détectés dans les Bouches-du-Rhône et que d’autres cas suspects sont en cours d’investigation dans d’autres régions, concernant toujours des personnes venues d’Inde.
        Aujourd’hui il représente 99% des cas.
        Le variant Delta est beaucoup plus contagieux que le Alpha du début de la pandémie.

        Omicron est en Belgique sans avoir passé la phase quarantaine.
        La Belgique est le premier pays européen à détecter un cas du variant B.1.1.529. Le patient contaminé est revenu d’Égypte le 11 novembre dernier.
        Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke. « On a un cas qui est maintenant confirmé de ce variant. Il s’agit de quelqu’un qui venait de l’étranger. Qui a été testé positivement le 22 novembre. Qui n’était pas vacciné », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.
        11 novembre => 22 novembre : 11 jours
        Qui va gagner Delta ou Omicron ????
        A suivre

        1. Deux voyageurs en provenance d’Afrique du Nord ont été testés positif jeudi soir à l’aéroport d’Orly. Ce n’est pas le Delta…
          Reportage sur la BBC, sur les contrôles passoire des vols en provenance d’Afrique Australe vers les Pays-Bas. 10% de passagers embarqués étaient contaminés. Des dizaines passagers contaminés sur deux vols en provenance d’Afrique du Sud ayant atterris aux Pays-Bas. Les services de santé néerlandais estiment qu’il y a jusqu’à ~85 cas sur 600; jusqu’à présent 15 cas positifs sur 110 tests effectués.

          https://www.theguardian.com/commentisfree/2021/nov/26/new-covid-variant-rich-countries-hoarding-vaccines

          1. C’est omicron ! Franchement ça s’invente pas , et en plus vu l’ampleur des mutations j’ai bien peur que le vaccin soit fortement inefficace , bref nous revoila à la case départ 🙁

  14. https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=FRA

    France
    Les derniers chiffres Covid du 26/11

    7.551.182 cas Covid officiellement détectés positifs suite au test et dont on ne connait pas le nombre de cas positifs plusieurs fois

    434735 retours à domicile après hospitalisation
    + 9181 hospitalisés ce jour
    dont 1563 en réanimation
    + 91925 décès à l’hôpital
    + 26912 décès en Ephad et EMS
    soit 118837 décès

    91925/(434735+9181) = 0,207 c’est à dire qu’il y a 20,7% de risque de décès une fois hospitalisé soit 1 sur 5

    0n ne prend en compte que les personnes détectées positives, qui ,en plus, l’on peut être été 2 fois ou plus , donc chiffre maximisé
    Par contre , on ne meurt qu’une fois.
    118837/7.551.182 = 0,0157 soit 1,57%

    A l’échelle mondiale:
    5.205.599 décès pour 260.737.434 cas positifs détectés soit 2%

    Cette létalité apparente et calculable étant très variable selon les tranches d’âge.

    Ces calculs ne prennent pas en compte les personnes qui auraient ,peut-être, été contaminées sans le savoir et qui sont donc inconnues et dont les chiffres avancés sont des estimations statistiques pour calculer une létalité réelle et estimée statistiquement

    entre
    le Taux de létalité apparent (CFR : “Case Fatality Rate” en anglais) Nombre de décès par rapport au nombre de cas diagnostiqués
    et le Taux de létalité réel (IFR : «Infection Fatality Rate» en anglais) Nombre de décès par rapport au nombre total de cas estimé
    vaste débat………

    A l’échelle mondiale le 26 novembre
    611528 nouveaux cas en 24 h
    En Chine le 25/11 avec son 0Covid :et son système de filtration/quarantaine de 3 semaines sur les flux humains entrants
    13 nouveaux cas

    Le Xi n’est pas prêt de sortir de Chine.
    Sa vie publique internationale ne se fait ,depuis bientôt deux an, que par vidéos .

    1. Et on ne prend pas en compte également la mortalité directe (morts du COVID mais ni à l’hôpital ni à l’ehpad) et la mortalité indirecte (morts par manque ou retard ou absence de soins dû à la saturation du système hospitalier), ce qui est appelé en général la surmortalité.

      Les taux de létalité qu’Ilicitano a donné son 15 à 20 fois ceux de la grippe (0,1 % de mémoire)

      1. Mais il me semble utile de séparer un taux de mortalité de 1ère vague (pas de masques, peu de protection dans les ephad) et le taux des suivantes. Donc le taux de 1/5 est trompeur.
        En Belgique, au bas mot (vue de petits graphiques), l’hospitalisation actuelle est à la moitié de ce qu’elle fut au pic de la DEUXième vague (300/700) et les morts au 1/8e. (+/- 35/220). Alors que les « cas » sont le double (mauvais indicateur, on le sait. Donc le rapport hopital/morts est très différent.il est vrai qu’il faut compter le retard de la statistique de mortalité…

        1. @Chabian
          Oui, mais l’arrivée d’un variant qui contourne les protections vaccinales mises en place peut changer les choses. Si vous voyez ce que (hélas) je veux dire…

        2. @ Chabian

          Ce taux de 1/5 est un taux global et moyenné depuis le début de l’épidémie .
          La vaccination protège momentanément contre les formes graves et les décès une fois en hospitalisation.
          Il faudrait l’analyser beaucoup plus en détails période par période en fonction
          – des différents variants alpha et delta
          – de la vaccination
          – des améliorations thérapeutiques lors de la prise en charge hospitalière
          – …….

          Heureusement , la tendance est à la baisse .

          Il n’empêche, c’est un marqueur, certes discutable, mais qui permet d’avoir une vision globale de l’impact de l’épidémie depuis son début.

  15. Coucou,

    çà chauffe ! Vous avez choppé le covid ou quoi ?
    Lequels sont les plus sectaires ? Je ne connais pas le point de vue de Mr K. a t il un blog ?

    Pour en revenir au sujet, j’aimerai bien avoir le point de MR A113 et de ses courbes.

    Bonne journée

    Stéphane

    1. N’a t on toujours rien retenu. (De la 1re à la 3e ou 4e vague) Quand un variant est détecté à partir de ses conséquences numériques dans un foyer épidémique, il est déjà loin et répandu…

      Les sud africains et brésiliens furent de bons candidats. Ils ont tapé fort sur place voyagé et ont trouvé plus fort ailleurs avec le delta indien.

      Les mutations c’est pas le nombre qui compte, il en suffit d’une pour procurer un avantage sélectif. On avait aussi déjà observé des recombinaisons entre deux souches différentes chez un même patient, autre processus évolutif vicieux…

      Petit point fricadelle ce matin: 11 cas positifs sur 45 (pour l’instant) au test à J7 dans la maternelle de mon fils ce matin qui avait été fermée. La Belgique n’est toujours pas confinée, des mesures ont été prise essentiellement sur le boites et bars de nuit. En circulation libre comme actuellement, sans confinement à temps il ne reste qu’à compter sur soi même pour protéger ses proches et s’auto confiner en ce qui nous concerne.

      3
      1. Les systèmes de santé ne vont avoir aucune liberté de manoeuvre face à omicron, qui prendra le dessus alors même que la 5e vague ne sera pas redescendue…

        Il est urgent de la stopper.

        1. On peut prévoir la construction d’hôpitaux de campagne en 15 jours… (« C’est pas chinois pourtant ! » dit on pour dire que c’est pas trop difficile… ). Et la formation d’infirmiers bénévoles en trois semaines…

          1. Faire ça en 15 jours ????????

            https://www.youtube.com/watch?v=oDf_myHjT6U

            https://www.youtube.com/watch?v=xCqsrAKKC-I

            En tout cas, dans l’avenir, et face à une endémie aux proportions variables , il nous faudra des structures hospitalières Covid et dédiés qu’il faudra dimensionner en moyens et en personnels hospitaliers avec une flexibilité à définir.

            On est dans une situation de gestion de crise systémique où l’action et la réactivité doivent être faite en temps réel , 24h/24 et 365j / an.

  16. https://www.lemonde.fr/planete/article/2021/11/27/a-l-hopital-de-munich-nous-en-sommes-a-prioriser-des-patients-a-bricoler-a-droite-a-gauche_6103854_3244.html
    Article abonnés.

    « A la tête du service qui accueille les malades du Covid-19 en soins normaux, le professeur Stefan Kääb explique pourquoi la comparaison avec les vagues précédentes est trompeuse. « Les autres fois, le pays était complètement à l’arrêt. Aujourd’hui, la vie est normale. Résultat : vous avez à la fois les patients de la vie normale [les accidents de la route, les grippes…] mais aussi, en plus, tous les nouveaux malades du Covid. » »

    « Autre contrainte : le manque de personnel. « Sur nos 2 000 lits, 11 % sont fermés parce qu’on n’a pas les effectifs nécessaires pour les ouvrir. Aujourd’hui nous avons 180 postes inoccupés », explique Markus Lerch, le médecin-chef de l’hôpital. Le problème n’est pas nouveau, mais il s’est aggravé avec la pandémie, surtout après la deuxième vague, marquée par de nombreux départs et des arrêts maladie en grand nombre. »

    « « Nous sommes ici dans une des régions les plus riches du pays le plus riche d’Europe. Nous avons une médecine de luxe, de grands hôpitaux, et nous en sommes à différer des interventions, à prioriser des patients, à bricoler à droite à gauche. Je ne pensais pas qu’on en arriverait là », reconnaît Stefan Kääb, qui se dit également « très surpris » par le faible taux de vaccination de ses concitoyens. »

    « Sous pression, fatigués et inquiets, les personnels de l’hôpital universitaire de Munich ont tous quelque chose à dire sur la gestion de cette quatrième vague par les autorités, plus chaotique que jamais. Comme un nombre croissant de leurs concitoyens, beaucoup considèrent qu’un nouveau confinement est sans doute inéluctable, au moins à l’échelle de quelques régions, dont la leur. Mais ce qui frappe surtout, en les écoutant, c’est une même volonté de se faire entendre, d’alerter sur la gravité du moment, d’en appeler à la responsabilité de tous, en somme, de créer un sursaut. Ce qu’ils ont voulu matérialiser grâce à deux photomontages postés cette fin de semaine sur les réseaux sociaux, deux photos de l’immense façade de l’établissement, l’une recouverte du verbe « vacciner », l’autre des lettres « SOS ». »

    1
  17. Coucou,

    Une petite question sur le calcul de l’efficacité vaccinale anti covid. Je tombe sur ce site qui explique comment on calcule l’efficacité vaccinale.
    https://theconversation.com/efficacite-des-vaccins-contre-la-covid-19-ce-que-signifient-les-statistiques-ou-pas-165943

    Or depuis le début je lis que le vaccin ne protége pas vraiment de la contamination. alors l’efficacité annoncée trés élevée correspond à quoi ? car selon l’exemple de ce site, calculer l’efficacité en fonction des contaminations pour les vaccins anti-covid me parait plutôt difficile , non ?
    Si vous avez des liens ou des détails, je suis preneur.

    Bonne soirée

    STéphane

  18. Là, par simple curiosité, j’ai voulu regarder ce que signifie Sociopathe.
    « Un sociopathe est un individu souffrant d’un trouble de la personnalité le rendant inapte à l’intégration au sein d’un groupe. Cette pathologie touche environ 3 % des hommes et 1 % des femmes. La sociopathie est une maladie psychiatrique. Le DSM, publié par la Société américaine de psychiatrie, la définit comme une tendance générale à l’indifférence et l’invasion des droits d’autrui, depuis l’âge mental de 15 ans, et indiquée par la présence d’au moins trois des signes suivants : — incapacité à se conformer aux normes sociales qui déterminent les comportements légaux (répétition de comportements passibles d’arrestation, par exemple) ; — tendance à tromper par profit ou par plaisir (mensonges répétés, utilisation de pseudonymes, escroqueries) ; — impulsivité ou incapacité à prévenir ; — irritabilité et agressivité (répétition de bagarres ou d’agressions) ; etc…
    Je n’ai pas cherché si le diagnostic s’appliquait dans le cas d’espèce…

    1. Coucou,

      Si c’est un passager qui le dit !

      « B.1.1529 regroupe à lui seul 32 mutations au niveau de la protéine Spike, ciblée par les vaccins. « Une partie de ces mutations sont associées un échappement immunitaire (et donc une résistance aux vaccins), mais on n’est pas vraiment capable de prédire leur impact réel », a expliqué Étienne Simon-Lorière, responsable de l’unité de génomique évolutive des virus à ARN à l’Institut Pasteur, »

      Voila. on sait pas.

      bonne soirée

      stephane

      1
    2. Vu que les 77 séquençages fait en novembre en Afrique du Sud sont tous (c’est-à-dire 100%) du omicron, et que la plage de prélèvement allait de début novembre à 20 novembre environ ;
      vu que la flambée actuelle en Afrique du Sud est arrivée alors qu’il y avait plutôt une décroissance des contaminations et que l’on peut donc supposer que omicron en est le responsable ;
      vu que l’on peut dire sans problème que l’avion d’hier à Amsterdam n’était pas le seul en provenance d’Afrique du Sud et à destination d’une capitale européenne depuis début novembre ;
      il est facile de supposer que la contamination est déjà bien présente en Europe depuis au moins une vingtaine de jours …

      La probabilité qu’il y ait un échappement immunitaire (au moins en partie, et sans doute en grosse partie) est loin d’être nulle (même si, comme dit Stéphane, on ne sait pas), on va donc se retrouver très vite … dans la m.

      Mais parait qu’il ne faut rien faire, et attendre d’être face contre le mur pour réagir. Anticiper c’est pas bien, ça pourrait faire croire qu’il y a un problème, doivent penser certains dans les hautes sphères élyséennes.

      5
    3. Ce qui est surprenant, c’est le nombre de passagers positifs : 61, soit 10%. Pourquoi un nombre aussi important si les passagers doivent présenter un test négatif avant l’embarquement ? Y-aurait-il des petits trafics ??? Non, non, quelle mauvaise langue je fais là.

      Si 10% des passagers en provenance d’Afrique du Sud sont positifs et ce depuis presqu’un mois, sachant qu’en une journée il y a 600 passagers qui arrivent sur une capitale européenne, combien y-en-a-t-il qui sont passés à travers la raquette et qui ont eu le temps, depuis, de contaminer d’autres personnes (transports en commun, hôtels, restaurants, réunions de travail, …

      Mais on va faire comme en janvier-février 2020, c’est-à-dire considérer que seuls les personnes en provenance d’Afrique du Sud ou en contact avec l’un d’eux doivent s’isoler. Les autres, ils peuvent aller disséminer le virus ailleurs tranquillement (« si une personne est cas contact d’une personne infectée au coronavirus, elle ne doit s’isoler sept jours que si elle n’est pas vaccinée ou que son schéma vaccinal est incomplet et/ou qu’elle est immunodéprimée, selon l’Assurance Maladie. »)
      https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/variants-du-coronavirus/variant-omicron-les-cas-contact-devront-etre-isoles-meme-vaccines_4861455.html

      Bis repetita, faut pas gêner le bizness. On a vu ce que ça a donné en mars 2020. Il parait que dans les hautes sphères on appelle cela « une bonne gestion ». Il y en a un qui va encore s’en vanter au 31 décembre, à la présentation de ses voeux.

      1
      1. Pour l’instant, 13 passagers ont été déclarés porteurs du variant omicron. Le séquençage n’est pas terminé.

        Une bonne nouvelle pour l’instant : les symptômes seraient moins violents que pour le delta. par contre, cela a été vérifié sur des patients âgés de moins de 40 ans, il faut voir les effets sur les personnes plus âgées, et surtout plus vulnérables, en espérant que cela n’amène pas à une augmentation des cas graves.

        Le revers de cette bonne nouvelle est qu’il y aurait plus d’asymptomatiques et de « peu symptomatiques », n’insitant donc pas les personnes à aller se faire tester et à s’isoler.

  19. Très beau témoignage de cette infirmière anesthésiste sur la situation de l’hopital public en France (Le Média)
    https://www.youtube.com/watch?v=7RyrgILGs4U
    Où il est clair que l’objectif de démantellement du service public avec vraissemblablement la croyance que le privé prendra le relais est toujours d’actualité chez nos dirigents. Pour ce qui est de l’Education nationale, le process est le même mais c’est beaucoup moins visible…

    2
    1. Le privé peut prendre parfois le relais, si on paye d’avance… 🙂
      Par contre, je n’ai pas bien pigé les motivations du refus de la vaccination…? 😐

      1
      1. Il m’a semblé comprendre que son refus de la vaccination était lié à une « croyance  » qui lui était personnelle liée à son vécu professionnel. Et il me semble que la notion de « croyances  » est bien adaptée pour justifier la majorité des personnes qui refusent le vaccins. Et il n’y a pas UNE croyance mais peut être autant de croyances que de personnes. Pourquoi ? Parce que la « parole officielle  » étant largement discréditée et la « parole scientifique  » confuse (au moins dans ce qui s’exprime dans les médias ) que chacun se fait son propre raisonnement, sa propre conviction à partir des infos dont il dispose (environnement familial, professionnel ou culturel).

        3
        1. « La parole scientifique », spécialement la parole des soignants quels qu’ils soient, semble assez claire depuis le début de l’année, vaccination, masque, et protégez-vous dans la mesure du possible, c’est tout ce qu’on a, c’est déjà pas mal…

  20. Presque deux ans que la Covid-19 pressurise l’Humanité juste comme ça, sans opinion particulière mais avec un beau palmarès à son actif.
    Deux stratégies se disputent la victoire, l’une qui impose le prima de l’économie néolibérale puis un quota d’humain de deuxième classe, ceux qui meurent de la Covid-19, et l’autre simpliste qui pose le prima de la vie humaine. Des deux stratégies, aucune semble se démarquer du point de vue économique, probablement à cause de l’effondrement en cours, question d’opinion me diriez-vous. Par contre, en terme de vie humaine perdue, la stratégie simpliste emporte la mise haut la main.
    Il faut aussi remarquer que le fascisme est soluble dans la stratégie occidentale. A tel point, qu’il semble profiter de la Covid-19, pourtant neutre du point vu politique.
    Je me pose la question, est-ce-que le fascisme et le capitalise/néolibéralisme ne sont pas deux formes d’organisation humaines ayant une racine et un terreau commun ?

    2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.