84 réflexions sur « Covid-19 : Et ça, ce n’est encore que du delta ! Avant que l’omicron ne fasse sentir ses effets »

  1. Je me permets de remettre ici un des nombreux points importants qu’Alex Cinq nous fournit :

    « il faut bien comprendre une chose lorsque l’on parle des places en réa. Par exemple pour la France 1700 patients en réa sur 5000 places. Ca parrait « rassurant », on devrait annoncer les taux d’occupation, mais c’est une catastrophe. Cela ne veut pas dire qu’il y a 3300 places de lits bordés et parfumés qui attendent pour accueillir les suivants. Une réa ça tourne à plein en permanence avec un petit tampon de lits libres. ça veut dire qu’il y a 1700 places de réa post op et même plus dont on ne dispose pas. La propagation doit être maîtrisée en permanence, on peut admettre un flux de 15% permanents de covid en s’en faisant une raison. »

    https://www.pauljorion.com/blog/2021/11/29/un-bilan-de-deux-annees-de-politique-0-covid-en-chine-par-ilicitano/comment-page-1/#comment-875329

    8
    1. Comme c’est déjà monté à 7000 réas (toutes variantes confondues) début avril 2020, à 4900 mi-novembre 2020, et à 6000 fin avril 2021, on peut espérer que cet ‘historique’ incite à la sagesse, hein… ? 😐

    2. Merci François , il faut que ça infuse..!

      Sur les réas il faut ajouter la notion de dispersion: c’est variable d’une région à l’autre, l’augmentation, provoque des blocages locaux en dehors de toute considération pour la capacité globale. Donc la marge réelle avant situations de détresse pour des hôpitaux est inférieure à ce que laissent croire les chiffres. Mais la communication gouvernementale se veut rassurante..

      Très intéressante interview de Stéphane Bancel de Moderna sur LCI qui a donné son sentiment et les stratégies possibles.
      1/ il faudra 15 jours pour donner tout avis sur la nocivité réelle d’omicron. Les données israéliennes publiées ce jour et rassurante sur la protection du Pfizer sont sur des échantillons pour lui trop petits et pas assez détaillées sur les profil des patients.

      2/ plusieurs stratégies possibles

      – repasser à dose pleine de la 3e dose (qui est une demi dose sauf chez immunodéprimés), il y a un paramètre quantitatif dans la réponse qui peut compenser l’imperfection de la réponse.
      – utiliser et mettre en production les vaccins qu’ils ont développés sur beta et delta si ils s’avèrent individuellement efficace sur omicron Ils n’ont pas été lancés, mais ils ont continué à les développer malgré tout pour acquérir du savoir faire, car il n’y avait pas de bénéfice clinique majeur, le vaccin alpha fonctionnant sur delta, pour ceux qui se posaient la suspicieusement question sur les précédentes annonces du développement possible d’un vaccin adapté delta en 100 jours, mais qui n’a pas été mis en production, c’est en toute logique et au passage ce que j’écrivais hier soir en réponse à Renaud sur cette question.
      Puisque omicron cumule les mutations beta (5)+ delta (5) + 20 nouvelles mutations, il se peut que l’une de ces formules déjà prête beta/delta ait un effet spécifique supérieur à la formule alpha. de mémoire il a cité 15 jours.
      – si il faut reformuler complètement, il faut 2 mois…+ essai clinique. Avantage avec les vaccins ARN, ont ne change que la séquence codante de la protéine (les bases Arn). Toute la galénique ( additifs de conservation d’activation et lipidiques) reste la même… donc on pourrait conceptuellement se passer d’essai clinique, car c’est souvent la galénique qui est à l’origine des effets indésirables.
      En cas d’urgence absolue, il pense que les autorités sanitaires pourraient décider de lancer directement cet éventuel nouveau vaccin sans passer par des essais qui rajouteraient …2 mois.

      Il a confirmé que tant que la pandémie serait en cours et que le virus ne sera pas endémique, Moderna n’engagera aucune action légale contre quiconque mettrait en place un processus industriel de production utilisant ses brevets.
      Il explique simplement que il faut un an et demi pour y arriver industriellement, et que le processus est extrêmement complexe. Par ailleurs ils ne sont que deux à savoir le faire actuellement Moderna et Pfizer et leurs capacités annuelles de production sont à 3+4=7 milliards de doses annuelles soit presque une dose par an et par habitant sur terre. C’est sur ils sont en position de force, et personne ne semble tenté par l’investissement pour l’instant, mais plutôt par les autres vaccins. Pour ce qui est des autres vaccins, si il y en a un qui marche, ils reposent tous sur les technologies de production classique pour lesquelles il existe des capacités de production partout.

      Bref le gars, évidence based, les pieds sur terre, des raisonnements logiques, des décisions pesées et étayées sur des arguments scientifiques, et aucune parole en l’air.

      Petits points d’ambiance:
      -ma mère, à Paris ne parvient pas à trouver un endroit pour faire un test pcr, 1er rdv 6 décembre. Bonjour la visibilité sur la réalité de la propagation française.. Par contre de test antigéniques plein les trottoirs(ils n’ont d’intérêt que chez un patient symptomatique et si ils sont positifs. Un test antigénique négatif ne conclue à rien. Ils ont un autre intérêt pour suivre des cohortes comme les écoles..)

      – à Bruxelles ce soir le président Flamand demande aux experts de se réunir pour donner un avis sur de nouvelles mesures urgentes… (qu’ils ont déjà donné bien sur) …3 jours après la dernière décision politique . On peut féliciter Mr Jan Jambon pour arriver à manger 3x son chapeau en 10 jours.

      – pour suivre la propagation d’omicron dans une population mal vaccinée rien de tel que le site officiel sud africain:
      https://sacoronavirus.co.za/covid-19-daily-cases/
      il faut reconnaitre que d’un niveau basal très bas, ce truc démarre… comme un pétard. +8500 aujourd’hui ca double en 24h .. pal mal.

      …to be continued

      ps: je suis encore interloqué de lire:

      « L’argument fort des vaccins actuels est qu’ils protègent contre les forme graves.
      S’il y a un pic d’entrée en réa équivalent aux autres précédentes vagues, alors on pourra légitimement s’interroger sur les vaccins actuels. » On pourra s’interroger surtout sur tout le reste…
      Les entrées en réa sont pour cette 5e vague sont mécaniquement réalisées par l’ampleur de la propagation, qu’on a laissé décupler dans toutes les classes d’âge avec des incidences triples chez les O-40 ans que les 40-90 ans, et une incidence globale phénoménale. En se payant le luxe d’avoir un groupe non vacciné qui se fait cribler comme des faisans d’élevage? Je pense que le point très positif , c’est que ce sera la dernière fois que l’on comment cette erreur. Je ne condamne aucunement l’erreur, par contre la temporisation à l’admettre nous conduit directement à une douloureuse période de plus.

      « à quoi bon dans ces conditions vacciner les plus jeunes puisque la circulation n’est de toute façon pas maîtrisée. »
      Pour cette 5e vague, c’est exactement cela!.. mais dans l’autre sens…

      désolé si mes parti pris sont assez tranchés, mais je suis comme ça!

      4
      1. ….Bref le gars, évidence based, les pieds sur terre, des raisonnements logiques, des décisions pesées et étayées sur des arguments scientifiques, et aucune parole en l’air. ….

        Tout à fait :
        1
        https://investir.lesechos.fr/marches/morning-meeting/moderna-seme-le-doute-sur-l-efficacite-des-vaccins-la-bourse-en-passe-de-rechuter-1991396.php
        2
        https://www.boursorama.com/bourse/actualites/coronavirus-moderna-pourrait-avoir-en-mars-un-vaccin-contre-le-variant-omicron-c3b78eb3b792e1fd904bd335164c8156

        1
      2. @alex cinq
        Totale supposition, on observe en Allemagne une stagnation, peut-être un début de baisse, des cas journaliers; cette ‘vague Delta’ pourrait-elle redescendre aussi vite qu’elle est montée, ou est-ce le simple fait des quelques restrictions selon les landers et de la vaccination… ?

        1. @ Francois Corre

          En Belgique aussi l’acceleration semble décroitre. ( baisse du Ro, et dérivée de la variation du nombre de cas comme le traite souvent A113)

          Y’a un moment les gens finissent par appliquer consciemment ou inconsciemment ce qui n’est pas décidé: une vrai distanciation et une réelle prudence dans les contacts récréatifs, familiaux et de tous les jours. Les endroits à risques sont fermés ou se contractent (moins de fréquentation dans les restaurants, annulation de repas de groupe et d’évenements, suspension des drinks dans les entreprises etc… les écoles aussi finissent par se contracter, fermer (le changement d’état d’esprit est net autour de moien Belgique depuis une semaine, mais une semaine seulement (il y a 10jours planifier les soiree en boite, les we entre amis, des activites indoor type piscine pour enfant, et des repas scolaires allait toujours de soi..). C’est très tardif alors que ça fait bien 3 semaines que l’on voyait le truc arriver.
          ….Et la baudruche dégonfle. Ya un moment le virus se retrouve proportionnellement à la propagation brutalement sevré de cibles.

          Par ailleurs le virus remplit vite et se propage en premier lieu préferentiellement dans les contingents de personnes ayant des comportement à risque et non vaccinés, comme ils sont jeunes au début ça passe inaperçu, puis arrivent les premières victimes collatérales hospitalières (qui doivent alerter que quelque chose se passe), ce n’est pas l’ensemble de la population au comportement prudent qui elle va plutôt récupérer ça secondairement par les écoles. Ce premier contingent très activement transmetteur est touché, et le relais se fait à des contamination plus passives. Cette vague ci on aura laissé circuler tellement fort que l’école aura été le deuxième étage de la fusée qui aura fait le lien entre les deux groupes.

          C’est le moment de bascule entre l’insouciance et la prise de conscience. Ca montre la puissance de la distanciation.
          Les allemands voient ce que les autrichiens ont du faire, ils sont à un stade où les hôpitaux de l’est sont en souffrance. Il y a un moment ou le message de l’imminence finit par produire un effet concret.

          Ce qui conduit au confinement c’est que si on va trop loin, l’hôpital étant saturé et les patients entrants étant là pour des temps long, même si l’épidemie décroit, ce qu’elle apporte comme cas grave constitue toujours un surnombre à un surnombre et il est impossible de relâcher trop tôt… ou d’envisager que cel a puisse continuer. A nouveau on se retrouve dans une situation décalée où l’on a l’impression que ce que l’on nous impose est exagéré par rapport à la réalité du moment.

          J’admets que tout cela est très difficile à démontrer par A+B à ceux qui veulent des preuves irréfutables.

          Pour notre plus grand déplaisir, on a une inconnue de plus avec ce variant qui « pourrait » prendre un relais d’ici quelques semaines, cel va pousser à ne prendre aucun risque..mais comme il va arriver dans une période où la distanciation sera certainement assez effective, il pourrait « dans un premier temps » ne pas du tout prendre prise comme on l’imagine.

          1
          1. @alex cinq (13h18) écrit :
            …  » J’admets que tout cela est très difficile à démontrer par A+B à ceux qui veulent des preuves irréfutables.  » …
            Au contraire , la logique de ce paragraphe est très convaincante :
            …  » Ce qui conduit au confinement c’est que si on va trop loin, l’hôpital étant saturé et les patients entrants étant là pour des temps long , même si l’épidémie décroit , ce qu’elle apporte comme cas grave constitue toujours un surnombre à un surnombre et il est impossible de relâcher trop tôt… ou d’envisager que cela puisse continuer.
            A nouveau on se retrouve dans
            une situation décalée où l’on a l’impression que ce que l’on nous impose est exagéré par rapport à la réalité du moment.
             »

            Ceci écrit , c’est notre « nouvel ennemi/ami » Omicron qui a déclenché un gros élan de pessimisme sur ce fil (et dans le vrai public des pays).
            Je comprends que la situation sous-jacente plus que probable au subi hospitalier actuellement visible ( toujours due au Delta ) n’incite pas les autorités (ni certains commentateurs) à évoquer le « risque » d’une espérance (qui démobiliserait un public de nouveau angoissé…ouf!..)

            N’empêche , sur ce blog , disons.. informé , sérieux et attentif.. rempli de personnes plutôt d’âge « mûr » complètement vaccinées mais toujours restées prudentes dans leurs contacts… , on devrait pouvoir , sans se faire conspuer , évoquer une hypothèse plus positive : une gigantesque contagiosité d’Omicron alliée à une nocivité individuelle « raisonnable » (même pour les non-vaccinés..) …qui parviendrait à éradiquer Delta à +- court terme! Avec un vaccin annuel comme la grippe.

            Si tel était le cas.. :
            + Tous les États (au moins , disons , évolués) sont-ils capables de déceler la présence d’Omicron ( connaissance des caractéristiques et capacité suffisante de séquençage) ?
            + Omicron est en UE au moins depuis le 19/11 … ( https://www.rfi.fr/fr/europe/20211130-omicron-pr%C3%A9sent-aux-pays-bas-depuis-le-19-novembre-avant-l-afrique-du-sud ) . Ça commence à dater..
            A-t’il déjà envoyé quelqu’un à l’hôpital (détection supposée..) , voire « au ciel » ? Degré de certitude d’identification d’Omicron dans ce(s) cas.
            Quelles étaient les caractéristiques du(des) quelqu’un(s)?

            4
            1. @Otromeros

              Je ne suis ni optimiste ni pessimiste sur le « une gigantesque contagiosité d’Omicron alliée à une nocivité individuelle « raisonnable » (même pour les non-vaccinés..) …qui parviendrait à éradiquer Delta à +- court terme!  » car on ne sait pas quels sont les parties du virus qui provoquent la « nocivité ». Comme il a une cinquantaine de mutations, en avoir qui soient positives est possible. Et ça serait bien en effet comme scénario. Il faut attendre des données plus poussées (d’Afrique du Sud notamment)

              Pour la létalité, vue qu’elle est aux alentours de 2 à 3 % pour les autres variants ( https://fr.statista.com/statistiques/1101324/morts-coronavirus-monde/ ) un peu moins par chez nous, il va falloir attendre au moins une bonne centaine de cas + du temps que « ça fasse effet » pour avoir les premiers morts (car un contaminé met un certain temps avant de mourir).

              « Tous les États (au moins , disons , évolués) sont-ils capables de déceler la présence d’Omicron ( connaissance des caractéristiques et capacité suffisante de séquençage) ? »
              Oui, dès le test PCR, on peut avoir des soupçons (enfin pour un type de test PCR si j’ai bien compris) : en effet, ces tests PCR recherchent trois molécules particulières, et l’omicron en a fait muté une, le test est donc positif sur 2 des 3, alors qu’il l’est sur les 3 avec delta.

      3. Si la circulation du virus était maîtrisée, il apparaîtrait questionnable de vacciner les plus jeunes, pour lesquels le rapport bénéfice/risque individuel n’est pas démontrable.
        Une telle vaccination pourrait se justifier au niveau des gouvernants, si elle était la condition indispensable pour maîtriser la circulation.
        Mais celà signifierait (/exigerait) que l’on se donnerait par ailleurs les moyens d’atteindre un tel objectif, cette mesure étant appliquée.
        Si une telle volonté n’est pas manifeste, si cet objectif n’est pas atteint, alors une telle mesure, non justifiée à titre individuel, ne l’est pas non plus alors à titre collectif.

        1. @ Ruiz

          C’est sur qu’il serait facile de prendre toute mesure, si on a la certitude de réussite.

          En Flandres vaccinée population (0-99 ans) à 81%, le rêve de tout gouvernement…
          Après avoir laissé circuler un mois, par relachement convenu des gestes barrière le résultat estlà:
          Chez les 0-9 ans dans les écoles, la situation et catastrophique, il n’y a pas d’autre mot, la circulation et les contaminations sont tellement intenses qu’il est impossible de tracer quoi que ce soit.
          incidence : 4500 !!!!!
          taux de positivité des tests: 25% !!!!!! c’est phénomenal.

          https://www.rtbf.be/info/societe/detail_covid-19-pourquoi-se-focalise-t-on-desormais-sur-les-enfants-sont-ils-devenus-le-moteur-de-l-epidemie?id=10890243

          c’est une des clefs, en tout cas pour cette vague parce que là pour le coup la moitié des enfants auront fini par être contaminés en flandre, ça va devenir un modèle à part pour le futur.

          On ne comprend certes pas tous mais on arrive quand même à voir là où on a pris l’eau: là où on a laissé un terrain libre au virus.

      4. Coucou,

        Inutile d’employer des mots savants pour dire ce que l’on constate. La vague est la même, pour le moment. Je souhaite qu’elle s’arrete, grâce au 90% de vacciné double dose en France.

        Après, vous pouvez utiliser des taux machins, des incidences triples en faisant des saltos arrière, comme disait l’autre, un carré est un carré et un rond un rond.
        J’ai utilisé cet exemple il y a quelques temps en répondant à mon fils qui niait une évidence. J’ai appris ensuite que Geobbels avait utilisé cette image pour dire que la propagande pouvait tout. Donc je sais et il n’y a aucune référence « morbide » dans cette expression de ma part. Je précise. C’est juste pour dire que vos arguments me font penser aux médecins de Molière .

        « qu’on a laissé décupler  » : çà veut dire quoi . il y a quelqu’un qui autorise le virus ou qui ferme les vannes ? Un grand manitou qui dirige tout çà ? Vous croyez vraiement que quelqu’un , un systeme, est capable de diriger et d’orienter la propagation virale du covid ? Vous vousliez que totues les frontières et lesquelles (village, ville , département, règion, pays, etc etc) soit fermées tout l’été, depuis le printemps, qu’aucune manifestation en soit autorisée, a part allez faire ses courses, merci de préciser ce « on ».

        Après 2 ans, il est manifeste qu’on ne comprend pas grand chose à la propagation de ce virus, ce qui devrait inviter tout un chacun, et surtout les spécialistes , à plus de mesure dans les commentaires, moins de certitudes péremptoires et de leçons professorales.
        Même si vos avis sont interessants, vos hypothéses instructives et j’aime les lire, s’il vous plait un peu de modestie et pas trop de yakafocon.

        Mes partis pris ne sont pas du tout tranchés. On pourrait dire qu’ils sont ouverts !

        Alors pléonasme ou oxymore

        Bonne soirée

        STéphane

        3
    3. Oui enfin on peut aussi créer une bonne fois des services covid au lieu de continuer à démanteler l’hôpital public. Quant au variant omicron d’apres l’association médicale sud africaine il cause des formes bénignes de la maladie. Toute mutation n’est pas redoutable apriori.

  2. Il est certain qu’omicron, s’il se promène sur un terrain « presque vierge » (cas où il y aurait un contournement important des anticorps générés par les vaccins ou les anciens variants) avec un R0 nettement plus élevé fera de gros dégâts.

    Mais nos hauts placés, en cette période de Noël, sont dans la croyance que les miracles existent. Et que Dieu se fera la bonté de leur en service un sur un plateau.

    1. « Il est certain qu’omicron, s’il se promène sur un terrain « presque vierge » (cas où il y aurait un contournement important des anticorps générés par les vaccins ou les anciens variants) avec un R0 nettement plus élevé fera de gros dégâts. ».. « Certain »…. c’est marrant de voir comme certains aiment jouer à se faire peur… ça doit être une question de tempérament. D’où sortez vous votre certitude, quand même l’OMS et le conseil scientifique disent qu’il faut être prudent mais qu’on ne sait encore presque rien et qu’il faut attendre les résultats des études en cours ?

      7
      1. Il me semble raisonnable, quand on est pas sûr, de prévoir le cas défavorable. Non ? Mais il semble que la bourse soit plus importante que la vie (surtout des vieux à qui il faut verser retraite)

        1
      2. C’est une certitude conditionnée : si les conditions sont remplies, les dégâts seront là.

        Les conditions sont en cours d’investigation, mais il y a un certain nombre de pré-requis pour qu’elles soient effectives qui sont présents. Par exemple le fait d’avoir des mutations (3 lorsque les autres variants n’en n’avaient qu’une) dont on sait qu’elles améliorent, chacune, l’entrée du virus dans la cellule (on peut donc supposer que combinées, ça sera pire) ; ou bien qu’un essai d’un variant – artificiellement créé avec une vingtaine de mutations connues sur la protéine spike (omicron en a 32 dont des connues et des inconnues) -, cet essai donc avait montré que les anticorps générés par les vaccins ou la contamination naturelle n’étaient que trop peu efficaces.

        Donc je ne me fais « pas peur », j’étudie la question en tenant compte des informations disponibles. On peut aussi ne pas anticiper, attendre dans le noir, bandeau sur les yeux en se disant « je ne vois rien, tout va bien ». Chacun son truc, ça n’est pas le mien.

        3
        1. Qu’est ce qu’on voit de certain quand les conditions prémisses ( l’exposé du problème ) ne sont pas définies ?

          Ya un truc diraient Aristote ou Hegel .

        2. J’ai peur que le jour où ce coronovirus devient inoffensif ou disparaisse , suite à des mutations successives , françois M nous fasse une dépression , une sorte de baby blues 🙂

          10
          1. Merci de vous soucier de ma santé mentale. Elle va bien à priori (on ne peut être certain de tout 😉 )

            Depuis ces deux dernières années, au bilan de mes « prévisions », il s’avère que ça match très souvent. C’est de ma faute, j’ai tendance à vouloir m’appuyer sur les connaissances scientifiques, qui sont, comment dire, assez « prévisibles ». Après, je vous rassure, il y a parfois des imprévus : ainsi, je n’imaginais pas qu’il y aurait une vague de cette ampleur en juillet – août dernier. Excès d’optimisme de ma part…

        3. N’avez vous jamais envisagé qu’il y a peut etre une position intermédiaire entre « attendre dans le noir les yeux bandes » et « voir tout en noir tout le temps » ?… Mais comme je disais, si c’est une question de tempérament, difficile de changer les tendances a voir tout en noir (ou tout en rose) en situation d’incertitude.

          1
            1. Ouvrir l’esprit a quoi exactement ?…. je dis simplement qu’il y des temperaments a trop voir les choses en noir et d’autres a trop voir les choses en rose, mais aussi qu’il y une attitude intermediaire qui consiste a rester prudent sans pour autant crier constamment au loup. Apres chacun fait comme il veut, si certains se sentent bien en prevoyant le pire grand bien leur fasse, je suis tout a fait tolerant envers les uns et les autres.

              6
        4. François, cette question de la vision me fait penser à l’émission radio de Jean Claude Ameisen, Sur les Épaules de Darwin et son prologue « se hisser sur les épaules des Géants et voir dans l’invisible, à travers l’espace et à travers le temps ».
          Il faut quand même une certaine mauvaise foi (mais personne n’est parfait) pour penser que vous formulez des hypothèses fantaisistes. Merci de vos eclairages.

          2
        5. Pour le moment, la 5ème vague se caractérise surtout par une vague de cas observées lors de dépistage (cas positifs) mais il n’y a pas encore de vague plus significative que celle observée cet été dans les hospitalisations. Il ne faut pas oublier non plus, qu’on teste beaucoup les enfants, ce qu’on ne faisait pas avant l’été. Or, les enfants sont le plus souvent asymptomatiques. Autrement dit, il est fort possible que si l’on avait autant testé les enfants avant l’été, on aurait pu voir des taux d’incidense bien supérieur.
          En Autriche (comme en Roumanie) le nombre de cas est en décru. Je n’ai pas vu que les hopitaux autrichiens se soient retrouver comme les hopitaux italiens il y a un an.
          J’ai eu la confirmation par un ami médecin, la 3 ème dose vise uniquement à réduire la circulation du virus mais déjà avec 2 doses vous êtes bien protégés (jamais à 100% bien sûr) contre les formes graves du Covid.
          Avec tous ces éléments, il semble peu probable que nous retrouvions une vague comme celle de 2020.
          Il me semble donc important de raison garder et se rappeler que médias et politiques aiment jouer sur l’émotionnel.

          3
          1. La relecture des commentaires de Alex Cinq sur le fonctionnement des services de réa en général est instructive… 🙂

            PS: Outre-Rhin, les réas sont déjà au niveau de la pointe de fin avril 2021 (5100), et se dirigent vers celle du tout début janvier (5760), avec globalement des cas/100 000 hab plus élevés dans les landers aux taux de vaccination plus faibles.
            Croisons les doigts…

            1. En Allemagne, entre le 25 novembre et le 2 décembre, le nombre de cas à augmenter de 0,94%. Ce qui semblerait signifier que les allemands sont dans le haut de la vague. Pour nous, la vague a démarré plus tard. Donc elle ne devrait pas intervenir avant quelques semaines encore. Mais je dirais plutôt fin décembre que fin janvier comme le dit Véran. Les pronostics sont ouverts. …

              1. Je parierai sur une progression moins forte la semaine prochaine, mais une progression quand même. Après, on verra en fonction des décisions politiques et de la prudence des gens.

                Le problème, c’est que même si on atteint le pic dans quinze jours, trois semaines ou un mois, l’inertie de l’aggravation et la durée rallongée de la présence des malades en réas fera que l’on va saturer gravement. Et même sans doute plus saturer (sans compter bien sûr la totalité des places opérations classiques prises pour le COVID).

                Je ne vais pas en dire plus, il y en a qui vont encore avoir peur pour ma santé mentale …

                2
      3. Huurd

        Un nouveau variant hypercontagieux, qui pourrait contourner la protection vaccinale déboule dans le paysage.

        Ce scénario redouté n’est même pas une surprise et personne ici ne joue à se faire peur.

        Votre rassurisme par contre est tout à fait suspect.

        3
      4. « il est certain qu’omicron,s’il …. fera de gros dégâts. »
        Qu’il ait un gros succès et se répande parait une conséquence assez certaine de la prémisse et des données partielles à ce jour connues, dynamique en Afrique du sud, nombre de mutations.
        Et l’on ne peut que se réjouir des mesures de restrictions aux voyages et aux frontières prises cette fois-ci assez rapidement y compris en France.
        Maintenant on ne peut exclure que son action soit plus bénine, sans toutefois avoir beaucoup d’éléments à ce jour en ce sens.
        « Il faut être prudent », dans les déclarations car « on ne sait encore presque rien » mais celà n’empèche pas d’être réactifs dans les mesures, au contraire ! et « s’il faut attendre les résultats des études en cours » pour affirmer des certitudes, celà s’applique également aux effets indésirables à long termes des vaccins, à ARN notamment y compris pour leurs composants accessoires (s’il y a des études !).

  3. VIENNE et non vaccinés

    L’Autriche a l’intention d’infliger une amende de 7 200 euros aux personnes non-vaccinées. À partir de février, date à laquelle la vaccination sera obligatoire dans le pays, les Autrichiens qui refuseront de se faire vacciner se verront infliger une amende pouvant aller jusqu’à 7 200 euros. C’est ce que révèle un projet de loi autrichien sur la vaccination contre la Covid-19.

    Ce projet de loi devrait être présenté le 6 décembre prochain. Il prévoit que toute personne refusant la vaccination recevra une convocation des autorités administratives locales. Si la convocation est ignorée à deux reprises, elle sera condamnée à une amende de 3.600 euros.

    Si cette violation de la loi sur la vaccination contre le Covid-19 fait courir «un risque grave» à d’autres personnes, ou si elle continue à ignorer cet ordre, elle sera alors condamnée à une amende pouvant atteindre la somme de 7.200 euros.

    https://www.euractiv.com/section/politics/news/austria-considers-e7200-fine-for-unvaccinated/

    1
    1. C’est le deuxième pays européen à envisager cette option, après l’Autriche qui a annoncé que le vaccin serait obligatoire à partir de mars 2022. Le futur chancelier Olaf Scholz a toutefois précisé que la décision de rendre la vaccination obligatoire revenait au Bundestag.

      https://www.lesfrontaliers.lu/societe/allemagne-vaccination-obligatoire-et-nouvelles-mesures/

      Chronologie :
      1- L’Autriche a rendu obligatoire la vaccination
      2- Ensuite le nouveau chancelier allemand vient de le décider
      3 – Maintenant la présidente de l’Europe Ursula von der Leyen l’envisage

      3
      1. 4- prochaine réunion de l’OMS ( si elle arrive à se tenir ,à Genève ; Sujet prévu : traité pandémique ) : vaccination mondiale générale obligatoire et gratuite ?

        1. Avec quel vaccin ?

          Vingt-un vaccins sont approuvés par au moins une autorité nationale pour administration au public :

          * deux vaccins à ARN par Pfizer-BioNTech et Moderna
          * cinq vaccins à vecteur viral : Spoutnik V, Spoutnik Light, Oxford–AstraZeneca, Convidecia et Janssen
          * cinq vaccins de sous-unité protéique : EpiVacCorona, ZF2001, Abdala, SOBERANA 02 et MVC-COV1901 (en)
          * neuf vaccins à virus inactivé : BBIBP-Corv, WIBP-CorV, CoronaVac, Covaxin, CoviVac, Covidful, KCONVAC, COVIran Barekat et QazCovid-in.

          et d’autres vont arriver
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccin_contre_la_Covid-19

          1. Vous excluez Valneva ?

            En fait , je ne faisais que de la politique sanitaire fiction , mais ,sur le fond , on pourrait rêver un accord mondial sur une sélection de vaccins jugés suffisamment efficaces compte tenu de ce qu’on sait ou étudie du virus et de ses mutations constatées ou potentielles , couplée à un engagement des états à financer la fourniture gratuite des vaccins et leur mise à disposition mondialement .

            Et l’OMS ne pourrait pas être suspectée de faire du marketing géopolitique comme la Chine avec l’Afrique .

            1. https://fr.wikipedia.org/wiki/VLA2001

              Le vaccin inactivé VLA2001 est en phase d’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché)

              Le 10 novembre 2021, la Commission européenne approuve un accord en vue d’acquérir 60 millions de doses du vaccin au cours des deux prochaines années, dont environ 27 millions de flacons en 2022, qui sera effectif après l’accord de l’EMA

              Pour le choix des meilleurs vaccins, il faut du recul qu’on commence à avoir et le bémol de l’efficacité par rapport aux variants à venir

              Concernant la Chine et la livraison de 1 milliard de doses à l’Afrique
              https://www.financialafrik.com/2021/11/30/vaccins-covid-19-la-chine-annonce-un-milliard-de-doses-pour-lafrique/
              L’offre vaccinale chinoise prendra la forme de dons (600 millions de doses) et de production conjointe (400 millions de doses) assortie d’une levée des droits de propriété intellectuelle.

              Les vaccins chinois inactivés de Sinovac-Coronovac et Sinopharm- BIBP ont été validés par l’OMS

      2. Pas fou le Scholz , responsabilité déléguée au Bundestag .. ce qui m’attriste le plus c’est que les Verts approuvent ..comme quoi les Verts ne sont plus ce qu’ils étaient ( quant à EELV je n’en parle même pas , un vieux reste de charité je suppose )

        1
    2. On comprend mieux pourquoi un toubib ( en France ) vient de se faire arrêter pour avoir vendu près de 200 certificats de vaccination de complaisance , à 1000 euros le fafiot .

      S’il y a encore des pourritures pour prendre sa relève, les cours vont encore grimper .

      4
  4. (The guardian d’aujourd’hui):

    Les cas de coronavirus signalés quotidiennement en Afrique du Sud ont doublé pour atteindre 8 561 mercredi par rapport à la veille, selon l’Institut national des maladies transmissibles (NICD) du pays.

    Le taux de positivité a grimpé à 16,5% mercredi contre 10,2% la veille, a déclaré le NICD. Cependant, le nombre de décès et d’hospitalisations n’a pas beaucoup changé.

    l’Institut national des maladies transmissibles en Afrique du Sud – où Omicron a été détecté pour la première fois – a déclaré qu’il avait maintenant été trouvé dans cinq des neuf provinces et représentait 74% des génomes viraux séquencés en novembre, il a écrit.

    Le vrai nom du film n’est que « Omicron » , il est italien et date de 1963 (IMDB).

    Curiosité; Omicron: Film réalisé par Ugo Gregoretti , il ne s’agit pas d’un virus , mais d’un parasite extraterrestre appelé « Ómicron » de la planète « Ultra » qui s’infiltre dans la terre pour prendre le corps d’un homme et ainsi se renseigner sur le mode de vie de la société humaine et prendre le pouvoir.
    https://youtu.be/pRlge8v8Gk8

    1
  5. Ce matin en Belgique, l’épidémiologue Marius Gilbert : le Pass sanitaire (Covid Safe Ticket) se révèle plutôt contre productif : on a voulu pousser à la vaccination mais le taux de refus reste élevé et ne change pas. Et surtout on a fait croire que le vaccin protège et on s’est comporté sans masque et sans distances et on découvre que c’est le contraire ! Grosse erreur de communication dans toute l’Europe. On pense que le mot d’ordre de liberté retrouvée a surtout été donné en Flandre, et c’est là que la 4e vague est la plus forte.
    Le PAss (CST) a été déclaré illégal par un tribunal mais on va en appel donc… on gagne du temps.
    Un gros changement viendra quand les premiers vaccins seront en autorisation de marché définitive (et non plus provisoire). Ce n’est qu’à ce moment que l’obligation vaccinale pourrait être imposée sans blocage judiciaire concernant le risque d’un vaccin non validé encore.

    1. Combat d’arrière garde .

      Les suisses viennent de décider par votation à 62 % que le pass sanitaire est légal .

      Ils n’ont pas eu besoin des juges pour faire preuve d’intelligence .

      1
        1. Mais les Suisses bien davantage puisqu’ils ne délèguent pas à un juge la responsabilité de faire le droit : ils le font eux même .

          Ce en quoi ils sont doublement intelligents et citoyens .

          1. au moment de l’abolition de la peine de mort en France sous Mitterand, un référendum aurait donné une majorité contre l’abolition. Faut se méfier parfois de « l’intelligence » des citoyens. Dans 1984, Orwell donnait de nombreux exemples de l’acceptation des citoyens à leur propre servitude. De plus, la légalité n’est pas la légitimité, encore moins la justice.

            5
  6. Bade -Wurtemberg ( Allemagne)

    Les restrictions suivantes entreront en vigueur à compter du vendredi 3 décembre 2021 :

    *Fermeture des marchés de Noël
    *Fermeture des discothèques
    *Les stades de foot n’accueilleront plus de public
    * Interdiction de la vente et de la consommation d’alcool sur la voie publique.

    « Je n’exclus plus un confinement total », déclarait dernièrement Winfried Kretschmann, le ministre-président du Land du Bade-Wurtemberg.

    En France
    Guérini , délégué général de LREM
    Covid-19 : « Il faut tout faire pour ne pas reconfiner le pays, mais il ne faut rien exclure »
    49610 cas supplémentaires ce jour . Ca continue à monter, comme en hospitalisation et réanimation.

    Il n’est pas assuré que nous ne soyons pas confinés pour les Fêtes de fin d’année.

    De plus , selon un sondage BVA, un nouveau confinement semble inéluctable pour 62 % des Français.

  7. « qui s’infiltre dans la terre » et « se renseigner sur le mode de vie de la société humaine et [ainsi] prendre le pouvoir. »

    Un film en avance sur son temps, c’est rare.

    On voit bien que c’était une époque optimiste.
    Maintenant, l’exercice du pouvoir est un tel merdier qu’il faut être malade pour le désirer.
    Notons que ceux-là, qui existent, ont déjà fait une bonne partie du travail: ils sont déjà bien plus bas que le bitume…

    La variante omicron ne fait pas trop peur, pas plus que la souche d’origine. Les protections existent. Mais la forme virulente omacron , j’vous dis pas.

    Rien que pour le titre « Subterranean (Homesick) Blues », Dylan jeune:
    https://www.youtube.com/watch?v=2Mb3CoWwNyY

    3
  8. Bonjour à tous,

    De l’anecdote ?

    En regardant le Google Doodle d’aujourd’hui, j’ai d’abord pensé à une mauvaise blague/simulation de la part de Google, de propagation du virus SARS-CoV-2 et ses variants…

    https://www.google.fr/

    Ah ! Non ! Il s’agit en fait d’un hommage à Georges Seurat !

    En même temps, SARS-CoV-2 et ses variants ne sont-ils pas eux aussi de fervents amateurs issus du pointillisme ?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pointillisme

    Ils n’ont donc toujours pas terminé le travail !

    Vaste débat pour artistes peintres en herbe…

    Bonne fin de journée,

    Philippe

    1. Seurat est un bon exemple de la froideur scientifique appliquée à suivre les lois de Chevreul.
      On peut préférer ses dessins, fusain ou pierre noire.
      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/8b/Georges_Seurat_-_Seated_Nude-_Study_for_%27Une_Baignade%27_-_Google_Art_Project.jpg/1552px-Georges_Seurat_-_Seated_Nude-_Study_for_%27Une_Baignade%27_-_Google_Art_Project.jpg

      Mais comme vous dites, pas terminé le travail et, en ce domaine c’est heureux.
      Une très belle encre de Prassinos (très sensible au Seurat du noir et blanc).

      https://www.artcurial.com/sites/default/files/lots-images/2018-09-27-15/3799_10639974_0.jpg

  9. HOLA !!

    ALLO OLIVIER ?!
    LIS VITE CECI MON CHER PETIT MINISTRE !!

    MOLNUPIRAVIR – EPISODE SUITE :
    (mon précédent commentaire IMPORTANT à ce sujet est ici ; à relire aussi : https://www.pauljorion.com/blog/2021/11/25/covid-19-une-vieille-rengaine/#comment-874492)

    Alors, qui veut de la bonne POPO ?!
    POPO EN VEUX-TU ?! EN VOILA !!

    Bienvenu sur la planète Terre, dite aussi : la planète du plus grand tâtonnement opérationnel de tous les temps !!

    https://www.bmj.com/content/bmj/375/bmj.n2984.full.pdf

    Nous allons vers des jours ô !! combien douteux mes Amis !!

    Tic Tac Tic Tac
    (ça c’est pas pour OLIVIER, c’est pour réveiller CloClo)

    Philippe

    ps : flûte… où son mes m&m’s ?!

    1
  10. Au pire je veux bien faire le valbuena , technologie éprouvée , pas de vecteur nucléotidique , mais ensuite qu’ils nous lachent enfin les baskettes ! C’est quoi leur délire au juste ? ça va pas durer 100 ans non plus ?

    1. Vous préférez le crampon des godasses de foot à l’aiguille de la seringue pour l’injection ?

      Sans doute une addiction aux baskets .

      2
      1. @blin blin et pour compléter le commentaire de juannessy

        Valbuena : footballeur au poste de milieu de terrain et aussi connu pour une autre affaire non footballistique

        Valvena : société franco/autrichienne dont le laboratoire de Nantes a mis au point le vaccin inactivé VAL2001

        2
    2. Blinblin

      « C’est quoi leur délire au juste ? ça va pas durer 100 ans non plus ? »

      On dirait du Coluche :

       » Il va encore pleuvoir, con comme il est ! « 

      3
  11. Petit point sur les décisions belges: (faut l’entendre pour le croire, être bien assis, ça a touché le fond hier)

    couardise, débandade, et schizophrénie.
    Le psychopathe en chef, Jan Jambon, ministre président de la région flamande (6 millions/10 millions d’habitants), qui a demandé la réunion en urgence, a finalement bloqué toutes les décisions notamment sur l’école pour lesquelles les experts proposaient 10 jours de fermeture) sur tout le pays et où en Flandre c’est la bérézina. (incidence à 4500 chez les 0-9 ans avec un taux de positivité de 25%!!!). Nb /. Jan Jambon est l’homme de paille de Bart de Wever ,NVA, nationaliste flamand séparatiste, extrême droite franche, l’homme de l’ombre du pays, qui aime bien s’accaparer les bons résultats mais déléguer au fédéral les mauvais résultats ou décisions impopulaires.

    Résultat on ne touche pas aux écoles ou à peine (frmeture anticipée au …18 décembre. . Le ministre de la santé en est sorti ecoeuré. Même les parents d’élèves et enseignants sont perturbés, tout le monde s’était résigné à une fermeture. Sachant que ce dérapage complet est du à l’abandon il y a 5 semaines des gestes barrière dans cette région flamande très bien vaccinée (81%) sur décision de ce monsieur Jambon. Ceci a donc accéléré (et le mot est faible) la circulation au moment ou arrivait les conditions environementales propices à l’explosion du Delta, pour aller pêcher par contact au final les non vaccinés.. comme des saumons d’élevage. imparable. Ce petit contingent résiduel de non vaccinés, ayant suffit à saturer tous les hôpitaux de cette région (et la moitié de ceux des deux autres régions). Encore une illustration de la disparité des situations des réanimations.

    Je vais me risquer à de la météo à 15 jours…, par simple raisonnements, bêtement cartésiens.

    En fait si l’on analyse cette vague en la détaillant par régions, on constate que Wallonie et Bruxelles, sont comme la France.. en retard.
    L’épidémie et le pic belge est quasi exclusivement flamande dans sa masse. Certes dans cette région le virus va s’épuiser d’où le sentiment d’esquisse pic global en approche depuis 2 jours. Dommage qu’on ne puisse glisser deux petites illustrations.

    Mais on décide d’en faire le moins possible pour enrayer la propagation (pas toucher aux restaurants ouverts jusque 23h , au stades, au télétravail mollement appliqué, aux métiers de contact, et ne pas donner de consigne de bulle de contacts pour donner un cadre.

    Pour les amis belges du blog, voici le risque qui nous guette à ne rien refroidir dans les écoles et chez les contacts des 30-40 ans: un relais par la wallonie et Bruxelles. Car ces régions, surtout Bruxelles sont en retard et en plus bien moins vaccinées… entre temps l’observance aux gestes barrière et la prudence augmente (ce qui peut jouer, est bénéfique mais ne peut pas s’évaluer en temps réel) M

    Mais on a vu ne niveau d’incidence que l’on peut atteindre dans les écoles en flandre, et l’on n’y est pas encore dans ces deux autes régions… donc les laisser ouvertes… puis enchainer par une longue période de vacances qui rassemblera les familles autour d’évènements festif. Il y a un réel risque de prise de relais. je ne serai pas surpris que notre pic ne redescende pas à l’allemande ou l’autrichienne. (ils ont l’air de croire que c’est un du..), mais décroisse de manière plus ératique et plus longue. En Allemagne aussi il me semble que l’épidémie est asymétrique selon les régions.

    Cette asymétrie politiquement, et même dans la compréhension, si l’on raisonne sur des chiffres globaux, c’est un énorme piège de perception, et de gestion. Quand on confine, on bloque efficacement, on refroidit le groupe chaud mais surtout on évite le passage de relais. Les semaines qui viennent vont nous nous en apprendre encore beaucoup… observons…

    Comme l’a dit un commentateur: « Il semble qu’il soit plus facile de post poser des soins, que des examens scolaires… »

    Bon we à tous!

    2
    1. Merci pour ce point. Quelle honte et surtout, quelle incompétence ! On a malheureusement les mêmes chez nous.

      Qu’est-ce que ça va être lorsque l’effondrement sera encore bien plus apparent ? S’ils ne savent déjà même pas gérer une crise sanitaire correctement.

      2
    2. @ Alex Cinq,

      Business as asual !… 🙁

      D’autant que beaucoup d’états ont grillé toutes leurs cartouches de « quoi qu’il en coûte… » et n’ont plus les moyens d’être aussi généreux.

      Si on doit refermer les lieux non essentiels et les écoles, ça risque de ruer sérieusement dans les brancards dans une part non négligeable de la population et les espoirs de croissance devront être revus à la baisse… Hypothèses qui semblent faire plus peur aux politiques que le virus lui-même (notamment avec le contexte électoraliste en France).

      Désolé de le dire aussi froidement : nos gouvernants ont choisi entre la peste (perspective de crise économique et de mouvement social dur) et le choléra (5 ème vague de covid submergeant l’hopital) ce qu’ils estiment être pour le moment le moins propable des deux risques…

      Et ils adopteront cette posture tant que les digues hospitalières tiendront… Et tourneront leur veste du bon côté au dernier moment quand la position ne sera plus tenable. Ca fait depuis le début de l’année 2021 que nos gouvernants prennent des (non-)mesures sanitaires avec comme seule arrière-pensée « il faut que l’économie tourne » et changent de ton que lorsque qu’ils sont au pied du mur !

      Je ne vois pas pourquoi vous êtes dégoûté et/ou déçu ?!… Nos dirigeants sont juste constant dans la priorité de leur choix.

      2
    3. Alex Cinq,
      Globalement je suis d’accord. J’ai écrit ailleurs « les élus pédalent dans la semoule pour en même temps contenter et mécontenter tout le monde ».
      Je suis moins d’accord sur la phrase : « Ce petit contingent résiduel de non vaccinés, ayant suffit à saturer tous les hôpitaux de cette région (et la moitié de ceux des deux autres régions) ». Cela me parait un peu expéditif.
      1/ Un dessin de RTBF news suggérait que, parmi les personnes à hospitaliser, 50 % des non vaccinés (qui sont 20% de la population) et 10% des vaccinés, cela fait à peu près 50/50 au niveau de l’hôpital.
      2/ De même qu’on a dû annuler 100 trains du fait du manque de personnel cheminot (en quarantaine pour maladie ou pour contact), on doit penser qu’il est très logique qu’il y ait des lits qui ne sont plus dotés de personnel suffisant et sont supprimés*. (Je connais plusieurs vaccinés hospitalisés).
      Donc je nuancerais votre formulation.
      Déjà début novembre, on disait que la contamination se fait à l’école et passe aux parents dans le foyer familial. Peu après, l’épisode Castex en Belgique en a fourni un exemple… C’est des enseignants en quarantaine et des clusters scolaires qui se constatent maintenant, en France également.
      On n’a pas fermé les écoles, on n’a pas rétréci les heures de bar-restaurant, ni les marchés de Noël… et on ne fera rien pour les St-Eloi, Ste-Barbe, St Nicolas si populaires en Belgique, donc on ne fera rien pour Noël et Nouvel-an. Sauf si : ce retour de pic annoncé par vous….

      1. 50 % des non vaccinés (qui sont 20% de la population)

        Attention aux pourcentages dont on parle, c’est une confusion constante.

        La population flamande totale est vaccinée à 81% (mais cela comprend les 0-12 ans)
        Pour les plus de 18 ans c’est … 94%.
        Donc les non vaccinés adultes en flandre c’est ….6 %

        Tout est là, dans les moindres détails:

        https://datastudio.google.com/embed/u/0/reporting/c14a5cfc-cab7-4812-848c-0369173148ab/page/hOMwB

        Situation epidemiologique:

        Page 4:
        Vous aurez ici une courbe du pic de cas avec sa composition par région:

        Page 9:
        Incidence par region

        Page 12:
        Hospitalisations proportion des regions.

        Page16:
        Composition par region et par semaine des cas.

        Alors oui on a pas les stats precises des admissions en réa de savoir si ce sont des vaccinés ou pas, car le système de remontée d’information n’etait pas paramétré pour cela:
        -on aura un bilan final, mais pas une évolution dynamique ça me parrait compliqué à colecter à posteriori.
        -Plus le temps passe et l’epidemie grossit plus arrivent mecaniquement des vaccinés.
        – je pense que les observations sont assez nombreuses pour constater que dans une région aussi vaccinée, que il y ait même ne serai ce que 50% des hospitalisations, mais en cas graves ce qui est rapporté selon le moment où l’on se situe va de 100% à peut-être maintenant 60%, à partir d’un contingent de 6% de non vaccinés est complètement dingue.

        Dans le rapport épidémiologique l’occupation par les patients covid des réa par région… on devrait appeler cela « la fermeture des lits par les covid » car c’est cela l’effet sur les soins… 40% partout. Ca-ta-strophe.

        On ne mesure pas les conséquences, mon amie pédiatre à la garde m’expliquait que il avaient une pression énorme: souvent en pédiatrie quand on a un doute sur quelque chose on hospitalise pour observation 24/48h. La ce n’est plus possible, il ne faut pas se tromper dans ses choix. On ne mesure pas les conséquences, on ne les soupçonne même pas. Et c’est la 5e…

        1
        1. Alex Cinq,

          Le problème n’est pas dans le statut vaccinal… le problème est plus de savoir si le profil des non vaccinés en réanimation diffère de celui des vaccinés.

          Car si au final, ce sont les mêmes profils qie l’on retrouve en réanimation, on voit bien que le critère « vaccination… ou non » n’est pas le plus prépondérant pour expliquer la réanimation.

          Et des échos que j’en ai, il semble qu’en fait les non vaccinés ait peu ou prou le même profil que les vacciné : plus de 65 ans avec au moins un comorbidité ou moins de 65 ans avec 2 voir 3 cormobidité (obésité, diabète, cholestérol, …).

          Je pense donc que s’arquebouter sur le statut vaccinal ne fasse pas avancer le problème : tant qu’il n’y aura pas un meilleur travail de prévention chez les personnes à profil à risque, tant que les réanimations trinquerons.

          1
    4. Alex,
      Je rappelle la première analyse de M. Jorion, au sujet du nombre inquiétant de décès en Belgique:  » la nation est faible », disait-il….Il avait mille fois raison, d’autant que des intérêts « locaux » cette fois semblent avoir influencé certaines décisions.

  12. Omicron : possible cluster en Norvège
    https://www.lci.fr/international/covid-19-variant-omicron-norvege-une-fete-d-entreprise-probable-foyer-de-coronavirus-2203691.html

    « Sur 120 convives, tous vaccinés, 64 ont été testés positifs ».

    Pour l’instant, aucune situation grave (mais l’événement a eu lieu il y a 7 jours, c’est en général trop tôt pour déclencher une situation grave) et on ne connait pas l’âge des personnes. On constate juste qu’Omicron n’est pas particulièrement gêné par le vaccin.

    Plus inquiétant, il y aurait une incidence forte chez les enfants, notamment les plus jeunes (moins de 5 ans), avec une cinquantaine d’hospitalisation. Un nourrisson en serait mort.
    https://www.sudinfo.be/id431350/article/2021-12-03/variant-omicron-pic-dinfections-chez-les-enfants-en-afrique-du-sud-lincidence

        1. Et, tout aussi grave selon cette vidéo, les sud africains sont apeurés d’un effondrement économique (avec le nouvel isolement international du pays et le risque de confinement avec le o-micron, la naissance d’une nouvelle vague en tous cas).

          4
        2. En tout cas l’article lui de FR24, et absolument rien sur le net ne confirme cette information où alors je mal lu !

          https://news.fr-24.com/coronavirus/531532.html

          Même l’inverse :

          « Il n’y a eu aucun décès lié au COVID parmi les 34 admissions dans les services pédiatriques COVID au cours des deux dernières semaines. Mais l’article ajoutait que les tendances deviendraient plus claires et qu’une analyse plus approfondie était toujours en cours. »

    1. 7 jours entre le 4 décembre et votre commentaire
      10 jours aujourd’hui le 11 décembre
      ça bouge
      Tenez nous au courant de l’évolution de ce possible cluster
      Bien sûr si la situation ne s’avérait pas inquiétante , n’oubliez pas d’en anticiper une autre qui pourrait l’être dans 7 jours , ou moins , ou plus

  13. @Paul
    En ce moment Paul, quelques uns de vos billets ou de ceux que vous ouvrez à la publication sur votre Blog , sont des réactions à chaud aux événements ici le Covid, la Bourse ailleurs ,ou encore les élections , des billets sonnant en creux le tocsin , mais avec une musique d’arrière fond qui murmure «  je vous l’avais dit »
    Ces billets de réaction amènent d’autres réactions , quelque fois distanciées , mais aussi des réactions confirmant les biais des uns des autres
    Chacun sa responsabilité bien sûr , mais le titre »ET ÇA, CE N’EST ENCORE QUE DU DELTA ! AVANT QUE L’OMICRON NE FASSE SENTIR SES EFFETS »
    anticipe pour le Covid un futur plus noir que le présent ,sans que l’on ait aucune trace de ce futur , omicron étant peut être une bonne nouvelle , ou une nouvelle neutre
    C’est un peu pareil pour la bourse , un billet lorsque cela baisse , mais pas de billet quand cela monte
    C’est peut être cela le vieux monde , ou c’est peut-être cela vieillir, avoir des difficultés à éliminer de vieilles idées et à en ingérer des nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.