105 réflexions sur « Y a deux Zemmours, par Chantal Montellier »

  1. Extrême droite :

    Pathologie mentale qui se caractérise par une nostalgie chronique et l’incapacité à accepter le présent pour ce qu’il EST, ce qui condamne le malade à n’avoir pour projet d’avenir, que des visions du passé.

    5
    1. Maso comme je suis, j’ai regardé le très long reportage réalisé par l’équipe fascistoide du « Livre noir », dans le QG de Z, un hôtel particulier haussmannien très luxueux, à deux pas de l’Elysee. Uniquement des mâles blancs d’une quarantaine d’années, en chemise blanche, costard noir. Pas vu une seule femme, en dehors d’une nana journaliste de l’équipe du L N, reléguée dans un coin. Une bande de loups friqués et mondains, sans aucun rapport avec les « petits blancs » que Z prétend vouloir défendre, voire, représenter.

      3
      1. Eric Zemmour n’a à ma connaissance jamais prétendu vouloir défendre les petits blancs. Encore moins les grands noirs. Eric Zemmour n’a jamais prétendu vouloir défendre les Français. Il s’en fout des Français. Eric Zemmour veut sauver « la France », ça n’est pas la même chose. Parce que « la France » c’est une abstraction. Ce dont souffre l’extrême droite, ce n’est pas d’une incapacité à accepter le présent, c’est -plus radicalement- d’une incapacité à considérer le REEL. Vous avez déjà vu un militant d’extrême droite sur un terrain de lutte quelconque ? Les militants d’extrême droite ne sont présents que sur les plateaux de télévision et les réseaux sociaux d’internet. Ils sont présent là où ça bavarde, jamais là où ça agit. Ils ne manipulent que des idées, jamais du réel.
        Moi je crois qu’on s’excite un peu trop sur Zemmour. Je crois que Macron a parfaitement fait le boulot : les Gilets Jaunes ont été ramenés à la rais… maison, les restes de l’appareil productif sont vendus au prix de la casse à des intérêts privés, c’est en bonne voie pour les hôpitaux, et les dividendes coulent à flots. Il m’a même semblé entendre qu’on battait des records en la matière. Je ne vois donc aucune raison pour nos grands argentiers de changer de cheval, et de se lancer dans l’aventure droite extrême. Notez qu’en cas de pépin macronien, ils ont déjà leur joker. Il est là en arrière plan, les sondages vous le vendent comme populaire auprès de l’électorat, et il a trouvé de quoi financer son petit mouv’ment perso façon « en marche ». Vous l’avez bien sûr reconnu, il s’agit d’Edouard Philippe.

        1
        1. Villepinte, ce n’était pas un plateau télé. Quand à Marine Le Pen, on ne peut pas dire qu’elle ne soit jamais allée au charbon, notamment dans les villes du Nord. Pour ce qui est de Philippe, son machin est une abstraction. « Horizon »! Comment s’appellent les militants et partisans du truc? Des horizontaux? Huhuhu… Les médias mainstream et les loups sont derrière Zemmour, or la classe dominante a besoin des loups. Elle en aura même de plus en plus besoin avec ce qui ce pointe à … L’horizon. Pas celui de Philippe, l’autre, le réel. Nous ne sommes plus dans un contexte  » normal », mais extrêmement mortifère. Z. est la marionnette de la situation, comme l’était H. à une autre époque tout aussi mortifère. Quand à Roussel, avec son fantasme des « Jours heureux » et sa nostalgie de 1936, il est juste complètement à côté de la plaque. C’est triste. Quand à la gauche de gauche dans son ensemble, entre abandons, trahisons, et impuissance, elle pour longtemps par terre.

          1
    1. Merci Marie-Laure. Venant d’une femme, le compliment me fait encore plus plaisir. Maintenant j’attends avec angoisse l’analyse Arkao

      1. @Chantal Montellier
        Vous me prêtez des capacités de critique dont je saurais me prévaloir 😉
        Quoi qu’il en soit j’ai beaucoup aimé ce dessin et j’encourage tout le monde à œuvrer pour devenir une de ces peaux de banane qui vont faire chuter Z dans sa course à l’Élysée 🙂
        Et comme Chantal, j’aime beaucoup aussi cette bonne vieille ligne claire:
        https://www.echosciences-grenoble.fr/uploads/article/image/attachment/1005167444/xl_il-est-genial-le-capitaine-haddock-je-lui-image-171421-article-ajust_930.jpg
        Eh vous avez vu ? J’ai quand même une bonne mémoire visuelle 🙂
        Attention Chantal, la société Moulinsart est toujours aux aguets.

        1
        1. Elle me méprise trop pour m’attaquer, ce serait s’abaisser, or ils sont perchés très très haut voyez- vous cher ami huhuhu… Et comme en plus ils ont des rhumatismes…

  2. Tiens c’est surprenant il y a pratiquement le même dessin sur le Khanard enchaîné du 01 Décembre 2021. Comme quoi les grands dessinateurs se ressemblent.

    1. Ah! Bon? Zut alors… Je déteste avoir les mêmes idées que ceux du Canard, sauf quand c’était avec Cardon. Il y a de bons dessinateurs dans ce journal qui n’a pas voulu de moi, alors que j’étais soutenue par Petillon, Brito, et mon ami Cardon, mais pas assez bourgeoisement correcte sans doute? Et puis il aurait fallu que je m’allonge, si vous voyez ce que je veux dire? J’aimerais bien voir le dessin en question, comment faire?

        1. Contrairement à toi!!! Charité bien ordonnée commence par soi même, paraît-il. Quoiqu’il en soit merci de ta solidarité toute masculine. Je te retrouve. Mais dois je comprendre que je devrais me taire? « Dessine et tais toi!  » Comme me disait le dictateur artistique d’un certain journal de la gogoche bobo. C’est ça? Allez ,Cloclo, encore un effort pour devenir féministe, puisque républicain, tu l’es déjà, non?

      1. Il y a deux solutions ! Soit vous vous abonnez au Canard soit je fais une copie du dessin et je l’envoie à qui vous savez ! Ok alors je l’envoie !

        1
      1. J’ai envoyé le dessin à M. Paul Jorion pour qu’il le publie ou pas . Je ne veux surtout pas savoir s’il vous a demandé des faveurs ! hahahahha

        1. Non, c’est moi qui lui en ai demandé, mais il a refusé. Je ne suis pas son type. De toutes façons mon mari n’était pas d’accord. Il me préfére avec des femmes androgynes, tueuse de crocodiles, et n’existant qu’en deux dimensions.

          1
      1. A la lumière de cette actualité, peut-être serait-il opportun pour Chantal de ressortir une version augmentée de « Odile et les crocrodiles », d’autant qu’il est difficile de se procurer l’édition initiale ?

        1. Excellente idée mon cher Hérisson, dès que je trouve un éditeur qui ne soit pas zemmourisé. Il y en a de moins en moins… Surtout sur Paris. D’ailleurs, si vous avez un endroit où je peux me planquer, au cas où… un terrier me suffira.

    1. Oui, Philippe, ça glisse beaucoup. Mais pas seulement pour Z. C’est toute la société qui est en train de glisser et va se retrouver la gueule par terre. Marine Le Pen est une humaniste à côté de la horde qui accompagne le petit Z. et sa nostalgie néo coloniale. « Les loups sont entrés dans Paris »,?, et le populo qui les suit, va se faire bouffer tout cru, après un moment d’euphorie, comme d’hab. C’est à se pendre. « Ils ne veulent pas plus de liberté, de fraternité, d’égalité, ils veulent seulement être bourgeois comme les bourgeois », lesquels sont des cochons , n’est ce pas Jacques Brel?

      6
        1. Condoléance et amitié. Nous sommes nombreux en ce moment, les rebelles un bourgeois mais pas trop, et refusant de l’être, à glisser doucement de l’autre côté du miroir. Bah! La mort c’est la vie, dirait Big Brother. Quoi qu’il en soit serrons-nous les coudes et écoutons nos plaintes avec compassion et patience, c’est hominisant. « J’entends vos pas, entends vos voix, vous qui semblez autres moi même, et lorsque vous saignez je saigne…, »

          1
          1. Ah! Je crois que je n’avais pas compris le message. La rebelle d’hier et redevenue la bourgeoise d’avant hier et du coup vous l’avez perdue, c’est ça. Bah! Rien à regretter, alors. Je retire mes condoléances.

            1
    1. Gaspation! Me voila découverte. Bravo inspecteur Cloclo. D’habitude c’est Arkao qui découvre mes larcins de cambrioleuse graphique. Que fait Darmalin?

  3. Gaspation! Me voila découverte. Bravo inspecteur Cloclo. D’habitude c’est Arkao qui découvre mes larcins de cambrioleuse graphique. Que fait Darmalin?

    1. Je ne vois pas en quoi le dessin que vous mettez en lien est méchant, en tout cas pas pour Zemmour. Il pourrait très bien être l’oeuvre d’un zemmourophile ricanant. Si, si, pensez-y.

      1. …  » Il pourrait très bien être l’oeuvre d’un zemmourophile ricanant  » …

        Très juste.
        (( « Oeuvre » glanée (un peu) au hasard sur le déroulé tout-venant d’un fil « Twitter »..))

        Dans la foulée des paroles et des images de dimanche , suivies des commentaires ambigus des « toutologues » accrédités sur les chaînes TVBavardage , j’y avais seulement perçu la symbolique du désespoir d’un francophile atterré..

        Bonne continuation en cette période troubl(ée)ante.

        2
        1. « Troublante »? Hum… c’est pas un peu un euphémisme. J’y vois plutôt comme un avant goût d’apocalypse. Un ami philosophe et poète, Philippe Tancelin pour ne pas le nommer, m’a écrit tout à l’heure : « On veut nous faire parler la langue des abattoirs »… Oui, c’est exactement ça. Le sang n’est plus bien loin. Il a coulé à Villepinte… Et quelque part en Europe du Nord, on a tiré à balle réelle sur des manifestants… Vous connaissez ce film de Bergman, « L’oeuf du serpents »?

          1
      2. @ Chantal Montellier

        1/ Cairn Info – 2010 – :  » Dans le cas de L.O.V.E., l’œuvre controversée qu’il vient d’installer dans la Piazza Affari, Cattelan est allé plus loin : il a planté son majeur dressé face au Palais de la Bourse, Piazza Affari étant le centre stratégique du marché financier et le symbole même de la culture économique italienne.  »

        Article : https://www.cairn.info/revue-ligeia-2010-2-page-3.htm

        2/ Le  » digitus impudicus  » de Maurizio Cattelan :

        Image : https://ideat.thegoodhub.com/2016/10/21/cattelan-le-provocateur-de-retour-a-paris/

        1. C’est l’Art vaccinal. On inocule une petite dose de rébellion devant un palais de la finance, tout en étant un des artistes les plus influent et reconnu du monde de l’Art financier. Tout le monde s’y retrouve, aussi bien ceux qui souhaitent faire un doigt d’honneur à la finance et au capitalisme que François Pinault qui sait que la côte de l’artiste en question, dont il possède de nombreuses œuvres, va encore générer davantage de profit.
          Je préfère de loin la sincérité de Chantal Montellier…

          1
          1. Moi aussi, je préfère Chantal, même si elle est stalinienne à en croire la rumeur. Moi, je n’ai jamais trouvé. Un peu ouvrièriste, oui, mais ce n’est pas un délit, si?

      3. Quand à mon dessin, ne vous y fiez pas, il est faussement gentil. Le côté joli ne vient pas de moi, mais de l’affiche que j’ai « importée ». Tout ça est très référentiel.

  4. Tiens! un affreux Zemmour ad hoc qui s’est mis au breakdance! Pas sûr que cela suffise à dissiper l’odeur prégnante de naphtaline.
    Une vilaine virgule noire sur un bien jolie dessin, difficile de garder la banane!
    De l’aiglefin fumée à l’aigrefin tombé il n’y a qu’un pastiche.

    4
  5. Puisqu’on en est au visuel facile, je vous propose d’écouter https://www.youtube.com/watch?v=R0vZsXjvNyM « Zemmour, une campagne en accident de train ». L’orateur Aldo Sterone (c’est un pseudo) est un Maghrébin qui vit en Grande-Bretagne. Alors qu’il faisait ses études de médecine en France, un fonctionnaire découvrit que son permis de séjour était périmé. On lui donna le choix entre partir et demander le statut de réfugié qui lui aurait été accordé. Il est parti. Sa fille a la nationalité britannique, et les deux de ses parents. Le discours zemmourien a du mal à passer. Aldo Sterone est de droite, aurait aimé que les Pieds-Noirs ne quittent pas son pays (il n’était pas né en 1962) admire Zemmour comme orateur, mais déplore que sa ligne d’épurateur mène la droite au désastre. Tous les Français qui sont conjoint, beau-parent, etc. d’étranger (j’en suis et j’en connais) le rejettent déjà, peu importent leurs idées.

    1. Excellentissime cette vidéo. 100/100 de bon sens. Merci. Mais c’est quoi , sinon, cette histoire de « visuel facile »? Pas sûre de comprendre… Une chose est sûre, tout ça va se casser la gueule, mais il y aura beaucoup de mort dans l’accident de train annoncé par cet homme. Et ce train s’appelle la France.

      1. Visuel facile … ça m’avait échappé. J’étais dans l’amusement de voir que, pour contourner l’intelligence artificielle qui proscrit les tetons sur beaucoup de réseaux sociaux (je fus censuré par Facebook pour avoir mis une photo de playmate ; pour voir j’ai mis une autre image où elle avait roulé dans du sable aussi collant que de la chapelure, et cette fois c’était correct), vous ayez dessiné des branches de myrte qui ne sont pas sur l’original.

        Pour l’accident de train, je n’y crois pas. Mon argument: les jeunes cons en groupe que je croise dans les rues de ma petite ville sont de toutes les couleurs, et il est impossible de les discerner avant qu’ils rabattent leur capuche (les vieux cons ne se mélangent pas).

        1. Je ne comprends rien à vos enchaînements, Pierre, quel rapport entre les « branches de myrte » comme vous dites, ( j’ai cru dessiner des feuilles de palmier, mais c’est peut être pareil?) et des tétons ensablés ? Quel rapport entre la métaphore de l’accident de train, et les jeunes cons polychromes à capuche ? Je ne vois pas. Mais ma vue a baissé ces derniers temps.

          1. Ne vous inquiétez pas, Chantal, et attribuez tout cela à mon grand âge. Pour les tétons, vous qui êtes graphiste savez que cela donne des transes aux administrateurs des réseaux sociaux, à moins qu’ils ne soient floutés par un procédé ou l’autre. Notez que la « vraie » Joséphine Baker (en photo) ne les cachait pas; la ceinture de bananes était portée plus bas. Mais en ce temps-là, si c’était une Noire c’était moins important. C’est ce que m’avait répondu un ami catho, quand je lui avais montré les premiers seins nus de l’Histoire en une de Ouest-France, annonçant un spectacle africain au parc de la Boissière près de Nantes (si je ne me trompe pas de parc) dans l’esprit des « villages nègres » des expositions coloniales. Suite de la digression: pour apprécier l’ampleur du problème du téton, regardez quelques videos « sports illustrated swimming suit » sur Youtube.

    2. Merci, une vidéo à décortiquer … et une évolution à surveiller.
      Expression d’une possibilité d’un projet synthétique d’extrême droite réaliste avec notamment ce qu’il dit à 10’36 » (… la droite des valeurs …). J’ai l’habitude d’aller prendre la température sur « les réseaux de l’extrême », mais là c’est glissant/glaçant même si, pour l’instant, la synthèse semble difficile à cause d’un vieil os colonial en travers de la gorge. « Il faut d’abord remettre l’église au centre du village … voyez le truc ».
      Zemmour n’est clairement pas en position pour l’instant d’incarner ce propos et c’est heureux.
      A suivre …

      1. C’est bien ce qu’il dit ce bonhomme. Ce qui est au milieu de la place du village c’est le supermaket, et ses clients ne se connaissent pas, ne se parlent pas, n’ont rien à voir les uns avec les autres…d’où l’absurdité de ce que veut Zemmour. Sinon, oui, c’est un homme de droite, mais qui résume bien la situation.

        1
    1. Trop gentil, Daniel. Merci. Mais ce n’est qu’un montage un peu retravaillé. Bref, de la cuisine assez basique et vite fait sur l’ordi. Mais bonne je crois. Enfin, tant que maître Paul l’accepte.

      1
    2. « Troublante »? Hum… c’est pas un peu un euphémisme. J’y vois plutôt comme un avant goût d’apocalypse. Un ami philosophe et poète, Philippe Tancelin pour ne pas le nommer, m’a écrit tout à l’heure : « On veut nous faire parler la langue des abattoirs »… Oui, c’est exactement ça. Le sang n’est plus bien loin. Il a coulé à Villepinte… Et quelque part en Europe du Nord, on a tiré à balle réelle sur des manifestants… Vous connaissez ce film de Bergman, « L’oeuf du serpents »?

      1
      1. L’Œuf du serpent (The Serpent’s Egg) est un film allemand réalisé par Ingmar Bergman, sorti en 1977.

        Acteur principal : David Carradine :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C5%92uf_du_serpent

        Un film terrible et inouï, hélas complètement d’actualité à tous points de vue, tandis que le sommeil de la raison enfante des monstres…

        Pendant qu’un psychopathe bolloréo-pétainiste chausse ses lunettes d’écaille pour faire semblant d’adoucir sa haine de soi qui le consume, qu’un autre psychopathe de Nice au crâne rasé nous vante « les-camps-de-concentration-à-la-française », qu’une dame en pâmoison qui ne jure que par Thatcher s’évertue à dire à corps et à crime qu’elle n’appliquera pas le programme du pinochétiste de Nice, qu’une fasciste vintage à la chevelure peroxydée apparait sur le net entourée de chats pour mieux faire la nique à Art Spiegelman tandis qu’un ministre de l’Intérieur et ancien militant de l’Action Française – menace son opposition politique de mille tourments, il est pertinent de se replonger dans le chef d’œuvre d’Ingmar Bergman :  » L’Œuf du Serpent « …

        3
  6. J’aime bien le graphisme de Montellier , une « ligne claire » qui pour moi indique un certain respect de l’être humain .
    Je ne peux pas en dire autant d’une certaine Coco , auteure du dessin de la une papier de Libé , où l’on peut voir un môme gerber nasalement du virus sur de pauvres adultes affolés : à proprement gerber , même si c’est du second degré
    https://www.liberation.fr/

    1. C’est votre problème, « les dessins sont des armes de guerre qui tuent »… Avec ce genre de mentalité vous resterez toujours dans le gentillet, le mignon qui ne dérangera jamais personne. Si madame Montellier était capable de mettre un peu de la hargne avec laquelle elle m’a répondu sur le post consacré à ce pauvre instituteur massacré avec ses « ok! » furibards elle pourrait devenir une grande artiste.

      1. Puisqu’on est dans le dessin ni gentillet ni mignon , j’ai adoré Reiser à sa grande époque . Avec la différence qu’il avait un vrai talent , et que je n’ai jamais vu chez lui du mépris ou de la méchanceté . Reiser c’était un doux, comme Montellier

      2. Merci Jack, je vais rajouter de la hargne à mes dessins, car je veux devenir très très grande, et dominer tout le monde. Enfin, cela à condition que vous ne m’éventriez pas, Jack. (Je plaisante of course, je suis sure que vous êtes quelqu’un de très pacifique).

    2. Merci Minod, d’avoir si bien compris mes intentions. C’est un immense plaisir que vous me faites. Du coup je me permets de vous embrasser. Quand à Coco, je crois que ses employeurs aiment bien les dessinateurs qui vomissent sur le genre humain, et transforment les dominés en étrons puants. Au second degré, bien sûr. Ceux la ne sont pas blacklistés.

      1
        1. Voilà. Sans compter que, comme disait ma grand-mère, il vaut mieux être le loup que l’agneau. Et que la victime fait plus peur que le bourreau.. etc, etc… C’est cette absence de compassion, se refus de s’identifier aux victimes d’un monde déshumanisé et d’entendre leur plaintes, qui fait que l’on se réveille un jour dans le camp des salauds et des fachos.

          1
    3. Vous « minoder », il est très bien ce dessin de Coco et pas du tout second degré. Comment vos désordres digestifs peuvent-ils supporter la réalité quand trois malheureux traits sur un bout de papier provoque chez vous de tels bouleversements?
      Vous ne le sentez pas le problème générationnel qui monte ou vous ne le sentez que trop bien?
      https://www.pauljorion.com/blog/2021/11/01/veille-effondrement-107-les-ravages-de-la-boomerophobie/#comments

      2
    4. Après un passage à l’hôpital, service des urgences, j’ai été étonné d’entendre par la bouche des soignants – tandis que les malades du Covid 19 – ne cessaient d’atterrir par ambulance et d’être dirigés fissa fissa dans des  » box  » pour un isolement rapide…

       » Tiens ! Lui, encore un Coco !  » / ( Covid )

      Bizarre à tous points de vue…non ? On exorcise bizarrement comme on peut dans ce pays, certes…mais l’inconscient existe.

  7. Une glissade peut en cacher d’autres.
    Glissade n’est pas le mot le mieux approprié pour désigner soit la campagne de Zemmour soit le rapprochement de pays jusqu’ici opposés à Israel : les Pays du Golfe, Maroc, Egypte).
    Confronter ces deux « glissades » et c’est d’autres chutes assurées.
    Quels sont les « bons arabes » pour Zemmour et ses affidés ? Ceux qui achètent des armes à la France ?…
    Voilà de quoi compliquer les mots d’ordre de l’état major zemmourien.
    On pourrait penser que cette « glissade » à l’International (vers un rapprochement) soit une bonne chose mais est-ce vraiment l’objectif poursuivi ?
    Se dessine alors, là aussi, la carte floutée des bons et mauvais musulmans … mais elle va être compliquer à expliquer et à faire respecter tant chez les soutiens de la bulle zemmourienne qu’à l’International.

    Une autre facette de l’effondrement.

    D’où mon malaise devant une glissade qui habituellement déclenche le rire.

    1. @ Hervey

      Aux dernières nouvelles, un ancien président de la république accompagnait le président Macron en Arabie Saoudite lors de la vente records de nos produits de mort : « armement-made-in-merde ».

      Nous n’avons plus que ça à vendre visiblement, de la mort.

      La vendre à un tyran wahhabite qui découpe en rondelles les journalistes dissidents à la machine-à-os, pourquoi pas s’est dit Florence Parly !

      La mort qui de main en main armera demain de jeunes marionnettes décérébrées facilement manipulées par toutes sortes de commanditaires fortunés afin que le cercle vicieux ne s’épuise jamais.

      Jamais !

      Sacré  » Talonnette » !… Toujours là où les valises remplies de pétrodollars voyagent incognito…ou l’idée simple que quand ça pue c’est que ça sent bon !

      4
  8. Une petite glissade sur le fondement! Dommage qu’en tombant il ne se soit tranché la langue! Je plains les Français et les autres!

    1
    1. Oui, Christian, nous sommes bien à plaindre. Une seule chose à faire, plaignons-nous les uns les autres à défaut de pouvoir nous aimer, ce qui d’après Paul et Stéphanie serait la seule façon de guérir de la souffrance… Mais comme se plaindre est un signe de faiblesse et que l’on ne peut aimer et respecter que les forts… Huhuhu…

      1. Désolé Chantal, c’est « Paul et Virginie » ; 1788 ; l’exotisme, la nature édénique, l’esclavage, le sentimentalisme très 18ème et déjà les noyades tragiques.

    1. Vaudeville, oui :
      Avec les portes tournantes du théâtre qui ont déjà tournoyé aujourd’hui à … Vichy, que Macron est aller marquer de sa présence.
      Je crains que ce ne soit guère plus qu’une guerre du buzz et Omacron qui dit en sous-titre « moi aussi » pour que le mot Vichy soit pas qu’à l’autre, sans que ça change rien sur le fond.
      Mais qui dira « I had a dream » et saura faire que la jeunesse s’y reconnaisse, la verte, la rouge, ou celle à pois mauve ?

      2
        1. C. : Surpris de voir une réponse à une ultime vanne, par l’Auteure, qui plus est. Je réponds sur une note optimiste en forme de rameau végétal. J’ai pris la peine d’aller voir sur W ce qu’il fallait sonder chez Zemmour. J’ai appris que ça venait du berbère par déformation de « azemmur », c’est-à-dire « olivier ». Vos œuvres confiées au blog optimiste par définition ont le chic pour créer de la « conversation » comme il n’est plus possible d’avoir sur les fora. Je me sens tenu de vous faire partager ma trouvaille actuelle, dénichée sur « France culture, la nuit : une mémoire radiophonique », « Comme un empire dans un empire », d’une certaine Zeniter. J’avais d’abord compris Zenicker et je m’étais dis « Super, du nouveau sur la scène hongroise ; je kiffe. » Et non ! Père kabyle, mère française (mais sarthoise…) ; du typique, du commun. Sauf qu’elle est vraiment romancière, jeune, avec une jolie frimousse. Dans une période lointaine, des historiens reviendront sur notre présent : »Qu’est-ce qu’ils avaient donc avec le grand remplacement à cette époque? ». Bon azzemmur.

          1. Non non, je voulais seulement exprimer ma surprise devant votre intervention inattendue alors que j’espérais vaguement une réponse de C. Je croyais avoir employé du néerlandais classique et vous me dites que c’est du flamand. Le flamand n’a plus vraiment de secret pour moi depuis que je suis en train de regarder les séries de « clan » : j’ai pu constater que « merci » pouvait être employé, moi qui pensait que la guerre linguistique était totale. Mais, naturellement je suis quand même les sous-titres, ne serait-ce que pour essayer de saisir le vocable par lequel les terribles sœurs désignent Jean-Claude (peut-être clot’ ou klot’ traduit par « Couill.. » Ça fait maintenant deux ans que je me dis : « Bon, maintenant je m’y mets ». Non à l’apprentissage du néerlandais, mais à écluser mon Assimil de néerlandais, de manière à pouvoir baragouiner avec Peter et Jokke, mes voisins. En tous cas, merci de m’ouvrir une fenêtre sur le monde flamand.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.