Réveillez-vous

D’accord, vous êtes sur le blog d’une personne qui a annoncé la crise des subprimes dès 2005 et qui est arrivé au mieux à se faire appeler « alarmiste », qui a publié en 2016 un livre intitulé Le dernier qui s’en va éteint la lumière, ouvrage qui échoua au Prix des Lumières où il arriva second derrière une réflexion sur l’amour dans l’antiquité grecque, et qui a dénoncé dans l’indifférence générale, jour après jour, Donald Trump comme un petit chef fasciste asseyant son pouvoir. Mais je ne suis pas près de me décourager dans mes dénonciations véhémentes, même si elles persistent à ne pas même faire une ride dans l’eau.

Partager :

28 réflexions sur « Réveillez-vous »

  1. Moi aussi j’ai prédit la crise subprime, bien avant le déclenchement de facto de la catastrophe. Pourtant je ne suis ni prophète ni en possession d’une boule de cristal; c’éstait une simple affaire de raisonnement logique. Je vous épargne les surnoms auxquels j’avais droit, bref je me faisais traiter de trouble-fête, d’ignorant qui n’y connaît rien en économie…….. J’aurais dû le savoir, moi qui est familiarisé avec les principes de la psychologie des foules. Il ne sert à rien d’alerter, de faire des prédictions et de les étaler au grand jour, c’est inutile tant la catastrophe n’apparaît pas in concreto et touche les gens directement. L’exemple qui me « fascine » toujours, c’est l’inertie du peuple allemand face à un régime despotique et criminel, et cela jusqu’à la déstruction de leur pays. Les gens écoutent volontiers les « porteurs d’espoir », il y a toujours des « joiners and sound-followers » qui se font leurrer et qui forment une masse totalitaire. Il y aurait-il un remède à cela …..j’en doute.

    8
  2. Bonsoir, qu’est-ce que la démocratie ?,
    Personnellement je suis une variable d’ajustement.
    Est-il possible de changer ce genre de constat ?. Dans notre pays français beaucoup de choses ont été supprimées et quoi qu’il en coûte je me dois de m’adapter.
    Il n’y a aucune évolution si ce n’est de payer + pour un minimum vital.

    2
  3. Bonsoir Paul,

    Ce qui est certain, c’est que partout des projets de lois plus ou moins liberticides sont lancés, tel un signal fort que l’oligarchie mondiale passe bel et bien en [mode panique] tant elle se sait désormais totalement dépassée par la situation globale, une méthode comme une autre de [récupération sur l’erreur] au profit d’un passage en force… voire de la guerre à venir ? Allez savoir…

    En France notamment, 2021 aura donc été marquée :

    1- par la loi sur la sécurité globale ayant nécessité jusqu’à l’avis du Conseil Constitutionnel ; promulguée :
    https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/alt/securite_globale1

    2- par la proposition de loi d’interdiction de manifestation ; renvoyée à la commission des lois :
    https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/alt/interdiction_paraitre_manifestations

    3- par le projet de loi sur la responsabilité pénale et la sécurité intérieure ; adoptée par la commission mixte paritaire ; travail en cours :
    https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/alt/reponsabilite_penale_securite_interieure

    Rq. Si Pécresse devait passer en 2022, le point 2- serait vraisemblablement tôt ou tard relancé avec là encore une procédure accélérée…

    En attendant, c’est bel et bien l’oligarchie britannique qui, la première, semblent vouloir sonner le glas de mouvements radicaux, tel Extinction Rebellion (XR) :
    https://extinctionrebellion.fr/
    https://rebellion.global/about-us/
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_Rebellion
    https://en.wikipedia.org/wiki/Extinction_Rebellion

    Et le silence évoqué par Monbiot (à 2:20) de la part de tous les pseudo-défenseurs habituels de la liberté en dit long selon moi… Notre situation systémique globale est telle, que seules des mesures d’exceptions s’imposent désormais ; eh ! bien voici une preuve de plus que l’oligarchie mondiale se prépare bel et bien au pire…

    Amitiés,

    Philippe

    8
    1. @Paul @ Philippe
      Curieux ce catastrophisme , l’idée que les veilles idées sont là et vont nous anéantir
      Quelques infos ci-dessous sur les derniers populistes de la planète qui sont tous en difficulté . La mode en est passée , les nouvelles générations, les idées nouvelles ne se reconnaissent pas en eux .
      1)Andrej Babis (Tchéquie) et Boïko Borissov (Bulgarie) ont déjà été éliminés en cette fin d’année.
      2) Ce sera bientôt le cas de Viktor Orban, tête de le du «populisme » européen pro-Russe , qui fait face à une coalition de 6 partis qui ne devraient faire qu’une bouchée de lui.
      3) On se demandait à quel moment l’establishment britannique allait se débarrasser de l’encombrant Boris Johnson : la perspective se précise d’une éviction par son camp au gré de scandales de communication liés à la pandémie.
      4) En Turquie, la politique monétaire du président Erdogan pèse lourdement sur le pouvoir d’achat de la population turque dont les manifestations grossissent : inflation à plus de 20% causée par la dévaluation de la lire qui a perdu 30% en novembre. Erdogan ne sait plus à quel saint se vouer, jetant le chaud et le froid de tous côtés .
      5) La discrétion de Poutine dont la marge de manœuvre se réduit au fur et à mesure que l’Occident resserre ses rangs, faisant présager un déplacement des lignes du front Occident-Russie autour de l’Ukraine.
      6) Aux Philippines Rodrigo Duterte est sous enquête internationale pour sa gestion musclée de la guerre contre la drogue.
      7) L’Iran, où le Président Raïssi,, fait face à une vague irrépressible de manifestations dans le contexte de crise issue des sanctions
      8) Et Bolsonaro dont la popularité est désormais passée sous la barre des 20%
      C’est plutôt cette tendance que les aficionados de l’anticipation devraient prendre en compte dans les virages qui vont être pris en matière géopolitique, économique et financière.
      Trump c’est le passé, un ramassis de vieilles idées alimentant un ramassis de peurs régressives pour Noel 🙂
      L’humanité vaut mieux que cela
      Nous valons mieux que cela

      3
        1. Oui zoupidou pour les points 1 à 8 résumés ici
          Pour que les lecteurs du blog aient une autre vision du monde, et profitent du travail d’anticipation du GEAB, loin des prophéties recyclant de vieilles idées dans un contexte de transformation

            1. Pour mémoire Paul, je vous avais transmis un exemplaire du GEAB sur l’OTAN – LA CHINE -LA RUSSIE
              Vous m’aviez répondu alors «  je regarderai »
              Avez vous regardé ?
              Pour le sources des points résumés ci-dessus les voici :
              3 Source : Survation, 13/12/2021
              4 . Source : Reuters, 14/12/2021
              5 . Source : Express, 13/12/2021
              6. Source : Euronews, 13/12/2021
              7.Source : Capital, 07/12/2021
              8. Source : Brasil de Fato, 30/11/2021
              La question est de savoir si ces sources modifient la sélection de votre réalité 🙂

          1. Ben dis donc ça fait longtemps que je n’ai pas lu un rapport du GEAB, depuis au moins 2010. C’est pas un peu libéral comme orientation ce truc déjà ?

            1
                1. Certes, ces autocrates sont peu ou prou en difficulté,
                  mais la lame de fond semble aussi porter le message « un mur de plus »
                  (je pensais à détourner le « un pont trop loin » de la bataille d’Arnhem, mais sans y arriver).
                  Azerbaïdjan/Arménie, Pologne/Biélorussie, Grèce continentale/Turquie, USA/Mexique bien sûr.

                  En gros, cela correspondrait pour la France à plébisciter des Manuel Valls qui peuvent jouer sur les deux tableaux
                  « pas de souche mais encore plus comme il faut pour les nécessaires coups de schlague », la caricature en étant Zemmour.
                  Le fascisme bête est sans doute sorti premier de la boite face à des jeux politiques verrouillés, mais avec l’aide nolens volens
                  du monde des médias (Boris Johnson en est un bon produit, Zelensky en Ukraine aussi, Berlusconi qui postule à la présidence de la république italienne aussi à sa façon,
                  les stars républicaines nommés par Trump à la cour suprême sont des juges à la carrière épaulée par les approbations médiatiques bruyantes du GOP),
                  un hybride de l’ancien monde et d’un fascisme 2.0 est aussi dans le radar, il me semble.
                  On pourrait aussi s’attarder sur l’épuisement des gvt de gauche au Portugal, en Espagne, et de Vardakar en Irlande, malgré des bons points à leur actif.

                  Croisons les doigts que la bonne nouvelle de la prochaine nuit sera Boric au Chili.

    2. Cela rejoint le sentiment diffus que j’ai eu au sujet de l’élection présidentielle française, en regardant Eric Zemmour hier.

      L’impression que les intérêts puissants qui le soutiennent sont mêmes enragés, et qu’il se disent : « ah bon ? les français n’ont pas voulu de Fillon en 2017 ! Eh bien en 2022 il vont voir ce qu’ils vont voir, on va leur mettre Zemmour ! »

  4. Ce qui a pu marcher dans les années 20 et 30 (du XXème siècle) :
    – « donne moi mon frigo, ma voiture, du chauffage dans ma maison, p’têt bien la radio aussi, et au lieu de passer mon temps avec mes camarades socialistes dangereux, je serai l’homme nouveau dont tu rêves, ô Duce. » Autrement dit, la « mise en place » (« en musique » presque) du confort technico-domestique pour les masses était un gros besoin, que les dictateurs ont utilisé. En suggérant que eux pourraient le remplir, ce besoin, pour les classes laborieuses (dans national-socialisme, il y a « socialisme »), qu’on ferait « tourner » la société comme il faut, à condition que ladite classe laborieuse renonce à ses drapeaux rouges communistes, mot synonyme de la fin des propriétés privés des riches (et dans la propagande fasciste, des propriété privées des petits commerçants et autres hobereaux, la future clientèle poujadiste en France)

    Ce qui est en train de marcher dans les années 10 et 20 (de ce XXIème siècle):
    – « donne moi mon réseau social et un QR code pour avoir mon appli, et au lieu de passer mon temps avec mes collègues à parler des trucs de cons des syndicats qui savent que bloquer les trains pour nous zembêter, je serai l’auto-entrepreneur dont tu rêves, ô idole macrono-libérale« .
    Autrement dit, le pacte faustien qui réussit si bien aux Johnson & Co, c’est de récupérer le « spin », l’énergie mise dans la tempête d’information dépourvue de sens pour le quotidien du commun des mortels, mais parlant encore assez aux affects pour faciliter les décisions légales qui nous arrangent tous « nous autres » les actionnaires et nos amis conseils, qui savons vraiment comment marche la société. Faciliter par l’adhésion pour les fermetures anti-immigrés, et par le silence dans le cas des lois répressive que dénonce George Monbiot.

    Analogie encore un peu capillo-tractée, je le reconnais, mais qui me turlupine.

    8
    1. Boris Johnson, ce n’est plus « Dr. Folamour du coronavirus », mais Dr. Folamour tout court… ? 😉

    2. @Tim

      La misère qui monte, des exclus de la fête et des réfugiés climatiques de l’extérieur et de l’intérieur va compliquer la tâche du Duce, mais il sait faire.

      Mais ça pose à chacun de nous une question très claire :

      Tant qu’on est sur le blog avec un toit sur la tête, des choix peuvent encore être faits.

      Une fois sur la route, avec ton Bug Out Bag sur l’épaule, c’est mort, tu n’es plus qu’une molécule d’eau dans un gros tuyau.

      2
      1. Oui, la question peut, sous forme à peine plus faible, être formulée comme :

        Quelle fragmentation dans le futur quand les tensions vont fracturer la « fraternité » trop gravement pour qu’on y croie encore en tant que trame fondamentale d’une nation
        et de « l’internation » ((comme disait Mauss pour parler du monde entier, monde international )) ?

        (j’aimerais bien sûr ne pas avoir même à l’évoquer, cette relégation de la fraternité !)

        1
  5. Courage, Paul Jorion !
    Nous sommes quand même quelques uns à s’apercevoir que vous avez raison dans votre analyse, que vous savez placer les priorités dans le bon ordre…

    1
  6. C’est le modèle chinois qui s’installe en occident non ? Bon, certain le font pour prendre l’argent perso et d’autre pour mieux le répartir mais tous se régalent et se noient de leur pouvoir.

  7. La démonstration est faite. Bojo et le Brexit sont les deux facettes inconditionnelles d’une même pièce. Une drôle de pièce que l’Europe est maintenant sur le point de rejouer, elle n’est malheureusement pas la seule, mondialisation oblige. Mais contrairement aux années 30, ce sont bien les USA qui ont donné le la. Que de ratés de la part de ceux qui auraient voulu imposer leur (semblant de ) démocratie au monde…

    1
  8. Allez la montre connectée, et les 10 000 pas ! Prochain objectif de santé. Fini le canapé…

    https://www.lemonde.fr/sciences/article/2021/12/16/bouger-pour-prevenir-les-formes-graves-de-covid-19_6106266_1650684.html

    Allez les gros à la marche, le vaccin ne suffira pas.

    Quelle drôle de civilisation quand même depuis la révolution cognitive et surtout depuis la mise en place de l’Agriculture. Un peu comme le mariage, comme disait l’autre, c’est résoudre à deux des problèmes qu’on aurait jamais eu tout seul.

    5
    1. Passeport numérique ? BOah, on a bien encore 12 ans avant que ce soit la version connectée au goût de pilule blue, non ?
      D’ici là il ne sera contrôlé que sous la menace de matraques et de lacrymo, ah, on me dit dans l’oreillette que suite à des amendements,
      il sera contrôlable arbitrairement à moins de 600 m d’un transport en commun, d’un édifice de plus de 3 étages,
      d’un ouvrage d’art de plus de 10 m, d’un site industriel de plus de 73 m², et du jardin de mon oncle.

    2. Sauf mauvais jeu de mots, ce sera à marche forcée que l’identité numérique pourrait bien voir le jour dans nos démocraties. Comme si nous étions devenus subitement incapables de vivre sans connection. Comme si nous aurions pu accepter de manger de la m… si celle-ci ne nous était pas servie sans autre prespective d’avenir. TINA a encore de l’avenir.

  9. Boric et pas Boris !
    D’après El Pais, c’est Boric qui remporte haut la main l’élection chilienne ! 55% !

    Un peu d’inspiration pour nos goches déconfiturées ?

Les commentaires sont fermés.