122 réflexions sur « Vidéo – Un monde de plus en plus fragilisé, le 4 février 2022 »

  1. merci Philippe , je n’avais pas remarqué la disparition de la barbe !

    passons aux choses sérieuses .

    1) concernant la gauche , circulez il n’y a rien à voir (je ne sais si M. Jorion est sarcastique ou pas . votre avis ?)
    2) concernant les profs il me semble que cela relève de bulles financières, comme tant d’autres .
    3) là nous entrons dans le vif du sujet : l’Ukraine . J’ai sous le coude une discussion que j’ai eue avec une amie Ukrainienne qui vit en France . Je lui ai posé cette simple question: raconte moi ton pays . Je ne me doutais pas que cette discussion allait durer plusieurs heures !
    Je préfère prévenir tout de suite, ce qui en ressort est une vision qui n’est pas favorable ni aux USA ni à l’Europe .
    Cette vision vous ne la trouverez que très rarement dans les médias d’information car non conforme à la doxa européenne et étasunienne .
    mettre au propre ce compte rendu représente pour moi un gros travail , je ne suis pas formé pour ce genre d’exercice alors si cela doit intéresser je suis prêt à le faire. Donnez moi simplement quelques jours.

    16
    1. Merci Khanard. Je connais une ukrainienne aussi, dont le fils est resté en Ukraine. Ca vision des choses n’est clairement pas favorable à mr Poutine.
      Il faut de tout pour faire un pays ^_^

    2. Vous avez quatre heures !
      Plus sérieusement, oui, cela serait effectivement très intéressant.

      Pour les points 1 et 2, c’est du sarcasme pur qui montre l’état de déliquescence de notre société. Encore des signes de l’entrée dans l’effondrement.

      1
    3. Encore un encouragement : courage !

      Et en plus, faire cela correspond tout-à-fait à la doxa prônée sur ce blog : faire un petit peu chacun dans son coin, en fonction de ses capacités, ses possibilités, et en espérant que les petits ruisseaux forment un jour une grande rivière.

      Donc oui, en attendant la fin du monde (enfin, celui des humains) et la guerre la plus proche, attelez-vous à cette tâche qui permettra de nous éclairer un peu mieux.

      Et merci d’avance pour votre dévouement !!! 😉

  2. Bonjour Paul,

    J’imagine que Nouriel Roubini doit ressentir la même chose que vous avec toutes les catastrophes qu’il a annoncées (lui aussi) dont certaines se sont réalisées et d’autres non…

    Selon un article de the Economist, la population russe est opposée à une guerre avec l’Ukraine et le moral de la population n’est pas très bon…

    https://twitter.com/TheEconomist/status/1487024830058741767

    Sur les États-Unis, j’ai cru comprendre qu’il y a plusieurs candidats qui sont soutenus par Trump qui sont en perte de vitesse.

    https://twitter.com/BranaaJean/status/1489190352879763461

    https://twitter.com/BranaaJean/status/1488911410142797830

    1
  3. Une autre question en lien avec l’endettement des professeurs US :
    Les aides de l’Etat pour isoler les habitations devront être remboursées (d’après ce que j’ai compris) … à la mort des dits propriétaires et prélevées sur la vente du bien ou saisies sur les héritiers.
    C’est ce que j’ai cru comprendre des plans mis en place pour assurer la « transition énergétique ».
    Un mécanisme qui me rappelle le principe (certes adouci) de la « Main Morte » que s’octroyait le seigneur sur ses sujets au Moyen-Age.
    Mécanisme qui va assurément mettre en difficulté un nombre important de familles issues de classes déjà défavorisées et qui triment sans résultats.
    Si vous additionnez à ces mesures le relèvement des taux d’intérêts qui devraient intervenir après les élections (Madame Lagarde ne voulant pas jouer contre son camps en périodes électorales) vous ouvrez la porte à toute une série de désordres … autour des rond-points et de manifestations … dans le contexte exacerbé qui suit une élection dont on a du mal à voir le caractère serein de son issue.
    Un signal donné par Madame Lagarde sur la remontée des taux d’intérêts

    4
  4. Coucou,

    « Au village, sans prétention, J’ai mauvaise réputation ; Que je me démène ou je reste coi, Je pass’ pour un je-ne-sais-quoi. Je ne fais pourtant de tort à personne … »

    manque plus que la guitare!

    Et la pipe ….

    Bonne journée

    Stéphane

    3
  5. Quand l’Histoire peut se répéter :

    En février 2020, un envahisseur possible : la covid, un virus.
    En février 2022, un envahisseur possible : l’ex coco avide, un vil russe.

    En février 2020, certains disaient « Wuhan, la Chine, c’est loin, nous ne sommes pas concernés », nous connaissons la suite…

    En février 2022, certains disent « La Russie ne fera pas la guerre, ça lui coûtera trop cher, et puis il y a les JO etc… » Le même aveuglement qu’en 2020 ? Nous serons peut-être vitrifiés avant de connaître la suite !

    4
  6. On a l’illusion d’avoir prise sur une réalité que l’on ne connait que par une autre illusion. Du coup le déterminisme peut parfaitement être lui aussi une illusion… Soit disant qu’il y aurait 7 couches d’illusion alors on est pas au bout de nos peines 😉

    1
    1. Je soupçonne que nous avons encore moins de connaissances que ce que vous supposez.

      Même le nombre des couches d’illusion, nous ne le connaissons pas 🙂

      Nous avons cependant un instrument puissant, qui s’appelle la méthode scientifique.

      Et un autre, qui s’appelle la tradition. Non comme dépôt figé naturellement, mais comme somme et quintessence de l’expérience de ceux qui nous ont précédé. Et d’abord en sciences, dont le corpus de connaissances n’est jamais que la somme et quintessence de ce que les générations ont tiré de l’application de la méthode scientifique, réinterprétée et réinterrogée à chaque génération.

      Bon… Nous savons pas mal de choses, en fait 🙂

      C’est juste que nous ne savons pas combien il reste encore de couches d’illusion 😀

      1
  7. Paul,
    Je vais t’aider. T’expliquer pourquoi tu es devenu un vieux boomer à la derive dont les propos n’intéressent plus personne, de moins en moins au fil du temps.
    Je vais t’aider alors que je te tiens pour un demi-crétin bouffi d’arrogance. En plus d’un repenti à moitié déclaré de la finance mondialisée :
    – au fond, dans ton mode d’adresse au monde, sous x rapports de forme, de fond, de style,
    Y compris dans un rapport de distance au réel,
    – quelque chose dans les trefonds de ton esprit est persuadé que tu es Dieu.
    Alors forcément, ca nique tout.
    A part une petite bande d’auto fascinés qui alimente cette farce.

    Réfléchis bien à ça.
    C’est ta clé
    Couillon va

    14
    1. Wikipédia :

      « L’envie est désignée comme vice par la tradition chrétienne et fait partie des Sept péchés capitaux définis par Thomas d’Aquin. Dans ce cadre, elle désigne plus particulièrement la convoitise ou émotion éprouvée par celui qui désire intensément posséder le bien d’autrui. Thomas d’Aquin décrit une certaine progression de l’envie, avec un début, un milieu et un terme. Au début on s’efforce d’amoindrir la gloire d’autrui, soit secrètement (chuchotement malveillant) ; soit ouvertement (diffamation). Le milieu est ce qui résulte de cette volonté de diminuer la gloire d’autrui : soit l’on y réussit et l’on jubile d’avoir causé des difficultés, soit l’on échoue et l’on est déçu de voir la réussite de l’autre. Enfin, il y a la haine. »

      15
      1. Paul,
        remarques.
        1. Tu as vraiment du béton dans les oreilles,
        2. Je n’ai aucune envie, jalousie, haine, etc., pour un gars qui a pu écrire un livre dénommé Comment la vérité fut inventée ? (à propos de DIeu…), sur le fondement d’une thèse insignifiante ou presque.
        3. Ton utilisation de Saint Thomas, perverse dans le contexte, montre en outre que tu as les traits, les habits au moins, d’un pervers.
        4. Rien de très étonnant s’agissant d’un psy ou d’un apprenti psy, dont 80% sont des pervers, tu devrais le savoir*
        5. Rien de très étonnant non plus s’agissant d’un message qui avait évidemment un caractère privé, aux fins de réflexion de ton côté, mais que tu te plaît à diffuser et commenter. Et pourquoi donc ? En jouir, bien entendu.

        Bon, je te laisse à ton avenir, la décomposition.

        Tu as laissé passé une chance,
        Couillon va.


        * rappel : le metier d’un psy consiste de manière élémentaire à se nourrir de la merde d’autrui.
        Ca donne des pervers dans 80% des cas, et des saints ou a peu près pour le solde.
        Tu n’es pas un saint,
        Mon Thomas.

        1
        1. Vous venez de mettre deux commentaires : celui-ci, complété d’un autre, beaucoup plus court, que j’ai supprimé parce que vous y êtes trop grossier. Pourquoi perdre votre temps à ajouter un second commentaire où vous perdez totalement votre sang-froid, après en avoir rédigé un relativement mesuré ?

          4
    2. hahahhahahhaa !!!! bon je sais que je ne devrais pas répondre à ce genre de commentaire mais c’est plus fort que moi! le troll de service ?

      1
    3. Pier, êtes-vous conscient que la plupart des commentaires insultants de l’acabit de celui-ci sont bloqués sur la plupart des sites ? Je suis convaincu que c’est aussi la politique que suit Paul Jorion, avec toutefois des exceptions de temps en temps, il laissera passer un tel commentaire, comme pour dire à ses autres lecteurs : « Regardez, celui-là, il est beau quand même ! »

      Vous vous rendez compte que vous vous ridiculisez vous-même ?

      2
      1. En même temps c’est toujours marrant de se prendre une frontale gratuitement, ça rappelle que quoiqu’on fasse, quoiqu’on dise, qui que nous soyons, nous aurons toujours quelque part un rejet parmi nos semblables, parfois purement en réaction sans autre raison qui valide l’adage : « on ne peut pas plaire à tout le monde ! » ou le fameux « je t’aime moi non plus ».

        1. @Cloclo
          Dans les écoles, on a « radio-portail « . C’est une rencontre spontanée entre certain parents, toujours un peu les mêmes, qui dure entre une 1/2h et 1h tous les matins, sauf quand il pleut. Il s’avère tout de même que ce sont généralement des parents qui ont du temps. C’est l’occasion de se lâcher sur les enseignants, sur l’école, sur la société. … Mais généralement pour en dire tout le mal qu’ils en pensent.
          Nous avons donc la chance de nous « prendre des frontales  » régulièrement. L’important dès lors, c’est d’avoir une bonne cohésion d’équipe pour gérer la communication. C’est une sorte de formation continue pour ne plus se rendre dépendant du regard des autres ! 😂

          1
    4. Je trouve étonnant et déplorable cette charge à fond de train ; cette violence, cette mesquinerie, cette amertume pleine de ressentiment. Paul Jorion a l’amabilité d’y voir là les traces de l’envie. Je n’ai pas cette générosité. Je m’interroge sur ce désir de blesser. Se rendre intéressant à ses propres yeux ? Se dissimuler à soi-même sa propre incompétence à être ?

      1
  8. Un secret bien gardé enfin révélé 🙂
    Par cette vidéo
    Qui lève, avec humilité
    Le voile sur la résolution de crise de l’euro en 2012
    Et poursuit ensuite avec un même de Mario Draghi
    « I am ready to do WHAT EVER IT TAKES to preserve the tragedy , and believe me, il will be enough »

    3
  9. Suivant les réflexions d’un certain Mircea Héliade sur l’idée d’un « homo religiosus » et non pas sapiens comme communément admis, le commun de nos dirigeants ne semble pas se déterminer selon des faits et leurs analyses, mais encore et toujours selon des préceptes de faux semblants, vendus comme des aides à penser et motivés par des obsessions de grands prêtres…
    Je m’explique, dans sa thèse Mircéa expose que l’humanité, en voyant le soleil disparaître, a dû dans l’aube des temps, prier pour son retour, terrorisée à l’idée que la nuit pourrait ne pas s’arrêter… Sans doute une période obscure où la peur figea toute idée de civilisation. Puis probablement, en voyant que l’alternance semblait pérenne, les hommes ont-ils dû en concevoir qu’il y avait un combat entre le jour et la nuit et que quelques titanesques dieux mythologiques devaient en être la cause. S’en suivit sans doute une morale religieuse avec ses grands prêtres qui aurait pu donner naissance à 2 civilisations , l’une se faisant adoratrice de la nuit parce que certaines espèces y sont plus faciles à chasser, et l’autre vivant d’autres chasses plus propices en journée, et se faisant les adoratrice du jour. (En parfaite digression je vous conseille d’offrir à vos enfants un livre de Maurice Genevoix « les deux lutins Antalcidor et Galador » _ à lire aussi par des adultes à l’âme poétique)
    Sans doute qu’autour de ces morales s’organisèrent des sociétés, et bien sûr des guerres censées légitimer la posture de leurs grands prêtres respectifs. Car souvent le pouvoir n’est que posture et les dirigeants bien décevants.
    Nous avons aujourd’hui des adeptes du libéralisme à tout crin, de l’économisme de marché inféodé au « story telling » de gestionnaires de fonds qui ne sont que des commerciaux vendant leur camelote_ les « Séraphin lampion » du système (voir tintin)_ Et en face des adeptes de la puissance nationale rêvant non plus de pays, mais d’Empire et alignant leurs petits soldats de plomb et leurs jouets explosifs comme les autres alignent leurs dividendes et leurs contrats de libre-échange empreints de juridisme explosif.
    Dans ces délires de posture, ce qui est oublié c’est la gestion en bon père de famille, l’écologie, la durabilité, la stabilité et la soutenabilité des systèmes. L’empirisme, l’analyse, les savoirs et la science en sont aussi exclus ou simplement rabaissés et dévoyés pour en être simplement l’instrument.
    Nos dirigeants sont des théologiens analphabètes. (juridisme, économisme, science de l’argutie administrative, mais en fait aucun savoir)
    Le problème, c’est que l’élite juste en dessous des grands prêtres ne sait à quel saint se vouer, car les deux systèmes lui profitent également en creusant des inégalités leur permettant de se rêver deus ex machina…
    La voix des peuples doit reprendre sa place contre la religion du pouvoir.

    1
  10. Il n’y aura pas de guerre nucléaire si les lignes rouges ne sont pas franchies.

    La ligne rouge de l’OTAN, c’est bien sûr si l’un des pays membre est attaqué. Celle de l’OTSC, idem pour leurs propres pays.

    Si une de ces lignes est franchie, il peut y avoir une guerre nucléaire – même autre que nucléaire tactique – mais pour moi cela n’est pas forcément automatique. Tout dépend si l’attaque peut être ou non repoussée de manière classique. Je ne pense pas que, du côté de l’OTAN comme du côté de l’OTSC, il y ait une volonté de franchir la ligne rouge adverse.

    Concernant l’Ukraine, la Russie dit clairement qu’elle ne veut pas qu’elle adhère à l’OTAN. Une demande d’adhésion signera l’invasion de ce pays par la Russie. Il est à craindre que la Russie considère que cette demande est faite.

    Je privilégie toujours une entrée non conventionnelle de la Russie en Ukraine : générer d’abord un désordre interne, et si possible aussi institutionnel, pour permettre une prise de pouvoir par des amis russes, qui lancent alors un appel à l’aide au « frère » ; ou, s’il n’y a pas de prise de pouvoir, envahir pour « sauver » la population russophile en danger. Et pour aider à ramener l’ordre dans le pays. Bref, que des missions « pacifiques » et qui seront présentées comme telles (de belles vidéos d’RT, d’où son interdiction faite à titre préventif, à mon avis, en Allemagne). Voyons, sanctionne-t-on économiquement un pays qui vient en aide à une population en train de se faire exterminer ?

    Exemples de désordre possible entendus lors d’un débat TV (âmes sensibles s’abstenir) : assassinat d’enfants d’origine russe dans une école ; « nuit de cristal » envers la population russe vivant en Ukraine ; … bien entendu, tout ces désordres ayant été exécutés par le président et le gouvernement ukrainien actuel, preuves à l’appui.

    Poutine a toute sa tête, et son plan est fait. Il montre ostensiblement ses muscles en amenant 100.000 hommes, avec armes et hôpitaux, pour des raisons de bras de fer diplomatique, mais aussi pour faire tourner, dans les têtes des occidentaux que nous sommes, le film d’une invasion militaire classique, « barbare et méchante ». Bref, scénariser des trucs que CloClo adore regarder devant son petit écran. Une belle manip, mais qui lui permettra de gagner ce qu’il veut, à savoir une non adhésion de l’Ukraine à l’OTAN. De force, puisque de gré il ne l’a pas obtenu. Et les USA gagneront le bénéfice d’affaiblir un peu plus l’Europe, mais « pour la bonne cause, à savoir les défendre » bien sûr, en infligeant un black out sur le commerce du gaz.

    C’est un peu ma vision des choses à ce jour.

    2
    1. Vos raisonnements optimistes ne tiennent que si vous partez du principe que la neutralisation de l’Ukraine et elle seule constitue l’objectif de la Russie et que ses autres revendications ne relèvent que d’une entrée en matière maximaliste dans une négociation.

      En apparence, les États-Unis ne se comportent pas du tout comme un pays vaincu par un piratage de ses infrastructures ou susceptible de l’être par un retard dans l’hypersonique. C’est peut-être du bluff. Mais, en face, la Russie a d’emblée avancé des revendications qui sont celles d’un pays vainqueur ou en situation de vaincre. C’est peut-être du bluff.

      Mais n’oublions pas que les pays baltes sont quasiment aussi proches des grandes villes russes d’Europe que l’Ukraine. Si l’efficacité des hypersoniques est réelle, alors une fois que des hypersoniques américains sont déployés à ses frontières, on peut douter qu’il existe encore autre chose que l’illusion d’un équilibre stratégique protégeant la Russie. C’est elle qui serait alors condamnée à vivre avec un revolver pointé en permanence sur sa tête par son ennemi déclaré, tandis que le sien est dans son étui. Elle serait tout simplement vaincue.

      Je n’ai pas la moindre expertise militaire mais, si telle est la situation, si les nouvelles armes changent la donne à ce point, alors les Russes disposent peut-être d’une voie étroite pendant un court laps de temps pour tenter d’éviter le scénario de leur propre neutralisation, au risque de déclencher un échange de frappes nucléaires. Rien ne me semble donc prouver que tout ceci ne concerne que l’Ukraine, ce qui transparaît pourtant comme le présupposé de la plupart des commentateurs, voire des acteurs.

      Et en ce qui ne concerne que l’Ukraine, les signaux négatifs me semblent se multiplier ces derniers jours. Pratiquement pas un jour ne passe sans accusation russe contre la préparation d’une offensive ukrainienne au Donbass.

      2
      1. « Et en ce qui ne concerne que l’Ukraine, les signaux négatifs me semblent se multiplier ces derniers jours. Pratiquement pas un jour ne passe sans accusation russe contre la préparation d’une offensive ukrainienne au Donbass. »

        Et… si c’était vrai ?

        5
        1. Ce serait un signal négatif.

          Dans l’absolu, on peut imaginer, mais que ne peut-on imaginer ? Imaginons. Soit ils le font sans promesse d’engagement américain à leurs côtés, et c’est un Darwin Award, ou une Saakachvili, bref une hypothèse insultante envers les Ukrainiens. Soit ils le font avec promesse d’engagement américain à leurs côtés et ce serait donc en fait une offensive américaine pour régler son compte à la Russie avant d’affronter la Chine. Question simple : sur base de quelle certitude américaine d’être en mesure de pouvoir le faire sans avoir eux-même à en subir des conséquences impensables, rendant l’hypothèse improbable ? Bref, foutaises, sauf si vous avez des informations à partager sur les armes secrètes américaines.

          1
          1. Je n’ai rien a partager, parfois j’essaye d’imaginer le point de vue des autres. Et d’ailleur si l’objectif du gouvernement ukrainien n’était pas de reconquérir le Donbass, alors pourquoi n’a-t-il pas fait déminer, reboucher les tranchées et rappelé ses jeunes à la maison ?

            1. Complètement complotiste : une guerre arrangerait les affaires des Démocrates concernant les élection de mi-mandat. Mais je ne crois pas Biden et son équipe pervers à ce point.

            3. Plus sérieux, mais vous allez confirmer ou infirmer. J’avais cru comprendre qu’après la mise en service du Nordstream2, le vieux gazoduc qui traverse l’Ukraine serait mis à la casse, et ceci conformément aux contrats passés avec la Russie. Or l’Ukraine vit beaucoup grâce à ce tube. Si guerre, plus de Nordstream 2 et les Allemands rueraient assez dans les brancards pour que le vieux gazoduc reste en service. Le Nordstream 2 étant prêt à entrer en service, le gouvernement ukrainien n’aurait plus que quelques jours pour obtenir cette guerre. Et tant pis pour les jeunes soldats et la défaite militaire, du moment que les oligarques ukrainiens s’y retrouvent.

            1
            1. 0. Évidemment que les Ukrainiens tenteraient de récupérer leurs territoires perdus, Donbass et Crimée, s’ils le pouvaient et que, dans le climat de patriotisme ukrainien ravivé depuis Maïdan, un gouvernement ukrainien est au minimum obligé de faire semblant de poursuivre cet objectif. On ne rappelle pas ses « jeunes » à la maison si facilement, en particulier ses milices d’extrême droite. De là à se jeter dans la gueule de l’ours… Il aurait fallu que les représentants de ces milices remportent les élections.

              1. Je pense qu’il faut arrêter de croire que des politiques stratégiques pareilles sont décidées par une poignée de gens dans un bureau, à la petite semaine, en fonction d’enjeux comme les élections de mi-mandat. L’expansion de l’OTAN et l’encerclement de la Russie, c’est une politique de fond lancée depuis plus de vingt ans, avec un large consensus bipartisan seulement interrompu par la météorite Trump. Et bien sûr qu’un bourbier ukrainien meurtrier où la Russie s’épuiserait humainement et économiquement au point de menacer la survie de son propre régime, c’est ce dont rêvent beaucoup à Washington.

              3. Que les Ukrainiens décident de partir en guerre pour empêcher l’ouverture de Nordstream 2 : à nouveau, on peut tout imaginer mais, pour y croire, il faut que ce soit crédible. Or, ça renvoie toujours aux mêmes questions : les Ukrainiens sont-ils suicidaires à ce point, s’ils y vont seuls, ou alors les États-Unis se sentent-ils tellement à l’abri des missiles russes qu’ils soient prêts à aller eux-mêmes à l’affrontement direct ?

              6. Si j’ai la bonne réponse.

            2. SFI,

              « 3. Plus sérieux, mais vous allez confirmer ou infirmer. J’avais cru comprendre qu’après la mise en service du Nordstream2, le vieux gazoduc qui traverse l’Ukraine serait mis à la casse, et ceci conformément aux contrats passés avec la Russie. Or l’Ukraine vit beaucoup grâce à ce tube. Si guerre, plus de Nordstream 2 et les Allemands rueraient assez dans les brancards pour que le vieux gazoduc reste en service. Le Nordstream 2 étant prêt à entrer en service, le gouvernement ukrainien n’aurait plus que quelques jours pour obtenir cette guerre. Et tant pis pour les jeunes soldats et la défaite militaire, du moment que les oligarques ukrainiens s’y retrouvent. »

              Ou comment en fait inverser la charrue et les boeufs !

              C’est exactement l’inverse qui est la réalité. Car si effectivement le gazoduc actuel permet à l’Ukraine de collecter 1 milliard de dollars par an de droit de passage, c’est surtout une assurance vie que la guerre ne se produise pas tant qu’il n’y a que ce gazoduc qui alimente l’Europe de l’Ouest depuis la Russie. Une fois Nordstream 2 en service… béh plus d’assurance vie à ce niveau.

              Toi comprendre qui est le vrai méchant dans cette histoire ou toi encore longtemps te foutre de la gueule du monde avec tes contre vérité à moitié affirmées genre « ouais mais kamême » ?

              1. Salut CloClo

                Il n’y a pas que les gazoducs ukrainiens qui alimentent l’Europe de l’Ouest ( Allemagne) et de l’Est en gaz russe
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Conflits_gaziers_russo-ukrainiens#/media/Fichier:RUGasPipesMap.jpg

                Il y a le Northstream 1 mis en service en 2012 et d’une capacité de 56 Mds m3
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Nord_Stream

                Le Northstream 2 est prévu de doubler l’alimentation en gaz et faire de l’Allemagne à Lubmin le plus gros hub gazier d’Europe .
                L’objectif est d’alimenter entre autres les futures centrales à gaz et de remplacer le nucléaire et le charbon en Allemagne.
                Les conflits gaziers Russo (Gazprom)/Ukrainiens(Naftogaz) sont anciens:
                https://www.techno-science.net/glossaire-definition/Conflits-gaziers-russo-ukrainiens.html
                Dettes de Naftogaz et problèmes de non paiement des factures
                Détournement de gaz
                Désaccord sur le prix du transit

                Il y a aussi le Yamal Europe qui passe par la Biélorussie et la Pologne et alimente en gaz russe ces 2 pays et l’Allemagne
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Yamal-Europe

                La Belgique va aussi arrêter ses réacteurs nucléaires en 2025 et prévoit d’utiliser des nouvelles centrales gaz.

                1
                  1. D’ailleurs ton intervention est donc sensé expliquer quoi par rapport à ma réponse à SFi ?

                    Comme dirait l’autre quel rapport avec la choucroute vu le % qui passe par l’Ukraine du gaz russe ?

                    Tu vas me coller des liens ou tu vas me faire une réponse ?

              2. CloClo,

                Je suis complètement con, mais ça beaucoup l’ont déjà compris 🙂 car les chiffres que tu donnes et que je n’avais pas en tête conforteraient plutôt ce scénario.

                Si le gazoduc qui traverse l’Ukraine est mis à la casse, c’est la fin de l’ état ukrainien actuel. Et donc du point de vue de l’oligarque ukrainien, il est vital de garder ce gazoduc en fonction, on peut compter sur les Allemands pour ça. Autrement dit il est vital de faire capoter l’entrée en production de NordStream 2 (et même stopper le NS1, on peut rêver), conformément aux promesses américaines. Y compris au prix d’une toute petite guerre perdue d’avance. En plus ce scénario rejoint les intérêts américains qui ont trop de gaz et une furieuse envie de nous refourguer leurs surplus.

                Tout ça d’ailleurs me fait penser aussi que avant de lancer ses troupes à l’attaque comme tout le monde le dit ici, le maître plein de testostérone du Kremlin pourrait bien arrêter de pomper le gaz vers l’Ukraine, une des voies d’escalade possible avant la vraie guerre et dont personne ne parle.

                Les victimes ? Toujours les mêmes, les jeunes qui se les gèlent en ce moment dans les tranchées des deux côtés. Rien de neuf sous le soleil ou dans la neige La chanson de Craonne (surtout le dernier paragraphe).

                J’ai déjà écrit que mon grand-père a été porté disparu quelque part du côté de Belgorod en février 1943 ? Il avait 34 ans et ma mère n’était pas née. Aujourd’hui il l’est toujours, porté disparu… Du coup ce qui se passe par là-bas m’intéresse un peu.

          2. Les américains ne sont pas parvenus à venir a bout de 4 enturbannés dans les montagnes Afghanes ni en 20 ans, alors faire la guerre aux russes en se cachant derrière les Ukrainiens lol… Vous parlez de Darwin Awards…

        2. Et … si c’était faux ?

          (Marcel lui prend plus de temps à répondre à ce genre de truc déjà résolu par Euclide en une petite phrase)

          Pour le moment ce sont bien les Russes qui amassent des armes et des soldats tout autour de l’Ukraine et c’est Poutine qui a de la Testostérone plein le corps. Pour mémoire quand même le Donbass en question c’est en partie … en Ukraine ! Mais nos petits souverainistes de pacotilles sont à géométrie variable. Faut pas croire que les gentils Russes n’ont pas fait comme les gentils américains, et d’ailleurs comme tous les gentils européens, ils ont colonisés à qui mieux mieux partout où ils ont pu et ensuite ils ont dit : « Ici c’est à moi ». Défendre le point de vue Russe ici c’est défendre la démarche coloniale ! Sacré souverainiste va ! 😀

          1
          1. Depuis 1000 ans ce sont les peuples du nord qui foutent le b… et se mettent sur la g… entre eux. J’imagine assez bien deux frangins quelques part au Danemark il y 1100 ans bannis de leur clan car trop c… L’un part vers l’est en descendant la Volga, l’autre vers l’ouest, jusqu’en Amérique du nord en passant par la Normandie et la Grande-Bretagne. Depuis 150 ans comme le monde est redevenu trop petit pour les deux, ils recommencent à se foutre sur la g… avec les moyens d’aujourd’hui. Après tout, les conflits les plus durs, ceux dont on ne sait plus pourquoi ils existent, c’est souvent en famille que ça se passe.

            Ah oui : à bas les frontières, y compris celle qui coupe l’Ukraine en deux.

            1. Ouais un peu dégrossi à coup de massue comme vision mais en fait, si tu as vu le documentaire de Raoul Peck ça fait sens.

              Mais on peut en fait aller bien plus loin dans le passé.

              Science fiction :

              Il y a longtemps, très très très longtemps, des groupes d’homo sapiens vivaient tranquilou dans la savane et la forêt en Afrique pendant des dizaines de millénaires. Puis à force des gamins un peu débile et franchement con quasiment violent sont nés régulièrement, et les groupes de gentils sapiens sapiens ne savaient pas trop comment faire avec ces congénères. Parfois on les calmaient, parfois on les butés, et surtout souvent on les foutait dehors de la communauté. Et de fils en aiguille avec le temps, ces parias, exclus à moitié taré mais physiquement et psychologiquement fort, on fini par se reproduire en nombre et les autres sapiens sapiens les ont vraiment chassés du continent. Et de là a commencé la Grande Aventure de Sapiens Sapiens sur la planète. En fait de gros débiles violents et stupides dont nous sommes tous les descendants à part quelques groupes d’africains originels.

              Et quand tu sais que récemment encore, les colons étaient en fait des aventuriers violents, des forçats, des prisonniers et toute la clique de tarés que plus personnes ne voulaient sur le territoire de la mère patrie, les USA ou l’Australie en étant les dernières version aboutis, on peut légitiment se demander si cette histoire que je raconte n’est pas en fait la vrai Histoire d’une grande partie de l’Humanité.

              Des fils de chiens plus que des fils d’Homme en gros.

              Bon Week end sur ce !

    2. Bo, t’as aucun avenir en tant que scénariste de séries à succès, continue à faire tes « Derricks » et tes « capitaine Marleau ».

      https://www.euractiv.fr/section/politique/news/l-incursion-en-crimee-met-en-danger-les-minorites-russophones-en-europe/

      Extrait :

      « « La Russie utilise exactement les mêmes arguments que les Allemands en 1938 quand ils ont envahi la Tchécoslovaquie : ils voulaient protéger les minorités germanophones des soi-disant agressions que [les Tchécoslovaques] ont provoqués. […] La sécurité de l’ensemble de l’UE est mise en danger », a indiqué Henri Malosse. Il a même qualifié l’intervention russe d’« Anschluss », terme allemand désignant l’annexion de l’Autriche par les nazis en 1938. »

      Pour avoir une idée de l’impact sur le continent : https://fr.wikipedia.org/wiki/Diaspora_russe

      https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03156044/document

      Extrait :

      « Dès juin 1992, le Président de la Commission des affaires étrangères du Soviet suprême, E. Ambartsumov préconisait que l’ancien espace soviétique soit proclamé « comme sphère de ses (Russie) intérêts vitaux et obtenir de la communauté internationale la compréhension et la reconnaissance de ses intérêts fondamentaux dans cet espace 29 ». Pour sa part, le politologue A. Migranyan, collaborateur d’Ambartsumov, affirmait que la Russie devait se porter garante de la sécurité et du respect des droits des minorités russophones dans cet ancien espace soviétique, qualifié de proche-étranger, sans quoi il y aurait une montée des mouvements
      nationalistes opposés au développement de la démocratie en Russie30 . Si, dans le discours officiel, cette question de la défense des droits des minorités russes (compatriotes) dans le « proche étranger ¬ deviendra l’une des priorités de la politique étrangère russe, en pratique, nous sommes d’avis qu’elle sera d’abord un instrument permettant de légitimer la politique russe dans le proche étranger31 . »

      Et vu que les « Russes » dans les pays Baltes sont des sous citoyens ça craint pour leurs fesses aux Baltes avec le grand frère Poutine.

      Déjà l’UE s’interrogeait en 1999 sur son élargissement :

      https://www.europarl.europa.eu/enlargement/briefings/pdf/42a1_fr.pdf

      Les choses ne sont pas simple ni hier, et ni aujourd’hui :

      https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/video-la-lettonie-divisee-par-la-crise-ukrainienne_574221.html

      Poutine se place délibérément dans le cadre d’un conflit de civilisation, la Mère Patrie étant le berceau de l’Esprit Russe. Les Allemands en leurs temps ont eu aussi ce genre de délire, on sait ce qu’il advint.

      2
          1. Ça risquerait d’être un trèèès long développement. Mais pas d’impatience, vu le contexte nous aurons l’occasion d’en reparler.
            Sinon, oui comme vous je ne suis pas nationaliste et je préférerais un monde sans frontières où tous les hommes et les femmes soient égaux en droits, s’aiment et partagent équitablement leurs ressources et leurs savoirs dans la joie et la paix universelle 🙂
            En entendant, l’occasion nous est donnée, une fois de plus, de s’interroger ce qui fait ciment dans un groupe humain. La langue ? la religion ? l’histoire ? les structures familiales ? les limites géographiques ?
            Les fleuves ou les crêtes de montagne constituent-elles des frontières « naturelles » ? Trop simple évidemment, des sociétés à cultures communes s’étant développées par delà les rives et les sommets.
            A suivre…

            1
            1. Bonjour ARKAO.
              Ce qui fait ciment dans un groupe humain c’est de l’activité au niveau du système nerveux central. Disons une propriété du SNC à faire ciment. La langue, l’histoire, la religion, les structures familiales, les limites géographiques, c’est pas de la génération spontanée, ça arrive après, a posteriori, ça n’est à prendre que comme symptôme d’une capacité du SNC à faire ciment.
              On a donc un point de départ autour duquel il faudra bien quand même tourner un peu (voir comment il fait structure en tant qu’il fait ciment mais pas que), ensuite on déroule un fil pour trouver à partir de quel moment ça merde et où ça merde.
              ça a l’air simple comme ça sauf cette inversion de perspective avec tout ce qu’elle implique devra être rendu un peu digeste.
              Par contre si vous attaquez le problème en posant d’emblée, à priori l’existence des fleuves et des crêtes de montagne, vous risquez, à mon avis, de vous heurter à un mur.

              1. Modulo une redéfinition de quelque chose comme une « carte mentale globale de l’humanité » comme un « potentiel » avec des monts et des vallées, ce qui fait ciment est (spoiler : votre fille est muette) l’appartenance à une même « vallée cognitive ».
                Hips.
                Ceusses qui disoient que le 2111ème siècle sera spiritueux ou ne sera pas ben y voulaient d’leur façon raconter çah mais moins cash.
                Sauf que comme ils le disaient au temps d’un scientisme encore assez triomphant (1930-1960), ils devaient déplacer la remarque « cognitive » sur le plan adjacent du cognitif, donc vers le spirituel (j’en ai la noosée, si Stiegler me permet).

                2
                1. Selon moi, la capacité à faire ciment s’exprime bien en amont d’un sentiment d’appartenance à un groupe humain quel que soit le plan d’appartenance, bien avant la notion même de groupe humain. Disons, en ce qui me concerne, que je considère (avec joie ou effroi) tout ces sentiments d’appartenance comme une curiosité.
                  Quant au dualisme corps esprit que vous convoquez sous entendu qu’un certaine école voudrait faire peser l’humanité plutôt du coté de l’esprit, je n’en garde que la dimension schizoïde. Pour moi, il y a en nous, adultes, une dimension schizoïde à l’œuvre dans les couches profonde du SNC. Pour l’illustrer de façon concrète, il y a , pour moi, deux Surmoi. Le premier auquel on fait référence aujourd’hui, très hiérarchisant, attracté par le langage mais qui arrive en second et le second plus primaire, totalement déhierarchisant et qui lui se positionne en premier, dans un premier temps. Il ne s’agit pas alors d’en privilégier un par rapport à l’autre mais de voir comment ils fonctionnent l’un par rapport à l’autre.

              2. Stéphane Vous lisant je trouve qu’il y a dans votre approche comme un air de déjà vu, cela me fait penser à la socio-biologie avec en sus l’aspect ret-set, comme si on pouvait arrêter le cours de l’histoire, mettre l’espèce humaine dans un bloc opératoire, et opérer. C’est pas de la veine trans-humaniste ça ?

                1. Où va-t-on-nous ? Steve Jobs avait son opinion. Et quand je vois mon disque dur externe posé sur une feuille de papier A4 sur laquelle est inscrite une longue série de listes de courses, j’en ai une autre.

            2. Quand les populations d’hominidés étaient encore nomades, l’identité du groupe existait déjà, alors que les fleuves et les montagnes n’étaient que des obstacles.
              Je suis d’accord avec Stéphane, cela a avoir avec la structure même de notre cerveau qui a fait des êtres humains, des animaux grégaires. Et comme pour la plupart des fonctionnalités du vivant, c’est la notion de survie qui est à la source. La capacité de survie est indispensable dans un environnement hostile avec d’autres espèces dont on peut être la proie. Mais quand l’homme est devenu ce super-super prédateur, il n’a plus trouvé que lui même pour pérenniser cette relation de domination, d’autant plus fortement que l’explosion démographique de l’espèce a permis une telle transformation de l’environnement qu’on parle aujourd’hui d’anthropocène.
              Nous vivons cette schizophrénie d’être à la fois proie et prédateur de nous -même. Comment guérir de paradigme passé qui nous conduit à notre propre destruction ?

                1. Il semble bien pourtant qu’il y ait du grégarisme dans les sociétés humaines.
                  https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Comportement_grégaire
                  Mais ce à quoi je pensais plutôt, c’est ce grégarisme tribal, un peu à l’image des meutes chez les loups par exemple. Lorsque la colonie devient trop importante en nombre, elle essaime. On le retrouve jusqu’a récemment (qq siècles ) dans l’histoire des populations des vallées Pyrénéennes. Avec le droit d’ainesse, les « cadets  » qui n’ont d’autre droit que celui de servir la « maison », se sont parfois extraits de cette servitude en s’hexilant avec d’autres pour créer de nouveaux villages dont la mémoire collective garde le nom de « village de cadet ». Et dans le temps, cela s’est produit principalement lorsque la pression démographique était la plus forte. Et pourtant, il s’agissait là de populations déjà sédentaires. Si aujourd’hui, on regarde l’histoire des populations encore nomade telle que les Rom par exemple , qui seraient d’origine indo-européenne, l’exploration des territoires par des petits groupes a un caractère ancestral. Et tout ceux, enseignants par exemple, qui ont travaillé avec ces populations savent à quel point l’identité du groupe est puissante. Jusqu’à parfois aller à l’encontre des intérêts de l’individu, la réalité culturelle du groupe étant plus puissante que la réalité de l’individu. Et il semble qu’on pourrait établir des similitudes avec la vie dans certains villages isolés de montagne, et ce, jusqu’au début du 20e siècle.

                2. Merci Arkao
                  En m’amenant a comparer les modes de vie des Rom et celui des villages de montagne, je me suis rendu compte que ces deux modes de vie ne différent que dans leur rapport au territoire, à la frontière. La frontière qui pour les Rom n’a pas de sens, alors qu’elle est fondamentale dans les relations entre villages.
                  On raconte cette histoire. Deux villages en conflit depuis des temps immémoriaux à propos de l’emplacement de leur limite séparative au sommet d’un col, firent appel au curé reconnu par les deux villages. Doté de l’esprit divin et ne pouvant mentir, le curé accepta.et tout le monde se retrouva un matin sur le dit col. Le curé alla se placer d’un côté du col pour le traverser par sa largeur. Et à chaque pas qu’il fit, il dit : » ici, je marche sur la terre du village (A) ». Il mit ainsi un terme à ces conflits. Beaucoup plus tard, alors que le saint homme allait rendre son âme à Dieu, un homme vint le voir pour lun demander : » enfin mon père, comment avez vous su sans vous tromper et sans mentir que vous marchiez bien sûr la terre du village (A) ? »
                  « Je peux vous le dire maintenant, j’avais mis de la terre du village dans mes sabots ! »dit-il avec un sourire.

                  1
              1. Une fois que nous avons eu de la « téléologie », du savoir pour « viser loin » (garder les graines et les replanter, préserver la forme du bassin de pêche au saumon près de la chute,…), le risque de situer les groupes humains incursifs comme s’opposant à ce qu’on a visé est non négligiable. C’est du Rousseauisme un peu amélioré que je vends là, j’en conviens, mais je me soigne avec une peu de Graeber+Wengrow.

      1. Quand il y aura une guerre civile entre Flamands et Wallons à coups de canons et de missiles sur les civils, tu ne crois pas que nous aurions intérêt à placer un gros morceau de nos fameux chars Leclerc et autres canons Ceasar aux frontières du nord ? Après c’est sûr, on pourra aussi regarder le spectacle tous les soirs à la téloche en sirotant des bières belges.

        2
        1. J’ai toujours trouvé le concept de frontière stupide. Je crois que les faits me donnent encore raison. Le concept de Peuple Nation aussi est tout aussi stupide.

          Boire une bonne bière fraîche et pétillante, voilà une bonne idée pas stupide du tout.

          1
          1. @CloClo
            Plus sérieusement, on en revient toujours à cette question de l’Identité !
            https://www.universalis.fr/encyclopedie/nation-l-idee-de-nation/1-apparition-de-l-idee-de-nation/
            Le rève de tout groupe identitaire est de supprimer (fanatisme) ou seulement neutraliser toutes les autres identités (impérialisme). La question des frontières est une simple déclinaison de l’Identité dans l’espace géographique. Le grand rève de l’Europe en témoigne ; créer une identité européenne pour [tenter d’] effacer les identités nationales antérieures sources de conflits. A la mode [impérialiste] Américaine [et pas seulement], c’est nier les droits des peuples autoctones [et les massacrer] pour créer le « nouveau monde » avec l’Identité Américaine qui fera du « peuple états-unien » des Américains, minorant allègrement les peuples d’Amérique du Sud et du Canada.
            L’Identité vous dis-je, l’Identité !
            La problématique identitaire est consubstentielle à tout conflit humain lié au territoire comme à la propriété chère à notre hôte. C’est la clé de voute qui s’inscrit au sommet de la cathédrale où fut consacrée notre autoproclamation « d’être humain ».

            2
            1. Salut Pascal.
              J’abonde.
              Réduire ça à… se réduire à… c’est très utile donc légitime, seulement à trop forte dose et trop souvent, ça aboutit à des conflits.

  11. Concernant la Guerre du Péloponèse évoquée:
    Il est estimé que c’est la montée d’Athènes et la peur que cela a entrainé à Sparte qui ont rendu la guerre inévitable.

    le Piège de Thucydide ( conceptualisé par G. T. Allison) fait un parallèle pour décrire une tendance apparente à la guerre lorsqu’une puissance émergente menace de supplanter une grande puissance existante en tant qu’hégémonie régionale ou internationale.

    L’effondrement de l’URSS a donné la primauté mondiale , économique, monétaire , culturelle et surtout militaire aux USA.

    La politique étrangère des USA a été conceptualisée par différents présidents:
    Monroe , Roosevelt et son corollaire de la doctrine Monroe ,…, Bush suite aux attentats du 11/09.

    La doctrine Wolfowitch (1992), doctrine après guerre froide, a été définie et proposée suite à la primauté des USA
    https://en.wikipedia.org/wiki/Wolfowitz_Doctrine
    Wolfowitch a été
    *sous-sécrétaire d’Etat à la défense sous l’administration de G H W Bush ( le père)
    *secrétaire d’Etat adjoint à la défense sous l’administration G W. Bush ( le fils)
    * président de la Banque Mondiale

    1- Statut de superpuissance
    La doctrine annonce le statut des États-Unis en tant que seule superpuissance restante au monde après l’effondrement de l’Union soviétique à la fin de la guerre froide et proclame que son objectif principal est de conserver ce statut.

    « Notre premier objectif est d’empêcher la réapparition d’un nouveau rival, que ce soit sur le territoire de l’ex-Union soviétique ou ailleurs, qui constitue une menace de l’ordre de celle posée autrefois par l’Union soviétique. Il s’agit d’une considération dominante qui sous-tend la nouvelle stratégie de défense régionale et exige que nous nous efforcions d’empêcher toute puissance hostile de dominer une région dont les ressources seraient, sous contrôle consolidé, suffisantes pour générer une puissance mondiale. » (sic)

    2- Primauté des États-Unis
    La doctrine établit le rôle de leadership des États-Unis au sein du nouvel ordre mondial.

    « Les États-Unis doivent faire preuve du leadership nécessaire pour établir et protéger un nouvel ordre qui promet de convaincre les concurrents potentiels qu’ils n’ont pas besoin d’aspirer à un rôle plus important ou de poursuivre une posture plus agressive pour protéger leurs intérêts légitimes. Dans les domaines non liés à la défense, nous devons tenir suffisamment compte des intérêts des nations industrielles avancées pour les décourager de contester notre leadership ou de chercher à renverser l’ordre politique et économique établi. Nous devons maintenir le mécanisme permettant de dissuader les concurrents potentiels d’aspirer même à un rôle régional ou mondial plus important. »(sic)

    3-Unilatéralisme
    La doctrine minimise la valeur des coalitions internationales.

    « A l’instar de la coalition qui s’est opposée à l’agression iraquienne, nous devrions nous attendre à ce que les futures coalitions soient des assemblées ad hoc, souvent sans durer au-delà de la crise à laquelle nous sommes confrontés et, dans de nombreux cas, à ce qu’elles ne portent qu’un accord général sur les objectifs à atteindre. Néanmoins, le sentiment que l’ordre mondial est finalement soutenu par les États-Unis sera un facteur de stabilisation important. » (sic)

    4- Intervention préventive
    La doctrine énonçait le droit des États-Unis d’intervenir quand et où ils le jugeaient nécessaire.

    « Bien que les États-Unis ne puissent pas devenir le gendarme du monde, en assumant la responsabilité de réparer chaque tort, nous conserverons la responsabilité prééminente de traiter sélectivement les torts qui menacent non seulement nos intérêts, mais aussi ceux de nos alliés ou amis, ou qui pourraient sérieusement perturber les relations internationales. »(sic)

    5- Menace russe
    La doctrine soulignait la menace possible posée par une Russie renaissante.

    « Nous continuons de reconnaître que, collectivement, les forces conventionnelles des États qui composaient autrefois l’Union soviétique conservent le plus grand potentiel militaire de toute l’Eurasie; et nous n’écartons pas les risques pour la stabilité en Europe d’une réaction nationaliste en Russie ou des efforts pour réintégrer en Russie les républiques nouvellement indépendantes d’Ukraine, de Biélorussie et peut-être d’autres… Nous devons cependant garder à l’esprit que le changement démocratique en Russie n’est pas irréversible et que, malgré ses difficultés actuelles, la Russie restera la puissance militaire la plus puissante d’Eurasie et la seule puissance au monde capable de détruire les États-Unis »(sic)

    Cette doctrine officieuse suite à diffusion du NYT et réactions et dans un contexte de détente post guerre froide a été amendée mais à strict minima.

    Petit rappel des relations Russie Otan:
    Selon Vladimir Poutine, il a proposé l’idée d’une adhésion de la Russie au président Bill Clinton en 2000 lors d’une visite à Moscou, à laquelle Clinton a répondu qu’il  » s’en moquait  »

    Cette doctrine ne prenait pas en compte l’évolution future de la Chine en tant que première économie mondiale en PIB PPA et son association avec la Russie.

    Nous sommes en train d’évoluer d’un monde unilatéral avec les USA comme puissance dominante vers un monde multilatéral.
    On est en présence d’un rééquilibrage planétaire des forces en présence avec aussi une réorientation de la politique étrangère étatsunienne à l’encontre de la Chine. (Aukus)

    Dans ce contexte d’opposition USA/Russie, l’UE qui serait la première concernée en cas de dégradations économiques , énergétiques, militaires essaie de reprendre la main par la voie diplomatique et de la désescalade.

    https://www.bfmtv.com/international/macron-se-rendra-en-russie-lundi-et-en-ukraine-mardi_AD-202202040078.html

    Macron se rendra à Moscou , suivi par Olaf Scholz le chancelier allemand

    A suivre

    10
    1. Ukraine et autres

      Macron à Moscou et Kiev les 7 et 8/02
      Scholz à Moscou et Kiev les 14 et 15/02

      Union Européenne
      La position de la Hongrie : Orban
      le Premier ministre hongrois a rencontré le président russe et a publiquement déclaré que les demandes de Moscou sont raisonnables et que les sanctions ne mènent à rien.

      https://www.franceculture.fr/geopolitique/le-tropisme-tres-russe-de-la-hongrie-de-viktor-orban

      Et pendant ce temps , en parallèle des J.O, Poutine signe de gros contrats énergétiques (gaz et pétrole ) avec XI.

      De plus le vendredi 4 février, Vladimir Poutine et Xi Jinping ont cosigné une déclaration politique.
      Le texte reprend des thématiques rédigées par Moscou, transmis à Washington et à l’Otan au mois de décembre pour exiger des garanties écrites de sécurité.
      Le document dénonce également « l’influence négative pour la paix et la stabilité de la stratégie indo-pacifique des États-Unis ».
      https://www.linfo.re/monde/asie/jo-d-hiver-une-declaration-cosigne-par-poutine-et-xi-jinping

      A suivre

      2
  12. Le  » quoi qu’il en coûte  » a permis aux différents pouvoirs politiques et aux équivalents Medef(s) de tous poils, sans bouffer leur chapeau et donc sans passer pour d’affreux keynésiens, d’injecter beaucoup d’argent dans des économies soumises à la preuve que le capitalisme était bien une utopie qui ne fonctionnait pas.
    Résultats : Les  » économistes  » ne s’y retrouvent plus, croissance forte, inflation en progression, hausse des prix, Difficultés à gérer énergies diverses et ressources primaires, acheminement difficile des marchandises, pénuries multiples et problèmes d’embauches ; mais aussi profits incommensurables engrangés et peut-être autres conséquences pas encore visibles à l’œil nu dans un système désorienté. Les ci-devants économistes ne vont pas tarder à reprendre la main pour nous expliquer comment tout cela est relié, pourquoi la science économique est bien une science. Et pourquoi l’humanité ne pouvait pas rêver meilleure hypothèse de survie car nous savons désormais que ce n’est pas de trop de néo-libéralisme dont nous souffrions mais de pas assez.
    Les bruits de bottes un peu partout, l’apparition de nouveaux acteurs ne sont-ils pas le signe que les grandes puissances, leurs vassaux et leurs séides groupusculaires comme des milices et des cohorte de mercenaires s’occupent à se répartir et à réorganiser de nouvelles sphères d’influences pour parvenir à un équilibre inédit du monde dans lequel les préoccupations liées à l’effondrement seront forcément le nouveau décor ( ou cadre ) de la raison d’un capitalisme qui se réinvente ?
    Mais que faire de tout cet argent qui finira inévitablement, comme dit Paul Jorion, dans les mêmes grandes poches ? La crise sanitaire a créé les conditions d’une expérimentation  » grandeur nature  » dont n’avons pas fini de contempler les retombées catastrophiques. Voyez-vous l’image d’un nouveau mode de vie que donne aux jeunes gens, la publicité à la télévision notamment ?
    En attendant, suivre l’argent permettrait de savoir sur quels secteurs économiques on pariera dans les prochains mois et années : en « pôle position », l’éducation, la santé, l’armement, les transports et le logement sont à réinventer, tous secteurs offrant grâce à l’Intelligence Artificielle et au numérique des perspectives colossales de profits. Évidemment le piratage informatique, les tirs létaux par drones et autres preuves d’aspiration à la paix joueront un rôle important dans la recherche d’une harmonie universelle d’un autre écosystème au haut duquel les humains continueront d’accomplir leurs ravages et leurs prédations.
    Mais peut-être n’en avons nous pas terminé avec l’effondrement  qui redistribuera les cartes ; peut-être tout ne devrait pas se passer ainsi, pour le plus grand bonheur, des éco-anxieux que la perspective de l’élection de tel ou telle candidat plonge dans l’affliction.

    1
  13. Je vais aller près de mon père de 92 ans, je donne une énorme bibliothèque au Compagnons d’Emmaüs, et cette décision c’est en vous écoutant depuis des années, en vous ayant lu, que j’ai la force de la prendre. Comme disait Jean Genet « la liberté se met dans une valise ». Encore faut-il à 65 ans en avoir la force. Eh bien en vous écoutant, dans notre immense catastrophe prévisible maintenant, il ne reste que les petits gestes pour être un type bien sinon un grand homme.
    Merci Paul.

    7
    1. Ma 1ere femme disait que la liberté c’est quand on peut partir en mettant toutes ses affaires dans son break.
      Depuis elle a des monospaces..
      J’ai aussi beaucoup de livres dont je devrai me séparer, et on m’a parlé de les donner à recyclivre.
      C’est difficile de se séparer de ses souvenirs avec le confort mental de savoir qu’ils sont là meme si on n’y pose le regard.

      2
      1. @Toni
        Il y a une vérité en nous même qui n’est pas dans les livres. Malheureusement, notre attachement aux livres, comme à tout autre chose, est un carcan qui nous empêche d’accéder à cette vérité. Il y a dans le silence plus de vérité que dans toutes les bibliothèques. Quand chacun de nous partira pour le dernier voyage, nous n’auront pas de bagages. Alors autant commencer maintenant à voyager léger.
        Bien à vous
        🙏😊

        2
        1. Merci Pascal, j’ai bien peur de me faire vieux et conservateur sur bien des points. Etre un type bien, c’est joliment dit.
          Liberté et impression de libre arbitre : on est conditionné et on reproduit, je le pense de plus en plus.

          1. Il n’est jamais trop tard pour se mettre en chemin. Le bonheur n’est nulle part ailleurs qu’en soit même et ce bonheur qu’on cultive en soi déborde sur nos proche. Y a-t-il une autre vérité ?

  14. J’avais un collègue d’origine marocaine qui me disait : « Nous n’avons rien contre le fait que l’Amérique se prenne pour Dieu, pourvu qu’elle soit un Dieu juste… » J’ai vu là une partie de l’explication de la chute d’influence des États-Unis. Ils ont été trop souvent et ouvertement injustes, alors qu’ils s’arrogeaient le titre moral de gendarme du monde. Il y a un grand danger de chute après cette hybris hégémonique qu’ils manifestent un peu trop sottement depuis un certain temps. L’acceptation d’un monde multipolaire n’est pas facile pour tous…

    9
    1. La soumission au plus fort a toujours besoin d’une justification. Et quand ici même, les uns pourraient être « pro-russes » et les autres « pro-américain », nous n’en sommes pas moins dans une position de soumission. Soumission au néolibéralisme d’un côté et soumission aux potentielles velléités territoriales russes.
      Peut-on exister sans être soumis ou dominants ?

      1
      1. Bonjour,

        c’est oublier que nous les Français, l’on a de bonnes racines, on respecte les autres, avec leurs différences et leurs cultures (notre naÏveté c’est qu’on attend ça des autres),il y a pas besoin d’être pro-machin, il suffit juste d’être en accord avec nos racines, et pour nous les Français c’est facile, nous avons des racines.

        Cordialement,
        personne

        1. 2 réponses @ Personne :
          – j’aime beaucoup votre humour décalé .
          – mais peut être êtes vous sincère. Auquel cas, si vous croyez sincrément que « nous les Français, on respecte les autres « , c’est que vous n’avez jamais ouvert un livre d’Histoire.

          1
    2. Salut Jean Luc Mercier,

      Au sujet d’un « Dieu Juste », il y a quelque chose de judicieux, et il me semble que les USA on perdu l’unique occasion de l’Histoire récente de changer profondément les relations entre les peuples, et ce fut le jour du 11/09/2001. J’ai eu ce court espoir dans les semaines qui ont suivi.

      Il y avait deux options après ce choc. La Guerre, ou tendre l’autre joue en remédiant à tout ce qui a amené à cette acte, en allant chercher loin la réparation des causes et possiblement racheter les fautes de tous depuis au moins 400 ans. C’était à leur porté historique, et d’ailleurs paradoxalement fidèle à ce qu’ils proclament « christiquement », ils en avaient les moyens et la puissance. Ils ont failli. Ils ont été Judas, au lieu de Jésus. (vous conviendrez que pour un évangélique comme Bush c’est ballot de louper ainsi le coeur de sa foi…)

      3
  15. Suppositions
    – Xi a promis à Putin qu’il allait acheter le gaz qui devait normalement s’écouler par NordStream.
    – Biden a aligné le prix de son gaz sur celui de Putin.
    – Putin réfléchit, Manu gesticule, le reste du Monde retient son souffle.

  16. J.O d’hiver de Pékin sans public et sous bulle sanitaire , lié à la stratégie 0 Covid

    Quelques infos sur la pandémie

    FRANCE

    *Hospitalisations en cours:
    https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees#situation_hospitaliere_-_nombre_de_personnes_actuellement_hospitalisees

    04/02/2022 : 32.988 => en hausse

    les 3 pics d’hospitalisation précédents
    14/04/2020 : 32131 dépassé
    27/04/2021: 30954 dépassé
    16/11/2020 : 33466 devrait être dépassé rapidement (2 jours?)

    * Les décès hospitaliers

    278 décès essentiellement Omicron par jour en moyenne => en hausse

    https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees#situation_hospitaliere_-_nombre_moyen_de_deces_quotidiens_a_l_hopital

    *Le taux de positivité est à 34% , ce qui est un record
    https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees#situation_epidemiologique_-_taux_de_positivite

    *Le taux d’incidence est en baisse à 3130
    https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees#situation_epidemiologique_-_taux_d_incidence

    PLANETE

    https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries

    décès en forte hausse
    12445 décès le 02/02/2021
    dont USA + Europe (4443 + 3848) qui représentent 67%

    CHINE
    avec la stratégie 0 Covid
    – 03/02 : 39 cas positifs
    – 04/02 : 29 cas positifs
    – 0 décès

    3
  17. Sur la question du déterminisme, il me semble qu’il y a une erreur fondamentale à tirer d’une position philosophique déterministe (*) l’idée que « rien ne vaut la peine d’être fait, parce que tout est déjà écrit ».

    L’erreur fondamentale, c’est en quelque sorte de s’imaginer et de se considérer comme « hors du monde ». Or, s’il est vrai que « tout est déterminé », je fais moi-même partie de ce « tout ». Si bien que mes actions font partie intégrante de ce tout, elles contribuent à la chaine des causes et des conséquences, en étant déterminées certes par des causes qui me sont inconnues (dont la position philosophique déterministe suppose l’existence), mais aussi en déterminant à leur tour des conséquences.

    Je ne suis pas devant un Monde déterminé qui me serait extérieur, et qui reviendrait quoi qu’il en soit de mes actions à ce qui a été écrit d’avance par le Destin, Allah, les Parques ou quelque autre entité de ce genre. Mes actions font partie du Destin !

    Si « tout est écrit d’avance », alors mes actions contribuent à tenir la plume !

    Comme les causes qui suivant la position philosophique déterministe décident de mes actions me sont inconnues au moins dans leurs détails si ce n’est même dans leur principe, je n’ai pas à m’en préoccuper puisque je ne les connais pas et ne peux même les connaître.

    Il me suffit donc de faire ce que je veux, dans la mesure où j’en ai la possibilité physique bien évidemment… pour cette seule raison que je le veux.

    Mes raisons de le vouloir peuvent être très diverses, la recherche du plaisir, la peur, le désir de protéger, l’envie de me faire mousser, la curiosité de comprendre, parce que je trouve telle action belle, parce que je compatis au malheur d’un semblable, parce que je veux épater Sylvie de la comptabilité dont j’aimerais bien faire la connaissance, ou autre chose encore ? Mes raisons peuvent d’ailleurs dans une large mesure m’être difficilement compréhensibles – l’inconscient existe bel et bien.

    Mais ce sont les miennes. Même celles que je ne comprends pas, car mon inconscient c’est aussi moi.

    Et ce que je veux, je le fais. C’est là une raison suffisante.

    (*) Que je ne partage personnellement pas, mais enfin cela n’empêche pas de réfléchir aux conséquences d’une telle position

    1
  18. C’est marrant la façon dont les « jeunes cons » se croient plus malins que les vieux intelligents, comme dit Kanard on ne devrait pas répondre à ce genre de trolls, mais bon, parfois ça démange…. La réponse de Paul me plaît beaucoup. Ensuite le troll si le blog ne t’intéresse pas va voir ailleurs. Nous entre gens intelligents on se comprend, on partage des points de vue, on réfléchi. Bonne soirée à tous, camarades intelligents.

    3
    1. Y a-t-il de l’intelligence dans un territoire où des femmes et des hommes meurent encore de froid et de faim chaque année..?
      Il y a des gens éclairés, des gens cultivés, des gens sensible sans doute, mais l’intelligence ne vaut pas plus que l’argent si elle n’est pas transmise et partagée.
      C’est ce que je ressens sur ce blog et c’est la principale raison qui me donne à la fois l’envie et la force de tenter à mon modeste niveau d’y participer.

      1
    2. Peut-être s’agit-il du charmant voisin de M. Jorion ? L’arbre qui cache la foret ? ui sait….l’anonymat est bien utile dans ces circonstances

      1
      1. @Khanard

        Je n’avais pas fait de remarque sur le sujet , mais à la vue du contenu du commentaire de Pier , je m’étais fait la même réflexion.

        Son commentaire ,qui n’apporte pas d’avis argumenté sur la vidéo ,montre une personne perturbée voire exaspérée.
        A-t-il eu un évènement particulier qui a provoqué son énervement ?

        De plus son « Couillon va » est significatif d’une attaque personnelle par quelqu’un de très irrité.

        Le contenu de la réponse de Paul Jorion est d’autant plus intéressant.
        Bizarre

        https://www.youtube.com/watch?v=-Am18-CB1D8&t=2s

    3. Helene,

      Paradoxalement, y a un effet miroir entre ton commentaire et celui auquel tu réponds les deux se renforçant mutuellement.

      A croire même, que c’est en vérité, la même personne qui écrit les deux ! 😀

            1. en principe quand une personne n’a pas compris on tente de réexpliquer alors j’attends … sinon je vais finir par croire que je suis idiot.

                1. Bon, levons le voile alors.

                  Sauf erreur Helene en fait répondait à :

                  « Pier
                  4 FÉVRIER 2022 À 12 H 37 MIN
                  Paul, »

                  On est d’accord jusque là ?

                  Or dans ce message le fameux Pier 314116 précisait :

                  « A part une petite bande d’auto fascinés qui alimente cette farce. »

                  Et en lisant Helene plus haut qui écrit :

                  « Nous entre gens intelligents on se comprend, on partage des points de vue, on réfléchi. Bonne soirée à tous, camarades intelligents. »

                  Je me dis, hmmm, cette phrase pue du cul en rapport avec ce qu’avait précisé Pier sur l’adoration idiote. Celui qui ne sent pas la puanteur de cette phrase a le Covid long.

                  Et mon esprit parano précise donc :

                  « A croire même, que c’est en vérité, la même personne qui écrit les deux ! 😀 »

                  Après le plus étonnant est que tu te sois en fait senti visé par mon intervention…

                  Est-ce que tu as capté cette fois ou pas ?

                  1
      1. A Cloclo, lisant le blog de Mr Jorion depuis des années, sans faire de commentaires, celui ci était un peu énervé et spontané face à un troll agressif et peu respectueux. Je crois que cela m’a fort agacé. Ce qui est justement tellement intéressant sur ce blog c’est cette « intelligence » collective qui nous informe, et nous fait réfléchir, sauf certain donc apparement qui sont dans l’agressivité.
        Très cordialement à vous Cloclo.

  19. En fait, c’est bien ce que je pensais au sujet des blogs et des réseaux sociaux. Dès qu’on s’éloigne un peu de la ligne du parti pris on est rejeté et mis à l’écart. Un blog est très loin de la démocratie et d’une forme ouverte de dialogue. Il ne cherche qu’à réunir et conforter des gens qui pensent la même chose. Amusez-vous bien dans votre petit cercle d’initiés mais, n’oubliez pas qu’on apprend toujours par ce qui nous dérange.

    2
    1. Mais non, c’est pas ça, c’est qu’un Troll est un Troll, et partout où il va il ne peut pas s’empêcher de troller, et on lui dit d’aller pourrir le débat ailleurs.

      Mais comme je le dis toujours : je suis psychanalyste, je peux vous donner un coup de main si vous voulez vraiment sortir de la fosse du ressentiment où vous êtes coincé.

      3
      1. @ Monsieur Jorion

        Psychanalyse du psychanalyste

        Monsieur Jorion,
        Votre aversion pour le monde actuel, ses dirigeants et son fonctionnement semble traduire un manque d’affection, donnée à coup sur, mais peut-être aussi, reçue. Une déception professionnelle ou une rupture sentimentale est parfois la cause de ce symptôme. Dès lors, l’adoption d’un animal de compagnie, par les caresses qu’il suscite et qu’il offre pourrait constituer une thérapie intéressante en ce qui vous concerne. Pour l’animal en revanche le bénéfice n’est pas certain.

        1
        1. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai ce sentiment intuitif (qui me trahit rarement, comme vous le savez 😉 ), que vous finirez par vous amadouer : que vous faites partie de cette variété de Trolls qui, quand on leur témoigne avec constance de la sollicitude, finissent par rejoindre les rangs du genre humain.

          1
    2. On apprend peut être par ce qui nous dérange mais comme dit Mr Jorion un troll n’est qu’un troll, apparement vous vous n’apprenez rien de ce qui vous dérange, ah ah ah, tel est pris qui croyait prendre…. Vous ne devez pas lire beaucoup les commentaires du blog, que je sache tout le monde n’est pas toujours d’accord sur tous les sujets, nous au moins on confronte des points de vue, on discute, on ne s’insulte pas, on peut confronter des points de vue et rester polis. Vous les trolls n’avez aucun humour ni politesse. Si ça ne vous intéresse pas, on ne vous force pas….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.