Vidéo – La démocratie à l’américaine marque des points

La commission d’enquête sur l’insurrection du 6 janvier 2021

Partager :

24 réponses à “Vidéo – La démocratie à l’américaine marque des points

  1. Avatar de Hervey

    L’Histoire en temps réel, le temps d’une conversation.
    Chapeau Monsieur Jorion.

  2. Avatar de Pierre Guillemot
    Pierre Guillemot

    (seconde tentative ; on dirait qu’un incident technique a évaporé mon texte)

    L’avortement non constitutionnel, d’après la Cour Suprême. Est-ce cela que j’ai entendu ? Si j’en crois ce que j’avais lu précédemment, le projet est de dire, contrairement à Roe vs Wade (1973) qui interdisait aux Etats de légiférer pour restreindre le droit des femmes d’avorter, que les Etats ont le droit de légiférer. Et, certes, il y a des Etats dont la législation anti-avortement va pouvoir entrer en vigueur le jour où la Cour Suprême ne l’interdira plus.

    Dur, dur, la démocratie. Les élus du peuple d’un Etat décident que … Au nom de quoi est-ce contraire aux principes ? J’avais écrit à peu près le même commentaire sur l’article du Monde qui a démarré le sujet. Et j’avais pu lire des commentaires de mon commentaire, indignés ou étonnés à l’idée que j’ignorais qu’il y a des principes démocratiques qui sont au dessus de la démocratie (On fait des tas avec les opinons, le plus gros tas a raison. _ Alphonse Allais). Je serais d’accord si on retirait le mot « démocratiques » pour qualifier les principes. Certes il y a des principes. Et dans une démocratie (ce qu’Aristote considérait comme un des arcs de la circonférence des modes de gouvernement qui se succèdent) c’est le vote du peuple qui décide de leur valeur.

    Conflit d’intérêt : je précise que je suis pour la liberté de l’avortement, illimitée (mon idéal est la règle antique : le jeune citoyen accède à l’état d’être humain le jour où sa famille – en ce temps-là le paterfamilias – annonce publiquement qu’il est né ; avant, il peut être avorté, tué, exposé, vendu ; après, il est supposé avoir été un citoyen depuis sa conception). En même temps, je considère que l’avortement est un homicide volontaire, pas un geste d’hygiène.

    A part ça, pourquoi dire tant de mal du juge Clarence Thomas (membre d’une minorité, il est noir, descendant d’esclaves contrairement à Obama, et s’oppose tant qu’il peut à la discrimination positive, qui l’aurait peut-être aidé dans son ascension mais lui aurait laissé l’impression désagréable qu’il avait fallu l’aider).

    4
  3. Avatar de Lonylp
    Lonylp

    Une question comme un doute … Les Russes et leurs Hackers seraient-ils vraiment capables de destabiliser le système américain des élections et des bombes ? des institutions et des réseaux électriques ? des opinions à la Cour Suprême ?
    Je ne le pense pas, le ruse étant de faire penser cela possible au malade mental qui règne sur le Kremlin. pour un échec et mat de dernière seconde quand il faudra frapper. (?)

    1. Avatar de Paul Jorion

      Ah ! vous croyez que c’est terminé ?

      1
  4. Avatar de Chabian
    Chabian

    Trump et Zelenski, hommes de TV, même processus de prise de pouvoir(faussement démocratique). Ensuite ils ont besoin des bandes fascistes et ne peuvent les contrôler.
    Une idée à creuser.

    1. Avatar de Benjamin
      Benjamin

      @ Chabian,

      Mettre Trump et Zelenski sur le même plan ?!…

      Ca ne donne pas beaucoup l’envie de creuser la moindre idée sur le sujet.

      6
      1. Avatar de Ruiz

        @Benjamin Si justement c’est toute la puissance de l’analogie (qui n’est ni égalité ni identité) et semble à la base de la théorie des catastrophes, repérer, classer les motifs et en faire une analyse topologique spatiale (géographie) ou spatio-temporelle (histoire) plus cohérent avec le terme de catastrophe (singularité temporelle), sachant que les deux approches s’interpénètrent histoire physique de la terre ou géopolitique.
        Il ne faut pas laisser cette approche en plan, mais la généraliser.

        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          Effectivement quand Ruiz fait l’éloge de la puissance de l’analogie on se dit qu’il faut vite sauter dessus comme sur une mine.

    2. Avatar de Pierre Guillemot
      Pierre Guillemot

      Ami Chabian, vous mélangez l’empilement de l’Histoire. Zelinski a été élu par les citoyens ukrainiens, personne n’en doute. C’est en 2010 que Viktor Ianoukovytch est élu, contre son Premier ministre Ioulia Tymochenko, dans un processus électoral peut-être frauduleux. Il est pro-russe. En 2014, la « révolution de Maïdan », archétype de la « révolution de couleur » comme Soros sait en financer et la CIA en encadrer, le renverse, et après des mois de tumulte (et des dizaines de morts) son successeur Petro Porochenko, pro-américain, est élu régulièrement. En 2019, Volodymyr Zelensky est élu contre Porochenko et Ioulia Tymochenko, sans problème sur la régularité de l’élection, si ce n’est que les électeurs de Crimée et d’une partie du Donbass ne sont déjà plus là (depuis 2014). Autant pour le « faussement démocratique ».

      Trump a été élu, on ne peut pas plus régulièrement, par les électeurs des USA. Là aussi, le « faussement démocratique » est mal venu. Ce sont les mécanismes de l’élection par Etat, aussi vieux que la Constitution, qui lui ont permis de gagner avec un peu moins de voix que Hillary Clinton. A ce prix, on dira que la majorité absolue macronienne de la précédente assemblée en France est le résultat d’une pseudo-démocratie, qui donne quelques députés à un septième des électeurs et des centaines à une petite moitié.

      Ni l’un ni l’autre n’ont besoin des « bandes fascistes » qui existent peut-être en Ukraine, et sûrement pas aux USA. Il se peut qu’un parti fasciste aux USA trouverait son public de masse. L’échec (et la manière) du mouvement du 6 janvier montre qu’il n’existe pas. Lénine et Hitler étaient à la tête de professionnels qui manquent totalement à Trump.

      1
    3. Avatar de Rafio
      Rafio

      Questions peut-être (sans doute) farfelues : et si la stratégie de starification de Zelenski était justement pour lui un moyen d’échapper à l’emprise des « bandes fascistes » ? Devenir une sorte d’intouchable ? Se donner la possibilité de négocier à moyen terme avec le pouvoir russe sans être immédiatement liquidé par les éléments les plus extrémistes du pouvoir ukrainien (comme l’ont été 2 -ou 3 je ne sais plus – négociateurs dépêchés en Biélorussie dans les quelques jours suivants l’invasion) ?

    4. Avatar de Ruiz

      @Chabian En France il y a eu un peu Zemmour sur le même style, sans succès final à ce stade, et pour 2027 ou 2032 on peut parier sur Hanouna.

    5. Avatar de Pascal
      Pascal

      @Chabian
      Il n’y a pas grand mystère. Aujourd’hui, la vie politique est complètement scénarisée comme dans une téléréalité mais ça, partout dans le monde : de Poutine avec ses longueurs de tables à Macron dans sa gestuelle télévisée, en passant par Trump, Mélenchon et ses hologrammes, Kim Jong Hun entouré de ses preneurs de notes… il y a bien parfois quelques loupés comme F. Hollande sous la pluie ou l’équipe de Trump avec Gulliani qui se trompe d’adresse et se retrouve devant le rideau de fer d’un magazin fermé.
      La mise en scène de la vie politique a commencé avec JFK et l’avènement de la « télé », et n’a fait que se perfectionner. La question principale c’est : qui est le metteur en scène ? Et répondre par un simple nom de personnalité ou d’Etat est simpliste.
      La médiatisation a toujours servi les oligarchies au pouvoir et la scénarisation des personnalités publiques n’a pour objectif que de raconter une histoire (un roman) pour emporter l’adhésion des masses.
      Autrefois, il fallait une structuration territoriale pour faire passer le message : des cellules communistes, aux fédérations départementales, régionales jusqu’au national. C’était le rôle des partis politiques. Aujourd’hui, via le développement d’internet, il y a des tentatives et une tendance à passer directement de l’acteur principal au citoyen lamda grâce aux réseaux sociaux (voir Trump qui finance le sien). Dans les pays totalitaires, c’est plus simple puisqu’en Chine par exemple, c’est le gouvernement qui à la main sur la gestion de l’internet jusque dans son contenu.
      Alors, les hommes de télé qui deviennent des politiques, ce n’est pas une nouveauté : Trump, Zelensky…. Berlusconi, Mamère, Pepe Grillo, … (https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/01/13/01016-20170113ARTFIG00288-ces-journalistes-qui-changent-de-vie-pour-faire-de-la-politique.php). Médias et politiques sont intimement mèlés jusque dans les couples : Anne Sinclaire / DSK, Pulvar / Montebourg….
      Avec l’avènement de l’internet (libre) et tout de même une élévation globale du niveau d’étude des populations, les romans (récits) politiques ont du se perfectionner pour continuer à chercher à convaincre des citoyens plus librement informés. Et maintenant, au millieu de ce foisonnement de flux d’informations, à chacun d’exercer son esprit critique et de faire ses choix en connaissance de cause.

    6. Avatar de CloClo
      CloClo

      Chabian encore et Chabian toujours fidèle comme une ombre. Mais on peut voir maintenant que Chabian a plus à voir avec Trump et sa réalité alternative que Zelensky. Chabian en fait est plus près de Trump qu’il ne croit et tout aussi marionnette volontaire de Poutine que Trump. Et une simple petite pichenette le ferait vite tomber dans le camp des alternativistes.

      Et oui Chabian qui se plaindra qu’on le positionne Pro Poutine alors qu’il nous livre lui même les arguments en ce sens jour après jour.

      1
  5. Avatar de Tout me hérisse
    Tout me hérisse

    C’est une bonne chose qu’enfin le parti républicain comprenne le danger représenté par les ‘aficionados’ de D.Trump, concernant la démocratie, et puisse tenter par la suite d’établir au moins une séparation de ces gens à défaut d’une exclusion formelle.
    Sur un autre plan, l’on peut se poser la question de la politique menée par le président actuel J.Biden, politique qui n’a pas encore acté une rupture franche avec son prédécesseur, l’exemple le plus récent concerne les convocations au sommet des Amériques qui s’est tenu à Los Angeles et qui a provoqué une fâcherie avec le président du Mexique, lequel ne s’est pas rendu à ce sommet où l’un des thèmes concernait les problèmes liés à l’immigration.
    https://responsiblestatecraft.org/2022/06/10/bidens-summit-of-the-americas-showcases-failed-cold-war-style-worldview/
    J. Biden reste par ailleurs obnubilé par les élections à mi-mandat et voudrait pouvoir bénéficier des voix du sud de la Floride composées essentiellement des cubano-américains, dont les plus exigeant s’opposent à une reprise du processus initié par le président Obama, le résultat est une grave crise humanitaire à Cuba dont les populations les plus jeunes tentent d’aller vers d’autres cieux.
    https://diariodecuba.com/cuba/1655384110_40266.html

  6. Avatar de Tout me hérisse
    Tout me hérisse

    Un autre aspect de la politique anglo-saxonne pour ce qui concerne J.Assange :

  7. Avatar de amateur
    amateur

    Les Etats-Unis ont , depuis la guerre civile , toujours été en situation de sécession . Il suffisait de parcourir le pays pour se rendre compte qu’ il y avait au moins deux pays : la cote Est et la Californie . Dans les années septante dix il y avait aussi la  » rust belt  » , les états industrialisés ravagés depuis par la mondialisation qui eux n’ ont rien vu de la  » révolution  » culturelle de ces années là . Voir le film de Cimino  » The deer hunter « 

  8. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    Galileo avait choisi Dialogo écrit en italien pour pénétrer les esprits des « bourgeois » et déstabiliser l’élite.
    La démocratie américaine choisit le 7e art et la diffusion numérique, fer de lance bien rodé de l’Empire pour atteindre les masses.
    L’Europe se gratte le nombril.

  9. Avatar de Christian Brasseur
    Christian Brasseur

    Le cambriolage du Watergate il y a 50 ans n’était sans doute qu’un petit-avant-goût du 6 janvier 2021, puisque c’est bien le sein du sein qui fut littéralement violé, en direct, pour des millions de téléspectateurs. En discréditant les médias tout au long de son mandat, DT a sans doute voulu discréditer un pouvoir qui au moment voulu, contribuerait à faire éclater la vérité, comme ce fut le cas il y a 50 ans. Croisons les doigts qu’il en soit ainsi, et encore honte à DT et à ses sbires.

    1. Avatar de Ruiz

      @Christian Brasseur Impudeur attentat puritain mais pas profanation !

  10. Avatar de Pascal
    Pascal

    YouTube a retiré une vidéo mise en ligne par la commission d’enquête sur l’assaut du Capitole parce qu’elle montrait, sans contexte, l’ancien président Donald Trump évoquant, sans preuve, des fraudes lors de l’élection de 2020.
    https://www.journaldemontreal.com/2022/06/17/youtube-retire-une-video-de-la-commission-denquete-sur-donald-trump
    Quand l’éthique des réseaux sociaux se retourne contre l’expression démocratique !

  11. Avatar de Pascal
    Pascal

    Tous les Républicains loyaux aux principes démocratiques seront des traitres dans la logoré Trumpienne !
    https://www.challenges.fr/monde/pence-a-manque-de-courage-le-6-janvier-2021-au-capitole-dit-trump_817628
    Et tous les citoyens fascisants continuerons de boire les paroles frelatées de leur idole.

  12. Avatar de Pascal
    Pascal

    Même si Trump devait choir, la relève n’est-elle pas déjà prète chez les Républicains sécessionistes ?
    https://www.lejdd.fr/International/enquete-comment-le-gouverneur-de-floride-ron-desantis-est-devenu-le-nouveau-donald-trump-4118152

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta