Vidéo – Fissures au sein du Deep State

Les services secrets américains roulent-ils pour ou contre Trump ?

Partager :

8 réponses à “Vidéo – Fissures au sein du Deep State

  1. Avatar de Hervey

    Je n’arrive pas à être étonné que des eaux souterraines puissent suivre les cours qui sont en surface, que le monde des démocrates n’ait pas son pendant républicain dans les services secrets. J’ai même l’intuition que cela doit être probablement encore plus compliqué avec les taupes chez les uns et chez les autres.
    Je n’imagine pas qu’un Etat comme les US, impliqué dans autant d’affaires de part le monde puisse ne pas avoir au coeur même du pouvoir et en secret toutes les options à l’esprit et de rechange pour faire face aux situations les plus extravagantes. Pas surpris non plus que dans des moments particulièrement « instables » puissent échapper quelques électrons libres ou émerger des orientations mal anticipées suivies de sorties de route dévoilant ce que l’on a du mal à croire, forcément.
    Et que l’on préfèrera taire ou appeler autrement.

    1
  2. Avatar de sydney
    sydney

    Trump sera jamais arrêté visiblement ! Avec des taupes partout, ce jeu de pouvoir finira par anéantir complètement les USA.

  3. Avatar de Pierre Guillemot
    Pierre Guillemot

    Le deep-state a-t-il le même jour empêché Trump de se mettre à la tête des émeutiers, et essayé d’enlever Mike Pence ?
    J’ai une explication plus plate : Les deux équipes de protection, celle de Trump et celle de Pence, ont appliqué la procédure. Empêcher leur colis précieux d’aller dans un endroit où il court des risques ; ou, s’il y est, le sortir le plus vite possible. Si j’en crois divers récits de gens qui ont été sous protection policière (je n’en connais pas personnellement, mais j’ai lu Philippe Val, Salman Rushdie et quelques autres), il leur faut être très persuasif et donner de très bonnes raisons pour faire autre chose que ce que les protecteurs doivent faire (« Non, ce soir vous ne sortirez pas prendre l’air dans cet endroit qu’aucun de nous n’a sécurisé, attendez que ce soit fait. ») Apparemment, Mike Pence a su persuader ses protecteurs, pas Trump.

    1
    1. Avatar de Paul Jorion

      C’est en effet l’explication raisonnable. Mais pourquoi alors en effacer les traces ? Les comptes ont en effet été détruits après que la communication des textos a été réclamée. Pourquoi Pence pense-t-il qu’il s’agit d’une tentative d’enlèvement ? Alors qu’il s’agit d’une équipe qu’il connait. Et aussi, comme vous le soulignez, s’il s’agit d’une seule et même règle de sécurité, pourquoi le vi-ce président est-il autorisé à la contourner, et le président, non ?

      5
  4. Avatar de Lonylp
    Lonylp

    Il semble que la division des « services » américains sur le plan idéologique est une victoire de plus du camarade Poutine qui est parvenu à brouiller jusqu’aux traditions de loyauté des multiples agences US. La taille de celles-ci et le limogeage de certains chefs par Trump brouillent, égarent les repères et les serviteurs honnêtes. La préparation d’un coup d’Etat passe par ce premier travail : égarer les Renseignements au point de laisser l’état-major ou les commission d’enquête perdus. Lénine explique bien cette stratégie. En quatre ans Trump a rendu un service inestimable aux ennemis de la démocratie à l’intérieur des USA, pays surarmé et au fond peu cultivé. (Il n’a que 200 ans de mémoire historique, la France 2000 ans).
    La seule chose à espérer serait une inéligibilité de Trump pour le reste de sa vie. Mais le pire reste possible dans le chaos général qui se prépare écologiquement parlant. (ancien capitaine dans les « services » français)

    1
    1. Avatar de Pierre Guillemot
      Pierre Guillemot

      Cher Lonlyp, votre « … et au fond peu cultivé » me rappelle de joyeux souvenirs de polémique (sur le web) avec des communicants chinois sur la profondeur des civilisations. « L’Europe prétend avoir 2000 ans de continuité civilisationnelle, alors que nous en avons 5000. » Ce en quoi ils montrent une certaine méconnaissance de l’Europe, oubliant à la fois l’éclipse des lettres et de la continuité politique à la fin de l’empire romain, et la disponibilité, dans une leçon très sûre, de la Bible en grec (la Septante, produit de la société des Ptolémées) depuis plus de 2200 ans, sans parler de l’hébreu (est-il européen ?) ; la « Guerre du Péloponèse » de Thucydide, texte d’histoire contemporaine, date de 2400 ans.
      Et au temps où je lisais un hebdomadaire indien (en anglais), je voyais passer l’un ou l’autre lettré parlant des « dharmic values » qui précèdent les droits-de-l’homme de quelques millénaires.

      Pour faire de la micro-contestation : la société américaine a été fondé par les premiers émigrés d’Europe du nord vers la côte est des futurs USA, au nord (Plymouth, 1620) et au sud (Jamestown, 1607), d’emblée complète avec la religion chrétienne, les institutions démocratiques, les esclaves noirs, et l’extermination des Indiens. Les petits Américains apprennent ça avec dévotion, et on ne leur fait pas ignorer que les fondateurs étaient des Européen instruits, pas nos ancêtres les Gaulois. Donner 200 ans à la civilisation américaine (1820, mais remontons à 1776 pour avoir une date) , c’est comme décider que la France a commencé en 1792.

      A part ça, votre certitude que le Poutine tout-puissant a à lui seul semé une confusion digne de Babel a quelque chose de biblique. Comme si le désordre d’une démocratie en temps de paix ne suffisait pas.

  5. Avatar de Lagarde Georges
    Lagarde Georges

    Malgré tous mes efforts, je n’arrive vraiment pas à imaginer Trump se lançant à l’assaut du Capitole à la tête de ses partisans!

    Il est bien possible qu’il se soit senti gêné de rentrer se mettre à l’abri à la Maison-Blanche après avoir annoncé qu’il irait lui aussi au Capitole. Pourtant, laisser ses partisans – y compris ceux chargés de protéger Pence ou les membres du Congrès – prendre tous les risques pendant qu’il attendait prudemment de voir comment les choses évoluaient me semble tout à fait conforme à ses habitudes.

    Peut-être ne s’est-il pas occupé lui-même de préparer le coup à l’avance, ce qui pourrait expliquer que la commission d’enquête ait du mal à lui reprocher plus que des tweets et des discours.

  6. Avatar de Zoupidou
    Zoupidou

    En tous cas ça a l’air de faire un fameux pataquès là-bas. J’attends les conclusions (s’il y en a de définitives) avec impatience sur ce sujet passionnant et ayant plus d’impact qu’il n’y paraît sur l’avenir de toutes les démocraties.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. @Christian Brasseur Interdiction totale et partout de la corrida, Constitutionalisation du droit des femmes au libre avortement, réintégration des soignants…

  2. Rhaaa la vache j’ai vu le « t » à peu mais en quelque milliseconde après avoir cliqué « laisser.. » L’orthographe est juste…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta