La Grande-Bretagne prend conscience

Partager :

81 réponses à “La Grande-Bretagne prend conscience

  1. Avatar de Hervey

    Les feux ici, les inondations là-bas …
    Mr Planet’s day-to-day business.

  2. Avatar de Khanard
    Khanard

    ce n’est qu’un début ! La fête finale va être grandiose !

    1. Avatar de Jacqueline Subias
      Jacqueline Subias

      Hervey, Khanard,
      Réjouissons nous, nous ne serons pas là pour voir, on sera au paradis, c’est sûr ! Et entre temps, courage ! résistons !

      (j’ai cherché sans trouver la traduction de « résistons » en béarnais du pays de Jean Lassalle, notre Résistant national de la 1ère heure -dans les milieux politiques –

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        en béarnais je ne sais pas mais en occitan toulousain on resistir, téner ! Cap diou !! 😂😂😂

        1. Avatar de Jacqueline Subias
          Jacqueline Subias

          Cap diou ! c’est pas mal, mais si on demande à Dieu alors, on est mal barré ! Il compte sur nous, il l’a bien dit dans je ne ne sais plus quel verset (à Adam sûrement)

          1. Avatar de Khanard
            Khanard

            Heu !! Adam ne fait il pas partie du Coran ? une vague histoire de création d’un homme d’argile ? A l’image de Dieu et devant lequel Ibis n’a pas voulu se prosterner ? Toutes ces histoires me dépassent. Bon à ma décharge je ne suis pas croyant , athée on dit .

            1. Avatar de Jacqueline Subias
              Jacqueline Subias

              Khanard
              Le coran et avant les évangiles des chrétiens ont « prolongé » ou « revu et corrigé » la bible selon Abraham. Mais Abraham est un patriarche dans la bible, il n’en est pas l’auteur. Alors qui a écrit la bible ? Mystère et boule de gomm’ … J’aurais tendance à penser que ce sont des ou un brahmane de l’Inde antique, peut-même ensuite réécrit par Zarathoustra créateur du zoroastrisme, et enfin réécrit par les prêtres juifs de la Torah…. Cest comme les mille et une nuit en somme. Mais ne suis pas spécialiste. Très curieuse seulement.

              https://www.rts.ch/info/culture/12083120-qui-a-ecrit-la-bible-un-mystere-bientot-peutetre-elucide.html
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Abraham

      2. Avatar de Pascal
        Pascal

        Ce n’est pas la traduction mais une expression pas complètement béarnaise mais qui s’affranchit des frontières : NO PASARAN !

        1. Avatar de Jacqueline Subias
          Jacqueline Subias

          Pascal,
          ça fait révolutionnaire. Cf le commentaire que j’ai ajouté répondant à Juillot Pierre 11:42

          1. Avatar de Thomas Jeanson
            Thomas Jeanson

            Le  » Tots Amassé  » / tous ensemble gascon sonne bien aussi….

            1. Avatar de Jacqueline Subias
              Jacqueline Subias

              Thomas Jeanson
              Ah oui ! Super cet échange à partir d’un commentaire anodin. J’adore !

  3. Avatar de Philippe Soubeyrand

    Allez !

    Je vois que de plus en plus de monde sur ce Blog devient enfin lucide ! 😉

    Alors avec ça, ce sera bien pire :

    https://rsoe-edis.org/eventMap

    Mes Amitiés du Midi,

    Philippe

    1. Avatar de Paul Jorion

      Malheureusement, en l’absence de toute explication, il est impossible de deviner ce que représente cette carte.

      2
    2. Avatar de arkao

      Je ne savais pas que la « systémique » consistait en un inventaire/catalogue « d’incidents » (ou écarts à une moyenne).

      2
    3. Avatar de Philippe Soubeyrand

      Bonjour,

      La condescendance serait-elle de mise maintenant sur le Blog de Paul Jorion ?

      Tiens donc, je n’étais pas au courant…

      Ceci dit, est-il nécessaire de donner une explication à ce qui n’en a pas besoin ?

      Quant à la systémique, tout du moins celle que je suis vraisemblablement le seul à pratiquer depuis plus de 12 ans, elle se soucie avant tout de la supervision des points de fragilité des systèmes complexes observés ; dixit mon livre III qui paraîtra bientôt et que personne n’achètera par orgueil… Pour y arriver, il faut se concentrer sur la collecte des données des occurences (https://www.cnrtl.fr/definition/academie8/occurence).

      Sans cette collecte de données, cette supervision devient impossible.

      Des sites comme celui-ci permettent d’avoir une vision plus ou moins exhaustive de la situation globale en temps réel ; seul, on ne peut pas avoir les yeux partout à la fois, c’est humainement impossible, et même une IA n’y parviendrait pas en juillet 2022, ni même jamais. D’ailleurs, ce dont nous avons le plus besoin, ce sont des agents de collecte d’information qui n’ont nul besoin d’être des scientifiques pour y arriver. Du coup, des sites comme celui-ci, il en existe beaucoup d’autres, ce qui permet de recouper un très grand nombre d’informations, de les vérifier, voire de les compléter avant de pouvoir extrapoler quoi que ce soit, car forcément, il n’y a pas une seule source de données qui soit suffisamment exhaustive en juillet 2022 ; à cela, dites d’ailleurs merci à l’entrave, minutieusement orchestrée par les états capitalistes, et fièrement maintenue par les scientifiques de tout poil non moins capitalistes, à la libre circulation des informations et des données de la science ! Et ils osent nous parler de ruissellement sur fond de copyright ? Faites moi rire…

      Tous ces gens ne font que se tirer une balle dans le pied ! Alors Macron et son plan pour replanter des arbres ?

      Ça crâme beaucoup trop tôt de tout côté selon certains, et ils ne comprennent pas pourquoi ! Pourtant, même le sixième rapport du GIEC est encore en retard de dix ans aux yeux de quiconque saurait pratiquer la systémique correctement comme je le fais ! Malgré cela, ils ont tous salué ce rapport, et même vous Paul, vous l’avez salué en dépit de mes alertes ! Alors à quoi bon saluer quelque chose qui ne nous sert strictement à rien parce que d’ores et déjà dépassé par les évènements en cours ?

      Au passage : il nous a coûté combien ce sixième rapport du GIEC ?

      Moi je ne coûte rien à personne depuis plus de 12 ans !

      Je vous avais toujours dit que le cinquième rapport était lui même déjà très en retard ! J’en ai donné les raisons sur plusieurs de mes billets, mais rien n’y fait ! Personne ne veut entendre ce que j’ai à dire !

      Alors on se contente de verser dans le spétaculaire sans comprendre le pourquoi du comment, pour peu que cela permette de faire encore et toujours de l’argent, c’est tout ce qui compte à leurs yeux !

      Des projets, des affaires, des libertés individuelles à outrance en plein emballement systémique global, et personne, à par moi, qui ne dit quoi ?

      J’ai écrit un jour à des ABPJ que j’estime beaucoup, que je pourrai ainsi vivre malgré moi, les dernières phases de l’emballement systémique en cours du haut de mon point d’observation minutieusement choisi ! Et c’est très exactement ce qui est en train de se passer en ce moment même…

      Si vous aviez pu voir le panache de flames et de fumées s’élevant au dessus des montagnes des Bouches-du-Rhône, alors vous sauriez vous aussi à quel point tout est d’ores et déjà plié au carré…

      Et si vous cherchez encore et toujours des responsables, eh ! bien regardez-vous simplement dans un miroir…

      Mes Amitiés du Midi,

      Philippe
      Le retard n’a pas de prise sur moi…
      Il n’en aura jamais…
      IL FAUT TOUT STOPPER ! ET VITE !

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        @Philippe Soubeyrand
        je ne sais pas s’il y a sur ce blog un ton de condescendance, chacun a son style , ses forces , ses faiblesses et dans tout ce charivari on tente tant bien que mal à se faire une idée.
        Par contre, et puisque la condescendance ne semble pas être votre profil, et bien je me permets de vous dire en toute honnêteté que votre ton est trop messianique , trop péremptoire.
        Les réflexions «Moi je ne coûte rien à personne depuis plus de 12 ans !»
        «et personne, à par moi»
        sont un bel exemple du « moi je » .
        Je comprends que votre position soit délicate, ne pas être entendu est toujours frustrant, mais si votre diagnostic est si pertinent , ce que je ne mets pas en doute loin de là, si votre conviction est inébranlable alors il faut ne pas hésiter à faire porter votre voix auprès des instances supérieures qui elles prêteront une écoute plus respectueuse et probablement sans condescendance .

        ps: je sais que vous ne répondrez pas à mon commentaire comme à votre accoutumée et s’il ne s’agit pas de condescendance de votre part je pourrai par contre y voir un certain dédain.

        cordialement.

        PG

        3
        1. Avatar de Jacqueline Subias
          Jacqueline Subias

          Khanard

          « je ne sais pas s’il y a sur ce blog un ton de condescendance, chacun a son style , ses forces , ses faiblesses et dans tout ce charivari on tente tant bien que mal à se faire une idée. »

          En fait comme partout ! Vous ne trouvez pas ?

          1. Avatar de Khanard
            Khanard

            je ne sais pas trop si votre question réponse se réfère à la condescendance ou bien à la seconde partie de mon commentaire .

            1. Avatar de Jacqueline Subias
              Jacqueline Subias

              Khanard : la seconde de cette même phrase (soit, sans « condescendance »)

      2. Avatar de Otromeros
        Otromeros

         » TOUT STOPPER  » …?

        Si en plus on prend en compte les quelques commentaires suivants… on devrait pouvoir facilement??.. commencer par ça.. : …

        … déjà revenir seulement 20 ans en arrière
        https://www.pourleco.com/environnement/le-lourd-bilan-climatique-du-low-cost-aerien

        …  » Spécialisé sur les trajets courts, le low cost aérien concurrence le train qui crée 79 % moins d’émissions. Le low cost attire des voyageurs qui, sinon, ne prendraient pas l’avion. Ryanair a multiplié le trafic sur les lignes Royaume-Uni-Bergerac par 19 entre 2000 et 2017. Un vol de moins de 500 km produit 85 % fois plus d’émissions au km qu’un vol de plus de 2 000 km.  » …

        A interdire totalement (TOTALEMENT et sans sursis..) pour commencer..

        (J’entends quelques soupirs au fond de la salle..!)
        Puis , si on y arrive (politiquement) .. idem pour TOUS les autres moyens de transport (low cost) …

        Et , évidemment.. c’est bien sûr.. , NE PAS remplacer par ça : https://sosoir.lesoir.be/fin-du-low-cost-en-avion-3-alternatives-pour-voyager-economique-et-ecologique

        Sans nécessairement arriver à cette conclusion : https://bonpote.com/pourquoi-arreter-lavion-ne-devrait-plus-etre-un-debat/

        1
        1. Avatar de François M
          François M

          Il me semble que chez nous les vols intérieurs où un TGV fait le trajet en moins de 3 h devaient être interdits (une des très rares propositions acceptées de la Convention Citoyenne pour le Climat). Il n’en a rien été au final (comme dit Jacqueline Subias, un pas en avant, deux en arrière)

  4. Avatar de arkao

    Pour les futurs réfugiés climatiques.
    Après une seule et unique journée hier à 40 degrés, la fraicheur est revenue au cours de la nuit. Là il pleut doucement mais surement. Les pâtures sont vertes, les moissons terminées, l’eau coule dans les rivières, les forêts sont ombragées.
    A tous ceux qui ont quitté le pays pour se dorer leurs vieilles miches au soleil du sud, je dis « êtes-vous sûrs d’avoir fait le bon choix » ?
    http://tchiotbiloute59.unblog.fr/lavesnois-en-image/
    Allez, venez. J’ai mis au frais une bière pour vous et un petit maroilles dont vous me direz des nouvelles.

    3
    1. Avatar de François Corre
      François Corre

      https://www.youtube.com/watch?v=sx3OtnV89zs
      Oui, ou aussi le pays de Caux.
      « Bourvil – Un clair de lune à Maubeuge » 😉

    2. Avatar de Pascal
      Pascal

      Qu’est ce qui nous pousse à vouloir voyager ? Passer quelques jours ici ou là, pour revenir chez soi.
      Les vraies vacances, d’après ma femme, c’est sortir de la routine du quotidien.
      Peut être avons nous besoin de paysages lointains parce que nous ne savons pas découvrir ce qui est juste là, à portée de notre main.
      Finalement, ne sommes nous pas seulement à la recherche de nous même ?

      1
      1. Avatar de Paul Jorion

        Aller à la plage et se baigner, voir des gens (on est isolé le reste de l’année), échanger une ou deux fois par an avec sa cousine l’info sur comment vont les enfants (mon cas la semaine dernière), voir Naples [et le Vésuve] (avant de mourir), il n’y a pas que des raisons idiotes pour voyager.

        6
        1. Avatar de Pascal
          Pascal

          Pourquoi Naple et le Vésuve ?
          Il y a aussi la Grande Muraille, la Baie d’Halong, la Grande Pyramide de Kéops, la Matchupichu, Venise, New York, les Kerguelens, St Petersbourg, Tarbes avec sa gigantesque salle de sport toute neuve appelée « L’usine  » (à non, ça c’est Macron aujourd’hui ), les Cyclades, Rome et la Basilique St Pierre, l’Everest, les Îles sous le Vent…. Et le Mont Analogue ! 😉
          Combien de vies pour tout ça ?

          1. Avatar de Paul Jorion

            « Pourquoi Naples et le Vésuve ? »

            Cela s’appelle une « référence culturelle ». En l’occurrence, une citation de Goethe.

            1
            1. Avatar de Pascal
              Pascal

              Geothe était il un bon agent touristique ?
              Blague à part, Paul, finalement j’ai peut être trouvé un critère. Il y aurait les voyages que l’on fait par amour pour les autres et ceux qu’on ferait par amour de soi. Et je distinguerais même un troisième type de voyage. Celui qu’on fait seul à pied pendant plusieurs jours à la découverte de soi même, avec la destination de son choix : St Jacques de Compostelle ou le Vésuve.
              Qu’en pensez vous ?

              1. Avatar de Khanard
                Khanard

                @Pascal

                « Celui qu’on fait seul à pied pendant plusieurs jours à la découverte de soi même »

                pour vous conforter dans vos suppositions je vous conseille du très regretté Axel Khan « Pensées en chemin » et aussi  » Entre deux mers » et enfin « Chemins ». J’avais eu l’extrême privilège de l’accompagner pendant quelques km dans l’arrière pays niçois. C’était un homme généreux et qui je dois le souligner très accessible. Pour preuve il annonçait son trajet , j’ai saisi l’occasion. Moment d’une grande richesse philosophique .

                1. Avatar de Pascal
                  Pascal

                  Merci Khanard
                  Effectivement il y a Axel Khan mais il y en a aussi beaucoup d’autres
                  (https://www.lemonde.fr/festival/article/2017/09/08/eloge-de-la-marche-six-ecrivains-racontent-ce-qui-les-fait-avancer_5182663_4415198.html)
                  Mais cette rencontré avec soi même est ouverte à tous. Chacun de nous peut y consacrer quelques jours de sa vie.

        2. Avatar de Pascal
          Pascal

          Vous aurez noté que tout le monde a de bonnes raisons de voyager (moi aussi ). Comment savoir si c’est une raison idiote ? Qui pour en juger ? Quand un Ministre prend un jet privé pour traverser la France, c’est pour gagner du temps et le temps des Ministre est précieux.
          Quand mon billet d’avion est moins cher que le train, c’est pour gagner de l’argent.
          Je me souviens d’une époque, j’étais animateur de colo pour des ados du Comité d’Entreprise d’AirInter. Tous ses jeunes gens de 15 à 17 ans voyageaient en payant 10% du prix du billet. Je me souviens de cette conversation entre ados :
          – tu fais quoi après la colo ?
          – je sais pas. Quand j’en ai marre de Paris, je vais à la plage en Corse pour la journée ….
          A l’époque, ce jeune homme payait 50 Fr pour l’aller retour dans la journée. Pourquoi s’en priver ?
          Oui, j’ai des oncles et tantes agriculteurs en Beauce (petits agriculteurs qui n’avait pas pris de vacances avant) qui a la retraite sont partis visiter la Chine une année, le Vietnam une autre. …
          Était ce une raison idiote ? Je ne sais pas. Je sais seulement qu’ils n’ont rien compris de la Chine et que de retour chez eux, ils retrouvaient leur quotidien inaltérable avec aussi les (mauvaises) histoires de familles, les soucis de santé, voir venir la vieillesse et rester désemparés.
          Savaient ils encore savourer la beauté d’une fleur dans leur jardin et s’émerveiller chaque jour ?

        3. Avatar de Sous-fausse-identité
          Sous-fausse-identité

          @Paul Jorion Ces raisons de voyager de ne sont peut-être pas idiotes, mais c’est la façon de voyager qui compte. La bonne façon de voyager c’est celle de Montaigne pour aller visiter l’Italie, ou celle de Malesherbes pour assouvir sa passion botanique ou encore celle du jeune Pagnol pour aller dans la maison de vacances familiale. Et vous le savez très bien.

          Je vais me faire virer encore une fois, mais c’est comme ça.

          1
        4. Avatar de Khanard
          Khanard

          Pourtant vous écrivez dans « Comment sauver le genre humain » dans le chapitre Crise écologique: le plus éminent des risques existentiels, paragraphe La rationalité économique face à l’urgence climatique; je cite: « En «science» économique, on réalise des raisonnements «à la marge». Autrement dit, si on consomme une unité supplémentaire, si infiniment petite soit-elle, quel en sera mon coût et quel en sera mon gain ? Si j’extrais un litre de pétrole des souterrains de la Terre, je peux produire X litres d’essence et je peux rouler Y kilomètres, juste assez pour rendre visite à des amis. Le coût est celui de l’extraction et de la transformation du pétrole en essence. Le bénéfice est celui de rendre visite à ses amis , passer du bon temps.
          C’est un raisonnement «à la marge» parce que c’est un litre de pétrole supplémentaire, un voyage supplémentaire pour rendre visite à mes amis. Ce litre de pétrole est si négligeable par rapport au tout que je ne prends pas en compte l’impact sur l’environnement. Or c’est bien cela le problème : à force de raisonnements marginaux de la sorte, ce sont des effets macro que l’on ne prend pas en compte .  »

          Rassurez vous je ne cherche pas à vous acculer , nous avons tous des contradictions , les connaître permet de se réaliser.

          ps: Philippe Soubeyrand doit être content .😉

          1. Avatar de Paul Jorion

            Vous ne comprenez pas ce que je dis :

            1) quand j’écris « en « science » économique », les guillemets que je mets à « science » sont là pour signaler que selon moi, c’est faux

            2) personne ne renoncera à voir sa cousine une ou deux fois par an pour parler des enfants. Le coût en pétrole de cela est incompressible. Nous ne changerons nos comportements que sur des trucs insignifiants qui ne font aucune différence = « mettre fin à l’usage du plastique en interdisant les coton-tiges et les pailles-chalumeaux des enfants ».

            1. Avatar de Khanard
              Khanard

              ah ok ! j’étais complètement passé à côté ! Autant pour moi ! pour les guillemets sur science , connaissant vos considérations à ce sujet j’avais saisi . Mais pour le reste non . Veuillez m’excuser humblement .

      2. Avatar de Chabian
        Chabian

        Suite à la réponse de Paul, je me dis qu’il y a une confusion entre la vacance et le voyage, qui demandent un distinguo. Et qu’on peut questionner leur « fonction », leur besoin.
        « La vacance, c’est sortir de la routine du quotidien », dit celle dont Pascal est le compagnon. Le quotidien, c’est surtout la charge mentale des taches ménagères, des « courses » d’aujourd’hui pour le repas de demain et du souci de l’entourage. Il y a ensuite les obligations sociales, les assemblées rituelles et les occupations que la répartition du travail nous imposent. Mais pourquoi le besoin d’une si forte rupture ? d’arrêter les horloges ? La fable raconte que le lion dort quand il est repu tandis que le tigre est toujours en éveil à l’affut d’une proie. Nos ancêtres dans la savane, ayant quitté la canopée (un furieux incendie de forêt expliquerait-il le passage du singe à l’humain ?), auraient-ils renoncé à la sieste ?
        Le voyage, c’est rencontrer d’autres paysages, mais aussi d’autres groupes humains, d’autres cultures, d’autres cuisines, d’autres rituels, d’autres agricultures et d’autres organisations du travail. C’est donner et recevoir l’hospitalité. C’est pratiquer la paix. Toutes choses que le tourisme industriel nous a fait perdre : il nous baigne dans le tourisme bourgeois, méprisant, surplombant « un si joli village de pêcheurs ». Avant cela, il y eut un tourisme prolétaire en 1936 et suivantes : en vélo et en camping. Le voyage, c’est aussi oublier puis retrouver l’endroit où l’on vit, en prendre la mesure.
        Enfin, il y a la transhumance, il y a l’expatriation. Il y a aussi l’exogamie… ou l’exo-andrie. Autres besoins, autres aventures. Et dans l’effondrement climatique, le refuge climatique dont parle Arkao, c’est un besoin dont on se passerait bien !

        1
        1. Avatar de Jacqueline Subias
          Jacqueline Subias

          Chabian
          Je pense que les voyages sont nécessaires pour au moins ne pas devenir trop coincé dans sa routine qui ratatine et sa suffisance qui rend aigre et misanthrope. Pas forcément besoin d’aller loin , juste changer de milieu, de points de vue réjouissants , d’autres perceptions du monde. Une respiration qui appaise.

          Hélas, nombreux touristes (surtout français mais pas que) se croyant importants vu le fric qu’ils dépensent, jouent aux rois exigeants, houspillant les serveurs de café ou de restaurant qui ne les servent pas assez vite à leur goût (d’où le fait que ces derniers font un travail si difficile trop mal payé ; cf sur autre billet commentaire citant les milieux professionnels qui explosent, j’ai de la suite dans les idées, clin d’oeil)

        2. Avatar de Pascal
          Pascal

          Là où vous avez raison Chabian, c’est qu’il y a bien une culture bourgeoise et même aristocratique du voyage qui s’est glissée dans nos représentations. Notre d’ouvrages témoignent et racontent combien le voyage est aussi un moyen de tromper l’ennui. Et dans notre secrète ambition bourgeoise, ne pensons nous pas que les voyages sont aussi une marque de richesse. Je parle bien sûr de tout ces voyages clé en main à bas coût qui débordent des agences. Et revenant au boulot, on se la pète en clamant : cette année j’ai fait la Chine !
          Et même le tourisme prolétaire s’est jeté sur les mêmes plages et les mêmes stations de ski que les vrais bourgeois, au point que ces derniers ont du faire grimper les prix pour rétablir une vraie hiérarchie sociale.
          Le voyage n’est pas un besoin sauf dans ce que dit Paul du lien familiale. Or les familles qui autrefois vivaient si ce n’est dans même village ou les villages voisins, les familles ont littéralement éclaté, à la faveur d’un pétrole pas cher et de l’explosion de la voiture individuelle, le TGV et même l’avion. Dans les pays riches, nous avons fait une orgie énergétique dont nous sommes devenus dépendant.

      3. Avatar de François M
        François M

        « Peut être avons nous besoin de paysages lointains parce que nous ne savons pas découvrir ce qui est juste là, à portée de notre main. »

        Oh oui … il y a quelques jours, j’ai démarré un nettoyage en profondeur du terrain le long du mur Est de ma maison. Il y a une épaisseur de cailloux assez gros ramassés dans le jardin et qui sert de décoration, mais qui a fini par être envahi de chiendents, malgré le sol sec et ingrat. Je déménage donc lesdits cailloux et soulève cette terre ingrate pour y retirer les longues racines de l’herbe lorsqu’au pied d’un groseillier, semé là par un oiseau de passage, j’ai vu une abeille sauvage, sans doute une osmie, tourner autour désespérément avant de rentrer sous une pierre : il y avait là son nid, et sûrement ses petits. Elle ne reconnaissait pas les lieux suite à mon chamboulement, mais ouf ! je n’avais rien détruit ! J’ai tout laissé bien sûr, et j’ai observé les vas et viens de l’abeille avec un réel bonheur. De vraies vacances.

        Distance entre mon chez moi et ce dépaysement : quelques cm. Coût : 0 €. Coût en CO2 : 0 g

        3
        1. Avatar de Pascal
  5. Avatar de Régis Pasquet
    Régis Pasquet

    Jusqu’à une période récente, j’étais persuadé qu’il revenait à  » mon camp  », celui de l’anti-capitalisme, de convaincre le reste de l’humanité de prendre la responsabilité de nous débarrasser des dogmes bourgeois et des certitudes puissantes. Dans une démarche démocratique supérieure à laquelle chacun pouvait souscrire. Hélas !
    Mais je viens de comprendre qu’en réalité la balle n’a jamais été de mon côté. Toujours de celui des riches, des classes supérieures, des profiteurs, des décideurs, quels que puissent être les noms que l’on donne à celles et ceux qui sont nés avec la conviction qu’ils ont toujours été sur la Terre pour décider. Et qu’eux seul pourront imposer le nouveau cadre dans lequel installer idées neuves et actions d’éclat. Sans fomenter ni révolutions ni coups d’états.
    Eux seuls décideront du moment opportun pour sauver l’espèce humaine et nous permettre de vivre un Moment Pearl Harbour.

    2
    1. Avatar de Jacqueline Subias
      Jacqueline Subias

      Régis

      Je suis d’accord avec vous, mais je pense aussi que les ultra-riches se sont fait autant avoir que les moins riches, ou même pas riches qui ont consommé comme des nantis (nous vous moi, tous les occidentaux, intoxiqués à la surconsommation).
      Je pense que l’argent est depuis très longtemps une drogue dure, la pire qui soit, plus que l’héroïne, les acides, les joints, le tabac et l’alcool, qui à côté sont de la gnognotte. Il est presque impossible de se désintox tant c’est un monde âpre, avec des règles perverses.
      Sauf si on fait comme je l’ai fait ainsi que d’autres : un pied dedans, un pied dehors.
      Il n’y a pas que des pourris chez les riches et ultras riches. Tous ne sont pas Trump Poutine et consorts.
      Attention je ne les plains pas. Le jour de leur mort ils en auront malgré tout profité.
      Je plains plus ceux qui n’ont jamais rien eu et doivent aussi souffrir des excès des nantis, comme cette petite fille de 5 ans en Inde qui tissait par terre des échantillons de madras que je faisais tisser et à qui j’a dû demander de recommencer. Cela m’a donné envie de vomir et j’en ai eu un toc (je me lavais les mains tout le temps) pendant presque 3 semaines.
      Je ne l’ai jamais oubliée. C’est ce qui m’a permis de garder un pied dehors.
      Mais à combien d’occidentaux cela est arrivé ?

      1. Avatar de Jacqueline Subias
        Jacqueline Subias

        J’ajoute à mon témoignage, qui fait qu’on est tous + ou – accros,
        je pense que c’est la compétition dictée par la concurrence, impliquant tjrs et tjrs et de + en + performances, performances, performances…..
        Mais pour quoi faire ??? Pour se croire des Dieux ???
        En a-t-on vraiment besoin ?
        C’est une question de fond que je me suis toujours posé depuis mon retour d’Inde il y a + de 40 ans.
        Et qu’on devrait tous se poser……

        1
        1. Avatar de Pascal
          Pascal

          « Mais pour quoi faire ??? Pour se croire des Dieux ??? »
          Ceux qui n’ont pas de pouvoir doivent se contenter d’être ce qu’ils sont. Dès qu’on met le pied à l’étrier du cheval du pouvoir, l’ivresse du toujours plus nous donne l’illusion de la liberté. Mais cette liberté là a un coût exorbitant : la soumission de l’autre. Elle instaure une hiérarchie entre les êtres comme elle instaure une échelle de valeur chiffrée. Croyant posséder toujours plus, nous sommes toujours plus possédés.
          Cette illusion dont nous nous nourrissons n’est elle pas là pour tenter désespérément de combler un vide ? Si c’est bien cela, alors qu’elle est la nature de ce vide ?
          (Invitation à lire Krishnamurti 🙏)

          1. Avatar de Chabian
            Chabian

            Se croire des dieux ? En a-t-on vraiment besoin ?
            Certains disent que le patriarcat, c’est à dire un chef qui a eu le besoin que son pouvoir et ses biens aillent à son fils comme héritier, et non à l’enfant de sa sœur (prééminence matrilinéaire), et interrompre ainsi la circulation du pouvoir, a introduit la domination d’un seul clan.
            De manière plus documentée, on voit au tournant du précédent millénaire (1050 à peu près dans le village que je connais), suite à l’anarchie des invasions et de l’écroulement du pouvoir carolingien, quelques familles puissantes coloniser des régions plus faibles, prendre le contrôle des « communs » où les villageois vont chercher leur bois, chasser et cueillir, faire paître leurs animaux d’élevage, afin prétendument d’en assurer la protection ou de l’offrir en partie « à Dieu » — c’est à dire à leur frères prélats religieux — pour le salut de leur âme et l’oubli de leurs guerres, en ne leur laissant qu’un « lotissement » le moins fertile ou fructueux et de plus en plus réduit.
            La « Royauté » et « l’Etat » sont les effets d’une structuration progressivement plus stable de ce régime féodal, avec l’aide de la Papauté et des Eglises nationales.
            Après la révolution qui fut populaire, la Bourgeoisie prend progressivement le pouvoir au XIXe (et s’allie avec l’Aristocratie encore puissante) et renverse toutes les limites pour profiter sans entraves… Elle instaure une idéologie de l’individu responsable devant Dieu, que le protestantisme a instaurée et répandu surtout dans la culture anglo-saxonne. D’où la culpabilité collective des pauvres, prisonniers aujourd’hui de la consommation imposée plutôt que de la terreur de l’enfer…

          2. Avatar de Jacqueline Subias
            Jacqueline Subias

            Pascal
            « Ceux qui n’ont pas de pouvoir doivent se contenter d’être ce qu’ils sont »

            C’est bien ce qu’ils font hélas, pour la plupart. Il faut du courage et non de l’inconscience pour tenter de braver le pouvoir. Et les moyens de le faire…. (intellectuels, expérimentaux, visionnaires, pécuniers aussi (mais ceux là se trouvent ou se contournent par quelques ruses), etc etc etc ….

        2. Avatar de Christian Brasseur
          Christian Brasseur

          Je regardais mes collègues, jouer des coudes dans la jungle des nominations, assessment et autres carabistouilles, alors que moi j’allais à la pêche. Je regardais cette galerie de portraits avec une certain détachement, et ‘ai survécu à cette pantomime car maintenant, je suis retraité, aynat pu préserver un regard critique, sinon compatissant envers mes congénères.

          3
  6. Avatar de gaston
    gaston

    Les images de ces bâtisses anciennes dévastées font penser au blitz de 1940.

    Désolant, et le brexit ne les a pas mises à l’abri.

    2
  7. Avatar de Juillot Pierre
    Juillot Pierre

    Quel serait le degré de prise de « conscience collective » de la gravité et de la dramaturgie du moment, si au lieu de La Test-De-Bush, l’incendie s’était répandu du Cap Ferret – lieu de « villégiature embourgeoisée », d’où se côtoient les stars, « premiers de cordées »…. d’où les « plus belles photos » des flammes ravageant l’horizon, et des nuages de cendres remplissant le ciel, des Dunes du pilat, du « Petit Nice », etc, se partagent plus comme des « petits pains » sur les « réseaux sociaux » – certaines même sont prises du large – … qu’il est improbable que pareil incendie ai pu s’y propager… pour plusieurs raisons ?

    La spécificité de ce littorale Landais/girondin accueillant, non pas des enfants cherchant refuge, échoués et gisant à terre, le visage contre le sable…. mais les besoins/envies de vacances au soleil… de la masse populaire des classes pauvres, précaires, « ouvrières », de grenouilles s’entassant dans des campings, dont la « renommée » (côte de remplissage…) est partagée avec des « sucés culturels » cinématographiques, soulignant la « tradition humoristique française » de batraciens préférant profiter de la hausse des températures du bain du chaudron lentement porté à ébullition, plutôt que de fuir le danger… se révolter, se rebeller… cette particularité étant dévastée par la brûlure d’un « énième » brasier, séculaire… « Vulcain » promet dans les médias de masse, d’y replanter les « graines de l’espoir ».

    C’est dire qu’il -seulement, il n’est pas seul – a compris des circonstances et tragédies conjoncturelles et structurelles, ce qu’il pouvait y avoir comme occasion d’en profiter.

    « Qu’il est triste de constater sur une chaîne d’info diffusée en continu (LCI, CNEWS, etc)… une des « représentativités » des sapeurs-pompier, consentir à renvoyer la responsabilité de la potentielle propagation des risques d’incendies, faisant la « une », alors que l’actualité est encore brûlante, et que le « nouveau Jupiter » a pris la parole au Pilat…. en nous faisant soit disant « l’honneur de descendre de son Olympe »… au non respect de débroussaillages des propriétaires privés de maisons individuelles, dans les zones rurales/touristiques…

    Celles ci « responsabilités » étant renvoyées à la multiplication des complexités conjoncturelles et structurelles, entre autres, découlant des différentes « traditions et cultures locales » législatives (spécificités, exceptions, originalités…)…. de gestion des risques des biens communs, et privés, du partage de l’usage, de l’usufruit, ou de la « responsabilité » de l’abusus des biens communs/privés (comme l’atteste l’origine des polémiques visant la « responsabilité » de la mauvaise gestion de la « Nature » et des risques d’incendies, à l’origine de celui de La Test-De-Bush, visant le lègue patrimoniale de droits et devoirs sur des parcelles forestières, végétalisées, etc)… l’extrême droite et droite extrême locale y trouvent du grain à moudre…

    Elles y prospèrent tellement bien, d’ailleurs, qu’il peut se trouver certains usages abusifs de la « Nature » des propriétaires privés et des « usagers » (allant chercher du bois de chauffage, cueillir des champignons, faire du VTT, etc, faire des parties de chasse – à courre/vénerie – faire de la moto-cross, etc, dans des zones à risque, en organisant des « barbecues » particuliers, en jetant négligemment leurs mégots de cigarettes, etc), qui préférant croire en l’insatisfaction immédiate de la fin du mois difficile, avant de se préoccuper du risque « imprévisible » pour eux-elles de la fin du monde, de la part de « responsabilité sans équivoque de l’activité humaine nuisible »…
    restent septiques quand à relier à l’intensité de gravité de l’incendie des forêts de protections dunaires, du littorale Landais, des difficultés à lutter contre… aux risque que le dérèglement climatique et les canicules à répétition puissent les amplifier.

    L’exceptionnalité et la rareté du droit et devoir d’usage, mais aussi d’abuser de l’usufruit des forêts de protections du littorale (les campings en bord de mer, des Dunes du Pilat…) classées par ailleurs comme niches de protection de la biodiversité (végétales, animales… migratrices, endémiques…) jusque là tous deux, épargnés par la verticalité autoritaire de l’État, au niveau national et institutionnel en tout cas… étant menacées par l’incendie, mais surtout les « intentions/tentations » du nouveau pouvoir « vulcanien » voulant régir, planifier, quoi replanter, ou le faire, comment s’y prendre… à quel vitesse s’y prendre (replanter une forêt, prend plus de 35 ans – âge max de récolte des Pins Maritimes, dans le privé – alors que la valorisation boursière, de telle « action » de capture du carbone, rapporte immédiatement)… les intérêts particuliers des extrêmes droites et droites extrêmes locales (mais pas que…) n’y manquent pas d’y voir « l’opportunité », « l’aubaine » d’étendre l’idéologie de la commercialisation/rentabilisation immédiate de zones touristiques, reconstruite sur les parties dévastées par les conséquences de politiques de terres brûlées, qu’elles accusent la macronie, droite et gauche confondues, d’être « complice du pire » (avec les politiques d’austérité, de « réformes structurelles néolibérales » des services publics), d’être « responsables ».

    L’idéologie d’extrême droite ne s’est jamais privée de mettre le feu à des voitures de particuliers vivant dans des cités des quartiers sensibles (elle à même été condamné pour ça), pour accuser les jeunes pas « assimilés », issus de « l’immigration », d’en être responsables… Quant à la droite extrême, elle est spécialisée dans le fait de rajouter des affaires, dans une affaire, dont elle voudrait être dédouaner (comme les « externalités négatives » polluantes, aggravant le dérèglement climatique, du productivisme, alimentant le consumériste de plus de trois planètes par ans, pour le modèle de croissance Français), de sa responsabilité.

    Pire encore, en sous-entendu reste la « coulpe » que doivent assumer, les propriétaires privés de maison individuelles, y résidant eux, en permanence, en côtoyant dans les zones rurales, touristiques, des forêts de protections, contrairement aux propriétaires privés de maisons individuelles, classés résidences secondaires, etc. Le stricte respect. ou pas (« l’incivilité », « l’insécurité ») du devoir d’assumer la responsabilité du débroussaillage dans une bande de 50 mètres au-delà de la limite foncière de la propriété, dans la… ou les parties forestières mitoyennes… devenant le sujet de suspicion première… l’extrême droite et droite extrême (et les propriétaires privés de maisons secondaires, etc, du type airbnb, ets) se régalent dans cette affaire, dans l’affaire, à diviser pour mieux régner et diluer leurs propres responsabilités… »

    1
    1. Avatar de Jacqueline Subias
      Jacqueline Subias

      Juillot Pierre
      « L’idéologie d’extrême droite  »

      Tous ceux qui votent pour elle en se fiant aux arguments de ses leaders charismatiques touchant les points sensibles du besoin du plus fort % des électeurs à savoir + de social en les caressant dans le sens du poil, vont hélas vite déchanter si ces leaders (MLP en France) conquièrent le pouvoir. Sans exception ces leaders d’extrême droite sont tous pour l’ultralibéralisme, celui qui aggrave le plus la productivité et fausse la concurrence au bénéfice des plus gros, ceux qui polluent le plus.
      Il serait tant de calmer les colères….
      On sait tous + ou – ce qu’il faudrait faire pour inverser la tendance de l’exagération (du moins ici sur ce blog) mais sait-on vraiment comment faire ?

    2. Avatar de Jacqueline Subias
      Jacqueline Subias

      (suite)
      Dans « comment faire » la plupart évoquent une « révolution ».
      Mais dans l’histoire, a-t-on vraiment pu constater une révolution réussie qui ait réellement changé le cours des choses , mise à part la révolution industrielle ?
      Essayez d’en citer une…

      Quant aux bonnes volontés qui se penchent sur des solutions pragmatiques et pacifiques, hélas la plupart n’ont que leur seule perception du monde et ne voient que midi à leur porte.
      Cela implique du visu, du vrai, pas de la théorie (on sait déjà depuis longtemps ce qu’on fait de la théorie) et pas seulement de l’imagination.
      Visu le + possible aux 4 coins du monde sans oublier les recoins….

      (j’ai regardé partout où j’ai pu y compris dans la fange en ayant voyagé dans des milieux inconnus des touristes et des journalistes, ou pire inconnus des acheteurs faisant du « sourcing » qui se contentent de l’accueil des patrons et/ou directeurs commerciaux, ou directeurs production occidentaux se contentant de visiter ce que les patrons d’entreprises au loin veulent bien leur montrer. Quant à moi mais je n’ai que 2 yeux).

  8. Avatar de Nioloo
    Nioloo

    A voir si l’espèce humaine va arriver a rendre hostile la seule oasis connue dans l’Univers à l’heure actuelle..
    Décidemment, Homo Sapiens porte très mal son nom !

  9. Avatar de Garorock
    Garorock

    C.V des deux finalistes pour Downing street:
    « Rishi Sunak, ex-ministre des Finances, figure de favori
    Fils d’un médecin et d’une pharmacienne d’origine indienne, Rishi Sunak a 42 ans. Après des études en philosophie, politique, économie et un passage à l’université de Stanford en Californie, il travaille comme analyste chez Goldman Sachs, puis pour des fonds spéculatifs.

    Côté vie personnelle, il est marié à Akshata Murthy, fille du cofondateur de la compagnie informatique Infosys et cinquième fortune indienne. Ils ont deux filles.

    Il commence sa vie politique en 2015, en tant que député de la circonscription de Richmond, dans le Yorkshire. Sous le deuxième gouvernement de Theresa May, il est nommé sous-secrétaire d’État parlementaire au sein du département du Logement, des Communautés et du Gouvernement local. En 2019, il est nommé secrétaire en chef du Trésor dans le gouvernement de Boris Johnson, avant de devenir chancelier de l’échiquier (ministre des Finances, ndlr) en 2020.

    Fervent soutien du Brexit, il est réputé pour son conservatisme budgétaire et s’était opposé à une trop forte augmentation des dépenses publiques pour soutenir l’économie pendant la pandémie de Covid-19. Il s’était également opposé à l’instauration d’une taxe carbone pour limiter les émissions de Co2, déclarant qu’elle pèserait sur les plus modestes.

    Son départ du gouvernement début juillet avait contribué à précipiter la chute du Premier ministre Boris Johnson. Depuis le début des élections pour désigner le futur Premeir ministre, il est en tête depuis le premier vote.

    Liz Truss, l’ambitieuse Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères
    « Merci d’avoir placé votre confiance en moi », a réagi sur Twitter Liz Truss.

    Âgée de 46 ans, la femme politique est née à Oxford. Après avoir obtenu le grade universitaire de Master of Arts à l’université d’Oxford, elle mène une carrière de comptable analytique.

    C’est en 2010 qu’elle se lance en politique, en tant que députée du South West Norfolk. Elle occupe par la suite plusieurs postes sous les gouvernements de James Cameron, Theresa May et Boris Johnson – notamment à l’Environnement, au Trésor, au Commerce international, aux droits des Femmes, et aux Affaires étrangères.

    D’abord opposée au Brexit, elle change de cap après son adoption et tient des propos eurosceptiques virulents. En tant que Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, elle a rencontré à plusieurs reprises son homologue russe Serguei Lavrov peu avant le début du conflit ukrainien afin de le convaincre de maintenir la paix. Décrite comme ambitieuse, on la surnomme « la nouvelle Thatcher ».
    Sans commentaire.

    3
  10. Avatar de timiota
    timiota

    Feux du sud de l’Angleterre : une partie a sans doute été déclenchée par des clims sur installations électriques défaillantes ?

    Reshaper Londres pour qu’il supporte la situation de Dubaï 20 jours / ans, ça va coûter bonbon.

    La Lloyd s’est établie pour lutter contre le risque météo « ordinaire », celui du bateau pris dans la tempête qui ne revient pas.

    Peut-on faire une Lloyd climatique en comptant sur un « retour » rentable suffisant à encaisser des « pertes climatiques » année après année tant que « le reste rapporte » ?
    Ou alors, le bien « rentable » à protéger étant simplement le bien-être élémentaire, la Lloyd, c’est nous ?

    1
    1. Avatar de Thomas Jeanson
      Thomas Jeanson

      En plus, le UK a vraiment une géologie très défavorable au stockage de l’eau, si la pluviométrie se casse la figure, ça va se transformer en un caillou sec très très rapidement.

  11. Avatar de Hocine
    Hocine

    https://www.youtube.com/watch?v=sURzCmpI2qg

    La pluie ne tombe pas
    Y’a pas d’eau
    La neige qui fond là-bas
    ça c’est chaud
    Arrêtons les débats
    Là c’est chaud
    Il frappe ici et là
    El El Niño

    1. Avatar de Paul Jorion

      J’ai regardé cette vidéo jusqu’au bout (je vous jure que c’est vrai !).

      1
      1. Avatar de llavador
        llavador

        Félicitations. Moi j’ai pas pu.

        2
    2. Avatar de Khanard
      Khanard

      j’ai aussi regardé la vidéo jusqu’à la fin mais sans le son . C’est sûr que là les climatologues doivent dire qu’ils sont allés un peu trop loin dans leur mises en garde ! 😂😂🦤🦤🦤

      1
  12. Avatar de naroic
    naroic

    80 % des habitants de cette planète ne vivent que d’un superflu qui tient dans la poche arrière d’un futal – que la bourgeoisie mondiale – celle qui fait les mass médias – les séries télé – qui part en vacance 2 fois par an – qui va au restaurant – qui fait la mode – qui consulte un psy – qui tond sa pelouse – qui vote au centre – qui trie ses déchets – qui va au musée – qui voyage à l’étranger – qui organise des diners – s’organise pour arrêter de tout cramer hein 😮🤨🙄 – nous autres on va tacher de se contenir, car à part économiser notre ressentiment, reste pas grand chose à réduire – mais quand même on entend cette musique qui nous dit, à nous, ceux qui n’ont du festin matérialiste que les avatars qui nous rendent encore plus consuméristes, soyez économes, soyez responsables – pour le respect du cadre qui vous reconnais misérables.

    4
    1. Avatar de sydney
      sydney

      C’est sur que ceux qui possedent des jets privés , des porsches , des yachts faudrait bien qu’ils donnent un peu plus l’exemple de privation, c’est comme en justice ça que tu sois riche ou miserable c’est plus qu’une impression qu’on est pas tous logés à la même enseigne.

      1
    2. Avatar de konrad
      konrad

      Bonjour naroic, je partage votre analyse et cette « moraline », cette infantilisation qu’on nous assène quotidiennement me navre et m’irrite à tel point que j’en suis parfois à souhaiter cet effondrement du système. Le fruit est trop pourri.
      Cependant, ce dont je n’arrive pas à me défaire c’est de l’ornière de ma pensée qui me fait considérer les choses selon un même point de vue. Je manque d’imagination pour envisager une autre façon de vivre collectivement. Comme si, l’espèce humaine devait changer de représentation mentale, une sorte de révolution Copernicienne spirituelle. C’est peut-être à ça que nous destine ce qui se joue actuellement sur tous les fronts ?

      1. Avatar de Rafio
        Rafio

        Il existe des endroits en France et dans le monde où l’on expérimente d’autres façons de vivre collectivement. Ce fut le cas – pour vous donner l’exemple le plus notoire de ces dernières années – dans la ZAD de Notre Dame des Landes, avant sa liquidation. Nul besoin de révolution copernicienne spirituelle. Si l’expérience vous semble insupportable, ou simplement débile, c’est que vous n’êtes pour l’heure tenu que par une obligation morale d’ »envisager ». Autrement dit vous avez (ou croyez avoir) encore le choix. Mais croyez bien que lorsque l’obligation sera vitale, votre imagination se mettra à carburer comme jamais, et vous trouverez des tas de nouvelles façons de vivre collectivement.
        En attendant vous parcourez par exemple ce blog, et vous y trouvez des gens qui méditent sur les dunes ou philosophent sur les représentations mentales. Il y est beaucoup question de « prise de conscience », voire de « moment Pearl Harbour ». Comme si dans la foulée, nos dirigeants enfin éclairés, poussées par des masses enfin éveillées, allaient se lancer dans la démolition du système capitaliste qui nous tue et son remplacement par… par… Sans blague vous y croyez ? Non bien sûr. Ce n’est pas l’imagination qui vous manque, c’est le projet politique global. Son élaboration, sa diffusion, son adoption par le plus grand nombre possible, et finalement la confrontation – qu’on appelle parfois révolution.
        Sinon, si comme Paul Jorion vous ne pouvez vous résoudre à devenir ou redevenir communiste, ne vous reste plus qu’à dire : c’est foutu, et à vous lancer dans un hypothétique plan C, ou D, ou ce que vous voulez qui a déjà acté votre disparition. 🥵. Entre les deux il n’y a que méditation, philosophie, regards éthiques à changer, foules à conscientiser (au moins c’est gratifiant) et autres atermoiements.

        😝😝😜

        1
  13. Avatar de sydney
    sydney

    Bon bon bon si ça commence ça va s’étendre dans quasi tous les pays , c’est évident, et ça va faire grincer des dents, le Sri Lanka instaure un pass carburant. Quand je disais qu’il fallait de soi même devenir plus écolo , reduire progressivement notre surconsommation. Là il va y avoir du dégat si c’est imposé par l’état a ceux qui n’ont pas été capable de se passer ou reduire les trajets en voitures.

    1
    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      La question sera de savoir si ce pass carburant aura un caractère d’équité ou s’il accentuera la fracture sociale ?

      1
  14. Avatar de marko
    marko

    Heureusement, il y a en Angleterre des personnes comme George Mombiot qui déclarait encore récemment sur Twitter:
    « Ending animal farming is as important as leaving fossil fuels in the ground. Eating meat, milk and eggs is an indulgence the planet cannot efford. This is an emergency. We must stop p*ssing about, and treat it as such. »

    Donc, prise de conscience, je veux bien, mais on est malheureusement aussi bien loin ici sur ce blog.

  15. Avatar de Pierre Guillemot
    Pierre Guillemot

    (2e essai. Quelque chose avait déplu)

    Petite tentative d’analyse de l’image. Pour dramatiser la canicule, on montre une photo d’incendie dans un charmant quartier qui concentre l’idéal du home britannique. L’idée qu’à 40 degrés la Grande-Bretagne flambe est purement de l’émotion (le même jour j’étais, au sud du Channel, au centre d’une petite ville plongée dans un air à 40 degrés ; 28 à l’intérieur sans climatisation, les maisons anciennes en pan de bois sont des merveilles, les stores extérieurs et les fenêtres à vitrage anticalorique aident aussi). A ce prix, Séville et Tianjin (pour parler de villes où je suis allé) devraient être en feu. Les journalistes ont embauché le bel incendie du jour (il y en a en ville en toute saison) au service de l’idée du jour, c’est leur métier.

    (la suggestion de mauvais goût pour utiliser ailleurs la même image est probablement ce qui avait déplu).

    1. Avatar de Paul Jorion

      En effet, cette citation de Vladimir Poutine, glissée « comme si de rien n’était », n’avait rien à faire dans votre commentaire.

      4
      1. Avatar de Pierre Guillemot
        Pierre Guillemot

        Je pense le contraire, que le rapprochement (le même glissement de l’image vers l’émotion à obtenir) était pertinent. Mais employer le vrai malheur actuel des autres dans une pensée sur la légèreté de la communication n’est en effet pas au niveau.

  16. Avatar de Nicolas
    Nicolas

    Ce n’est pas exactement la même cause (dans notre cas présent et réel, la cause est parfaitement anthropique), mais cet épisode m’avait cependant marqué :

    1
  17. Avatar de Jacqueline Subias
    Jacqueline Subias

    Vous savez tous je suppose ce qui se dit dans les hautes sphères du pouvoir, les plus rapaces : « diviser pour mieux régner ».

    Hélas, les infos importantes telles ces vidéos sont si dispersées parmi des 100.000 d’autres qui se diffusent comme des flashs noyés dans la publicité agressive (= diviser pour mieux régner) , qu’il faut être très doué pour savoir les distinguer et les mettre en évidence. Et en général ceux qui savent le faire le font le plus souvent en petits comités (comme sur ce blog parmi tant d’autres).
    Que peut-on faire en petits comités ? A part pleurer de notre impuissance ?
    Sinon les diffuser aussi sur le plus possibles de sites et blogs pour qu’elles touchent le plus possible de petits comités…

    1
  18. Avatar de Jacqueline Subias
    Jacqueline Subias

    (Suite)
    En fait ce que je suggère c’est l’effet (ou moyen) pyramidal, du point 1 s’élargissant progressivement vers l’extrême quantité.
    Faut utiliser les armes du pouvoir pour les retourner contre lui.
    J’ai l’impression que je suis la seule ici ayant évolué dans le monde du business, quand bien même pas longtemps (ça s’apprend vite)

  19. Avatar de Pascal
    Pascal

    La Grande Bretagne prends conscience mais pas les médias qui vendent du temps de cerveau disponible !
    https://m.huffingtonpost.fr/entry/canicule-cette-scene-a-la-tele-britannique-est-digne-de-dont-look-up_fr_62d7eb74e4b0a6852c31ff0d

  20. Avatar de Sous-fausse-identité
    Sous-fausse-identité

    Juste en passant, j’ai encore mis le journal de 13h de France 2 en bruit de fond. Je viens d’apprendre dans un reportage d’une certaine L. Nahon que l’écosystème « millénaire » des Landes est parti en feu. Alors là, merci la téloche, j’ai encore appris quelque chose. Et pour les visiteurs qui ne comprendraient pas ma remarque, mais je ne pense pas qu’il y en ai beaucoup sur le blog de Paul Jorion, un petit lien.

    1. Avatar de arkao

      @Sous-fausse-identité
      Il y a eu deux principaux foyers d’incendie, l’un sur les dunes du cordon littoral (forêt ancienne entretenue et exploitée sans doute depuis des milliers d’années), l’autre sur des plantations plus récentes qui ont remplacé l’écosystème naturel des landes. Trop compliqué à expliquer à la télé sans doute.

      1
  21. Avatar de Jacqueline Subias
    Jacqueline Subias

    (Suite mes 2 dernières interventions)

    A Hervey s’il est là
    (je crois que c’est lui qui a diffusé des sketchs de Coluche sur un autre billet)

    Vous savez Hervey j’ai adoré Coluche tant il était drôle et piquant. Il me faisait rire aux larmes. Mais hélas tous ses messages en arrière plan n’étaient perçus que par ceux qui pensaient déjà comme lui. Les autres se contentaient des farces du clown comme des enfants tels que nous le sommes plus ou moins restés malgré nous .
    Je préférais Desproges qui se servaient avec finesse des « armes », langages et discours de ceux qu’il critiquait en excellent comédien, c-à-d. qu’il se mettait dans leur peau selon ce qu’il critiquait (le raciste, le facho, etc) avec bcp de pertinence.
    Hélas les critiques sensés être intellectuels le croyaient être comme ceux qu’il imitait.
    Mais c’était tout de même les plus fins intellos pas dupes qui le préféraient à Coluche et en ont tiré des leçons. Il y avait aussi quelques pas dupes parmi les non intellos mais qui avaient appris sur le tas, par expérience dans des milieux divers.

  22. Avatar de Khanard
    Khanard

    @SFI .
    bien vu . comme quoi la tv nous rend d’incommensurables services ! une autre dans le même genre : «un pigiste : l’hygrométrie est en train de baisser, ce qui va faciliter la tâche des pompiers » .

    2
  23. Avatar de Jacqueline Subias
    Jacqueline Subias

    Suite

    Hors sujet ?  » les armes » utilisés par Desproges font lien avec mes 2 dernières interventions
    (et dans le fond, ces vidéos ne sont pas les plus pertinentes)

Répondre à Hocine Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. C’est d’abord la planète qui est fort injuste. Il faisait si bon de vivre à quelques espèces de singes pouvant…

  2. celle -ci a été écrite par jan howard pour son fils qui était au vietnam. celui-ci n’a pu lui répondre…

  3. tiens encore une qui a souffert de la vie : Jan Howard https://youtu.be/OiBkvmsJ2eE en photo tammy wynette et jan howard

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta