Pour une lecture non-« biblique » de Freud, Lacan, &c. : Le transfert, le 26 septembre à 20h

Le 22 octobre dernier débutait un séminaire que j’avais appelé – suivant en cela la suggestion d’un analysant – « Pour une lecture non-« biblique » de Freud, Lacan, &c. »

Quatre réunions se sont déjà tenues. La première séance fut consacrée aux réponses que Lacan avait offertes à des questions qui lui étaient posées à Louvain le 14 octobre 1972. La deuxième séance fut consacrée au chapitre 2 de la Psychopathologie de la vie quotidienne (1901) de Freud intitulé « Oubli de mots appartenant à des langues étrangères ». La troisième séance fut consacrée à un petit texte de Freud intitulé : « Doit-on enseigner la psychanalyse à l’Université ? » (1919). Durant la quatrième séance, je commentai le compte-rendu que fit de son analyse, l’un de mes analysants.

Je consacrerai, à partir du lundi 26 septembre à 20h, une suite de soirées à une réflexion relative au transfert et au contre-transfert. Il y sera question en particulier du séminaire 1960-1961 de Jacques Lacan intitulé « Le transfert » (publié au Seuil en 1991), mais la soirée du 26 septembre nous verra discuter de l’article de Freud publié en 1915 intitulé « Remarques sur l’amour de transfert ». On trouve cet article dans Sigmund Freud, L’amour de transfert (Payot 2017), aux pages 145 à 166.

Si cela vous intéresse de participer à ces soirées sur Zoom (et que vous ne m’avez pas déjà contacté), écrivez-moi ici, je vous tiendrai informé de la suite.

Partager :

Une réponse à “Pour une lecture non-« biblique » de Freud, Lacan, &c. : Le transfert, le 26 septembre à 20h”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx La survie de l'espèce pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta