Gangrener de l’intérieur le système en place, par Un Lecteur

Dans toutes les guerres on a recours à la chair à canon. Des êtres que l’on sacrifie pour arracher la victoire d’une bataille.

Dans toutes les guerres le vainqueur (s’il y en a un) en ressort plus riche.

Sous nos latitudes, la guerre économique ne déroge pas à ces deux principes. Les salariés sont sacrifiés pour enrichir les milliardaires. Avec moult carottes, ils pompent les ressources naturelles de la Terre pour exister physiquement et socialement en laissant une dîme aux propriétaires.

Cette guerre est uniquement possible grâce aux progrès techniques et à l’énergie abondante et gratuite (les aubaines), le principe moteur étant le capitalisme.

On détruit la Terre et le vivant pour enrichir une classe de super-riches et faire progresser la technique/savoir (soigneusement privatisé) qui affronte ces jours-ci le grand mystère de la source de notre être intérieur (IA) et de notre rapport au cosmos (James Webb).

L’intrication de ces mouvements que la Nature nous impose, nous ayant créé et fourni tous les éléments nécessaires, conduit à notre disparition avec comme bonus des machines comme réceptacles de cette technique/savoir qui finira très certainement enterrée pour être éventuellement redécouverte. Fin du cycle.

J’ai envie de me battre pour mon royaume, l’Humanité, ces êtres parlants qui accumulent le savoir pour accomplir le vivant.

Le champ de bataille, le substrat est celui du langage, la chair à canon de cette guerre est le matérialisme (consommation + industrie) et nos armes, l’amour et le partage du savoir/connaissance. C’est une guerre contre la quantité et pour la qualité dont les valeurs existent en nous et dont nous sommes individuellement les seuls à pouvoir les déployer. Tous les jours nous pouvons affiner, perfectionner cette arme pour gangrener de l’intérieur le système en place pour qu’il s’effondre de sa belle mort avant que la Terre passe à autre chose.

Illustration : La galaxie NGC 7496 – Télescope spatial James Webb

Partager :

32 réponses à “Gangrener de l’intérieur le système en place, par Un Lecteur”

  1. Avatar de torpedo
    torpedo

    @ Un Lecteur,

    Mieux vaut tard que jamais…
    Vous ne sentez donc pas l’odeur ?
    La gangrène est là depuis longtemps.
    Pas besoin d’en rajouter pour que tout s’effondre.
    Construisons d’abord autre chose avant de vouloir détruire ce qui existe.
    Quand aux valeurs qui existent en nous,
    Bien peu s’en réclament, de peur du ridicule…
    La gangrène serait donc contagieuse?
    Quelle idéologie pour dépasser tout ça?
    Le Socialisme?
    Laissez moi rire!
    Il serait temps de construire un idéal plus consensuel…
    Je dis ça, je dis rien…
    C’est pas comme si je radotais depuis près de dix ans sur ce blog!
    Eric.

    1
  2. Avatar de torpedo
    torpedo

    … suite,
    Moi, je voyais le vieux Socialisme comme le terreau favorable pour des pousses nouvelles…
    Mais les anciens qui s’en réclament en font une terre morte, acide, une poussière inféconde.
    Si j’étais croyant, je dirais, où sont donc les Justes?
    Tous partis, mais peut-être tous transformés en statues de sel ?
    Quel silence!
    Ne nous retournons pas, et réinventons maintenant les lois des humains.
    Celle d’une espèce qui s’aime et se respecte.
    Et non celle qui se résigne et se plaint.
    Eric.

    …et fin.

    1
    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Torpedo
      Pourquoi est ce que quand on clique sur ton pseudo on retombe sur le billet?
      T’as pas de blog?
      Tu fais pas partie du  » réseau » ? 😊
      C »est quoi « un idéal plus consensuel… » ?
      L’écomunisme 3.0 avec le pass sani-terre dans la musette ou un truc de big karma? 😊😊

  3. Avatar de Hadrien
    Hadrien

    « …On détruit la Terre et le vivant pour enrichir une classe de super-riches… ».
    Oui, mais ridiculement loin de la vérité complète. En fait, le capitalisme enrichit tout le monde, nous y compris. Les autoroutes sont encombrées de bagnoles toujours plus lourdes en route vers des pavillons de banlieue toujours plus éloignés ou des centres commerciaux toujours plus étendus grouillant de foules avides de consommer qui ne sont pas constituées de milliardaires.
    Je comprend qu’il vous soit doux de haïr les super riches, mais si vous voulez combattre l’effondrement en cours, lisez Jancovici plutôt que Jorion.
    Vous pouvez aussi lire mon résumé du problème:
    « Comment sauver le genre humain »
    Ma version courte:
    1) l’effondrement physique de la biosphère est dû à notre consommation de ses ressources, transformées en pollutions, que nous appelons aussi « richesse », mesurée par le « PIB ».
    2) L’équation de Kaya simplifiée lie ce PIB aux humains sur cette terre: PIB = N*PIB/N = nombre de consommateurs N * niveau de vie moyen par consommateur PIB/N.
    3) Donc, si nous voulons diminuer l’effondrement physique de la biosphère il n’y a que deux solutions:
    3.1) Diminuer le nombre de consommateurs;
    3.2) Diminuer le niveau de vie moyen;
    Et/ou toute combinaison des deux.
    SIMPLE mais pas facile et TRES peu populaire

    4
    1. Avatar de un lecteur
      un lecteur

      Il n’y a pas de solutions viables dans le cadre actuel !
      La décroissance n’est pas l’inverse de la croissance, la transition énergétique est un slogan sans fondement, en mathématiques vos équations qui ne sont que des égalités sont la démonstration que votre modèle est sous déterminé, etc..

      2
    2. Avatar de Hervey

      Vous êtes un curieux terrien Hadrien.
      Alors comme ça vous voulez faire sauter la moitié de la planète … et ainsi fait, le problème sera réglé.
      Vous vous mettez de quel côté ?
      De ceux qui doivent disparaitre ? C’est un suicide et vous ne verrez pas le résultat pour dire si c’était vraiment bien ce qu’il fallait faire.
      En désignant ceux qu’il faut sacrifier ? Vous ne doutez de rien. Le monde est déjà bien divisé en deux, c’est chose faite et voir la suite n’est pas bien difficile.

      Pas populaire que vous dites.
      Ben oui. Mais vous n’aurez pas le Nobel pour autant.
      🙂

      1
      1. Avatar de Hadrien
        Hadrien

        A Hervez:
        « ..vous voulez faire sauter la moitié de la planète .. » Où avez vous lu cela chez moi ? Vous ne savez pas ce qu’est la régulation des naissances ? , la transition démographique ? l’éducation des filles ?
        Essayez de mettre votre raison aux commandes de vos émotions !

        1
        1. Avatar de Hervey

          Hadrien, on ne doit pas écouter le même Jancovici.
          Les humains prolifèrent pour de multiples raisons. Avant hier c’était peut-être pour nécessité pour disposer de bras et de soins le temps venu de la vieillesse, un enrichissement du cercle familial pouvait expliquer le besoin d’une forte natalité, et c’est encore vrai dans certaines sociétés, avec comme on dit des revers de fortune.
          Si vous pensez que la régulation des naissances , l’éducation des filles vont régler le problème, je vous laisse avec ces idées simples, théoriquement compréhensibles mais inapplicables, inopérantes.
          Même en France, imaginez la réception de votre programme …
          Vous aurez du mal à convaincre une grande partie de l’humanité qui vit sous des pressions religieuses reposant sur des fondements loins de nos modes de vies … de plus ce rejet n’est pas seulement présent dans les pays sous développés, les mouvements anti-avortement aux USA n’ont pas l’air de vouloir non plus se plier à ces idées.
          Il me semble que le temps presse.
          Transition par ci transition par là.
          Le mot même est un trou de souris pour s’abriter des inondations.

          1
          1. Avatar de Hadrien
            Hadrien

            A Hervey:
            «  »Hadrien, on ne doit pas écouter le même Jancovici »
            « Alors comme ça vous voulez faire sauter la moitié de la planète » .Vous ne lisez pas le même Hadrien 😉
            Homo sapiens (le très mal nommé) ne reçoit l’information qu’à travers le filtre de ses croyances, et préjugés, Vous en représentez un superbe cas.
            Je vous conseille vraiment d’analyser une information en faisant abstraction de la colère qu’elle vous inspire. Vous êtes loin d’être le seul à respecter l’hyper tabou du « croissez et multiplier ».

        2. Avatar de timiota
          timiota

          Ah, Hadrien, ça me change : Puisque vous croyez en l’éducation des filles et que le résultat connu est que la population finit par baisser (Taiwan par exemple) , et rien n’interdit que ça arrive de l’Afrique aux Philippines en passant par la Colombie, n’est-ce pas un but suffisant en soi ? Réguler davantage les naissances, oui, avec les outils actuels du Planning Familial adaptés au cas par cas, mais pas de façon « post-coloniale » comme le serait une Grande Politique Planifiée de la Décroissance Crypto-Malthusienne.

          Donc yaka sans Kaya, et comme ça émancipe à foison, l’éducation des files, je dirais même que c’est sans Kaya et façon Sankara.

          1
          1. Avatar de Hadrien
            Hadrien

            A timiota: déjà dit : abscons diffère de profond 😉

            1
            1. Avatar de timiota
              timiota

              Soit.
              Si les facteurs connus font plafonner la population sans autre planification que l’extension de l’éducation et du planning familial, pourquoi mettre cette préoccupation de limiter la population en premier de toutes les autres ? (puisque ça se fera « presque tout seul »).

              1
              1. Avatar de Hadrien
                Hadrien

                En premier ?
                A*B = B*A
                Si vous préférez:
                Ma version courte, revue pour Timiota:
                1) l’effondrement physique de la biosphère est dû à notre consommation de ses ressources, transformées en pollutions, que nous appelons aussi « richesse », mesurée par le « PIB ».
                2) L’équation de Kaya simplifiée lie ce PIB aux humains sur cette terre: PIB = (PIB/N)* N = niveau de vie moyen par consommateur PIB/N * nombre de consommateurs N.
                3) Donc, si nous voulons diminuer l’effondrement physique de la biosphère il n’y a que deux solutions:
                3.a) Diminuer le niveau de vie moyen;
                3.b) Diminuer le nombre de consommateurs;
                Et/ou toute combinaison des deux.
                SIMPLE mais pas facile et TRES peu populaire
                Je rappelle que je ne fais ici QUE POSER le problème.
                Le point 3.a est abordé par P Jorion et étudiée concrètement par JM Jancovici.
                Le point 3.b est nié par P Jorion (et SS le Pape dans Laudato Si) et peu abordé par JM Jancovici.
                Selon moi, la transition démographique en cours ne suffira pas car la Terre ne peut supporter 8 milliard de consommateurs surtout si on veut en améliorer le niveau de vie. En outre elle n’a pas lieu en Afrique ni chez beaucoup de musulmans.

                1. Avatar de timiota
                  timiota

                  Mais il n’y a pas d’idéologie que vous pourrez imposer en 20 ou 30 ans « en Afrique et chez beaucoup de musulmans ». Alors que la transition démographique finit par se faire pour des raisons assez peu liées à la géographie ou à la religion, c’est un peu plus subtil sociologiquement, je l’admets, mais épluchez les courbes et les exceptions sont assez nombreuses (taux de fécondité : Asie centrale, le Turkménistan descend vers 2,4, le Bostwana est sous 3 et à la baisse, le cap-vert est ç la limite à 2,2 etc.)

      2. Avatar de Garorock
        Garorock

        Hervey & Hadrien
        Malgrè tout le temps passé sur ce blog ce blog, je ne sais jamais qui est qui.
        Vos pseudos commencent par la même lettre et vos avatars sont de la même couleur.
        Je viens de trouver à l’instant un moyen mnémotechnique:
        Hervey comme R.V. Un rendez-vous… C’est la gauche.
        Hadrien comme l’empereur: c’est la droite.
        J’ai bon?

        1. Avatar de Hervey

          Pas tout à fait un pseudo Hervey, suffit de cliquer dessus.

          1. Avatar de Garorock
            Garorock

            Effectivement. Il me semble bien ne jamais avoir cliqué sur aucun pseudo…
            Il y aurait donc des blogs dans le blog? Genre un réseau. Une secte…
            Je serais peut être victime d’un complot depuis des années à mon insu?
            Pour commencer mon enquète, je vais déja aller cliquer sur@cloclo. Je pourrais tomber sur un inédit où on voit les clodettes se changer dans les coulisses…
            Pas toujours joli les coulisses… ( steak )

            1
            1. Avatar de Hervey

              Des blogs, oui, depuis la guerre du Golfe, pour sortir de l’info embedded … et le vécu sur le terrain s’est étendu à bien d’autres sujets … les rédactions ont du resserrer les rangs, fusionner, rachetées par qui on sait … les réseaux sociaux sont nés dans la foulée etc …

        2. Avatar de Hadrien
          Hadrien

          A Garorock et à tous: S’il y a une constante chez la droite, c’est le nationalisme, et j’y suis absolument étranger. A ce titre un Mélenchon se trouve bien à ma droite. J’ai déjà dit mon accord avec les réformes proposées par P Jorion sur l’interdiction de la spéculation, la mise à égalité des travailleurs et actionnaires en comptabilité, la participation de tous aux profits générés par les machines etc… Je n’ai aucun préjugé contre les USA, contre les entreprises, contre Israël. Je déteste le politiquement correct, le wokisme, le fascisme, toute forme de racisme. La lutte contre l’effondrement en cours n’est pas une lutte politique gauche-droite, c’est une lutte physique d’adaptation de notre nombre et de notre consommation aux possibilités de notre planète FINIE. Le grand mystère est que ce soit si difficile à comprendre , même par des esprits d’élite (sans connotation péjorative).

          1. Avatar de Garorock
            Garorock

            Hadrien
             » une lutte physique d’adaptation de notre nombre et de notre consommation aux possibilités de notre planète FINIE »
            Autant je vois quelques pistes pour réduire notre conso, autant celles qui amèneraient à réduire la population ne me saute pas de suite à l’esprit. Sans doute parce que cette idée toute seule échappe à ma philosophie…
            Mais ton ami le daniel Guichard du CO2, néo malthusien caché derrière le petit doigt d’EDF, lui, il a une piste: y’a qu’a commencer par supprimer tous ceux qui font juste que d’appuyer sur des boutons!
            Et il ne parle pas des célibataires et des résidents du Kremlin 😊
            Ni de tous ceux qui n’ont aucun bouton sur lequel appuyer!
            François Pinault descendrait tous les matins, sur le coup de 8 heures, de son lit King size, enfilerait son peignoir en soie sauvage de chez Dior, carresserait nonchalemment un buste de Mickey Mouse signé Jeff Koons, descendrait à l’atelier, appuierait sur tous les boutons et retournerait faire un calin avec Salma Hayek…
            Les Malthusiens, néos ou baroques, c’est pas la gauche.

            1. Avatar de Garorock
              Garorock

              Elle a 56 ans et elle est pas en CDD 😊
              https://www.youtube.com/watch?v=dXVn___yZbI
              Pourtant je lui avais dit à Salma après « une nuit en enfer »,  » avec ton patronyme, fais attention, on pourrait faire des amalgames… Choisis toi un garc tranquille, qui sera d’accord pour vivre à deux sur ton salaire, te laissera mener une carrière exigeante sur le plan artistique et philosophique, sera proche de la nature et parfaitement ok pour manger bio… Un ariègeois au chomage par exemple… »
              Mais elle n’a rien voulu écouter. Elle a préféré choisir la difficulté…

              1. Avatar de Garorock
                Garorock

                En même temps Salma, quand je vois ce qu’il y a à l’intérieur de ton sac et ce qu’il y a à l’intérieur de ma musette, je me dis que tu n’étais pas prète pour vivre la grande aventure de l’écomunisme 3.0., Même dans tes films d’hollywood tu ne fais que casser la gueule à des méchants qui n’existent pas…
                Tans pis pour toi… 😊
                https://www.youtube.com/watch?v=fEP1ZEyyON8&t=287s

  4. Avatar de Thomas Jeanson
    Thomas Jeanson

    @ un lecteur

    Je lis ce texte sur le parking en attendant de récupérer ma palette de recup alimentaire.

    Avec ça deux fois par semaine, on fait tourner une cantine depuis bientôt 3 ans, et on a créé un emploi.

    Pas de critère sociaux, pas de convention, pas de site Internet, informel jusqu’au trognon.

    Plateforme de troc, de lien social, de survie.

    On était les seuls à fonctionner encore lors du premier confinement, alors que les banques alimentaires et les restaux du coeur étaient fermés…

    En attendant le système d’après, vive le bord du cadre, où tout peut s’inventer AUJOURD’HUI.

    3
  5. Avatar de Guy Leboutte

    Je lis ce billet comme un appel à l’action ou à la transformation individuelle. C’est bien ça?

    Or il est certain que des actions collectives sont indispensables. Une lutte de classes assumée et réfléchie.

    L’articulation entre les deux est tout aussi indispensable, et c’est un défi énorme, dont je ne vois pas qu’il commence réellement à être relevé. Je n’ai pas de solution, seulement un cri intérieur.

    Il me paraît évident que la lutte des classes s’intensifie dans toute civilisation sur le déclin, et la nôtre a commencé sa fin. Ce n’est pas pour autant qu’un dépassement prometteur s’annonce, en général se déploie un chant du cygne…

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Toujours du chipotage…
      Passons directement au saint tryptique de Jésus Guevarra:
      – Mépris ( dire la vérité)
      – Boycott ( j’achète jamais sur Amazon, j’en veux pas de ton smarphone)
      – Sabotage ( dégonfler les pneus de SUV, boucher les trous de golf)

  6. Avatar de Christian Brasseur
    Christian Brasseur

    Je reviens de la côte d’opale. En interrogeant la poissonnière, rescapée (trois étals ouverts sur les 20 au port de Boulogne), elle me dit qu’ « il n’y a plus de pêche »…. Est-ce à cause d’un manque de licences lui demandai-je? Non, les licenes, ils les ont, le problème est qu’il n’y a plus rien à pêcher… Sur son étal, quelques solettes, des crevettes, …, et quelques bars …d’élevage peut-on lire (un autre pêcheur m’informe qu’il s’agit de bars élevés à proximité de la centrale nucléaire de Gravelines où les eaux sont plus chaudes). Oui, c’est la désolation. Et jeter quelques blocs de pierre dans la mer, en vue de s, auver la faune des chalutiers raclant les fonds marins, en dit long sur la situation (Greenpeace).

    2
  7. Avatar de timiota
    timiota

    @ unlecteur
    « l’amour et le partage du savoir/connaissance ».
    Je mettrais une grosse nuance : pas « du » savoir, ce qui nous ramènerait quasi aux temps coloniaux
    (un truc identifiable au fait que mon université est plus grosse que la tienne, façon critère de Shanghai)
    du temps qu’on pensait la conquête occidentale du savoir assez universelle pour forcer l’univers à se faire conquérir par les occidentaux. Et l’Univers a dit stop.

    Donc « en même temps » que les ardents souhaits que vous formulez directement ou indirectement, se pose la question de bâtir un maillage de savoir « réciproque » (comme dirait Dominique Temple et p’têt même feu Gorbi).
    Les humains ont cette curieuse faculté dite culturelle d’intégrer des liasses d’information, de « savoirs », mais leur usage conduit au pire si on omet l’ingrédient clé d’une extrême réciprocité entre « savoirs-montants » venant sans doute des gens les plus proches de l’objet d’étude, et « savoir-descendants » venant des communautés se déclarant comme « sachantes » professionnelles (les universitaires, pour simplifier).

    Les quelques systèmes techniques qui « convergent en silence » sont imprégnés de cette réciprocité (aviation civile, semi-conducteurs[fab]), alors que ceux qui « divergent bruyamment » (nucléaire, agro-alimentaire, pharmacie, j’en viendrait presque à mettre le ferroviaire si lent à profiter de son potentiel) en sont pour ainsi dire privés.
    J’y médite l’an passé…

    1. Avatar de un lecteur
      un lecteur

      Amour = réciprocité positive entre les individus (substrat étant l’humanité)
      Amour * (savoir/connaissance) = réciprocité positive étendue au savoir/connaissance reçu et donné (substrat étant le langage).

    2. Avatar de Garorock
      Garorock

       » venant des communautés se déclarant comme « sachantes » professionnelles (les universitaires, pour simplifier). »
      C’est pas pour défendre ma classe sociale, Timiota, mais des sachants avec ou sans sachem y’en a pas que dans les facs et chez les bacs ++, j’en ai croisé sur les ronds-points (j’y allais en tant qu’anthropologue) qu’avaient qu’un CAP et à nuit debout ( j’y allais en tant que gogo) qui donnaient des cours de yoga sur internet…
      😊

      1. Avatar de timiota
        timiota

        Je plussoie tout ça.
        Mais l’ensemble de l’idéologie associée au savoir (sa « transmission », la notion « d’ignorance », sans doute plein d’autres choses) fait facilement fi de cette réciprocité.

        D’où la nécessité de reprendre cette question à nouveaux frais. Notamment à l’aide des exemples concrets (les « systèmes qui marchent ») , en soldant rapidement les incantations (comme celle que je fais ici , argh %$* …à réciproque, réciproque et demi !)

  8. Avatar de amateur
    amateur

    Nul besoin de progrès technique pour s ‘entretuer . A partir du moment où on convoite ce qu’on a pas , la violence est le premier et le plus simple moyen de l’ acquérir .
    D ‘ où les religions .
    Les rituels réunissent les groupes humains dans la consécration de leur croyance commune . Exactement ce que font les réseaux sociaux et souvent dans la fabrication d’ un ennemi .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta