En direct de Moscou : « Comment interpréter nos revers ? »

Les revers génèrent le doute.
Le doute engendre la zizanie.

Partager :

9 réponses à “En direct de Moscou : « Comment interpréter nos revers ? »

  1. Avatar de Richelieu

    La guerre n’est pas terminée…

    1. Avatar de CloClo

      Et oui toi et ton équipe d’autocrates arriérés pouvez encore gagner et tenter d’écraser un peuple indépendant.

      Mais on fera humainement, techniquement, financièrement, politiquement, et militairement tout pour que ça n’arrive pas. Et celui qui se bat pour sa liberté et l’indépendance sera toujours plus motivé que celui qui se bat pour un empire d’esclaves lobotomisés.

      10
      1. Avatar de arkao

        Il est à fond le CloClo. Beau du BHL 🙂

        4
        1. Avatar de CloClo

          Allons Arkao, nous fais pas ton Arielle. Même avec une perruque blonde t’es pas crédible.

          2
  2. Avatar de gaston

    « le doute engendre la zizanie »

    En effet des voix divergentes s’élèvent contre la conduite de la guerre venant des deux côtés du spectre politique :

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/russie-des-voix-s-%C3%A9l%C3%A8vent-contre-la-strat%C3%A9gie-du-kremlin-en-ukraine/ar-AA11J1aw?ocid=msedgntp&cvid=73ab52e48e32483b877c53b9388920df

    Quant à la « retraite contrôlée » et le redéploiement dont parlent les autorités militaires, en voici un échantillon :

    https://korii.slate.fr/et-caetera/ukraine-kharkiv-deroute-videos-soldats-russes-volent-bicyclettes-fuir-sprinters-olympiques

    Cela ressemble plus à une retraite de Russie qu’à une retraite de réussie.

    2
  3. Avatar de Hervey

    C’est une bonne question pour les russes à un moment où ils se voyaient comme les nouveaux maîtres du monde, portant le flambeau des valeurs nouvelles en remplacement des sociétés occidentales en déclins.
    Il y a comme un doute lorsque les cercueils affluent, lorsque les armées reculent, en fuite, laissant sur place du matériel sensible aux mains des ukrainiens.
    C’est probablement la douche froide pour les sujets russes biberonnées aux propagandes des chaines d’Etat.
    Poutine a beau être sûr de lui, la réalité finit par peser et doit bien finir par questionner les plus concernés.
    Les questions sorties du chapeau doivent être nombreuses. L’armée, le commandement, l’intervention, les décisions politiques d’autant qu’elles sont déjà sur la sellette depuis les toutes premières semaine de l’invasion.
    C’est un tournant favorable pour les ukrainiens, pour l’Europe, pour les américains et pour les démocraties.
    C’est bon à prendre.

  4. Avatar de naroic

    Hélas, hélas, hélas – trois fois hélas que nous en sommes rendus à commenter, ce qui il y a six mois nous glaçait d’effroi, comme une compétition sportive – le tragique a été remplacé par la chronique et c’est ainsi que nous observons la guerre à 02h d’avion dans la tranquille assurance que le pire ne viendra pas de cette rive – l’inflation voilà la nouvelle anxiété.
    Le pire, quant il ne tient pas rapidement ses promesses, change rapidement d’adresse – les guerres, comme des flammèches, baliseront notre dernière destination & réveillerons les opinions comme des braises soufflées par un vent du joueur de flûte – Surtout ne point nous disperser avant la chute.

    2
  5. Avatar de Garorock

    L’ours enragé du Kremlin est en train de perdre la deuxième partie qu’il avait plutôt bien engagée après avoir perdu brillamment la première…
    Tout ça à cause d’un foutu Pangolin!
    S’il avait attaqué deux ans plus tôt, en plein au milieu de l’affaire du fils Biden et alors que son pinnochio était à la maison blanche, il serait à l’heure qu’il est au moins à moitié victorieux…
    Les deux mois qui viennent vont être cruciaux. Si Biden gagne les élections de mi-mandat, il sera d’autant plus enhardi pour venger l’humiliation subie. Si Xi n’est pas réélu à la tête du PC, Poutine en sera probablement affecté…
    L’armée Ukrainienne (bien armée, bien entrainée, bien renseignée, bien traitée) se sent pousser des ailes. A tel point que Vlad va peut être devoir revendre ses ski-nautique sur le Bon coin et rentrer dans sa datcha une main devant, une main derrière… Humiliation?
    En attendant -ruse de l’histoire?- le petit Tsar de toute l’hérésie va nous donner l’hiver prochain un avant goût de l’effondrement… Moment Pearl Harbor? Netflix aura t-elle le temps d’en faire une série?
    Les « bardes » de la collapsologie y verront-il une flamèche de maigrichonne espérance ou continueront-ils, frappés par la concience aigüe que la réalité qui s’avance est trop insupportable, à pousser des portes de sortie qui ne mènent que vers des ciels que nous avons inventés?
    Tout ça à cause d’un foutu Pangolin (avec une éprouvette?)

    1
    1. Avatar de Hervey

      Envahir en plein Covid ? Déjà que les troupes russes ne sont pas au mieux de leur forme, avec cette bébête dans les rangs …

      https://hervey-noel.com/wp-content/uploads/2020/02/larevancheposthumedupangolin.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. @ gaston La guerre : les artistes n’y sont pour rien. Probablement. Et pourtant… Sun Tzu dit, dans «l’Art de…

  2. « Pecker et Trump « ont parlé de l’île privée d’Epstein, où la rumeur disait qu’il amenait des hommes puissants pour avoir…

  3. Gérald qui a su rester ministre Après avoir avoué, quand-même, Pousser des dossiers de deux citoyennes En échange de leur…

  4. Neom fera une morgue très performante pour les morts climatiques de la région. Cynisme pour cynisme, je ne me gêne…

  5. Koehler et dupont-moretti vous avez désormais une autre place à occuper, un autre rôle à jouer parmi nous… On me…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx La survie de l'espèce pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta