Vidéo – Le transfert en psychanalyse, le 18 septembre 2022

Le problème de la psychanalyse avec l’amour

P.S. Je mélange quelquefois analyste et analysant en inversement : il s’agit bien entendu de simples lapsus freudiens 😉 .

Pour une lecture non-« biblique » de Freud, Lacan, &c. : Le transfert, le 26 septembre à 20h

Partager :

7 réponses à “Vidéo – Le transfert en psychanalyse, le 18 septembre 2022”

  1. Avatar de Guy Leboutte

    Très intéressant! Le « non biblique » est une valeur, j’aime beaucoup !

  2. Avatar de Guy Leboutte

    Sinon, en vrac et dans le désordre:

    Vous avez dit, en parlant du plombier, que le client veut que ça soit débouché, et pas qu’il fasse la fine bouche. :))

    On vous a souvent entendu ou lu qu’il fallait se retrousser les manches. Il me semble qu’ici pour la quasi première fois vous vous les retrousser et que vous faites beaucoup de mouvements des mains et des avant-bras. Re :))

    Une remarque au risque d’être oiseux: si le corps dénudé face à un ou une médecin peut faire penser au risque d’apparition d’un désir plus ou moins amoureux, peut-être que l’exposition du corps est aussi un écartement de ce risque. Car le ou la patricienne observe le patient ou la patiente d’un point de vue technique et doit professionnellement réduire son champ mental à des éléments précis et restreints, comme en chirurgie on établit un « champ » d’intervention, le reste du corps étant soigneusement recouvert.

  3. Avatar de Karluss

    que devient le transfert en analyse lorsqu’elle se déroule en « distancielle » ? C’est un transfert épuré, inodore et sans phéromones … à méditer.

    1. Avatar de JMarc

      Je suppose que :
      – côté analysant’e, dans le transfert donc, la charge émotionnelle étant moindre, la cure avance moins vite qu’en présentiel.
      – côté psy, le ou la psy étant moins exposé’e, le contre-transfert est plus facile à gérer.
      On aurait donc des cures plus lentes mais moins exposées à d’éventuels faux-pas du ou de la psy.

      2
      1. Avatar de Karluss

        et le psy se libère d’une supervision ^^

        1. Avatar de Paul Jorion

          Je suis en régime de 2 ou 3 heures de supervision hebdomadaire – en ce moment en distanciel uniquement.

          Si j’en crois ce que vous affirmez, avec les phéromones en plus, je passerais carrément au double 😀 .

          1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. @ gaston La guerre : les artistes n’y sont pour rien. Probablement. Et pourtant… Sun Tzu dit, dans «l’Art de…

  2. « Pecker et Trump « ont parlé de l’île privée d’Epstein, où la rumeur disait qu’il amenait des hommes puissants pour avoir…

  3. Gérald qui a su rester ministre Après avoir avoué, quand-même, Pousser des dossiers de deux citoyennes En échange de leur…

  4. Neom fera une morgue très performante pour les morts climatiques de la région. Cynisme pour cynisme, je ne me gêne…

  5. Koehler et dupont-moretti vous avez désormais une autre place à occuper, un autre rôle à jouer parmi nous… On me…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx La survie de l'espèce pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta