Vidéo – Donald Trump et la Commission du 6 janvier

Les conclusions de la Commission du 6 janvier 2021

Partager :

12 réponses à “Vidéo – Donald Trump et la Commission du 6 janvier

  1. Avatar de Lonylp
    Lonylp

    C’est à nous de vous dire Merci pour une information documentée aussi précise sur les « Trumperies » qui mettent les USA en si dramatique situation. J’espère que la majorité des Américains réalisera le danger institutionnel de ce clown fou furieux qui leur servi de Président.

  2. Avatar de Didier Combes
    Didier Combes

    Je plusse aux remerciements de Lonylp.
    Au visionnage de la vidéo et des images des NFT que D Trump a mis en ligne, je me dis rétrospectivement qu’il a renoncé plus ou moins consciemment à se présenter en 2024 depuis son échec personnel aux élections de mi mandat et que ces images grotesques et pathétiques qu’il met en vente à un prix effarant en sont le signe. Il se reconvertit dans le commerce.
    Un petit doute subsiste quand même… le personnage est tellement irrationnel..
    J’espère que la justice se saisira du travail de la commission pour amener ce sinistre personnage devant les tribunaux et qu’un jugement le privera de toute possibilité de gouverner à nouveau.

    1. Avatar de Lagarde Georges
      Lagarde Georges

      Lise Cheney a le 4 décembre, après ce que venait d’écrire Trump sur son blog, parfaitement résumé la situation: « Donald Trump believes we should terminate “all rules, regulations and articles, even those found in the Constitution” to overturn the 2020 election. That was his view on 1/6 and remains his view today. No honest person can now deny that Trump is an enemy of the Constitution. »

      Cette déclaration de Trump me semble refléter à la fois sa logique et ses intentions : puisque la constitution a permis à Biden de prendre la place qui est la sienne il faut abolir la constitution. Comme le parti républicain n’aurait pas la majorité des deux tiers nécessaire pour changer les règles il ne reste plus qu’un coup d’état organisé par ses partisans.

  3. Avatar de Khanard
    Khanard

    A mon tour de rendre hommage au travail réalisé par PJ. Clair, précis et concis. Un travail de grande qualité donc.
    Je ne suis pas compétent pour juger de l’efficacité de cette commission, l’avenir seul nous le dira.
    J’ai toutefois le sentiment que, malgré les récriminations que l’on puisse porter à la société étasunienne , la vie politique et le rôle des commissions d’enquêtes françaises devraient adopter une telle abnégation dans la recherche de la justice ce qui ne semble pas être le cas .Ainsi qu’au niveau européen on l’ a vu récemment. N’oublions pas que tant au niveau français (affaire Sarkozy, emplois fictifs etc….) qu’au niveau européen (là aussi emplois fictifs concernant le moddem et le RN ) les commissions existent, font leur travail (je le suppose) mais faillissent par ce travail d’information populaire qui au passage peuvent alimenter le complotisme.

    Alors encore une fois mille mercis à PJ pour ce travail d’éveil des consciences.

  4. Avatar de Hervey

    La visite du Président ukrainien devrait conforter le gouvernement Biden.
    Certes, Zelensky vient demander de l’aide mais « la bonne cause » devrait effacer en partie les différends entre démocrates et républicains et l’Ukraine est solvable.

    https://hervey-noel.com/post-it-2022-lukraine-machiavel-et-la-guerre/

    1. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @Hervey Au delà de l’idéologie l’Ukraine serait victime de la malédiction du pétrole (Biafra, Iraq, Lybie, Congo ..) pétrole ou richesses du sous-sol !

      Convoqué à Washington, le vassal Zelensky rends compte de sa visite au front et reçoit les félicitations pour son exceptionel comportement, mais la chute de Poutine n’est pas encore atteinte.

      Un peu honteux, le dit Poutine est obligé de se rendre chez son hypothètique vassal Lukachenko, habile maneuvrier incompris et contesté à la longévité exceptionelle.

      La tenue de rencontres physiques est-elle le signe de conversations véritables, aux secrets non accessibles aux moyens électroniques prélude à des négociations ?

      1. Avatar de Hervey

        @Ruiz

        Par delà les conversations privées ou devant rester … un temps secrètes, cette rencontre bien médiatisée vient surtout à point pour faire pencher la balance et disqualifier l’ami Poutine aux yeux du monde.
        David contre Goliath, ça doit pouvoir s’entendre dans plusieurs langues.
        Pour qu’il y ait négociations il faut qu’il y ait des formulations en ce sens entre les deux partis qui se font la guerre.
        Pour l’instant les options de négociations sont dans les cartons mais sur le tatami c’est à celui qui pris dans une clé de bras, criera pouce le premier en tapant sur l’épaule du vainqueur.
        Le déplacement de Zelensky en voyageur de commerce ne doit pas réjouir les russes car c’est la promesse de plus d’éclairs et plus de foudres sur le ou les belligérants russes et (ou) biélorusses déclarés.
        En période de guerre moderne, et plus encore qu’en période de paix, pour vaincre il faut convaincre.
        Jusqu’alors on ne peut pas dire que les russes et les biélorusses soient convaincu de faire ce qu’ils font ou ce qu’il faudrait qu’ils fassent.

        Vu de l’extérieur, monsieur tout le monde doit pouvoir observer cela et se faire assez facilement une première opinion.

        1. Avatar de Ruiz
          Ruiz

          @Hervey Poutine a cru lancer une opération militaire spéciale sur la foi des renseignements qui lui étaient fournis.
          Zelensky a gagné la première manche en faisant échouer cette opération de changement de régime au prix de jeter les deux pays dans la guerre.

          Poutine a subit des échecs militaires patents, mais ne semble pas vouloir capituler et se montre prêt à faire monter les enchères en coûts et en durée.
          C’est une position de négociation, il est forcé de revoir ses attentes et ses ambitions, et sa position n’est pas si avantageuse, qu’il puisse être insensible maintenant à une solution de sortie de crise qu’il pourrait présenter comme acceptable, celà dépends donc de l’habileté des négociateurs de crise (type hôtages) en face, à comprendre la situation, sa vision et la faire évoluer en conséquence.
          L’agitation du Dr Kissinger va dans ce sens.

          Maintenant si Biden (et ses conseils) veut plonger le contribuable américain et l’OTAN (dont l’U.E) dans un conflit sans fin et coûteux, (voire catastrophique) libre à lui, si l’objectif est un changement de régime en Russie, voire à terme un démantèlement.

          Quoiqu’il en coûte est certainement ce que nous ont appris les russes à plusieurs reprises depuis 200 ans

          1. Avatar de Hervey

            L’opération militaire spéciale faisait parti d’un plan plus vaste qui a quelque chose à voir avec l’effet Thucydide.
            Russes, chinois et affidés ont cru que le moment était venu de renverser l’hégémonie occidentale dans cette période de désorganisation complète des sociétés, affaiblies et soumises aux multiples changements qui s’annoncent.
            La Chine orgueilleuse de son boum économique ne pensait pas croiser sur sa route un virus aussi contrariant et la Russie a mal calculé. son coup. C’est ce que reconnaissent à demi-mots leurs dirigeants respectifs sur la gestion Covid et une armée obsolète, et c’est ce que disent les faits.

            Maintenant, se demander quel est le plus entêté des deux à faire la guerre, n’est pas la bonne question à se poser du fait que Poutine et SJP ont tous deux désignés le monde occidental comme étant l’ennemi véritable.
            Difficile de faire la sourde oreille.
            La situation se complique lorsque l’on comprend que la guerre est l’assurance vie de Poutine.
            Il va donc falloir attendre.

            https://hervey-noel.com/wp-content/uploads/2022/12/2022_post-it_machiavel_la-guerre.gif

  5. Avatar de Hadrien
    Hadrien

    Ce que démontre Trump, c’est la profonde irrationalité d’ homo « sapiens ».
    3 buts d’ Mbappé valent deux voyages présidentiels, pas la COP 15. Où que ce porte un regard rationnel (il y en en si peu), il ne voit que l’impossibilité pratique du plan A, pourtant simple à réaliser pour une espèce sapiens.

  6. Avatar de Arnaud Castex
    Arnaud Castex

    Très bonne analyse sur le rôle d’éducation du public qu’à mené la commission avec des moyens que ne pourrait avoir une procédure judiciaire.

    On espère que Trump et ceux de sa clique (Bannon, Stone, Giuliani etc) répondront de leurs crimes.

    La démocratie à vaincu ses ennemis.

  7. Avatar de Gépé
    Gépé

    Hier, lorsque je regardais/ écoutais la vidéo de Paul, mon regard, mon esprit était sans cesse attiré / préoccupé par quelques lignes, sur ma droite :

    Plus de la moitié des 16 à 25 ans pensent que l’humanité est condamnée.

    Allez donner un avis, rester optimiste, trouver des raisons d’avancer, après cela dans un pays où le chef de l’État / Start-Up Nation ne trouve rien de mieux à proposer, à son peuple désemparé par l’échec de l’équipe de France de football en finale de la coupe du monde, de fêter l’événement en grandes pompes. Sans vergogne. Illustrant parfaitement la vacuité d’un régime et d’une classe politique qui ne comprennent rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. PHILGILL sur

    Il semble que ce « tu puises de l’éternel » soit ici égal à « … » Pourquoi ?

  2. Vincent Teixeira sur

    Voix absolument extraordinaire (même si la diction n’était pas toujours ferme), surtout pour son timbre, immédiatement, profondément émouvant (et même…

  3. Tout me hérisse sur

    Cette artiste lyrique est morte bien jeune, tout comme on déplore la perte très récente de Jodie Devos, soprano, à…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta