Poutine : de victoire en victoire jusqu’à la catastrophe finale !, par Yorgos Mitralias

2023 05 15 01 article

Poutine : de victoire en victoire jusqu’à la catastrophe finale !

« Grandeurs passées et pleurer en les racontant ». Ce vers de Solomos (1) résume et reflète parfaitement le sentiment laissé – tant aux ennemis qu’aux amis – par le défilé du 9 mai de cette année sur la Place Rouge de Moscou en présence de M. Poutine et d’autres éminences de son régime. Pourquoi ? Mais, parce que ce qui a distingué le défilé de cette année, c’est sa pauvreté désespérante par rapport au défilé de l’année dernière et à tous les « défilés grandioses » du 9 mai des deux dernières décennies!

En effet, alors que par le passé les dirigeants étrangers et autres officiels assistant au défilé se pressaient sur la tribune, cette année ils étaient comptés sur les doigts d’une main, et en plus ils impressionnaient par leur air morose. L’isolement international de la Russie de M. Poutine était plus que manifeste, car étaient absents non seulement les représentants de certains pays voisins autrefois « neutres » que M. Poutine a poussés dans les bras d’un l’OTAN revigoré par ses soins, à la grande consternation des anti-impérialistes du monde entier. Mais, étaient aussi absents la plupart des dirigeants des anciennes républiques soviétiques d’Eurasie, jusqu’il y a peu aux ordres de Moscou.

Mais la pauvreté de la tribune d’honneur des dignitaires étrangers n’était rien comparée à la pauvreté du défilé du 9 mai lui-même. Au lieu des centaines de chars et autres véhicules blindés et non blindés des années précédentes, il n’y avait cette année qu’un seul vieux char, probablement sorti d’un musée militaire ! Et au lieu des dizaines de missiles de toutes sortes, cette année, seulement deux missiles nucléaires. Et, bien sûr, pas d’avions et beaucoup moins de fantassins, tandis que le célèbre défilé du « régiment des immortels » a été « annulé pour des raisons de sécurité », sans doute pour éviter l’intrusion de personnes qui brandiraient non pas des photos de leurs ancêtres morts pendant la Seconde Guerre mondiale, mais de leurs parents morts dans l’ »opération militaire spéciale » en cours de M. Poutine en Ukraine. Et tout cela sur la Place Rouge de Moscou où le défilé a eu quand même lieu, contrairement à ce qui s’est passé ailleurs, et plus précisément dans 9 régions (oblasts) de la Fédération de Russie, où – pour la première fois ! – aucun défilé n’a eu lieu, toujours pour les fameuses… « raisons de sécurité »…

Bien entendu, les causes de cette pauvreté sans précédent du défilé du 9 mai de cette année n’ont pas échappé à l’attention des médias internationaux : « l’opération militaire spéciale  » de M. Poutine contre l’Ukraine tourne à tous égards si mal pour lui et son régime que la pauvreté du défilé du 9 mai de cette année en est le miroir, le témoin irréfutable et, en même temps, la conséquence directe de son échec. Ainsi, les chars et autres armes lourdes ne sont pas apparus cette année sur la Place Rouge parce tout simplement ils n’existaient et n’étaient pas disponibles, car ils se trouvent soit en Ukraine et ne peuvent en être retirés, soit ils n’existent plus car ils ont été détruits par les Ukrainiens. En d’autres termes, la pauvreté du défilé de cette année est extrêmement éloquente et significative car elle reflète fidèlement la crise profonde et la « pauvreté » actuelle de l’armée et de l’arsenal russes !

Ainsi, mieux que les « analyses » fantaisistes de la situation et des intentions des belligérants, auxquelles nous ont habitués les commentateurs plus ou moins poutinisants de la guerre russo-ukrainienne, ce sont les événements eux-mêmes et le déroulement des opérations de guerre qui permettent de voir clair et de tirer des conclusions utiles. Comme le fait indéniable que l’initiale « promenade de santé » militaire prévue par le Kremlin pour « dénazifier » l’Ukraine a non seulement échoué lamentablement mais a laissé place à une guerre (défensive) de positions, cependant interrompue par deux succès majeurs des Ukrainiens : d’abord, l’éjection de l’armée russe de Kharkiv et de ses environs, puis la reprise de Kherson, la seule capitale régionale dont les envahisseurs russes avaient réussi à s’emparer. (2Et ensuite, le fait tout aussi indéniable que la très médiatisée « contre-offensive russe » dans le Donbass, qui a été lancée au début de 2023, fait du surplace et n’a rien réussi, alors que dans le même temps le siège de la ville de Bakhmout, devenu un objectif militaire (et politique) de choix du Kremlin, s’éternise désespérément après 9-10 mois (!) d’efforts infructueux, qui ont conduit à une boucherie sans précédent, dont les principales victimes sont les mercenaires de l’armée privée Wagner, dont le propriétaire (oligarque et ancien détenu) Evgeny Prigojina recruté principalement dans les prisons russes.

Tous ces faits sont indéniables, tout comme il est indéniable que la « privatisation de la guerre », bien qu’elle soit apparue pour la première fois aux États-Unis avec l’organisation mercenaire Blackwater, n’a pris nulle part ailleurs dans le monde les dimensions – qualitatives et quantitatives – qu’elle a prises dans la Russie de M. Poutine. Et ce pour deux raisons : parce qu’en Russie, il ne s’agit plus seulement du fameux Wagner de Prigogine, mais aussi d’au moins 6-7 autres « armées » privées opérant en Ukraine ou ailleurs, plus ou moins dépendantes et téléguidées par le Kremlin, l’état-major de l’armée, certains gouverneurs régionaux ou quelques oligarques ! Et parce que, contrairement à ce qui peut se passer aux États-Unis et dans d’autres pays, ces armées privées russes ne se limitent pas à leurs « tâches » militaires mais font aussi de la politique à l’extérieur (par exemple en Afrique et au Moyen-Orient) et à l’intérieur même de la Russie, où commencent à se constituer diverses « seigneuries » qui concurrencent de fait le pouvoir central !

C’est ainsi qu’on a vu dernièrement M. Prigogine élever de plus en plus la voix pour dénoncer – ou plutôt insulter grossièrement – des piliers de l’État russe et du régime poutinien, comme le ministre de la défense, le chef des armées et nombre de ses généraux d’état-major, allant même jusqu’à les accuser de haute trahison et à proposer leur exécution ! Et comme si tout cela ne suffisait pas, M. Prigogine ouvre des bureaux de son nouveau – et déjà influent – parti politique un peu partout en Russie, pour confirmer qu’en plus de ses activités entrepreneuriales et militaires, il a aussi de grandes ambitions politiques. En d’autres termes, toutes ces armées privées, et en particulier la Wagner de M. Prigogine, constituent un véritable … État dans l’État, déstabilisant et fragmentant la Fédération de Russie et affaiblissant désespérément ses forces armées qu’elles concurrencent, voire qu’elles remplacent ! Conclusion : ne serait-ce que pour cette raison, la Russie de M. Poutine est condamnée non seulement à ne pas l’emporter sur le champ de bataille, mais aussi à entrer – malheureusement – dans un processus extrêmement dangereux qui mène progressivement à la désintégration peut-être violente du pays !.…

***

Tout au long de l’année passée, tant de choses ont donc changé en Russie, mais une chose est restée la même, inchangée : la tradition qui veut que M. Poutine appelle « Russes » tous les morts de l’Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale, afin que sa Russie d’aujourd’hui puisse usurper et ne pas partager avec les autres nations et nationalités de l’Union soviétique la lutte antifasciste et la grande victoire de l’URSS contre le Troisième Reich. Comme nous l’écrivions presque jour pour jour il y a un an: “ quand Poutine et sa propagande grande-russe non seulement ignorent les sacrifices de tous ces peuples, nations et nationalités, mais vont jusqu’à confisquer leurs sacrifices et leurs morts en les attribuant à des… « Russes », nous n’avons plus une simple fraude, un simple mensonge, mais quelque chose de bien pire, un vrai sacrilège ! Et le pourquoi de ce sacrilège est manifeste.  Ayant décrété qu’il n’y a pas de nation ukrainienne, Poutine ne peut évidemment pas admettre qu’il y a eu des millions d’Ukrainiens qui sont morts en combattant le Troisième Reich  il y a 80 ans. Et plus encore, il lui est inconcevable d’accepter que les pertes humaines ukrainiennes aient été proportionnellement plus importantes que les pertes russes déjà effroyables. En fait, comme il s’obstine à déclarer que les Ukrainiens ne sont rien d’autre que des Russes « nazifiés », il finit – tout à fait « raisonnablement » dans sa déraison – par russifier aussi… leurs morts de la Seconde Guerre mondial e”. Et tout cela alors que  » le pourcentage de Russes morts (12,7%) est inférieur au pourcentage moyen de toute l’Union soviétique (13,7%) ! Et pas seulement ça : le pourcentage de l’Ukraine est considérablement plus élevé (16,3%), ce qui la place en deuxième position en termes de pertes humaines, après la Biélorussie (25,3%), qui a payé le plus lourd tribut de sang”… (3)

Malheureusement, cette mystification sacrilège, qui sert des objectifs politiques tout à fait clairs, a été perpétuée cette année par la majorité des médias, tantôt de bonne foi, tantôt de mauvaise foi et à dessein. Notre conclusion n’est donc pas différente de celle de l’année dernière, lorsque nous écrivions que dans la Russie de Poutine « force est de constater que les fantômes du passé hantent le présent comme jamais auparavant, au moment où même le terrible tribut de sang payé par la population soviétique dans sa lutte antifasciste fait aujourd’hui l’objet d’une opération bien orchestrée de falsification de l’histoire. Juste pour servir les besoins propagandistes du pilleur de tombes sans scrupules qu’est M. Poutine !” . Ce M. Poutine qui rêve des grandeurs impériales mais qui mène fatalement son pays et ses compatriotes à la catastrophe…

Notes

1. Dionisios Solomos (1798-1857), grand poète grec, originaire de Zante, auteur du long poème “l’hymne à la liberté”, dont est extrait le vers cité au tout début de l’article. L’hymne à la liberté mis en musique est devenu l’hymne national grec.

2. Voir aussi l’article « L’état désastreux de l’armée russe, reflet fidèle des tares du poutinisme agonisant” https://www.pressegauche.org/L-etat-desastreux-de-l-armee-russe-reflet-fidele-des-tares-du-poutinisme

3. Voir l’article « : ”Pourquoi Poutine fait-il de tous les morts soviétiques de la Deuxième Guerre mondiale… des « Russes ? ”: https://blogs.mediapart.fr/yorgos-mitralias/blog/160522/pourquoi-poutine-fait-il-de-tous-les-morts-sovietiques-de-1941-1945-des-russes

Traduit du grec

Partager :

338 réponses à “Poutine : de victoire en victoire jusqu’à la catastrophe finale !, par Yorgos Mitralias”

  1. Avatar de Asclepios
    Asclepios

    Bonjour à tous,

    La conversation sur les USA va bon train!

    Et notre ami CLoclo est au meilleur de sa forme, cela fait plaisir à voir.

    Benjamin:

    Merci pour votre long message d’analyse, fort détaillée, mais qui à mon humble avis souffre d’un biais cognitif certain.

    1 – Vous exposez longuement ce qui passe par la tête des pro-Poutine / pro-Russie… et vous vous trompez: vous projetez sur eux les idées que vous vous en faites. Honnêtement, il vous serait plus facile de dialoguer avec eux et d’écouter ce qu’ils disent, plutôt que de spéculer dans le vie, comme vous faites, en vous construisant un fantasme d’adversaire d’autant plus facile à réfuter que c’est une construction intellectuelle non conforme à la réalité et parée de nombreuses faiblesses intellectuelles (la victoire n’en est que plus facile!).

    2 – Vous terminez (oui oui, j’ai lu votre post jusqu’au bout!) en faisant apparaître le postulat de tout votre raisonnement/ Poutine est un horrible mafieux, le capo dei tutti capi, pas un homme d’état. Je pense qu’on pense au moins en débattre, plutôt que de considérer cela comme une évidence. Pour relancer la machine à troll, je vais proférer une hérésie: Poutine est un homme d’état, du même niveau que Périclès ou De Gaulle… (tous aux abris! / attention, j’ai glissé un piège, genre mine…)

    Timiota,

    Cher monsieur

    Je vous remercie pour votre (longue) intervention, j’apprécie toujours vos remarques.

    Je me permettrai de vous relancer en affirmant que la grande question géopolitique actuelle et à venir est celle de la multipolarité. Les USA ne sont pas et n’ont jamais été la « nation leader » dont parlent les présidents américains depuis fort longtemps: ce n’est que le masque de la volonté impériale (plus ou moins hard ou soft).

    En bref, il me semble que vous surestimez l’idée (que vous avez entendue sur France Q) selon laquelle l’anti-américanisme (au sens de rejet de son impérialisme) conduirait à un désir de refuge, autrement dit une sorte d’instinct du plus faible face au plus fort…

    Vous ne trouvez pas que cela peut aussi s’expliquer par un calcul rationnel?

    Cordialement à tous,

    1. Avatar de CloClo
      CloClo

      (tous aux abris! / attention, j’ai glissé un piège, genre mine…)

      Non du tout mon ami, tu as juste dit ce que tu penses fondamentalement au plus profond de ton c..erveau. Tu aimes les gladiateurs ? Tu as déjà vu un homme nu ?

      Y a un nom pour les gens qui pensent comme toi. Je l’ai déjà collé ici à rallonge.

      1. Avatar de Garorock
        Garorock

        Déja proposé: les Spartacus qui chouinent les pieds dans la glue…
        😎

    2. Avatar de timiota
      timiota

      Périclès et péricliter commencent par les mêmes lettres il est vrai.

      1. Avatar de Asclepios
        Asclepios

        Certes, mais encore?

        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          Ben Poutine et Pétain aussi, les 2P, t’as quand même pas de chance même aléatoirement 😀

          1. Avatar de Asclepios
            Asclepios

            Cela vole haut!

            Est-il bien nécessaire de parasiter une tentative de discussion un peu plus sérieuse?

            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              « (tous aux abris! / attention, j’ai glissé un piège, genre mine…) »

              Nous sommes bien d’accord que cette phrase est de toi Asclepios ?

              A défaut de mines volantes, on est donc bien au niveau du sol. De quoi te plains-tu ?

              Puis bon, affirmer que Poutine est un chef d’Etat, et non un chef mafieux, déjà tout le débat est enterré vivant avant même de démarrer.

              1. Avatar de Garorock
                Garorock

                Faudrait demander a Asclédouze si cela lui plairait si le (la) chef (ffe) de l’état Français était mafieu?
                Et accessoirement s’il est interressant d’avoir un débat pour savoir si Al Capone portait à droite ou bien à gauche?

                1. Avatar de Asclepios
                  Asclepios

                  Oui, il faudrait lui demander!

                  Je crois qu’il répondrait que cela dépend d’Alexis Kohler…

                  1. Avatar de CloClo
                    CloClo

                    Magnifique botté en touche d’Asclepios !

                    Corner pour Garorock.

                    1. Avatar de Garorock
                      Garorock

                      Les supporters de l’Olympique Poutinien ne veulent pas quitter le stade. Ils refont le match inlassablement…
                      Wlad et Jean-luc ont bien driblé mais personne ne veut plus leur faire de passes. C’est pas de leur faute, c’est forcément un complot. L’arbitre a été acheté, y’a eu de la triche, des joueurs étaient drogués, la pelouse était trop glissante, on entendait pas les coups de sifflet…
                      Alors à la buvette, ils échangent leurs ressentiments avec les supporters du club des identitaires. Ils se trouvent quelques affects communs… Ils s’échangent des cartes Panini…
                      Pour certains Jean-luc est un « Messi »
                      Mais pour tous « Zidane » c’est Poutine!

                  2. Avatar de Garorock
                    Garorock

                    Alors c’est formidable, Alexis pourra bientôt faire des affaires directement avec la future locataire de Matignon ( la pôte de Poutine).
                    Ils arriveront bien à trouver un terrain d’entente. Entre les capitalistes autoritaires et les capitalistes identitaires, y’a toujours moyen…

        2. Avatar de timiota
          timiota

          « Périclès et péricliter » :
          Que dire de l’aplomb de mettre Poutine sur le plan des « grands hommes visionnaires » ?
          Les visionnaires ouvrent des possibles à leur peuple, des émancipations sociales, du contrôle des dérives (Franklin D. Roosevelt, Vaclav Havel, John M. Keynes, Nelson Mandela et l’armée des Toussaint Louverture moins connus).
          Poutine a été « visionnaire » à la hauteur du panem et circenses pour quelques années, ce qui a pu faire bonne figure sur une décennie (2001-2010 ?), avant de s’installer pour durer et d’aller à l’exact opposé des apports des « visionnaires » ci-dessus. Et quand j’ai dit dans un autre commentaire que je n’ignore pas à quel point la sécu de 1946 en France connait une pérennisation facile grâce aux énergies fossiles (qui y augmentent le PIB/hab de 5%/an grosso modo), je vois aussi que c’est bien le modèle d’extractivisme qui est aussi crucial dans la dérive de Poutine. C’est ce qui lui permet de durer, avec la Chine qui compte les points.
          C’est aussi ce dont témoigne sa lutte contre Khodorkovsky, qui avait certes accaparé lui aussi des richesses facilement, mais n’aurait été qu’un CEO de plus comme celui de Total chez nous, si des enjeux de valeurs et de contrôle mafieux n’avaient pas pris le dessus. Et s’il Khodorkovsky n’a pas été éliminé physiquement, cela tient aussi à des logiques de parrains plus qu’à un respect de la justice (a sicaire sicaire et demi).

          Bref, les chefs qui préemptent autorité et mafiosité peuvent durer puis péricliter, mais si du bien arrive à leur pays pendant leur trop long règne, c’est pour le coup le fait d’une « main invisible », qui peut bien entrainer quelques troupes économiques et sociales loin des sentiers obligés de la propagande ou de la prédation mafieuse et en profiter pour diffuser quelques nuages de prospérité et d’émancipation. Avant que le broyage reprenne sa course.

          Enfin, que nous manquions de visionnaires et que notre classe politique soit étriquée, on en a lu sur ce blog maints aspects, dont la tentative de candidature de PJ aux élections européenne (Place publique ? de mémoire), nous pâtissons de cela, mais nos sentiers d’émancipation sont vivaces, et finissent même ces jours-ci par user des fonds de casseroles frappés avec constance.

          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            Hello Timiota,

            « Je vois aussi que c’est bien le modèle d’extractivisme qui est aussi crucial dans la dérive de Poutine. C’est ce qui lui permet de durer, avec la Chine qui compte les points. »

            Tu mets le doigt sur l’essentiel et sur toute la machinerie musicale et la partition profonde que joue le Kremlin.

          2. Avatar de Asclepios
            Asclepios

            Ah!

            Je désespérais…

            Je vous remercie de cette réponse substantielle et argumentée.

            Je ferai bref: quand vous qualifiez Poutine de mafieux, vous ne faites que décrire le fonctionnement réel du pouvoir, quel qu’il soit, en pratique, à l’exception de rares exemples de vertu dans l’histoire. C’est valable absolument partout et, comme Stendhal, « je déverse le blâme le plus moral sur les agissements de mes personnages ». Je vous accorde que la version russe peut être glauque, pas de doute.

            Maintenant, considérons ce qu’a accompli Poutine depuis vingt ans sur le plan intérieur (prospérité du pays et de la population) et sur le plan extérieur (prestige du pays): il serait de mauvais foi de considérer que ce qu’il fait est un simulacre de prospérité et de multilatéralisme. A moins de ne voir cela qu’à travers les lunettes occidentales, ou plutôt anglo-saxonnes.

            Je m’explique et je reprends votre formule: « Les visionnaires ouvrent des possibles à leur peuple, des émancipations sociales, du contrôle des dérives ». Vous faites arrêter la phase « visionnaire » de Poutine à 2010. Je vous propose une date plus précise: 2008, la crise géorgienne et le discours de Munich, où Poutine avertit le camp Américain qu’il ne s’alignera pas servilement sur sa position impérialiste…

            Au plaisir de vous lire!

            Cordialement,

            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              M’enfin Asclepios, tu le fait vraiment exprès ?

              2014, 2008 ou la Saint glin glin, Tu méconnais l’évolution de la nature du pouvoir politique, tu fais comme si tout était identique et indiscernable, équivalent. Non il y a des différences claires et profondes entre un mafieux et un politique dans les sociétés modernes, si tu ne sais pas lesquels, c’est que tu as séjourné trop longtemps en Russie Poutinienne. De la même manière qu’il y a des différences flagrantes entre une secte et une religion. Mais quand on est encore coincé au XIXè comme tes sources le démontre, c’est sur que comprendre les enjeux du XXIè ça revient à viser un pont trop loin.

              Pour le reste tu prends pour validation de grandeur ceci :

              « Maintenant, considérons ce qu’a accompli Poutine depuis vingt ans sur le plan intérieur (prospérité du pays et de la population) et sur le plan extérieur (prestige du pays): »

              Ce que tous les NSGFF de ton acabit déblatéraient de la même manière après 33 à propos de Hitler et de la Größe réussite économique… ===> dont le moteur effectif était : la Guerre de conquête ! Le vers est dans le fruit. Comme en Poutinie.

              Pour le reste une société majoritairement patriarcale, homophobe, élevée à la dure, valorisant la force et la violence et éternellement obéissante aux chefs (que ce soit, Dieu, le père, le chef de clan, le guide, le parti…) permet la perpétuation de ce système de pouvoir.

              La seule question intéressante, vu qu’on est pas en Russie, c’est pourquoi tu dérailles ainsi à longueur de commentaire, soit tu es limité cognitivement, hautement probable, pour déceler les trames du réel, soit tu déroules ta propagande.

              Ca me fait penser à ces islamistes avec qui je ferraillais naguère, quand on leur objecté l’égalité des sexes, et qui ne cessaient de me dire à quel point l’Islam avait apporté légalement une avancée dans le statut des femmes en Arabie. Juste ils oubliaient toujours de voir que c’était dans la période du Moyen-Age , et qu’on était au XXIè actuellement.

              Tu fais exactement la même chose, tu tires prétextes de la manne des richesses de ce pays pour tresser des lauriers à Poutine. Mais même une chèvre avec des lingots d’or trouvera chaussure à son pieds avec toi en prétendant.

              1. Avatar de CloClo
                CloClo

                Objection votre honneur, « on leur objectait ».

              2. Avatar de Asclepios
                Asclepios

                Mon cher Timiota,

                Ah non, je me suis trompé…

                Mon cher Cloclo,

                Je retiens le truc à la fin sur la chèvre et l’or, c’est rigolo!

                Cordialement,

                1. Avatar de CloClo
                  CloClo

                  https://www.lemonde.fr/international/video/2023/05/21/enquete-video-comment-la-russie-a-fabrique-de-fausses-manifestations-anti-ukraine-a-paris-bruxelles-et-la-haye_6174184_3210.html

                  Quel amateurisme. Ca manque un peu de budget au KGB en ce moment on dirait. Alors faut miser sur les idiots utiles, et par chance en France, il y a une vrai mine d’or pour Poutine avec les NSGFF. Et je dois dire que nous avons trouvé un bon filon sur le blog. Je suis chercheur d’or, et c’est pas dur ici.

          3. Avatar de Garorock
            Garorock

            Frapper sur des fonds de casseroles ne fera pas fuir, hélas, ceux qui sont frappés de la calebasse et qui se rapprochent dangereusement du pouvoir…
            Le plan A: la survie de Mélenchon. C’est raté;
            Le plan B: vivre sur la planète NUPES. C’est raté.
            Le plan C: être remplacés par des fachos robustes. C’est en train de se réaliser…

    3. Avatar de Benjamin
      Benjamin

      Bonsoir Asclepios,

      Concernant votre point 1, je vous cite :
      « […] Vous exposez longuement ce qui passe par la tête des pro-Poutine / pro-Russie… et vous vous trompez[…] »

      Et maintenant, je m’auto-cite :
      « […] il me semble qu’il y a une « posture » – pas nécessairement bien assumée d’ailleurs – qui ressort en creux dans les discours d’une partie des « pro-Poutine/Russie ».[….]

      Vous parlez donc des pro-Poutine (dans leur ensemble) là où moi je parle d’une partie… Donc vous savez exactement ce qui ce passe dans la tête de chaque pro-Poutiniste au point de pouvoir réfuter mon propos qui était tout sauf généraliste !?…

      Expliquez-moi comment faites-vous pour être omniscient ?… Ca m’intéresse !!!

      Concernant votre point 2 (oui oui, j’ai lu votre post jusqu’au bout!), ne vous en déplaise – et jusqu’à preuve du contraire, si pour moi c’est une évidence que Poutine est mafieux (de première classe), j’ai le droit de l’affirmer… et vous avez tout à fait le droit d’en débattre… Mais diantre : pour débattre, avancer donc d’autres arguments qu’un simple « Poutine est un homme d’état ». Car c’est bien faible comme défense d’un homme qui élimine (au sens propre comme au sens figuré) ses opposants en utilisant des pratiques bien mafieuses (notamment l’empoisonnement).

      Je m’attendais à bien mieux…. notamment de la part de quelqu’un qui semble connaitre « tout sur tout et tout le monde » !

  2. Avatar de petit coton
    petit coton

    « Discussion » passionnante, c’est intéressant de voir comment ils s’y prennent (les « nationolofachosouverainogogols »). Respect pour le capitaine Cloclo qui tient fermement la barre et ne lache rien.

  3. Avatar de Hadrien
    Hadrien

    20ème siècle..
    Nous avions 15-16 ans, fin d’année scolaire. Visite de France, de ses vins, de sa gastronomie, de ses architectures , de ses paysages. Passage à Oradour sur Glane. Le guide nous montre l’église où la barbarie allemande brûla vivante la population civile. Effroi.
    21ème siècle, je tombe sur un article sur la guerre menée par Louis XIV en Rhénanie (c’est en Allemagne, 17ème siècle). Ses troupes s’y amusèrent à brûler vivantes des populations civiles dans leurs églises…
    Louis XIV, ce « grand » roi !
    Le nationalisme fut, est et sera la guerre !

    1. Avatar de Asclepios
      Asclepios

      Absolument!

      Et la guerre menée depuis 2014 par le régime ukrainien contre les populations du Donbass est odieuse…

      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        Tous les morts sont des morts de trop, surtout pour des bêtises nationalistes comme tu les affectionnes, mais ne renverse pas les rôles, les russes ont semé la mort entre les ukrainiens bien avant 2014, en fait depuis le début de l’indépendance, qu’ils n’ont jamais accepté. Voilà dans cet ordre, le débat peut démarrer ! Le régime Poutinien mène la guerre contre les peuples en prétextant tout et n’importe quoi et en fomentant des coups tordus. J’ai toujours même un doute sur les vrais responsables de la tuerie d’Odessa à la maison des syndicats, et je ne suis pas le seul.

        Pour restaurer la grandeur passé, ce que tu kiffes, ils tentent de faire partout pareil où il y a des minorités russophones en Europe de l’Est, suite à l’explosion de l’URSS, cet empire russe communiste.

        1. Avatar de Asclepios
          Asclepios

          Que de choses intéressantes sont rappelées dans ce post!…

          … Pour une conclusion quelque peu aberrante.

          La logique n’est pas ton fort, mon cher Cloclo!

          PS: initialement, je souhaitais discuter avec Benjamin et Timiota, je le rappelle.

          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            On ne choisi pas sa famille mon grand. Et les conclusions personnelles sont la richesse de la diversité. Mais 2 + 2 feront toujours 4 en toute logique.

        2. Avatar de Garorock
          Garorock

          Cet empire Russe pseudo-communiste serait plus juste, il me semble…
          Donc les nostalgiques de ce pseudo-communisme qui font semblant d’en attribuer quelques vertues au petit Tsar du kremlin semblent déterminées par un inconscient proto-fasciste…
          Leur vengeance est à portée de main.
          Vous n’avez pas voulu de saint Méluche, vous serez punis: vous aurez la Marine!
          Bien fait pour vous!

          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            J’en ai bien peur. La frustration chez les faibles d’esprits tendance « souverainonationalogogolsfachofachés », au lieu de les faire rentrer au Paradis, déchaîne les Enfers sur les autres.

  4. Avatar de Romain Vitorge
    Romain Vitorge

    @ gaston – 18 mai 2023 9h07
    « La guerre voulue et maintenue par Zelinski suite à l’intrusion… » très doué pour réécrire l’histoire @ Ruiz !!!

    je vous propose l’entretien avec Oleksiy_Arestovytch du 18 février 2019
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Oleksiy_Arestovytch

    https://www.youtube.com/watch?v=1xNHmHpERH8
    Predicted Russian – Ukrainian war in 2019 – Alexey Arestovich

    135 747 vues 18 mars 2022
    This is interview for Апостроф TV [Apostrophe TV https://apostrophe-ua.translate.goog/tv?_x_tr_sl=uk&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc%5D with military expert, currently military advisor of president of Ukraine, Alexey Arestovich.
    He described in details events of 2022, and war with Russia in 18.02.2019
    Original:
    • Полноценная война…
    https://www.youtube.com/watch?v=H50ho9Dlrms&t=0s

  5. Avatar de Gaspard des montagnes
    Gaspard des montagnes

    C’est fait ! un an après jour pour jour la chute de Marioupol, BAKHMUT EST TOMBE :

    Mais encore un titre idiot : Guerre en Ukraine : après dix mois de combats, la victoire à la Pyrrhus des forces russes à Bakhmout.
    https://www.lefigaro.fr/international/guerre-en-ukraine-bakhmout-sous-controle-russe-apres-dix-mois-d-une-lutte-acharnee-20230520
    C’est simple : pourquoi dit on à la Pyrrhus ? simplement, Pyrrhus c’est lancé avec un corps expéditionnaire à la conquête de l’Italie romaine, il n’espérait aucun renfort de Grèce. Après une victoire durement acquise contre des romains accrocheurs, il aurait dit : encore une victoire comme celle-ci et nous sommes vaincus … tant il avait de morts dans ses rangs.
    En Ukraine la démographie est catastrophique, il reste très peu d’hommes mobilisables (18-50 ans) après 11 mobilisations, les vidéos abondent pour montrer les bandéristes courser les mobilisables. Donc c’est tout le contraire de la Russie 4 fois plus peuplée, qui a eu beaucoup moins de pertes (Cf le MOSSAD).

    Voila, voila mon pauvre petit cloclo, tu vas pouvoir te déchainer si je ne suis pas censuré, bien sur !

    1. Avatar de Paul Jorion

      Les poutinophiles comme vous ont un souci majeur : Vladimir Poutine.

      1. Avatar de Asclepios
        Asclepios

        Cher monsieur,

        Il serait peut-être temps de reconsidérer ce jugement en « poutinophilie ». Cela devient selon moi désobligeant de non discussion…

        Pour ma part, j’adopte un point de vue presque entièrement aligné sur Emmanuel Todd (mais je ne suis pas non plus mesmérisé par le « prophète »!). Le considérez-vous désormais comme un poutinophile?

        Cordialement,

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          Todd n’a pas supporté que sa plus grande prophétie: l’Euro, ça ne marchera pas!, ne se soit pas réalisée…
          Alors depuis, il essaye d’abonder à toutes les thèses qui viendraient soutenir sa théorie.
          Une consolidation de l’Europe sous la forme -fragile- d’une coalition militaire n’arrange pas ses bidons…

          1. Avatar de Asclepios
            Asclepios

            Tout le monde n’a pas l’air d’apprécier Todd, à ce que je vois!

            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              Tu vois ce que tu veux voir, as usual.

          2. Avatar de un lecteur
            un lecteur

            La Pologne mouille sa chemise pour cette Europe 2.0.

      2. Avatar de Garorock
        Garorock

        Et Poutine a un souci mineur: les poutinopliles.
        Son tracas principal en ce moment, c’est comment sauver son popotin de pervers avec tous les prétendants qui s’acoquinent, les saboteurs qui n’en finissent pas de se rapprocher, les chinois qui tournoient dans le ciel moscovite et l’OTAN qui a le temps et qui a bien appris à mentir?
        Les poutinophiles feraient mieux de se soucier de la Tsarine de Montretout à Matignon en 2024 (ou avant) mais visiblement cela ne leur fait pas peur.
        Faut dire que leur spécialité c’est la lèche et la poussière sous le tapis…
        Et quand ils se sont bien victimisés, ils vont se cacher sous les jupes du proviseur!
        Affect trouble et troublant…

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          La sainte trinité:
          Trump – Le Pen – Poutine
          Mais ça marche aussi comme ça:
          Trump – Mélenchon – Poutine
          C’est pratique.
          Mais à quoi ça sert?

          1. Avatar de Garorock
            Garorock

            C’est à se demander ce qu’ont vous a fait, je parle ici du haut de mon soviet, pour que vous nous méprisiez autant? Plutôt que de faire des propositions ou avoir des idées – ce qui est votre boulot, on ne vous demande pas de vider les poubelles!- pour éviter qu’ont se prennent les fachos dans la tronche, ici, en France, vous ne trouvez rien de mieux à faire que de suçoter le popotin d’un mafieu qui a incité ses amis à financer la campagne de la future locataire de Matignon!
            C’est vos diplomes qui vous sont montés à la tronche? Ceux qui n’empêcheront pas le minou Californien de vous piquer vos boulots.
            Ici, au soviet, nous n’y sommes pour rien. Nous ne nous servons pas de ChatGPT pour imaginer les futurs villages d’Astérix: nous avons déja les plans. Ils dâtent des années cinquante.
            Mais avec les capitalistes identitaires au pouvoir, tous les plans tombent à l’eau.
            Le plan A en première instance!

    2. Avatar de CloClo
      CloClo

      Bakhmout ===>> Backdoor ====>> backroom :

      https://youtu.be/D64a5wPF8Aw

      Et il a pas fini de descendre tout en musique Prigo. T’inquiète Gaspard on lui arrange des scènes spécialement pour lui pour les prochains niveaux.

  6. Avatar de petit coton
    petit coton

    Deux jours que Cloclo est à la barre, sans faiblir. On soutient !

    1. Avatar de Asclepios
      Asclepios

      Quel homme, mais quel homme!

      Son sens de la discussion est admirable!

      Un peu de repos bien mérité…

      1. Avatar de petit coton
        petit coton

        Ben oui Asclépios, peu d’encouragements pour vous en revanche ; ça n’a pas l’air de porter beaucoup votre discours. Continuez quand même, ça nous intéresse vous disais-je.

        1. Avatar de Asclepios
          Asclepios

          Vous êtes plusieurs dans votre tête? Je comprends mal? C’est un cartel?

  7. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    Quand on lit les poutinophiles, la Russie va gagner pour toute sorte de raisons militaires qu’ils récoltent et agglutinent sur internet en ignorant ou feignant d’ignorer que toutes les informations véridiques sont noyées dans de la désinformation. Que ce soit des professionnels de la manipulation russe ou l’internaute lambda ne change rien à l’affaire. Une discussion sur l’issue du conflit n’a aucun intérêt, mis à part pour marquer votre préférence. On peut aussi disserter en long et en large sur les causes historiques putatives à l’origine du conflit. Et après quoi ? Elles vont peut-être aider les parties en guerre à trouver le chemin de la paix !

    Les opinions des uns et des autres dessinent la ligne de front. Une polarisation qu’il ne faut pas aller chercher dans le cerveau malade de Poutine ni à Bakhmout, mais dans l’état de délabrement des sociétés occidentales.

    1. Avatar de Benjamin
      Benjamin

      Bonsoir Un Lecteur,

      Oui, nos sociétés occidentales sont bel et bien dans un état de délabrement (éthique, moral et social).

      Après, ne nous trompons de « bataille » : certains raisonnement affichés clairement ici ne sont que les conséquences d’un système…. pas les causes !

      Tant que les néo-libéraux feront leur(s) loi(s) en occident, tant les Poutine, Trump, …. et autres populistes auront le vent en poupe : ce ne sont que les symptômes d’un mal plu profond !

  8. Avatar de petit coton
    petit coton

    Je crois que l’on peut résumer la situation de façon assez simple : un chef d’État dont l’univers mental s’est figé au temps de l’Union soviétique, parvenu au pouvoir dans des conditions sordides (ne pas poursuivre le clan Eltsine pour ses délits), convaincu d’être à la tête d’un grand pays alors qu’il ne l’est que par sa surface, en proie à la nostalgie la plus perverse, celle d’un monde qui n’a jamais existé, s’invente une réalité parallèle pour se consoler de la triste vérité, encouragé en cela par un entourage composé de courtisans uniquement mués par la sauvegarde du patrimoine qu’ils ont constitué de façon obscure. Résultat, il échoue dans tout ce qu’il entreprend et vit dans la hantise d’être « liquidé » par ses « amis », ce qui est son unique forme de lucidité.

    1. Avatar de pierre guillemot
      pierre guillemot

      La Russie : « un grand pays alors qu’il ne l’est que par sa surface … »

      Ce n’était pas l’avis de Huntington, qui avait fait de l’Orthodoxie (La Russie, consulter https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Choc_des_civilisations#Civilisations pour le B. A. BA, mais il faut lire le livre https://ia802804.us.archive.org/22/items/HuntingtonPhillipsSamuelLeChocDesCivilisations_201809/Huntington%20Phillips%20Samuel%20-%20Le%20choc%20des%20civilisations.pdf ; archive.org est un site bien étrange) un des blocs de civilisation de son monde.

      Mon opinion (raisonnablement éclairée mais sans valeur) est que les Russes ont autant apporté à la richesse du monde que les Chinois (les deux qui n’ont pas prétendu dès leur apparition modeler l’Univers, contrairement à l’Occident chrétien et à l’Islam). On peut être d’un avis différent.

      Cette discussion, qui part de l’opinion de quelqu’un sur un défilé où il n’était pas, nous emmène très très loin.

      1. Avatar de Pascal
        Pascal

        Bonjour Pierre,
        Est-il indispensable qu’un peuple « apporte de la richesse au monde » pour justifier de son existence ? Est-il utile d’établir une hiérarchie entre les peuples et les cultures ? Nous avons semble-t-il perdu l’esprit universaliste des Lumières et on voit bien que l’esprit calculateur et rentabiliste nous imprègne désormais au plus profond de nous même.

        1. Avatar de pierre guillemot
          pierre guillemot

          Rappel à l’ordre du lecteur Pascal.

          Rien de moins « hiérarchique » que le modèle civilisationnel, dans lequel les unités sont égales en dignité. Certaines sont des empires, comme la Russie et la Chine (nombreux peuples reconnus, sous la même hégémonie), d’autres une nation-peuple, comme la Japon. La richesse dont je parle est intellectuelle, morale, religieuse. Exemple : le libéralisme occidental est l’adoration du dieu de la Richesse _ pas le même sens ; la constitution européenne s’ouvre sur une Déclaration des Droits de l’Argent.

          Mais ce qui précède est tellement étranger à un jeune Occidental.

          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            Au royaume de France aussi les sujets étaient tous égaux devant le Roi absolu de droit divin qui veillait au bien être de ses ouailles avec le Pape.

            Toute ressemblance avec un duo actuellement en fonction en Russie serait purement volontaire.

            Mais de quoi tu causes pierre ? Ou tu en as trop dis, ou pas assez.

            Tu es entrain de nous expliquer tranquillement en cet fin de week-end ascensionnel que les gens, pardon les unités comme tu dis, sont égaux en dignité en Russie et en Chine voir au Japon ?

            1. Avatar de pierre guillemot
              pierre guillemot

              Cloclo, qui fonctionne comme ChatGPT, en lisant « unités », a déplacé les civilisations, notion nouvelle, vers l’idée reçue des personnes.

              Les unités du modèle civilisationnel sont les civilisations, qui sont égales en dignité. Une civilisation est faite d’un ou plusieurs peuples, un ou plusieurs Etats. Les gens constituent les peuples.

              Pour Huntington au chapitre 2, aujourdhui (1996) il y en a six plus une : Chinoise, Japonaise, Hindoue, Musulmane, Occidentale, Amérique latine, Africaine (si possible). Le lecteur qui a lu le livre en entier pour rédiger la fiche Wikipedia en français en a rencontré huit : sinisante, japonaise, hindoue, islamique, orthodoxe, occidentale, latino-américaine, africaine. Huntington ne fait pas un dogme de son découpage, il en agite d’autres, passés et possibles, l’important étant le modèle. Et ce modèle ne comporte pas de « petite » ou de « grande » civilisation.

              Pour rebondir sur les « égaux en dignité », ceux qui ont raconté la Chine à l’Europe au XVIIe siècle (Nicolas Trigault père jésuite, éditeur de Matteo Ricci, 1616), vivant dans une civilisation de la naissance, étaient perplexes et admiratifs : « Le plus instruit est le plus noble ». Tous les sujets de l’empereur étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents (curieux, j’ai une impression de déjà-lu ; si quelqu’un peut aider).

              1. Avatar de CloClo
                CloClo

                « Les unités du modèle civilisationnel sont les civilisations, qui sont égales en dignité. Une civilisation est faite d’un ou plusieurs peuples, un ou plusieurs Etats. Les gens constituent les peuples. »

                Dont acte, mais écrit mieux, car contrairement à ChatGPT qui écrit bien, tu auras remarqué que je te questionnais car je ne captais pas ce que tu racontais.

                Maintenant que c’est plus clair, je peux donc carrément te dire que tes propos sont complètement à l’ouest. Les raisons en sont nombreuses, mais les principales sont :

                – Tes civilisations n’existent pas ailleurs que dans ta tête, pas plus que les espèces ou autres fariboles conceptuelles généralisantes et cataloguantes.
                – Il n’y a aucune forme de dignité qu’on pourrait leur rattacher, car cela n’a aucun sens, ni réalité.
                – Les gens ne constituent rien du tout à par des groupes de gens, et plus ça va plus ils peuvent le faire comme ils l’entendent s’affranchissant des contraintes spacio-temporelles et choisissant les valeurs qu’ils leurs conviennent plus ou moins librement ou par endoctrinement.

                Voilà, j’espère que ma réponse vous convient.

                Je suis à votre service, je suis là pour vous aider, avez-vous d’autres questions ?

                1. Avatar de pierre guillemot
                  pierre guillemot

                  Pour dissiper l’illusion qu’aurait pu faire naître la lecture de ce qui précède, je ne suis pas l’auteur de la théorie du choc des civilisations ; j’ai juste essayé d’éveiller l’intérêt pour l’idée de Samuel Huntington (mort en 2008 à 81 ans) et c’est donc lui qui est à l’ouest; pas moi. Il trouvait regrettable que l’histoire récente se conforme à son modèle, dont le fonctionnement a des conséquences indésirables. Pour une mise en mots récente, écouter un des grands intéressés https://www.youtube.com/watch?v=kH3nTAHbNJM (21 février 2023, version doublée, ça dure 53 minutes)

                  L’article de Foreign Affairs, été 1993, 28 pages https://www.dropbox.com/s/wjjwzms45dmifp4/Samuel_Huntington%2C_The_Clash_of_Civilizations%20-%201993.pdf (il est en ligne sur le site de la revue https://www.foreignaffairs.com/articles/united-states/1993-06-01/clash-civilizations mais réservé aux abonnés). Ne pas oublier de voir le point d’interrogation à la fin de « The Clash of Civilizations ?  » qui a disparu du titre du livre de 1996.

                  C’est dans l’article qu’on trouve « The very phrase « the world community » has become the euphemistic collective noun (replacing « the Free World ») to give global legitimacy to actions reflecting the interests of the United States and other Western powers. », reprise depuis, indéfiniment.

          2. Avatar de Garorock
            Garorock

            L’argent est devenu l’opium du peuple et de la bourgeoisie. Ce qui globalement arrange bien les affaires de la religion capitaliste qui a pleins de petits Vatican un peu partout sur la planète: les banques!
            Poutine adore les banques. Surtout celles des paradis fiscaux où il a pu entreposer en toute tranquillité ( la CIA n’a pas bougé) l’argent qu’il a volé à son peuple.
            Poutine adore l’argent.
            L’opium qu’il vend à son peuple, c’est celui du sacrifice et du ressentiment.
            La dictature du Rutabaga.

      2. Avatar de gaston
        gaston

        « nous emmène très très loin… »

        Je dirai même « très très haut ». Pas mal pour un weekend de l’ascension !

    2. Avatar de timiota
      timiota

      Sa relative force est d’avoir été jusqu’à il y a peu une sorte d’anesthésiste du peuple russe,
      lequel a subi les dérives de Poutine en mode passif devant les écrans,
      grâce aux particularités de la séquence 1995-2010 : quand les russes auraient pu voir quelques bénéfices d’un mode de fonctionnement démocratisé et en redemander plus, la conjoncture (notamment pétrole chez jusqu’en 0214) a permis à Poutine toutes les largesses, effaçant l’idée d’une association entre (relative) liberté et (relative) prospérité.

      1. Avatar de un lecteur
        un lecteur

        J’ai entendu de la bouche d’une sociologue spécialiste de la Russie que Poutine mène depuis sa prise de pouvoir une stratégie de babysiter, cocooning, avec le peuple russe. Tout faire pour rendre le pouvoir transparent. La militarisation et l’endoctrinement du pays à commencer à bas bruit dans les écoles parmi les plus jeunes à peu près à l’époque de l’Euromaïdan. Il a justement un dilemme avec les mobilisations de chaire à canon. Le peuple russe sent bien qu’il y a anguille sous roche, le « je vous fous la paix et vous en faite de même » (on reconnait les techniques mafieuses) n’est plus adapté au tempo de la guerre.

      2. Avatar de Pascal
        Pascal

        Je plussoie ce que dit Un lecteur. E. Todd, dont je ne partage pas tout son point de vue, explique à juste titre je crois, que Poutine a su mettre au pas l’explosion néolibéralomafieux d’après la chute de l’URSS et qui était source d’une grande misère pour la population. Il a mis au pas les milliardaires avec le deal : « vous faites du business mais pas de politique » et en contre partie Poutine a pu « stabiliser » la politique russe moribonde au profit indéniable de tous les russes (décrit par Todd). La Paix du Parrain en quelque sorte. Mais la contre-partie aussi pour le peuple russe fut la soumission totale au Parrain. Je ne sais plus qui disait en substance : les russes ne s’occupent pas de politique, ils veulent seulement qu’on leur foute la paix. Seulement voilà, quand le crédit du Parrain est en jeu, le mafieux réapparait dans toute sa puissance et sa violence. Y a-t-il en Russie aujourd’hui, une véritable alternative à Poutine qui, comme tous les dictateurs, a systématique détruit toute structuration d’une quelconque opposition ? Alors pour un russe maintenant, ça devient un choix politique du genre : Poutine ou le saut dans le vide !

        1. Avatar de Asclepios
          Asclepios

          Judicieux sur l’analyse de Todd, merci! On avance!

          J’aurais deux deux objections:

          – Parler de Parrain n’est pas approprié, « mal nommer les choses, etc… »

          – Parle de « dictateur » n’est pas non plus approprié, « mal nommer les choses, etc… »

          Cette question de l’exactitude du langage et des mots n’est pas secondaire ni anodine. On pense mal si on ne fait pas attention.

          Et je précise: je n’ai jamais pensé que Poutine était un ange, je n’ai pas de biais cognitif sur ce point; je le juge sur un plan politique et géopolitique, c’est différent. Les anti-poutinophiles repasseront!

          Cordialement,

          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            « je le juge sur un plan politique et géopolitique, »

            Que c’est beau, une telle objectivité au dessus de la nasse.

            Et la guerre en Ukraine aussi tout aussi objectif. Les camps, l’oppression, les meurtres d’opposant de même bien entendu !

            Sacré Asclepios, faudrait t’inventer si tu n’étais pas là.

            1. Avatar de Pascal
              Pascal

              Laisse tomber, Cloclo.

              1. Avatar de CloClo
                CloClo

                Moi ? Jamais 😎

                1. Avatar de Pascal
                  Pascal

                  Le silence est parfois plus fort que la parole.🙏😉
                  Surtout quand la parole de l’autre relève d’une stratégie.

                  1. Avatar de Garorock
                    Garorock

                    Puisque personne ne la fait. Je me lance…
                    Le silence des pantouffles n’a jamais couvert le bruit des bottes.
                    Contre la stratégie du relativisme gluant, il faut adopter la stratégie de l’Antilope.

                    1. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      C’est quoi ça la stratégie de l’Antilope ?

                      🧐

                    2. Avatar de Pascal
                      Pascal

                      Pour Asclépios, c’est plutôt des gros sabots !

                    3. Avatar de Garorock
                      Garorock

                      L’Antilope ne s’approche jamais seule du marigot pour aller boire. Seule face aux lions, elle n’aucune chance.
                      Elles y vont toutes ensemble.
                      Les lionceaux à qui nous avons affaire, en ont tellement peu sous la tonsure, qu’ils nous vendent de la peur. Comme Poutine.
                      Ils voudraient privatiser le marigot.
                      Mais nous sommes très nombreux à avoir encore soif…
                      😎

                    4. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      Ah ok ok, sorry, désolé, moi je suis plutôt du genre Rhinocéros avec les hyènes, c’est pour ça que j’avais pas capté. Je recule jamais, je fonce droit devant. A part un arbre, et encore, rien ne peut m’arrêter.

                      Mais oui très bien ça le coup de l’Antilope. Je plusse la technique.

        2. Avatar de Romain Vitorge
          Romain Vitorge

          @ Pascal – 21 mai 2023 12h28

          …/… Poutine qui […] a systématique détruit toute structuration d’une quelconque opposition …/…

          Que faites vous du Parti communiste dans votre vision de l’opposition à Poutine ?
          ( je ne dis pas que le PCFR est une alternative à Poutine)

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_communiste_de_la_f%C3%A9d%C3%A9ration_de_Russie
          …/… Devenu dès ses débuts le premier parti d’opposition en Russie, le parti obtient, lors des élections législatives de 2021, 19 % des voix et 57 sièges à la Douma. …/…

          1. Avatar de Garorock
            Garorock

            https://www.mediapart.fr/journal/international/210523/en-russie-les-couches-populaires-portent-le-fardeau-de-cette-guerre-qui-enrichit-les-capitalistes
             » Dans une salle de l’Assemblée nationale, six militantes et militants russes se situant à gauche, voire se disant marxistes, ont été invités à s’exprimer par le député de la Nupes Arnaud Le Gall. L’occasion d’écouter des avis aussi nets qu’étouffés. »

            1. Avatar de Garorock
              Garorock

              Extraits:
               » D’abord partie en Asie centrale puis en Turquie, elle a pu rallier la France grâce au syndicat FO et à LFI. Irina Shumilova dresse un constat sans appel : « Les revenus de la population russe sont en baisse tandis que le capital cumulé des oligarques a augmenté de 150 milliards de dollars. La Russie compte vingt-deux milliardaires de plus qu’avant la guerre. »
               » Elle enfonce le clou : « Les profits du patron de Wagner, Evgueni Prigojine, ont sextuplé : il vend ses troupes plus les rations qui nourrissent l’armée tout entière. Alexei Repik, qui a déjà amassé des millions grâce à l’industrie pharmaceutique, vient d’obtenir le marché de la reconstruction de Marioupol. Ce sont les couches populaires qui portent le fardeau de cette guerre qui enrichit les capitalistes russes. »
              Et je colle la fin:
               » Mais la paix ne sera acceptée par la société russe qu’à deux conditions, martèlent-ils. D’une part, que soient punis ceux qui ont choisi cette guerre – le gouvernement avec ses relais – et non pas ceux qui l’ont subie – le peuple. D’autre part, qu’il n’y ait pas d’ingérence des États occidentaux dans les affaires russes comme dans les années 1990. »
              Le pouvoir au peuple Russe! Toute la gauche est d’accord avec cela.
              Sans ingérence ni occidentale, ni orientale.

              1. Avatar de Ruiz
                Ruiz

                @Garorock Une telle baisse (probablement plus rapide et importante) du pouvoir d’achat des masses russes a eu lieu avec l’ouverture aux marchés, qui a suivi l’ère communiste soviétique, de Eltsine et dont la mémoire est encore intacte à une partie de la population. La correction amnistiante d’un alcoolique démocrate au point de tirer au canon sur l’assemblée du peuple, a été Poutine qui a su rester plus longtemps que prévu par ceux qui l’on mis en place.
                La guerre extérieure est très souvent un facteur de stabilisation du pouvoir en place.
                Les va-t-en guerre Tenzer, BHL, Kouchner …. ont comme arrière fonds de décor un écroulement du régime comme lors de la victoire militaire finale lors du dernier (précédent ?) conflit mondial, ce qui ne corresponds aucunement au souhait de non ingérence exprimé ici.

    3. Avatar de Asclepios
      Asclepios

      Effectivement, c’est assez simple!

      Merci bien.

  9. Avatar de petit coton
    petit coton

    Éh oui Asclépios, on ne vous lâchera pas, on vous fera dérouler votre argumentaire jusqu’à ce que vous rendiez gorge. Pour voir jusqu’où va votre perfidie et pour scruter attentivement vos procédés argumentatifs.

    1. Avatar de CloClo
      CloClo

      Asclepios, comme aussi rafio, et tous les NSGFF ce qu’ils aiment; ce sont de beaux mâles bien en place et y a pas à dire, Poutine, avec un peu d’huile ça fait son effet sur la meute (oui j’avais bien noté ton image Rafio, fallait que ça germe dans certains esprits une telle image) :

      https://youtu.be/yZ47oPIbtj4

      En France on aurait pu avoir aussi le notre,

      https://youtu.be/UgVbxZK4xpo

      Mais comme il a loupé son coup d’éclat, les FachésFachos vont se précipiter chez la concurrence de la folle dingue ou lui ouvrir les portes de différentes manières

      https://youtu.be/Y6UHYemqvco

      1. Avatar de Asclepios
        Asclepios

        C’est un festival!

        J’aime cette créativité débridée!…

        Bis bis!

        1. Avatar de Arnaud Castex
          Arnaud Castex

          Chère Apaté,
          13h58 et
          Toujours pas de post sur l’éclatante « libération » de Bakhmut ce matin? Trop occupé à halluciner sur les bienfaits du Voldemort de la Volga ?

    2. Avatar de Asclepios
      Asclepios

      Diantre!

      Quel plaisant programme!…

      La lutte contre la bête immonde demande des paladins, à ce que je vois!

      Est-ce bien raisonnable?

  10. Avatar de konrad
    konrad

    Pas toujours facile de garder la tête hors de l’eau dans la tempête.
    J’ai apprécié cet échange intelligent dans cette émission, sur « l’état du monde ».
    https://www.youtube.com/watch?v=kjmYQIAcicM&ab_channel=CPolitique

  11. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Bonjour

    Timiota dans un commentaire a fait référence à Khodorkovky:

    « Poutine a été « visionnaire » à la hauteur du panem et circenses pour quelques années, ce qui a pu faire bonne figure sur une décennie (2001-2010 ?), avant de s’installer pour durer et d’aller à l’exact opposé des apports des « visionnaires » ci-dessus.
    Et quand j’ai dit dans un autre commentaire que je n’ignore pas à quel point la sécu de 1946 en France connait une pérennisation facile grâce aux énergies fossiles (qui y augmentent le PIB/hab de 5%/an grosso modo), je vois aussi que c’est bien le modèle d’extractivisme qui est aussi crucial dans la dérive de Poutine.
    C’est ce qui lui permet de durer, avec la Chine qui compte les points.
    C’est aussi ce dont témoigne sa lutte contre Khodorkovsky, qui avait CERTES accaparé lui aussi des richesses facilement, mais n’aurait été qu’un CEO de plus comme celui de Total chez nous, si des enjeux de valeurs et de contrôle MAFIEUX n’avaient pas pris le dessus. Et s’il Khodorkovsky n’a pas été éliminé physiquement, cela tient aussi à des logiques de parrains plus qu’à un respect de la justice (a sicaire sicaire et demi). »

    Mafieux ou Etatique , ou un mix des 2 ?
    Le mot CERTES n’étant qu’un euphémisme des évènements de l’époque.

    Après un peu de recherche sur wikipédia:
    Les faits ont montré que le Kremlin ( communément désigné comme l’ensemble du système politique dirigeant la Fédération de Russie) a mené, à partir du retrait d’Eltsine, une politique de reprise en main de l’ensemble des biens stratégiques de la Russie dilapidés par la politique du « Consensus de Washington » appliquée par Eltsine avec la mise en place des nouveaux riches oligarques et propriétaires à moindre coût.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Consensus_de_Washington#Contenu_du_consensus_de_Washington
    ———–
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mikha%C3%AFl_Khodorkovski#

    il sort diplômé en 1981, qui lui permet de rejoindre l’Institut d’économie Plekhanov tout en menant en parallèle un grand activisme militant au sein du Komsomol (les jeunesses communistes)2. Il était membre du Parti communiste.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ioukos

    Privatisation par Mikhaïl Khodorkovski:
    En 1995, au milieu de la vague de privatisations des biens de l’État russe par distribution de parts (vouchers) aux habitants puis ventes aux enchères, Mikhaïl Khodorkovski rachète le groupe Ioukos pour 360 millions de dollars lors d’une vente critiquée : les deux seuls acheteurs ayant été autorisés par le pouvoir de Boris Eltsine à participer aux enchères étaient des compagnies détenues à 51 % par la Menatep, banque alors dirigée par Mikhaïl Khodorkovski.
    Au début des années 2000, Mikhaïl Khodorkovski se rapproche des États-Unis afin de nouer des alliances avec le groupe américain Exxon Mobil.

    En 2003, Exxon Mobil et Chevron Texaco étaient intéressées par le rachat de parts de Ioukos. Cette vente était prévue à hauteur de 20 milliards de dollars.

    300 millions $ => 20 mds$ , belle plus value pour l’oligarque ,avec la possibilité de la prise en main par des groupes énergétiques US dans secteur stratégique russe.

    Nationalisation de Ioukos
    Le 31 octobre 2003, le gouvernement russe gèle 44 % des actions de la compagnie pour éviter sa vente par un groupe d’actionnaires menés par Mikhaïl Khodorkovski. Dès lors, Ioukos investit massivement dans des entreprises étrangères, de manière à se protéger légalement contre toute nationalisation.
    Le 28 juillet 2014, la Cour permanente d’arbitrage condamne l’État russe à payer une amende 50 milliards de dollars aux actionnaires de Ioukos pour les indemniser de la nationalisation opérée.
    300 millions$ => 50 mds $ soit 166 fois la valeur de vente sous Eltsine, comme décision juridique !!!!!!!

    Ioukos n’existe plus et après nationalisation a été intégré au groupe pétrolier étatique Rosneft.

    ————

    Les plus grandes sociétés russes ont un actionnariat majoritaire détenu par l’Etat Russe qui bénéficie des rentrées fiscales induites:

    énergies fossiles
    * Gazprom
    * Rosneft
    * Lukoil
    ……
    nucléaire:
    *Rosatom
    ……….
    aéronautique , armement:
    * Roctec
    ………..
    banques :
    * Sberbank , plus grande banque russe détenue à 60% par la Banque Centrale

    et ce pour les plus importantes

    A ce jour la Russie a une dette publique représentant 19% de son PIB

    —————-

    En France à partir de 1987 , l’ensemble des biens propriétés de l’Etat français ont été privatisés et n’apportent plus les recettes qui permettaient d’équilibrer le budget de la France.

    Depuis notre dette a explosé 116%) et l’objectif de notre gouvernement est de réduire progressivement nos dépenses ( système de retraite, sécurité sociale et système de santé, chômage,…) dans la vision claire et explicite et anticipée de Denis Kessler.
     » Il s’agit de détruire méthodiquement le programme du Conseil National de la Résistance. »

    https://www.pauljorion.com/blog/2023/04/04/je-dis-ca-je-dis-rien-par-personne/comment-page-1/#comment-952902

    ———
    Aux USA le plafond de la dette doit être relevé avant le 1/06 sous risque de défaut de paiement et de défiance accrue sur le $ et avec un système bancaire en difficulté du aux multiples relevés des taux ( 0,25% => 5,25%) par la Fed pour limiter l’inflation, ce qui réduit la valorisation des bonds ,sur le marché, émis à taux bas par le passé. et rend la valorisation des actifs des banques inférieure à leur passif ( sujet déjà évoqué sur le blog et ayant entrainé 4 faillites bancaires à ce jour,
    en attendant la suite comme WesternAlliancebank , PacWestbank , et autres )

    1. Avatar de François Corre
      François Corre

      Une « reprise en main » désintéressée, Vlad ne prend que 50%… 😂

    2. Avatar de Asclepios
      Asclepios

      CHer Ilicitano,

      Merci de cette mise au point factuelle.

      Le parallèle entre privatisations russes et françaises est assez savoureux à faire, n’est-ce pas?

      Quant au terme mafieux, il faudrait ouvrir une discussion sur la sémantique du terme! Plus tard?

      Cordialement,

      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        Oui savoureux,

        Mais on appelle cela accessoirement mélanger les choux et les carottes, les torchons et les serviettes ou prendre des vessies pour des lanternes, en gros tromper sur la marchandise et arnaquer le chaland, ou mieux noyer le poisson.

        La dernière fois qu’un tas de pierre a fait une maison toute seule, les poules avaient des dents.

        Faut t’expliquer pourquoi ou tu comprends tout seul ?

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          C’est tout le talent des bonimenteurs… Y’a toujours un petit bout de vrai, un truc sur lequel tout le monde est à peu près d’accord, avec lequel ils essayent de te vendre un gros morceau de leur bible.
          Et pendant que t’es en train de te dépétrer de leur relativisme gluant, doucement mais sûrement grossit dans ton dos, la bête, qu’au début de l’histoire, ils étaient censés combattre…
          Si j’étais complotiste, je dirais que ce n’est peut être pas un hasard…

  12. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    OK, j’ai bien compris que les non alignés sur Washington et l’Otan n’ont plus leur place ici, j’assume que j’en fait partie.
    Et j’assume d’être exclu du cercle des inconditionnels de la guerre .
    Mais vraiment incompréhensible de la part de quelqu’un qui se dit psychanalyste .

    1. Avatar de Benjamin
      Benjamin

      Bonsoir l’Arsène,

      Il faut arrêter ce numéro de Caliméro !

      Le problème n’est pas d’être non aligné avec les USA ou l’OTAN… Le problème c’est de croire que Poutine est la solution à cet non alignement (alors qu’en fait, il fait parti du problème de la doctrine états-unienne).

      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        Ben c’est qu’il faut que tu consultes l’arsène en fait peut-être ?

        Les crises d’adolescence tardive ou les sentiments de frustration faut les gérer sinon ça peut te grignoter le cerveau.

        En lisant ce que j’écris ici, tu lis vraiment du BHL, ou de la propagande US UE OTAN, ou une position de va-t-en-guerre ? Bon attends je vais aller me relire …

        A mince, tu me parles plus c’est vrai j’avais oublié !

      2. Avatar de l'arsène
        l’arsène

        @ Benjamin ( si mon commentaire n’est pas censuré comme d’autres)
        « Le problème c’est de croire que Poutine est la solution »
        Mais non, je n’ai jamais dit une énormité pareille !
        La solution ne peut pas être Poutine, of course, comme elle ne peut pas être non plus du côté de Washington et de l’Otan.
        Pour une raison simple, comment est-ce possible de demander aux USA de mettre fin à cette guerre en Ukraine alors que ce pays est à l’origine de toutes les autres depuis 1945 , avec ses millions de morts.
        Comment demander par exemple à Biden de régler le problème alors qu’en 2003 il applaudissait des deux mains Bush pour la destruction de l’Irak et son million de morts ?
        Pour moi, aucune crédibilité.
        Croire comme certains ici que l’Otan et Biden vont faire cesser cette guerre, c’est vraiment n’importe quoi, ce sera tout le contraire, c’est ce que simplement j’essaie d’expliquer aux fondus disciples de BHL.
        Mais je constate que ceux qui , comme E. Todd, osent expliquer cela, ils sont illico presto catalogués poutinistes.
        Du coup Todd préfère, à juste raison, d’arrêter de parler de ce sujet en France et accorde des interviews ..au Japon.

        1. Avatar de Paul Jorion

          comment est-ce possible de demander aux USA de mettre fin à cette guerre en Ukraine alors que ce pays est à l’origine de toutes les autres depuis 1945

          Toutes, sauf l’invasion de l’Ukraine ?

          Ce qui inquiète chez vous, c’est qu’on vous soupçonne de dire (ou en tout cas de penser) : « Toutes, y compris l’invasion de l’Ukraine par la Russie ».

          Dites : « La Russie a envahi l’Ukraine, suscitant la réprobation générale », et on cessera de vous soupçonner de poutinophilie pathologique.

          1. Avatar de l'arsène
            l’arsène

            @ PJ
            « Dites : « La Russie a envahi l’Ukraine, suscitant la réprobation générale » »
            Mais bien sûr , je confirme que Poutine en voulant envahir l’Ukraine a eu tout faux, d’abord d’un point de vue purement humain en occasionnant des centaines de milliers de victimes, ensuite d’un point de vue démocratique, on n’envahit pas un pays pour renverser un gouvernement élu démocratiquement et enfin son « opération spéciale » n’a eu comme résultat que de renforcer l’Otan et de mettre l’Europe à son service.
            Je condamne toutes les guerres d’intervention, de toutes origines, américaines, russes, chinoises ou françaises, j’espère que c’est clair.

            1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
              Pierre-Yves Dambrine

              L’arsène
              l’aide militaire US à l’Ukraine est-ce une « guerre d’intervention » à vos yeux ?

            2. Avatar de Hadrien
              Hadrien

              A l’Arsène:
              Sur une échelle de de 1 (vous aimez) à 10 (vous détestez), comment classez vous USA, Russie, France, OTAN, UE ?

          2. Avatar de Rosebud1871
            Rosebud1871

            à propos d’éternité, un ami québécois me racontait que petit, on lui expliquait à l’école ce qu’était l’éternité : c’est un aigle qui tape une bille d’acier avec son bec, et quand il a usé la bille d’acier, alors commence l’éternité. Diabolique l’éternité ?

        2. Avatar de CloClo
          CloClo

          « La solution ne peut pas être Poutine, of course, comme elle ne peut pas être non plus du côté de Washington et de l’Otan. »

          Alors y a un problème insoluble.

          « Croire comme certains ici que l’Otan et Biden vont faire cesser cette guerre, c’est vraiment n’importe quoi, ce sera tout le contraire, »

          Donc Poutine est la solution ?

          Remarque un peu quand même pour arrêter cette guerre qu’il a initié.

          D’ailleurs sauf erreur la stratégie actuelle des USA/OTAN n’est pas de faire cesser cette guerre, comment le pourraient-ils, mais de répondre à la demande d’aide de défense des Ukrainiens et d’empêcher qu’elle dégénère en conflit mondiale total.

    2. Avatar de Garorock
      Garorock

      Tu n’as pas besoin de psy l’Arsène. Tu adores ta psychose. Tes affects tristes te font vibrer.
      Pour que tu ailles bien, il suffit juste qu’un gourou te carresse dans le sens du poil et qu’il ne mette pas la poussière des ricains sous le tapis.
      Par contre cela ne te gène pas que la poussière de tes amis sous tes carpettes ait transformé ton salon en piste de snowboard
      Bonne glisse!

  13. Avatar de Paul Jorion

    Evgeny Prigogine promet la révolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Hors sujet No 2:  » « Il n’arrivait vraiment pas à comprendre l’idée que l’Ukraine était un Etat indépendant. » https://www.theguardian.com/us-news/2024/apr/12/trump-russia-ukraine-book-comments Cela,…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta