Vidéo – Le temps qu’il fait le 31 juillet 2023 … aux États-Unis

La démocratie aux États-Unis à l’épreuve de Donald Trump

Partager :

21 réponses à “Vidéo – Le temps qu’il fait le 31 juillet 2023 … aux États-Unis

  1. Avatar de gaston
    gaston

    Cher Paul Jorion, pour un 31 janvier (votre titre) il fait bien chaud ! 😉

    1. Avatar de Paul Jorion

      Pas depuis un mois où j’habite hélas ! La température au thermomètre a semble-t-il pris le dessus pour moi sur la date officielle au calendrier 🙁

  2. Avatar de gaston
    gaston

    Pour compléter votre tour d’horizon des turpitudes du camp Trump nous pourrions évoquer

    – le Michigan :

    https://the360post.com/news/us-news/seize-faux-grands-electeurs-partisans-de-donald-trump-inculpes/

    – ou encore l’Arizona :

    https://news.yahoo.com/11-republicans-affirmed-donald-trump-130058456.html

    https://eu.dispatch.com/story/news/politics/elections/2023/07/31/trump-lawyer-role-in-arizona-audit/70482058007/

    Quel temps fait-il aux US ce 31 juillet ?

    Justement à Phoenix (Arizona) ils en sont au 31ème jour consécutifs à dépasser les 43° C.

  3. Avatar de Arnould
    Arnould

    25 minutes sur Trump un 31 juillet, merci, car je ne m’y attendais pas. Très intéressant.

    Suivez vous d’aussi près les tribulations des Biden père et fils ? Ils mériteraient également 25 minutes, après la cocaïne à la Maison Blanche et les rumeurs récentes de destitution, qu’en pensez vous ? Quid de Kamala Harris dans ce cas ?

    Et le troisième larron, Robert Kennedy, ne mériterait-il pas également quelques minutes ? Il semble qu’apres avoir tenté de l’ignorer les medias américains viennent de l’accuser d’antisémitisme… Mais j’avoue que pour moi c’est du bruit de fond lointain.

    1. Avatar de Paul Jorion

      Merci pour cette intéressante liste de diversions.

      1. Avatar de Arnould
        Arnould

        🙂 Tous ces sujets, je ne les suis que de loin, donc merci encore pour cette vidéo.

        Sur Trump, il annonce sa propre arrestation depuis des jours, à croire qu’il n’attend que ça et qu’il pourrait être bien déçu s’il n’est pas inculpé.

        Sur les Biden, c’est pire de jour en jour : ce matin un certain Devon Archer accuse Joe d’avoir été parfaitement au courant des affaires louches de Hunter en Ukraine du temps où il était vice-président de Obama. Je ne sais pas qui est ce Devon Archer.

        Sur Robert Kennedy, j’ai toujours eu l’impression qu’il est limite cinglé, du coup je n’ai jamais suivi de près sa carrière récente. De toute façon, s’il a survécu à toutes les accusations de complotisme, il va avoir du mal à se remettre du soupçon d’antisémitisme.

        Enfin il y a les Russes qui, semble-t-il, veulent nous priver du parapluie nucléaire américain en Europe. Alors que nous savons tous que leurs bombes sont aussi chez nous pour nous protéger des Iraniens 🙂

        1. Avatar de Paul Jorion

          … un certain Devon Archer accuse Joe d’avoir été parfaitement au courant des affaires louches de Hunter en Ukraine du temps où il était vice-président de Obama. Je ne sais pas qui est ce Devon Archer.

          Vous êtes coutumier du fait : citer en référence des gens dont vous n’avez pas la moindre idée qui ils sont.

          1. Avatar de Arnould
            Arnould

            Certes, mais je suis honnête, j’annonce mes lacunes. Ce n’est donc pas ici que j’en apprendrai davantage 😉

  4. Avatar de pierre guillemot
    pierre guillemot

    Supposons que les USA soient réduits à la taille de la France ; ce qui arrive à Trump me rappellerait alors les affaires Tapie (1992-1996) quand les procureurs faisaient la course pour savoir qui réussirait à le mettre en prison (Eric de Montgolfier, gagnant grâce au football, Valenciennes-OM , finit par avouer « S’il ne s’était pas agi de Bernard Tapie, il ne serait pas allé en prison pour cette affaire… »). On poursuit férocement l’homme à abattre sur des méfaits secondaires, faute d’arriver à constituer comme il faut le dossier sur la principale turpitude (pour Tapie, le fantastique tableau de manipulations financières).

    Parions que, si Trump n’était pas en passe de se faire élire candidat des Républicains (ça semble gagné) puis président des USA (ce n’est pas plus invraisemblable qu’en 2016), les hommes de loi seraient moins zélés à poursuivre les turpitudes passées, petites et grandes, alors que le nom de celui qui empêchera Trump de se présenter aux élections passera à l’Histoire. Pour le futile, https://www.lefigaro.fr/international/la-playmate-le-portier-et-la-star-du-x-les-trois-affaires-embarrassantes-de-donald-trump-20230405 . Pour le sérieux (les faux grands-électeurs, le décompte de Géorgie, en attendant l’insurrection de Washington), il y en a trop, et l’embouteillage risque de laisser passer la date fatidique du 5 novembre 2024.

    En attendant, la « weaponization » (le mot est de Trump) de la justice a obtenu un résultat : à force de couvrir les frais de la justice pour lui-même et ceux qui sont impliqués avec lui, Trump est à cours d’argent et le PAC (political action committee) spécifique qui débourse a demandé un transfert de 60 millions de dollars à un autre fond de la campagne électorale. Les chiffres dans https://www.nytimes.com/2023/07/29/us/trump-pac-legal-fees.html (et https://www.dropbox.com/s/g82jpukt3gv52b7/NYT%2020230729%20Trump%20legal%20funds.pdf pour les non-abonnés ). Article court)

    1. Avatar de Paul Jorion

      Parions que, si Trump n’était pas en passe de se faire élire candidat des Républicains (ça semble gagné) puis président des USA (ce n’est pas plus invraisemblable qu’en 2016), les hommes de loi seraient moins zélés à poursuivre les turpitudes passées

      Pari perdu : selon ses proches, sa première candidature était une tentative de se renflouer, alors que sa situation financière était catastrophique ; selon les mêmes, sa troisième candidature est essentiellement motivée par le désir d’échapper à la prison.

      1. Avatar de pierre guillemot
        pierre guillemot

        Pour ce que j’en sais, la « proche » en question est sa nièce, fille de son malheureux frère ainé, Mary Lea Trump (1965-….). Elle le dit dans son livre « Too Much and Never Enough: How My Family Created the World’s Most Dangerous Man », 2020, un livre qu’il faut lire, la chronique familiale la plus terrifiante que j’ai jamais lu, qui m’a aussi éclairé sur l’idée que l’Américain est « the world’s most dangerous man », si Trump père est représentatif de ses compatriotes. J’ai trouvé la démonstration de la nièce (Donald milliardaire à crédit, et ses créanciers qui aident la marque Trump dans l’espoir de revoir leur argent) très convaincante.

        Pour le second tour, ça me paraît sortir de la même source que la Bernadette Chirac des Guignols « Il faut voter pour mon mari, et qu’il n’aille pas en prison. » L’autre explication, c’est que l’échec de Trump en 2020 l’a foudroyé, autant qu’Hillary Clinton en 2016, et qu’il est dévoré par une soif de revanche (pour les Démocrates de 2016 et l’ensemble des instruits contredits, ça avait été une compulsion d’obstruer l’exécutif, et tout a été bon, y compris l’accusation de trucage de l’élection par les Russes.) Pour le pari, attendons le 6 novembre 2024.

  5. Avatar de Bertrand
    Bertrand

    Le clown orange vient de dépenser 40 millions de dollars en frais légaux et dépenses d’avocats (!). Cette somme vient de ses supporters. Il devient vital pour lui d’être candidat pour ne pas aller en prison. Il peut se passer deux choses, soit ses avocats à force de procédures lui permette d’ajourner ses procès et il est capable de gagner l’election (on imagine l’impasse politique) soit il est emprisonné et encouragera la sédition en son nom auprès des supporters Maga (25% de l’électorat républicain). En face, le camp démocrate est en fait figé et ne propose plus grand chose auprès d’un électorat lassé. C’est une crise politique sans fin, et cela n’apportera jamais rien de bon au reste de l’occident. L’après Trump, c’est quand-même des types qui affichent en arme avec le drapeau noir des sudistes sur leur tract politique, ce qui signifiait pendant la guerre de sécession ‘pas de quartier’, des frappadingues assumés en attente du grand soir, version facho.

    1. Avatar de timiota
      timiota

      Il semble que la loi américaine permette à une personne en prison d’être élue !
      Le film va être passionnant, malgré l’âge des stars.

      1. Avatar de l'arsène
        l’arsène

        @ timiota
        Vous confirmez qu’à l’inverse de la plupart des pays démocratiques, aux USA la notion d’inéligibilité n’existe pas ?
        C’est vraiment un pays de cowboys où la morale passe au second plan, rien d’étonnant en fait quand on sait que ce pays a été bâti sur le génocide des indiens et sur l’esclavage.

      2. Avatar de Bertrand
        Bertrand

        @Timiota,
        On a déjà vu des mafieux diriger leur empire depuis leur cellule de prison, alors effectivement pourquoi pas Trump 🙂 ses allocutions filmées feraient de lui l’inventeur de la prison réalité.

        1. Avatar de timiota
          timiota

          « The only other presidential nominee to run under indictment in recent history is former Texas governor Rick Perry, who sought the 2016 Republican nomination after he was indicted for abuse of power. Another candidate, socialist party candidate Eugene Debs ran while imprisoned. » (Guardian dans le fil de l’inculpation d’aujourd’hui, la 3ème « seulement »).

        2. Avatar de Arnould
          Arnould

          @Bertrand Une fois élu président en prison, Trump pourrait s’autogracier, car là non plus il semble que la constitution américaine n’a rien prévu. Il y pense, il avait déjà posé la question à des juristes avant la fin de son mandat de POTUS, comme quoi il ne se considère pas vraiment innocent 🙂

          Un autre qui doit penser à gracier : Joe concernant l’inculpation de son Hunter. Sauf que peut-être les Américains ne le supporteraient pas, qui sait ?

  6. Avatar de CloClo
    CloClo

    Salut Paul,

    Petite vidéo de Monsieur Phi, qui devrait te plaire ! Faut aller plus loin que le titre hein…

    https://youtu.be/_XJsAQsT0Bo

    A visionner aussi par PYD, ecodouble et tous ceux qui ont un peu de mal avec la Révolution IA qui vient.

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Mais non, les spécialistes des lois de la physique et de la thermodynamique sont trop intelligents pour se laisser abuser par de telles vidéos, mon Cloclo… (Je l’ai regardé tout à l’heure)
      Z’en avaleront même pas leur couscous au tofu de travers!
      Y’aura plus d’eau partout et pour tout le monde que y’aura encore du pétrole.
      Mad max devra se battre pour remplir sa gourde. Pas son jerrican.
      A moins… A moins qu’on soit assez intelligents pour que cela se passe en relative douceur.

  7. Avatar de Garorock
    Garorock

    https://youtu.be/97DXXyj7NdA
    MANQUE D’EAU : COMMENT AFFRONTER LA CATASTROPHE ? (Blast)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Selon le site « Numerama » ChatGPT aurait « perdu les pédales » hier dans la journée. https://www.msn.com/fr-fr/actualite/insolite/c-est-quoi-ce-bordel-chatgpt-l-ia-a-perdu-les-p%C3%A9dales-et-on-ignore-pourquoi/ar-BB1iDFHB?ocid=msedgntp&pc=U531&cvid=7d7493eab5a3408793a4d3d30f5e8b20&ei=7 Simple bug ou début de guerre…

  2. @Khanard https://intelligence-artificielle.developpez.com/actu/354455/Mistral-Next-certains-des-premiers-testeurs-estiment-que-ce-modele-pourrait-etre-meilleur-que-GPT-4-d-OpenAI-et-Gemini-Ultra-de-Google-le-prototype-du-LLM-disponible-en-mode-chat-direct-sur-LMSYS/

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta