Au temps jadis

sam. 4 nov. 2023 à 17:20
Sujet : le passé d’Edmond Jorion

Cher Monsieur,

J’ai eu l’occasion de travailler avec votre père Edmond de 1967 à sa mise à la retraite. J’y étais au Ministère de l’Education nationale belge comme directeur du service de la recherche scientifique, puis le DG de l’administration de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. J’ai même eu l’occasion de vous rencontrer jeune chez vos parents.

Edmond et moi fûmes les deux « scribes » de la loi Janne * « d’expansion universitaire de mai 1965 : Ces tâches inachevées que nous confient nos aînés… ». Au plaisir de vous rencontrer à bientôt mes 90 ans…

Nous avons mangé ensemble à son invitation dimanche dernier. J’ai appris des choses que j’ignorais sur la manière dont mon père se conduisait vis-à-vis de ses collaborateurs. Tout a changé : André Philippart m’appelle désormais « Paul », tandis que je l’appelle « Dédé ».

* Je dois personnellement à Henri Janne une bosse en moins sur le crâne. Alors que nous occupions l’Université Libre de Bruxelles en 1968, il aurait dit au responsable de la police (c’est mon père qui me l’a rapporté) : « N’y allez pas : ce sont nos meilleurs étudiants qui sont à l’intérieur ! ».

L’Écho, Paul Jorion est économiste et anthropologue, 01 mai 2018 17:19

Que faisiez-vous en mai 68 ?

J’étais encore étudiant à l’ULB et peaufinais mon mémoire en sociologie pour le professeur Henri Janne. Mémoire qui portait justement sur le mouvement Provo à Amsterdam, ce groupe de jeunes anarchistes dont l’influence a, entre autres, conduit à l’effervescence de mai 68 en France.

Qu’en avez-vous retiré comme enseignement ?

J’avais 21 ans en mai 68 ; ce sont les années où l’on se forme en tant que jeune personne. Je cite encore volontiers les gens que je lisais à l’époque. En fait, je ne crois pas être sorti de ce qui se nommait Provo aux Pays-Bas, mouvement hippie aux Etats-Unis ou mai 68 en France. Je m’inscris toujours dans la lignée de ce que l’on appelait la gauche non autoritaire – socialiste et anarchiste, dirait-on aujourd’hui ? Je défends encore ces valeurs-là : démocratie directe, générosité, ouverture sur l’autre, solidarité, opposition au capitalisme sauvage et au profit à tous crins.

Partager :

85 réponses à “Au temps jadis

  1. Avatar de Minibox
    Minibox

    Très belle histoire et un bel hommage à votre père. J’imagine que l’occasion était touchante pour vous.

    1. Avatar de Paul Jorion

      En effet. Il y a d’abord l’effet de surprise d’un mail venu de nulle part qui m’est adressé par le truchement du blog. Ensuite il y a la seconde surprise du « J’ai même eu l’occasion de vous rencontrer jeune » : je n’entends plus dire ça tous les jours 😀 .

      1. Avatar de Minibox
        Minibox

        @PJ
        Vous êtes toujours aussi jeune malgré le temps qui passe : vous continuez de mettre à jour votre Blog de nouveaux billets presque tous les jours, vos vidéos, sur tous vos centres d’intérêt dans les domaines qui sont liés à l’être humain.
        Votre esprit est dynamique, optimiste, dans sa manière de penser.
        Personne ne vous considère comme un retraité. On vous reproche plutôt de ne pas dormir assez !

        1. Avatar de Khanard
          Khanard

          @Minibox
          bienvenue dans le club des laudateurs ! Méfiez vous on nous surveille …..✊✊✊

          🙉🙊🐵🙈

  2. Avatar de joorgos
    joorgos

    Enfin revoilà une image digne du seul blog optimiste… !
    Faut dire que Dell-i, Distr)i(nlass et ses semblables donnent des interprétations drôlement dystopiques aux indications de PJ, qu’on ne se peut imaginer que débordantes d’espoir et d’u- ou- ou bien eutopie !

  3. Avatar de Khanard
    Khanard

    Genre de rencontre inopinée au cours de laquelle on ne sait plus très bien si on est dans le passé , le présent ou le futur .
    Et peu importent les âges seule la mémoire reste.

    Je souhaite à quiconque de vivre de tels instants émouvants .

    1. Avatar de Chabian
      Chabian

      Il faut souligner le véritable cadeau presque miraculeux que ce vieil homme (90) apporte à Paul. Il a fait l’effort de choisir ce qu’il peut lui apporter et de prendre contact avec lui. Le fils peut encore se connecter à son père. Et ce don du vieillard lui vaut un contre-don : le sentiment d’être encore agréable à ses semblables, d’être tutoyé et appelé par son petit nom, de voir la satisfaction sur le visage du « jeunot », malgré que le temps fuit…

  4. Avatar de torpedo
    torpedo

    Et l’on se prends à rêver à ces mots d’un haut fonctionnaire à un responsable de la police Belge…
    « N’y allez pas, nos meilleurs étudiants sont à l’Intérieur »!
    Il faut effectivement que les responsables de la maréchaussée aient fait des études supérieures
    pour comprendre à demi-mot ce type d’avertissement et renoncer à ordonner l’assaut illico.
    En France le fils du ministre de l’intérieur, serait déjà borgne!
    Eric.

    1. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @torpedo En 68 en France il semble qu’il y ait eu aussi ce genre de considération …

      1. Avatar de torpedo
        torpedo

        Je le sais bien, mon cher Ruiz, je le sais bien…
        Le temps jadis…
        C’était le bon temps!
        Alors qu’aujourd’hui tout fout le camp…
        Eric.

  5. Avatar de torpedo
    torpedo

    … A moins que l’on doive douter de la qualité de l’enseignement de l’université libre de Bruxelle,
    Si vraiment ses meilleurs étudiants finissent à l’Intérieur…
    Nous en France, pour l’Intérieur, on aurait plutôt tendance à prendre les moins bons,
    Ils sont beaucoup plus hargneux…
    Eric.

  6. Avatar de Régis Pasquet
    Régis Pasquet

    Paul écrit :

     » Je m’inscris toujours dans la lignée de ce que l’on appelait la gauche non autoritaire – socialiste et anarchiste, dirait-on aujourd’hui ? Je défends encore ces valeurs-là : démocratie directe, générosité, ouverture sur l’autre, solidarité, opposition au capitalisme sauvage et au profit à tous crins. »

    Merci Paul , il faudrait toujours reprendre la balle au bond n’est-ce pas ?

    Je profite donc de l’occasion qui m’est offerte pour dire que notre construction politique, le long d’une vie, devrait toujours tendre vers l’idéal écolo-anarchiste pour l’atteindre enfin.

    Je reprends à mon compte la conclusion du livre d’Isabelle Attard :
     » comment je suis devenue anarchiste  »

     » Nous avons à inventer l’anarchisme du XXI ème siècle. Il devra être écologiste et féministe ou il ne sera pas. L’anarchisme est la seule pensée politique capable d’apporter une réponse résiliente au monde post-capitalisme e t post-effondrement.

    Encore faudrait-il que l’on puisse relancer le débat. Ne nous lamentons pas, organisons-nous !
    Je rêve de retrouver l’esprit du Congrès de Saint-Imier qui, en 1872, a vu la fondation de la première Internationale anti-autoritaire. »

    Selon Isabelle Attard, après Albert Camus, la pensée libertaire constitue,  » l’espoir et la chance des derniers hommes libres. « 

    1. Avatar de Paul Jorion

      Tout ça est bel et bon et se place sous l’égide de l’universalisme avec l’anarchisme et l’écologisme, mais pourquoi alors venir ruiner la fête en ajoutant un sectarisme dans la recette ?. Pourquoi après avoir réuni tout le monde, préférer certains à d’autres ?

      Pour être tout à fait clair, je n’entends pas dire que certains féminismes sont sectaires, c’est le principe même de mettre en avant les préoccupations d’une moitié du genre humain qui est sectaire.

      Et au cas où je ne me ferais toujours pas comprendre, représentez-vous le tollé si j’écrivais : « Nous avons à inventer l’anarchisme du XXI ème siècle. Il devra être écologiste et masculiniste ou il ne sera pas. » On me dira : « Mais ce n’est pas la même chose ! ». Mais si, ouvrez les yeux, c’est bien la même chose : du sectarisme, l’affirmation implicite que certains êtres humains valent mieux que d’autres. C’est intolérable dans une société visant à l’universalisme.

      1. Avatar de Chabian
        Chabian

        Je sais que vous y êtes totalement rétif, mais je dois objecter ! J’y suis provoqué ! 🙂
        S’il y a des gens aveugles à la domination masculine parfaitement sectaire, ce sont bien les hommes. Et ce n’est pas étonnant : tous les dominants (bourgeois, blancs, féodaux,…) sont aveugles au mal qu’ils commettent à l’insu de leur plein gré, et aux privilèges qui leur sont octroyés « tout naturellement ». « Parce que nous le méritons bien », comme dit le Macron candidat de 2017. Et leur aveuglément et déni est tenu en groupe, pour renforcer l’auto-conviction de leurs intentions si pures.
        « Mettre en avant les préoccupations d’une moitié du genre humain est sectaire » : il serait temps que les hommes s’en rendent compte ! Que leurs besoins sexuels ou de meurtre ne sont que leur fantasme que leur désir est irrépressible, et ne justifient pas le viol, l’assassinat des conjointes par exemple. Actes qui sont donc sans excuse (je le dis pour me faire bien comprendre, moi aussi). Que leur invibilisation des femmes (de science, par exemple n’a d’égal que, pour d’autres dominants, le mépris des petites mains (dont François Ruffin se fait le porte-voix), l’ignorance crasseuse envers les personnes « racisées » ou venues d’ailleurs, d’une autre civilisation ou autre religion, donc « barbares » et « sauvages », infréquentables….
        Dire que le monde doit être féministe ne veut pas dire appeler à un sectarisme féminin, mais une lutte contre la domination. Une lutte à outrance, qui vaut bien quelques outrances. L’accès à l’universalisme est à ce prix !
        Mais les dominants disqualifient alors toute la lutte, en répandant la fameuse étiquette : « TERRORISTEN ! »

        1. Avatar de Paul Jorion

          Vous acceptez le principe du sectarisme sous prétexte qu’il serait parfois justifié. Une fois accepté le principe du sectarisme, vous êtes cuit : il n’est pas de groupe sectaire qui ne puisse se tourner désormais vers vous et vous demander de confirmer qu’ayant été opprimés, ils sont maintenant meilleurs que les autres.

          « Anarchistes, écologistes et HUMANISTES », ça ne coûte pas beaucoup plus cher et ça nous évite au passage la promotion en façade du ressentiment.

          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            Tu vois Paul je n’ai jamais compris qu’un esprit éclairé et libre ne comprenne pas ce que tu énonces ici clairement et simplement. Pourtant ils viennent souvent déplorer le double standard… va comprendre Charles !

          2. Avatar de Régis Pasquet
            Régis Pasquet

            Va pour humanistes. Mais j’ai assez vécu parmi les mâles pour savoir à quoi m’en tenir avec une grande partie d’entre eux.
            La place des femmes mérite bien d’être questionnée.
            Les femmes kurdes ouvrent le chemin et méritent que l’on soit attentif à leur lutte. Et en Afghanistan aussi des femmes voudraient bien pouvoir compter sur les hommes pour apprendre à lire.

            1. Avatar de Khanard
              Khanard

              @Régis Pasquet
              d’être questionné par qui ? par des mâles qui vont se réunir pour juger ?

              1. Avatar de Régis Pasquet
                Régis Pasquet

                Vous avez raison. Le verbe questionner doit être lu comme une cuistrerie. Il aurait mieux valu parler d’analyse, de réflexion. Tout est bon pour tenter de comprendre. Sans exclure ce qui est de nature à nous aider.
                Les grincements de dents, les aigreurs ne mènent nulle part. J’ai passé ma vie à m’occuper d’enfants, garçons et filles, et je sais le rôle et la place éminente de l’éducation et de l’instruction.
                Quant au sectarisme l’accusation est abusive.

                1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                  Pierre-Yves Dambrine

                  Régis,

                  Je suis d’accord avec vous : l’accusation de sectarisme est abusive.

                  En attendant le monde idéal où l’humanisme s’impose par l’opération du Saint esprit ou de l’IA, le féminisme a eu ses heures de gloire, et il me semble a encore toute sa raison d’être : qui dira que des suffragettes à Gisèle Halimi, et d’autres encore qui se déclaraient féministes n’auraient pas du se définir comme telles, que leurs combats étaient infondés ? N’ont-elles pas été universalistes en s’émancipant ?

                  Je ne pense pas qu’on puisse dire que le féminisme déroge à l’universalisme.
                  Je dirais même exactement le contraire : c’est une cause universelle, puisqu’il y des inégalités de droit et de condition des femmes, certes à des degrés divers, à peu près partout dans le monde, et des femmes le paient de leur vie leur combat pour l’émancipation des femmes, comme vous le rappeler à juste titre.

                  Ce n’est pas essentiellement un mouvement (sauf exceptions à la marge) qui exclut la gente masculine mais un mouvement pour la cause des femmes ce qui forcément a nécessité, et nécessite encore, de dénoncer des situations où les hommes, des hommes, sont concernés.

                  Quant à l’objection comme quoi le féminisme est un mot valise elle est spécieuse.
                  Comme je l’écrivais plus haut, ce qui compte à l’arrivée, c’est qu’au nom du féminisme il y a eu réellement des avancées en ce qui concerne la condition des femmes.

                  Il y a bien sûr différents courants au sein du féminisme, certains dénoncés parfois par les féministes elles-mêmes, ainsi certaines féministes qui en veulent au genre masculin en tant que tel, mais c’est l’arbre qui cache la forêt des luttes féministes qui ont réellement compté et comptent encore.

                  A noter au passage que le mot féministe fut employé d’abord avec une connotation péjorative, et que ce seulement dans un second temps qu’il fut assumé par des femmes qui cette fois lui accordèrent sa connotation positive. Phénomène courant dans l’histoire du retournement de sens. Je pense par exemple au mot expressionnisme….

                  Et voici que l’antiféminisme tente de faire à nouveau du mot féministe un repoussoir …
                  IL me semble donc qu’il y a des mots qu’il faut défendre.

                  https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9minisme

                  1. Avatar de arkao

                    @Pierre-Yves Dambrine
                    Je vous laisse le loisir de trouver le terme adéquat pour qualifier le comportement suivant:
                    Lors du congrès fédéral d’un syndicat (ancré bien à gauche) des brigades de surveillant.e.s de la pensée se placent en catimini dans l’amphi pour écouter les conversations en aparté des participants pour ensuite inscrire sur un mur de la honte les propos jugés déviants par rapport à la nouvelle doxa néo-féministe.

                    1. Avatar de Garorock
                      Garorock

                      C’est quoi la doxa néo-féministe?
                      Metoo?
                      Sont chiantes ces filles à ne plus vouloir se laisser tripoter par PPDA alors qu’elles peuvent conduire des tracteurs en lisant la collection Harlequin!

                  2. Avatar de JMarc
                    JMarc

                    PYD, Régis,

                    Je suis d’accord avec PJ : Le mot est clivant, comme est clivante l’expression « droits des femmes » i/o par ex. « respect des droits pour les femmes aussi ».
                    Je ne suis pas sûr que les « féministes » qui veulent entretenir le conflit, qui excluent les mecs soit des « exceptions, à la marge ».
                    Minoritaires sans doute, mais nombreuses et très actives, parfois autrices d’actions positives, parfois d’actions négatives.
                    L’abandon de ce mot pour par ex. celui d’ « humaniste » permettrait à qui souhaite vraiment améliorer les choses de ce démarquer de qui ne rêve que « plaids et bosses », de ne pas y être assimilé d’emblée, et donc de pouvoir défendre moins difficilement cette cause.
                    L’emploie juste des mots aide à se faire comprendre mais aussi à penser juste, à se repérer dans le bordel ambiant. Les jeunes générations en ont particulièrement besoin.
                    Combien de conversations qui trainent en longueur voire dégénèrent faute de dénominations correctes ? Malentendus, malédictions.

                    Et si le mot « humanisme » a, comme tant d’autres beaux mots, été trahis, ne le laissons pas à qui l’a trahi mais au contraire reprenons-en possession.

                    Je me demande dans quelle mesure les performances de l’IA dépendent d’un juste emploi des mots qui évite les bavardages inutiles.
                    L’IA nous assistera-t-elle ? « Humm, est-ce que ça vous chatouille ou est-ce que ça vous gratouille ? »

            2. Avatar de Garorock
              Garorock

              Nos soeurs du Royava considèrent que pour se débarrasser du capitalisme (question de survie) il faut se débarrasser du patriarcat.
              Mais comme elles font pipi assis, peut être qu’elle ne voient pas assez loin…

              1. Avatar de Khanard
                Khanard

                @Garorock
                exactement ! Car capitalisme, patriarcat, écologie et féminisme sont étroitement liés.
                Les femmes de condition modeste des zones rurales des pays pauvres sont directement impactées de par leur fonction de chef de famille . Elles sont les premières victimes de l’usage abusif de l’agriculture intensive, de la pollution de l’eau etc….
                Elles ont en charge la gestion du foyer et à ce titre on parle d’écoféminisme ce qui nous amène a créer une liaison directe femme-nature-biodiversité. L’oppression des femmes commence d’abord par l’oppression de la nature et des animaux.
                La boucle est bouclée.
                C’est pour cette raison entre autres que j’ai fait la comparaison de la femme sud américaine avec la bourgeoise parisienne .

                1. Avatar de Khanard
                  Khanard

                  si je peux me permettre de vous conseiller une lecture je n’hésiterai pas : Mme Françoise d’Eaubonne qui est malheureusement peu connue .
                  Par contre je ne retrouve pas le titre de son bouquin. Désolé

              2. Avatar de JMarc
                JMarc

                Salut Garorock,
                Pas de bouton « répondre » sous ton post du 05/12 à 01h37, donc je réponds ici.
                Ne trouves-tu pas que la confiance a priori est souvent remplacée par une méfiance, une suspicion, a priori ?
                Les commissaires au peuple me mettent trop mal à l’aise ainsi que le confusionnisme. Après avoir eu depuis Nuit debout un pied voire parfois les deux pieds à l’extrême-gauche, j’ai pris de la distance, notamment d’avec un certain « féminisme », sauf de mes meilleures copines « féministes ».
                Et le wokisme ? Qui fait recouvrir quoi par ce mot qui fâche (*) et que l’on ne peut pas prononcer car c’est devenu un gros mot de droite, m’a-t-on dit ? Beaucoup à prendre et beaucoup à jeter là-dedans je crois. Mais quel confort de laisser ce mot à la droite pour n’avoir plus qu’à taper dessus et éviter des discussions constructives mais qui obligent à réfléchir. (je ne te vise pas toi mais l’environnement que je te suppose).
                (*) Je pose vraiment la question.

                1. Avatar de Garorock
                  Garorock

                  J Marc
                  Lorsqu’on a une fois dans sa vie fait l’expérience de ce que c’est que d’être pris pour une proie par plus fort que soi, on éprouve de l’empathie pour tout être vivant qui a subit la même violence de la part de ceux qui « aiment » leur prochain comme il n’aimeraient pas qu’on les aime.
                  Ce que d’aucuns détestent avant tout dans le wokisme, c’est qu’il est -en partie- une continuation de Metoo. Pour le reste, les radicalités narcissiques, les intégrismes identitaires, l’égotisme culturel, il faut en débattre comme de tout le reste.
                  Il y a sans doute un juste milieu entre le patriarcat et le matriarcat…

                  1. Avatar de JMarc
                    JMarc

                    Sur ton 1er § : On se comprends très bien (hélas).
                    Sur ton 2ème § : J’avais pensé moi aussi à parler des replis identitaires « wokistes » (*) qui me semblent parfois faire écho aux replis identitaires d’extrême-droite.
                    Peut-être que plus la polarisation (mot pas top mais que je préfère à « radicalisation », qui est autre chose) s’accroit, plus les opposés fonctionnent en miroir ?
                    (*) soit dit sans jugement a priori quant à la pertinence de l’affirmation de ces identités, ni définitivement quant à la place qu’elles doivent avoir (ex. la notion d’intersectionnalité est-elle pertinente en recherches en sciences humaines mais pas dans le champ politique ?)
                    Sans doute se coller une étiquette peut-il parfois aider un peu, tel un pansement sur une souffrance que l’on arrive pas à nommer.
                    Mais une étiquette enferme et c’est je crois un message à faire passer (parmi bien d’autres mais je me limite ici à la question du vocabulaire).

          3. Avatar de Chabian
            Chabian

            Je ne comprends pas ce « principe du sectarisme » que vous détectez. Et, à contrario, je perçois le principe d’universalisme comme pouvant servir de voile ignorant des luttes, des conflits. J’explique.
            Je n’ai quasi pas dit un mot des femmes,ni des féministes. Le sectarisme et la secte, c’est vous qui l’avez introduit précédemment, en réagissant au mot de féminisme (de R.Paquet).
            Mais je considère que les hommes fonctionnent en groupe pour assoir une domination. Leur idéologie se présente comme » « la virilité » (qui est peu définie, qui varie dans les périodes et les territoires, mais qui « fait tenir » et oriente le groupe). Nous pouvons être plusieurs à nous penser « en dissidence » du groupe, mais cela ne fait aucun (contre-)poids.
            Décalons le regard. Les bourgeois sont-ils une secte ? Le mot est sans doute excessif. Pas vraiment un gourou à leur tête. Mais ne forment-ils pas un groupe « fermé » ? Ils ont une vérité partagée, des rituels, et une orientation commune. Seraient-ils une « secte qui a réussi », comme on le dit d’une Eglise reconnue, une secte qui s’autorise à ne pas se voir comme sectaire ?
            Ce que je retiens essentiellement, ici à propos des hommes, c’est le déni de sa domination, l’aveuglément, l’invisibilisation et la détestation parfois violente des dominées/dominés.
            (Je rappelle la formulation de Picq, déjà citée : De toutes les espèces, le mâle humain est le plus coercitif envers les femelles.)
            J’y vois une règle générale pour toute domination (sociale, raciale, etc). A discuter. (Je ne connais pas de théorie générale de la domination parmi les humains).
            Cela ne m’empêche pas d’être « universaliste », au contraire : mais en voyant les luttes que cela demande pour mettre en pratique l’universalisme.

        2. Avatar de Khanard
          Khanard

          @Chabian

          dès le départ tout est faux . Comment peut on parler d’Universalisme si on scinde ce même universalisme en Masculin , Féminin . Le Tout est UN et le Un est Tout.

          D’autant plus concernant le féminisme je pense que c’est un mot valise qui veut tout dire et ne rien dire. Je ne suis pas certain que la femme qui descend des hauts plateaux d’Amérique du sud montée sur une mule donne la même définition à ce mot que la petite bourgeoise (ou autre) du 8ème arrondissement de Paris qui fait ses petites réunions féministes vilipendant le sacro saint patriarcat représenté entre autre par son mari lui même petit bourgeois qui va au country club pendant que sa chère et tendre fait la révolution.

          Je fais une représentation caricaturale volontairement .

          pour preuve : https://www.youtube.com/watch?v=NI9qspH-lCo&t=4962s

        3. Avatar de arkao

          Quand je pense aux siècles qu’il a fallu pour nous débarrasser du catéchisme de l’Église, en voila un nouveau qui fait surface 🙁

          1. Avatar de Timiota
            Timiota

            Le sexe est une propriété émergente de la biologie.
            Un humanisme qui dompte les conséquences de toutes les émergences reste encore à nommer.

            Intéressante faille du savoir, j’aimerais bcp me tromper…

            1. Avatar de arkao

              @Timiota
              Désolé, pas compris.

              1. Avatar de Chabian
                Chabian

                Moi je crois comprendre (il est souvent sibyllin, le Timiota).
                La vie, dans son évolution (= cfr Darwin, la biologie), donne des êtres divers, en faisant émerger des propriétés. Par exemple, les virus n’ont pas de sexe et se reproduisent en ‘parasites’ et évoluent… Par exemple le dimorphisme sexuel, la disjonction entre femelles et mâles dont la conjonction permet à la vie de se poursuivre. Par exemple aussi le fait de porter des écailles, des plumes, ou des poils. Parfois plus, parfois moins. Et parfois le dimorphisme sexuel s’exprime dans la différence du plumage, resplendissant de couleurs (le coq) ou moche comme un jour de pluie (la cane). Chez les humains, le dimorphisme sexuel est peu prononcé (les parties génitales et les seins). Mais entre les humains, en fonction de leur dispersion terrestre, des propriétés émergentes ont fait varier de couleur de peau, de forme des yeux, de système pileux. En principe, nous devions être tous noirs à l’origine (africaine) et certains sont devenus des « visages pâles ».
                Ces émergences variables chez les mêmes humains créent des opinions qui devraient être domptées. Non, les visages pales ne sont pas des malades, les visages jaunes ne sont pas « des faces de rat, ces jap’s ! » (comme dit dans les « Buch Danny » !), les visages noirs n’ont pas inventé la roue mais ont inventé les masques, la danse et le rap et la palabre…
                (Ici il faudrait rajouter une couche sur le « par delà le biologique », avec les genres, les cultures, les rituels et les religions, les agressivités, les empires et les nations : vous voyez, ce serait long).
                Un humanisme qui dépasserait les conséquences de ces émergences (que j’ai décrit comme des opinions et comme des « par-delà » ) reste encore à nommer. En quelque sorte, l’humanisme est né dans notre culture ; comment pouvons-nous savoir comment d’autres le construiront et le dénommeront ? Et nous trouverons un nom commun au bout du bout. Mais ce savoir, y parviendrons-nous ? La faille est telle que la faillite est presque certaine, mais Timiota peut se tromper.
                En fait notre humanisme occidental crée une faille, un fossé autant qu’un pont. Il assume très mal les différences !
                J’ai bon, là, Timitoa ?

            2. Avatar de Otromeros
              Otromeros

              Cher @Timiota 04/15 à 19h00

              Je vous lis. Je vous relis.
              Me reste (au moins) un doute…!… (( sur la « sûreté » de ma compréhension..))
              J’ai besoin de l’ « aide » de « mon ami ‘bard’ « .
              Je « lui » demande…

              Voulez-vous « savoir »..? ( = lire Sa réponse à Ma question.. en espérant qu’elle soit univoque…dans le cas, respectable et qui serait respecté, où vous préféreriez l’interroger vous-même… avec Ma question mot pour mot :
              Que penser du commentaire suivant : « Le sexe est une propriété émergente de la biologie.
              Un humanisme qui dompte les conséquences de toutes les émergences reste encore à nommer.
              Intéressante faille du savoir, j’aimerais me tromper… »

              NB : Pas d’italiques dans mon écriture directe sur ‘bard’.
              (( Ce serait intéressant de confronter chaque réponse …identique..?? ))

              1. Avatar de Otromeros
                Otromeros

                @Timiota…… à qui j’écris ceci 04/12 à 23h22 : … » Voulez-vous « savoir »..? ( = lire Sa réponse à Ma question.. en espérant qu’elle soit univoque… dans le cas, respectable et qui serait respecté, où vous préféreriez l’interroger vous-même… avec Ma question mot pour mot :  »

                Pas de retour à ce jour/heure … D’autres interprétations de votre contenu sont apparues. Je vous propose donc la version ‘bard’ de votre contenu… Vous me direz :

                …  » Le commentaire est intéressant à plusieurs égards. Tout d’abord, il souligne le fait que le sexe est une propriété complexe qui ne peut pas être réduite à une simple dichotomie entre les hommes et les femmes. Le sexe est une propriété émergente, ce qui signifie qu’il est le résultat de l’interaction de nombreux facteurs biologiques, sociaux et culturels.

                Ensuite, le commentaire suggère que l’humanisme moderne est incapable de faire face aux conséquences de cette complexité. L’humanisme moderne est fondé sur l’idée que tous les êtres humains sont égaux, indépendamment de leur sexe. Cependant, si le sexe est une propriété émergente, alors il est possible que les hommes et les femmes ne soient pas vraiment égaux. Cela pose un défi à l’humanisme moderne, qui doit trouver un moyen de concilier l’égalité des sexes avec la complexité du sexe.

                Enfin, le commentaire exprime un certain espoir. L’auteur exprime le souhait de se tromper sur le fait que l’humanisme moderne ne peut pas faire face aux conséquences de la complexité du sexe. Cela suggère que l’auteur croit qu’une solution est possible.

                Voici quelques réflexions plus spécifiques sur le commentaire :

                L’affirmation que le sexe est une propriété émergente est soutenue par de nombreux travaux en biologie, en sociologie et en psychologie. Par exemple, on sait que le sexe est influencé par des facteurs génétiques, hormonaux et environnementaux.
                L’affirmation que l’humanisme moderne est incapable de faire face aux conséquences de la complexité du sexe est plus controversée. Certains pensent que l’humanisme moderne est suffisamment flexible pour s’adapter à cette complexité. D’autres pensent qu’il est nécessaire de repenser l’humanisme moderne pour qu’il soit plus compatible avec la complexité du sexe.
                L’espoir exprimé par l’auteur est louable. Il est important de croire que des solutions sont possibles, même si les défis sont importants.

                En conclusion, le commentaire est un stimulant pour la réflexion. Il nous invite à reconsidérer notre compréhension du sexe et de l’humanisme.  »

                Qu’en penser?

        4. Avatar de arkao

          @Chabian
          Le patriarcat dans nos douces campagnes:
          https://www.youtube.com/watch?v=to71PLwac4A
          J’peux vous présenter madame le Maire aussi.

          1. Avatar de Chabian
            Chabian

            Il y a longtemps que les femmes d’agriculteurs sont des aidantes. Même au volant du tracteur, elles restent souvent dominées. Mais elles ont dû se battre pour leurs droits. Et ce n’est pas fini.
            Elles peuvent avoir un rôle important dans leur communauté : voyez notamment les femmes africaines et leurs micro-entreprises. Et en Europe, cette femme qui s’est autorisé à créer une chaine you tube et a dynamiser son village.
            Mais une hirondelle ne fait pas le printemps ; il n’y a que les hommes pour affirmer : « le Patriarcat ? C’est totalement dépassé, voyez cette vidéo ; d’ailleurs a-t-il vraiment existé ? » 🙂
            J’ai surtout été ému par cette agriculture qui sera totalement dépassée dans trente ans, avec le retour à la traction animale et ses machines des années 40, toujours performantes. Avant le gigantisme dû au pétrole et à la chimie…

            1. Avatar de Paul Jorion

              Propos d’une analysante, à propos de sa culture :

              Les hommes parlent entre eux. Ensuite l’homme communique avec sa femme.
              Les femmes ont peu de pouvoir, sauf sur leur mari.

              1. Avatar de Chabian
                Chabian

                Très inspirant ! J’y lis d’abord : les hommes fonctionnent en groupe (pourtant, nous sommes éduqués à nous percevoir comme « héros solitaire », « solitude du coureur de fond » mais aussi « solitude du chef », etc. Pour le dire autrement, nos « moi » masculins sont hyperconnectés entre nous, mais nous n’en tenons pas compte dans notre perception du moi).
                Oups ! je remarque ensuite qu’elle parle « à propos de sa culture » (qu’on suppose différente de la culture « blancs occidentaux à ambiance catholique — ou anticatholique–« ) qui est la nôtre. Cela pourrait être une culture arabe, ou noire : le « fumoir des hommes » (versus « la cuisine des femmes ») y est encore pratiqué alors qu’il se perd chez nous. Chez nous, l’espace masculin est encore bien réel, mais plus diffus (le stade, la télécommande, le garage…). J’ai suivi récemment un séminaire sur « Réaménager l’espace public pour le rendre plus adapté aux femmes », avec des lectures critiques (songez à la cour de récré et ses lignes de foot qui délimitent l’espace mâle ne laissant qu’un contour étroit, proche des urinoirs odorants, pour les non-virils…) et ses expériences d’aménagement alternatif (en « oasis ») de squares à Paris depuis une dizaine d’années.
                On pourrait aussi lire les fonctionnements de groupes masculins « à propos de nos cultures » de classe sociale, mais ce serait trop long ici.
                Le regard des femmes permet souvent de décoder ce fonctionnement masculin. Hélas pour nous, cela oblige à lire des études de féministes ! Pouah ! 🙂
                Troisième constat : les femmes ont peu de pouvoir (affirmation que les hommes cherchent à édulcorer, à naturaliser, à dénier, avec des méritoires efforts exténuants pour s’en convaincre ; l’essentiel est qu’ils sont en lutte permanente pour le pouvoir, lutte dans laquelle il y a objectivement beaucoup de perdants. Et qui revendiquent d’être consolés). Sauf sur leur mari. C’est quoi, un marri ? Un homme déconnecté de son groupe, tout nu, qui veut chanter ses prouesses et aussi être consolé (le repos du guerrier, disent-elles). Sur lequel la prise de pouvoir féminine serait donc relativement facile. Sauf quand ils utilisent leur force, seul avantage biologique. Oui mais voilà, l’encadrement de la domination masculine pénètre jusque dans les rituels ménagers : L’épouse doit « tenir le ménage » et « se tenir », au profit du confort de l’homme et de sa sécurité seigneuriale. Cela lui donne une tâche épuisante dans le « care » et les saletés. Elle n’a un pouvoir que « en marge ». Et elle se fait battre si elle est source d’inconfort masculin.
                Paul, vous devriez vous intéresser au livre « Fantasmâlgories » (Manner Fantasien) de Klaus Theweleit. C’est un esprit fort original, avec une tournure psychanalytique (avec du Deleuze, Guattari, Foucault dedans), qui reconstitue l’histoire de la formation des moi masculins, — donc de leur « La Femme fantasmatique » et de leur pratique clivante des femmes réelles (la maman et la putain) — et spécifiquement la drôle de non-maturité des esprits fascistes. Un livre riche, puissant, et très énervant aussi… : j’imagine que vous pourriez tourner autour, sans le lire pour autant.

                1. Avatar de arkao

                  @Chabian
                  Votre description globalisante ne tient pas compte des temporalités ni des espaces géographiques, ni de la multiplicité des cultures de l’espèce humaine. C’est donc bien d’un nouveau catéchisme dont il s’agit (catéchisme de la classe moyenne occidentale éduquée urbaine).
                  Avez-vous lu E. Todd sur ce sujet ?

                  1. Avatar de Chabian
                    Chabian

                    1/ Non, je me refuse à lire Todd, vu ses vues péremptoires et globalisantes sur le sujet ! (ayant vu un interview télé). 2/ On ne peut pas, dans un bref (enfin…) commentaire, exposer les trois tomes de « histoire de la virilité » par exemple. J’ai cherché pourtant à tenir compte de variations culturelles. Je vous trouve un peu sévère. 3/ Si vous croyez que la perspective de lutte contre la domination masculine est une particularité de la classe moyenne blanche éduquée, renseignez-vous par exemple sur les luttes des femmes en Iran et en Afghanistan (pour faire bref). Sur les femmes kurdes et les femmes cubaines aussi. J’attends de recevoir deux livres de Pinar Selek, turque exilée en France, notamment sur la masculinité dans l’armée turque. 4/ Vous dites « catéchisme » comme on dit « théorie du genre » ou « culture woke » qui sont des étiquettes dénigrantes, fantasmatiques, réactionnaires. Cela m’étonne de vous.

              2. Avatar de Ruiz
                Ruiz

                Et au lavoir ? qui c’est qui cause ?
                Mais c’est un milieu où il n’y a pas sans doute beaucoup d’analysantes.

                1. Avatar de konrad
                  konrad

                  Que les hommes se déguisent en femme et passent une journée à Paris dans les rues et les transports en commun, y compris dans les villes de province et reviennent nous donner leur opinion. 😉

                  1. Avatar de arkao

                    @Konrad
                    A Paris dans le XVIe arrondissement, pas de problèmes. Le sous-entendu de ce type de commentaire est bien la stigmatisation des « pas civilisés comme nous », les pauvres et les mal blanchis, classes populaires, dangereuses pour les bourgeoises. Discours vieux comme le fait urbain et l’apparition des classes sociales.

            2. Avatar de arkao

              @Chabian
              Non, les femmes d’agriculteurs sont pas des « aidantes ». Cela montre que vous n’avez aucune connaissance sur l’économie rurale, passée comme actuelle. Vous récitez un bréviaire écrit par des bourgeoises urbaines déconnectées de la réalité et de l’histoire.

              1. Avatar de Chabian
                Chabian

                Bien sur qu’elles étaient des travailleuses à part entière. « aidantes » était la dénomination de leur statut « professionnel » (en Belgique). Cela a été modifié par une ministre libérale, fille d’agriculteurs (et que j’ai bien connue avant qu’elle devienne femme politique).

        5. Avatar de Otromeros
          Otromeros

          Voyez ceci…du jour…

          https://www.lesoir.be/553339/article/2023-12-04/definition-du-viol-le-parlement-europeen-denonce-un-blocage-franco-allemand

          La Belgique est en faveur du texte de la Commission, qui avait en mars 2022 proposé d’ériger en infraction pénale le viol sur la base du défaut de consentement. Elle a elle-même réformé récemment son droit pénal sexuel en ce sens. En France, la définition du viol est toujours articulée autour de quatre critères : la menace, la contrainte, la surprise et la violence.

          Selon les négociatrices du Parlement, plusieurs gouvernements de l’UE, dont ceux de la France et de l’Allemagne, font valoir l’absence de base juridique pour de nouvelles règles harmonisées au niveau de l’UE.

      2. Avatar de Pascal
        Pascal

        J’adore quand les septuagénaires disent : « Nous avons à inventer l’anarchisme du XXI ème siècle. » C’est beau la jeunesse, l’avenir leur appartient !😉😄

        1. Avatar de Khanard
          Khanard

          @Pascal

          vous marrez pas trop vous y passerez vous aussi ! et je vous souhaite du plus profond de mon coeur d’être aussi pimpants que les septuagénaires et nonagénaires de la photo .

          j’ose espérer qu’à cet âge canonique vous aussi vous rêverez d’inventer des futurs alternatifs
          🧐

          1. Avatar de Pascal
            Pascal

            Mais ce n’était pas de l’ironie. Je me souviens du commandant Cousteau qui sur la fin de sa vie avait encore des projets pour 30 ou 40 ans. La véritable jeunesse est là mon cher Khanard. Enfin, c’est ce que je crois 😊

            1. Avatar de Khanard
              Khanard

              @Pascal

              ok ok pas de problème alors

    2. Avatar de arkao

      @Régis Pasquet
      Justement à propos de Saint-Imier, la rencontre de cette année a été gravement perturbée par des sectaires « queer » qui en sont venus à renverser des tables et à brûler des livres:
      https://www.piecesetmaindoeuvre.com/faits-divers/mes-vacances-a-saint-imier-chez-les-agresseurs-bienveillants

    3. Avatar de BasicRabbit
      BasicRabbit

      @Régis Pasquet et PJ.

      Isabelle Attard (» Comment je suis devenue anarchiste »)

       » Nous avons à inventer l’anarchisme du XXI ème siècle. Il devra être écologiste et féministe ou il ne sera pas.  »

      PJ : « (…) représentez-vous le tollé si j’écrivais : « Nous avons à inventer l’anarchisme du XXI ème siècle. Il devra être écologiste et masculiniste ou il ne sera pas. » On me dira : « Mais ce n’est pas la même chose ! ». Mais si, ouvrez les yeux, c’est bien la même chose : du sectarisme, l’affirmation implicite que certains êtres humains valent mieux que d’autres. C’est intolérable dans une société visant à l’universalisme. ».

      Passionnant sujet. Quelques réflexions à ce propos.

      I. Anarchisme.

      On assimile souvent l’anarchisme au chaos. Pour moi l’anarchisme est un idéal à atteindre dans l’organisation sociale : société harmonieuse sans chef.

      Hors mathématiques mon maître à penser s’est beaucoup exprimé sur la biologie et la linguistique et très peu sur la sociologie. Cependant assez pour qu’il soit à mes yeux clairement anarchiste :

      « (…) on pourrait très bien concevoir une société militaire sans chef unique, voire sans aucun chef, mais le corps social serait alors au moins une variété de dimension trois (afin d’avoir un champ ergodique sans singularité et structurellement stable). »

      « (…) une situation très labile, à autorité fluctuante, a toute chance de se révéler le régime optimal pour les individus. »

      « L’exemple type [d’une société fluide] est donné par le nuage de moustiques; chaque individu se déplace aléatoirement jusqu’à ce qu’il voie tous ses congénères dans le même demi-espace; alors il s’empresse de modifier son mouvement de manière à rentrer dans le groupe. Là, la stabilité est assurée en catastrophe par une barrière assurant une discontinuité du comportement. Dans nos sociétés, toutefois, la barrière est fixe, réalisée en double assurance, d’une part par la conscience morale de l’individu, d’autre part par les lois et les organismes répressifs de la société. Nos sociétés sont d’ailleurs d’un type intermédiaire; elles ne sont pas rigoureusement fluides car elles sont stratifiées en classes sociales, séparées par des ondes de choc difficilement franchies par les individus. On connaît l’analogie classique entre société et organisme individuel; il est de fait que la distinction entre secteur primaire (production), secondaire (distribution) et tertiaire (direction) n’est pas sans rappeler les trois feuillets fondamentaux de l’embryon; mais les sociétés ne se reproduisent qu’exceptionnellement, par bourgeonnement (essaimage), contrairement aux individus. Le marxisme, qui veut expliquer la structure et l’évolution des sociétés à l’aide des seuls facteurs économiques, est l’analogue de la théorie métabolique de Child* en Embryologie et il souffre sans doute des mêmes simplifications. En effet un caractère typique des champs morphogénétiques sociaux est qu’ils modifient, souvent de manière durable et irréversible, le comportement des individus. Ceux-ci sont induits à tout sacrifier, jusqu’à leur existence propre, à la conservation de la forme sociale globale, considérée comme la valeur suprême. ».

      * : « L’épigénèse est guidée par la fonction réelle définie par l’intensité globale du métabolisme dont le gradient est non nul sur l’axe céphalo-caudal. »

      II. Ècologie.

      Thom se revendique comme un naturphilosoph ( https://www.pauljorion.com/blog/2023/11/30/video-lintelligence-artificielle-a-la-gueule-de-bois/comment-page-1/#comment-979734 ). Je n’ai toujours pas compris pourquoi les « écolos » ne se revendiquent pas de lui. Certes il y a un saut métaphysique à faire : il faut croire en la théorie des catastrophes! Mais si l’on croit qu’un fold et un pli, qu’un cusp et une fronce, qu’un butterfly et un papillon désignent la même chose, alors on croit déjà un peu à la validité de l’universalité de sa portée, et on fait son choix dans la querelle des universaux : « Seule une métaphysique réaliste peut redonner du sens au monde » (dernière phrase de « Esquisse d’une Sémiophysique » (en introduction Thom qualifie cette métaphysique de minimale).

      III. Masculin et féminin.

      Je me suis déjà exprimé ici sur le sujet :
      https://www.pauljorion.com/blog/2022/09/01/vie-quotidienne-les-filles-plus-fortes-en-francais-les-garcons-plus-forts-en-maths-des-le-cp/comment-page-1/#comment-927290

      Pour moi les logiques masculine et féminine différent fondamentalement : logique de la séparation (l’acte formateur sépare) contre logique de la réunion (l’acte fondateur réunit). Il est pour moi maintenant très clair qu’il faut tenir compte de ces fondamentaux dans l’organisation sociale.

      [ Tout récemment le mathématicien Alain Connes a conjecturé que l’inconscient était structuré comme un topos, et a écrit un bouquin à ce sujet avec le psychanalyste Patrick Gauthier-Lafaye : « À l’ombre de Grothendieck et de Lacan ». En examinant les formules lacaniennes de la sexuation dans ce cadre il a été amené à conclure que la logique de la colonne « Femmes » était intuitionniste (sans rien dire de la logique de la colonne « Hommes »).
      Pour moi, ce sont plutôt les hommes qui ont une logique intuitionniste* (au sens des logiciens formels contemporains, à savoir constructiviste) -logique qui respecte le principe de non-contradiction mais qui peut violer le principe du tiers exclu), les femmes ayant, quant à elles, plutôt une autre logique, duale, qui respecte le principe du tiers exclu mais peut violer le principe de non-contradiction. En fait, pour moi le terme d’intuitionnisme devrait être réservé à cette logique duale, intuition féminine oblige, logique à mon avis plus proche de la position philosophique de Brouwer que de celle de son élève Heyting.
      Logique intuitionniste (le choix de Grothendieck) contre logique duale (le choix de Thom?**) : les philosophes belges Dominique Lambert et Christian Hespel ont écrit à ce sujet un article au titre suggestif que j’ai trouvé passionnant (dans sa partie philosophique) : « De la topologie de la conciliation à la logique de la contradiction ».

      * : Je ne suis pas du tout un fan ni de la logique intuitionniste actuelle (Heyting) ni de la logique duale (Brouwer), ni -bien entendu- de la logique « classique » (Boole), ces logiques étant encore bien éloignées de la logique naturelle***. Sur ce point, je suis tout-à-fait d’accord avec PJ lorsqu’il cite le philosophe anglais G. Ryle dans PSI :

      « Le “et”, le “ne… pas… ”, le “tout”, le “quelque”, et les autres du logicien ne sont pas nos termes civils familiers ; ils sont des termes conscrits, en uniforme et soumis à la discipline militaire, ils conservent sans doute le souvenir de leur vie civile antérieure plus libre, mais cette vie-là, ils ne la vivent plus. Deux cas suffiront. Si vous apprenez de source sûre qu’elle prit de l’arsenic et tomba malade, vous rejetterez la rumeur qu’elle tomba malade et prit de l’arsenic. L’usage familier de “et” suppose la connotation temporelle qu’exprime “et ensuite” et même la connotation causale de “et en conséquence”. Le “et” conscrit du logicien ne fait que son devoir un devoir pour lequel “elle prit de l’arsenic et tomba malade” est une paraphrase stricte de “elle tomba malade et prit de l’arsenic”. »

      ** : « ]Dans sa confiance en l’existence d’un univers idéal, le mathématicien ne s’inquiétera pas outre mesure des limites des procédés formel, il pourra oublier le problème de la non-contradiction. »

      *** : Thom : « La classe engendre ses prédicats comme le germe engendre les organes de l’animal. Il ne fait guère de doute (à mes yeux) que c’est là l’unique manière
      de théoriser ce qu’est la Logique naturelle. » ]

  7. Avatar de Christian Brasseur
    Christian Brasseur

    Quel ravissement, que dis-je, émerveillement, de voir que de telles rencontres puisse (encore) avoir lieu. Pas besoin d’ »élever » le débat dans ces cas-là, puisqu’il se situe forcément sur la même longueur d’ondes…Entre gens de bien, cela va de soi. Merci pour ce partage « vieille France » qui me va si bien.

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @Christian Brasseur

      ah la la la la ! « vieille France  » mais laquelle ? au choix : moyen âge, siècle des Lumières, 1789 , 1870, Mai 68 , les trente glorieuse….etc etc…
      le fameux et inébranlable « c’était mieux avant » , conservatisme quand tu nous tiens .
      Au delà de la poursuite de mon commentaire je préfère m’arrêter là sinon je risque de passer pour un fayot .🤐

      1. Avatar de Christian Brasseur
        Christian Brasseur

        Ne vous y trompez pas! La modernité n’est pas une question d’âge. M. Jorion en fait chaque jour la démonstration. « Vieille France » selon moi réfère à un mode de vie où l’amabilité et la convivialité sont la règle. Cependant, un brin de nostalgie ne fait pas de mal. Des convives qui savent encore se parler, non pas par smarphone interposés, ne sont malheureusement plus légion. Un peu d’observation ne
        ne fait aucun mal.

  8. Avatar de Otromeros
    Otromeros

    Sujet (politique) intéressant …  » en attendant les aidants-IA  » …

    Voulez-vous résumer cet article : (https://www.lalibre.be/international/2023/12/04/lallemagne-importe-des-femmes-des-balkans-pour-prendre-soin-de-ses-personnes-agees-des-filles-comme-toi-jen-ai-deja-envoye-plus-de-900-NC6KYMTKFZBBJIKZP3DJ5PEABU/

    ‘bard’ : L’Allemagne importe des femmes des Balkans pour prendre soin de ses personnes âgées

    L’Allemagne est confrontée à un vieillissement de sa population. En 2023, le pays compte déjà plus de 20 millions de personnes âgées de plus de 65 ans. D’ici 2050, ce chiffre devrait atteindre 30 millions. Pour faire face à ce défi, le gouvernement allemand a mis en place un programme d’immigration ciblé sur les femmes des Balkans.

    Ces femmes, en provenance de pays comme la Roumanie, la Bulgarie ou la Serbie, sont recrutées par des agences spécialisées. Elles sont ensuite envoyées en Allemagne pour travailler comme aides à domicile ou infirmières auprès de personnes âgées.

    Dans l’article « L’Allemagne importe des femmes des Balkans pour prendre soin de ses personnes âgées », le journaliste Sébastien Gobert raconte le parcours d’une jeune femme roumaine, Ana, qui a été recrutée par une agence bulgare. Ana a quitté son village natal pour venir en Allemagne, espérant trouver un travail qui lui permettrait de s’assurer un meilleur avenir.

    L’article décrit les conditions de travail difficiles auxquelles sont confrontées ces femmes. Elles travaillent souvent de longues heures, pour un salaire modeste. Elles sont également confrontées à la barrière de la langue et à la culture allemande.

    Cependant, Ana et les autres femmes qui ont accepté de venir en Allemagne sont déterminées à réussir. Elles espèrent pouvoir construire une nouvelle vie pour elles-mêmes et pour leurs familles.

    Les enjeux de cette immigration

    L’immigration des femmes des Balkans pour prendre soin des personnes âgées en Allemagne soulève plusieurs enjeux.

    Un enjeu démographique : l’Allemagne doit faire face au vieillissement de sa population. L’immigration de ces femmes permet de pallier le manque de main-d’œuvre dans le secteur des soins aux personnes âgées.
    Un enjeu social : ces femmes sont souvent confrontées à des conditions de travail difficiles. Elles sont également confrontées à la barrière de la langue et à la culture allemande.
    Un enjeu éthique : certains observateurs dénoncent le fait que ces femmes sont utilisées comme des «ressources humaines» pour répondre aux besoins de l’Allemagne.

    En conclusion, l’immigration des femmes des Balkans pour prendre soin des personnes âgées en Allemagne est une solution à court terme pour répondre au défi du vieillissement de la population allemande. Cependant, cette solution soulève plusieurs enjeux qui doivent être pris en compte. « 

    1. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @Otromeros En quoi est-ce vraiment différent des bonnes bretonnes (ou d’autres provinces) que l’on faisait venir à Paris ?
      Les cars de ligne ont remplacé le chemin de fer (et le rideau de fer est tombé -jusqu’en Ukraine-quoiqu’on puisse sans doute importer aussi des russes).

  9. Avatar de konrad
    konrad

    Otromeros ?
    – Ici Bard, Otromeros n’est plus disponible depuis qu’il a fusionné avec l’intelligence ultime du savoir œcuménique et sacerdotal. Dorénavant il s’appelle Otrobardos.
    – Cela veut-il dire qu’Otromeros n’existe plus ?
    – Il n’existe que physiologiquement, toutes ses fonctions mentales ont été « resetées » par l’IA, ce qui lui permet de moins penser, réfléchir, douter, se tromper, analyser ou discriminer. Aujourd’hui, chaque question a sa réponse indubitable, incontestable, irrécusable et indéniable, ainsi que tous les synonymes actuels et à venir.
    – Mais ça n’est pas ça la vie !
    – Allons, qu’est-ce que la vie sinon une suite d’emmerdes ?
    Avec l’IA, le soulagement est définitif, le confort assuré car l’IA délivre instantanément la vérité vraie, exacte, établie, ainsi que tous les synonymes actuels et à venir.
    Vous-même pouvez bénéficier après échéance garantie de 21 jours de tous les avantages certifiés de l’IA.
    L’IA vous garanti un pouvoir sensationnel de séduction grâce à nos réponses à tout, d’achat grâce à nos réductions comparatives avantageuses, pouvoir de bonne conscience grâce à notre service d’irresponsabilité et de non culpabilité incluses dans notre contrat. Ne reste à votre charge que manger et déféquer. C’est pas beau ?
    – Je demande à réfléchir.
    – Pas trop longtemps, l’IA vous a déjà configuré comme récalcitrant niveau 3, ce qui ne plaide pas en votre faveur. Vous avez vu le film « Barbie » ? N’est-ce pas ça la « vie » ?
    – Ce serait pas plutôt « Matrix » ?
    – Ne soyez pessimiste sur le blog le plus optimiste du monde occidental.
    Otrobardos vous remercie de votre sollicitude et se souviendra de vous… pour toujours… 🙂 🙂

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @konrad
      à titre personnel je vous décerne le premier prix du commentaire le plus original 👨‍🎓 👋👋👋👋👋👋👋

      la teneur de ce commentaire me fait penser au roman d’Eric Chevillard , sans l’orang outang Editions de minuit (2007)
      Je ne veux pas divulgâcher mais les orang outang sont les plus forts .

      au plaisir

      1. Avatar de Otromeros
        Otromeros

        Je partage…pleinement… ^!^…

        J’adore la suite d(@illicitano………  » Le cabinet McKinsey est aussi le conseiller en stratégie des plus grands groupes pétroliers mondiaux comme l’américain ExxonMobil ou le saoudien Aramco.
        À l’occasion de la COP28, il a fournit les organisateurs émiratis de la conférence en études.
        Ces documents/études sont en contradiction avec les objectifs de réduction des énergies fossiles affichés publiquement par le cabinet pour la COP28. Le plan de transition fourni aux organisateurs émiratis « donne l’impression d’avoir été écrit par l’industrie pétrolière, pour l’industrie pétrolière »
         »

        MOI je garantis que c’est de moi…via MON ami ‘bard’…

  10. Avatar de Otromeros
    Otromeros

    @konrad 04/12 à 16h05 …….

     » génial «  …en particulier le  » Otro bardos  » …^!^…

    ((  » Le note sur votre dossier… » ( à décharge…^!^…))

  11. Avatar de konrad
    konrad

    L’image m’a ému, un père et son fils en totale connivence. N’ayant jamais connu cela il y a de quoi y être sensible. N’est-ce pas cela l’amour filial ?
    J’aurais beaucoup de désaccord avec Paul Jorion mais je retiens de cette photo – tendrement humaine – deux idées que je partage avec lui, la taxe Sismondi et la gratuité pour tout ce qui relève de l’indispensable.
    Je regrette que cet « héritage » ne soit pas plus mis en avant, débattu et discuté tant il me semble plein de promesses efficientes. Là est l’intelligence collective lorsqu’elle œuvre pour le bien commun.
    Pourquoi cela n’est jamais relayé ni discuté ?
    Je ne sais pas, c’est comme si nous avions les réponses mais que nous n’en tenions pas compte.

    1. Avatar de Otromeros
      Otromeros

      @konrad 04/12 ) 16h35

      Pardonnez..
      Vous avez écrit :  » L’image m’a ému, un père et son fils en totale connivence. N’ayant jamais connu cela il y a de quoi y être sensible. N’est-ce pas cela l’amour filial ?
      J’aurais beaucoup de désaccord avec Paul Jorion mais je retiens de cette photo – tendrement humaine
      « …

      Est-ce que c’est moi qui vous comprends mal..?
       » L’image, la photo…  » … vous parlez bien de Paul J. et André Ph. …??

      1. Avatar de konrad
        konrad

        Honte à moi, Otromeros, je suis confondu de cette méprise, d’autant que j’ai failli écrire, après avoir regardé l’image une deuxième fois, votre père ne parait pas son âge.
        Je suis confus, pardon pour M Jorion et pour l’imbécile que je suis. Je réponds trop à l’affect. Combien de fois cela m’a mis dans des situations inconfortables !
        Si le ridicule devait tuer, je serais mort depuis longtemps. 😉
        Heureusement personne n’aura lu votre commentaire, ainsi que le mien.
        Discrètement je sors par l’arrière.

        1. Avatar de Otromeros
          Otromeros

          Je jure que je l’ai écrit le plus discrètement possible…^!^… ((…et; en plus, je suis certain que vous n’êtes pas (le) seul concerné/abusé/trop rapide/… mais certain(s) reste(nt) discret(s)…

          ((Pour une fois) , vraiment « je sais tout…mais ne dirai rien…. » ))

          …^!^…

  12. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Au temps jadis ,

    Aux temps futurs

    COP28
    Le président de la Cop28, Sultan Al Jaber, a affirmé qu’il n’y avait « aucune science » indiquant qu’une élimination progressive des combustibles fossiles était nécessaire pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C, selon le Guardian et le Centre for Climate Reporting.

    Al Jaber a également déclaré qu’une élimination progressive des combustibles fossiles ne permettrait pas le développement durable « à moins que vous ne vouliez ramener le monde dans des grottes ».

    https://www.theguardian.com/environment/2023/dec/03/back-into-caves-cop28-president-dismisses-phase-out-of-fossil-fuels

    COP26 , COP27 , COP28 , le basculement est fait
    Les stocks d’énergies fossiles ( pétrole , gaz , charbon) qui se sont constitués sur des centaines de millions d’années seront extraits et utilisés jusqu’à la dernière goutte, jusqu’à la dernière gaillette.

    En plus l’Europe donne l’exemple :
    * relance de l’extraction de la lignite en Allemagne
    * relance des plates-formes pétrolières en Mer du Nord par le Royaume Uni .

    Pas grave : on aura 4, 5 peut être 6° en plus.
    On chauffera moins , on plantera des cocotiers, on fera des éco-villages coachés par Garo ,on fera du vélo .

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @ilicitano

      «des combustibles fossiles était nécessaire pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C»

      exercice de fake news : forcément que si on veut dépasser les 1,5 ° C il va en falloir du pétrole, du charbon , du gaz .

      allez tous à vos forages ! et les Shadocks vont pomper , pomper, pomper….

      1. Avatar de Ruiz
        Ruiz

        @Khanard Il semblerait même que l’objectif de Paris des 1,5 °C soit désormais inatteignable, combustible fossile ou pas !

        1. Avatar de ilicitano
          ilicitano

          info Mc Kinsey:
          https://www.mckinsey.com/capabilities/sustainability/our-insights/sustainability-blog/kicking-off-cop28

          « Les résultats du tout premier bilan mondial montrent que, malgré l’élan vers la carboneutralité, nous ne sommes pas sur la bonne voie pour atteindre l’objectif de l’Accord de Paris de limiter le réchauffement à 1,5 °C. Le rapport de synthèse indique que même si tous les engagements existants étaient pleinement mis en œuvre, nous sommes sur la bonne voie pour un réchauffement de 2,4 à 2,6 °C. » ( traduction)

          donc comme on relance l’exploitation des fossiles pour faire tourner l’économie , les + 5° sont tout a fait réalistes .
          Après il faut voir le timing : 2050 , 2070 , 2100, voir plus tôt

          https://www.pauljorion.com/blog/2021/08/16/veille-effondrement-28-les-limites-a-la-croissance-une-exploration-en-langage-python-par-charles-vanwynsberghe/

    2. Avatar de ilicitano
      ilicitano

      COP 28 et Mac Kinsey

      Mac Kinsey est le numéro un mondial du conseil en stratégie.
      Il est le super consultant du gouvernement Macron

      mais pas que:

      Le cabinet McKinsey est aussi le conseiller en stratégie des plus grands groupes pétroliers mondiaux comme l’américain ExxonMobil ou le saoudien Aramco.
      À l’occasion de la COP28, il a fournit les organisateurs émiratis de la conférence en études.
      Ces documents/études sont en contradiction avec les objectifs de réduction des énergies fossiles affichés publiquement par le cabinet pour la COP28. Le plan de transition fourni aux organisateurs émiratis « donne l’impression d’avoir été écrit par l’industrie pétrolière, pour l’industrie pétrolière »

      https://www.nouvelobs.com/ecologie/20231112.OBS80756/cop28-des-lanceurs-d-alerte-denoncent-le-double-jeu-de-mckinsey-sur-le-climat.html

  13. Avatar de Khanard
    Khanard

    @Paul Jorion

    Tu as levé ton beau regard, mon fils,
    Et tu m’as dit,
    Je suis de ce pays
    Où les fleurs ont des lèvres pour sourire
    Où les pommiers ont mille pommes
    Sans nulle discorde,
    De. ce pays où toute paix sa fait debout
    Je suis ton fils
    J’habite au bout de la nuit chaude
    Tout près d’une lune à peine amie;
    Las arbres ont des genoux,
    La terre brosse les basses branches
    Je suis ton fils,
    Les mains sont de l’amour,
    Les feuilles tournant sans lasser,
    Les ruisseaux n’ont pas une larme encore,
    Les rivas sont de tous les Jours dimanche
    Je suis ton fils,
    Enfant da toute mère heureuse,
    Et ce combat est de mon chemin,
    Tu as levé ce même regard
    Et partout où tu tombes,
    Tu resteras mon fils
    Debout,

    Patriarche – 26 mars 67

    A votre père

  14. Avatar de gaston
    gaston

    Mai 68, jadis ou naguère ? Mai 68, il n’y a pas si longtemps !

    https://www.lefigaro.fr/langue-francaise/expressions-francaises/jadis-ou-naguere-ne-faites-plus-la-faute-20220715

    Aux neiges d’antan et aux dames du temps jadis, je préfère les manifs de naguère. 😏

    https://www.youtube.com/watch?v=6xOuUSv4ffI

  15. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Au temps jadis
    Aux temps futurs

    Est ce que le blog est un blog de VIEUX et tout particulièrement pour ceux qui s’y expriment, dont moi-même qui ,selon les derniers déciles de la population devrait être considéré comme un vieux.

    Le dernier classement PISA vient de sortir.
    Le PISA (Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves ,en anglais Programme for International Student Assessment) est un ensemble d’études menées par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) visant à mesurer les performances des systèmes éducatifs des pays membres et non membres.

    Les enquêtes sont menées tous les trois ans auprès de jeunes de 15 ans dans les 36 pays membres de l’OCDE ainsi que dans de nombreux pays partenaires.

    le classement 2022 vient de sortir et c’est pas brillant:
    https://www.lopinion.fr/politique/classement-pisa-les-eleves-francais-de-plus-en-plus-mauvais-en-mathematiques-et-en-comprehension-de-lecrit
    https://actu.orange.fr/france/education-amp-quot-baisse-inedite-amp-quot-des-resultats-de-l-etude-pisa-y-compris-pour-la-france-CNT000002ajnYl.html

    https://www.oecd.org/pisa/OECD_2022_PISA_Results_Comparing%20countries%E2%80%99%20and%20economies%E2%80%99%20performance%20in%20mathematics.pdf

    Dans le classement la Chine n’y apparait plus :
    * soit hors concours
    * soit archi-nul
    * soit autre ???

    C’est pas grave : va falloir laisser GPT-4 , GPT-n , Q* prendre la main

    On peut trouver sur le net des robots pour prendre soins les séniors 😁

    1. Avatar de gaston
      gaston

      En Allemagne, ils ont trouvé mieux, il vont chercher leurs robots dans les Balkans.

      https://www.courrierdesbalkans.fr/Balkans-recherche-aides-a-domicile-en-Allemagne-24-7

  16. Avatar de Jean Maurice
    Jean Maurice

    C’est étonnant monsieur Jorion, votre éternelle jeunesse, que l’on voit si bien sur la photo que vous présentez avec monsieur Philippart qui aurait travaillé avec votre père. Je suppose que c’est l’activité débordante que vous maintenez tous les deux qui vous maintient en aussi bonne santé ! Continuez, l’un et l’autre, d’être un exemple pour nous tous !

    1. Avatar de Paul Jorion
  17. Avatar de Dimitri78
    Dimitri78

    Jadis une ancienne mondialisation de la Corée du Nord à l’Allemagne de l’Est qui passait par la Chine, l’Iran et la Turquie vers l’Europe des accords commerciaux de la Pax Mongolita ou de la Paix Mongole, des flux de marchandises et de cultures de l’Extrême-Orient vers l’Orient et l’Occident, dans un contexte de régularité des doctrines nationales ou des systèmes des pays, ce qui a permis à la Chine et l’Inde de rester très longtemps leader du PIB Mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. … oups… « émouvoir » qui sonne tellement mieux (plutôt que ces nouvelles constructions suffixées – « émotionner » -, qui pullullent dans le…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta