ChatGPT : Stephen Wolfram et Paul Jorion II. Ils soulignent la complexité, l’interconnectivité, et l’imprévisibilité des systèmes économiques et sociaux, par Jean-Michel Bournoville

Illustration de DALL·E à partir du texte

Jean-Michel Bournoville :

Quelles critiques de la pensée économique et sociale dominante pourrait-on faire en considérant les approches combinées de Wolfram et Jorion ?

ChatGPT :

En considérant les approches combinées de Stephen Wolfram et Paul Jorion, plusieurs critiques de la pensée économique et sociale dominante pourraient être formulées. Ces critiques émergent de la compréhension de la complexité, de l’irréductibilité computationnelle, et de l’analyse critique des systèmes économiques et sociaux :

  1. Imprévisibilité des Systèmes Complexes : Les théories de Wolfram sur l’irréductibilité computationnelle suggèrent que les systèmes complexes (comme les économies) ne peuvent pas toujours être prévisibles ou simplifiés à des modèles réducteurs. Cela remet en question la fiabilité des modèles économiques traditionnels qui tentent de prédire avec précision les comportements des marchés.
  2. Limites des Modèles Économiques Simplistes : Les travaux de Jorion critiquent souvent la simplification excessive dans les modèles économiques actuels. Combiné avec l’idée de Wolfram sur la complexité émergente, cela suggère que les modèles économiques devraient être plus nuancés et tenir compte de la dynamique complexe et interconnectée des systèmes économiques et sociaux.
  3. Impact de l’Automatisation et de l’IA : Jorion soulève des inquiétudes concernant les effets de l’automatisation et de l’intelligence artificielle sur la société et l’économie. Les perspectives de Wolfram sur les systèmes computationnels pourraient aider à comprendre comment l’IA peut transformer ces systèmes, exacerbant potentiellement les inégalités et modifiant le marché du travail.
  4. Critique de l’Économie de Marché : Jorion est connu pour sa critique de l’économie de marché, en particulier dans la manière dont elle peut conduire à des crises financières. L’approche de Wolfram sur la complexité peut appuyer l’idée que les marchés ne sont pas toujours efficaces ni auto-régulateurs, comme le postule souvent l’économie néoclassique.
  5. Rôle des Facteurs Humains et Irrationnels : Les théories de Jorion incluent l’importance des facteurs humains et parfois irrationnels dans l’économie, un point qui pourrait être éclairé par la perspective de Wolfram sur les systèmes complexes, où les résultats imprévisibles émergent souvent des interactions simples.
  6. Nécessité d’une Approche Interdisciplinaire : La combinaison de leurs approches souligne l’importance d’une analyse interdisciplinaire pour comprendre les systèmes économiques et sociaux. Les économistes pourraient bénéficier de l’intégration de concepts issus de la théorie des systèmes complexes pour développer des modèles plus robustes et réalistes.

En résumé, la combinaison des perspectives de Wolfram et Jorion peut enrichir la critique de la pensée économique et sociale dominante, en soulignant la complexité, l’interconnectivité, et l’imprévisibilité des systèmes économiques et sociaux. Cela appelle à une remise en question des modèles simplistes et à l’adoption d’une approche plus holistique et nuancée pour comprendre et gérer ces systèmes.

Illustration de DALL·E à partir du texte

Partager :

5 réponses à “ChatGPT : Stephen Wolfram et Paul Jorion II. Ils soulignent la complexité, l’interconnectivité, et l’imprévisibilité des systèmes économiques et sociaux, par Jean-Michel Bournoville”

  1. Avatar de Régis Pasquet
    Régis Pasquet

    Pour un autre modèle

    — 1 / « Pensée économique et sociale dominante » Pudeur ?

    Comment la décrire et lui donner un nom compréhensible de tous ?

    Pourquoi ne pas parler d’économie de marché qui porte en son sein, l’extractivisme, le productivisme, le gaspillage de matériaux et d’énergie, le commerce international illimité, les déchets des plus faciles à gérer aux plus dangereux, les pollutions etc.?

    Économie de marché, à ne pas confondre avec démocratie.

    — 2 / Sur quels leviers peser si l’on veut, comme cela me semble inévitable et mieux encore VITAL, passer de la consommation de 1,7 planète consommée chaque année par l’humanité à 1 seule planète comme cela fut le cas avant la deuxième guerre mondiale ?

    Certes l’injustice sociale régnait entre les êtres humains. Ce qui signifie qu’il conviendrait aussi d’étudier comment les modes de vie des êtres humains pourraient être remis en cause en redéfinissant une nouvelle pratique démocratique allant du bas vers le haut. Des besoins vitaux à l’organisation collective. N’est-ce pas en recherchant la paix entre tous que nous rencontrerons l’harmonie indispensable à notre survie?

  2. Avatar de Hervey

    La simplicité du constat des inégalités dans le monde énoncée lors du rapport Oxfram, actualisé ce jour par le nombre de sans-abris dans les rues des villes françaises ne propulse pas la complexité au premier plan. Il me semble.

    https://www.oxfamfrance.org/inegalites-et-justice-fiscale/rapport-inegalites-mondiales-2023-et-fortune-des-milliardaires-droit-de-reponse-a-lexpress/

    Sans vouloir jeter un froid.

  3. Avatar de Christian Brasseur
    Christian Brasseur

    La complexité du monde se soldait (naguère ou jadis) par la guerre.

    Aujourd’hui, de simples entraves économiques seraient l’un des motifs d’embrasement généralisé…Et la conflagration guette.

    Au niveau « domestique » (la France p.ex.), les princes semblent revenir au pouvoir…

    Ailleurs, les fachos montrent le bout du nez, et bandent leurs muscles…

    Comment démèler cet écheveau qui enfle, enfle, enfle aux yeux du peuple d’en bas?

    1. Avatar de Otromeros
      Otromeros

      Et la nocivité des « possesseurs » de grands ( « grands parce » que très//trop regardés de 19 à 23h par le « public-cible » ignare socio-politiquement mais qui y puise ses confirmations fascisantes de ressenti « citoyen », maillon essentiel du futur vote « démocratiquement non éclairé..!!.. ) groupes médiatiques, qu’ « on » a laissé se former petit à petit, va atteindre un de ses acmés favoris, sans même devoir forcer son talent, au meilleur endroit de la grille horaire…TOUS les jours..!!!!!!

      https://soirmag.lesoir.be/561764/article/2024-01-16/grande-nouveaute-pour-lemission-touche-pas-mon-poste-de-cyril-hanouna

  4. Avatar de arkao

    Force est de constater que « Illustration de DALL·E à partir du texte » fait de notables progrès reconnait l’humain dépité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Encore une fois, les États-Unis finissent par perdre (comme au Vietnam, en Afghanistan ou en Irak), et en ayant fait…

  2. Flûte alors, encore une pub pour un bouquin. Toutes les occasions sont bonnes, cela devient indécent.

  3. Excellente nouvelle concernant J.Assange, il a dû toutefois concéder à la justice américaine qu’il reconnaissait sa responsabilité ; ni l’un, ni…

  4. Bonjour et bonne journée, je mets en avant le 1er paragraphe de Mr J. Crahay : « Notre modèle économique…

  5. Aujourd’hui on devrait pouvoir rajouter à la liste, la santé. https://hervey-noel.com/declinaison-cqfd/

  6. lu sur le site de M. Cédric Chevalier: https://cedricchevalier.eu/personne-inspirante-n6-jacques-crahay/ hommage à M. Jacques Crahay

  7. Ah tiens! du placement de bouquin, de la pub, plus un média n’y échappe. C’est le moment d’aller au petit…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta