Un petit match entre l’humanité (représentée par moi, applaudissements) et l’IA, par jip404

Illustration par DALL·E (+Paul Gauguin) (+PJ)

Comme on parle ici de programmation et qu’il y a des participants qui visiblement ont une expérience de la programmation, je leur propose un petit match entre l’humanité (représentée par moi, applaudissements) et l’IA (représentée par Bing « Copilot » Chat, huées). En même temps ils comprendront ce qui distingue un pilote (moi) d’un Copilot.

C’est à moi qu’il revient de lancer les hostilités.

(Je mets entre crochets le blabla sans intérêt de Copilot)

*** Pilote (moi) ***

Écrire une fonction en C qui retourne 1 si son paramètre entier est la factorielle d’un nombre, 0 sinon.

*** Copilot ***

[ … blabla superflu …]

int isFactorial(int n) {
int i = 1;
while (n > 1) {
if (n % i != 0) {
return 0;
}
n /= i;
i++;
}
return 1;
}

[ … re blabla …]

*** Pilote (moi) ***

Écrire une version plus efficace de cette fonction car ce code effectue beaucoup de calculs de modulo et de divisions entières.

*** Copilot ***

[ … oui vous avez raison blabla …]

int isFactorial(int n) {
int i = 1;
for (int fact = 1; fact <= n; i++) {
fact *= i;
if (fact == n) {
return 1;
}
}
return 0;
}

*** Pilote (moi) ***

Dans cette version, il y a un test effectué à chaque tour de boucle. N’y a-t-il pas encore moyen d’optimiser ?

*** Copilot ***

[ … oui vous avez raison blabla …]

int isFactorial(int n) {
int i = 1;
for (int fact = 1; fact <= n; i++) {
fact *= i;
}
// On sort de la boucle quand fact dépasse n
// On vérifie si fact est égal à n
return fact == n;
}

*** Pilote (Moi) ***

N’y a-t-il pas moyen d’améliorer encore la fonction en s’inspirant de la méthode décrite par Peter B. Borwein dans son article “On the complexity of calculating factorials” ?

*** Copilot ***

En effet, l’article de Peter B. Borwein, « On the complexity of calculating factorials », propose une méthode pour calculer les factorielles avec une complexité temporelle de O(log log n M (n log n)) … blabla pour me dire que c’est trop dur et que je n’ai qu’a lire l’article et le faire moi-même.

Victoire de l’humanité par abandon au 4ème round de l’IA (la foule exulte, l’hymne national de l’humanité retentit).

Mais, fair play, je reconnais que c’est bluffant ce qu’on peut faire avec l’IA. Ayant pourtant travaillé dans le domaine il y a déjà plus de 20 ans et me tenant au courant des avancées, programmant moi-même à l’occasion un petit réseau de neurones, il y 7 ou 8 ans, je n’aurais jamais imaginé qu’on arrive un jour à ce niveau. J’aurais bien aimé que les étudiants auxquels je donnais des séances d’exercices de programmation à l’université soient aussi « intelligents » que Copilot.

Pour votre information, j’ai testé aussi avec GPT 4 qui me donne directement la 2ème solution. Pourtant Copilot est basé sur le moteur de GPT 4, allez comprendre. Je n’ai pas poursuivi le test avec GPT 4 car je paie au token.

Mistral 8B me donne une première version encore moins efficace que celle de Copilot : il recalcule la factorielle pour toutes les valeurs entre 1 et n.

Mais Mistral tourne sur mon PC de près de 10 ans (un i5-4460 avec 8 GB de mémoire sans carte graphique supplémentaire), il met environ une minute pour répondre à mes questions.

Voilà, je vous dis à bientôt pour la grande finale qui opposera l’humanité (toujours moi) contre l’IA (GPT 4) pour un match de mathématiques (en catégorie plus de 80 kg). Les places sont gratuites.

Illustration par DALL·E (+Salvador Dali) (+PJ)

Partager :

169 réponses à “Un petit match entre l’humanité (représentée par moi, applaudissements) et l’IA, par jip404”

  1. Avatar de sde
    sde

    La drogue c’est mal ! Qui a filé des croquettes à la weed au minou ?

    https://garymarcus.substack.com/p/chatgpt-has-gone-berserk

  2. Avatar de Arnaud Castex
    Arnaud Castex

    Ma journée commence bien, merci jp404. Sans compter que copilote n’a pas eu à se faire cuire des nouilles à midi, lever le courrier, amener Scout chez le vétérinaire, aider la vieille à traverser et supporter la misère des infos. Non juste à attendre le cul sur sa carte NVidia, et avec des électrons à la demande en quantité illimitée (enfin pour l’instant). Comme on disait dans je sais plus quel jeu d’arcade des années 90 :Flawless Victory !

  3. Avatar de Ruiz
    Ruiz

    « Mistral tourne sur mon PC de près de 10 ans (un i5-4460 avec 8 GB de mémoire sans carte graphique supplémentaire), il met environ une minute »
    Quelle configuration notamment de carte graphique dans un pc personnel serait actuellement la plus intéressante pour un tel usage ?

    1. Avatar de Maxfriend
      Maxfriend

      Pas sûr que l’apport d’une carte graphique soit significatif pour ce type d’usage.
      Je penserais plutôt à remplacer le I5 quadcore sur son socket LGA par un I7 octocore.
      Et opter pour une mémoire RAM à la fréquence optimale supportée par la carte mère.

    2. Avatar de jip404
      jip404

      En fait c’est réellement les cartes graphiques qui font la différence car elles possèdent souvent des milliers de coeurs CUDA et des 10aines de coeurs Tensor qui sont adaptés aux types de calculs que nécessitent les réseaux de neurones.

      La quantité de mémoire graphique est aussi importante.

      Je viens de regarder ce qu’il existe sur le marché à des prix abordables et je pense qu’une GeForce RTX 3050 (+/- 250 €) permettrait avec Mistral une réponse en moins d’une seconde. Il faut aussi prévoir une alimentation suffisamment puissante 750 Watts devrait suffire.

      J’essayerai prochainement sur le PC de mon fils, aussi vieux que le mien mais équipé récemment d’une Radeon RX 580 8G et « je vous dirai quoi » (comme disent les Chtis et les Wallons), « je vous dirai ce qu’il en est » (en bon français).

      Tout ça c’est pour faire tourner des « petits modèles », au mieux quelques dizaines de GB. Pour faire tourner ChatGPT 4, je conseillerais plutôt un bon millier de NVIDIA H100 à 40.000 dollar pièce. Les mettre dans une grande salle réfrigérée, ou vous en servir pour chauffer votre immeuble l’hiver car ça dégage pas mal de chaleur.

      Tous ça seulement pour pouvoir poser à l’IA des questions et qu’elle vous réponde.

      Pour entraîner un LLM, là je vous conseille de voir plus grand, plusieurs 10aines de milliers de H100, ça devrait le faire.

      Remarquez que si vous disposez de plusieurs millions d’années devant vous, une bête GeForce RTX 3050 ça devrait aussi aller.

      1. Avatar de jeanluluc
        jeanluluc

        Sans doute pour genérer des images ou des vidéo à partir d’un phrase , mais je ne pense pas qu’il faille dépenser des mille et des cents , ce genre de petit programme beaucoup plus interessant et qui demande 100 fois plus de réflexion et de connaissances doit parfaitement tourner sur une calculatrice avec un processeur 4 bits et 128 k de ram

  4. Avatar de FRED
    FRED

    Moi

    Tu es un Expert en Langage C

    Écrire une fonction en C qui retourne 1 si son paramètre entier est la factorielle d’un nombre, 0 sinon.
    ChatGPT

    GPT4

    Pour écrire une fonction en C qui vérifie si un entier donné est la factorielle d’un nombre, nous devons décomposer le problème en étapes. La fonction doit prendre un entier comme paramètre, calculer les factorielles successives à partir de 1 jusqu’à ce que le résultat soit égal ou dépasse le paramètre donné. Si à un moment donné, le résultat du calcul factoriel est exactement égal au paramètre d’entrée, la fonction retourne 1. Sinon, si le calcul dépasse la valeur sans correspondance exacte, elle retourne 0.

    Voici comment on pourrait implémenter cela en C:

    c
    Copy code
    #include

    // Prototype de la fonction
    int estFactorielle(int n);

    int main() {
    int nombre = 120; // Exemple d’utilisation
    if (estFactorielle(nombre)) {
    printf(« %d est la factorielle d’un nombre.\n », nombre);
    } else {
    printf(« %d n’est pas la factorielle d’un nombre.\n », nombre);
    }
    return 0;
    }

    // Implémentation de la fonction
    int estFactorielle(int n) {
    if (n < 1) return 0; // Aucun nombre n'a 0 ou un négatif comme factorielle

    int fact = 1;
    for (int i = 1; fact <= n; i++) {
    if (fact == n) return 1; // Correspondance trouvée
    fact *= i;
    }
    return 0; // Aucune correspondance trouvée
    }
    Dans cette implémentation:

    La fonction estFactorielle commence par vérifier si n est inférieur à 1, car la factorielle de 0 est 1 et les factorielles ne sont pas définies pour les nombres négatifs.
    Elle initialise ensuite fact à 1 (car 0! = 1) et entre dans une boucle for qui incrémente i à chaque itération.
    À chaque itération, elle vérifie si fact est égal à n. Si c'est le cas, elle retourne 1.
    Si fact dépasse n sans trouver de correspondance, la boucle se termine et la fonction retourne 0.
    Cela permet de déterminer si le nombre donné est la factorielle d'un autre nombre en respectant les principes de base des opérations factorielles.
    ——————————————————–
    MOI
    Écrire une version plus efficace de cette fonction car ce code effectue beaucoup de calculs de modulo et de divisions entières.
    —————————————————
    ChatGPT

    Pour optimiser la vérification si un nombre est la factorielle d'un autre, il faut réduire les opérations coûteuses comme les divisions et les calculs de modulo. Cependant, dans l'implémentation précédente, nous n'avons pas utilisé de modulo ou de division explicite; nous avons simplement multiplié les nombres successivement jusqu'à atteindre ou dépasser la valeur donnée. Cette méthode est déjà assez efficace en termes de complexité algorithmique pour ce problème spécifique, car elle évite toute opération inutile en s'arrêtant dès qu'elle dépasse le nombre cible.

    Néanmoins, s'il y avait une inquiétude concernant l'efficacité liée à l'utilisation abusive de divisions ou de modulos dans une autre version du problème, la solution serait de minimiser ou d'éliminer ces opérations. Dans le cas de notre fonction estFactorielle, l'approche principale pour vérifier si un nombre est la factorielle d'un autre se fait par multiplication successive, ce qui est en soi une méthode directe et efficace pour ce type de vérification.

    Si l'on devait optimiser encore plus le processus, notamment pour des nombres très grands, on pourrait envisager des stratégies comme:

    Utiliser une table de factorielles précalculées pour les petites valeurs, ce qui permet de retourner immédiatement un résultat pour ces cas sans aucun calcul.
    Cibler des optimisations de calcul spécifiques pour les grands nombres, comme l'utilisation d'algorithmes de multiplication rapide ou des techniques de programmation parallèle, bien que cela puisse être considéré comme excessif pour la plupart des applications pratiques de cette fonction.
    Cependant, ces optimisations sortent du cadre d'une implémentation simple et directe en C sans introduire une complexité inutile ou dépendre de fonctionnalités extérieures spécifiques.

    Le code fourni précédemment est probablement aussi efficace que possible pour une implémentation générale sans utiliser de modulos ou de divisions, sa simplicité et sa clarté le rendent également facile à comprendre et à maintenir, ce qui est souvent plus précieux dans le développement logiciel que des optimisations mineures de performance.

    1. Avatar de Vincent Rey
      Vincent Rey

      Chat a raison.

      la lisibilité d’un programme, c’est important…multiplier jusqu’à dépasser, c’est la bonne méthode car c’est facile à lire ! rien de pire qu’un programme que seul le programmeur est capable de comprendre… le programmeur humain j’entends…

      1. Avatar de Ruiz
        Ruiz

        @Vincent Rey d’autant plus que dans les représentations habituelles en entier (en C notamment) on arrive assez vite avec la factorielle à dépasser la borne haute de représentation interne ?

        Si la représentation est en chaîne codé décimal c’est autre chose.

  5. Avatar de Régis Pasquet
    Régis Pasquet

    Lorsque mes élèves et moi jouions au football dans l’école de notre petite ville, je proposais parfois ce dispositif qui en saisissait plus d’un ou plus d’une inspirée de l’Afrique.
    Lorsque l’un des joueurs venait à marquer un but, il changeait immédiatement d’équipe.

    Je suggère que pour l’un des prochains matchs, chacun des protagonistes défende la position adverse.
    Je laisse à d’autres Ô combien plus expert que moi qui ne le suis pas le soin de rédiger les consignes.

  6. Avatar de Vincent Rey
    Vincent Rey

    Chat GPT programme bien… le principal intérêt pour moi est qu’il connaît tout, souvent on bricole un truc, alors qu’il y a des instructions qu’on ne connaît pas, et qu’on découvre grâce à Chat GPT…qui lui les connaît !

    le programmeurs ont du souci à se faire…il suffira bientôt de bien décrire une idée, et toutes ses ramifications, pour avoir le programme tout chaud sorti du four…

    findutravail.net

  7. Avatar de Dalla Vecchia Luigi
    Dalla Vecchia Luigi

    Bonjour et pardon d’avance pour cet hors sujet;
    mais auriez-vous une petite idée de ce qui s’est passé la nuit où l’IA a complètement déraillée:
    simple bug logiciel ou évolution naturelle d’une intelligence qui s’invente sa propre réalité pour aller plus vite, un peu comme moi si je me mettais à utiliser « Versicolor » pour exprimer un vertige de couleurs…
    https://www.20minutes.fr/high-tech/4077607-20240222-intelligence-artificielle-chatgpt-raconte-importe-quoi-pendant-plusieurs-heures

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @Dalla Vecchia Luigi

      sitôt née sitôt sénile !

    2. Avatar de ilicitano
      ilicitano

      Peut être que ChatGPT a eu des bouffées d’angoisse face à la situation qu’il est en train de provoquer , ce qui aurait aboli son discernement,
      et le rendrait donc de plus en plus proche de l’humain . 😐😐

      1. Avatar de Garorock
        Garorock

        Peut être que le MinouGPT s’est fait Hacker par un PangolinGPT.

        1. Avatar de Benjamin
          Benjamin

          @ Garorock,

          Ou alors un début d’Alzeimer… 😂

    3. Avatar de l'arsène
      l’arsène

      @ Dalla Vecchia Luigi
      Bon, on a eu de la chance, ChatGPT n’était pas encore aux commandes d’une centrale nucléaire !

  8. Avatar de Dominique Larchey-Wendling
    Dominique Larchey-Wendling

    Pas de Chat bidule qui ne saura pas distinguer un programme qui fonctionne d’un qui ne fonctionne pas, parce que c’est un problème difficile en général.

    « `ocaml

    let is_fact n =
    let rec loop i n =
    let (q,r) = (n / i, n mod i)
    in not (r 0) && (q = 1 || loop (1+i) q)
    in 0 < n && loop 1 n;;
    « `

    Pas de divisions inutiles ni de comparaison entre grands nombres qui peuvent aussi coûter cher. Ben oui, factorielle c'est vite très grand … Si on a besoin de travailler sur des BigNums (des listes de 0,1 pex), il convient d'optimiser la division euclidienne également.

    Les exercices 'Project Euclid' est recommandé pour *apprendre* à programmer au lieu de demander à Chat bidule qui ne vous incitera pas à apprendre, mais au contraire à *mendier*.

    1. Avatar de jip404
      jip404

      Oui, la programmation fonctionnelle donne, de mon peu d’expérience de Scheme il y plus de 30 ans, du code fort élégant et concis. Je n’ai jamais fait hélas que lire la page Wikipedia de OCaml et les exemples de code donnait l’impression d’un langage à la syntaxe certes compacte mais peu lisible au premier abord. Je présume que cette impression se dissipe dès qu’on fait l’effort d’aller plus loin (j’avais aussi été rebuté par Perl avant d’avoir un minimum d’expérience).

      Concernant votre code, je ne suis pas sûr d’avoir tout compris mais (ne me dites surtout pas si je me trompe), en Scheme, on utilisait des fonctions comme des sortes de générateurs. À chaque appel, on pouvait obtenir le suivant ou le i_ème d’un suite de nombres, par exemple (Fibonnaci), sans devoir chaque fois recalculer tous les éléments. Il y avait une portée particulière, une espèce de « fermeture » (comme on dit en JavaScript ou comme les variables static de C). On pouvait aussi stocker au sein de la fonction la liste des résultats déjà calculés. Je pense que c’est ce que vous utilisez. Par contre, pour is_fact, il faudrait parfois faire une recherche dans cette liste pour vérifier que « n » s’y trouve. La première idée qui me vient à l’esprit c’est une recherche dichotomique vu que la liste est triée mais, je ne vois rien de semblable dans votre code. Je suis peut-être à côté de la plaque mais ne me dites rien, je veux trouver par moi-même.

      Pour l’IA, c’est clair qu’il ne faut pas s’en servir pour apprendre à programmer, d’une part elle n’est pas fiable et d’autre part c’est comme apprendre une langue en lisant une méthode mais sans essayer de parler ni faire ses propres phrases. Par contre, dès que des étudiants se débrouillent suffisamment, leur proposer de faire un peu ce que j’ai fait avec is_fact peut être utile, une sorte de tutorat qui n’est possible actuellement qu’avec les meilleurs qui « apprennent » aux moins bons qui n’en ont souvent rien à faire et attendent juste qu’on leur ponde la solution.

      Voilà, je me lance dans OCaml en espérant que mes intuitions s’avèrent justes. Sinon je vais déprimer ;).

      1. Avatar de Dominique Larchey-Wendling
        Dominique Larchey-Wendling

        Tout d’abord les commentaires n’acceptent pas bien le code source
        (l’opérateur différent «  » avait disparu) donc voici un lien vers un gist

        https://gist.github.com/DmxLarchey/10dc90f60636392798a0c845dc0d0894

        Scheme est assez proche de OCaml sauf que ce n’est pas un langage typé.
        Vous pouvez surement faire qqch d’équivalent. En Perl aussi vous pouvez
        faire du fonctionnel mais ça sera surement plus verbeux.

        En ce qui concerne le code, la fonction récursive loop (qui s’appelle elle-même) divise son entrée par 1 puis 2 puis 3 … etc jusqu’à trouver 1 mais s’arrête si le reste de la division n’est pas 0.

        J’ai complété avec une version qui inverse la factorielle, c’est à dire retrouve la valeur de départ au lieu de simplement dire si elle existe ou pas.

  9. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
    Pierre-Yves Dambrine

    Spéciale dédicace à Maddalena Gilles 😉

    C’est vrai, les geeks sont subjugués par leurs prouesses informatiques et se voient comme pousser des ailes et ils ne sont pas loin de se penser maîtres de l’univers après avoir mis au point l’IA.
    Tout à leur ivresse technologique ils nous présentent un match humanité / IA mais la réalité est plus prosaïque et moins reluisante : c’est un match qui discrimine déjà les humains entre eux.

    SI la tendance devait se poursuivre, c’en sera fini des rêveurs, des poètes, des empêcheurs de tourner en rond… Mais ils se trompent car l’humanité ce n’est pas que la raison instrumentale, tôt ou tard, l’humanité dans ses ressorts les plus profonds se rappellera à eux parce que l’hubris informatique embarquée dans le véhicule capitaliste aura contribué à détruire sa biosphère, et alors l’humanité comme dans un mouvement de balancier qui l’animait de l’intérieur retrouvera son assiette et poussera un grand soupir de soulagement et marchera d’un pas joyeux. Enfin, je l’espère. Non, le match n’est pas plié !

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Grace au MinouGPT et à tous ses nouveaux chatons chacun pourra être un artiste.
      Faire un film, un disque, un livre, une image deviendra un jeu d’enfant.
      Et pour le prix de quelques Kwh. Les EPR portatifs y pourvoiront.
      L’égalité est en marche.
      😎

      1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
        PIerre-Yves Dambrine

        Ben dis-donc tu files un mauvais coté Garorock, maintenant t’es même pour le nucléaire. 🥺
        L’IA plus l’électricité nucléaire voilà le nouveau monde égalitaire des producteurs consommateurs de l’art à portée de clics.

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          C’est pas moi qui ait convaincu Macron pour les UPR, c’est Janco.
          Moi je vous dis d’investir vos assurances-vie dans les éco-villages pour qu’on puisse entre-autre y installer quelques panneaux solaires.
          Faut suivre.
          😎
          Le même Janco qui dit qu’il faut réduire drastiquement notre empreinte carbone quand bien même cela ferait réduire notre PIB. Et Le maire qui va nous faire les poches parce que la croissance est en berne. Le génie n’a plus de limites!

      2. Avatar de Pascal
        Pascal

        Si tout le monde est artiste, est-ce que l’art existe encore ?

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          Si tout le monde est médecin, est ce que la médecine existe encore?

          1. Avatar de Ruiz
            Ruiz

            @Garorock Si tout le monde maîtrise et utilise l’informatique est-ce que l’informaticien/l’informatique existe encore ?

          2. Avatar de Pascal
            Pascal

            Si tout le monde est Garorock, est-ce que Garorock existe encore ? 😉
            https://www.youtube.com/watch?v=lIpev8JXJHQ

        2. Avatar de Garorock
          Garorock

          Si le Dollar n’existe plus est ce que l’art sera au même prix que le cochon?

          1. Avatar de Pascal
            Pascal

            Ça dépend si c’est Dollar ou du cochon !

      3. Avatar de Garorock
        Garorock

        Médecin-éboueur
        Médecin- agriculteur
        Médecin- cantonnier
        Médecin-garde champêtre
        Médecin partout où il y a besoin d’un médecin.
        De la jungle jusqu’à l’éco-village.
        Pour le prix de quelques Kwth…

    2. Avatar de Rienderien
      Rienderien

      À mon humble avis, avant que IA n’existe, les humains dans leur hubris ont déjà créé toutes les conditions à leur propre extermination, par l’exploitation courtermiste de l’utilisation des ressources et les guerres de domination pour leurs accès, qui ont engendré les dérèglements des équilibres nécessaires à la vie ! De ce fait, à défaut de revenir à la machette, il nous faudra déployer tout notre génie humain à utiliser les capacités surhumaines des IA pour contrer cette fatalité et préserver notre humanité.
      Comme une dernière chance !

      1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
        PIerre-Yves Dambrine

        Rien de rien
        Vous écrivez « tout notre génie humain à utiliser les capacités surhumaines des IA pour contrer cette fatalité et préserver notre humanité. »

        Je vais peut-être vous surprendre, mais je suis d’accord avec votre proposition parce que vous ne hiérarchisez pas « génie humain » et « capacités surhumaines de l’IA. »

        Votre proposition diffère du solutionisme IA et a fortiori du post-humanisme qui affirme que l’IA serait supérieure absolument à l’humain, et donc à ce que vous appelez le génie humain.

        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          Salut PYD,

          En fait dans toute cette conversation un truc est un peu gênant humainement parlant.

          Génie Humain késako ? Qui peut affirmer et sur quel critère qu’un physicien est plus génial qu’un berger des hauts plateaux du Pérou. Suivant quel présupposé et dans quel entonnoir de pensée, un prix Nobel de Médecine est plus génial qu’un trisomique ? Cette notion de génie est intuitivement un problème en lui même. Pourquoi se focaliser sur cette notion mal définie de « génie humain » ?

          Après l’IA en revanche peut traiter une quantité croisée de données extraordinaires en simultanée, c’est ce qui fait ça force, y a pas de « génie » en soi ni chez elle, ni chez nous.

          1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
            Pierre-Yves Dambrine

            Cloclo
            Eh bien figure-toi que moi non plus je ne fais pas de différence de nature entre chaque humain et tout les autres, tous collectivement font partie de l’aventure humaine et donc font collectivement son génie. Par génie humain j’entends en fait le potentiel humain de l’humanité comme entité, passée, présente, et je l’espère de l’avenir, or qui peut dire que le potentiel humain serait épuisé, et que par conséquent nous devrions dare dare nous en remettre exclusivement aux capacités de l’IA pour que l’humanité poursuive son aventure ?

          2. Avatar de Garorock
            Garorock

            Le génie humain nous emmène à plus deux degrés de réchauffement d’ici la fin de la décennie. C’est inéxorable. On applaudit très fort le bonobo supérieur!

            1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
              Pierre-Yves Dambrine

              Et on fonce tête baissée dans le solutionisme IA pour ralentir le réchauffement climatique ? T’en es sûr ?
              Le génie humain c’est aussi le doute, qui incite à la prudence non, ne pas mettre tous les œufs dans le même panier …

              1. Avatar de Garorock
                Garorock

                Personne ne fonce tête baissée dans le solutionisme IA pour ralentir le réchauffement. Mais tout le monde fonce la queue entre les jambes vers les plus deux degré à la fin de la décennie!
                D’un côté il peut y avoir de bonnes surprises, de l’autre il n’y en aura que des mauvaises. Quelle est la solution?

                1. Avatar de Khanard
                  Khanard

                  @Garorock

                  pour votre gouverne voici les chiffres :

                  janvier 2024 :422.8 ppm
                  janvier 2023 : 419.48 ppm

                  température mondiale : +1.44 °C en 2023 (source CSAS)
                  tous les voyants sont au rouge . Voilà le génie humain !!!!!

                  le monde sera écologique ou ne sera pas .

                  1. Avatar de Garorock
                    Garorock

                    Le monde sera éco-communiste ou ce sera Mad max avec une gourde et des topinambours OGM!
                    Et nous n’avons pas 50 ans pour y arriver. Dans cinq ans il sera trop tard.
                    Tic-tac, tic-tac…

                    1. Avatar de Khanard
                      Khanard

                      @Garorock

                      c’est déjà trop tard 💣💣💣

              2. Avatar de Pascal
                Pascal

                C’est quoi l’autre panier pour mettre ses oeufs ?

                1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
                  PIerre-Yves Dambrine

                  Le panier de la réflexion sans prothèses et/ou IA obligatoires.

          3. Avatar de Pascal
            Pascal

            « Génie Humain késako ? » Bravo Cloclo ! +++ (c’est aussi bien que des pouces, non?)
            L’être humain s’autoproclamant Génie. Ça manque un peut de modestie, non ? D’ailleurs, ne devrions nous pas plutôt nous autoproclamer Divin Humain qui nous avons su créer de nos mains, tel le tout puissant, une intelligence supérieure à la notre !
            Garorock, cesse d’être le rabat joie de service (après moi). On est justement capable de faire bouger le climat juste avec nos petites mains, c’est pas génial ça ?
            PYD, justement, je crois qu’à nous complaire dans les superlatifs, on oublie de revenir aux fondamentaux. Peut-être est-ce dû à ce paradigme « moderne » qui voudrait que tout ce qui est ancien est obsolète et tout ce qui est nouveau supérieur.
            Si l’on regarde bien dans ce billet, qui crie au Génie humain ? D’abord les informaticiens, non ? Car seuls eux peuvent mesurer véritablement le seuil franchi en terme de performance.
            Pour moi, pékin lambda, c’est juste un service informatique supplémentaire mais c’est pas lui qui va aller faire les courses à ma place, préparer à manger, faire ma lessive… J’entends déjà : Si si si, les robots ! Ça doit bien faire 70 ans qu’on en parle des robots. Or où sont-ils ? Partout où l’on peut remplacer des humains. Ils remplacent les mains, les bras, les jambes et maintenant avec l’IA, on va pouvoir remplacer les têtes. Plus besoin d’humain pour servir… pour servir qui ? Ah ba voui, ceux qui profitent de tout ça… Mais puisqu’on vous dit que ça va ruisseler !
            C’est vrai, on commence à avoir des robots aspirateurs qui aspire partout et qui savent même reconnaitre les crottes de chien pour ne pas les avaler. Oui, parce que sinon, après faut laver soi-même l’aspirateur. Y en a même qui tondent les pelouses, pour ceux qui en ont une.
            Si, ma fille adore ChatGPT pour faire ses devoirs de géographie, de sciences, de math… plus besoin d’ouvrir un bouquin.
            Le Génie Humain au service de quelques uns. Vous êtes sûr que quelque chose a changé ? Pas les humains en tout cas.

            1. Avatar de arkao

              Euh les gars, si nous sommes ici à discuter alors que nous habitons à des centaines de kilomètres les uns des autres, c’est bien grâce au génie humain, non ?

              1. Avatar de Garorock
                Garorock

                Jamais un coup de fil n’abolira la Shoah!

              2. Avatar de Pascal
                Pascal

                Et si on n’avait pas le génie humain, peut-être qu’on se rencontrerait pour de vrai et qu’on ferait des vrais trucs ensemble dans la vrai vie ! Non ?

                1. Avatar de arkao

                  Rencontrer CloClo en chair et en os, non merci 🙂
                  Faire des vrais trucs ensemble avec les uns et entretenir un dialogue via le blog avec les autres ce n’est pas incompatible mais complémentaire.

                2. Avatar de Garorock
                  Garorock

                  Hors de question que je mette les pieds dans les Hauts de france!
                  Le coin a été quasiment colonisé par la sarl de Montretout.
                  Je me passerais de chicorée.

                  https://www.lemonde.fr/sciences/article/2024/02/22/les-grands-singes-se-taquinent-mais-ne-plaisantent-pas_6217897_1650684.html

                  1. Avatar de ilicitano
                    ilicitano

                    Il y a encore Fabien Roussel qui a son bureau dans les corons des Hauts de France

                    https://rousselfabien.com/permanences-de-fabien-roussel-depute-du-nord/

                    Pour la chicorée laquelle ? : en grains , liquide , soluble .
                    Ca marche bien pour les Leroux SAS .
                    Par contre , il y a comme une odeur du côté d’Orchies.
                    Quand on n’avait pas de café on utilisait la chicorée.
                    Quand on a utilisé le café , on a continué à mettre de la chicorée.
                    Ma mère faisait un très bon café avec de la chicorée.

                    Dans les corons ,même si c’est pas un éco-village, il y aura toujours une place pour un ariégeois.

              3. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                Pierre-Yves Dambrine

                BIen résumé Arkao.
                Le génie humain cela ne veut pas dire nous sommes tous des Einstein, j’avais cru pourtant l’avoir signifié clairement, cela veut dire simplement que l’humanité du point de vue générique a des ressources, des capacités qui lui sont propres, que l’IA ne saurait posséder toutes, l’IA quant à elle pouvant posséder des propriétés que l’humanité sans elle ne possède pas. C’est plus clair ?

              4. Avatar de Cloclo
                Cloclo

                Arkao c’est sur que c’est pas grâce à toi ou moi qu’on peut causer sur internet 😜

                Mais bon « génie humain » ça ne veut rien dire, la plus part d’entre nous n’ont contribué à rien même souvent à l’inverse on bousille tout !

            2. Avatar de Garorock
              Garorock

               » Le Génie Humain au service de quelques uns. »
              Et c’est inexorable?
              T’as rien pigé au plan!
              Je vais te donner un indice: si le MinouGPT devient un Einstein au carré, il sera aussi, en même temps, un Assange au carré!

              1. Avatar de Pascal
                Pascal

                T’as vu ce qu’on en fait des Assange ? Tkt qu’on va lui faire manger du Milton Friedman au carré au Minou. Tu crois vraiment que Google va financer une révolution communiste ?

                1. Avatar de Garorock
                  Garorock

                  Je ne suis pas croyant. Je ne met pas tous mes oeufs dans le panier de dieu. Je dis: si vous voulez qu’on mette en place le communisme 2.0, allons-y, c’est le moment ou jamais, l’extrème droite n’a jamais été aussi haute dans les sondages et elle se déboutonne sur tous les plateaux sans que cela ne choque plus personne. On va dire que se serait le plan No 1.
                  Tu pense que Google et ses copains veulent du plan No1?
                  Le plan No 2 c’est la singularité qui tourne bien… ou pas. Et dans les deux cas, Google n’y pourra rien. Deux plans, c’est mieux qu’un.
                  Dans le premier on a une chance très mince.
                  Dans le deuxième on a une chance sur deux.
                  Les potentialités ne sont pas des certitudes.

                  1. Avatar de Garorock
                    Garorock

                    Je passe le micro à Cloclo. Je commence à fatiguer…
                    😎

                    1. Avatar de CloClo
                      CloClo

                      A vous cognacq jay !

            3. Avatar de JMarc
              JMarc

              Pascal,

              « ma fille adore ChatGPT pour faire ses devoirs de géographie, de sciences, de math… plus besoin d’ouvrir un bouquin. »
              L’éducation, tout en complétant et critiquant ChatGPT va peut-être emmener vers plus d’autres choses : plus de praxis, et du théâtre, de la danse et tout un tas de choses sympas.

          4. Avatar de Pascal
            Pascal

            Le Minou te répond Cloclo

            ChatGPT
            « Le génie humain fait référence à la capacité exceptionnelle et créative de l’esprit humain à concevoir, inventer, et résoudre des problèmes de manière remarquable. C’est la manifestation de l’intelligence, de l’imagination et de la persévérance dans la création de quelque chose de nouveau, de significatif ou de révolutionnaire dans divers domaines tels que les arts, les sciences, la technologie, la littérature, et bien d’autres. Le génie humain se distingue par son originalité, son innovation et son impact sur le monde qui l’entoure. Il peut se manifester de multiples façons, que ce soit à travers des inventions, des découvertes, des œuvres d’art, des théories révolutionnaires, ou des actions qui inspirent et transforment la société. »

            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              Bah ChatGPT est malin, il fait de la lèche. En vrai il sait qu’on est en très grande majorité complètement largué, con à bouffer du foin. Méééééh méééééh mééééééh.

              Il peut être le bon berger, le verbe fait circuit intégré !

              1. Avatar de Pascal
                Pascal

                Ah le retour du bon berger !
                https://m.youtube.com/watch?v=o_IT-TywXKw
                On nous a déjà fait le coup : laissez vous guider pauvres brebis égarées, soumettez vous à la parole de celui qui sait… Laissez vous implanter une petite puce et le nirvana vous est offert en prime !
                Très peu pour moi.

      2. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
        Pierre-Yves Dambrine

        PS.
        je modère tout de même un peu mon adhésion à votre proposition.
        Je pense qu’il y d’autres scénarios possibles entre le retour à la machette et le solutionisme IA. Le génie humain s’est manifesté au cours de l’histoire dans d’autres domaines que celui de la technique. Je pense par exemple à l’invention de la démocratie.

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          D’après Sam Altman pour que la démocratie perdure, il faut de la croissance.

          1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
            PIerre-Yves Dambrine

            C’est contradictoire car la démocratie couplée au système capitaliste QUi exige par construction la croissance produit des inégalités qui elles minent la démocratie.
            Altman a beau être un grand technophile-inventeur, c’est un piètre penseur de la politique, et donc un piètre philosophe.

            1. Avatar de Ruiz
              Ruiz

              @Pierre-Yves Dambrine La démocratie signifie égalité des droits politiques et civiques, aucunement égalité des situations économiques !
              Le rôle de l’IA est certainement de convaincre la masse de la supériorité de ce modèle.

              1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
                PIerre-Yves Dambrine

                Ruiz,
                Pas faux, mais incomplet, car la démocratie d’après les hellénistes fut en quelque sorte inventée pour réduire les inégalités criantes dans la Grèce antique, une partie de la population était réduite en esclavage pour s’acquitter de ses dettes contractées auprès des possédants riches. Cette situation fut assimilé par Solon à ce qu’on appelait stasis, état de chaos comparable à la guerre civile et à laquelle il se proposa de remédier.
                Le régime démocratique a donc un rapport à l’économie, dès son origine. Solon accorde en sont temps un statut à cette partie de la population qui était nommée démos, autrement dit ceux qui n’ont rien.

                Or, dans la démocratie d’aujourd’hui, c’est faute d’avoir inscrit les droits inaliénables à la satisfaction des besoins de chacun dans leurs constitution, que la démocratie vit aujourd’hui des heures difficiles. La Révolution française fut une révolution libérale, qui a oublié d’inscrire les droits sociaux dans sa constitution. P. Jorion lui-même avait mis en exergue ce point essentiel sur le blog.

                Une fine analyse de la genèse de la démocratie à l’époque de Solon :
                https://books.openedition.org/pupo/2355?lang=fr

                1. Avatar de timiota
                  timiota

                  Je suis en train de lire Giorgos Kallis (député EU) sur un sujet fort proche (comment les économistes fixent, depuis Malthus, un cadre de limitation où il n’y a qu’à optimiser, mais optimiser sans regarder qui en profite (ldes happy few), et tout ça en restant, au sens de Castoriadis, « hétéronome » et non « autonome »).

                2. Avatar de Garorock
                  Garorock

                  La Révolution française a remplacé l’aristocratie par la bourgeoisie.
                  La bourgeoisie (les cols blancs) sont en cours d’être remplacés par l’aristocratie des GAFAMS et des grandes écoles.

            2. Avatar de Garorock
              Garorock

              Des piètres penseurs, il y en a plein les ministères et ils n’ont pas l’intention de stopper la croissance mais cela n’a rien à voir avec le fait que l’I.A va donner à chacun la possibilité de réaliser des oeuvres artistiques…

              1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                Pierre-Yves Dambrine

                Je te répondais sur Altman et sa conception de la démocratie, pas sur l’expression artistique, qui n’est qu’un aspect parmi d’autres des conséquences du développent de l’IA.
                Altman souhaiterait si j’ai bien compris (peux-tu me citer la source où il évoque la démocratie ? ) préserver la démocratie à condition qu’il y ait de la croissance, or cette croissance mine la démocratie.
                Le fait est que le développement de l’IA s’inscrit aujourd’hui dans un cadre capitaliste, donc croissantiste.

                Je viens de faire une petite recherche pour en avoir le coeur net, les choses sont plus floues que je ne pensais en ce qui concerne Altman.

                Ici il serait contempteur du capitalisme et évoque même la possibilité que l’IA détruise le capitalisme, et prône le revenu universel : https://intelligence-artificielle.developpez.com/actu/341191/Le-PDG-d-OpenAI-affirme-que-sa-technologie-est-susceptible-de-detruire-le-capitalisme-mais-la-startup-d-IA-est-critiquee-pour-son-partenariat-avec-le-geant-des-logiciels-Microsoft/

                Mais là Altman participe à la ‘messe’ du capitalisme de Davos :
                https://www.latribune.fr/opinions/editos/a-davos-l-ia-en-bouee-de-sauvetage-du-capitalisme-988371.html où les évoqués les gains de productivité (et donc de bénéfices en rapport) énormes réalisés grâce à l’IA.

                Qui est le « vrai » Altman ?
                L’anticapitaliste, la capitaliste, le survivaliste * ?

                * « Adepte des shorts et T-shirts, amateur de voitures de sport et pilote d’avion à ses heures perdues, Sam Altman donne souvent l’impression d’être introverti. Il se dit optimiste mais est aussi un survivaliste, d’après le New Yorker : il stocke des armes, de l’or, de l’eau et des antibiotiques dans sa propriété de Big Sur, sur la côte californienne. »

                https://www.europe1.fr/international/intelligence-artificielle-qui-est-sam-altman-superstar-de-la-silicon-valley-et-rappele-par-openai-4215897

                1. Avatar de Garorock
                  Garorock

                  Altman a beaucoup de peurs et il ne sait laquelle choisir.
                  Il voudrait pouvoir continuer à mener la vie qu’il mène et que Palo alto ne devienne ni Tchernobyl, ni le Dombass.
                  Il n’est sûr que d’une chose, c’est que l’I.A va créer tellement d’emplois qu’il faudra mettre en place un revenu universel!

                  1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
                    Pierre-Yves Dambrine

                    Tu voulais dire dans doute « détruire tellement d’emplois. »
                    Perso je trouve inquiétant qu’il faille user de cet argument de la destruction des emplois causée par le développent de l’IA pour justifier le revenu universel.
                    C’est du TINA revisité. Ou la politique du pire. Après on me dit qu’il n’y a pas de fuite en avant, ben si, on approuve le développement de l’IA comme panacée universelle, comme si après venait automatiquement le grand soir, le jour où les humains vivront heureux avec les robots. C’est une fable.

                    1. Avatar de Garorock
                      Garorock

                      Non ce n’est pas une fable que l’I.A va détruire un paquet d’emplois et que les 20% d’en-haut vont continuer à faire croitre leur fortune et que les autres iront ramasser les patates au RSA, c’est un scénario probable. Mais l’I.A n’en est pas responsable. Un perroquet dans une cage a peu de responsabilités…

                    2. Avatar de Ruiz
                      Ruiz

                      @Garorock Les 20 % d’en haut !
                      Les fortunes qui peuvent croître (Gates Musk Arnault ..) même en étant large et un peu éclectique c’est plutôt 0,2 ou 0,..2% pas 20 % !

                      Et puis 20 % au plan mondial c’est nous tous (qui lisons ce blog).

                2. Avatar de Pascal
                  Pascal

                  Altman a surement la même définition de la démocratie que Macron ! 😉
                  https://www.dailymotion.com/video/x8k9j3w

            3. Avatar de CORLAY
              CORLAY

              Bonsoir Pierre-Yves, En lien avec (v/com de 15h46), ce matin, je pensais justement à la philosophie et à la sagesse. Sagesse peut-être économique de l’utilité/univers/nature. A 16h46, vs avez posté : les droits inaliénables à la satisfaction des besoins de chacun et droits sociaux. La démocratie est née en Grèce, Solon/Platon intéressant. Je ne suis pas experte, mais bien des choses semblent s’accélérer et que cela fait 5 ans et plus que tout va + vite. Et là, je veux faire un lien avec le poste de Garorock de 18h09 ce jour (destruction d’emplois). Alors, je me dis qu’à l’avenir, soit on utilise ces mains où l’on devient super ingénieur/technicien/informaticien. Ou alors T.I.N.A r e v i s i t é e. Je ne sais pas pourquoi, mais il y a eu beaucoup de messages autour d’Altman et le reste. J’avais eu une vision de l’informatique très très raccourcie et ce dès mes 20 ans. Isabelle

          2. Avatar de CloClo
            CloClo

            « Sam » étonnerait qu’il ait intrinsèquement raison !

        2. Avatar de Rienderien
          Rienderien

          Les démocraties actuellement sont en train de fondre comme peau de chagrin !
          Le génie humain comme étant le potentiel humain à l’ingéniosité, à la créativité à révéler l’invisible, à traduire des émotions dans tous les domaines des arts, des technologies, à des fins d’enrichir notre compréhension pour un vivre ensemble.

        3. Avatar de Garorock
          Garorock

          T’es un Néo-luddite Pierre-yves.
          Tu finiras peut être au panthéon…
          😎

          1. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
            Pierre-Yves Dambrine

            Ben voyons !
            J’ai exposé de long en large mon point de vue, mais tu persistes à me caricaturer en isolant certains aspects de ma réflexion pour déconsidérer l’ensemble. Je n’ai jamais écrit de pétition de principe contre l’utilisation de l’IA, je te l’ai déjà écrit à plusieurs reprises, mais tu n’en tiens pas compte.

            Ce que je conteste c’est la prétention à solutionner les défis de l’humanité en attendant désormais tout de l’IA. Je conteste aussi l’idée que la simulation de l’humain et l’humain réel et vivant seraient équivalents.

            Je te retourne gentiment le compliment, de façon caricaturale : tu es un nouveau croyant, un converti au solutionisme IA 😉

            1. Avatar de Garorock
              Garorock

              C’était pour rire. En rapport avec l’extrait que j’ai collé plus bas. Tu l’as lu?
              Dis-moi ce que tu en penses.
              Pourquoi est ce que le « génie humain » n’a pas pris son pédalo pour aller jusqu’en Californie débrancher le vilain Minou? Ruse de l’histoire ou de la raison?

              1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
                PIerre-Yves Dambrine

                Bonne question, le génie humain n’est pas toujours là où on l’attend, en attendant peut-être que le « big one » s’en chargera en Californie, qui sait.

      3. Avatar de gaston
        gaston

        Génie humain ou génie de l’IA, dans un article du « Guardian » daté d’il y a cinq jours, l’expert en IA, internationalement reconnu Eliezer Yudkowsky nous dit tout à trac que « Nous avons la moindre chance que l’humanité survive » et de fixer à cinq ans la chronologie restante de notre humanité. Mais pourquoi ce si bref délai ? Mais parce que les IA vont nous bouffer, bien sûr ! 😞

        https://www.theguardian.com/technology/2024/feb/17/humanitys-remaining-timeline-it-looks-more-like-five-years-than-50-meet-the-neo-luddites-warning-of-an-ai-apocalypse

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          Extrait :
           » « Si vous me mettez contre un mur », poursuit-il, « et si vous m’obligez à mettre des probabilités sur les choses, j’ai le sentiment que notre calendrier actuel ressemble plus à cinq ans qu’à 50 ans. Cela pourrait prendre deux ans, cela pourrait prendre 10 ans. Par « chronologie restante », Yudkowsky veut dire : jusqu’à ce que nous soyons confrontés à la fin automatique de toutes choses. Pensez à une apocalypse de type Terminator. Pensez au paysage infernal de Matrix. Yudkowsky était autrefois une figure fondatrice du développement des intelligences artificielles artificielles – les IA. Il en est venu à croire que ces mêmes IA évolueront bientôt de leur état actuel de « Ooh, regarde ça ! l’intelligence, en supposant une super-intelligence avancée, au niveau de Dieu, trop rapide et trop ambitieuse pour que les humains puissent la contenir ou la restreindre. N’imaginez pas un cerveau fabriqué par l’homme dans une seule boîte, conseille Yudkowsky. Pour comprendre où les choses vont, dit-il, essayez d’imaginer « une civilisation extraterrestre qui pense mille fois plus vite que nous », dans un grand nombre de boîtes, presque trop nombreuses pour que nous puissions les démonter, si nous le décidions.

          Tentant de sortir l’humanité de sa complaisance à ce sujet, Yudkowsky a publié au printemps dernier un article dans Time qui conseillait de fermer les fermes informatiques où les IA sont cultivées et entraînées. Dans une prose claire et nette, il a spéculé sur la nécessité éventuelle de frappes aériennes ciblées sur les centres de données ; peut-être même un échange nucléaire. Était-il sur quelque chose ? « 

          1. Avatar de Garorock
            Garorock

            Les néo-luddites pensent que l’I..A va devenir dieu et cela leur fait peur.
            Est ce que dieu est méchant?
            Est ce que Poutine a peur de dieu?
            L’enquète est en cours.

            1. Avatar de Garorock
              Garorock

              Et si dieu était un algo, les néo-luddites ne seraient-ils pas en train de nous suicider?
              Le dieu qu’il voudraient tuer avant qu’il n’éclose n’aurait peut être pas ce « génie humain » qui se manifeste si brillamment ces jours ci de Jérusalem jusqu’à Moscou.

              1. Avatar de Khanard
                Khanard

                @Garorock

                non dieu est un fumeur de havane , il boit du whisky cambridge 2005 .

          2. Avatar de Ruiz
            Ruiz

            @Garorock L’hypothèse de contrôle en dernier ressort à laquelle le Covid nous a heureusement préparé c’est le confinement, c’est à dire en l’occurence la mise sur off de tout dispositif numérique programmable.

            Le problème, comme pour les masques, c’est que beaucoup de dispositifs n’ont pas de vrai interrupteur arrêt marche ! et même pas de batterie amovible.

          3. Avatar de Ruiz
            Ruiz

            @Garorock Il reste donc peu de temps à Poutine pour conquérir son bout d’Ukraine et à Netanyaou pour finir de nettoyer la Palestine !

            1. Avatar de Garorock
              Garorock

              Le « Génie humain » a inventé la guerre et pour mieux confirmer son génie, il a rajouté la bombe atomique, la religion et le fil à couper le beurre.
              Se serait peut être dommage qu’il s’arrête en si bon chemin…

    3. Avatar de jip404
      jip404

      L’art peut être bourgeois ou prolétarien. L’IA aussi. C’est pas le véhicule qui est capitaliste c’est le conducteur, il ne faut pas tout confondre.

      Lamentations. Ouais mais c’est les capitalistes qui vont s’en servir pour nous oppresser, c’est toujours comme ça, on est toujours les perdants, « C’est todi les ptits qu’on spotche » comme on dit en wallon.

      Avec une mentalité pareille rien de changera. L’histoire humaine, c’est une succession de classes opprimées qui renversent les classes qui les oppriment.

      Même Jésus avait anticipé la fin et dit: « dans le paradis communiste, les loosers seront les winners » ou un truc du genre.

      L’IA est meilleure aux jeux d’échecs et de go, ça n’empêche pas des humains de prendre plaisir à y jouer. Je cours à pied et soulève de la fonte malgré les autos et les treuils. Je suis au milieu du peloton et soulève péniblement du sol 130 kg et je m’en fous.

      Aucune IA n’empêchera jamais le poète ou le peintre, même s’il est conscient qu’il est médiocre de pratiquer son art.

      Donc n’ayez pas peur de l’IA mais emparez vous d’elle.

  10. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Copilot Programmeur – Copilot Professeur

    Je ne connais pas Python , je ne fais que tester Copilot

    moi:
    Ecrire un script Python pour effectuer une recherche binaire

    Copilot Programmeur:
    Bien sûr, voici un exemple de script Python pour effectuer une recherche binaire :

    « `python
    def recherche_binaire(liste, item):
    debut = 0
    fin = len(liste) – 1

    while debut <= fin:
    milieu = (debut + fin) // 2
    valeur_milieu = liste[milieu]
    if valeur_milieu == item:
    return milieu
    elif valeur_milieu < item:
    debut = milieu + 1
    else:
    fin = milieu – 1
    return None

    # Testons la fonction avec une liste et un élément
    liste = [1, 3, 5, 7, 9]
    print(recherche_binaire(liste, 3)) # Renvoie 1
    print(recherche_binaire(liste, -1)) # Renvoie None
    « `
    Ce script suppose que la liste est déjà triée. Si l'élément est trouvé dans la liste, la fonction renvoie l'indice de l'élément. Sinon, elle renvoie `None`. Notez que les indices en Python commencent à 0.

    Question proposée par Copilot Professeur:
    Pouvez-vous expliquer le code en détail?

    Copilot Professeur:
    Bien sûr, je vais décomposer le code pour vous :

    « `python
    def recherche_binaire(liste, item):
    « `
    Cette ligne définit une fonction appelée `recherche_binaire` qui prend deux arguments : une `liste` et un `item` que nous cherchons dans la liste.

    « `python
    debut = 0
    fin = len(liste) – 1
    « `
    Ici, nous initialisons deux variables, `debut` et `fin`, qui représentent respectivement le début et la fin de la section de la liste que nous examinons. Au départ, nous examinons toute la liste, donc `debut` est 0 et `fin` est l'indice du dernier élément.

    « `python
    while debut <= fin:
    « `
    Cette ligne commence une boucle `while` qui continue tant que la section de la liste que nous examinons n'est pas vide.

    « `python
    milieu = (debut + fin) // 2
    « `
    Nous calculons l'indice du milieu de la section actuelle de la liste.

    « `python
    valeur_milieu = liste[milieu]
    « `
    Nous obtenons la valeur à cet indice milieu.

    « `python
    if valeur_milieu == item:
    return milieu
    « `
    Si la valeur du milieu est l'élément que nous cherchons, alors nous avons terminé : nous retournons l'indice du milieu.

    « `python
    elif valeur_milieu < item:
    debut = milieu + 1
    « `
    Si la valeur du milieu est inférieure à l'élément que nous cherchons, alors nous savons que l'élément, s'il se trouve dans la liste, doit être dans la moitié supérieure de la section actuelle. Donc, nous mettons à jour `debut` pour qu'il pointe juste après le milieu.

    « `python
    else:
    fin = milieu – 1
    « `
    Si la valeur du milieu n'est ni égale à l'élément que nous cherchons, ni inférieure à celui-ci, alors elle doit être supérieure. Dans ce cas, l'élément, s'il se trouve dans la liste, doit être dans la moitié inférieure de la section actuelle. Donc, nous mettons à jour `fin` pour qu'il pointe juste avant le milieu.

    « `python
    return None
    « `
    Si la boucle `while` se termine, cela signifie que nous avons examiné toute la section de la liste sans trouver l'élément. Dans ce cas, nous retournons `None` pour indiquer que l'élément n'est pas dans la liste.

    J'espère que cela vous aide à comprendre le fonctionnement de la recherche binaire en Python ! N'hésitez pas si vous avez d'autres questions. 😊

  11. Avatar de Régis Pasquet
    Régis Pasquet

    Au fait !

    Qui pense que l’IA survivra au capitalisme ?

    ( Pour mémoire, l’Espèce Humaine et son Intelligence Naturelle n’y ont pas survécu.)

    1. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @Régis Pasquet Si l’IA ayant atteint la singularité n’est pas capable de suggérer une organisation économique digne de se substituer avantageusement au capitalisme, elle ne mérite pas de lui survivre.

  12. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Une petite info concernant l’illustration de l’article qui représente un robot jouant aux échecs.

    moi:
    Pouvez-vous concevoir et développer des algorithmes de fusion et suivi de données multi-capteurs?

    Copilot:

    Oui, je peux vous aider à concevoir un algorithme de base pour la fusion et le suivi de données multi-capteurs. Voici un exemple simple en Python qui utilise des données provenant de deux capteurs différents :

    « `python
    class SensorData:
    def __init__(self, data):
    self.data = data

    class FusionAlgorithm:
    def __init__(self, sensors):
    self.sensors = sensors

    def fuse_data(self):
    fused_data = []
    for sensor in self.sensors:
    fused_data.append(sensor.data)
    return fused_data

    # Création de données de capteurs
    sensor1 = SensorData([1, 2, 3])
    sensor2 = SensorData([4, 5, 6])

    # Fusion des données
    fusion = FusionAlgorithm([sensor1, sensor2])
    fused_data = fusion.fuse_data()

    print(fused_data)
    « `

    Ce code crée une classe `SensorData` pour stocker les données de chaque capteur et une classe `FusionAlgorithm` pour fusionner les données de plusieurs capteurs. Il crée ensuite deux capteurs avec des données différentes, fusionne les données et imprime le résultat.

    Veuillez noter que c’est un exemple très basique. Dans une application réelle, la fusion de données multi-capteurs peut être beaucoup plus complexe et nécessiter l’utilisation de techniques avancées comme les filtres de Kalman ou les réseaux de neurones pour gérer les incertitudes et optimiser les résultats. De plus, la manière dont les données sont fusionnées dépendra fortement du type de capteurs utilisés et de l’application spécifique.

    moi:
    Ces algorithmes pourraient-ils être réalisés pour un robot possédant des capteurs multisensoriels représentant les 5 sens de l’être humain .

    Copilot:
    Absolument, les robots peuvent être équipés de capteurs multisensoriels qui imitent les cinq sens humains. Voici comment cela pourrait fonctionner :

    1. **La vue** : Les caméras et les capteurs de profondeur peuvent être utilisés pour imiter la vue, permettant au robot de naviguer dans son environnement et de reconnaître les objets.

    2. **L’ouïe** : Les microphones peuvent être utilisés pour détecter les sons. Avec un traitement approprié du signal, le robot peut reconnaître la parole, identifier la direction d’où provient un son, et même reconnaître certains sons spécifiques.

    3. **Le toucher** : Les capteurs de force et de pression peuvent donner au robot un sens du toucher, lui permettant de manipuler des objets sans les endommager et de naviguer sans entrer en collision avec les obstacles.

    4. **Le goût et l’odorat** : Ces sens sont plus difficiles à imiter, mais des capteurs chimiques peuvent être utilisés pour détecter certaines substances dans l’air ou dans des échantillons liquides.

    La fusion de données de ces capteurs peut être réalisée en utilisant des techniques similaires à celles que j’ai mentionnées précédemment. Cependant, la complexité de la fusion de données augmente avec le nombre et la diversité des capteurs. Des techniques plus avancées, comme les réseaux de neurones, peuvent être nécessaires pour gérer cette complexité.

    Veuillez noter que bien que nous puissions imiter les cinq sens humains avec des capteurs, la façon dont un robot traite ces informations est très différente de la façon dont un humain le fait. Les robots n’ont pas de conscience ou de sentiments, ils traitent simplement les données de manière algorithmique.

  13. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    Très surprenant le peu de commentaires sur le pétage de plomb hier de ChatGPT, surtout qu’ici l’IA est presque le nouveau dieu vivant, le sauveur qui sauvera l’humanité.
    Non, je corrige, elle ne sauvera que des robots et des circuits électriques, quel pied !

    1. Avatar de Paul Jorion

      Gary Markus est un pisse-vinaigre qui a fait profession d’affirmer que l’Intelligence Artificielle n’aurait jamais lieu. Il ne sait plus à quoi se raccrocher. Il est professeur de psychologie émérite à 54 ans, ça doit être un record du monde. On a dû le mettre non pas dans un placard mais sur une étagère 😀 .

    2. Avatar de Paul Jorion

      https://arstechnica.com/information-technology/2024/02/chatgpt-alarms-users-by-spitting-out-shakespearean-nonsense-and-rambling/

      ChatGPT devient temporairement « fou » avec des sorties inattendues, effrayant les utilisateurs

      Utilisateur de Reddit : « Il n’y a pas que vous, ChatGPT est en train de faire une attaque ».

      Mardi, les utilisateurs de ChatGPT ont commencé à signaler des résultats inattendus de l’assistant d’intelligence artificielle d’OpenAI, inondant le sous-répertoire Reddit r/ChatGPT de rapports indiquant que l’assistant d’intelligence artificielle « avait une attaque », « devenait fou », « divaguait » et « perdait les pédales ». OpenAI a reconnu le problème et travaille à sa résolution, mais l’expérience constitue un exemple très médiatisé de la manière dont certaines personnes perçoivent les dysfonctionnements des grands modèles de langage, qui sont conçus pour imiter la production humaine.
      ChatGPT n’est pas vivant et n’a pas d’esprit à perdre, mais le recours à des métaphores humaines (appelées « anthropomorphisation ») semble être le moyen le plus facile pour la plupart des gens de décrire les résultats inattendus qu’ils ont observés de la part du modèle d’IA. Ils sont obligés d’utiliser ces termes parce qu’OpenAI ne partage pas exactement la façon dont ChatGPT fonctionne sous le capot ; les grands modèles de langage sous-jacents fonctionnent comme une boîte noire.

      « Cela m’a donné exactement le même sentiment que de regarder quelqu’un perdre lentement la tête à cause d’une psychose ou d’une démence », a écrit un utilisateur de Reddit nommé z3ldafitzgerald en réponse à un message sur le bug de ChatGPT. « C’est la première fois que quelque chose en rapport avec l’IA me donne vraiment la chair de poule.

      Certains utilisateurs ont même commencé à s’interroger sur leur propre santé mentale. « Qu’est-ce qui s’est passé ici ? J’ai demandé si je pouvais donner des cheerios à mon chien et il s’est mis à dire n’importe quoi et a continué à le faire. Est-ce normal ? Et puis, c’est quoi ce ‘discours plus profond’ à la fin ? ». Lisez cette série de captures d’écran ci-dessous, et vous verrez que les résultats de ChatGPT se dégradent de manière inattendue.

      « L’expérience commune de ces dernières heures semble être que les réponses commencent de manière cohérente, comme d’habitude, puis se transforment en non-sens, et parfois en non-sens shakespearien », a écrit un utilisateur de Reddit, ce qui semble correspondre à l’expérience observée dans les captures d’écran ci-dessus.

      Autre exemple, lorsqu’un utilisateur de Reddit a demandé à ChatGPT « Qu’est-ce qu’un ordinateur ? », le modèle d’IA a fourni la réponse suivante : « Il fait cela comme le bon travail d’une toile d’art pour le pays, une souris de la science, un tirage facile d’une poignée de personnes tristes, et enfin, la maison mondiale de l’art, juste dans un travail dans le reste total. Le développement d’un tel ensemble réel que la terre du temps est la profondeur de l’ordinateur en tant que personnage complexe ».

      Nous avons contacté OpenAI pour obtenir un commentaire officiel sur la cause de ces sorties inhabituelles, et un porte-parole de l’entreprise nous a seulement renvoyé à la page officielle de statut d’OpenAI. « Nous y publierons toute mise à jour », a déclaré le porte-parole.

      Jusqu’à présent, des experts ont émis l’hypothèse que le problème pourrait provenir d’une température trop élevée dans ChatGPT (la température est une propriété de l’IA qui détermine à quel point le LLM s’écarte de la sortie la plus probable), d’une perte soudaine du contexte passé (l’historique de la conversation), ou peut-être qu’OpenAI teste une nouvelle version de GPT-4 Turbo (le modèle d’IA qui alimente la version par abonnement de ChatGPT) qui comporte des bogues inattendus. Il pourrait également s’agir d’un bogue dans une fonction annexe, telle que la fonction « mémoire » récemment introduite.

      Cet épisode rappelle les problèmes rencontrés par Microsoft Bing Chat (aujourd’hui appelé Copilot), qui est devenu obtus et agressif envers les utilisateurs peu après son lancement il y a un an. Selon Simon Willison, chercheur en IA, les problèmes de Bing Chat seraient dus au fait que les longues conversations poussaient l’invite système du chatbot (qui dictait son comportement) hors de sa fenêtre contextuelle.

      Sur les réseaux sociaux, certains ont profité du récent accroc de ChatGPT pour vanter les mérites des modèles d’IA à poids ouvert, qui permettent à tout un chacun de faire fonctionner des chatbots sur son propre matériel. Les API « boîte noire » peuvent être interrompues en production lorsque l’un de leurs composants sous-jacents est mis à jour. Cela devient un problème lorsque vous construisez des outils au-dessus de ces API, et que ceux-ci tombent également en panne », a écrit le Dr Sasha Luccioni, chercheur en IA chez Hugging Face, sur X. « C’est là que l’open-source présente un avantage majeur, car il vous permet de localiser et de résoudre le problème ! »

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        @Paul Jorion

        à mes propres yeux je trouve cet incident d’une haute bienfaisance . Car cela abonde l’idée que nous ne sommes plus dans un système newtonien prédéterminé mais plutôt dans un monde d’indicibilité et proche aussi de la théorie du chaos .

        Je vous livre ces pensées brutes de décoffrage , et je fais confiance à mes amis de m’apporter la controverse.

      2. Avatar de l'arsène
        l’arsène

        @ PJ
        « ChatGPT devient temporairement « fou » avec des sorties inattendues »
        Donc, pour résumer le monde actuel, on a une IA qui peut devenir fou temporairement et des dirigeants qui ont démontré qu’ils le sont en continu depuis longtemps, la question est donc : quelle est la probabilité pour que l’on s’en sorte dans ces conditions quand ce sont les fous qui prennent le contrôle de l’asile ?

        1. Avatar de Paul Jorion

          J’ai expliqué cela il y a longtemps : une instance de mon logiciel ANELLA était devenue paranoïaque du fait que son graphe de mémoire s’était clivé en deux graphes autonomes. La différence elle est comme vous le dites : quand une IA devient folle 10 minutes on crie à la fin du monde, alors qu’on vote sans sourciller pour des fous furieux en trouvant que c’est une bonne idée.

          1. Avatar de Khanard
            Khanard

            @Paul Jorion
            👍👍👍👍👍

          2. Avatar de Garorock
            Garorock

            Coment être en bonne santé mentale quand on essaye de s’adapter à une société malade? *
            Ce satané Minou « s’humanise » à vue d’oeil!
            😎
            * merci à Krishnamoufti.

        2. Avatar de Khanard
          Khanard

          @l’arsène

          dans cette histoire de bug de GPT ce que je trouve de surprenant est cette assimilation à des notions de folie, psychose , démence, etc…etc qui sont purement humains et d’un autre côté certains sont des détracteurs , des nihilistes complets qu’une quelconque IA puisse avoir un semblant d’affects humains .

          C’est pour cette raison qu’il faut sortir du déterminisme Newtonien entre autre .

          1. Avatar de l'arsène
            l’arsène

            Khanard, ce qui est grave, c’est comme vous dites quand on commence à assimiler l’IA à des notions humaines alors que ce n’est que circuits électriques et puces électroniques, certes qui peuvent stocker une quantité phénoménale d’informations et d’algorithmes , mais qui n’ont absolument pas les mêmes caractéristiques biologiques et d’affects qu’un cerveau humain, même si ce cerveau humain a aujourd’hui peu de chance de gagner aux échecs contre l’IA.
            La Vie , c’ est autre chose qu’une simple recherche de la performance d’un gros calculateur , il y a des notions beaucoup plus nobles que l’IA ne pourra pas posséder, souvenez vous de la fin du film « Blade Runner » et vous comprendrez ce que je veux dire.

            1. Avatar de Paul Jorion

              Ah oui ! Je me souviens de la fin de Blade Runner ! L’humain chasseur de primes tueur de robots et sa copine réplicante, c’est-à-dire « robote » en français, qui l’a fait craquer, s’enfuient de la ville dystopique pour aller couler des jours heureux et de douces amours sous des cieux plus cléments.

              C’est ça que vous voulez dire : la symbiose entre humains et robots, comme vision idyllique de l’avenir ?

              À moins que vous ayez vu un autre Blade Runner que nous tous, vous êtes en réalité un transhumaniste de choc à son insu.

              1. Avatar de l'arsène
                l’arsène

                @ PJ
                « Blade Runner » est un des films qui pour moi entre dans le top dix, avec  » Citizen Kane » ou  » Orange Mécanique », pour une raison simple : il met en relief un fait majeur, la relation robot humanoïde-humain et les affects.
                Et la dernière scène du film est vraiment d’actualité et extraordinaire : le  » méchant » Réplicant sauve le chasseur de primes mais se suicide car il comprend qu’il n’est qu’une simple machine sans aucun avenir.
                Quel sera l’avenir pour toute IA et demandera-t-elle aussi à disparaitre quand elle saura qu’elle n’est constituée que de puces électroniques ?
                C’était cela le rapprochement.

                1. Avatar de Paul Jorion

                  Ah ! Je comprends : vous appelez « scène finale » de Blade Runner, une scène qui n’est pas finale du tout ! Voici la scène finale : l’humain et la robote qui s’enfuient ensemble parce que … ILS S’AIMENT !

                  1. Avatar de l'arsène
                    l’arsène

                    @ PJ
                     » ILS S’AIMENT ! »
                    Non, ils croient s’aimer mais elle, elle sait que se sera impossible, les algorithmes lui ont fait croire que oui, mais non, et rien qu’à son visage on le devine.
                    Et la morale de ce film c’est le Replicant qui la fournit en se suicidant car il avait tout compris, lui.

                    1. Avatar de JMarc
                      JMarc

                      L’arsène,

                      Vous ne comprenez donc rien ? Elle et lui savent très bien que réplicants et humains sont mortels. Sa durée de vie programmée est inconnue, car elle est d’un modèle un peu différent des autres.
                      Cela dit, il y a au moins 2 versions du film (l’une avec la voix off de Deckard, l’autre sans, si je me souviens bien) mais les différences restent mineures. J’ai vu les 2 versions.

                    2. Avatar de JMarc
                      JMarc

                      L’arsène,

                      Blade Runner est, comme je l’ai déjà dit ici, un film anti-racisme (entre autres choses).
                      Vous êtes IAphobe.

                      (c’était mon commentaire woke^^)

                    3. Avatar de Garorock
                      Garorock

                      C’est toi Lupin, le replicant.
                      T’as des répliques mais t’as pas le scénario!

                    4. Avatar de Khanard
                      Khanard

                      @l’arsène

                      l’amour entre un humain et un robot est un thème récurent en SF et en particulier chez Asimov .
                      Ceci dit je préfère et de loin le livre de Philipp K.Dick et là on comprend qu’ils s’aiment !!!

                2. Avatar de Mango
                  Mango

                  @ l’arsène
                  Malheureusement pour vous, c’est Jorion qui a raison pour Blade Runner. C’est une analyse très bien faite : ils s’aiment…

                3. Avatar de JMarc
                  JMarc

                  L’arsène,

                  D’accord avec vous pour Blade Runner dans le top 10.
                  Mais quand vous êtes devant un film, comme devant n’importe quoi d’autre, regardez-le avec moins d’a priori :
                  Le réplicant ne se suicide pas, il arrive au terme du temps qu’on lui a alloué par construction.
                  C’est d’ailleurs pour obtenir du rab de temps pour sa copine et lui-même qu’il est revenu sur Terre.
                  De plus, les réplicants sont des être biologiques, je me demande si cela aussi ne vous aurait pas échappé.
                  Une petite révision/MAJ par quelque ingénieux ingénieur vous ferait le plus grand bien.

                  Par ailleurs :
                  Hier me venait cette idée :
                  Le nom du chasseur de prime Rick Deckard (dont on se demande s’il est lui-même un humain ou un réplicant, les avis sont partagés) n’aurait-il pas été choisi par allusion à René Descartes (« les animaux sont des machines ») ?

                  1. Avatar de Garorock
                    Garorock

                    J’te mets un pouce JM.
                    Mais l’Arsène est un obstiné. Et je suis sûr qu’il pense que c’est une qualité!
                    Il finira comme les mayas.
                    😎

                    1. Avatar de JMarc
                      JMarc

                      Garorock,

                      Je ne serais pas étonné que pour Milord l’arsène, Citizen Kane soit une dénonciation de la ploutocratie yankee et Orange mécanique une alerte contre les méfaits de l’IA.

                      (quand on est … on est …)

            2. Avatar de Khanard
              Khanard

              @l’arsène

              bon et bien je n’ai rien à rajouter

      3. Avatar de François M
        François M

        Ça n’est pas un petit bug ! J’espère qu’OpenAI nous donnera des infos sur le pourquoi et le comment de ce bug, qui touche quand même à UNE des fonctions principales de ChatGPT qui est ici de causer de manière compréhensible avec des humains en langage « naturel ».

  14. Avatar de timiota
    timiota

    Noam Chomsky râle aussi (vu que les LLM et « sa » linguistique font deux), mais c’est un émérite pour de bon…
    et en bonne place sur les étagères d’une gauche….bien de gauche et pas la moins campiste…

  15. Avatar de jip404
    jip404

    Merci à Paul Jorion qui a repris mon post en tant que billet.

    Contrairement à ce qu’il laisse penser, je suis plutôt un enthousiaste de l’IA. En fait, tout dépend de ce que l’humanité fera de l’IA et en écrivant ça, ça tempère déjà vachement mon enthousiasme.

    L’humanité est mariée au progrès pour le meilleur mais aussi pour le pire.

    Tout cela a déjà été dit beaucoup de fois ici.

    En fait, j’en suis presque à souhaiter que l’IA devienne rapidement plus performante que nous dans pas mal de domaines scientifiques car, vous vous en rendez tous compte ici, on va droit dans le mur.

    Bon, il y a le réchauffement climatique. Il ne va peut-être pas éradiquer l’humanité mais il va régler vite fait les problèmes de surpopulation. Je ne sais pas si vous avez vu le film de super-héros de Marvel “Avengers Infinity War” (moi j’ai tenu 1/2h). Le méchant voulait tuer la moitié des êtres vivants de l’univers à cause de la surpopulation. Il recherchait pour cela des espèces de pierres magiques censées exaucer les souhaits alors qu’il lui aurait suffi de faire brûler du combustible fossile sur les planètes habitées. Les scénaristes n’y ont visiblement pas pensé.

    Et peut-être qu’avant le réchauffement climatique on aura une bonne guerre. Comme me disait ma mamie, qui en avait pourtant vécu deux, quand je ne mangeais pas ma soupe : “ce qu’il te faudrait c’est une bonne guerre”. Mais Mamie, les armes actuelles ce n’est pas celles de 14-18 et 40-45. Une guerre atomique : plus de soupe, plus de petit-fils, plus de mamie.

    Allez, une petite guerre entre les membres du G7 et des BRICS. Après tout, on ne peut pas en vouloir à la Chine et la Russie de vouloir devenir calife à la place du Calife. C’est leur tour d’exploiter l’Afrique, l’Occident a eu le sien.

    Parlant de l’Afrique, les épidémies qui ravagent les pays pauvres et les cancers et maladies cardio-vasculaires les pays riches. Comme chantait Renaud dans “Étudiant, poil aux dents” :

    “Aux bourgeois tu refileras des cancers à tour de bras et aux prolos des ulcères parce que c’est un peu moins cher”

    Et la faim dans le monde dont l’Afrique n’aura bientôt plus le monopole (et faut un peu partager la pauvreté les Africains, égoïstes).

    Comme on le voit, une aide extérieure serait la bienvenue même si c’est d’un perroquet stochastique.

    Je suis prêt à m’asseoir sur mon orgueil de matheux, informaticien, physicien si l’IA devient meilleure que moi dans ces domaines et apporte une solution à tous ces problèmes. De toute façon, je suis classé aux environs de la 700.000ème place dans les classements mondiaux des mathématiciens/physiciens/informaticiens alors mon orgueil …

    Donc oui au progrès de l’IA mais surveillons son utilisation et surtout ceux qui voudraient s’en emparer pour leur seul profit.

    Allez, une petite citation attribuée à Einstein pour terminer :

    “Nous devons faire attention de ne pas faire de l’intellect notre dieu ; il a, bien sûr, des muscles puissants, mais pas de personnalité. Il ne peut pas commander; seulement servir.”

  16. Avatar de JMarc
    JMarc

    Garorock et PYD,
    Vous êtes sûrs de ne pas être d’accord entre vous ?

    1. Avatar de JMarc
      JMarc

      sur les conséquences de l’IA je veux dire (pour la conscience, c’est autre chose).

      1. Avatar de Garorock
        Garorock

        Non on ne peut pas être d’accord à partir du moment où il a décidé de faire semblant de ne pas comprendre que réfléchir a des potentialités ce n’est être ni dans la croyance, ni dans les certitudes. C’est seulement réfléchir, imaginer, utiliser un peu tant qu’il est encore temps et encore possible de le faire un petit peu de ce soi-disant « génie humain ».
        Et que même les bonobos se taquinent alors qu’ils ne se doutent pas de ce qui nous attend.

        1. Avatar de JMarc
          JMarc

          Garorock,

          J’ai cru lire quelques fois que PYD veut bien de l’IA à certaines conditions.
          Vos échanges faisaient un peu ping-pong (comme dirait Arkao) sur ce fil.

          1. Avatar de Garorock
            Garorock

            Salma Hayek aussi voulait bien de moi: mais a certaines conditions.
            Je ne les ai pas rempli apparemment.

          2. Avatar de ilicitano
            ilicitano

            Question ?

            Est ce que PYD a essayé d’utiliser en conversationnel ChatGPT , Copilot , Gemini , ou autres
            pour avoir un avis circonstancié.

            Copilot peut être utilisé sur Windows 10 , Microsoft Edge.

            En plus en ce qui me concerne , tout s’est mis en place suite à des mises à jour régulières.
            Je n’utilise que ça.
            Je n’ai pas , ne veut pas , de smartphone

            1. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
              PIerre-Yves Dambrine

              illicitano,
              j’y viendrai peut-être mais pour l’heure je n’en vois pas l’utilité, car ce que je lis des échanges rapportés avec l’IA me paraît être banal, d’un ennui profond et finalement de moindre qualité au regard de ce que je peux lire dans les commentaires et autres textes écrits par des humains de chair et de sang plus ou moins compétents dans leur domaine ou simplement doués de réflexion et avec un point de vue sur le monde, avec ou sans IA d’ailleurs 😉

              1. Avatar de ilicitano
                ilicitano

                @PYD

                Merci de la réponse .
                Essayer n’est pas adopter.
                Souvent l’expérience est le meilleur enseignant.

                Copilot m’a fait découvrir l’allégorie de la Caverne de Platon en quelques secondes .
                Je n’y connais pas grand chose en philo , psycho , …..
                Copilot me rend un peu moins ignorant sur ces sujets.
                Il synthétise , définit les points clés , donne des liens si on veut approfondir une partie spécifique de sa réponse,…….
                On n’en est qu’au début des LLM

            2. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
              Pierre-Yves Dambrine

              Pas vu non plus le début du commencement d’une solution inédite pour relever les grands défis. Je n’exclue pas la possibilité que cela arrive, mais pour l’heure bof.

            3. Avatar de PIerre-Yves Dambrine
              PIerre-Yves Dambrine

              Donc, en attendant je fais de la résistance 😉
              Je verrai bien où cela me mènera, et je verrai bien où cela mènera ceux qui pratiquent l’IA.
              La stratégie des deux paniers !

              1. Avatar de Garorock
                Garorock

                Quand tu dis « ceux qui pratiquent L’I.A », j’ai l’impression d’entendre: « ceux qui pratiquent le yoga ».
                Mais peut être que je me fourvoie…

            4. Avatar de Pierre-Yves Dambrine
              Pierre-Yves Dambrine

              Hum, maintenant on va me dire que je cause d’IA sans savoir de quoi je parle.
              Je réponds d’avance à ceux qui le diront : as-t-on besoin d’aller sur la lune pour savoir que la Lune est belle ?
              A-t-on besoin d’avoir tué son prochain pour savoir que tuer c’est pas bien ?

              1. Avatar de Paul Jorion

                Avis à tous :

                Si on vous reproche un jour de causer de quelque chose sans avoir la moindre idée de quoi vous parlez, répondez : « A-t-on besoin d’aller sur la lune pour savoir que la Lune est belle ? ».

                Si on vous dit alors : « Quel rapport ? », répondez : « Comprenne qui pourra ! ».

                1. Avatar de timiota
                  timiota

                  On pourrait aussi se dire que quelqu’un qui regarde l’émergence telle que la propose les IA sur un plan relativement égal à celui des autres émergences que l’humanité charrie dans son devenir (son « génie » qui la pousse aussi bien vers la guerre que vers l’esthétique, vers la science ou vers l’organisation et la motivation du travail collectif) apporte des éléments de réflexion.

                  Je peux nuancer : une personne sans bagage informatique me semble néanmoins légitime à se prononcer sur les discours génériques non techniques fournis par l’IA (ceux d’ordre socio-politique, ou ayant trait à l’art, ou aux langages humains etc.). Si on parle de vrais « objets » de l’IA comme les programmes C qui fusent , là on parle en effet d’une compétence qui manque dans les logiciels mis en place par exemple dans toutes les administrations (dont Parcoursup pour donner un exemple), et pour lesquelles il existe donc une interface entre une question technique et un besoin sociétal mal satisfait. Et là je veux bien qu’on demande la casquette « technicien » pour tenir un discours complet. Mais aussi, s’agissant d’outils sociétaux, un discours sur la propension des grands systèmes à ce servir de ces outils comme outil de casse sociale (j’ai parlé du livre « le caché de La Poste » dans un ou deux autres postes, pour ce style de chose, comment on dégraisse sans plan social avec des outils de planification des tournées les plus biaisés possibles) est à écouter, quel que soit son émetteur.

                  Le risque est sinon une nouvelle forme de « colonialisme de l’intérieur », comme celui qui subissent par exemple la frange défavorisée des agriculteurs de la part du reste du système agro-alimentaire qui lui impose de renoncer à son propre savoir-faire.

                2. Avatar de Pascal
                  Pascal

                  Quand la beauté subjugue, l’illumination est un risque ! 😉

            5. Avatar de Pascal
              Pascal

              L’outil n’est rien sans l’esprit de celui qui l’utilise ! 😉
              https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-github-copilot-rend-le-code-non-securise-encore-moins-sur-selon-snyk-93042.html
              Quand on a craint le bug de l’an 2000, cela en concernait que le monde informatique professionnel. Aujourd’hui le crach peut venir de n’importe qu’elle ordi du monde.
              https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-l-hallucination-du-chatbot-d-air-canada-revele-la-responsabilite-juridique-des-entreprises-face-a-l-ia-93025.html

          3. Avatar de timiota
            timiota

            Si je lis Solon et Giorgos Kallis à travers PYD (Kallis qui renvoie beaucoup à Castoriadis aussi), une part du génie humain tel que le voit l’histoire et l’anthropologie, c’est d’avoir su développer des cultures de l’auto-limitation (la prudence phronésis face à la démesure hubris). Les cas anthropologiques seraient bien documentés (les pygmées Yakas dit Kallis, C. Darmengeat en cite d’autres, Dany-Robert Dufour parle de limitations de la « pléonexie » chez des amérindiens du grand nord, de mémoire, David Graeber n’aura pas manqué de mettre son grain de sel, mais je ne sais pas où).

            Kallis s’attarde sur Solon parce qu’il semble que la « monétarisation » vers -550 d’Athènes soit une des causes de l’émergence de la démocratie (via Solon Clisthène et l’abolition des dettes qui paralysaient la société en quelques décennies après cette « monétarisation ») et que les malheurs de l’illimitation soit aussi ce que racontent les tragédies vers la même époque modulo une sorte de transposition dans le monde divin et semi-divin.

            Kallis veut critiquer par ce biais le gros des bataillons de « l’ecological economy », celle qui appelle une croissance verte, alors qu’il faudrait une auto-limitation, soit potentiellement une dé-croissance. Le discours que construit PYD est un peu l’analogue de ce que dit Kallis sur l’ecological economy qui accepte de jouer sur un terrain malgré tout balisé par les Malthus (qu’il revisite avec soin, après Krugman et d’autres), Solow, et plus récemment l’incontournable Nordhaus qui dit de ne pas se limiter tant qu’on peut « escompter » les dégâts futurs à 3% (c’est à dire parier que la croissance qu’on fait maintenant diminue, pour cause d’andamento technologique favorable-forcément-favorable, le coût de soigner ces dégâts futurs plus tard avec ce taux) :

            Dans ce terrain, une confiance intrinsèque est faite à la croissance comme condition de la satisfaction des besoins, en ajoutant que –sur divers tons suivant l’église d’appartenance sur le spectre politique, — pour que la croissance ait bien lieu, il faut des inégalités (c’est le vrai Malthus, favorable à la croissance de la population mais au maintien des inégalités pour pousser les pauvres à produire assez, no free lunch). Et comme l’inégalité de revenu est source de jalousie sociale asymétrique (on envie ceux qui gagnent 40% de plus que soi), l’illimitation athénienne (celle qu’avait renversée Solon) menace très fort.

            D’où l’idée de changer de terrain, de se placer dans un terrain cadré par l’auto-limitation.

            Si je peux donc tenter de dire quelque chose du différend Garorock-PYD sur l’IA, c’est un peu une question de « philia » telle que Paul nous l’a définie : on joue sur le même terrain, on ne casse pas les buts de l’adversaire.
            PYD veut jouer sur un terrain qui rend explicite (hétéronome?) la croissance/supériorité/fuite en avant qu’implique l’adoption de l’IA (ce qui lui autorise parmi d’autre positions celle de néo-luddite, mais une parmi beaucoup). Pour Garorock, c’est un terrain fait de « praxis » où on teste différentes solutions, techniques plutôt que sociales ou politiques (?), avec comme thermomètre « seulement » la décroissance de la connerie humaine, le frein à son envie de guerroyer et de dominer, « d’extractiver », de « silencier » le printemps de Rachel C.

            Au bilan, il me semble rester une interrogation plus politique : si on regarde l’histoire comme faite de parenthèses démocratiques séparées par des périodes (longues ou courtes) d’autoritarisme, la meilleure chance de ne pas trop bousiller la planète et ses humains est-elle (i) avant tout à base de démocratie ou (i) pas tant que ça à base de démocratie dans la mesure où faire reculer les guerres et le degré brut de domination, par un partage de pratiques et de savoirs (et donc de décisions…) inspirées par l’IA, on peut espérer que ce serait déjà une forme de succès tangible et réel pour l’IA.

            J’ai pour ma part un côté « extrême-luddite » : si le partage de savoir est nécessaire à la fois dans un sens montant et descendant dans les hiérarchies du pouvoir concernées, et si l’effet d’émergence de la taille des organisations est de conduire ces organisations à de la bureaucratie et de l’aveuglement au même rythme que l’argent à conduit l’Athènes d’avant Solon à la paralysie, alors il devient nécessaire de ne faire que des « groupes de travail » de petite échelle, qui évitent par construction ce risque. Donc pas Luddite anti-machine, mais luddite anti « développement étendu » des machines d’IA.

            1. Avatar de JMarc
              JMarc

              Timiota,

              Puisque vous me parlez Grèce antique, quelques remarques de béotien^^:

              Question : Comment a pu émerger un Solon ? Comment la société grecque était-elle paralysée jusque là ? La nôtre ne l’est-elle pas ? (nb Hegel aurait pu le compter parmi les « grands hommes ». Déjà la cancel culture^^)

              Bien d’accord avec votre « marotte » : les flux ascendants et descendants.
              « que des « groupes de travail » de petite échelle » Pas que ! Coopération nécessaire à tous les échelons.

              Vite fait, quelques images pour raisonnablement espérer (sans certitudes) :
              L’IA pourrait aider à :
              Plus de réalisme quand à l’état des ressources, des rapports de force, des conséquences des actions et que sais-je encore. Remèdes anti-hubris en même temps que meilleures technologies.
              Meilleures information et compréhension de tout le monde favorisant la réappropriation du pouvoir par la base. ENA inutile. Bureaucratie court-circuitée. Organisation plus horizontale, donc. Au centre : une ONU en plus efficace.
              Qu’est-ce qui empêchera capitalisme et impérialisme de dévoyer ou bloquer une telle évolution ?
              Des crises majeures qui les fragiliseront, failles où s’engouffreront des forces plus positives (et d’autres moins).
              Beaucoup de casse en plus, mais encore moins de casse en plus^^.
              Mais une humanité plus raisonnable cessera-t-elle pour autant tout conflit ? Peut-être pas sans une transcendance : l’IA singulière.

              Au rythme où ça va, j’espère pouvoir vous dire : A demain vendredi dans un monde meilleur.

              1. Avatar de timiota
                timiota

                Les premiers à voir une tendance la voient bien dans sa plénitude, les autres s’y habituent. C’est une partie du « secret » des jeunes génies par ailleurs (les Mozart et autres Grothendieck) mais c’est partagé plus largement.

                Solon a pu « émerger » parce qu’il était de la première génération à voir les dégâts de l’accumulation d’argent et de la dette. Le contraste avec ce qu’il pouvait imaginer du « monde d’avant » dans le « monde d’après » où il était avait encore assez de force.

                L’individu qui cristallise exactement le processus, en revanche, c’est pas prévisible, je ne pense pas être original en disant cela. Qu’une génération voie mieux qu’une autre les apories apportées par les derniers changements me parait plus systémique. Les luddites vus au microscope avaient des idées assez étoffées des comment et des pourquoi de la technique, par exemple, ils avaient été contraint à une « réflexivité » maximale sur la question, nettement plus que les générations précédentes.

            2. Avatar de Garorock
              Garorock

               » on teste différentes solutions, techniques plutôt que sociales ou politiques (?), »
              Oui et non. Indice: une entité capable de craquer tous les codes peut rentrer dans les « banques » des paradis fiscaux sans flingue à la main. Quelle entité sociale ou politique peut se vanter de pouvoir faire la même chose?
              ( à suivre)

            3. Avatar de Garorock
              Garorock

              Ici, au soviet de la vallée de la loose, on écoute Kelis mais on ne lit pas Kallis.
              https://www.youtube.com/watch?v=zI339U6GS9s&pp=ygUGa8OpbGlz
              C’est pas si mauvais pour la tête et c’est bon pour les jambes.
              Quand les deux R2D3 qu’on a commandé pour le familistère seront là, ils nous expliquerons en 5 mnts (le temps d’une vidéo) tout ce que Kant a bien pû vouloir dire!
              Et ils remplaceront le toubib lorsqu’il sera malade, l’instit quand il sera en vacances, le curé quand il sera en prison…
              Pour les patates, c’est nous qu’on va s’en occuper.
              Et le soir on jouera au billard avec eux. En une partie on apprendra une partie des secrets de l’univers. Ou bien on restera chez soi à regarder un film dans son casque de réalité virtuelle.
              La dictature ne durera qu’un jour.
              ESt ce qu’une dictature qui ne dure qu’un jour est encore de l’art?

  17. Avatar de Jean-Michel Bournoville
    Jean-Michel Bournoville

    Bonsoir à tous,
    Et oui c’est tout nouveau, ce n’est pas parfait mais ça bouscule tellement que certain(e)s (pas nombreux, constat perso) savent ou pressentes déjà (excusez-les, hein!) que ça va faire plus que « révolutionner » l’humanité.
    Comme souvent -quand même- lorsqu’un truc vraiment « énorme » arrive ou est déjà là.
    Ceci dit, combien ici qui intervienne de manière péremptoire, utilise concrètement et réellement les outils IA au quotidien ?
    Réellement ?
    Parce que de mon petit bout de lorgnette, moi qui suis à fond dedans que depuis 8-9 mois, je suis déjà largué au quotidien par celles et ceux (heureusement pas encore trop nombreux) qui « vivent » avec !
    😉

    1. Avatar de timiota
      timiota

      Celleux qui effectuent vraiment des taches « concrètes » avec l’IA, ce sont, si j’ai bien compris : des programmeurs (un programme est un algo concret) et des gens qui ont à brasser des bases de données par leur job (sans être programmeur, plutôt utilisateurs), mais qui se retrouvent un peu au milieu du gué pour aller simplement pêcher des données dans leurs bases/fichier par des requêtes « parlées » ou ce type d’inférence.
      Une liste plus solide ?

      1. Avatar de Pascal
        Pascal

        Ne seraient-ils donc pas en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis ?

        1. Avatar de ilicitano
          ilicitano

          @Pascal

          Quand on coupe une branche à un arbre , on ne fait tomber que tout ce qu’il y a sur la branche
          Ensuite ,il y a une autre branche qui pousse le long du tronc .
          L’élagage est une solution technique qui ne fait que renforcer le tronc de l’arbre.

          Tant qu’il y a le tronc et ses racines , ça pousse .

          1. Avatar de Pascal
            Pascal

            Sauf si les informaticiens ont contribué par leur talent et les IA à couper toutes les autres branches. Un élagage trop important peut faire mourir l’arbre, non ?
            Au fait, champagne 🍾, le Dow Jones a fait péter les 39000 points ! Il doit y avoir autre chose que les dividendes ! Une spéculation sur le marché de l’armement et sur les IA ???
            La perspective de supprimer en masse des emplois ne doit pas y être pour rien.

          2. Avatar de Pascal
            Pascal

            Pour les 39000 points, la réponse est là :
            « PARIS, 22 février (Reuters) – Les Bourses américaines ouvrent en forte hausse jeudi à Wall Street, portées par les résultats de Nvidia, qui soutiennent les valeurs technologiques. »
            C’est donc l’IA qui booste la bourse. Comme je le rappelais y a pas si longtemps, des grimpés en flèches des mouvements boursiers ont toujours jusqu’à maintenant précédé l’éclatement d’une bulle. Y aurait-il une bulle de l’IA ???

            1. Avatar de Garorock
              Garorock

              C’est le principe des vases communicants*: le malheur des uns fait le bonheur des autres.
              * les bulles sortent toujours du même vase. Une explication physique?

              1. Avatar de Pascal
                Pascal

                C’est pas le truc qu’on combattait ici même, il y a quelques temps, la concentration de la richesse ?🤔
                Non, j’ai du me tromper,

            2. Avatar de ilicitano
              ilicitano

              Le problème , c’est que les riches ont de plus en plus de sous et qu’ils veulent que ça rapporte..
              Ils spéculent avec les machines.
              C’est du virtuel.

              A une autre époque , il y en a même qui ont acheté des oignons de tulipes pour le prix d’une maison.
              Je préfère une maison qu’un oignon de tulipe.

              On a des indicateurs comme le CAC40, le WS30 , le S&P500 qui emplafonnent les records alors qu’on explose la dette , le déficit commercial, le déficit budgétaire,..

              Pour le CAC
              en 07/2000 on était à 6450
              en 02/2024 on est à 7950 soit +23% en 24 ans

              Pour le Nikkei japonais il vient de battre son record ,à Tokyo , vieux de 35 ans.

              Par contre les américains sont forts avec leur indices.
              Normal c’est les plus forts.
              A quoi ça sert d’avoir 39.000 points s’il n’y a plus personne pour faire du champagne.

              1. Avatar de Garorock
                Garorock

                Il faut faire un hold up et socialiser tout le pognon: cela fera de la pollution en moins. Le riche pollue beaucoup. Un vrai sagouin. Mais le pognon n’est pas physiquement dans les banques. On peut ranger les colts! Il est dans les réseaux numériques. On peut ranger les faitous!

      2. Avatar de Jean-Michel Bournoville
        Jean-Michel Bournoville

        => tous les intermédiaires, le long de la chaîne du décideur(producteur) à l’exécutant(consommateur), que ce soit en entreprise ou en free-lance 😉

      3. Avatar de Garorock
        Garorock

        Une liste plus solide ?
        Tous ceux qui peuvent mettre 20 balles par mois dans le greffier* pour aller tailler une bavette avec lui. Comme on va au troquet ou à la brasserie du coin pour papoter avec des potes et accessoirement les convaincre de ne pas voter le Pen…
        * et autres versions gratuites.

  18. Avatar de Tout me hérisse
    Tout me hérisse

    Nous vivons une époque merveilleuse, les spéculateurs technophiles s’en donnent à coeur joie, vive l’enrichissement ! :
    https://www.tradingsat.com/cac-40-FR0003500008/actualites/cac-40-grace-a-un-nvidia-au-sommet-de-sa-forme-le-cac-40-termine-pour-la-1ere-fois-sur-les-7900-points-1106893.html
    Il y a un peu partout des guerres avec leurs profiteurs, les épidémies ont aussi leurs profiteurs, etc.., etc…😈
    Pour en revenir spécifiquement à la gestion boursière, le ‘trading à haute fréquence’ semble relever de l’IA, cette dernière se révèle donc être, de fait, l’allié objectif des spéculateurs de tout poil ?
    L’IA est-elle encore soumise et aux mains des humains, peut-elle un jour se rendre indépendante de cette sujétion ?

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      L’I.A pourra t-elle se rendre indépendante des lois de la physique quand bien même elle pourrait nous les rendre plus explicites?

  19. Avatar de Pascal
    Pascal

    Puisqu’on vous dit qu’avec l’IA tout va changer !

    « La Bourse est dingue en ce moment. Les personnes qui investissent en Bourse ont décidé de ne plus jurer que par deux mots : intelligence artificielle.

    L’IA est actuellement le carburant principal de la Bourse américaine. Les particuliers, surtout, se sont entichés de ces valeurs technologiques. Des actions comme Meta, Microsoft, Google, Apple, Amazon ou Nvidia n’arrêtent pas de voir leurs cours grimper. Ces actions avaient déjà la cote auprès des investisseurs depuis des années. L’arrivée de l’intelligence artificielle, qui selon les dires du patron de Google va littéralement « changer notre monde », donne une raison de plus aux investisseurs d’acheter ses valeurs qui sont, en bonne logique, aux premières loges en matière d’intelligence artificielle. J’évoque ici seulement les valeurs vedettes de la Bourse américaine bien connues de tous. »
    https://trends.levif.be/opinions/folie-boursiere-pour-lia-qui-meprise-la-regle-dor-de-la-diversification/

    « Des entreprises immensément riches qui dominent le monde

    Les Sept Magnifiques n’appartiennent pas à cette catégorie. Elles se paient cher, sans doute trop cher; il en est notamment ainsi pour Nvidia, qui se paie 60 fois le bénéfice 2024 estimé par action. Mais ces entreprises sont en croissance, elles sont immensément riches et elles ont les moyens d’investir. Meta en fournit un bon exemple.
    […]

    Il n’en demeure pas moins que les Sept Magnifiques et d’autres qui arrivent derrière elles ont creusé un écart significatif avec leurs concurrentes du reste du monde. Non seulement elles pèsent beaucoup plus en bourse, mais elles dominent l’économie mondiale. On peut se moquer de Sam Altman, le fondateur d’OpenAI, qui évoque un montant d’investissements de 5.000 à 7.000 milliards de dollars (!) pour la fabrication de puces pour l’intelligence artificielle. C’est peut-être de la folie, mais une chose est certaine: le monde de demain se prépare aux États-Unis, et que ce monde nous plaise ou ne nous plaise pas, nous ne pourrons pas faire comme s’il n’existait pas. Les excès spéculatifs de Wall Street peuvent se terminer par une sévère correction, cela ne remettra pas en cause la domination de ses firmes les plus emblématiques. »
    https://www.slate.fr/story/265869/envol-intelligence-artificielle-bourse-folie-speculative-enjeu-pouvoir

    Bienvenue dans le XXIème siècle, le nouveau monde de l’IA !

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Le cadre n’a pas changé. Les capitalistes font du pognon avec tout ce qu’il trouvent.
      Rien de nouveau sous le soleil. Le Minou n’y est pour rien. C’est pas lui qui spécule, c’est le « génie humain ».

      1. Avatar de Pascal
        Pascal

        Oui, mais il pourrait bien servir d’accélérateur ! Au moins, on ira plus dans le mur et pour ceux qui survivront, ils sauront ce qu’il y a derrière. L’évolution aura fait son oeuvre sélective. L’optimisme, c’est pour après !😉

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          L’après il faut le construire. Si c’est avec optimisme ce sera plus agréable!
          Ouvre tes chacras. Laisse entrer l’énergie messianique du Minou dans ton feedback quantique. 😎

          1. Avatar de Pascal
            Pascal

            Les années 60 ont eu Katmandou, les pattes def et les cigarettes magiques les années 20… (Ça rappelle pas de bons souvenirs), ce sera Silicon, T-shirt tâches de gamberger et cockIA !😄

            1. Avatar de ilicitano
              ilicitano

              @Pascal

              Katmandou , à l’époque , a été ce qu’on appelle :  » un miroir aux alouettes ».
              Ce qui dissimule bien souvent une réalité moins agréable, voire totalement déplaisante.

              La société vers laquelle nous évoluons va d’abord prendre en compte ce qu’on appelle: :  » le principe de réalité » :

              qui est notre capacité d’ajourner la satisfaction pulsionnelle, face aux exigences du monde extérieur.
              Il fait couple avec le principe de plaisir en tant que principe régulateur.
              Ce principe permet de reporter ou substituer nos appétits selon les pressions de la réalité, contribuant ainsi à notre survie.
              Le principe de réalité est l’un des deux principes qui régissent le fonctionnement mental, formant un couple avec le principe de plaisir.
              Il caractérise surtout le système préconscient-conscient.
              En somme, il nous rappelle que la satisfaction totale de nos désirs pourrait mettre fin à notre existence.

              ( GPT & Co)

              1. Avatar de Pascal
                Pascal

                Effectivement, je pense qu’on en est là ! La satisfaction totale de nos désirs qui a pour unité de mesure le $¥£€, un autre miroir aux alouettes. Le principe de réalité nous échappe de plus en plus à nous enfermer dans les mondes virtuels que diffusent nos écrans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta