Pour la Gauche, tout reste à faire. Elle n’a plus de vision d’avenir digne de ce nom. Travaillons-y !

Illustration par DALL·E (+PJ)

Bon, en tout cas, ici, au Blog de PJ, on a donné le maximum. Bien sûr, on s’est chamaillés entre « Marxistes » et « Anti-autoritaires » mais comme cette lutte fratricide au sein de la Gauche existe depuis … 1869, il ne fallait guère espérer de miracles.

L’enjeu essentiel pour la France dans la journée d’aujourd’hui était de conjurer le risque d’une majorité absolue accordée par les électeurs à un parti fasciste. Mission accomplie.

À partir de demain, il s’agira de se donner des objectifs qui fassent sortir les électeurs du RN de la simple expression morose du ressentiment.

Mais sur ce point-là, il ne faut pas se bercer d’illusions car à l’heure qu’il est, ces objectifs n’existent pas : la Gauche aujourd’hui n’a pas de programme. Ce qui en fait office, ce sont les restes épars d’utopies hétéroclites des XIXe et XXe siècles.

La Gauche n’a pas de vision d’avenir, faute se s’être même représenté l’avenir dans les années récentes.

Travaillons ici à constituer à la Gauche une représentation lucide et à nouveau enthousiasmante du futur, sans perdre de vue qu’en cette matière, absolument tout reste à faire !

Partager :

120 réponses à “Pour la Gauche, tout reste à faire. Elle n’a plus de vision d’avenir digne de ce nom. Travaillons-y !

  1. Avatar de Garorock
    Garorock

    Mission accomplie.

    NFP (148)
    Ensemble (142)
    RN (dont LR-RN) (137)
    LR (40)
    Droite (15)
    Gauche (10)
    Centre (6)
    Régionalistes (4)
    Divers (1)
    Non parvenu (74)

  2. Avatar de timiota
    timiota

    Avec un peu de judo, on va mettre Ruffin en phase avec Tondelier, et se trouver dans un double de « LAEC », qui pourra être décodé par Chat_du_peuple_GPT.

    En effet, le centre de gravité qui se dessine est « soc’dem’ » pas très loin du centre de gravité de Sir Keir Starmer. Allant de Sacha Houlié (dissident « aile gauche » du macronisme) à Ruffin/Autain/Corbières/Davi, en passant par le parc à éléphant de Tulle-safari (le PS dinosaure, avec Tyrannofraisedeboisus Rex alias Hollande).
    Tondelier, dont on peut dire qu’elle a tout compris de la campagne (sa passe d’arme contre B. Le Maire, sa légitimité du fait qu’elle est adjointe au conseil municipal à Hénin-Beaumont, sa réaction d’ »empuissantement » du peuple ce soir, pas exactement celle de l’auto-empuissantement de Saint-Jean-Luc en premier ravi de LAEC ), porte à mon avis un autre bout de la solution.
    En effet, les « campagnes » et autres ruralités à reconquérir se croient attaqués par les wocolos alias les woke-écolos.

    L’idée courageuse que pourrait avoir la Gauche est de travailler non pas sur le marxisme orthodoxe étroitement lié à la question des moyens de production du XXième siècle aujourd’hui délocalisés (acier, charbon, bauxite, phosphates, chimies) mais sur la logique productiviste des chaines de productions les plus présentes dans les km² imprégnés de la grippe RN et hallucinant aux aurores bolloréales (Cnews avant pendant et après la bière).
    Or il s’agit de chaines centrées sur quelques secteurs, dont l’agro-alimentaire en bonne partie (lait à Craon, sucreries des betteraves dans le Nord etc.). L’agro-alimentaire est une technique de capture de la photosynthèse (semi-directe : céréales, ou indirecte: viande d’élevage sur pâture, ou même très indirecte : carburants fossiles pour la synthèse de l’ammoniac et donc des engrais), et on doit la mettre en perspective avec les autres usages du sol (éolien, photovoltaïque).

    C’est le sujet dit « Land Use » dans la parlance du GIEC.

    Or c’est les écolos qui peuvent aider à redéfinir ce sujet (Batho, Autain, Tondelier). Je proposerais donc à la Gauche de « rendre les filières alimentaires populaires de nouveau », (Make Countryside Farming Great Again) loin de tout sovkhoze, mais aussi à l’abri raisonnable des lois de l’offre et de la demande. Ce qui veut dire démonter une la partie superflue de leur activité : tout le sucre produit pour les sodas, les volailles produites dans le segment le plus absurde de la chose, etc.

    Du fait que EELV se situe par ailleurs au centre du NFP, ce parti aurait un rôle naturel de tirer les soc’dem » vers une version « à conséquence écologique » de leurs choix génériques (juguler le grand capital, « mon ennemi, c’est tout ce qui rend la finance blindée »). Et inversement, les écolos devraient se coltiner l’impact réel de leur décision à l’échelle réelle des territoires (1 km-30 km) et devenir capable d’articuler les conséquences systémiques sur les filières .

    Cela nécessiterait aussi un travail de fond sur l’éducation et la justice, autour de « communs » revisités. En piochant la moitié du programme de l’actuel NFP et en le contraignant de cette façon (« écolomarxiste privée de sovkhoze), on aurait une synthèse qui aurait « du chien ». Elle serait en phase avec les grands défis, et enverrait comme message aux gens déclassés du « front de la Somme », que leur savoir et savoir-faire pourraient être mis à profit dans des réalités plus importantes que celles de l’agenda auroro-bolloréen.

    1. Avatar de François M
      François M

      Oui, « les « campagnes » et autres ruralités à reconquérir se croient attaqués par les wocolos alias les woke-écolos. » C’est effectivement ce qui explique le score du RN dans le monde rural. Je l’ai compris cet après-midi. Sans le woke, qui est un truc plus urbain. Les gens veulent mettre du glyphosate sur leur pelouse rase ; ils veulent conduire leur SUV avec de l’essence non taxée ; ils veulent construire n’importe quoi sur n’importe quel terrain ; … c’est ça que leur propose le RN (votez contre l’écologie punitive !), et c’est ça qu’ils veulent. Débile, mais c’est comme cela.

      Les écolos sont la solution et non le problème, mais il faut changer de manière de faire. Comment ? Je ne sais pas encore.

      En tout cas, il y a parmi les 3 drôles de dames citées ci-dessus (Batho, Autain, Tondelier) une intelligence qui, je l’espère, trouvera ce qui sauvera la gauche. A condition que les vieux grognons (et non grognards) Mélenchon, Hollande, … arrêtent de leur mettre des bâtons dans les roues. Et avec, en « Charly » bienveillant, un François Ruffin…

      1. Avatar de timiota
        timiota

        S’ils faisaient un peu d’analyse (bio)chimique des zones humides et autres bois où ils se disent qu’ils aimeraient bien chasser, et qu’ils se voient doter des moyens de remonter à la source des gentils ingrédients qu’ils y trouvent…
        Parce que la biodiversité des animaux, à mon avis, c’est trop mal parti. Comme le disait George Monbiot, on est infusé tout petit aux bienfaits de la ferme, son agneau, son cochounnet et ses poupoules, avec les champs de pois autour ou d’orge (la moitié sert à la bière, …). D’où une image « positive » d’une nature tellement anthropisée qu’elle ne peut plus prétendre à la biodiversité même du bout de lèvres. Les animaux domestiques « de race » sont des culs-de sac génétiques de la biodiversité, pour en rajouter. Mais bref, avec cet imaginaire tellement en place, à mon avis, c’est le volet pollution qui peut servir de fil conducteurs à l’élévation des masses à 50 000 V.

        1. Avatar de François M
          François M

          La chimie, c’est comme les microbes, c’est une invention des bobos des villes, car ça ne se voit pas. La perte de biodiversité ? Mais regardez, il y a plein de fleurs (que des pissenlits, mais ils ne connaisssent pas le nom) donc vous voyez que la nature se porte bien. Plus de papillons ? Tiens, on a encore des blancs (les pierrides, pareil, pourquoi chercher à connaitre son nom)…

          La perte de biodiversité, la pollution, tout ça ils n’y croient pas. Donc les « zécolos » sont juste des gros c..ns d’emmerd…rs !

          Il y a vraiment du boulot en terme d’éducation c’est sûr…

          1. Avatar de CloClo
            CloClo

            Éducation populaire !

            1. Avatar de Garorock
              Garorock

              » Oui, je pense que l’intelligence artificielle peut effectivement devenir un outil très intéressant pour l’éducation populaire et la diffusion des connaissances scientifiques. Voici quelques raisons pour lesquelles l’IA pourrait être bénéfique dans ce domaine :

              1. Accessibilité – Les chatbots et autres agents conversationnels basés sur l’IA peuvent rendre l’accès à l’information scientifique plus facile et plus convivial pour le grand public, en adaptant le langage et les explications au niveau de chacun.

              2. Personnalisation – L’IA permet de proposer des contenus éducatifs sur-mesure, en fonction des connaissances et des centres d’intérêt de chaque utilisateur. Cela peut favoriser un apprentissage plus efficace et motivant.

              3. Interactivité – Les systèmes d’IA peuvent engager un dialogue avec les utilisateurs, répondre à leurs questions et les guider dans leur compréhension des concepts scientifiques. Cela crée une expérience plus enrichissante qu’une simple consultation de contenus statiques.

              4. Mise à jour dynamique – Grâce à l’IA, les contenus éducatifs peuvent être mis à jour en temps réel, pour refléter les dernières découvertes et évolutions scientifiques. Cela permet de lutter contre la diffusion de fausses informations.

              Bien sûr, l’IA ne peut pas se substituer complètement à l’enseignement humain traditionnel. Mais elle peut certainement jouer un rôle complémentaire crucial pour démocratiser l’accès aux connaissances scientifiques »
              Claude 3 (potentiel intermédiaire entre le club et le soviet)

            2. Avatar de Pascal
              Pascal

              Pour avoir travaillé des années 90 à 2000 dans l’éducation populaire, il faut reconnaitre qu’elle était (est ?) bien mal en point. Déjà dans ces années là de « crise », le financement des associations étaient le premier secteur d’ajustement dans les budgets des collectivités. Par ailleurs la notion de « militant » avait déjà du plomb dans l’aile pour laisser place à un consumérisme d’époque. Je ne sais pas où elle en est aujourd’hui.
              Des « mouvements » comme les Colibris semblaient avoir pris le relais, il y a une dizaine d’années. Je ne sais pas non plus où en sont ces mouvements. Un bonne part de l’activisme d’aujourd’hui passe aussi par les réseaux sociaux mais souvent avec une activité très ponctuelle lors de fait d’actualité.
              Il y a aussi les ZAD qui allient à la fois l’engagement sur le terrain, le temps long et les réseaux sociaux mais ceux-ci font l’objet d’une forte répression d’une part et semblent spécifiques d’une gauche radicale (voire ultra) qui peut faire peur dans une perspective de large mobilisation.
              Enfin, il y a aussi Les Soulèvements de la Terre ou l’Affaire du Siècle qui sont des mouvements intéressants mais auxquels il manque l’aspect social et une réponse à ceux qui ont peur de la précarisation matérielle.
              S’il devait y avoir un mouvement d’éducation populaire quels pourraient être ses objectifs éducatifs ? Pour moi, ils doivent répondre aux inquiétudes liées justement à la peur de la précarisation par des solutions concrètes. Quelques pistes de formation :
              – formation à l’intelligence collective pour trouver des solutions locales
              – formation à la communication non violente afin, entre autre, de contre carré la communication violente des médias
              – formation ou entraide à la parentalité, constat professionnel d’un désarroi relativement fréquent aujourd’hui et qui pourrait être une porte d’entrée intéressante
              – former à l’économie locale solidaire en multipliant des centres de prêt de matériel et d’entraide ( initiatives déjà existantes mais à développer), autre porte d’entrée
              – valoriser le « faire par soi-même » qui valorise les personnes tout en permettant de faire des économies (bricolage, cuisine, jardin…)
              – éducation à la consommation dans le sens économique et santé

              Vous allez sans doute me dire qu’on est loin de grandes idées politiques et de la taxe Sismondi mais si on veut obtenir l’adhésion d’une large part de la population, cela ne peut passer que par apporter des réponses concrètes à leurs préoccupations. C’est d’ailleurs ce que prétend faire le RN en stigmatisant les immigrés avec un discours de bouc émissaire : si on les vire, tout ira mieux pour vous (moins de chômage, moins de trou pour la sécu, …) ! Même si ces promesses sont totalement fausses, personne ne propose d’autres solutions concrètes et identifiables rapidement. C’est le seul moyen de rétablir une adhésion aux valeurs de gauche d’une large part de la société. C’est ce que faisaient les syndicats à leur origine, ils apportaient des solutions concrètes et immédiates : formation, aides financières, coop… avant que de faire passer leurs idées.

              L’IA pourra certainement trouver sa place la dedans comme appuis, comme outil à ces objectifs mais l’IA n’a pas de problème de fin de mois ou de problèmes d’éducation avec ses enfants. Elle ne peut donc pas répondre à tout seule. L’intelligence déconnecté de la vie au quotidien, c’est, entre autre, ce qui a fait plonger le monde politique dans des abîmes de déconsidération et ne nous trompons pas, les résultats de ces élections ne sont pas une marque d’adhésion à des idées de gauche actuelles mais bien à un mouvement d’opposition à l’avènement du fascisme. Et encore, au moins 40% des électeurs ne s’y opposent pas et l’envisage sérieusement. Inverser la tendance est un énorme chantier qui ne se nourrira pas de « grandes idées politiques » mais de réponses concrètes et locales.
              Si la gauche est amenée à gouverner, ne nous faisons pas d’illusion, les puissances financières et européennes sauront lui mettre un muselière budgétaire. C’est le terrain qui est avant tout à reconquérir par une stratégie bottom-up, la version top-down est verrouillée.

              1. Avatar de CORLAY
                CORLAY

                Bonjour Pascal, je réponds à v/com du 8/07/24. Vs avez raison de parler d’éducation populaire et des associations (budgets restreints), je rajouterai, ns pourrions peut-être prévoir des regroupements de personnes pour : (faire lecture, faire des révisions de leçons avec des personnes de sté civile ayant de bons niveaux & sérieux qui souhaiteraient s’investir rien que pour le bonheur des gamins). Comme vous parlez des mouvements colibris, cela serait bien de le raviver (loisirs participatifs pour les gamins pour apprendre/découvrir la culture de la terre et son entretien (eau/rivières/fossés et endroits publics à nettoyer), apprendre à bricoler/fabriquer etc…Vs parlez de solutions concrètes : oui, cela serait super pour un grand nombre : fonder des collectifs/solutions locales (regroupement/petit marchés locaux sous couverts de petits/moyens producteurs de nourriture dans un local au niv.cité, prêt de matériel, entraide, je suis d’accord avec vous sur l’éducation à la parentalité bienveillante et également les enfants entre eux et les tiers (voisins, amis), etc…Je suis d’accord avec le faire soi-même cuisine (cela prend du temps, mais c’est meilleur et voire moins cher et bon pour la santé), éviter le gaspillage (l’apprendre également aux enfants, ne pas jeter produits/cartons dans la rue – geste écocitoyen). Quand vs parlez d’intelligence déconnectée, il y a du vrai, certains ne comprennent pas que notre monde et ses méthodes ont changé, ils ne comprennent pas les précaires (parfois subi), j’avais ma voisine à une époque qui gagnait 900 euros, et je n’étais guère mieux lotie, (pas trop d’études et les changements de technologies qui viennent bousculer le logiciel de certains. Notre ère à changer. J’insisterai sur le mot utilisé dans v/commentaire : solutions identifiables. Vous parlez d’inverser la tendance, c’est maintenant et pas demain. (stratégies bottom-up/top-down verrouillée). Le challenge est là et maintenant au lieu de la cacophonie…bonnes stratégies pour aujourd’hui et demain, Isabelle
                On vous souhaite tout le bonheur du monde
                Et que quelqu’un vous tende la main
                Que votre chemin évite les bombes
                Qu’il mène vers de calmes jardins
                On vous souhaite tout le bonheur du monde
                Pour aujourd’hui, comme pour demain
                Que votre soleil éclaircisse l’ombre – Qu’il brille d’amour au quotidien
                Puisque l’avenir vous appartient
                Puisqu’on ne contrôle pas votre destin
                Que votre envol est pour demain
                Comme tout ce qu’on a à vous offrir
                Ne saurait toujours vous suffire
                Dans cette liberté à venir
                Puisqu’on ne sera pas toujours là
                Comme on le fut aux premiers pas

          2. Avatar de CloClo
            CloClo

            Je ne suis totalement d’accord avec ton SUV, le glyphosate et constructions partout en ruralité, il y a des choses plus profondes psychologiquement et plus culturelles.

            1. Avatar de CloClo
              CloClo

              * Pas totalement

    2. Avatar de Grand-mère Michelle
      Grand-mère Michelle

      « …les campagnes et autres ruraliltés…se croient attaquées par les « wocolos » ou « woke-écolos »…
      Tout d’abord, il faut se débarrasser définitivement de ce « mot-valise » (d’origine anglophone…), le « wokisme », qui ne veut rien dire et a été propagé pour semer le doute et l’opprobe sur les multiples revendications légitimes de diverses minorités, dont les personnes réellement soucieuses d’écologie, (et qui, additionnées, forment une majorité redoutable pour les pouvoirs autoritaires) qui osent exprimer leur insatisfaction alarmée par rapport à la situation générale désastreuse d’injustice et de d’impéritie provoquée par des « dirigeant-e-s » politiques manipulé-e-s par les « puissances économiques » compétitives et oppressives, dangereusement écrasantes des volontés profondes des « peuples » déconsidérés(considérés comme « bêtes »).

      Depuis 20ans, ces minorités se sont logiquement emparées de cet outil de communication instantanée que nous utilisons ici nous-même, l’internet, pour clamer leurs convictions et leurs espoirs; et leur dépréciation sous le terme « wokistes », comme leur récupération par des « partis politiques » dépourvus d’objectifs précis et d’idéaux, sont habilement instrumentalisées pour les décrédibiliser.

      Nul doute que leurs voix ont soutenu hier « la Gauche » française, principalement pour contrer le fascisme menteur, diviseur et terrorisant.
      Nécessité pour tou-te-s les français-e-s, des villes et des campagnes, des villages et des « quartiers », de prendre le temps de se parler abondemment « en vrai », sans animosité, avec curiosité et sincérité, pour s’expliquer posément et se comprendre les un-e-s les autres.
      Tou-te-s pareil-le-s, tou-te-s différent-e-s, que voulons-nous vraiment, dans le fond?

      BRAVO et MERCI à tou-te-s les français-e-s qui se sont bougé-e-s hier pour sauver l’honneur de leur nation et de notre culture francophone encore fort attentive à l’égard de la domination des esprits par les discours de haine et de division, par la stimulation des plus bas instincts.
      Michelle, simple citoyenne belge, politiquement et philosophiquement essentiellement pacifiste(et, de grâce, pas « poutiniste » pour autant!)

    3. Avatar de Grand-mère Michelle
      Grand-mère Michelle

      « …démonter la partie superflue de leur (notre) activité… »
      OUI, comme c’est bien dit: délaisser le superflu pour revenir à l’essentiel, dans chaque pays, afin de relever les défis en tout genre!
      Investissement de fonds et de forces de travail et d’imagination dans la production locale (en fonction des ressources régionales) des biens de première nécessité(à répertorier), ce qui éliminerait la tyrannie des « marchés » et diminuerait les transports hyper-polluants par mers et par airs, internationaux et inter-continentaux. (Aussi supprimer le commerce « en ligne »)
      Continuer le combat contre les « Accords de Libre Échange » (ex:CETA, Mercosur) continuellement conclus en douce par une « Commission européenne » à mettre d’urgence au service des peuples(et voter, la prochaine fois, aux élections européennes pour établir un équilibre parlementaire plus juste: ce qui vient de se passer en France, d’appel à l’unification des forces vives et déterminées, pourrait aussi bien se passer dans d’autres pays/membres…)
      Etc, etc, etc…

  3. Avatar de Garorock
    Garorock

    La question est: qui Mélenchon acceptera t-il comme premier ministre qui ne soit pas de son cercle mais qui ne lui mette pas des batons dans les roues?
    Je laisse de côté la « nouvelle utopie réaliste » pour l’instant.
    Admettons que Macron nomme ce premier ministre choisi par le NFP à Matignon: que pourra t-il faire sans majorité à l’assemblée?

    1. Avatar de CloClo
      CloClo

      Franchement, j’ai des doutes sur l’issue du scénario. Le pays est carrément à droite dont 35 % de droite très dure carrément xénophobe ou raciste. Et le RN ne va pas se laisser embarquer sur la retraite à 60 ans malgré son programme, ni sur les augmentations de salaires, ils l’ont jamais fait. Ils vont tous tortiller du cul. Je ne vois pas comment ça peut passer depuis la gauche à l’assemblée. Rien du programme du NFP ne trouvera une majorité j’en ai bien peur !

      1. Avatar de CloClo
        CloClo

        Maintenant que le péril a était repoussé, les travers et la gestion libérale vont reprendre leur force. La majorité est à droite, pas à gauche.
        Peut-être un premier gouvernement issue de la gauche mais je lui donne 3 mois… enfin c’est tellement le bazar et la pagaille que ça relève de la divination !

      2. Avatar de Pascal
        Pascal

        Même questionnement que Cloclo. Qu’est-ce qui empêche Ensemble + LR de faire alliance et passer sous le nez de NFP ?
        Majorité absolue 289 sièges indispensable pour faire passer des lois.
        NFP 180 sièges manque 109 sièges pour faire passer des lois ! Ou puiser dans les réserves ?
        Ensemble + LR 225 sièges manque « seulement » 64 sièges pour faire passer des lois et ils peuvent trouver appuis dans le RN.
        La Gauche fête un peu vite une victoire qui reste à prouver en attendant la nomination du 1er Ministre.
        Une autre hypothèse serait :
        NFP + Ensemble 338 sièges donc majorité absolue, ce qui plairait bien à Manu sur le principe mais est-il prêt pour un virage à gauche ? Rien n’est moins sûr et une bonne partie de Ensemble déjà bien fracturé avant les élections pourrait faire défaut en cas de vote pour des lois de gauche.
        La partie n’est pas jouée. Ou plus exactement : Mesdames, Messsieurs les jeux sont faits, rien ne va plus !

        1. Avatar de Dup
          Dup

          Macron + LRcanal historique + PS = 293 Majorité absolue…. Si quelques socialiste font la fine bouche ils se trouvera bien quelques écolos et/ou PC a se rallier contre un portefeuille ministériel…

          1. Avatar de ilicitano
            ilicitano

            Un scénario de gouvernement d’Union Nationale qui exclurait LFI et le RN , considérés comme extrême , et où la Macronie resterait maitresse du jeu.

            En plus Macron , comme Président et Hollande , comme potentiel 1ier Ministre, ont une histoire commune.

            😂😂

            1. Avatar de Dup
              Dup

              Ca va prendre quelques jours et puis le foot et les JO, en pleines vacances, ça va passer tout seul, même pas besoin de vaseline.

            2. Avatar de Garorock
              Garorock

              Autre scénario (nous avons encore quelques jours pour nous amuser)
              Macron + LR = majorité relative. Donc premier ministre L.R: Wauquiez, Bertrand, Darmanin….
              Formation d’un gouvernement qui mettra en place les premières mesures proposées par le R.N. Celles qui les dérange le moins: « Hé les amis du peuple, vous voulez plus aider les français?! »
              Et si cela ne suffit pas, ce gouvernement fera passer par 49.3 les mesures du R.N que les français réclamaient un peu en miroir avec celles proposées au NPF.
              Tout le monde sera content. Macron reste en haut de l’affiche. Attrape couillon garantit!
              (Ce commentaire a été sponsorisé par MacKinsey)

              1. Avatar de Garorock
                Garorock

                Et le bidule tiendra bien un an.
                Le temps nécessaire pour que R.N se « professionnalise » encore un peu et que le NFP se consolide en se démocratisant…

              2. Avatar de Ruiz
                Ruiz

                @Garorock Autre « scénario » , comme Edouard Philippe « young leader » qui avait soutenu Rocard puis créé l’UMP et toujours proche d’Alain Juppé était en 2017 probablement pressenti pour être premier ministre, rallié à Fillion, s’est retrouvé celui de Macron après son élection surprise, en 2024 le mobile Eric Ciotti président des LR, allié au RN dans l’hypothèse d’une marée électorale et visant sans doute un tel poste d’ouverture en cas de majorité juste et en remplacement d’un Bardella un peu jeune et pas assez préparé, pourrait devenir premier ministre de Macron dans un renversement d’alliance et d’ouverture rameutant les LR ensemble avec même en prime quelques RN attirés par le pouvoir, pour la prise en compte dans la lignée de la loi immigration des souhaits politiques exprimés par quelques millions de votants notamment aux européeennes et couper l’herbe sous le pied à Marine (Le Pen) en lui otant un atout pour 2027 !

          2. Avatar de Pascal
            Pascal

            On prend les mêmes et on recommence ! Ouais, tout à fait plausible. Mais Macron Président et Hollande Premier Ministre, qu’elle catastrophe pour l’image de la politique et boosteur pour le RN en 2027. Gare au tsunami brun ! Une fois de plus les électeurs auront le sentiment d’avoir été floués et ne se mobiliseront pas pour faire barrage. Macron aura juste gagné 3 ans avant de passer la main à Marine.
            Avec au passage, un bel éclatement stratosphérique du NFP. Merci François !

            1. Avatar de ilicitano
              ilicitano

              Un des mémoires d’études de Macron était lié au penseur politique Machiavel

              Mémoire : Le Fait politique et la Représentation de l’histoire chez Machiavel. (E. Macron)

            2. Avatar de Ruiz
              Ruiz

              @Pascal François ayant réussi avec 43 % des voix son élection irait au perchoir pour atteindre ce que la mère de ses 4 enfants n’avait pas réussi (encore !).

              1. Avatar de Pascal
                Pascal

                François est avant tout l’image d’une trahison. Son mandat présidentiel a été l’exact contraire de ses promesses de campagne. Il est la représentation de ces élus PS que personne ne veut plus voir sauf dans son département. Il ne peut que porter préjudice au NFP s’il se met en avant de la même manière que Mélenchon. Ils sont la représentation d’une gauche fin 20eme siècle qui a disparu avec le PS. Sans renouvellement des têtes d’affiche, les gens ne suivront pas au niveau national surtout pour les jeunes générations. Quand est-ce que les partis vont comprendre ça ?😮‍💨😡🤬

                1. Avatar de Artiste
                  Artiste

                  Demander donc à hollande et Melanchon de présenter leur feuille d’impôts,je crois que beaucoup n’en croiraient pas leurs yeux

          3. Avatar de Ruiz
            Ruiz

            @Dup C’est à dire la (re)constitution de l’UMPS sans voile mais sans Macron, que celui-ci avait voulu constituer à sa dévotion sous des oripeaux rénovés (et réussi en 2017) et qui s’est rabougrie depuis sous son égide en 2022 et maintenant.

        2. Avatar de Philippe Vogt-Schilb
          Philippe Vogt-Schilb

          Le but n’est pas de trouver une coalition a plus de 289 mais une solution qui trouvera en face d’elle moins de 289 en cas de motion de censure : le RN ne votera pas, par souci de « responsabilité », une censure avec le NFP -> un gouvernement « Attal-bis plus blanc que blanc » reste possible, voire probable. Ne rien changer pour que rien ne change ! Le 49-3 a de beaux jours devant lui.

          1. Avatar de timiota
            timiota

            Et Ensemble, par souci de responsabilité, pourrait ne pas voter de censure avec le RN !
            En se faisant simplement l’arbitre des élégances entre LFI et le reste du NFP (regarder qui a proposé le projet de loi, et un peu son contenu quand même…)

        3. Avatar de François M
          François M

          1) LR ne voulait pas « se compromettre » avec Macron avant la dissolution, je ne les vois as changer d’avis maintenant, surtout qu’ensemble ils n’auront pas la majorité.
          2) Mélenchon s’autodétruit en expulsant les meilleurs de LFI (Ruffin, Autin, Corbière, …). LFI devient une coquille vide qui finira par mourir de sa belle fin.
          3) Du coup, cela laisse le champ libre pour le reste du NFP pour le choix du premier ministre. C’est cette alliance qui est sortie première des élections, donc contrairement à ce que laisse entendre Ensemble, ce ne seront pas les macronistes qui feront le jeu, mais bien NFP. NFP qui doit rester unie, le premier qui sort perdra les prochaines élections. Il faudra donc dans le gouvernement des membres de LFI, du PS, de EELV, du PC, de Place Publique, et, si Ensemble souhaite jouer le jeu, d’Ensemble.
          4) Si Ensemble tente de bloquer, il faut à tout prix montrer que c’est eux qui bloquent la vie politique, et non le NFP.

          La France est sans doute de droite, mais elle a choisi de mettre en tête la gauche. Et ce n’est pas que symbolique, ni stratégique. En effet, les reports de voix au second tour macronistes ou LR –> NFP sont moindres que les reports de voix NFP –> macronistes ou LR. NFP est légitime à rappeler à ces gens qu’ils ont sauvé la peau d’une partie de leurs députés grâce à la gauche, d’autant plus que cette dernière c’est « plus désistée » que Ensemble (ne parlons pas les LR qui sont honteusement restés dans le ni – ni).

          En conclusion, le choix « gauche » est plus important que ce que donne le résultat en siège.

          1. Avatar de Garorock
            Garorock

             » elle a choisi de mettre en tête la gauche. »
            On ne doit avoir le même camembert devant les yeux!
            200 pour la gauche, cela fait 389 pour la droite!
            Les désirs de la gauche ne font pas partie de la réalité de M Macron.

            😎

            1. Avatar de François M
              François M

              La droite et l’extrême droite ne gouverneront pas ensemble, c’est assez facile à comprendre.
              LR ne veut pas gouverner avec Macron.
              Donc la seule force politique restante la plus puissante qui est susceptible de gouverner est la gauche.
              C’est la seule chose importante à retenir.

              1. Avatar de Garorock
                Garorock

                 » LR ne veut pas gouverner avec Macron »
                L.R ne voulait pas. Nuance! Depuis y’a eu les élections et la « trahison » de Ciotti.
                Macron et L.R ont fait voter la loi immigration (copier-coller d’une loi du R.N,) ils peuvent en faire voter d’autres….

                1. Avatar de timiota
                  timiota

                  SI les LR sont pas trop cons, ils pourraient laisser Ensemble se griller avec le NFP (détricotage de qqs lois Macron emblématiques, retraite, chomage, immigration) et se mettre en avant comme « les gens sérieux dans la salle » en 2027, en proposant de revenir « aux fondamentaux » ~ »le macron de droite mais l’original de droite pas la copie macron qui n’a jamais su naviguer « vraiment au nom des intérêt de toute la nation » ou discours post-séguiniste et medef-compatible de ce type…

  4. Avatar de Thomas jeanson
    Thomas jeanson

    L’image que Paul a choisi est très  » solar punk  »

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Solarpunk

    Une tentative de dessiner un futur dans laquelle il y a pas mal de bonnes choses,

    A commencer par une perspective désirable, tout simplement.

  5. Avatar de vincent Rey
    vincent Rey

    L’opinion française se disperse, perdue dans ses questionnements…

    Certes, le barrage a fonctionné. Mais ne soyons pas dupes : le RN fait une progression très inquiétante. Il devient le premier parti de France, en GAGNANT 55 SIEGES.

    La répartition des sièges, et les résultats contraires à ce que laissait croire les sondages, montrent que l’opinion est perdue. Une partie du corps électoral a « joué » avec les partis, certainement pour FAIRE PEUR AU CORPS POLITIQUE dans son ensemble. L’opinion cherche donc des réponses, qu’elle NE TROUVE PAS DANS L’OFFRE POLITIQUE.

    C’est le moment de lui en donner, des réponses, en dénonçant les mensonges économiques qui ont cours depuis des dizaines d’années. Ce sont ces mensonges qui sont AU COEUR DE L’INCOMPREHENSION DES FRANCAIS.

    LE TOUT PREMIER DE CES MENSONGES répété par presque tous les économistes consiste à dire que « la productivité baisse » : or un ouvrier de 1949 faisait 2 voitures par an, un ouvrier de 2020 en fait plus de 80, et donc la productivité n’a pas cessé d’augmenter, et elle continuera à le faire drastiquement avec l’Intelligence Artificielle.

    LE SECOND DE CES MENSONGES, c’est la réalité du chômage et le non-dit sur sa conséquence majeure, la désintégration sociale en cours et les atteintes multiples au « vivre ensemble ». Il n’y a pas 3 millions de chômeurs, il y en a trois millions, auquel il faut ajouter au moins 5 millions de gens en âge de travailler, qui sortent de la statistique, en n’étant plus inscrits nulle-part. On ne sait pas ce que font ces 5 millions pour vivre…

    Quiconque appelé au poste de premier ministre, et qui ne dénoncerait pas ces deux mensonges, dévoilera immédiatement son immobilisme, et sa soumission au « There is no alternative » de Margaret Thatcher, à l’instar de ses prédécesseurs. Et je mets en garde certains socialistes qui seraient tentés d’ »aller à la soupe » en perpétuant ce mensonge.

    Il ferait alors une énorme erreur, car après ce dernier avertissement de l’opinion, il ne lui restera plus qu’à voter pour le RN au présidentielles, pour que le corps politique comprenne VRAIMENT qu’il refuse cette continuité, et la désintégration sociale en cours.

    Findutravail.net

    productivité : https://www.findutravail.net/index.html#croissance-emploi
    chômage : https://www.findutravail.net/index.html#chomage2021

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @vincent Rey

      la valeur travail n’est plus une valeur refuge pour la gauche . La gauche doit changer de logiciel et préparer un avenir basé sur des fondements humanistes .

      1. Avatar de vincent Rey
        vincent Rey

        Ces fondements ne peuvent naître que d’une nouvelle analyse. (celle de T. Parrique par exemple)

    2. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @vincent Rey De ces 2 « mensonges » :
      Le gain de productivité stagne, il est plus faible dans les services vers lesquels se réfugie notre économie. Quelle productivité des employés d’agence bancaire ? elles ferment.
      La productivité de l’ouvrier automobile est bonne mais elle ne concerne que l’ouvrier du constructeur qui assemble, beaucoup étant réalisé par des sous-traitants. Et cette productivité n’est pas l’apanage de notre pays, elle est aussi performante en Chine ! Celà ne nous donne aucun avantage compétitif dans un monde commercial ouvert de l’OMC auquel l’U.E. adhère. Les usines automobiles résiduelles seront en slovaquie ou bientôt en ukraine et à capitaux chinois.

      Pour LE SECOND DE CES MENSONGES à savoir la population face au travail.
      Les chiffres du chomage ne sont en effet qu’un aspect partiel des choses.
      Le vrai travail existe, il suffit de voir qui occupe ces postes.
      Ce ne sont pas les 3 millions de chomeurs, ni les 5 millions probablement inemployables par l’offre actuelle d’emploi.
      Le travail dur fatigant, dont personne ne veut existe mais regardez par qui sont occupés ses postes, par du personnel plein d’espoir ayant montré sa détermination à travers les difficultés d’une immigration parfois illégale, qui sert de filtre de qualification au recrutement (motivation).
      Augmenter le Smic est peut être une solution (mais que signifie-t-il dans une économie d’indépendants uberisés ?) en rendant inemployable les personnes non qualifiées (ôtant tout espoir d’emploi aux migrants extra européens) et en transformant les postes par des conditions de travail moins rebuttantes (physiquement) , mais le stress purement intellectuel en résultant souvent notamment par le suivi informatisé généralisé n’est pas acceptable pour tout le monde.
      A moins que l’IA ne se charge discrètement de la surveillance du travail accompli pour nourrir les bases de gestion …

      1. Avatar de vincent Rey
        vincent Rey

        Ce qui est contestable, et qui doit être dénoncé fermement, c’est ce calcul de la productivité individuel, sur la base de la valeur ajoutée générée globalement.
        Alors avec 8 millions de gens SANS activité déclarée, sur une population active de 42 millions, il est évident que la productivité baisse selon ces critères.

        C’est un peu comme la réforme des retraites : quand le nombre de cotisants passe de 3 à 1, il est évident qu’il se pose un problème, mais c’est parce qu’il n’y a plus assez de cotisants, et non pas parce qu’on ne travaille pas assez

        C’est toute cette « foutaise économique » qu’il faut dénoncer à gauche, si on veut enrayer la progression du RN

        on a deux ans

      2. Avatar de vincent Rey
        vincent Rey

        erratum : le calcul de la productivité est erroné, mais pas pour la raison que je donnais, puisque ce calcul ne tient compte que des gens qui travaillent

        Mais ce calcul en bénéfice de la productivité n’a plus aucun sens, dans un contexte de concentration extrême : il y a maintenant une multitude d’entreprises individuelles qui ne gagnent presque plus rien, et d’autres qui gagnent énormément, en n’embauchant presque plus personne.

        et donc ce calcul de productivité, c’est un peu comme faire la moyenne du temps mis pour courir le 400m en mettant ensemble ceux qui courent le plus vite, et ceux qui courent le plus lentement ! On est d’accord pour dire que ce serait ridicule…

        Il vaudrait mieux maintenant parler de « productivité en nature », comme je l’ai fait en évoquant ces 80 voitures par an, que peut fabriquer un seul ouvrier de l’automobile des années 2020, contre 2 en 1939…

        La concentration de l’économie que l’on ne questionne même plus =>
        https://www.findutravail.net/index.html#Loreal

        findutravail.net

  6. Avatar de Dup
    Dup

    Je suis étonné que les Socialos aient tenue la nuit sans trahir, ils devaient manquer de sommeil. Le diable se cache dans les détails : Kéké et Fiat rentre à la maison et Guiraud et Boyard sont réélu… No comment… Le NFP passera t il la journée?

    1. Avatar de Thomas Jeanson
      Thomas Jeanson

      Une idée, à part qu’ils sont tous nuls, surtout les socialos ?

      1. Avatar de Dup
        Dup

        Contraindre les Macronistes a tomber par la censure conjointement au RN, un gvt de gauche qui s’en tient à un vrai programme de gauche. Que voulez faire de plus. Les vrais gagnants sont le RN ils ont encore doublé leur députés, et c’est le premier parti à l’assemblée. Ne nous en déplaise, on est encore dans le déni.

        1. Avatar de François M
          François M

          C’est peut-être le premier parti, hélas pour eux, il faut une coalition. Et NFP est la première coalition.

  7. Avatar de Khanard
    Khanard

    Bonjour à toutes et à tous !

    je me suis endormi avec un espoir , je me réveille avec le cafard .

    Allez donc pourquoi as tu rêvé d’une victoire à la Pyrrhus ? Mais non la victoire est là….mais sur des cendres .

    résultats officiels ministère de l’intérieur

    1) RN 8754062 voix

    2) Union de la gauche 7005527 voix

    3) Ensemble ! 6314555 voix

    4) LR 1474722 voix

    5) DVD 980548 voix

    6)DVG 401063 voix

    Alors ne nous leurrons pas . Le RN reste le premier parti des suffrages exprimés .

    Si on tient compte des partis conservateurs et ultra conservateurs 17 523 887 voix , les partis progressistes 7406590 voix

    Alors qu’on le veuille ou non , grâce au barrage républicain , le NFP a une majorité relative , mais c’est là que notre Pyrrhus intervient .

    Car il est indéniable que les conservateurs modérés vont aller chasser vers les ultras . Darmanin en est un excellent exemple (comme le fut Valls en son temps )

    Et pour être absolument honnête le PREMIER parti de France reste les abstentionniste avec 14 458 200 .

    Alors si la gauche veut gager c’est LA qu’elle doit s’investir . En sauvegardant l’UNION (on le voit bien les chiens de garde de la bourgeoisie ont déjà fragmenté la gauche par le truchement des tableaux ) , nous avons trois ans pour cela .

    1. Avatar de ilicitano
      ilicitano

      Aux élections de 2022
      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_fran%C3%A7aises_de_2022

      le RN avait fait : 3 589 269 voix au deuxième tour
      vs 8 754 062 le 07/07/2024

      Il y a bien eu le barrage républicain pour l’élection des députés, par contre le nombre de votants RN a fortement augmenté .

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        @ilicitano

        c’est bien de le rappeler . La question fondamentale est : qu’est ce qu’on fait de ces 8 754062 votants de RN .?

        on les stigmatise ? on les pourchasse ? on leur fait les yeux doux au gré de lois liberticides ?

        Sont ils devenus les « perdus » de la République ?

        pas facile

        1. Avatar de Tom
          Tom

          On leur exprime de la gratitude les rares fois où ils expriment quelque chose de bon et on les encouragent à poursuivre !

      2. Avatar de Pascal
        Pascal

        Comparaison 1er et 2eme tour législatives 2024
        https://www.resultats-elections.interieur.gouv.fr/legislatives2024/ensemble_geographique/index.html
        Les chiffres du Ministère de l’Intérieur sont surprenants et me pose question sur leur fiabilité :

        Inscrits 1er T = 49M / 2eme T = 43M soit une perte de 6M d’inscrits entre les 2 tours ???

        %tage d’abstention idem entre les 2 tour

        Nombre de votants 33M au 1er T contre seulement 29M au 2eme T soit une perte de 4M de votants

        Votes exprimés 32M au 1er T et seulement 27M aux 2eme T soit – 5M de votes exprimés

        Quelqu’un a une explication ?!
        Est-ce qu’il y a plus fiable que le Ministère de l’Intérieur ?

        1. Avatar de CloClo
          CloClo

          Oui c’est pas très clair ces chiffres entre les deux tours !

          1. Avatar de Paul Jorion

            Tombent, les circonscriptions où il y a eu élection au premier tour.

        2. Avatar de Ruiz
          Ruiz

          @Pascal Serait-ce des résultats partiels ? ou les listes auraient elles été corrigées entre temps : nouveaux inscits ayant atteint 18 ans, morts subites, déménagement, changement de logiciel de synthèse, effet des IA … sur les bases et les calculs dans le processus …
          Reste que les élections sont relativement localisées comme le calcul peut-être.

          Les inscrits pour les européennes sont différents du fait de l’aspect communautaire. mais le nombre ne devrait pas être aussi différent.

        3. Avatar de Tout me hérisse
          Tout me hérisse

          Dans les circonscriptions où il y avait un élu (quelle que soit sa couleur politique) au premier tour, il n’y avait plus, de la part des électeurs, motif à se déplacer, ce qui pourrait expliquer cela ?

          1. Avatar de Khanard
            Khanard

            @Tout me hérisse

            ah oui cela pourrait être une explication . Ce serait le nombre d’inscrits appelés à voter . Plausible.

          2. Avatar de timiota
            timiota

            Oui, c’est évidemment cela, on enlève les 12% d’élus au premier tour, c’est des circo plutôt assez peuplées (les LFI-istes de l’Est de Paris par exemple), donc ça peux enlever 15% de votants.
            (chiffres « typiques », pas les vrais)

          3. Avatar de François M
            François M

            oui, le calcul est fait sur les électeurs « appelés à voter ». Ceux qui sont dans une circonscription où un candidat a été élu au 1er tour ne sont plus « électeur ». A la marge, il y a aussi quelques ajouts (18 ans) et suppressions (décès) entre les deux tours.

        4. Avatar de éponine
          éponine

          Il y a moins de votants car près de 70 députés ont été élus dès le premier tour; ça fait donc un paquet d’électeurs qui n’ont pas eu besoin de se déplacer.

          1. Avatar de Pascal
            Pascal

            Bien vu. Ça complique un peu pour comparer les 2 tours.

            1. Avatar de timiota
              timiota

              Il faut faire des règles de trois (« la règle de Troyes n’aura pas lieu » est un peu la perception d’un scientifique comme moi vs. la facilité du public moyen à se plier sans renâcler à l’exercice… pourtant instructif si on prend le temps de voir quels carottes et quels poireaux y furent pondérés.

              1. Avatar de Pascal
                Pascal

                Je fus également un adepte de la règle de trois que j’abandonne de plus en plus concernant les êtres humains. Les biais statistiques sont souvent très réducteurs quand on cherche à se faire une idée de la complexité humaine !😉😄
                Je continue seulement à m’en servir pour construire ma maison. Là au moins c’est carré 🤣

                1. Avatar de Timiota
                  Timiota

                  Thales(e) Blaise, un triangle psychologique a au moins 6 règles de trois, j’en conviens.

                  1. Avatar de Pascal
                    Pascal

                    Le produit des extrêmes est égal au produit des moyens !
                    Je ne sais pas si ça vaut aussi en politique ?😂

        5. Avatar de Khanard
          Khanard

          @Pascal

          effectivement cela m’avait échappé . Perso je n’ai pas d’explication.

      3. Avatar de éponine
        éponine

        Bonjour Ilicitano,

        Il est clair que les votes pour le RN ont augmenté depuis 2022, mais ils n’ont certainement pas « triplé », et au vu de la dynamique provoquée par le succès aux Européennes, je ne trouve même pas ça si probant.

        En 2022, Marie Le Pen a eu 8M + 13M au 2e tour. Bardella est à 10,5M de voix au 1er tour, alors que l’enjeu était au moins aussi fort qu’une présidentielle.

        Je ne m’appuie pas sur les chiffres du 2e tour car il y a eu 39 députés élus, des désistements, des barrages… ou pas. Bref, ça me semble un peu périlleux d’attribuer aux partis (tous, pas seulement le RN) le nombre d’électeurs du 2e tour.

        En comparant les 1er tours de 2022 et 2024, on a :
        Votes exprimés : + 9.310.000 (32M vs 22M en 2022)
        LR : – 460.000
        Ensemble: + 570.000
        RN : + 6.400.000
        NFP: + 3.160.000

        Les 9 millions d’électeurs en plus cette fois-ci se répartissent entre le RN et le NFP.

        Aucun candidat RN ne s’est désisté (seulement deux ou trois) et ils ont eu 39 députés au 1er tour. Ils ont 500.000 voix de moins au 2e tour.

        Je pense que le RN n’a plus de réservoir de voix, il tourne autour des 8-10 millions, mais il y reste encore 3 Français sur 4 qui n’en vondront pas.

    2. Avatar de pierre guillemot
      pierre guillemot

      Lettre d’un ami qui en a beaucoup et écrit ses réflexions à leur usage et pour son plaisir.

      https://www.dropbox.com/scl/fi/x4t5ekke2da4bg4ccqmxe/ecrit-20240704.pdf?rlkey=qzr0o3467587qsiku6ctjmib5&dl=0

      Le centre de son raisonnement « … un tiers de la population (33,15 % très exactement, soit 10,6 millions de personnes) … » correspond à peu près au résultat du premier tour des législatives, mais je soupçonne qu’il avait écrit juste après les élections européennes. Il aurait aussi pu écrire la même chose ce matin.

      A part ça, le poids d’un député Rassemblement National (le nombre de voix divisé par le nombre de sièges) est passé du million et demie en 1997 (un élu Front National) à 61.000 (143 élus), ce qui est nettement plus que les autres mais dans le même ordre de grandeur (moyenne 47.000). C’est ça aussi la normalisation, et mon ami n’a peut-être pas raison de voir tout en noir.

      1. Avatar de Khanard
        Khanard

        @pierre guillemot

        merci pour cet exposé .

  8. Avatar de Khanard
    Khanard

    M. Jorion ,

    comment y travailler ?Mélenchon a accompli le job , il DOIT se retirer de la vie politique . Premier pas.

  9. Avatar de Fallait que ça sorte
    Fallait que ça sorte

    Effectivement, il faut retrouver les électeurs du RN…ils gagnent en nombre de voix, et la défaite, pour eux, hier, est un coup de massue de plus. Un sentiment de trahison et de perte de confiance (supplémentaire) envers les institutions démocratiques. Il faut y penser ! Comme tous, ils cherchent à être heureux !
    Allez !
    -Gratuité pour l’indispensable !
    -Cataclysme climatique :
    1/ sauvons ce qui peut encore l’être, protégeons ce qui peut encore l’être. Sans imposer le vélo dans les campagnes (surtout ds les Alpes), soyons sérieux !!!!!!!!!!!!!!!
    2/ organisons la solidarité envers ceux qui perdent déjà tout (inondations, incendies, fissures…)et qui vont être de plus en nombreux dans les prochaines années.
    -Tolérance partout, tout le temps ! Respect de toutes les religions et spiritualités, et non-croyances, mais également des femmes, des LGBT, des noirs, des blancs, des jaunes, etc. Bref, Liberté, Égalité, Fraternité !

    1. Avatar de Tout me hérisse
      Tout me hérisse

      Ensemble a sauvé la mise, tout comme la NFP a pu faire un score inattendu, en raison du système de désistement mis en place au second tour, ces désistements suscitent d’ailleurs l’ire du RN, lequel considère que l’on a ‘volé’ son élection !
      Une simple modification du mode de scrutin, allant dans le sens de la proportionnelle, ne résoudra pas vraiment la représentativité des élus, et le pourquoi ils ont pu être élus, car le fond du fond du problème doit être extrait de l’analyse profonde des raisons portant les électeurs vers l’un ou l’autre partis extrême et découlera ensuite l’obligation d’imaginer les solutions viables à apporter…

  10. Avatar de Régis Pasquet
    Régis Pasquet

    Et maintenant quelle méthode pour une visions positive de l’avenir ?

    la diversité des opinions représentées à l’Assemblée depuis le 7 juillet 2024 me fait penser à un panel que l’on aurait réuni pour organiser une Conférence de Citoyens. La plupart des opinions sont représentées ou bien ont eu la parole (comme le NPA par exemple.)
    Eh bien, profitons-en pour mettre au même niveau de connaissances les différents députés nouvellement élus.
    Réunissons-les et demandons-leur d’établir un état des lieux de la réalité de la France. (Je ne crois pas que l’on puisse parler de gauche et de droite sans avoir pris la précaution de dire de quoi il pourrait s’agir de nos jours.)
    Quelle est la réalité de la situation écologique, de la réalité de la situation sociale, de l’état et de l’utilisation des ressources , de la réalité démocratique.
    Donnons- leur plusieurs mois pour s’informer et débattre à l’aide de scientifiques sous le regard des médias et donc des citoyens.
    Nous leur demanderons de répondre à cette question: Comment remettre le pays en marche ? en faisant des préconisations sur lesquelles une grande majorité de députés se mettraient d’accord. (Dans un consensus indispensable.)
    Le temps viendra ensuite de former un gouvernement d’union nationale qui proposera de nouvelles règles démocratiques et des orientations programmatiques fortes.. (En attendant un gouvernement provisoire suffira).

    Tout cela exigera de surmonter les difficultés que l’on écartait jusqu’à lors d’un revers de main et cela avait pour conséquences de maintenir au pouvoir les puissants, les riches qui veillaient toujours à la préservation de leurs argent.

    C’est incomplet, assurément mais chacun apporte se pierre, n’est-ce pas ?

    1. Avatar de timiota
      timiota

      Et interdisons à CNews autre chose que le tiercé et le foot pendant ce temps là. Sinon polarisation assurée sur le dernier vol de sac à main de Mamie Josette volée par un individu au faciès zabaïoné dont la trottinette électrique est fichée S, bien que d’un modèle jésus-marie-joseph cacher de chez hallal.

  11. Avatar de Luc
    Luc

    Trouver une moyen de laisser traîner, négligemment, des exemplaires de votre livre programmatique “Vers un nouveau monde”, sur les bancs de l’assemblée! 😁

  12. Avatar de Hadrien
    Hadrien

    Le gros problème de la gauche – comme de la droite – sont les promesses insensées en matière de hausse infinie de pouvoir d’achat, et donc de pouvoir de polluer sur un territoire aux ressources finies.
    La gauche LFI y ajoutant le problème de l’islamo – wokisme.
    Je crains donc que les 3 ans qui viennent ne préparent une présidence RN, surtout si Le Pen se retire.

    1. Avatar de timiota
      timiota

      Que des soleils informés réellement succèdent aux aurores bolloréales, et pas mal de choses prendront une autre voie.

      1. Avatar de Thomas Jeanson
        Thomas Jeanson

        Ah oui, bon sang, l’islamo wokisme, c’est vrai,

        Nous aussi faut qu’on trouve une locution fourre tout,

        Qui résume et amalgame le néolibéralisme catho zombie écocidaire

        ça nous fera gagner du temps…

        Je propose NOC

        C’est court, ça claque, et puis l’anagramme est à leur portée…

        1. Avatar de timiota
          timiota

          Oui, on aura des « fichés NOC » qui eux ne risqueront pas grand chose , pas comme eux laissent planer la suspicion de faire de toi un « fiché S ».
          Cas particulier de l’antisémitisme et du risque de « croix dans le dos » à gérer le plus posément possible.
          Un peu plus facile depuis quelques heures, un fou furieux comme Meyer Habib n’étant plus député de la 8ème circo de l’étranger (celle de Grèce Turquie Chypre Israël de mémoire, ce dernier pays faisant le gros des voix FR).

          1. Avatar de Hadrien
            Hadrien

            @Timiota et T.Jeanson:
            Je vous pose 2 questions:
            1) Croyez vous que les promesses de la gauche sur la hausse du pouvoir d’achat soient:
            1.1: possibles;
            1.2: compatibles avec la crise environnementale.
            2) Définissez vous le Hamas comme :
            2.1: terroriste ;
            2.2: résistant.

          2. Avatar de Tout me hérisse
            Tout me hérisse

            Enfin, Meyer Habib va pouvoir passer ses nerfs dans la culture de la terre, dans l’un ou l’autre kibboutz de son pays de coeur… 😋

  13. Avatar de Alex
    Alex

    Si les chiffres donnés sont exacts, le rapport de force est clair et n’est pas très engageant :
    Total des voix RN + LR : environ 9 millions.
    Total Front Populaire : environ 7 millions.
    Total des voix macronistes : environ 6 millions.
    Si on considère que les macronistes sont plutôt de droite, et les lois votées depuis 2017 vont dans ce sens, alors la droite et l’extrême droite font environ 15 millions de voix contre 7 millions pour la gauche.
    Conclusion : faut pas se louper, car la prochaine fois, on risque de basculer du côté obscur !

  14. Avatar de Gépé
    Gépé

    Juin 2024 a été le plus chaud jamais enregistré?

    Et nous pourrions continuer à penser comme si de rien n’était.

    Nous pourrions trouver séduisante la sociale démocratie qui n’a pas compris la crise écologique, la croissance et les dérives mortifères de l’extracto – productivisme… La catastrophe que représente ce système économique et financière. etc
    Pour moi, il s’agit de la nouvelle manière de définir la gauche et la droite.

    1. Avatar de timiota
      timiota

      Oui, et Tondelier a compris le logiciel, à défaut d’être la plus « capée » politiquement.
      Je me demande quand même si le succès des candidats EELV n’est pas, par rapport aux situations de 1er tour, un des plus réussis, et si cela n’est pas un critère d’adhésion.
      J’aurais infiniment apprécié que Rachel Keke l’emporte en 94 (notamment l’Haÿ les roses, où les émeutes de juillet 2023 avaient atteint un sommet), mais il en a été autrement…

    2. Avatar de CORLAY
      CORLAY

      Bonjour Gépé, ce que vous décrivez est d’une manière exacte. Mais sachant, qu’il y a du pétrole en Afrique et au Pôle Nord alors, je ne sais pas, il y a de la marge ??? Je suis consciente de moins utiliser de CO2, c’est pourquoi peut-être ns avons un temps pourri. Isabelle

  15. Avatar de Christian Brasseur
    Christian Brasseur

    A quand un grand modèle de langage pour mettre fin à cette cacophonie? La langue française qui est censée être bien outillée pour un échange correct au sein d’une société ne semble pas du tout à la hauteur pour trouver le contrepoint 😀. Mes chers amis d’Outre- Quiévrain, prenez exemple sur nous les p’tits Belges…nous ne parlons peut être pas bien le français, ni le néerlandais (plutôt le flamand) mais au moins nous parvenons à nous « arranger »(s’agit-il d’un belgicisme?) en d’autres termes à nous comprendre.

  16. Avatar de Pad
    Pad

    Si le prochain premier ministre était issu de la gauche, il serait judicieux de choisir Monsieur Paul Jorion comme conseiller spécial.

    Son travail colossal et sa vision d’avenir digne de ce nom en font le candidat idéal pour ce rôle, si toutefois il accepte la mission 🙂

  17. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    La France des blocs – Déblocage – La tendance

    Comment débloquer la France des blocs

    Un gouvernement est théoriquement la conséquence de notre démocratie .
    C’est le premier parti en terme de députés qui devrait présenter un premier Ministre qui lui-même présenterait un gouvernement.

    1- NFP est la première coalition de partis en tête , largement non majoritaire
    Son dirigeant emblématique est Mélenchon,
    Ruffin s’étant mis à l’écart pour ce qu’il considère: le boulet Mélenchon.
    Un boulet pouvant avoir 2 significations métaphoriques :
    * le boulet à la cheville
    * le boulet dans le canon

    Mélenchon étant plutôt à l’image du boulet dans le canon
    Soit.

    Le problème est que NFP est une coalition hétéroclite avec des visions sociétales, économiques , ..divergentes.

    Méchenchon à Matignon
    Mélenchon a gardé toutes ses capacités cognitives contrairement à Biden et à une vision sociétale.
    et puis des ministres avec leurs compétences
    * Sandrine Rousseau Ministre de l’économie et des finances grâce son expertise :Enseignante-chercheuse en sciences économiques, elle mène ses travaux dans les domaines de l’économie de l’environnement, des emplois domestiques et de la responsabilité sociétale des entreprises. Elle est vice-présidente de l’université de Lille de 2008 à 2021.
    Ca changerait de Lemaire et de ses diverses autres compétences .
    * autres

    Comme dirait Paul Jorion :
    Pour la Gauche, tout reste à faire. Elle n’a plus de vision d’avenir digne de ce nom. Travaillons-y !

    Cependant:
    La Nupes a implosé depuis plusieurs mois.
    Le NFP est une coalition de circonstance fragile , voire temporaire, qui a bénéficié du Front Républicain pour faire barrage au RN.

    Ca va être compliqué

    2- Un gouvernement majoritaire , sans « extrémistes  » ,du « en même temps » , qui regrouperait un éventail PS-Centre -LR auquel pourrait s’adjoindre quelques divers gauches et écologistes
    La majorité sans LFI est possible.
    Le RN est neutralisé

    Va falloir trouver un premier ministre de consensus.
    Macron a 2 proches qui sont 2 François:
    * François Hollande qui l’a pris comme conseiller présidentiel.
    Macron a eu le pied à l’étrier , est devenu Ministre de l’Economie puis Président depuis maintenant 7 années pour continuer une politique de non-rupture.
    * François Bayrou, qui attend cette responsabilité de premier ministre depuis des décennies ,qui pourrait avoir la capacité de rassembler du PS au LR
    Bayrou et Macron ayant des attaches familiales dans le 65 et particulièrement à Bagnères de Bigorre.
    ( Rappel : Macron lors le la visite diplomatique de XI-Xinping , chef de la première puissance économique mondiale , lui a fait visiter ce petit coin du 65
    => Faudrait poser la question à notre Psy local , P.J , pour comprendre l’influence de l’enfance sur les décisions politiques et diplomatiques françaises et autres)

    On se retrouve face à 2 scénarios qui va faire des mécontents avec cependant un élément majeur :
    la France doit être gouvernée

    ***********
    Et pendant le RN déroule tranquillement face à une situation qui devient compliquée et sur laquelle il n’aura aucun responsabilité.

    Comme dans tout système il faut regarder la tendance.
    ===> le Tapis Rouge

  18. Avatar de Thomas Jeanson
    Thomas Jeanson

    Le prisme de l’accaparement, ou de l’avarice individuelle, nationale, et internationnale.

    Récemment j’ai été percuté par des points de vue de JB Fressos, ou Jancovici, qui touchent à mon avis un point sensible universel, sur lequel on peut facilement tomber d’accord.

    La comptabilité carbone, qui consiste à calculer un capital d’émission planétaire max dont on dispose pour un laps de temps donné, jette une lumière crue sur nos comportements.

    En effet, si, dans cette perspective de plan planétaire (puisque réguler le carbone planifie, de fait), on continue à se battre en France, pays archi équipé, pour construire des LGV, des infrastructures quelles qu’elles soient, des routes, du béton, on prive DE FACTO des pays non équipés, des infrastructures vitales qui leur manquent. (Fressos)

    De la même façon, prendre l’avion, c’est consacrer X pourcents du carburant mondial, à la jouissance de 2 ou 3 % de la population, alors que ce carburant est ailleurs, une question de survie.

    Jusqu’à maintenant, on faisait comme ça, mais le bout du plat, ou le fond de la soupière, n’étaient pas visibles. Aujourd’hui, nous continuons à nous servir copieusement, avec les deux mains, et tout le monde peut voir et constater, que tout ce que nous prenons, nous le prenons à quelqu’un d’autre.

    Je pense que mettre cela en lumière, à toutes les échelles, par pleins de petites histoires, et de coups de zooms, peut alimenter un changement de perception de ce monde autour de nous.

    1. Avatar de timiota
      timiota

      Fresso-Z Jean Baptiste.

      L’effet fond de la soupière, j’en suis d’accord.
      Pour le transport aérien, c’est un peu délicat de jauger la partie « réunion des familles de temps en temps » de la partie « tourisme comme rare occasion de faire connaissance avec un pays de l’intérieur » et enfin « de tourisme fossilo-épicurien à base de piscines et de « resorts » côtiers » qui sont des summum de l’irresponsabilité.
      Pour les trains, je suis d’accord sur le fond, mais j’ai du mal à m’expliquer qu’un Paris-Rouen-Paris aujourd’hui est plus compliqué et plus lent qu’en 1980 (essayé vendredi) à expliquer qu’en PACA, à Marseille, le dernier train qui quitte St Charles part vers 21h50, donc il est hors de question de rentrer en train dans la zone de desserte du 13 après une quelconque animation dans la métropole phocéenne. Comparé aux gares de Paris qui ont leur dernier train 2h plus tard vers les banlieues, c’est assez fou.
      Tout ça pour dire qu’il faut examiner la « dynamique propre » de chaque système, le coût de l’étendre ou de le « régulariser », coût humain et matériel avant de faire des grandes décisions. J’ai attiré plus d’une fois dans ces lignes que « l’étrange victoire » (pour reprendre en l’inversant « l’étrange Défaite » de Marc Bloch) de l’aviation civile, techniquement et comme adoption, devrait être un élément de réflexion sur la façon dont un système atteint une forme de rentabilité, je dis bien une forme, car il y a évidemment bcp de carbu fossile en entrée (et pas de taxe sur le kéro je sais je sais), un « plateau technique » assez prévisible pour qu’on puisse ensuite évoluer, voire faire des pas en arrière (à coup de pied au c… entends-je, et c’est pas faux pour le cas typique de NDDL) .

      1. Avatar de Thoams Jeanson
        Thoams Jeanson

        Avec ce que coute l’aviation civile en argent public, il y a de quoi te me fignoler une SNCF du troisième millénaire sur mesure.

        Chaque collectivité locale y va de ses millions (par an) pour accueillir une base Easy Jet ou Ryanair, comme moteur du développement, mon dos, oui…

        C’est juste un vecteur de mise en concurrence des régions, par des usagers individuels ou pros qui se foutent bien des territoires en question.

        Dès le moindre changement, ou la meilleure offre, ou le buzz sur un autre coin, tout le monde s’en va, et la collectivité se retrouve avec sa super infrastructure vide sur les bras…(les mouches ont changé d’âne , peut on alors résumer…)

      2. Avatar de CloClo
        CloClo

        Sans parler du prix, franchement ça devient un sacerdoce de voyager en train niveau horaire, en France, sans parler ailleurs en Europe. Dommage. Il y a de vraies améliorations à réaliser tant quantitativement et qualitativement dans ce domaines.

        Après sur de longues distances > à 1000 km, je n’ai toujours pas clairement regarder le rapport coût énergie totale (C°+entretien+infrastructure sur 40 ans) / Km et nuisance écologique/emprise matières de la filière; entre le train et l’avion.

        1. Avatar de timiota
          timiota

          Mes souvenirs de Pif Gadget me disent que pour se déplacer, ne pas négliger les bienfait religieux d’ordre « ça sert d’auto. » (et pas que « ça sert d’os »).

  19. Avatar de Pascal
    Pascal

    Et pendant ce temps là, le RN renforce son implantation local dans le sud-est !
    « Jusqu’à présent, le parti mené par Marine Le Pen et Jordan Bardella avait réalisé le Grand Chelem dans seulement quatre départements : les Pyrénées-Orientales, la Haute-Marne, la Haute-Saône et l’Aude. Avec ces élections, cinq autres s’ajoutent à cette liste : la Meuse, l’Yonne, les Alpes-de-Haute-Provence, le Tarn-et-Garonne et le Gard. »
    https://www.huffingtonpost.fr/politique/article/legislatives-2024-le-rn-a-remporte-tous-les-sieges-de-deputes-dans-ces-departements_236607.html

  20. Avatar de Alex
    Alex

    La question maintenant est de savoir quel coup tordu prépare Macron pour empêcher le NFP d’appliquer son programme, car faut pas se faire d’illusions, sa feuille de route est aux antipodes de ce programme.
    Car il faut se rappeler que Macron étant le gérant des intérêts de ceux qui l’ont placé là où il se trouve, il va faire son maximum pour continuer la politique menée depuis 2017, c’est à dire détruire les conquêtes sociales élaborées par le CNR. Et pour cela, il existe deux possibilités.
    Soit faire éclater le NFP en offrant des postes aux socialos genre Glucksmann et à certains écolos, soit carrément réaliser l’union des droites en débauchant chez LR voire au RN, les postes de ministres attirent toujours ceux dont l’ambition fait taire les convictions.
    Les prochains jours seront décisifs, ça doit carburer sec du côté de l’Institut Montaigne pour faire taire les Ruffin et compagnie.

    1. Avatar de Thomas jeanson
      Thomas jeanson

      Déjà, la perspective de pouvoir coller le bilan catastrophique de dix ans de macronisme sur le dos de ce futur gouvernement, avant les prochaines présidentielles doit être pour eux une belle source de réjouissances…

  21. Avatar de torpedo
    torpedo

    Des démocrates qui craignent les résultats d’une élection démocratique sont-il de vrais démocrates?
    Regardez Macron, il a même pas peur lui…
    En voilà un vrai démocrate!
    Et quelle confiance (en son troupeau de mou… )Pardon… en son peuple!

    Allez, j’avoue que je révais presque d’un RN à 25 ou 30 sièges au dessous de la majorité absolue,
    Juste histoire de voir un peu la tête de Macron devant la fin de non recevoir de Bardella…
    Dommage, mais il ne faut pas bouder son plaisir…
    Finalement on a le même merdier,
    Et tout cela sans même que Bardella n’ait eut à prendre le risque de passer pour un dégonflé!
    Bravo le barrage républicain du FP!
    Sont mûrs pour fournir un 1er ministre à MLP dans deux ans!
    C’est qu’on l’aime bien, nous, en France, la cohabitation…
    Miam miam, le bon gros gloubi boulga!
    Hier la gauche se rassemblait contre le front,
    Aujourd’hui, camarades, il faut faire front contre le rassemblement!
    Eric.

  22. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Gouvernement de Gestion des Affaires Courantes

    Un « gouvernement de gestion des affaires courantes » est un terme utilisé en droit public pour désigner un gouvernement qui, bien qu’il ait démissionné ou ait été renversé par l’Assemblée nationale, continue d’exercer le pouvoir avec des compétences assez limitées, afin d’assurer la continuité de l’État.

    En pratique, cela signifie que le gouvernement doit s’occuper des affaires urgentes.
    Le juge administratif a assimilé la gestion des affaires courantes aux mesures nécessaires pour assurer la continuité du service public.
    Aucune décision majeure engageant la responsabilité politique du gouvernement ne pourrait être prise.
    En la matière, une jurisprudence du Conseil d’État vieille de soixante-douze ans sert de référence.

    Par exemple, récemment, le président Emmanuel Macron a refusé la démission du Premier ministre Gabriel Attal, lui demandant de rester en poste « pour le moment », afin d’ »assurer la stabilité du pays.
    Cela signifie que le gouvernement d’Attal est actuellement un gouvernement de gestion des affaires courantes.

    Un gouvernement de gestion des affaires courantes peut rester en place pendant une période indéterminée, de la démission ou destitution du gouvernement jusqu’à la nomination de son successeur.
    Il n’y a pas de durée limite fixée par la loi entre l’élection du président et la nomination du Premier ministre puis du gouvernement.

    La Belgique a établi un record en restant 652 jours sans « vrai » gouvernement en raison d’une crise politique.

    Le gouvernement démissionnaire a des responsabilités limitées et ne peut prendre que des décisions liées à la gestion des affaires courantes.
    Si le gouvernement démissionnaire outrepasse ces fonctions, ses décisions peuvent être annulées par le Conseil d’État.

    ##########

    Dans le système institutionnel français ,les prochaines élections législatives ne pourraient avoir lieu qu’un an après la dissolution, soit le 9 juin 2025 .

    1. Avatar de arkao

      Ça va se compliquer à l’automne avec le projet de loi de finance. Calendrier:
      https://www.budget.gouv.fr/reperes/budget/articles/construction-du-projet-de-loi-de-finances-pour-2025-le-calendrier-de
      Mais que prévoit la Constitution en cas de blocage? Il faut regarder du côté de l’article 47 de la Constitution. Celui-ci précise que « si le Parlement ne s’est pas prononcé dans un délai de soixante-dix jours (à compter du dépôt du projet de loi de finances), les dispositions du projet (de loi de finances) peuvent être mises en vigueur par ordonnance ». Autrement dit, si les députés sont hors délais dans leurs débats et ne se sont pas prononcés (que ce soit par un vote favorable ou défavorable), c’est le gouvernement qui reprend la main et passe par ordonnance. Ce cas est donc explicitement prévu.

      1. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        Le douzième provisoire :

        Le douzième provisoire est un texte législatif financier permettant au Gouvernement de percevoir les recettes et d’engager les dépenses équivalentes à un douzième du budget prévu par la loi de finances de l’année précédente.

        Adopté par le Parlement lorsque la loi de finances pour l’exercice budgétaire à venir n’a pas été votée à temps, cet expédient a été particulièrement utilisé en France.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Douzi%C3%A8me_provisoire

        Tout est prévu en cas de blocage

        Par contre aux USA , en cas de blocage du vote du budget , il y a risque de « shutdown »

        1. Avatar de Ruiz
          Ruiz

          @ilicitano En plus par construction cela évite la dérive inflationiste des budgets …
          C’est bon pour la dette.

          1. Avatar de ilicitano
            ilicitano

            @Ruiz

            La dette française

            https://www.touteleurope.eu/economie-et-social/procedure-de-deficit-excessif-que-signifie-la-decision-de-la-commission-europeenne-pour-la-france/

            Copilot:
            La **Commission européenne** a récemment ouvert une procédure contre la France pour **déficit excessif**. Cette décision intervient dans le cadre du **Pacte de stabilité et de croissance**, qui vise à corriger les déficits budgétaires des États membres de l’Union européenne (UE° :

            1. **Contexte**:
            – Les règles budgétaires de l’UE, suspendues pendant près de quatre ans, s’appliquent à nouveau cette année.
            Selon le Pacte de stabilité et de croissance, les États membres doivent maintenir leur **déficit public sous le plafond de 3 % du PIB** et leur **dette publique sous les 60 % du PIB**.
            – La France, en raison de ses niveaux de déficit et de dette publics, fait partie des États surveillés de près.

            2. **Niveaux de déficit et de dette**:
            – En **2023**, le déficit public de la France a atteint **5,5 % du PIB**, largement au-dessus des 3 % fixés par le Pacte de stabilité et de croissance.
            Pendant la pandémie de Covid-19 et les conséquences de la guerre en Ukraine, le Pacte avait été suspendu de 2020 à 2023 pour laisser plus de marge de manœuvre aux États.
            – La dette publique française s’établit à **110,6 % du PIB** à la fin de 2023.
            La Commission européenne prévoit qu’elle augmentera à près de **114 % en 2025**, en raison de la persistance de déficits publics importants.

            3. **Procédure de déficit excessif**:
            – La Commission européenne a ouvert une procédure contre sept pays de l’UE, dont la France, pour déficit excessif.
            Cette procédure est automatiquement déclenchée lorsque le déficit d’un pays dépasse le seuil de **3 % du PIB** fixé par le Pacte de stabilité.
            Elle peut aboutir à une sanction financière, généralement de l’ordre de **0,1 % du PIB par an**, si la trajectoire du déficit n’est pas corrigée.
            – Outre la France, Bruxelles a également épinglé la Belgique, l’Italie, la Hongrie, Malte, la Pologne et la Slovaquie.

            En somme, la France doit désormais prendre des MESURES pour réduire son déficit et sa dette afin de se conformer aux règles de l’UE et d’éviter d’autres sanctions financières.

            La procédure de déficit excessif lancée par la Commission européenne contre la France pourrait avoir plusieurs conséquences :

            1. **Sanctions financières** :
            Si la France ne parvient pas à corriger sa trajectoire budgétaire, elle pourrait être soumise à des sanctions financières.
            Ces sanctions peuvent généralement atteindre jusqu’à **0,1 % du PIB par an**.

            2. **Pression sur les marchés financiers** :
            Les marchés financiers pourraient réagir négativement à cette nouvelle, ce qui pourrait augmenter les coûts d’emprunt pour la France.
            Cela pourrait à son tour aggraver la situation budgétaire du pays.

            3. **Mesures d’AUSTERITE** :
            Pour réduire le déficit et la dette, la France pourrait être contrainte de mettre en œuvre des mesures d’austérité.
            Cela pourrait inclure des réductions de dépenses publiques et/ou des augmentations d’impôts, ce qui pourrait avoir un impact sur la croissance économique et le bien-être social.

            4. **Réputation** :
            La procédure pourrait également nuire à la réputation de la France au sein de l’Union européenne et sur la scène internationale.

            1. Avatar de ilicitano
              ilicitano

              Avec une dette de 3200 mds€ et une maturité qui évolue vers les +3% soit une charge de la dette à venir de 100 mds€ de coupons qu’il va falloir payer aux investisseurs.

              Investisseurs qui sont à 50% non souverains et représentés par
              * des fonds de pension ,
              * des institutionnels étrangers,
              * gestionnaires d’actifs comme Blackrock et Vanguard par exemples
              et qui n’accepteront jamais de ne pas recevoir leur coupons et encore moins le non remboursement de l’investissement à l’échéance ( c-a-d un défaut)

              Il y a 3 années , la charge de la dette était de 30 mds€ .

              La charge de dette est en train de devenir le poste le plus important des dépenses budgetaires.

              Pour compléter on a eu une politique de baisse des recettes ( flat tax , arrêt ISF , évasion fiscale autorisée, réduction des taux d’IS, …)

              En plus avec un système de libre circulation des capitaux .

              Ca va devenir de plus en plus compliqué.

              1. Avatar de CORLAY
                CORLAY

                Bonjour Ilicitano, v/com. percute.!!! V/2ème paragraphe est bigs bigs institutionnels. 3ème (Où est-on au niveau Flat Tax/Taxe Sismondi, éva sion fis cal !!! – Bigre compliqué, à moins qu’au niveau mondial on se mette autour de la table, sinon chape de plomb ??!!! Bonne journée ensoleillée. Isabelle

  23. Avatar de Garorock
    Garorock

    Voila. Et accessoirement on leur fait un peu honte lorsqu’ils ne font preuve d’aucune motrale chrétienne….
    What else en attendant que les croyances soient confrontées à la réalité du réchauffement climatique que la religion féroce ne fait qu’amplifier?

  24. Avatar de Chabian
    Chabian

    Pour mémoire, il y a aussi la dictature du prolétariat. Vous savez, les conseils (soviets) de travailleurs et de soldats, ceux de lieux de production et de villes & territoires, et leur parlement.
    Il me parait utile de faire ce rappel :
    – car les « marxistes » (évoqués dans le billet) ont été tous dégoutés et ont quitté ce rafiot ;
    – car c’est une réponse au ressentiment, au vote de protestation anti-élite et grenouillages, et à l’abstention massive ;
    – car cela pourrait imposer une réorientation des crédits à l’aviation vers le train, et la desserte du rural, etc.
    Bien sûr, la réponse est nette : « cela ne marchera jamais ». (Mais le fait est qu’on a jamais essayé, que cela a été âprement combattu, etc.).
    Et puis, il faut décliner ce projet selon une tout autre perspective : « les jours heureux », soit : ni du salaire, ni du pouvoir d’achat, ni de la consommation, ni du grand tourisme, ni du travail mal partagé, et ni lié à une grosse mobilité. Mais de la convivialité, du respect, de la démocratie participative et citoyenne, de l’accès à de la culture ni élitaire ni commerciale, mais déclinée selon la classe (des travailleurs), du sport amateur et avec moins de compétition, du loisir et du bénévolat… et j’en passe.
    C’était pour mémoire. (Je sors)

  25. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    On a eu un Front Républicain réussi face au RN.

    Un certain nombre de politiques voudraient maintenant un Front Républicain face au LFI et qui fait son chemin
    voir Darmanin , Philippe , Attal , Macron,…

    et Hollande surement qui aux précédentes élections 2022 récusait l’accord LFI -PS
    https://www.lamontagne.fr/tulle-19000/politique/legislatives-francois-hollande-recuse-l-accord-lfi-ps_14124975/

  26. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Pourquoi le Front Républicain a bien fonctionné au deuxième tour.

    Il a fallu :
    * 99.364 voix pour avoir un élu RN
    * 47.977 voix pour avoir un élu NFP
    * 42.660 voix pour avoir un élu Ensemble
    * 38.806 voix pour avoir un élu LR

    Pour continuer la neutralisation du RN , et face à la tendance de sa montée , il va falloir mettre une dose de proportionnelle.
    Mitterrand a été un expert en la matière .

  27. Avatar de gaston
    gaston

    L’éditorial du « Guardian » de ce soir résume très bien (comme toujours) la situation politique en France en insistant sur la fragilité du front républicain. Sa conclusion :

    « Le front républicain a tenu. Mais, en ces temps de plus en plus volatils, la politique française dominante ne peut pas se permettre de s’y fier à plusieurs reprises in extremis ».

    https://www.theguardian.com/commentisfree/article/2024/jul/08/the-guardian-view-on-the-french-election-time-to-build-a-republican-future

    Il suffirait d’un pet de travers de JLM pour que tout le front sente le vent du boulet. 😇

    1. Avatar de Paul Jorion

      Les électeurs progressistes et centristes ont uni leurs forces pour tenir le parti de Marine Le Pen en échec. Mais la résistance de la dernière chance n’est pas une stratégie à long terme.

      Mon 8 Jul 2024 19.39 CEST

      Confronté à sa plus grande épreuve depuis la Seconde Guerre mondiale, le front républicain français a magnifiquement tenu bon, par défi. Plus de 200 candidats de gauche et du centre se sont retirés du second tour des élections législatives de dimanche pour laisser le champ libre à des rivaux mieux placés face à la droite radicale de Marine Le Pen. Leur sacrifice a été récompensé au-delà des espérances. Après avoir remporté le premier tour avec une part de voix qui laissait penser qu’une majorité absolue était à portée de main, le Rassemblement national (RN) de Mme Le Pen a dégringolé à la troisième place.

      À une époque où la montée du nationalisme de droite a coïncidé avec une baisse de confiance dans la politique traditionnelle, ce résultat mérite d’être célébré. L’élection provoquée de manière irresponsable par Emmanuel Macron a permis au RN de renforcer considérablement son nombre de députés. Mais une forte participation dans toute la France a conduit des millions d’électeurs à enterrer des différences très réelles pour unir leurs forces contre lui. Ils l’ont fait pour repousser un parti dont le noyau xénophobe est en contradiction avec les valeurs républicaines d’égalité et d’inclusion. Les projets du RN visant à empêcher les doubles nationaux d’accéder aux postes sensibles de l’État se sont révélés être un handicap politique, et non un atout. Il en va de même pour une série de candidats dont les opinions racistes et les sympathies pro-Poutine, lorsqu’elles ont été révélées sur les médias sociaux, ont suscité une répulsion généralisée.

      Le moins que l’on puisse dire, c’est que la suite des événements est beaucoup moins évidente. Une opération de résistance de la dernière chance a produit un parlement divisé entre trois blocs principaux et sans voie évidente vers une majorité stable. La deuxième surprise du week-end a été la première place obtenue par le Nouveau Front Populaire (NPF), une alliance de la gauche rassemblée à la hâte. Mais pour gouverner, le NPF aura besoin du soutien d’une grande partie des députés de la Renaissance de M. Macron. Ceux-ci seront peu enclins à passer des accords avec sa composante de gauche radicale, dirigée par Jean-Luc Mélenchon.

      Pour sa part, M. Macron peut encore espérer réinstaller un gouvernement centriste, comprenant peut-être les socialistes de centre-gauche rajeunis et les Républicains de centre-droit. Mais étant donné que sa propre alliance parlementaire a perdu environ un tiers de ses sièges en terminant deuxième, le président n’est pas en mesure de prendre les décisions. Des semaines, voire des mois, de marchandage se profilent, alors que le premier ministre sortant, Gabriel Attal, reste en poste à titre intérimaire.

      Il s’agit d’un désordre insatisfaisant et instable dont le président porte la responsabilité. La paralysie politique ne fera qu’aider la cause de Mme Le Pen, qui vise le principal prix de l’Elysée lors de l’élection présidentielle de 2027. En l’absence de réponse, la colère persistante face à la baisse du niveau de vie – en particulier dans les villes de province et les zones rurales les moins bien loties – ne fera que grossir les rangs des citoyens mécontents prêts à l’écouter.

      Dans cette optique, et avec un sentiment d’humilité après la tourmente qu’il a déclenchée, M. Macron devrait prendre note des chiffres et permettre au centre-gauche, victorieux de justesse, de fixer la boussole politique. Au cours de la courte campagne, des personnalités telles que la chef de file des Verts, Marine Tondelier – qui s’est fait un nom dans une ancienne ville minière et un bastion du RN – ont montré des signes d’incarnation d’une alternative progressiste prometteuse à Mme Le Pen. Certains éléments du programme du FNP laissent entrevoir une politique volontariste pour lutter contre la droite radicale. L’accent mis sur l’augmentation des dépenses de santé et d’éducation, par exemple, devrait désormais être au cœur de la conversation nationale.

      Le front républicain a tenu bon. Mais, dans une période de plus en plus volatile, la politique française ne peut se permettre de s’appuyer sur lui à plusieurs reprises dans des situations extrêmes.

  28. Avatar de timiota
    timiota

    Aller lentement civilise les brutes.
    Le fait que plein de députés RN vont devoir se farcir des commissions, cela va d’un côté augmenter leur compétence (donc la crédibilité et rogner d’ici un ou deux ans la marge qu’on a en cet été 2024 pour l’arrivée « différée » du RN suivant les mots de M LP). Et d’un autre côté, cela va les rendre davantage proche de l’état de droit, pouvant être in fine tenté de faire avec plutôt que de faire contre, avec des exemples « tangents » comme la Pologne (et bientôt la Slovaquie …).
    Sans imaginaire de gauche, ils continueront à rogner au total, en effet.

  29. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Tractations au NFP

    « Jean Luc Mélenchon a les atouts pour exercer le poste de Premier Ministre » : Manuel Bompard

    ( petite info au passage :
    Biden ne lâche rien
    https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/presidentielle-americaine-biden-defie-les-democrates-de-torpiller-sa-candidature-2106611 )

    1. Avatar de ilicitano
      ilicitano

      https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/joe-biden-s-ent%C3%AAte-les-d%C3%A9mocrates-paniquent-qui-craquera-en-premier/ar-BB1pDFmq?ocid=BingNewsSerp

      Joe Biden s’entête, les démocrates paniquent : qui craquera en premier ?

      Candidat coûte que coûte : le pari à haut risque de Joe Biden
      Joe Biden ne veut pas laisser sa place malgré la pression

      Y a un air de ressemblance de situation avec le NFP

      Biden/Mélenchon même combat : le pouvoir « coute que coute »

      1. Avatar de Castorp
        Castorp

        « croûte que croûte », je dirais..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. L’affaire Ummo, ne serait-ce pas là une conspiration pour divertir et pénétrer des groupes d’intellectuels peu conformistes, menée avec des…

  2. @CORLAY Les Tsunami 2004 ou 2011 sont dus à des forces, tensions considérables accumulées entre plaques et délivrant une importante…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon Joe Biden John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta