De la culture du compromis, par JeNeSauraisVoir

Illustration par DALL·E (+PJ + 😉 )

Après la dissolution décidée par Macron, j’ai envisagé plusieurs fois de republier, en piqûre de rappel, ce petit article d’entre deux tours de 2022 « si la gauche peut encore quelque chose, » qui était redevenu d’actualité. Mais je préfère m’attarder plutôt sur cette idée du compromis.

Depuis le deuxième tour des législatives anticipées, depuis la victoire relative mais victoire tout de même du Nouveau Front Populaire, l’on ne nous parle plus que de la culture du compromis avec l’arrière-pensée à peine dissimulée que la gauche serait contrainte d’endosser puis de prolonger tous ces dispositifs à cliquets que la macronie et ses alliés ont positionnés dans tous les domaines.

Il faut espérer que la gauche (ce qu’il en reste et ce qu’il s’y agrège) ne succombera pas une nouvelle fois à cette injonction au compromis tenue au sein-même de son camp par des croulants en politique, quoique jeunes en âge, qui aiment à se qualifier d’adultes ! Lorsque deux protagonistes naviguent sur deux plans sécants voire orthogonaux, le compromis est le baume offert au moins malin des deux, tout empressé qu’il est de se plier en quatre pour faire avancer le schmilblick !

Par exemple quand il est fondamentalement question de la répartition de la richesse créée par notre travail et que la gauche se laisse imposer le débat sur l’âge de départ à la retraite parce que voyez-vous « on vit plus vieux alors il faut travailler plus longtemps » quel est le sens du compromis dans cette affaire ? Quand bien même la gauche parviendrait à rogner quelques trimestres de la proposition marconiste pour que les adultes de ses rangs ne se sentent plus de joie, qui serait le dindon de la farce dans l’histoire ?

Imaginons au contraire qu’une gauche un peu moins éteinte et qui regarde plus loin cesse de suivre le torchon rouge de l’âge de départ à la retraite ; qu’elle pose au contraire sur la table la question de la répartition de la richesse créée par les entreprises ; qu’elle avance une proposition d’abolition du privilège actionnarial et que les autres forces politiques soient sommées de faire des concessions dans ce domaine, n’en sortira-t-elle pas grandie quelle que soit l’issue de la bataille ?

Aucun compromis ne devrait être envisagé a priori par la gauche s’il s’agit de se positionner sur des questions amenées par ses adversaires selon leurs intérêts. Si le Nouveau Front Populaire est appelé au pouvoir, comme cela devrait être en principe le cas, il ne doit pas y aller dans l’intention de faire des compromis sur les affaires courantes en attendant l’on ne sait quoi. Il lui faut poser des questions de fond sans délai. Des questions qui nécessiteraient de la part des autres parlementaires de se positionner sur les attentes du plus grand nombre (électeur RN-anciennement-de-gauche inclus) telles que comprises et exprimées par la gauche.

Dans le cas échéant, la gauche s’enfermerait dans un jeu de dupes dont le bénéficiaire tout désigné est ce torrent de déception et de colère qu’aucun barrage ne pourrait plus contenir.

Illustration par DALL·E (+PJ + 😉 )
Partager :

57 réponses à “De la culture du compromis, par JeNeSauraisVoir”

  1. Avatar de CloClo
    CloClo

    Mieux que Tetris !

    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2024/07/09/construisez-votre-majorite-absolue-a-l-assemblee-nationale-avec-notre-simulateur-de-coalition_6248225_4355770.html

    Faites votre majorité pour ceux qui y croit, ou regardez qui ou quoi ne sera pas ou sera censuré le cas échéant. Le reste c’est de la littérature comme qui dirait.

    Je préfère lire et rêvasser, je suis carrément nul en maths mais promis le compte n’y est pas.

  2. Avatar de Henri
    Henri

    L’on pourrait accompagner le commentaire pertinent de monsieur Je-Ne-Saurais-Voir mais l’actualité semble hélas déjà être ailleurs tant l’on cherche dans certaines chancelleries le moyen de déposséder le peuple français de son vote aux dernières élections législatives :

    1/ Le Monde : « Nombreux appels à droite pour une alliance entre LR et le camp présidentiel ; Emmanuel Macron a reçu Gérard Larcher à l’Elysée » :

    https://www.lemonde.fr/politique/live/2024/07/09/en-direct-legislatives-2024-nombreux-appels-a-droite-pour-une-alliance-entre-lr-et-le-camp-presidentiel-emmanuel-macron-a-recu-gerard-larcher-a-l-elysee_6247441_823448.html

    2/ Nouvel Obs : « La tradition parlementaire voudrait que le poste de Premier ministre revienne au Nouveau Front populaire » , (mais)… :

    https://www.nouvelobs.com/politique/20240709.OBS90897/legislatives-2024-la-tradition-parlementaire-voudrait-que-le-poste-de-premier-ministre-revienne-au-nouveau-front-populaire.html

    3 / Scoop Libération : « Chez Thierry Solère, les dîners secrets de la macronie et du RN » :
    https://www.liberation.fr/politique/chez-thierry-solere-les-diners-secrets-de-la-macronie-et-du-rn-20240709_XZA6N7NSXNHILFUMKMJ2KIF2VQ/

    4/ Scoop Libération : «  Dîners secrets de la macronie et du RN : les liaisons dangereuses » :
    https://www.liberation.fr/idees-et-debats/editorial/diners-secrets-de-la-macronie-et-du-rn-les-liaisons-dangereuses-20240709_ME3C5M3RKFH6HLK4QB2OI7ZTAQ/

    Bonnes lectures.

  3. Avatar de Khanard
    Khanard

    Finalement le grand gagnant c’est le RN . Le RN a pratiquement doublé le nombre de ses représentants à l’assemblée nationale .En nombre de voies c’est le premier parti de France .
    Mais le RN a été soumis aux fourches caudines du Front Républicain , me rétorquerez vous ! C’est vrai et c’est le seul honneur , la seule dignité qui ressort de ces élections .
    Mais alors ils ont bien perdu ! Et c’est là que je le voit différemment.
    Après une annonce de dissolution de l’AN aussi imprévue qu’improbable (bonjour la clairvoyance des politologues ! ) une campagne politique réduite aux acquêts il y avait fort à parier que les forces en présence n’auraient pas eu le temps de reconstituer les appareils d’élection.
    On le voit bien avec le RN et ses candidats à l’expérience aussi ténue que le fil du rasoir . Mais peu importe ! De toutes manières la vie politique de Bardella et son hypothétique gouvernement aurait été un enfer .
    Macron aurait alors péroré , vous voyez bien que j’ai raison ! Le RN n’est pas un parti capable de raisonner , de gouverner !

    Sauf que il ne faut pas oublier que le RN est un parti capitalo fasciste . Et comme toute composante du capitalisme celle ci apprend de ses erreurs . Et les intègre a son mode de raisonnement. Ses erreurs du passé vont devenir ses forces du futur .

    Macron croyant avoir éliminé le RN il n’a plus que LFI à stigmatiser . Rien de plus facile l’Idiot de service s’accroche comme une moule à son bouchot . Rien de plus facile aussi de rallier à soi ces pseudos socialistes qui ne rêvent que de pouvoir . Il n’y a qu’à voit Flamby déborder de suffisance : « je peux apporter quelque chose à la France »! . Même pas de dignité !

    On retombe dans de la petite cuisine politicienne , faite de petits compromis, de petits calculs , de retournements de situations aussi improbables qu’une dissolution .

    Comment voulez vous donner le sentiment d’une adhésion des citoyens à ce chaudron magique alors que par la participation , certes honnête, mais fragile a montré que ceux là même espèrent un changement ?

    Oui les tractations ne sont pas la mort mais encore une fois, comme les multiples conventions citoyennes si chères à Macron , les dés sont pipés .
    On « choisit » ses adversaires, on stigmatise, on divise pour mieux régner . Et on sort du chapeau un lapin .

    Le RN n’a plus qu’à se mettre dans la loge présidentielle pour assister au spectacle de la désunion de l’union .

    J’aime à dire : ne nous trompons pas d’ennemi. Le RN apprend , avec l’aide d’un président bien altruiste à son égard.

  4. Avatar de PASQUET Régis
    PASQUET Régis

    À qui le tour de se faire  » couillonner  » par les Nababs et par le centre et la droite ?

    Un Front Républicain est venu à bout de celles et de ceux qui voulaient tâter du RN au prétexte qu’ils ne l’avaient pas encore essayé. Déception et colère dimanche soir et depuis, face à un président retors qui écume de vengeance et à une classe politique qui ne pensent qu’à 2027. Petites magouilles et grosse tambouille d’une caste fébrile à l’idée de devoir abandonner ses pouvoirs et ses prérogatives.

    Ce matin, j’entends qu’Édouard Philippe propose que la droite occupe Matignon. Savants calculs et nouvelle arnaque pour travestir la réalité, comme en 2017 lorsque lui-même avait été nommé premier ministre. N’est-il pas le mieux placé pour fermer sa bouche. Chirac élu par une grande majorité de Français avait nommé Raffarin pour les récompenser sans doute. Retour vers le futur.

    On prétend que les Français sont de droite car ils pensent à leur pouvoir d’achat et demandent d’être protéger des dégâts provoqués chez eux par les intempéries à répétition. Non, ils réclament seulement de vivre mieux, d’être protégés par leurs assurances. Ils ne sont pas aussi exigeants que ceux qui profitent largement de toutes sortes d’aides et en exigent toujours plus.

    Et alors que devrait-il se passer maintenant ?
    Facile, les Français du RN et ceux de la gauche abusée dès le jour d’après vont réclamer dorénavant que l’on essaye le Front Populaire.

    S’en sortir ? En mettant en place une assemblée constituante. Dernière station avant la catastrophe.Tout est cul par-dessus tête, le moment est venu avant que les porteurs de fourches montent vers les châteaux de s’assembler pour inventer une nouvelle méthode.

    Ne savent-ils pas ces petits boutiquiers qui ne pensent qu’à préserver leurs intérêts que leur responsabilité est considérable. S’en rendent-ils seulement compte ? Je ne cache pas que désormais je suis effrayé. Parmi nous, dans ce pays, des gens ont faim, des gens venus d’ailleurs et parfois de très loin, qui parlent notre langue et nous font encore confiance apportent avec eux une grande misère. En effet, non loin de nous survivent des Misérables à qui nous devons la priorité. Les voyons-nous ?Nous autres, nous parvenons à vivre même si de temps à autre, il faut consentir des sacrifices. Mais qu’est-ce au regard de ceux des pauvres et des très pauvres. La France n’est pas un pays d’assistés mais un territoire où s’entrechoquent des inégalités Que croyez-vous qu’il supporteront encore, ces malheureux ? Qu’ils toléreront ? Qu’espérez-vous qu’il advienne désormais? Il n’y a plus aucune chance pour que nous retrouvions la situation antérieure ? Cet équilibre fantasmé qui n’existe que dans l’esprit des nantis.

    Nous sommes en situation pré-révolutionnaire. Et Macron qui ne comprend rien. Et Macron qui préfère faire trois tours de piste à Washington alors que le monde entier regarde comment la France va s’extraire du bourbier dans le quel il l’aura plongée. Et Macron au frais sous les ors de la République qui ne voit pas le tsunami climatique qui arrive. Qu’a-t-il compris ? Rien. Que voit-il ? Rien et certainement pas le sol se dérober sous ses pieds. Cet homme voudrait nous convaincre que nous ne rêvons que de jeux olympiques. Mais jeune homme nous ne sommes pas tous des marchands, nous n’avons pas tous des réflexes commerciaux. Il nous arrive de regarder ailleurs et de comprendre ce qu’il se passe.

    1. Avatar de TTTT
      TTTT

      Quand le Titanic coule, tu as la gauche qui se met à écoper puis, voyant que c’est inutile, à descendre les canots de sauvetage. Dès que c’est fait, les macronistes sautent dedans et s’emparent des rames

      https://nitter.poast.org/FredSochard/status/1810957600323727589#m

  5. Avatar de Khanard
    Khanard

    Reçu sur mon mail ce matin :

    https://youtu.be/AAZMzW2H9cI

  6. Avatar de Dom
    Dom

    Si j’ai bien compris pour ce qui va suivre, un gouvernement issu du Nouveau Front Populaire pourrait prendre un certain nombre de décisions, et les appliquer par décret. MAIS ceci ne concerne apparemment que les dépenses (Hôpital, école, autres services public à ranimer…) et pas les recettes. Autrement dit, la fiscalité (Cf la répartition des richesses) ne peut être modifiée que par une loi (de finance), laquelle demande à être votée par une majorité. Et même si la majorité (actuellement NFP, mais relative) arrivait à faire voter une telle loi de finance, une motion de censure déposée dans la foulée serait immédiatement votée dans une belle union des macronistes, droites et extrême droites, soutenue par l’ancien ennemi de M. Hollande (la Finance) conduisant à faire tomber le gouvernement. Haro sur l’impôt n’est-ce pas, musique que l’on entend maintenant depuis bien longtemps.
    En l’état, je ne vois pas comment inverser le rapport de force, mais j’aimerais tellement être contredit ! Donc, n’hésitez pas…

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @Dom

      non vous visez juste . et c’est pour ça qu’il faut que la gauche se retire de toute ambition gouvernementale .

      La gauche a mieux à faire que de se prêter à cette tambouille politico politicienne comme par exemple travailler à un programme consensuel dans lequel on revient aux fondamentaux qui depuis la Révolution Française ont guidé les forces progressistes .

      Va bien falloir qu’on la finisse cette fichue révolution.

      Bon je laisse celle de Charles Martel (732) aux cathos . ça les occupera .

  7. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    Ils ont trois ans pour convaincre les jeunes de s’impliquer pour leur pays, leur avenir ou bien de rentrer dans le rang (le larbinat) comme leurs parents et d’attendre que la providence leur retire tout espoir d’une évolution vers plus d’humanisme et que le règne pour du pognon nous enterre définitivement dans une strate géologique.
    Les jeunes, ça a des rêves. En tout cas, pour ma part, j’en ai toujours eu.

    1. Avatar de Rafio
      Rafio

      Un premier pas, pour convaincre, serait de renoncer à mépriser aussi ouvertement, complètement, et définitivement ceux -les « larbins » par exemple- qui n’ont pas les mêmes rêves que vous.

    2. Avatar de sydney
      sydney

      Vous pensez que ça va tenir 3 ans vous ? on est presque sous tutelle. ça va peter et bien plus fort que les gilets jaune ou les agricuteurs

      1. Avatar de un lecteur
        un lecteur

        Je pense que de tenir trois ans en faisant le minimum de compromis avec l’ennemi pour les consacrer à la formation d’une nouvelle élite ayant les pieds sur terre, dans la réalité, est un très bon investissement. Si le but est de gagner, ne pas répéter les erreurs du passé, se lancer dans la bataille avec au minimum une longueur d’avance, etc. Voir L’Art de la guerre.

  8. Avatar de Khanard
    Khanard

    Emmanuel Macron vient de publier une lettre .

    https://www.francebleu.fr/infos/politique/dans-une-lettre-aux-francais-emmanuel-macron-appelle-a-batir-une-majorite-solide-necessairement-plurielle-3143678

    à la lecture de celle ci il est clair et net que NFP doit refuser toute coalition et sortir le plus vite possible de ce guêpier .

    Je ne vois pas même le PS accepter de gouverner avec les LR , sans parler de LFI qui est directement visé dans cette lettre .

    Ou alors si accord il y a avec le PS c’est signer l’acte de mort de ce parti au profit sans aucun doute du RN qui n’a plus qu’à attendre .

    Après « la dissolution est une bonne chose » attendons un billet intitulé  » NFP quitte la coalition est une bonne chose « 

    1. Avatar de Thomas jeanson
      Thomas jeanson

      Ah oui, le type qui s’est enfermé seul dans le cockpit il y a 7 ans, avec juste Mac Kinsey à la tour de contrôle pour donner le cap,

      Le type qui prend des décisions tellement tout seul qu’il se surprend lui même,

      Ce type a coincé les 577 députés d’un coup, en leur demandant de faire ce qu’il n’a jamais été capable de faire lui même : avoir une discussion franche et ouverte.

      C’est quasiment le même discours que  » moi je t’en trouve du boulot, il suffit de traverser la rue »

      Toujours le même, depuis toujours.

      1. Avatar de Ruiz
        Ruiz

        @Thomas jeanson Finalement la séduction et les dons d’hypnotiseur, ont assuré certains succès initiaux dans des deals de banquier d’affaires, après ses contacts personnels acquis dans la commission Attali, mais aurait-il pu continuer longtemps sur le long terme dans cette activité ?

        1. Avatar de Thomas jeanson
          Thomas jeanson

          Ma question c’est :

          Un type te tord le bras depuis 7 ans, il trahi aussi sa propre parole régulièrement, et soudain te donne un bon conseil :

          1) Tu écoutes ce conseil ?

          2) Tu l’envoie se faire voir en priorité parce que tu sais qu’il va ENCORE finalement, aller contre l’intérêt général, d’une façon ou d’une autre.

            1. Avatar de Thomas Jeanson
              Thomas Jeanson

              Effectivement, si Gérard Larcher se mets en travers, on peut parler d’obstacle…

            2. Avatar de Ruiz
              Ruiz

              du NFP ? vraiment ? même si c’était François H !

  9. Avatar de Alex
    Alex

    On ne peut pas travestir les chiffres et les sièges, et dans ces conditions le NFP n’a mathématiquement aucune chance d’appliquer son programme, un programme qui par exemple abroge la réforme des retraites mais qui la finance par des lois fiscales qui n’ont malheureusement aucune chance d’aboutir, vu l’opposition des trois droites.
    Donc refuser d’aller au casse pipe, refuser ce cadeau empoisonné de gouverner sans pouvoir rien changer, ce serait peut-être la meilleure stratégie pour la suite.

    1. Avatar de vincent Rey
      vincent Rey

      Rappelons au passage que cet immobilisme, c’est la défense de la croissance :

      croissance du diabète, des trafics, de l’immigration de masse, des attaques aux personnes, des morts sur la route, du nombre de personnes incarcérées, du nombre de personnes sous le seuil de pauvreté, du nombre d’enfants à la rue, du co² dans l’air, des déchets plastiques dans l’océan, de la surpêche…

      bref : toutes sortes de croissance

      1. Avatar de Ruiz
        Ruiz

        @vincent Rey Croissance du PIB et donc diminution du % de la dette par rapport au PIB et accroissement de confiance des prêteurs …
        baisse des taux => poursuite du financement des largesses de l’Etat aux mains des politiques au pouvoir : contribuables (droites, macron), sans le sou (gauche, RN) , acteurs économiques (Macron, ?)
        Au total diminution nette de la valeur nette de la Nation le deficit commercial étant compensé par la vente d’actif …

        1. Avatar de CORLAY
          CORLAY

          Bonjour Ruiz et Vincent, hélas toujours croissance, hélas c’est pour toujours (chanson), mais cela s’accompagne également peut-être de diminutions % du salaire/chacun, sauf certains et diminution du % de la dette inextingo. Mais Mr Lemaire vient d’indiquer qu’il faudra faire des économies de plusieurs milliards, il me semble. Alors le bout de gras, va être difficile à discuter/partager. Vous parlez de ventes d’actifs, oui, dans les années précédentes la France a vendu certains bijoux de famille, alors peut-être qu’il y en aura d’autres, en espérant qu’une nouvelle crise économique ne froisse pas le papier/ni les compromis ? Isabelle

        2. Avatar de Vincent Rey
          Vincent Rey

          « Croissance du PIB et donc diminution du % de la dette par rapport au PIB et accroissement de confiance des prêteurs …
          baisse des taux => poursuite du financement des largesses de l’Etat aux mains des politiques »

          Si on comptait sur l’inflation pour diminuer en proportion les intérêts de la dette, on a tout faux ! J’ai entendu à la radio que ces intérêts sont indexés sur l’inflation !

          Aucune chance donc de voir les impôts et taxes diminuer dans ces conditions puisqu’ils financent ces intérêts => forcément de moins en moins d’argent pour les services publics. Pourquoi la gauche n’a-t-elle pas dénoncé le mensonge du gouvernement, quand il disait « l’Etat peut emprunter, parce que les taux sont très bas ». Même des gens de gauche ont dit ça ! ils pensaient que le retour de l’inflation était impossible, et que c’était le moment d’emprunter, et patati et patata !!

          Ce consensus dans la bêtise va nous coûter très cher, bien plus que les 20 milliards/an qui manquent pour financer les retraites…

          1. Avatar de Ruiz
            Ruiz

            @Vincent Rey Il était très astucieux au contraire d’emprunter quand les taux étaient bas, puisque ces emprunts sont généralement à taux fixes. Heureusement que nous sommes très endettés !

            En revanche quand les taux augmentent (si c’est le cas, notamment avec l’inflation) il faut être capable de rembourser ! et pas faire rouler la dette investie (?) dans des dépenses injustifiées, au minimum transférer la dette devenue plus couteuse à soutenir vis à vis de prêteurs étrangers (aux taux du marché) en une dette vers les contribuables nationaux au besoin par des incitations fiscales (multiplication des tranches du barême, hausse des taux des tranches élevées et défiscalisation totale ou partielle des emprunts d’état ou des collectivités).
            En fait la dette n’est que des impôts non perçus et dont le paiement et reporté tout celà étant décidé au parlement par les votes des budgets.
            En fait le contribuable s’adresse à Sofinco pour finir ses fins de mois !

            S’il y a encore de la richesse dans le pays il est préférable que cet endettement (de l’Etat, des collectivités, des comptes sociaux) soit effectué auprès de nationaux taxables à merci qui évitent ainsi une spoliation immédiate par l’impôt mais ne font peut-être que la différer, préservant ainsi pour un temps leur richesse apparente.

            L’état japonais reste très endetté mais auprès de ses nationaux .

  10. Avatar de vincent Rey
    vincent Rey

    La France est ingouvernable avec cette assemblée.

    On est donc dans une situation à la « belge » : ce qui prédominera, c’est l’immobilisme, et ça tombe plutôt bien pour Emmanuel Macron, qui aura moins besoin de faire croire qu’il fait quelque chose en inventant toutes sortes de diversions, pour dissimuler l’immobilisme économique de « Renaissance ».

    Maintenant, il pourra dire « rien ne change, mais c’est de la faute des français, qui n’ont donné de majorité à aucun parti, malgré mon appel à la clarification »

    Alors finalement, je crois qu’il trouvera ça pas mal, malgré les gesticulations qu’il ne manquera pas de faire, car c’est finalement une carte blanche pour le « business as usual » pour lequel il a été mis en place.

    De « l’impuissance sans excuse », on est passé depuis le 7 juillet à « l’impuissance de la faute des français » !

    https://www.findutravail.net/index.html#impuissance

  11. Avatar de Chabian
    Chabian

    D’abord, la violence du système économique, arrivée à son paroxysme, est hors d’atteinte du système politique. Ici, on ne gère que les « contributions » au vivre ensemble qui ne nuisent pas à la capitalisation des profits.
    Donc la nécessité d’une révolution grandit ; mais elle peut basculer à droite aussi bien qu’à gauche (Hitler, Mussolini, mais aussi Khomeiny au moment du renversement du Shah d’Iran, les talibans chassant les USA). Ensuite, la révolution de gauche est de suite attaquée de l’étranger et combattue de l’intérieur, et enfin trompée et abusée et spoliée.
    Donc la bataille idéologique pour nous conscientiser « au sein du peuple », à l’abri des folles élites, est devant nous.

    1. Avatar de Hadrien
      Hadrien

      @Chabian:
      « D’abord, la violence du système économique, arrivée à son paroxysme, »

      Où sont les foules mourant de faim, sans toit, en haillons, dans les rues ?
      Si vous parlez de la France ou de l’Europe, pourquoi tant de gens risquent-ils la noyade pour tomber sous votre « violence paroxystique du système économique » ?
      Vous vivez dans votre idéologie sectaire, pas dans la réalité.

      Notre système économique nous entraîne vers un effondrement par paroxysme de consommation et donc de destruction des ressources naturelles (finies) transformées en pollutions diverses et variées. Ce paroxysme de la consommation est voulu et promis aussi bien par la droite que par la gauche (lisez leurs programmes).

      Le kérozène brulé par l’avion vers Torremolinos brûle autant pour l’électeur RN que pour l’électeur LFI qu’il transporte 😉 .

    2. Avatar de Vincent Rey
      Vincent Rey

      Pour que la Révolution ait une chance d’être pacifique, il faut couper un bras au capitalisme : interdire les paris spéculatifs comme le propose Paul Jorion, et interdire la publicité sur les moyens de communication de masse.

      Pourquoi ? parce qu’en faisant comme ça, on peut facilement expliquer aux gens qu’on n’a pas quitté l’économie de marché, tout en retrouvant (pas facilement, mais tout de même) la liberté de l’information.

      Ensuite advienne que pourra, on aura quitté l’économie dopée…

  12. Avatar de sydney
    sydney

    ça va être ingouvernable, lois bloqués, certains pensent que Macron pourrait même appliquer l’article 16 comme ça il resterait maître du jeu et tout le monde se sera fait avoir.

    1. Avatar de Pascal
      Pascal

      Les conditions de fond posées par l’article 16 de la Constitution sont :

      d’une part, une menace grave et immédiate des institutions de la République, de l’indépendance de la Nation, de l’intégrité de son territoire ou de l’exécution de ses engagements internationaux,

      et, d’autre part, l’interruption du fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels.

      C’est pas vraiment jouable sauf à tordre le cou à la réalité.

      1. Avatar de Vincent Rey
        Vincent Rey

        ce qui tord la réalité, c’est l’interprétation des résultats de l’élection par Emmanuel Macron. On a beaucoup blâmé la contestation des résultats électoraux par Donald Trump, ça commence à y ressembler sacrément, si on interprète les coalitions comme ça nous arrange

        le nouveau front populaire a GAGNE l’élection, parce qu’il s’est allié AVANT les législatives sur un programme commun. Et donc le premier ministre doit être choisi par le président dans cette formation.

        Si il ne le fait pas, parce qu’il estime ceci ou cela, il tord le bras de la constitution, en prenant pour résultat SON interprétation personnelle, selon ce qui l’arrange LUI, et les gens qu’il représente…

        une sacrée entorse à la démocratie, qu’Emmanuel Macron dit pourtant défendre à tout bout de champs.

        findutravail.net

        1. Avatar de Pascal
          Pascal

          Macron n’a de définition que la sienne avec tous les arrangements dont il a déjà largement fait preuve. Sans compter qu’en politique, tous les coups sont permis, c’est bien connu.
          Toutefois, ne soyons pas naïf non plus. Le NFP reste largement minoritaire à l’AN. Un gouvernement issu de ses rangs ne pourrait gouverner qu’à coup de 49,3. Attitude que nous condamnons tous, n’est ce pas ?😉 Les autres partis n’auraient ensuite aucun mal à déposer et faire voter une motion de censure.
          Macron a renversé la table de jeu politique en mauvais perdant qu’il est. Par ailleurs, les gens qui sont derrière lui s’arrangeront toujours plus du bordel (ingouvernable) politique que d’un gouvernement qui remettait en cause la politique néolibérale qui les nourrit grassement. Tout ne se joue pas dans les urnes.

  13. Avatar de Khanard
    Khanard

    Amies, amis

    ces dernières élections sont le reflet d’une V ème république qui se meurt , lentement mais inexorablement .
    Alors qu’on nous serine par médias interposés, mais pas que, que nous sommes revenus aux temps de la IV ème république l’occasion est propice pour une VI ème république .

    D’habitude nous sommes prompts à relever qu’un tel a dit ceci , que tel autre a dit cela , alors allons y franco , qui avait fait de son cheval de bataille la VI ème république ? Melenchon lui-même ! Et là que dalle !

    Plutôt que cela la gauche se vautre dans le marengo d’une recherche hypothétique autour de calculs bassement opportunistes d’où personne , je dis bien personne , ne sortira grande.

    Laissons cela aux thuriféraires d’une bourgeoisie aux aguets .

    Notre président qui décidément nous écrit beaucoup n’a même pas évoqué tous ceux qui sont partis aux « extrêmes » si ce n’est en les stigmatisants à mots cachés , appelant de ses vœux une coalition républicaine .

    Je ne savais pas que l’on pouvait conforter une république en en excluant de facto une partie non négligeable de ses citoyens . De là à instaurer des élections censitaires il n’y a qu’un pas .

    Les « sans dents » (incroyable qu’il revienne Flamby ) , les « gens qui ne sont rien  » sont justes capables de venir vendre leur force de travail (oui je sais même ça va disparaître) pour une petite bourgeoisie.

    Alors si dans ce cloaque institutionnel d’où personne ne sortira grandi il est plus que temps d’appeler à l’organisation d’une constituante , constituante avec comme axe majeur une ligne libertaire féministe, écologique fraternelle .

    Je vous doit une vérité , je ne suis pas un fana de l’élection, je joue le jeu démocratique sans barguigner mais mes convictions ne sont pas à ce niveau de participation .

    De plus j’ai la chance de pouvoir participer aux Conférences Réclusiennes par proximité géographique et cette idée de constituante apparait dans un paysage centré sur le parcours d’élaboration d’une autogestion urbaine et rurale .

    Nous pouvons inscrire la France dans l’histoire .

    1. Avatar de Hervey

      Pour compléter le tableau, il convient d’ajouter les risques extérieurs aux événements politiques, à savoir les risques qui pèsent sur l’organisation des Jeux Olympiques (guerre cyber et autre), le poids du dérèglement climatique comme épée de Damoclès sur l’ensemble de la planète et la poussée de l’IA comme bourrasque renversant ce qui régissait jusqu’alors le monde du travail et de l’économie.

      Par rien, donc.

  14. Avatar de Tom
    Tom

    Pour répondre à l’article, il me semble que la remise en cause du partage des richesses est bien là dans le programme et les éléments de langage à gauche, simplement les médias centristes ou de droite l’invisibilisent tout simplement…
    Par exemple dans cet interview dans Politis, « partage des richesses » apparait bien une fois dans la bouche de Clémence Guetté, bon peut-être devrait-il appuyer plus dessus, mais l’idée est bien là. En comparaison, « retraites » est cité 3 fois mais une seule fois seulement associé à l’idée d’abrogation comme proposition. Les deux autres fois, c’est comme exemple du passé macroniste. (c’est donc insuffisant pour partage des richesses en com vs retraite mais c’est un début).

    https://www.politis.fr/articles/2024/07/entretien-cyrielle-chatelain-clemence-guette-macron-refuse-de-prendre-acte-du-resultat-des-urnes/

  15. Avatar de PASQUET Régis
    PASQUET Régis

    La droite capitaliste de Vauquiez qui prend peur à son tour s’organise. Course de vitesse avec Bertrand, Darmanin, Valls, Macron, Philippe, Braun-Pivet,
    Leur programme est prêt, c’est celui de la Banque Mondiale, du fonds monétaire international. Et du Medef.

    C’est un catalogue de mensonges pour justifier les inégalités sociales, en matière de logement, de transports, d’éducation, de santé et d’alimentation ; pour justifier les dégradations écologiques, le saccage des ressources, l’extrême pollution et l’accumulation de toutes sortes de déchets.
    La droite capitaliste est constitués de ceux qui, un peu partout sur l’échiquier politique national regardent d’un bon œil la relance de la consommation et la croissance économique sans la moindre retenue, les gaspillages de toutes sortes et les grands projets inutiles.

    Elle s’étend de l’extrême droite et de la droite extrême jusqu’aux plus complaisants des sociaux démocrates.

    Ce que n’ont pas encore essayé les Français, c’est la remise en question du cadre, un travail sur la description de la réalité du décor.

    1. Avatar de CORLAY
      CORLAY

      Bonsoir Régis, v/com est pertinant. j’aime bien : la remise en question du CADRE et des interrogations quelle doit porter !!! et un travail doit se réaliser sur la description de la REAL DECOR (éducolrant) !!!! Bonne fin de journée, Isabelle

  16. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    « Personne ne l’a emporté »
    « Les Français ont choisi par les urnes le front républicain, les forces politiques doivent le concrétiser par leurs actes »

    Traduction par chatManu (payant, €30 la minute, version Bolloré).

    Vous ne savez pas ce que vous voulez !
    Démerdez-vous pour neutraliser le RN !
    Appelez-moi quand vous vous serez rendu compte que vous êtes nul, parce que vous l’êtes et je vous le démontrerai !

    Pour info, il mène le bal. Sa garde rapprochée lui a déjà écrit une kyrielle d’options pour son prochain mouvement dans l’arène politique. Sans pouvoir, à part celui d’entretenir un spectacle au service de la ploutocratie, elle se laisse mener par le bout du nez avec la conviction de faire une performance qui fera date. Prisonnier d’un reality-show maintenu en vie par l’audience d’une France qui s’est perdue il y a bien longtemps.

  17. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    Concernant le système démocratique.

    Ce n’est pas obligatoirement le premier parti en nombre de député qui gouverne.
    Les alliances ,avec leurs objectifs propres de pouvoir , peuvent en décider autrement et valider des compromissions particulières avec comme objectif : le pouvoir

    Exemple : Espagne
    350 parlementaires : majorité 176
    Le Congrès des députés est composé de 350 sièges pourvus au scrutin proportionnel plurinominal à listes fermées dans 52 circonscriptions

    Aux dernières élections des Cortes (Parlement espagnol)
    Les élections générales espagnoles de 2023

    Résultat:

    Parti populaire (PP) droite : 137
    Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) :102
    Parti des socialistes de Catalogne (PSC) :19
    Total Parti socialiste ouvrier espagnol : 121
    Vox ( Extrême droite) :33
    Sumar ( gauche , extrême gauche ): 31

    Gauche républicaine de Catalogne (Indépendantisme catalan): 7
    Junts ( droite , voir extrême droite: indépendantisme catalan) : 7
    Euskal Herria Bildu :6
    Parti nationaliste basque : 5
    Bloc nationaliste galicien : 1
    Coalition canarienne (CCa) : 1
    Union du peuple navarrais :1

    Droite + extrême droite : 137 + 33 = 170
    PS + gauche extrême gauche : 121 + 31 = 152

    Partis nationalistes et indépendantistes régionaux : 28 qu’on pourrait qualifier de « faiseur de roi »

    * En première étape : PP et Vox ont proposé aux Cortes un Premier Ministre PP qui a été mis en minorité par l’Assemblée des Cortes 170 < 175

    La Gauche a refusé tout compromis d'un gouvernement avec le PP pour avoir un gouvernement d'union

    * En deuxième étape: PSOE+ Sumar ont proposé un Premier Ministre : Sanchez , qui a été élu grace aux voix nationalistes et indépendantistes.

    L'ultime décision , pour avoir la majorité ,s'est faite avec le parti Junts et son dirigeant Puigdemont, son leader qui est un élu du Parlement européen ,condamné pour sédition, sous mandat d'arrêt , mais qui s'est réfugié en Belgique en tant que député européen afin de bénéficier de l'immunité.

    Puigdemont a posé ses conditions pour donner la majorité à Sanchez:
    * amnistie générale des décisions judiciaires.
    * transfert d'une partie des charges d'impôt catalane vers les autres régions espagnoles.
    * référendum catalan d'indépendance
    * etc …..

    Grace à Puigdement , Sanchez ( PSOE) est Premier Ministre.

    Et depuis l'Espagne est en crise politique et institutionnelle.

    Pour terminer :

    * La Constitution dit que l'Armée est la garante de l'Unité de l'Espagne

    * Le mouvement catalan indépendantiste a pour objectif de rassembler les populations de langue catalane , même largement minoritaire comme la Communauté de Valence et des Baléares ainsi qu'une partie de La France : La Catalogne française ( en gros une partie du département 66 )

    La compromission du PSOE avec les partis régionalistes et indépendantistes, et surtout les concessions faites qui ont impactés négativement une partie de la population , pour accéder au pouvoir , ont fait que lors des élections régionales/communautaires, la population de ces 2 communautés à basculer sur une majorité droite + extrême droite.

    Par la suite et dorénavant , la majorité des Communautés espagnoles ont basculés sur des parlements régionaux de droite + extrême droite.

    La culture du compromis a pour objectif de maximiser l'adéquation entre les intérêts divergents et des solutions acceptables pour l'ensemble de la majorité de la population par un programme de consensus majoritaire et non un programme de rupture minoritaire.

    PARETO : la règle des 80/20
    la règle de Pareto (80/20), qui est souvent utilisée pour illustrer le principe selon lequel une majorité des résultats (80%) provient d’une minorité des causes (20%).
    Dans le contexte politique, cela pourrait signifier que la majorité des décisions politiques sont influencées par une minorité d’acteurs clés.

    1. Avatar de ilicitano
      ilicitano

      Vision politique de Copilot face à la situation actuelle :

      Il existe plusieurs solutions pour éviter les blocages gouvernementaux :

      1. **Pactes limités de gouvernement** :

      Plutôt que de gouverner avec une majorité présidentielle par défaut, l’idée serait de créer des pactes de gouvernement, autour de majorités variables, sur des programmes limités dans le temps.
      * Par exemple, un pôle plus à droite pour une réforme de l’immigration et de la justice.
      * Un pôle plus centriste pour une réforme de la fiscalité et des retraites.
      * Un pôle plus à gauche pour une remise à plat des politiques sociales.

      2. **Choix d’un Premier ministre faisant consensus** :

      Si le ou la Première ministre fait consensus, en parvenant à empêcher les blocages, il ou elle aura un rôle important.
      Ce sera l’incarnation du compromis, de la conciliation.

      3. **Coopération entre partis** :

      Pour les partis qui réclament depuis longtemps la représentation proportionnelle, c’est le moment de vérité, il va falloir gouverner ensemble.
      Et s’ils ne le font pas et qu’ils sont uniquement dans l’opposition au sens premier du terme, c’est-à-dire en votant « non » à tout, on va avoir une situation de blocage.

      Ces solutions nécessitent une volonté politique et une capacité à négocier et à trouver un terrain d’entente avec d’autres partis.
      Elles visent à favoriser le dialogue et la coopération entre les différents acteurs politiques, afin de permettre la mise en œuvre de politiques efficaces et bénéfiques pour l’ensemble de la population.

      1. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        Suite à la vision politique de Copilot face à la situation actuelle ,

        la réalité est tout autre .

        La recomposition parlementaire en France se complique chaque jour.
        Réunions , négociations, jeux d’alliance , tout y passe dans une situation en cours autour des deux blocs :

        * le Nouveau Front populaire (182 députés)
        * la coalition centriste dirigée l Macron (168 députés).
        avec une majorité parlementaire à 289.

        Parmi les représentants de la coalition macroniste,
        deux lignes commencent à se dessiner , et à se fissurer.

        * les partisans d’une alliance avec des députés de droite, dirigés par un Premier ministre conservateur ( Gérald Darmanin est sur les rangs)
        Darmanin a donné le ton :
        « Nous devons gouverner à droite et non en coalition avec la France insoumise (LFI) et le Front populaire (NFP) ».

        * De l’autre, il y a ceux qui sont en faveur d’un large bloc qui s’étend, au moins temporairement, aux sociaux-démocrates du Parti socialiste et d’Europe écologie-Les Verts.

        Au Centre comme à gauche , la diabolisation de LFI devient un leitmotiv : ni RN , ni LFI et ceci bien que NFP soit le premier parti aux élections et que LFI soit le premier parti dans NFP avec Mélenchon qui revendique un premier ministre LFI et dans un contexte: :
        « le programme du Nouveau Front populaire, seulement le programme mais tout le programme », selon ses mots

        Et pendant ce temps Macron fait tourner les aiguilles , la Constitution lui permet de nommer le Premier ministre de son choix, et dont il veut qu’il s’agisse d’une personnalité bénéficiant du soutien de la majorité à l’Assemblée, capable de résister à une motion de censure.

        Donc il n’y a pas de calendrier défini pour que Macron remplace le gouvernement actuel ou en nomme un

        « Personne n’a gagné. Aucune force politique n’a obtenu une majorité suffisante et les blocs ou coalitions qui ont émergé de ces élections ont tous été minoritaires » Macron

        « J’appelle toutes les forces politiques qui se reconnaissent dans les institutions républicaines, l’État de droit, le parlementarisme, l’orientation européenne et la défense de l’indépendance de la France à engager un dialogue sincère et loyal pour construire une majorité solide, nécessairement plurielle pour le pays ». Macron

        Donc un appel clair qui exclut LFI et le RN qui ne partagent pas ce respect des institutions.

        Gabriel Attal devrait donc continuer à fonctionner avec le gouvernement actuel

        Autres infos :
        La cohésion de LFI s’affaiblit avec les départs de 5 députés : Clémentine Autain, Alexis Corbière, Hendrik Davi, François Ruffin et Danielle Simonnet.

        Stéphane Séjourné ,Renaissance, a publié dans la presse une tribune adressée aux « leaders de la gauche républicaine », proposant un compromis.

        Pour compléter : Hidalgo, Delga, Glucksmann sont favorables à la recherche d’alliances au-delà du PFN.

        Toutes ses réunions, négociations, jeux d’alliances vers ses 2 blocs ne devraient pas donner de majorité parlementaire.

        On n’est pas sorti.

        1. Avatar de Tout me hérisse
          Tout me hérisse

          C’est la meilleure ! E.Macron après avoir pris cette décision de dissolution, refuse d’en assumer les conséquences et tente de reporter la responsabilité de la résolution du problème crucial rencontré, sur les députés nouvellement élus, mais, marquant par ailleurs sa nette préférence pour une ‘majorité’ ancrée sur les débris de son ancienne ‘majorité’, composée avec une alliance vers LR et une portion des socialistes, excluant ainsi totalement RN et LFI!
          Pour arriver à ce résultat,-du moins, le pense-t-il -, il compte sur le temps qui passera, tout en laissant agir le gouvernement actuel jusqu’au moment où émergera un premier ministre potentiel qui recueillera sa pleine approbation : c’est son PROJEEEET… !
          Pour obvier à cela, la meilleure tactique du NFP, ne serait-elle pas de laisser E.Macron patauger dans ce qu’il a créé, de l’assumer et, le cas échéant, en tirer les conséquences concernant sa personne ?

          1. Avatar de Khanard
            Khanard

            @Tout me hérisse

            vous dites :
            «Pour obvier à cela, la meilleure tactique du NFP, ne serait-elle pas de laisser E.Macron patauger dans ce qu’il a créé»

            c’est ce que je dis depuis le début .

            maintenant ça commence à me gonfler sérieusement ce mélodrame de pacotille .

          2. Avatar de Khanard
            Khanard

            @Tout me hérisse

            vous dites :
            «Pour obvier à cela, la meilleure tactique du NFP, ne serait-elle pas de laisser E.Macron patauger dans ce qu’il a créé»

            c’est ce que je dis depuis le début .

            maintenant ça commence à me gonfler sérieusement ce mélodrame de pacotille .

  18. Avatar de Alex
    Alex

    Pourquoi tourner autour du pot , le prochain gouvernement ne tiendra que quelques mois, voire quelques semaines , pour essentiellement deux raisons .
    1) Les institutions de cette Vème République, complétement hors d’âge, une monarchie élective unique en Europe qui offre des pouvoirs exorbitants à un seul homme et qui considère que les députés doivent être à sa botte afin d’appliquer ce que le monarque à imaginé, lui seul !
    Sauf que là, ça coince, trois blocs, pas de majorité pour ce monarque, et donc place aux magouilles pour continuer à imiter Louis XVI , on débauche à droite et à gauche, les LR, les socialos qui ont toujours trahi la gauche, certains écolos et même des communistes tendance Roussel, tout est bon, et certains iront à la soupe, une voiture avec chauffeur c’est tout bon.
    2) Seconde raison, c’est Macron .
    Car sa feuille de route aujourd’hui est simple : par tous les moyens possibles, empêcher que le programme du NFP s’applique, en tant que gérant du Capital il a des comptes à rendre , éliminer en priorité LFI quitte à faire progresser le RN, c’était d’ailleurs son but en provoquant la dissolution.
    Aujourd’hui Macron fait tapis et pense casser la gauche, la priorité est donc de ne pas tomber dans ce traquenard.
    Dernier recours, comme toujours, la rue.

    1. Avatar de ilicitano
      ilicitano

      Dernier recours , comme toujours : la rue

      Quattenens propose de faire une marche populaire sur Matignon

      https://x.com/AQuatennens/status/1810683316930269296

      « Alerte ! Macron veut nous voler la victoire et manœuvre pour faire barrage à l’application du programme du #NouveauFrontPopulaire.
      Le seul souverain que la République connaisse, le peuple, doit le faire céder.
      Pourquoi pas une grande marche populaire en direction de Matignon ?  »
      ( A. Quattenens )

      1. Avatar de ilicitano
        ilicitano

        Entre les Marcheurs Mélenchonistes sur Matignon vs les Marcheurs Macronistes

        qui aura le marche- pied pour devenir Premier Ministre.

        A suivre ??????

  19. Avatar de gaston
    gaston

    Il est évident que la gauche n’est pas majoritaire en France, même si elle vient d’obtenir le plus grand nombre de députés dimanche dernier.

    Un sondage paru hier indique que seuls 30 % des français sont favorables à un gouvernement uniquement NFP :

    https://www.bfmtv.com/politique/elections/legislatives/sondage-bfmtv-seuls-30-des-francais-favorables-a-un-gouvernement-uniquement-nfp_AN-202407100686.html

    Dans ces conditions on ne voit pas quel intérêt aurait le NFP (électoralement parlant) de vouloir gouverner seul à tout prix au risque grand de se griller les ailes pour 2027.

    Pour sortir du chaos politique actuel l’hypothèse la plus plausible serait le retour de la social- démocratie qui ferait coalition avec le parti macroniste, à l’image de se qui se passe régulièrement en Allemagne. C’est ce que développe cet excellent article de « THE CONVERSATION » publié hier :

    https://theconversation.com/elections-le-retour-de-la-social-democratie-233639

    Problème : La Social démocratie c’est l’ouverture plus grande du robinet du ruissellement dans un monde cornucopien, mais sommes nous encore dans ce monde là ?

  20. Avatar de Pascal
    Pascal

    Extrait
    « Wilson, un biologiste, a cette phrase, il dit : « le problème c’est qu’on a un cerveau du paléolithique, des institutions du moyen âge et des technologies dignes des Dieux. »
    On voit bien cette tension qu’on a dans notre société entre le cerveau qui ne bouge pas. Il faut savoir qu’on a le même cerveau qu’il y a 70 000 ans, on a des structures de notre cerveau qui sont celles de chasseur-cueilleurs, ça na pas été changé. C’est pour ça par exemple si on a des calories à portée, on les prends parce que on est né dans un monde où c’était hyper rare. Les chasseur-cueilleurs mangeaient, on a estimé, au grand maximum 2 kg de sucre raffiné par an parce qu’il y en avait dans les fruit et dans le miel. Aujourd’hui, un américain, il en mange 70 kg par an. Ça c’est notre cerveau du paléolithique.
    La deuxième chose, c’est les institutions du moyen âge. La démocratie, mise à part qu’elle est indirecte, c’est une technologie inventée il y a 2 500 ans en Grèce. Grosso modo, on n’a pas tellement inventé mieux et d’ailleurs nos institutions ont été faites pour des mondes qui évoluent très très peu, alors qu’on est dans un monde qui est exponentiel, qui évolue de mois en mois, si ce n’est de semaine en semaine à l’heure où on se parle.
    Et puis, le dernier bien évidemment, c’est la technologie digne des dieux. Et là, c’est totalement dingue, l’arrivée de ChatGPT et des LLM ou on peut dire de l’IA générative, toutes ces technologies qui commencent à se rapprocher de l’AGI qui va pouvoir peut être devenir votre professeur, qui va pouvoir vous tutorer en permanence. Peut-être que demain, on aura tous Aristote comme tuteur comme Alexandre le Grand. Mais si demain, vous avez une AGI qui est un peu comme C3PO, avoir un robot bipède qui peut parler toutes les langues et vous réponde de façon intelligente en vous stimulant intellectuellement, il y a tout juste un an, c’était une vue de l’esprit, de la science fiction. Aujourd’hui, on sait que ça va devenir de la science, on sait que c’est à portée, on va avoir ça. Les robots bipèdes, on sait très bien les faire et les intelligences pour discuter avec vous de façon intéressante et dans toutes les langues, sur n’importe quel sujet et vous stimuler, ça, ça va être à portée. On entre dans un monde absolument dingue.
    La technologie digne des dieux, c’est en train de s’éloigner à la vitesse de la lumière pendant que les deux autres ne bougent pas. »
    Olivier Babeau
    Toute la vidéo ici : https://www.youtube.com/watch?v=YxoMgqowCXI

  21. Avatar de mezigue
    mezigue

    DALL·E +PJ made fake !
    Comment un soleil de dos éclaire-t-il de face ?
    Escroc !

    1. Avatar de timiota
      timiota

      C’est le « fill-in au flash » , appris par Dall-E sans doute majoritairement sur des portraits individuels, et généralisé par lui sur la scène demandée.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Fill-in_(photographie)

  22. Avatar de aptyos
    aptyos

    Bravo et excellent ! Merci Mr Jorion

  23. Avatar de Nikolaz
    Nikolaz

    En ce 12/07, je ne sais plus que penser, entre :
    – une logique de singularisation des divers groupes parlementaires (probablement attisée par la course à la présidentielle), éloignant la perspective d’un gouvernement et
    – le fait qu’il faille du temps nécessaire à l’entente et qu’il n’y a peut-être aucune raison de s’inquiéter.

    En tout cas, en me remémorant le discours sans concession de Mélenchon de dimanche dernier, j’ai du mal à comprendre quel crédit il accorde lui-même à la 6ème République re-parlementarisée que propose son mouvement !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. https://www.lemonde.fr/politique/live/2024/07/12/en-direct-jean-luc-melenchon-defend-la-proposition-d-huguette-bello-presidente-du-conseil-regional-de-la-reunion-pour-matignon-et-appelle-la-gauche-a-faire-vite_6247441_823448.html

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon Joe Biden John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta