LA GUERRE CIVILE TECHNO

8 décembre 2010 par Paul Jorion | Print LA GUERRE CIVILE TECHNO

Ce texte est un « article presslib’ » (*)

Paypal et Mastercard ont cessé de transmettre les dons à WikiLeaks parce que le site se livre, je cite : « à des activités illégales », et font du coup l’objet d’attaques dites de « déni de service » par des vengeurs masqués qui rendent leurs sites toile inaccessibles. Le site WikiLeaks faisait déjà lui-même l’objet d’attaques du même genre depuis la divulgation des dépêches diplomatiques américaines.

« Sites miroir » contre « déni de service » : la guerre civile mondiale a commencé, et c’est une guerre techno : personne dans les rues.

Personnellement, je regretterai les « Un million de manifestants selon les syndicats, cinq cent cinquante, selon la police », mais eh ! faut être de son temps !

(*) Un « article presslib’ » est libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Paul Jorion est un « journaliste presslib’ » qui vit exclusivement de ses droits d’auteurs et de vos contributions. Il pourra continuer d’écrire comme il le fait aujourd’hui tant que vous l’y aiderez. Votre soutien peut s’exprimer ici.

http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/google_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/facebook_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/yahoobuzz_24.png http://www.pauljorion.com/blog/wp-content/plugins/sociofluid/images/twitter_24.png
 

274 commentaires

  1. Peter Hoopman

    Paul Jorion,

    Est-ce que la guerre trouve une origine dans la concurrence mutuelle?

    • Pierre

      Toutes ces marches et contre-marches, ces acclamations, ces drapeaux flottant,, sont simplement de l’instinct sexuel aigri. – G. ORWELL

    • Peter Hoopman

      Pierre je suis assez d’accord avec Orwell, mais isolé de la vie quotidienne, ça ne veut pas dire grand chose non plus.

      Qu-est ce que tu veut toi Pierre, dire avec cette phrase?

    • Julien Alexandre

      Et toi Peter, qu’est-ce que tu veux dire quand tu demandes à Pierre ce qu’il veut dire avec cette phrase en réponse à ta question sur la concurrence mutuelle qui voulais dire quoi, quand tu as répondu au billet de Paul dont on sait tous ce qu’il voulait dire ?

      Je crois que c’est très important pour le débat.

    • Peter Hoopman

      Julien,

      Aujourd’hui l’économie est base sur trois pilliers:

      1) Prendre plus qu’on a investi
      2) La concurrence mutuelle
      3) Diviser et contôle comme système de gérance

      Ca crée une grand fossée entre gouvernement et peuple et entre peuple qui se ne sent plus lié dans un intérêt général (politique) constitution (juridique). Si à la base, le fondement n’est pas un projèt commun, c’est la confusion qui va continuer de règner.

      Julien, aujourd’hui on essaie de sauver/moraliser une logique qui est en soi injuste, peut être on doit se demander autres queqtion pour sort les crises actuelles?

      Quelques questions visant ç profondir le débat politico-économique (et juridique)

      Mais c’est bien possible ça t’intéresse pas vraiment?

    • Julien Alexandre

      Mais c’est bien possible ça t’intéresse pas vraiment?

      Et bien voilà ! En effet, je n’ai pas le plus petit début de commencement d’intérêt pour me pencher sur ton gloubi-boulga.

    • Peter Hoopman

      Aujourd’hui l’économie est base sur trois pilliers:

      1) Prendre plus qu’on a investi
      2) La concurrence mutuelle
      3) Diviser et contôle comme système de gérance

      Une analyse complètement idiote et ridicule n’est pas Julien?

      Le profit est rien autre d’essayer de reçevoir plus qu’on a investi. Compréhensible, ridicule?

      L’humanité se trouve dans la même bateau si on veut ou pas. Retrouver une base commun est une priorité très important. Le priorété actuel n’est pas capable de ça il continue de divisé l’homme.

      Mais je vais essayer de comprendre un peut la pensée de Maurice Allais et l’analyse de Paul Jorion de lui, c’est pour le moment un terre inconnu pour moi. Mais ça l’air d’être intéressant.

    • vigneron

      @Peter Hoopman

      Là, je crois que votre compte est bon ! Vous y échapperez plus. Dorénavant ce sera Peter « Casimir » Hoopsman !

      Imaginant que vous dominez mal les fondamentaux de la gastronomie casimiro-escoffierienne de l’ile aux enfants, la recette (officielle !)du gloubi-boulga en exclu :

      Selon Casimir (sur les recommandations d’Auguste Escoffier donc), la recette du gloubi-boulga est la suivante :

      Mélanger dans un grand saladier :

      * de la confiture de fraises,
      * du chocolat râpé,
      * de la banane écrasée,
      * de la moutarde très forte,
      * de la saucisse de Toulouse « crue mais tiède ».

      Proportions : beaucoup de tout.

      Selon son humeur, Casimir ajoute parfois à ces cinq ingrédients majeurs un autre ingrédient (cornichon, crème chantilly, anchois…). Ou de la moelle.

      Escoffier conseille au lecteur de ne pas essayer cela chez lui car « ça risque de ne pas être très bon ».

    • Peter Hoopman

      Vigneron ta résumé du système politico-économique actuelle est poignant! Mes compliments!
      On est d’accord.

    • J’ajouterai, histoire de rempiler sur mon ami Eddie, Peter « Casimir »sparadrap »Hoopman
      Car l’homme persiste et signe dans sa production d’un gloubi-boulga indigérable que vraisemblablement il imagine fute-fute. Je suggère, comme punition, un séminaire fermé de 48h en compagnie de Pierre Sarton du Jonchay avec obligation de fournir un rapport de synthèse de leurs cogitations nocturnes compréhensible par un étudiant niveau CM2 de seine st denis…

    • Julien Alexandre

      Mais je vais essayer de comprendre un peut la pensée de Maurice Allais et l’analyse de Paul Jorion de lui, c’est pour le moment un terre inconnu pour moi. Mais ça l’air d’être intéressant.

      Un autre bon point Peter. En effet, pour commencer sur un blog, plutôt que de répéter les mêmes questions en boucle à tout le monde sans y apporter la moindre réponse, certains considèrent en effet qu’il peut être utile de se familiariser avec la pensée de son hôte…

    • Peter Hoopman

      @ Alain, ta punition ma bien fait rire. Et pour l’autre je peut comprendre que c’est indigérable.

      @ Julien, les réponses donné te conviennent pas, alors tu a raison. Et bien sur on doit essayer comprendre l’initiateur de ce blog. En plus je ressens je vais très probablement mieux lui comprendre. C’est jamais mauvais!

      Bon week-end!

  2. JeanLuc

    moi je propose une panique bancaire tous les 7 du mois et vous suggère de rédiger la plateforme de revendications en association avec F. Lordon pour l’accompagner.
    On continuera jusqu’à ce que des mesures de régulation efficaces de la finance aient vues le jour !

  3. « faut être de son temps » dites-vous mais de tout temps ça c’est toujours passé comme ça.
    pour paypal et mastercard, s’ils ont ce pouvoir de refuser de jouer leur rôle, ce pour quoi ils existent, c’est tout bonnement ahurissant…. ou alors j’ai mal compris ou mal interprété vos paroles.
    Le système bancaire lancerait-il sa cavalerie mastercard et paypal, dans l’espoir de stopper la somme des révélations annoncées par le site Wikileaks concernant une de ces grandes banques? A mon avis une charge perdue d’avance. Trop légère la cavalerie et trop lourde la manoeuvre.

  4. Fabrice Dubus

    Eh, peut-être faut-il demander combien d’attaques selon Wikileaks, et selon les différents gouvernements?

  5. yvan

    En effet.
    Le réseau SWIFT s’est d’ailleurs déjà fait pirater 2 fois.

    Mais gogole n’est pas mieux, en rackettant grâce à la publicité et le fameux « rang » dans les recherches.

    Le monde du Libre est en marche. Contre le libertarien.

  6. Vincent Wallon

    Et vous pensez que vous allez soigner ma trouille avec des posts comme celui-là ?

    Les évènements s´accélèrent semble-t-il. L´Histoire est en marche.

    Où cela va-t-il nous mener ?
    Comme je suis optimiste, je dirais : là où nous le déciderons.

    • Hentarbleiz

      Vous allez décider autant qu’on décide si on veut nager vers la droite ou vers la gauche lors d’un tsunami…

  7. Julien Alexandre

    La grande, très grande différence, c’est que visiblement, sur le web, tout le monde est plus ou moins à armes égales, défenseurs de l’ordre établi et justiciers populaires.

    • Pierre

      Sécurité nationale : Obama pourra couper Internet à tout moment« En cas de cyber-attaque généralisée »

      Surtout, selon le site Computerworld, l’actuel président des États-Unis Barack Obama pourrait prendre, en cas d’urgence, « des mesures de protection critique d’Internet ». Il pourrait ainsi « donner un ordre aux responsables des grandes infrastructures de prévoir un plan de secours d’urgence en cas de cyber-attaque généralisée ». Il est question d’une coupure générale temporaire dans ce cas précis.
      http://www.infos-du-net.com/actualite/17165-internet-obama.html

    • Pierre

      De plus, la différence est de taille, entre ceux disposant de logiciels d’analyse, de puissance de calcul et de géolocalisation et les autres….. Grande, TRÈS GRANDE DIFFÉRENCE.

    • AntoineY

      Ce n’est pas tout à fait exact Julien.

      Comme en G4G il y a un rapport de « faible » au « fort », qui ne se pose pas dans les mêmes termes cependant (en particulier les questions de contrôle du territoire/population et de conditions de victoire/défaite ne se posent pas du tout de la même manière).
      La grosse différence, sur le plan de la conduite des opérations, c’est que dans une guerre informationnelle, contrairement à ce qui se passe dans une guerre de position traditionnelle, l’avantage va clairement à l’offensive.
      La nouveauté stratégique ici c’est a priori le caractère collectif et dépourvu de tout système de coordination des assaillants. D’ordinaire ces opérations sont menées de façon extrêmement planifiées (ex récent: l’offensive russe sur la Géorgie). Reste à évaluer l’efficacité de l’ensemble.

      Enfin, il faut bien distinguer la question « wikileaks » (là on est en plein rapport du faible au fort), qui porte sur le contenu de l’information, et ce genre d’attaques, techniques, de dénis de service (où là pour le coup ce sont les « faibles » qui sont « forts », à moins que Amazon n’engage les meilleurs hackers de la planète, ce qui semble peu probable).
      Toute la question est de savoir comment cela va « déborder » dans le monde « réel ». Qui a un intérêt à ce que ça déborde ou pas, et comment. Etc etc… Il est bien sûr possible de combiner les deux niveaux en guerre informationnelle (pour les plus nostalgiques), ne serait-ce que parce que les manifestations ont leur utilité propre, mais je ne crois pas, vu la visibilité du blog et la dangerosité/brutalité de ces procédés, qu’il convienne d’entrer davantage dans les détails.
      (Même si je reste persuadé que l’avenir des luttes sociales se joue ici, au prix d’une transformation radicale des conditions de possibilité de la démocratie représentative, qui prévalaient depuis le XVIIIe siècle)

      Nous sommes peut-être également les dernières générations à pouvoir mener/subir ce genre d’initiative, la conduite des opérations requérant certaines compétences techniques que n’auront jamais plus les générations actuelles. C’est donc, à moyen terme, et à moins que les choses ne changent en matière d’éducation à l’outil informatique, le « début de la fin ».
      (on a l’impression qu’ils comprennent mieux les technologies que nous, ce qui est faux. Ils sont capables d’utiliser de manière créative des interfaces toujours plus ergonomiques, ce qui les détourne de la compréhension du fonctionnement intrinsèque de l’outil: ainsi, s’il s’agissait de « réveils », ils sauraient l’utiliser de manière créative mais ne sauraient absolument pas comment ils fonctionnent, encore moins les démonter et les remonter… les choses sont bien sûr très différentes en Asie, en Inde, en Russie, par exemple, où la cyber offensive a de belles années devant elle).

      De ‘importance stratégique de Linux, Google, Facebook et d’autres…

    • HP

      (ex récent: l’offensive russe sur la Géorgie)

      Bravo, bel exemple de désinformation médiatique…
      C’est la géorgie qui a bombardé, attaqué et investi l’ossétie du sud, tuant un paquet de casques bleus russes au passage, en plusse des civils. La rapide réplique russe a été une surprise pour l’agresseur qui croyait avoir le soutien militaire des américains et de l’otan, miska étant personnellement très proche de bush.
      L’attaque militaire avait été préparée de longue date par la géorgie, y compris notamment sur le plan médiatique, en payant fort cher une grosse agence de relations publiques pour lui donner le beau rôle et faire mousser « l’agression russe ». C’est un fait avéré et reconnu.
      Les russes n’avaient pas préparés de plan médiatique, ce qui leur a effectivement donné le mauvais rôle dans les médias, donc auprès du grand public.

      • @ HP: Vous avez accès à des informations exceptionnelles que peu de gens peuvent avoir. D’autant que débutez votre commentaire par « bravo, bel exemple de désinformation médiatique ».

        Cela me permet de comprendre que d’écrire « offensive russe sur la Géorgie » correspond à de la désinformation puisque que Vous, Vous savez ce qui s’est passé et que Vous pouvez affirmer que de parler d’offensive russe correspond à de la désinformation.

        Par ailleurs, vous écrivez que « la Géorgie a tué un paquet de casques bleus russes au passage, en plus des civils ». Vous nous annoncez donc qu’il y avait déjà des soldats russes en Ossétie, c’est à dire sauf erreur de ma part, sur le territoire Géorgien au moment de l’offensive?

        De plus, ces soldats russes étaient sous mandat de l’ONU… déjà à l’époque!

        C’est tout simplement énorme vos révélations, rien à voir avec Wikileaks et les écrits des ambassadeurs américains répartis dans le monde.

        Pourriez-vous nous en dire plus si cela est dans le possible? J’imagine que vous deviez être sur place à ce moment précis du terrible bombardement des méchants Géorgiens et que donc vous avez une situation professionnelle certainement dans un certainement sensible…

        Nous avons besoin de connaître la vérité et il semble que vous soyez capable de donner des informations de premier ordre. C’est grâce à des gens comme vous que la France est un grand pays des libertés et des Droits de l’Homme car les Français (et ce n’est pas assez reconnu) ont toujours un avis extrêmement précis et informé sur ce dont ils parlent.

        Un très grand merci par avance pour votre courage et votre niveau d’implication.

        Ivan

    • @ Pierre

      « Obama pourra couper Internet à tout moment »

      Ça va être chouette ! Les banques, les entreprises, les administrations, les armées, les transports publiques, les impôts, le sifflet des trolls… Tout, tout va se retrouver paralysé !

      Qui c’est, Obama ? Un hacker ? :-D

    • Pierre

      @Yéti
      Obama est gérant d’ un camp de vacance juste à coté de l’ile de la tortue ; Guantanamo.
      Le chef des pirates c’est lui.
      La technologie du « Troll » est une technologie civile fragile et non sécurisée……..
      A terre les circuits sont simples, en mer doubles, en l’air triple, chez les « extra-terrestres » multiples.

    • AntoineY

      Je ne parlais pas du contexte stratégique, bien sûr, mais seulement de l’initiative russe de conduire une guerre informationnelle sur le web géorgien. La question de la légitimité de cette intervention est une autre question, sur laquelle je partage votre point de vue.

  8. Koko

    Mais voyons, une guerre sans morts, ca ne rapporte pas !!!

  9. jpa

    C’est en déclarant que les activités de Wikileaks sont illégales … que les banques se mettent hors la loi. Aucune décision de justice ne leur permet de prendre cette décision.
    Non, les internautes et les grandes puissances ne sont pas à égalité, même pas sur le net : les banques et les financiers ont leurs paradis fiscaux pour dissimuler leurs activités, les internautes sont tributaires de l’infrastructure.
    Cela n’en démontre que plus vigoureusement l’urgence d’une réaction populaire et de grande ampleur.
    Non à la toute puissance financière, oui aux régulations et à la séparation des pouvoirs.
    Ce sont de vielles idées, pas très rigolotes … mais salvatrices.

    • TARTAR

      A priori et sauf mise en place d’un « off-shore -net » discret et conspirationniste les paradis fiscaux sont dépendants du www.
      Les très riches ne peuvent vivre que sur le dos des sociétés qui tournent.
      Il leur faut de l’éléctricité du téléphone et du net.

    • zebulon

      bien entendu les activites bancaires sont légales par définition

  10. Pierre-Yves D.

    Le système est condamné, pour une part par son versant technique.

    L’immense régression sociale à laquelle nous avons assisté depuis trois décennies et qui se creuse toujours d’avantage avec la crise a été accélérée par la révolution informatique et numérique. Mais c’était sans compter sur l’origine libertaire de la culture informatique, toujours vivante, qui été noyée dans la masse des sites commerciaux. Qui plus est le coté libertaire trouve un prolongement plus politique quand le système devient une menace pour les libertés individuelles.

    Il ne faut jamais oublier que le réseau Internet est fonctionnellement un système technique associé, c’est à dire où les contenus sont créés potentiellement par tous ses usagers. Avec le recul c’était donc tout à fait illusoire que penser que son principe essentiel qui est de permettre la communication entre les personnes, pourrait se fondre totalement dans le moule commercial et ainsi perpétuer éternellement un statut quo social et politique.

    Aujourd’hui ces attaques pirates ne sont pas de la communication langagière, mais elles traduisent des relations sociales. Des groupes sociaux s’affrontent à d’autres groupes sociaux. Ou plutôt c’est David qui s’attaque à Goliath !

    A propos du technologisme — la technique au service exclusif du capital – - et de ses limites lire les intéressants articles de dedefensa . On y apprend par exemple que le Pentagone développe depuis des années un programme d’avions de combat tellement sophistiqué qu’il comporte plus d’inconvénients que d’avantages. Il plombe le budget fédéral et a une efficacité douteuse. On pourrait en dire autant de beaucoup de secteurs de l’industrie où la logique capitaliste impose la conception de produits voués à une rapide obsolescence. Internet semble être l’exception qui confirme la règle. C’est l’invention — parce qu’elle est essentiellement communicative — qui peut battre en brèche la logique capitaliste sur son propre terrain technique.

    • yvan

      Comme en Chine…

      Non, attendez, ce que je vois venir est une censure du net qui sera facilité par la LOPSI2 combinée à une hausse des prix de l’accès à ce net.
      (d’ailleurs, seules les personnes qui peuvent se loger, se chauffer et se nourrir décemment ont le net)(les autres, il vaut mieux qu’ils ne s’expriment pas, ne comprennent pas et ne se regroupent pas)
      Tout simplement.

      Nous verrons donc arriver des mouvements de communalisation d’accès et de pirates sur les lignes.

      Une prise de conscience se fait par le net. Pas une révolution. Là, c’est dans la rue.

    • Pierre

      Nous pensons savoir où nous habitons, mais l’Europe n’a pas « su » mettre en place son réseau satellite GPS Galiléo, malgré, (ou à cause) de son partenariat avec la Chine……..
      Au cour de la dernière guerre du golf, les GPS Marine des pétroliers et autres chimiquiers, on vu leur précision passer de +/- 5 mètres à +/- 300 mètres………. Et leur « fiabilité »……..Au doigt mouillé.
      Rien ne nous effraye en plain milieu du brouillard, lancé à grande vitesse, sur les « auto-routes-de-l’information »..
      Lacan, psychiatre ou psychanalyste ?
      On est FOU. J’en suis SÛR. Des fous sans volants !!! ouf…….

    • barbe-toute-bleue

      @Yvan,

      Ceci est la question.

      En quoi l’internet est-il utile à l’ensemble du système, notamment en permettant de gros profits, par la vitesse de concertation tous azimuts, et comment se débarrasser de la menace de gêneurs qui viennent se brancher sur ce système ouvert (car même à tarifs élevés, on ne le ferme pas comme ça ) pour en tirer un bien personnel ne contribuant pas au renforcement de la puissance des tenants du marché.

      Où se trouve la limite où on va censurer, limitant de ce fait l’efficacité d’internet pour le capitalisme lui-même ?

      … enfin, c’est « la » question que je me pose, mais qui vivra, verra …

    • Charles A.

      La rue pas seulement.
      Une classe dominante a toujours travaillé à perfectionner les moyens de manipulation (dite communication)
      et de répression (chantage, arrestation, torture, destruction ciblée ou massive).

      Pour imposer la démocratie face à la notre, la dictature du capital dans sa maladie sénile,
      les moyens nécessaires dépassent largement la manif et les affrontements de rue.
      Nous ne les choisissons pas.
      Nous devons seulement les préparer.

    • yvan

      Non, Pierre.
      Simplement, l’humain a besoin de rêver. Soit, faire des projets pour avancer.

      Si tu domptes et manipules ses projets, tu as gagné. Comme Lacan.

    • Pierre

      Yvan, c’est bien ce que je te disais, T’es perdu.
      T’as gagné à la place une belle projection de masse, et tu ne contrôles rien.
      T’es aussi fou que moi dans le même cancan. :)

    • yvan

      Je n’ai jamais écrit que j’étais « équilibré ». Ni « normal ».
      Le fait de n’être pas équilibré permet d’ailleurs de tomber vers où l’on penche.
      Soit, bouger.

      Accessoirement, définis-moi le terme « normal », qu’on se marre.

    • Pierre

      @Yvan
      Demandes à Julien Alexendre :)

    • juan nessy

      @Yvan :

      Statistiquement : Normal = « Je » = »Moi » .

    • 4 Août

      @ Yvan

      Concernant la LOPPSI2… On en est arrivé à un point où n’importe quel site peut être fermé sur simple décision administrative, sans l’avis de la justice. En clair, si quelqu’un dans un ministère trouve le site de Paul Jorion un peu trop subversif, il pourra le faire fermer en un claquement de doigt.

    • yvan

      Pierre.
      Merci de ton aide.

      Le seul souci est que je n’ai pas besoin de « demander » à Julien. Ni à Jorion pour sortir le maximum de conneries qui les dérangent.
      Parfois, ils ne les comprennent même pas.
      Si tu veux leur demander l’autorisation de pisser, n’hésites pas.

      4 août.
      Je parlais du contrôle absolu de la communication ainsi que de la censure qui se pointe.
      Nous nous retrouvons ainsi.

    • Julien Alexandre

      Je confirme, Yvan est un laboratoire qui fonctionne en vase-clos. Il s’auto-consulte régulièrement sur sa production, et après d’intenses délibérés et propositions contradictoires qu’il formule seul, il décide magnanimement à l’unanimité de lui-même. C’est un homme libre.

    • yvan

      Julien, tu vois ce que je veux dire. A ma majorité plus ma voix.

      Pierre est un patient canadien complètement mûr pour les psychologues amateurs de fric.

      Ce n’est pas pour rien que le mouvement d’invasion de sectes vient de chez eux.

    • Pierre

      Tu sais ce qu’elle te dit la secte des insectes Yvan ? Pauvre maringouin………
      Viens me chercher dans ma toundra ! T’es pas prés d’me trouver avec ton GPS à la noix…….. :)
      Flatté de « faire » nouveau monde.

    • Marlowe

      Toutes les « avancées technologiques » modernes comportent plus d’inconvénients que d’avantages.
      Ces « avancées » n’existent encore que parceque les « optimistes progressistes » affirment , en le croyant ou en faisant mine de le croire, que demain la technique aura trouvé les solutions aux problèmes qu’elle pose aujourd’hui.
      Et le nucléaire n’est pas le seul exemple !

    • yvan

      Dire que j’espérai me tromper quelque part…

      Dites-moi ce qui m’empêcherait de me flinguer.

  11. Etienne

    Une guerre civile traditionnelle, c’est pas beau, ça fait mal et toutes ces choses, mais tout le monde peut y participer, tandis qu’une cyber-guerilla, ça reste le privilège de spécialistes. Et les autres en sont réduits à être passivement spectateurs d’une virtualité…Quel progrès!

    • Pierre

      Si « la « nature » a horreur du vide », elle a aussi « horreur de ce qui ne sert à rien. »

    • Bidouille

      pas si sûr…

      « - Anonymous (et non 4chan, j’insiste sur la distinction) n’est pas composé d’un “réseau de hackers”. Il s’agit essentiellement de gens ordinaires, sans compétence informatique particulière, qui utilisent dans le cas présent des logiciels simples d’usage permettant de participer à des attaques par déni de service (et non “de serveur”). Je sais bien que le concept d’un “réseau de hackers” a un côté épique assez tentant pour enjoliver une histoire mais la réalité est bien différente. Et c’est justement parce que n’importe qui peut participer à ces attaques qu’elles se révèlent efficaces, seul le nombre permettant son succès ou son échec. »

      http://blog.lesoir.be/wikileaks/2010/12/08/642/

      bon, d’accord ! Y participer demandera un brin de curiosité, d’imagination et de recherches. Le web, ce n’est pas comme la télé bien formatée sur des grilles de programme prémachées : il faut y mettre du sien.

      Tiens ? A propos d’imagination !
      Hypothèse farfelue, délire paranoïaque ou quoi d’autre ? A moins que…
      http://www.rtbf.be/info/societe/chronique-de-paul-hermant/pour-soldes-de-tous-comptes-283274

    • lau

      @ Bidouille, 20h09,

      Merci pour ces infos précieuses pour ‘ceux qui n’y connaissent rien et voudraient participer ‘…

      Chacun ici peut contribuer à soutenir ‘l’ esprit Wikileaks’

      Utilisons les moyens que nous avons, ne nous contentons pas de regarder et commenter…

      Résistance.

  12. von der blob

    a noter qu’hier on a eu droit à un grand « ce soir ou jamais » pour la 1ere fois depuis bien longtemps (n’en déplaise à l’hôte de ces bois), vraiment dommage qu’il y ait fallu attendre cantona et facebook pour parler du fond du problème…

    • Pierre

      C’est KIKI met le lien ????

    • Pierre

      Comme quoi le « prestige télévisuel », ça vous ouvre des portes ! :)
      Merci Yvan !

    • CV

      le seul problème ici,c’est qu’à la question « que faire à la place »,il n’y ait pas eu de réponse vraiment satisfaisante,toujours le même problème….
      Les gens ont vraiment besoin que l’on mette des solutions crédibles sur la table et qu’elles puissent être réellement débattues sérieusement ,en cela Mr Jorion me semble bien plus crédible mais pour autant il manque quand même toujours la présence adjointe d’autres intervenants tout aussi crédibles et largement censurés par les médias dominants…..
      A cela,il faudrait sans doute et de plus, se référer aux réflexions et travaux du Sociologue Pierre Bourdieu sur l’espace et le traitement médiatique en particulier.
      A part cela,bien sûr que ça a fait du bien quand même…..

    • Sylvain

      Bien cette video.
      On y voit aussi le choc culturel inter-generationnel.
      Le baby-boomer patronise le petit « iresponsable » avant de defendre ensuite les vertues du systeme de consommation par credit
      je retire pas mes sous non plus mais je viens d’ouvrir un compte chez la coop et je vais tout transferer!

    • methode

      oui l’émission était excellente hier soir, les invités de qualités et le débat hargneux mais courtois. hargneux car chacun restait sur ses positions, mais courtois car à présent il ne fait aucun doute que la société est littéralement fracturée et il est sage parfois, à l’instar de sarfati, de laisser déblatérer son contradicteur pour le laisser s’emmêler les pinceaux. à quoi cela sert-il de discuter avec quelqu’un comme m. cota? plus à rien. ces gens ont fait un choix consciemment anti-social.

      sinon les intervenants n’en rajoutaient pas dans l’indignation et savaient écouter les autres tenant sensiblement les mêmes propos. il ne sert à rien de développer un nombre important d’idée, et encore moins à chercher à les introduire par une démonstration qui partirait de loin, c’est le Grand Défaut de paul, son côté académique, qui l’oblige à parler très/trop vite. justifier c’est utile ici sur le blog, mais pas sur france 3, la mauvaise foi de toutes les m.cota du monde en difficulté rhétorique devrait en convaincre.

      il faut choisir quelques idées bien senties, bien les tourner de manière à provoquer les réactions désirées, utiliser des formules marquante, et développer uniquement en fonction des réactions des opposants.

      NB: les sourires aussi. les bon mots. les envolées semi-esclaffées. c’est à cela que l’on sait si quelqu’un est sur un plateau pour montrer-sa-petite-tête-dans-la-caméra au prix de tenir n’importe quel discours qui va bien, ou s’il vient faire utiliser son audience pour faire entendre les revendications prolétaires.
      le bourgeois (bohème ou non) aime que les choses soient cordiales en apparence: à la fin on se serre tous la main dans le meilleur des mondes! comme si dans ce geste de concorde individuelle on signifiait que malgré toutes l’importance des questions abordés et des désaccords, il n’ y a pas là de quoi se fâcher. mais parfois il y a des mains qu’il faut refuser de serrer. c’est le minimum syndical.

      personnellement je ne me bats pas pour préserver un bain à remous dans ma villégiature à cabourg…

    • Pierre

      Il est super le fils de Madame Sarfati !
      Belle jeunesse !!!!!!!! Entre dans l’histoire ! Révise nous ça . 24 ans et « en Phase ».
      Vous tenez votre « Saint juste » !

    • Peak.Oil.2008

      Je pense que le protectionnisme nationalisme est inéluctable (limites à la croissance oblige).
      La question est d’arriver à inventer un protectionnisme nationalisme que ne se fasse pas au dépend des autres peuples mais aux dépend des excès du néo-libéralisme.

      Il faut réinventer le libéralisme, le socialisme et le nationalisme et les encadrer dans une écologie (une résilience) qui LEUR permette avenir.
      .

    • Moi

      En regardant l’émission, je me suis dit: « on ne sait pas qui est responsable de tout ça, mais en tous cas on sait qui en est victime et qui n’en est pas ».

    • jducac

      @ Peak.Oil.2008 dit : 8 décembre 2010 à 23:22

      Je pense que le protectionnisme-nationalisme est inéluctable (limites à la croissance oblige).

      Qu’il faille limitez la croissance, tout en essayant de ne pas provoquer trop de décroissance, semble indispensable. Mais, croyez-vous vraiment qu’’il y a une voie possible par le protectionnisme-nationalisme ?

      Comment voyez-vous, dans un tel schéma, la survie des pays d’Europe de l’ouest, par exemple, qui n’ont pas d’énergie fossile, pas d’uranium, et pas de métaux. Nous ne pourrions même pas retourner à l’âge de fer ou du bronze et devrions nous replier tout de suite à l’âge de pierre ?
      Que ferions-nous en France, de nos produits de luxe Cognac, Champagne, Sacs Vuitton, le tourisme, l’art de vivre Etc….. ?
      Rapidement il se trouverait bien quelqu’un, avec les moyens qui conviendraient, pour nous faire changer d’avis.
      http://generationsfutures.chez-alice.fr/petrole/olduvai.htm

    • VB

      @ Yvan,

      Merci pour la vidéo.

    • VB

      @ tous,

      En effet, les Etats sont coupables d’avoir donné le pouvoir aux banques privées : responsabilité partagée entre les deux ! :-)

    • VB

      @ tous,

      Il est quand même curieux de constater que mettre en avant la souveraineté populaire (qui est la mise en application de la démocratie) soit aussitôt transformée en être un sale nationaliste raciste. Il y a là, ce me semble, un vrai clivage politique : 1) ceux qui veulent se réapproprier la souveraineté populaire de façon à pouvoir exercer et pratiquer la démocratie et 2) la somme des autres, dont les motivations restent à élucider.
      C’est ici, à mon sens que se situe le nouveau clivage politique, et non dans cette farce droite/gauche que l’on nous vend à gogo.

      Cordialement,

    • lau

      Oui, formidable !

      Expliquer aux gens DANS QUELLE SITUATION ils se trouvent et POURQUOI.

      Encore et encore.

      Génial !

    • Peak.Oil.2008

      @Jducac

      La diabolisation du protectionnisme a été le fruit de la mondialisation et la démondialisation va réhabiliter le protectionnisme qu’on le veuille ou non, et pour le meilleur ou pour le pire. Tout dépendra comment on définira le protectionnisme à l’avenir.

      Actuellement les limites à la croissance se font jour car une demande globale non contrainte se heurte à une offre globale de plus en plus contrainte ce qui dans le fond ne fait qu’annoncer la décroissance. Jusqu’à présent le conducteur de la dynamique croissante fut la demande et à l’avenir le conducteur de la dynamique décroissante sera l’offre. En croissance la demande est en position de force car l’offre est mise en concurrence avec l’offre alors qu’en décroissance l’offre est en position de force car la demande est mise en concurrence avec la demande. Comme toute demande tend à augmenter ou au moins à se maintenir, les demandes se voient être mises en concurrence les unes avec les autres de façon exacerbée maintenant que la gateau à se partager montre ses limites. Ce qui se passe c’est un changement du tout au tout des règles du jeu. Après un jeu à somme positive c’est un jeu à somme nulle qui se présente à nous, et cela avant de devenir un jeu à somme négative. Mais attention cela ne veut pas dire qu’un acteur ne puisse pas croître pendant que la majorité décroît. Et c’est là que la bas blesse car cela provoque tout logiquement la tentation du protectionnisme, une tentation qui se fait déjà jour.

      L’a-croisssance et ensuite la décroissance veulent surtout dire une paupérisation matérielle, ce qui va amplifier la concurrence entre tous et pousser au repli sur soi. On voit déjà comment le populisme commence à faire des petits un peu partout sur notre planète de ‘civilisés’. Le citoyen lambda qui ne s’intéresse pas au monde dans lequel il vit s’intéresse par contre de près à son pouvoir d’achat et est prêt à suivre tout qui proposera de maintenir son niveau de vie quitte à ce que cela se fasse au dépend d’autres personnes ou d’autres peuples. Le citoyen lambda est par essence opportunsite et donc protectionniste.

      En Occident, après avoir usé jusqu’à l’os l’endettement privé et puis l’endettement public il ne reste plus que la dévaluation des monnaies pour essayer de gagner des marges par rapport à la demande concurrente. Cela ouvre la voie d’un protectionnisme dont l’Europe est à présent la grande perdante parce qu’elle n’a pas les moyens de se battre à armes égales aves les autres puissances, et ne parlons pas des petits états qui ne peuvent qu’observer la guerre des titans qui se joue sous leurs yeux. A partir du moment où la part totale n’augmente pas et que les demandes veulent toutes augmenter cela implique automatiquement que certaines demandes se déploient au détriment des autres.

      Il faut aussi préciser que ne pas anticiper la décroissance c’est l’amplifier. Cela tient du fait qu’essayer de consommer plus que ce qui est possible nous empêche de dégager des marges qui pourraient alimenter UNE croissance pour éventuellement rebondir dans une nouvelle direction. Donc si on ne se serre pas la ceinture plus vite que la réalité ne nous l’impose, on subira la décroissance et on sera en permanence dans l’incapacité d’organiser notre futur.

      La démondialisation de l’économie est un corollaire de la décroissance économique mondiale, il s’agit d’un processus inverse à celui que nous avons connu au cours du XXème siècle et qui a été essentiellement basé sur le transport à bas coût. En fait la démondialisation est déjà en soi un protectionnisme (ou nationalisme économique) et celui-ci va s’imposer à tous par la force des choses.

      Maintenant la question à se poser est de savoir quel protectionnisme on veut attendu que celui semble inéluctable. Le veut-on sous une forme masquée ou sous une forme révélée et assumée, le veut-on sous une forme rigide ou sous une forme subtile et intelligente ? Pour le moment le protectionnisme se pratique ni vu ni connu mais au grand jour. C’est un protectionnisme de lâche et stupide qui se définit sous nos yeux.

      Imaginons maintenant …

      - Un pays qui taxerait les biens périssables en fonction des distances parcourues (fortement dépendants du transport) pour réorganiser sa production locale et pour sa sécurité alimentaire. Ce pays pratique-t-il un protectionnisme opportuniste ? Non il anticipe l’inéluctable car la démondialisation va rendre progressivement la délocalisation non concurrentielle par rapport à localisation. En fait il participe au bien mondial car il limite sa demande au niveau mondial.

      - Un pays qui taxerait les biens obsolètes (fortement dépendant de l’énergie bon marché) pour se concentrer sur l’achat de biens dont leur durée est une valeur en soi. Ce pays pratique-t-il un protectionnisme opportuniste ? Non il anticipe l’inéluctable car la démondialisation va rendre progressivement le jettable illégitime. En fait il participe au bien mondial car il limite sa demande au niveau mondial.

      - Un pays qui taxerait les biens en provenance d’une zone qui se réfugie dans un protecionnisme brutal tout en détaxant ce qui provient des zones qui pratiquent une protectionnnisme éclairé joue-t-il le jeu du protectionnisme ? Non il ouvre la voie d’un dialogue mondialisé pour peut-être une mondialisation du savoir (et de l’ouverture) et pas des avoirs (et du repli).

      - Pour ce qui est des ressources, les pays de l’OCDE et paticulièrement l’Europe et le Japon sont en faillite, c’est simple, clair et criant. L’honnêté serait de le reconnaître pour un partage honnête et sensé des ressources à l’échelle du globe. Ne pas le reconnaître ne fera qu’aggraver notre perte ! C’est la voie suicidaire court termiste, celle privilégiée pour le moment par l’Occident et en particulier par les USA.

      Il y a tant à dire et j’aimerais me donner le temps (de me relire et d’en dire davantage) …

    • jducac

      @ Peak.Oil.2008 dit : 10 décembre 2010 à 01:22
      @ Tous

      La diabolisation du protectionnisme a été le fruit de la mondialisation et la démondialisation va réhabiliter le protectionnisme qu’on le veuille ou non, et pour le meilleur ou pour le pire. Tout dépendra comment on définira le protectionnisme à l’avenir.

      Ce blog est vraiment formidable. Merci à Paul Jorion et à son équipe, de donner la possibilité à chacun de réfléchir et de s’exprimer sur les sujets qui nous rassemblent parce qu’ils nous préoccupent tous.

      Nous en arrivons à devoir réfléchir à deux options qui vont à l’opposé l’une de l’autre.

      La première option, est le protectionnisme, d’où l’émergence de solutions à la Michel Lambotte qui aboutissent à des « petits replis sur soi » et à la Peak.Oil 2008 qui conduisent à la même solution mais à une échelle plus grande, au niveau des nations ou des régions économiques, soi t à ce qu’on pourrait appeler à des « grands replis sur soi »

      L’autre option, tout en allant à l’opposé, est pourtant une solution de la même veine mais plus large encore, elle pourrait aussi s’appeler le « repli sur nous tous » en pensant à la planète entière qui est bien l’endroit où l’humanité est acculée à survivre ou à se détruire.

      Or, l’avantage du « nous tous », c’est d’amener chacun à sortir de son soi et moi pour s’identifier au tous. Cela permet de s’élever spirituellement et de prendre ainsi une dimension supérieure et même une dimension d’un autre ordre.

      Est-ce donc bien sage de se replier dans la division qui conduit à l’opposition, quand on voit dans l’histoire où cela a mené les hommes. Où nous a conduit l’opposition entre Est et Ouest, entre capital, travail, communisme, capitalisme, démocratie et autres formes de gouvernements, Etc…

      L’élévation de la réflexion et du débat, sur ce sujet, semble avoir démarré il y a longtemps.

    • si on ne se serre pas la ceinture plus vite que la réalité ne nous l’impose, on subira la décroissance et on sera en permanence dans l’incapacité d’organiser notre futur.

      Il ne s’agit pas de se serrer la ceinture sur le plan financier mais bien sur le plan énergétique.
      Il faudra beaucoup d’argent, qui est aujourd’hui squatter par les riches, pour réaliser ce mieux être avec moins de ressources.
      Ce n’est pas un protectionnisme ni un replis sur soi mais un simple bon sens qui permettra de relocaliser les activités près du citoyen, en réduisant les déplacements énergivores, ceci n’étant qu’un aspect du problème.
      Il faut tout mettre en oeuvre pour informer en toute transparence les citoyens de ces possibilités

      Il me semble qu’il serait plus que temps de mettre en évidence la relation incontournable entre le pic pétrolier et la crise financière et d’en faire une étude approfondie.

    • Comment voyez-vous, dans un tel schéma, la survie des pays d’Europe de l’ouest, par exemple, qui n’ont pas d’énergie fossile, pas d’uranium, et pas de métaux. Nous ne pourrions même pas retourner à l’âge de fer ou du bronze et devrions nous replier tout de suite à l’âge de pierre ?

      Justement non, c’est un avantage car nous aurons étés les premiers à nous serrer la ceinture et à inventer les solutions de la déplétion qui devront être adoptées par les autres qui de toutes façon rentreront eux aussi en déplétion.
      Les solutions sont d’ordre de l’esprit de création, elles ne se situent plus au niveau d’un matérialisme mercantile.

    • jducac

      @ Peak.Oil.2008 dit : 15 décembre 2010 à 16:08

      Merci pour ce document qui montre comment il faut probablement reposer le problème. C’est peut être surtout au niveau des mentalités occidentales qu’il convient d’ériger des barrières.

      Personne ne nous oblige d’acheter chinois, lesquels consomment en moyenne nettement moins que nous. Qui chez nos dirigeants, dans les principaux courants politiques aussi bien à droite qu’à gauche, et chez les syndicats nous a mis en garde contre les excès de consommation alors que depuis le rapport Meadows et le club de Rome le signal d’alerte a été donné il y a maintenant 40 ans ? Personne !

      Tous n’ont cessé de demander et de promettre plus de pouvoir d’achat, donc de pouvoir de consommer sans cesse plus. Un péché de gourmandise qui nous rappelle le péché originel. Au plan de la morale, n’est-ce pas juste que ceux qui consomment le plus, finissent par être punis et placés hors course par ceux qui, en moyenne, consomment le moins?

      Qui pourrait s’indigner, si en final, le comportement de ceux qui sont en moyenne, les plus travailleurs et les moindre consommateurs, donc les plus vertueux, s’imposait à nous tous, afin d’assurer la survie de l’humanité?

    • Peak.Oil.2008

      @ michel lambotte

      Je suis d’accord pour dire que la vraie question est de se serrer le ceinture au niveau énergétique mais qui dit se serrer le ceinture au niveau énergétique dit se serrer le ceinture au niveau financier et on peut le tourner dans tous les sens, c’est moins dépenser. Cela tient peut-être du fait que l’argent est un moyen de se partager l’énergie et ce que nous transformons grâce l’énergie (nourriture, ressource extraite et transformée, services). Certains disent aussi que l’argent est une revendication sur un travail à fournir, des heures de travail en somme, des transformations, principalement de l’énergie donc.

      Commençons par supprimer l’horreur qu’est pub (l’objet de mes études), ce gaspillage énergétique (et donc financier) sans nom, ce sera déjà un pas dans le bon sens.

      Quand je dis qu’il faut anticiper la décroissance c’est parce que d’une part elle a commencé, qu’elle va s’accélérer et que c’est le seul moyen de dégager des marges énergétiques et financières pour espérer investir (grâce à ses marges) dans un futur qui serait une organisation sociale avec moins d’apport énergétique extérieur. Croire que taxer les riches jusqu’à la moêlle (ce pourquoi je suis pour) permettra de relever ce défi est illusoire même si il peut y contribuer. C’est surtout et d’abord la masse qui doit ce serrer la ceinture pour dégager des marges à l’échelle de l’enjeu.

      Parallèlement à cela, la suppression des primes sur les énergies renouvelables est une pure folie car c’était déjà infiniment trop peu et on y met déjà fin. C’est pour moi un signe évident des limites à la croissance que rencontre l’Europe, désigné comme premier grand ensemble soumis à la décroissance et sur lequel les paris vont bon train.

      Concernant le protectionnisme, je crains que le réflexe des pays de riches en ressources ne soit de se replier sur eux-mêmes quand ils se rendront compte que l’Occident n’a plus rien à apporter car il est insolvable. Il faut donc se battre pour une protectionnisme éclairé (ou light) pour légitimer le droit de refuser de voir rentrer des produits qui vont à l’encontre de la résilience locale (la croissance potentielle future), tout en évitant de devenir dogmatique là-dessus car certains n’arriveront jamais à produire à manger pour soutenir leur population. C’est ultra compliqué et ultra sensible et il faudrait pouvoir en débattre des siècles et des siècles et que fait-on pendant ce temps ? Tout le monde pointe du doigt l’autre ce qui ne fait que présager l’émergence d’un protectionnsime tout sauf éclairé.

  13. Oui enfin les guerres sont toutes les même : un bout de steak pour 2 personnes, ca commence par les insultes, et ca fini a la machette !
    On en est juste aux insultes.
    Je ne crois pas que ca s’arrêtera la.

  14. Lisztfr

    J’ai écrit à Paypal pour leur faire part de mon mécontentement …

  15. Eomenos

    On vient d’apprendre à l’instant que le compte Paypal de notre ami Paul venait à son tour d’être bloqué. De même la Poste lui ferait des difficultés avec sa boîte postale de réception des chèques.
    Dans les deux cas les listes de donateurs ont dû être transmises au fisc.
    Enfin il semblerait que ses éditeurs aient tout récemment reçus la visite d’inspecteur de la brigade financière leur enjoignant de se montrer particulièrement circonspects avant de procéder au moindre versement de droits d’auteurs (les avances étant depuis longtemps à ranger aux objets perdus en ce qui concerne l’ami Paul).

    Fiction ? J’espère que oui mais ce n’est pas sûr.

    La liberté, celle qui fonde nos libertés passe désormais par les chemins tortueux du câble de l’internet et de ses serveurs. Paul sait mieux que la plupart d’entre-nous que le prix de la liberté passe aussi par le montant de la facture mensuelle des prestataires internet…

    En coinçant de la sorte WIKILEAKS c’est un peu de nos libertés que l’on assassine.

    Juste pour le fun- car en toutes choses il faut savoir conserver un brin d’humour- vous aurez tous noté que le compte AMEX de Wikileaks reste ouvert : AMEX ayant désespérement besoin de fonds.

    • Pierre

      URGENT !!!

    • yvan

      Il est vrai qu’avoir un casier judiciaire vierge, par les temps qui courent, j’ai l’impression de faire ringard par rapport à certains hommes politiques.
      J’ai envie de copier la France d’en « haut ».

    • Arranah

      attendez, c’est vrai cette histoire? Parce que dans ce cas-là, c’est grave…

    • Wladimir

      Bonjour,

      N’étant pas hacker, je me suis contenté de clôturer mon compte Paypal en indiquant clairement le motif. C’est pas grand chose, mais après tout les internautes ont quand même un pouvoir potentiel, celui de la masse populaire qui peut quand même refuser les coups trop tordus.

    • zebulon

      comme wladimir penser à réduire progressivement votre empreinte bancaire

      Peu d’entreprises résistent à une baisse régulière de leur chiffre d’affaire

      comme pour l’écologie le développement d’un système bancaire durable doit s’imposer dans les mentalités.

  16. ThomBilabong

    Ce qui est le plus ahurissant, c’est que MasterCard et Paypal se substituent unilatéralement à la Justice.
    Qui sont ces usuriers pour décider de ce qui est illégal ou pas ? Wikileaks n’est pas poursuivi pour ses activités illégales mais son dirigeant pour divulgation d’informations sensibles. C’est différent.

    Je propose de saturer le plus vite possible les réseaux de Paypal et MasterCard de protestations. Ils n’ont pas à se prendre pour des juges ou pour LE JUGE immanent !!!
    Que ces organismes, privés mais participant du service public, fassent connaître leur profonds désaccords avec les procédés de Wikileaks, ils n’ont qu’à le faire par voie de presse et de Web.

    Leur attitude est inqualifiable !!! Et parfaitement antidémocratique de surcroit.

    Je suis ulcéré.

    • Pierre

      A mes dernière nouvelles, c’est pour « affaire sexuel » qu’un mandat d’arrêt international à été délivré.
      J’ai loupé une marche ?

    • larchey

      On peut déjà clore son compte Paypal, ce que j’ai fait immédiatement. Pour Mastercard, c’est plus difficile mais peut-être sera-t-on obligé de s’y attaquer aussi. Mais comment payer sur internet après ?

      Va-t-il falloir inventer une banque communautaire et collaborative sur internet avec de l’argent virtuel ? Ca pourrait rendre les banques commerciales complètement folles une telle initiative.

    • yvan

      Restez calmes.

      Il a annoncé qu’il allait donner des infos sur une banque. Et ça, ça se finit toujours mal.

    • Pierre

      Larchey, cela existe depuis longtemps, et même convertible en dollars ! Et Voui.

      Ce qui ne manque pas de piquant, c’est que Julian Assange avait lui-même annoncé de vive voix, bien avant que les faits incriminés ne se soient même prétendument établis, qu’il serait sans doute attaqué et mis hors d’état de nuire par les élites pour des crimes à caractère sexuel…
      Visionnaire ? Réaliste ? Autoréalisateur ?

    • Dominique Larchey-Wendling

      A Pierre, « Ca existe déjà … »
      Vous pensez à quoi ?

      A HW, forcé la main ou pas … ils doivent subir les conséquences
      de leurs choix, Paypal et les autres. Ces gros naifs d’américains vont
      comprendre ce que sont vraiment ces lois « anti-terroristes » …

    • ThomBilabong

      @Pierre.
      Plusieurs plaintes contre Assange, dont une pour abus sexuel en Suède. Mais aux US, en Australie et j’ai oublié où ailleurs, c’est pour la divulgation d’info sensibles classées secret défense. La loi américain est très chatouilleuse là-dessus. Surtout depuis 2001.

      Pour PAYPAL, il faut appeler le service clientèle au 0821 230 233
      (0,12 euros/minute)
      Ou au siège EUrope : +352) 27 302 143 (prise en charge toute langue)
      le site indique :
      de 9h00 à 18h30 du lundi au samedi, pour toutes les demandes
      de 9h00 à 18h30 le dimanche, pour toutes les demandes à l’exception des restrictions de comptes

      Ca coute un peu mais on peut leur dire ce qu’on en pense par ce biais-là aussi.
      Pour les mails, c’est un peu perdu d’avance. Ils savent gérer des masses de flux Web.

    • yvan

      Bon.
      Après tout, ne restez pas calmes.

      Mais il vaut mieux garder ses forces pour la fin avril qui vient. Nous aurons alors une vision plus pertinente des dégâts à venir et la chaleur pour nous.

    • Pierre

      @Larshey
      Les mondes « virtuels » du type second life vous permettent d’acheter et de vendre n’importe quoi dans l’univers que vous créez, et de le revendre contre dollar dans la vie réel.
      C’est-Y-pas magique ? On y compte déjà plusieurs millionnaires……. A ce qu’on m’a dit.

    • Pierre

      @ThomBilabong
      Vos sources ? Je ne trouve trace de nul autres plaintes sur le Web…..
      « Quelqu’un m’a dit ? »……..
      Lisez les propos de Madame Clinton, sur la liberté d’information sur le net. Elle s’adressait aux chinois au mois de septembre. Vous comprendrez pourquoi ils sont bien embêté. Je me marre !!!!
      http://www.america.gov/st/democracyhr-french/2010/January/20100122083311eaifas0.6031458.html

    • Dominique Larchey-Wendling

      @Pierre,

      Je ne parlais pas de vivre dans un univers virtuel. Mais de créer une banque virtuelle et communautaire, et associé à cette banque, un argent virtuel qui serait échangeable par
      la banque, vers des monnaies réelles. Il ne faudrait pas que cette banque soit contrôlée
      par une autorité quelconque comme par exemple les concepteurs du jeu 2nd life.

      Cette banque devrait être fondée sur la communauté des gens qui l’utilisent et contrôlée
      par elle uniquement.

    • Pierre

      Dominique Larchey-Wendling, vous m’inquiétez. Je n’ai pas votre décodeur en 3D.
      Moi je suis inquiet si j’ai une banque virtuel dans un univers où je ne vis pas ????
      A moins que ce ne soit Américan-Express qui rêve éveillé cette ultime réussite, et que nous en soyons tous de virtuel propriétaires…… :)
      Il m’arrive souvent de réinventer l’eau chaude.

    • Dominique Larchey-Wendling

      Un billet c’est juste un bout de papier avec une valeur marquée dessus, valeur qui est garantie par une banque centrale. La banque centrale contrôle l’émission des billets (et donc poursuit les faux monnayeurs) et assure la convertibilité de cet argent en autre chose, par exemple une autre monnaie. Aujourd’hui on ne sait plus trop, la banque centrale américaine accepte n’importe quelle camelote en collatéral. C’était plus facile avec l’or quand même. Sauf qu’avec l’or, on a besoin d’un état pour le protéger physiquement du vol.

      L’idée est donc de fabriquer une ou plusieurs banques centrales virtuelles et une/des monnaies électronique convertibles en … Or … pourquoi pas. Peut-être internet pourrait-il faire Bretton-Woods II ? Le problème est de s’assurer de l’unicité des billets virtuels.

      Comment empêcher la copie d’un billet électronique ? Impossible de l’échanger … l’échange électronique étant par définition une copie. Tous les billets échangés doivent donc être détruits par la BC et remplacés par de nouveaux billets de même valeur, mais différents. Le transfert d’argent passe donc forcément par la BC.

      Par exemple, A veut acheter un objet de valeur 100 à B. A possède un billet de 100. A ne peut pas donner le billet de 100 à B sinon A et B possèderaient chacun un billet de 100 (et l’argent serait démultiplié). Le transfert se produit donc ainsi. A demande à la BC de donner un billet de 100 à B en échange du billet de 100 que A transfert à BC. BC reçoit le billet de 100 de A, le détruit et fabrique un nouveau billet de valeur 100 qu’elle donne à B. Pour fabriquer ces billets secrets à usage unique, on peut mettre en oeuvre des processus cryptographiques de signature et de cryptage qui permettront à B d’être le seul à pouvoir dépenser son billet de 100 par la suite. La BC s’assurant par destruction des billets que chaque billet ne peut être utilisé qu’une seule fois. Si un billet est copié, c’est le premier qui l’utilise auprès de la BC qui récupère sa valeur et les autres copies ne valent plus rien.

      Il faut aussi assurer la confidentialité des échanges, alors évidement le problème est difficile. Pour éviter le cassage des sécurités cryptographiques, il faudrait aussi limiter la durée de vie des billets, par exemple avec un mécanisme d’argent qui fond dans le temps et qui oblige les agents à remplacer périodiquement leur argent auprès de la BC. Enfin, la BC devrait bien-sûr être un processus décentralisé et démocratiquement contrôlé par ses utilisateurs, en particulier le contrôle de la masse monétaire qu’elle met en circulation, et le contrôle de ce qu’elle peut accepter en échange de l’argent qu’elle émet. Si par exemple, la BC accepte uniquement des dollars et que le dollar s’effondre, la valeur de la monnaie virtuelle s’effondre aussi …

      Il ne s’agit pas juste de refaire dans le virtuel ce qui existe en réalité. Une banque centrale réelle n’étant pas sous contrôle démocratique. Il ne s’agit pas non plus d’inventer une BC qui n’existe que dans le virtuel. Il s’agit de redonner le contrôle de la monnaie à la communauté. C’est un bien commun et il n’aurait jamais du cesser de l’être. Malheureusement nos états européens ont abdiqué sur cette question parce que nos dirigeants sont convaincus qu’on ne peut avoir confiance dans les états pour bien gérer la monnaie.

    • Pierre

      La « lberté » passe par l’autonomie propre de sa caisse à outils .
      Je n’ai ni les clefs technologiques de la centrale nucléaire, ni celles du ventre de ma machine à ouvrir le monde virtuel.
      Et c’est peut-être pas plus mal ! :)

  17. pablo75

    « Des sites attaqués en rafale pour « venger » Assange.

    Plusieurs sites Internet, appartenant notamment à des services bancaires, font l’objet d’attaques informatiques depuis plusieurs jours, sans que l’on puisse déterminer s’il s’agit d’attaques coordonnées. »

    http://www.lemonde.fr/

  18. pablo75

    En attendant, c’est la neige qui paralyse le système. À Paris c’est la pagaille: les bus sont arrêtés en pleine rue, parfois de travers, les voitures ne circulent pas dès qu’on s’éloigne du centre, les aéroports sont fermés…

  19. Sarkobandit

    Je ne regrette qu’une chose dans ma vie : être trop vieux pour devenir hacker !!!

  20. [...] This post was mentioned on Twitter by Entre midi, Désenfumage, Louise de Lannoy, lopez, Laurent Kloetzer and others. Laurent Kloetzer said: LA GUERRE CIVILE TECHNO: Ce texte est un « article presslib’ » (*) Paypal et Mastercard ont cessé de transmettr… http://bit.ly/eShmgF [...]

  21. pablo75

    « La Commission se dotera d’un régulateur pour contrôler les Bourses européennes.

    Trois ans après avoir provoqué un « Big Bang » sur les Bourses en Europe, la Commission fait machine arrière. La directive Marchés d’instruments financiers (MIF), entrée en vigueur le 1er novembre 2007, avait ouvert à la concurrence les places boursières de l’Union. Trop ? Aujourd’hui, à peine plus de la moitié des ordres de Bourse transitent encore par le London Stock Exchange, la première place boursière européenne. »

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/12/08/la-commission-se-dotera-d-un-regulateur-pour-controler-les-bourses-europeennes_1450492_3234.html#ens_id=1268560

    • j’avais envoyé il y a qques temps le lien d’un entretien de Jean-Pierre Jouyet qui décrivait sans fard l’alibi qu’il semblait jouer au peu de moyen qui lui était alloué. il espère cette fois fort diplomatiquement bonne chance au nouveau régulateur européen, l’ESMA. ne faudrait-il pas mieux, vu l’étendue l’extension du domaine des « Dark Pools » embaucher des hackers: ce serait là une vraie mesure d’économie!
      Hans Magnus Enzensberger, le nauffrage du titanic.

      « Cela n’a rien d’un massacre ni d’une bombe. Personne ne saigne, personne n’est déchiqueté. Simplement, il y en a de plus en plus, ça veut s’engouffrer partout, tout se gonfle et ondule. Des gouttes perlent, des filets se forment. Simplement, ça imprègne tes semelles, ça s’infiltre dans tes manchettes, ça détrempe ton col contre ta nuque, ça baigne les lunettes, ça suinte dans les coffres-forts, et sur les rosaces de stuc il se forme des taches sombres. Tout simplement, c’est ainsi.»
      (….) « S’il nous semble que la fin du monde ne s’est pas encore produite, c’est parce qu’on attend qu’elle se produise d’un seul coup et pour tous, alors qu’en réalité elle est déjà en marche, petit à petit, par période, par bribes, à des moments et à des endroits à chaque fois différents.»

    • nol

      @roma
      « Cela n’a rien d’un massacre ni d’une bombe. Personne ne saigne, personne n’est déchiqueté. Simplement, il y en a de plus en plus, ça veut s’engouffrer partout, tout se gonfle et ondule. Des gouttes perlent, des filets se forment. Simplement, ça imprègne tes semelles, ça s’infiltre dans tes manchettes, ça détrempe ton col contre ta nuque, ça baigne les lunettes, ça suinte dans les coffres-forts, et sur les rosaces de stuc il se forme des taches sombres. Tout simplement, c’est ainsi.»
      (….) « S’il nous semble que la fin du monde ne s’est pas encore produite, c’est parce qu’on attend qu’elle se produise d’un seul coup et pour tous, alors qu’en réalité elle est déjà en marche, petit à petit, par période, par bribes, à des moments et à des endroits à chaque fois différents.»

      Oui, c’est exactement cela.

  22. k abouli

    Qui peut s’indigner que des gens dont on conteste le droit à l’expression puissent le défendre….Il n’y a là nulle guerre mais RESISTANCE. les actions de Wikileaks sont particulièrement courageuses et contraiement aux façons traditionnelles de contester ne sont pas soumises à l’accord d’une caste de specialistes de la politique. C’est un devoir pour tout citoyen de se révolter ou de soutenir ceux qui le font si la démocratie est mise en cause et cette fois ci elle l’est
    . Mais n’est ce pas là un état auquel aspire une grosse part des participants à ce blog. L’idéal démocratique doit être défendu contre ceux qui l’instrumentalisent

  23. octobre

    Puisque tout va à vau-l’eau et c’est réellement le cas par chez moi… ma grand-mère aurait dit à vélo. :-) Un post hors sujet, bien sûr.

    Un chef d’œuvre de la musique classique russe : La symphonie n°1 dite classique de Prokofiev.
    Rostropovitch savait comment l’interpréter. Mais elle est aussi admirablement dirigée par Sergiu Celibidache.
    Un feu de Dieu incroyable, enlevée, déterminée, elle peut-être la manifestation de la vie qui cherche un passage étroit dans les ruines de l’histoire.
    Le larghetto modeste, néanmoins somptueux – extatique. ( aux environs des 5 : 00 )

    http://www.dailymotion.com/video/xpt7o_prokofiev-symphonie-celibidache_music

    • yvan

      Merci Octobre.

      De me faire retrouver ce chef d’orchestre qui, peu de temps avant sa mort, pleurait en ré-écoutant un des concerts qu’il dirigeait.

      Regardez bien tous ce chef d’orchestre qui est un chef d’entreprise parfait.
      Lorsque « ses » musiciens jouent, et qu’il leur a bien enseigné la coordination pour le faire, il peut se permettre de faire de la figuration.
      Soit, partir en vacances et les laisser jouer.

      C’est cela la « direction ». Ne pas être indispensable.

    • yvan

      Je confirme : le don peut être réciproque.

      L’humain a une chance en dehors de l’argent.

    • octobre

      Soit, Yvan, tu me clous le bec.

    • yvan

      Pardon, Octobre.

      Notre fibre humaine qui ressort, certainement. Pourvu que ça dure.

  24. Moi je regretterai aussi les manifs : Neuilly sur seine 1 manifestant, 10 policiers…

  25. HW

    On voit ici
    http://www.guardian.co.uk/world/2010/nov/29/wikileaks-embassy-cables-key-points

    que Le Monde publie beaucoup moins de « révélations » que ses confrères.

    Il faut tout ce temps-là pour que le feu vert de l’Elysée leur revienne ?

    • Pierre

      On apprend pas grand chose « Qu’Y disent »….

      - Le clan des siciliens et Berlusconi sont passés à l’est avec Poutine et la mafia russe en abandonnant les « Chicago-boys » à leurs affaires scarefaces……
      - Les personnels d’embrassade Américaines font de la collecte de matériel génétique de façon industrielle, systématique et programmée……
      - Un ministre d’état futur président de la république, va régulièrement au rapport à l’ambassade des états unis, et débine ses petits camarades du gouvernement …..
      - Des missiles Coréens menace la vielle Europe……
      - Sarkozy est pas cool avec son entourage.

      Aphatie ne retient que la dernier « Scoop ». de ce ‘Non-événement ».

    • pablo75

      Idem pour El País, qui en publie dix fois plus que Le Monde.

    • Moi

      J’avais remarqué aussi. Il y a des trucs publiés il y a quelques jours dans les journaux espagnols et qui concernaient la Françafrique qui ont été très édulcorés, voire oubliés, dans Le Monde (en ligne, en tous cas).

    • zebulon

      et oui , il faut prendre le temps de lire et de comprendre

      c’est bien ce qui gêne dans wikileaks, ceux qui lisent cherchent à comprendre

      et ensuite ils pourraient éventuellement poser des questions

      Alors que tout le monde sait que la diplomatie c’est comme la finance, un minimum de transparence est nécessaire…

  26. juan nessy

     » Il est plus difficile de s’empêcher d’être gouverné que de gouverner les autres . »

    A défaut de pigeon voyageur , je commence à essayer d’apprivoiser une des mouettes sternes qui se posent parfois sur la lice du garde corps de mon balcon , pour garder une chance de communiquer librement.

    Être sous contrôle ,quand on l’ignore, peut laisser l’illusion de liberté .

    On peut garder sa liberté en perdant des biens , du temps , voire la vie .

    On a perdu toute liberté , quand on a perdu la conscience de la soumission .

     » Ils se croyaient des hommes , n’étaient plus que des nombres  » .

    Ferrat, as tu laissé des filles ou fils , pour écrire de nouveaux chants de vérité ?

  27. Maître Dong

    Ayant trop bossé dans l’informatique pour faire confiance à Paypal, j’ai préféré le chèque bancaire et m’en félicite. Mais après l’appel de Cantona, va falloir revenir au troc. On fait comment pour envoyer un chapon à Paul pour Noël ?

    • Chapelle Jean-Marc

      La Poste.
      Je crois que cela marche encore assez bien, Essayez…
      Amicale salutation d’amateur de chapons qui évite Pay pal depuis longtemps

    • Pierre

      Si le blog veut recevoir ses étrennes, il va falloir nous fournir une boite postale.
      J’ai demandé plusieurs fois sans aucun succès (?)
      Je ne paye jamais par internet.

  28. CV

    Excusez moi,mais dans l’immédiat,je trouve toute cette histoire concernant Wikileaks on ne peut plus opaque en réalité.Je ne suis toujours pas convaincu que les « révélations »dont on nous rabats les oreilles en permanence le soient réellement.D’ailleurs à ce sujet,il me semble que le fait que 5 des plus grands journaux internationaux soient le relais de ces « révélations », ne fait pas pour moi une garantie concernant la vraie nature informative de Wikileaks,oui il y a un jeu compétitif sur le scoop à publier ou non,mais cela c’est bien le problème de la course à l’échalote médiatique,et cela est largement manipulable.Non,je crains qu’en réalité il ne s’agisse là que d’une vaste manipulation des services secrets anglo-américain(?) afin de créer un faux vrai Bugg sur la toile et les médias officiels ou pas,histoire d’instaurer la censure internet,le truc qui échappe encore à nos élites,financières et autres….oui,je le crains vraiment,et c’est bien là que se situerait la nouvelle guerre au « terrorisme » techno ,c’est à dire ,la guerre des puissants contre les Peuples une fois de plus!
    J’espère me tromper…..

    • TARTAR

      Il est patent que les voies de la désinformation sont impénétrables.
      Par exemple des trucs embêtants pour l’Iran sont passés en même temps que des trucs moins graves pour les US…
      Quel wikirustine va révéler que J.Assange est un agent de la DIA?

    • Eomenos

      C’est une possibilité en effet.

      C’est surtout la preuve que la majorité silencieuse fait de moins en moins confiance à ses élites, tricheuses, menteuses, voleuses, tueuses….

      Le jour où les politiques feront vraiment leur boulot au lieu de toucher le cacheton des banquiers,
      la confiance reviendra.

    • Pierre

      CV, à 18h00 c’est couvre-feu ……… Plus un grain de lumière dans les tuyaux.

    • Neo

      Je suis également circonspect…et je me sens bien seul!!

    • Peak.Oil.2008

      Je vous rejoins et j’espère me tromper (comme sur bien d’autres choses d’ailleurs).

    • zebulon

      troll bien pensant n’amasse pas mousse

      si on ne peut pas faire confiance à wikileaks, à qui se fier ?

    • pablo75

      C’est vrai: Assange est un agent de la NSA, laquelle, avec la complicité de tous les gouvernements de la planète, cherche un prétexte pour créer une loi mondiale de contrôle du Net qui déclenchera une réaction violente et universelle des peuples, laquelle permettra la création d’une dictature fasciste unique qui engendrera une résistance mondiale qui produira un état insurrectionnel qui provoquera un effondrement du système politique, lequel occasionnera une guerre mondiale qui allégera la Terre de quelques milliards de personnes en résolvant d’un coup les crises énergétique et écologique et en inaugurant une ère de bonheur et de prospérité pour l`être humain, laquelle ne manquera pas de plonger la nouvelle humanité dans une décadence morale qui suscitera enfin une réaction spirituelle qui la sauvera définitivement.

      Donc, à mon avis Assange est un agent de l’Opus Dei travaillant pour le Vatican.

    • Julien Alexandre

      Pablo, le pire, c’est qu’ils vont vous prendre au sérieux les loustics ! :)

    • pablo75

      @ Julien Alexandre

      Vous avez raison: sur le Net tout est possible, dans le sens le plus littéral du terme. C’est A.Dumas fils qui disait « J’aime mieux les méchants que les imbéciles, parce qu’ils se reposent ».

      Pour nous changer les idées, un peu de Beauté, la seule chose qui peut nous faire oublier la dictature de la bêtise qui gouverne le monde:

      Geoffrey Gurrumul Yunupingu: « Wiyathul »

      http://www.youtube.com/watch?v=PQkb2VOyptw

    • Jean-Luc

      @ CV,

      « dont on nous rabats (sic) les oreilles » est une faute de français rebattue, mais votre phrase rend ici la chose amusante. J’imagine les gens marchant dans la rue, les oreilles « rabattues par les révélations ».

    • CV

      Ce qui va être totalement transparent,lors de la désintégration des monnaies et de l’instauration du nouveau système de monnaie mondiale électronique,ce sera nos vies si j’ai bien compris,et non pas les pouvoirs en place visiblement dont les projet de gouvernance Mondiale(dixit DSK,Jean Claude Trichet,etc) seront le nouveau terrain de jeu des Oligarchies ,c’est bien le problème me semble-t-il.
      Les Etats-Nations sont condamnés à disparaître prochainement,ce n’est pas un problème de révéler de pseudo-révélations concernant ceux-ci,bien au contraire puisque nous rentrons dans un Monde « post-Wesphalien »,où est le problème?
      Internet était jusqu’à présent un espace de liberté,je pense que ça va changer….vive Wikileaks!
      @ Jean Luc
      Quelle image!(au delà de ma vilaine faute d’orthographe)
      On appelle cela le grand « Zoo Humain »….

    • CV

      « dont les projet « avec un S bien sûr,excusez encore!

  29. TARTAR

    Pour couper les vivres à wikileaks ses intermédiaires de rémunération (probablement suite à injonction gov.) seraient prêts à se suicider en ne prévoyant pas une massive attaque?
    Encore un truc autoréalisateur-autodestructeur…amusant sauf que çà fout tout le « bouzin » en l’air à terme faute de transactions commerciales.

    En ce qui concerne la vie des blogs ou des forums je préconise l’accouplement rapide et domestique de couples de pigeons voyageurs afin de pouvoir poursuivre les dialogues…à moyen terme.
    Les adresses mèl seront simplifiées.
    tartar@pigeon.com

  30. JT Gio

    Je pense qu’il serait sage d’attribuer le prix Nobel de la paix à Assange !

    • Sarkobandit

      Certes mais pas un prix nobel , un prix lao tseu instauré par la chine !
      Le prix lao tseu de la paix !!
      La chine ferait bien d avoir son propre prix attribué a un occidental qui a beaucoup fait pour la paix, tel Assange par exemple , j imagine deja la tête de l occident et des usa !!

    • argeles39

      Pourquoi pas ? On la bien donné à Obama pour son action en Afghanistan!

    • Pierre

      Vous demandez, et c’est servi !!!
      Pour contrer le Nobel, la Chine lance son prix Confucius :
      http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/pour-contrer-le-nobel-la-chine-lance-son-prix-confucius_943726.html

    • Moi

      Les Prix Nobel c’est pour ceux à la solde des ricains, pas pour les opposants.

    • pablo75

      @ Moi

      « Les Prix Nobel c’est pour ceux à la solde des ricains »

      Liu Xiaobo, Muhammad Yunus, Wangari Muta Maathai, Chirine Ebadi, Médecins sans frontières, Aung San Suu Kyi, le Dalaï Lama, Desmond Tutu, etc, etc, etc… à la solde des EE UU?

      Vous ne pourriez pas faire un effort et réfléchir un peu avant de pondre des contre vérités flagrantes?

    • Moi

      Liu Xiaobo certainement. C’est un libéral hardcore.
      Muhammad Yunus, je ne connais pas ses rapports avec les américains. C’est un libéral de gauche.
      Wangari Muta Maathai me semble très bien. Mais l’écologie, c’est pas dangereux politiquement. Dès qu’elle a fait mine de parler de l’exploitation des noirs (de manière maladroite certes, sur la question du VIH), on lui est tombé dessus.
      Chirine Ebadi, je ne remets pas en cause son combat mais elle est bien utile aux américains, un tantinet instrumentalisée.
      Médecins sans frontières, très bien sur les intentions. Mais un peu instrumentalisé, comme la plupart des ONG et pas dangereux politiquement.
      Etc.

      Je crois qu’on voit bien de quel bord il faut être et quels combats sont payants pour l’attribution du prix. Par exemple, Martin Luther King peut avoir le prix nobel, mais pas Malcolm X, Gandhi oui mais pas Nehru, etc. Bien sûr, vous me direz qu’il faut être pacifiste pour avoir le Nobel de la Paix, pas prôner la violence. Ce n’est en fait pas aussi évident mais cela demanderait une longue dissertation sur les accointances entre pacifisme et libéralisme (on peut en débattre si vous voulez). D’autre part, il vaut mieux être pacifiste pro-américain que pacifiste anti-américain (il y en a pourtant).

    • Moi

      PS: pablo75, pouvez svp essayer de ne pas commencer un débat par disqualifier d’emblée votre opposant? Vous avez tendance à employer les mêmes mots que les membres de l’élite intellectuelle qui monopolisent les médias mainstream (en gros, la gauche libérale bien-pensante) lorsqu’ils s’adressent à un gueux tenant des propos peu orthodoxes.

    • pablo75

      @ Moi

      C’est vous qui vous disqualifiez tout seul en écrivant des énormités, vous n’avez pas besoin de moi. Si vous ne voulez pas qu’on vous les reproche ne les écrivez pas.

      Concernant votre impression que j’appartiens à la « gauche libérale bien-pensante », je vous rassure: vous avez tout faux encore une fois. Je vais vous faire une confidence: quand j’étais adolescent j’étais entouré d’anti-franquistes virulents, souvent appartenant au Parti communiste, le seul parti qui faisait vraiment de la résistance dans l’Espagne franquiste (à 17 ans j’ai travaillé trois mois dans les trains des mines de charbon et je les ai vus à l’oeuvre de près). Un jour je suis tombé par hasard sur un livre interdit, dont le titre était « L’anarchisme espagnol », dans lequel j’ai appris toutes les saloperies que le PCE avait faîtes pendant la République et la guerre civile espagnoles (entre autres choses liquider des milliers d’anarchistes, qui étaient très puissants en Espagne). J’ai appris aussi comment la gauche européenne bienpensante des années 30 avait abandonné les républicains espagnols à leur triste sort après le coup d’état de Franco. Et aussi qui étaient vraiment Lenin et Stalin et ce qui se passait réellement de l’autre côté du Rideau de fer. Cette lecture (et d’autres du même genre après) m’ont guéri à vie de la tentation socialiste et communiste, de la même façon que le franquisme m’avait guéri à vie des idées de la droite. Comme en plus, étant étudiant, je vivais dans le même quartier où était né et avait vécu Buenaventura Durruti, l’une des figures principales de l’anarchisme espagnol, mort à la guerre à 40 ans en 1936, je me suis mis à trouver très sympathiques les anarchistes et à les fréquenter.

      Plus de trente ans après l’anarchisme est la seule utopie politique qui me fait encore rêver.

      Donc ce n’est pas à moi qu’il faut parler d’élite intellectuelle et de gauche libérale bien-pensante. Pour moi la célèbre phrase de Lord Acton: « Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument » est de plus en plus d’actualité et dans tous les domaines.

    • Moi

      @pablo75: Et comment conciliez-vous votre anarchisme rêvé avec une légitimation de la violence d’Etat face à une grève, doublée d’une défense des droits du consommateur, de l’industrie du tourisme et des intérêts des compagnies aériennes, telle que celle-ci?:
      « Je rappelle aussi que leur grève sauvage, pourtant coupée tout de suite, a empêché 600 000 personnes de prendre l’avion et à causé 80 millions d’€ par jour de pertes aux compagnies aériennes (et n’en parlons pas de l’image extérieur de l’Espagne dont le tourisme est une ressource capitale). »

      Un fin logicien tel que vous n’aura aucune peine à nous l’expliquer.

    • pablo75

      @ Moi

      Vraiment, vous avez un problème de compréhension, vous… D’un côté on a 400 fonctionnaires privilégiés touchant pour certains en une heure plus qu’un smicard en un mois (666 € l’heure pour certains contrôleurs, moins de 4 € l’heure pour un smicard). De l’autre côté on a 600 000 personnes prises en otage et des dizaines sinon des centaines d’entreprises au bord de la faillite (les compagnies aériennes et les entreprises de l’industrie du tourisme – l’une des plus grosses, celle de l’ex patron des patrons, vient de fermer boutique récemment en laissant une dette de plus de 500 millions d’€: Viajes Marsans). Et qui dit des entreprises au bord de la faillite dit des dizaines de milliers d’emplois sérieusement menacés. Et tout ça se passe dans un pays qui a 22 ou 23 % de chômeurs, dont 1,6 millions ne touchent aucun revenu.

      Et vous voulez que le pouvoir que le peuple a prêté à ces 400 fonctionnaires privilégiés soit utilisé par ceux-ci pour mettre en danger la survie économique de dizaines de milliers de personnes?

      Moi j’appelle l’attitude des contrôleurs tout simplement du fascisme (la confiscation du pouvoir par un petit groupe de privilégiés pour préserver leurs intérêts en dépit des lois votées démocratiquement par des millions de gens). Et comme moi 99,99 % des Espagnols. Et je n’aime pas les fascistes (je les ai bien connu dans mon enfance, ceux de la Falange Española). Donc je suis content qu’on leur ai donné un bon coup de pied au c…

      C’est clair maintenant?

    • Moi

      @pablo75: Très clair. Pas de pitié avec les fonctionnaires fascistes privilégiés. No pasaran.

    • Pierre

      @Pablo 75
      Obama passe à la trappe dans votre liste démonstrative ?
      Erreur volontaire ou amnésie générale ?
      Pour qu’une politique soit visionnaire elle doit savoir arpenter la politique fiction.
      Et chacun sait que la réalité………
      Ça vient
      La sage-femme dit ça vient
      Ça vient
      Le fils que tu veux me donner
      Ça vient
      Ma distendue, mon étranglée
      Ô ma montagne écartelée
      Fille ou garçon qu’importe
      Faut que ça sorte
      Pousse la porte
      Viens viens viens viens viens

      Il n’y a pas eu d’ombre au tableau
      Mais une lumière au Pablo
      Pablo Pablo Pablo Pablo
      Et ma dulcinée de Rio
      Riait en voyant tes grelots
      Pablo Pablo
      Mais tu te radines un peu trop tôt
      Te voilà dans une cabine Apollo
      Avec des tuyaux
      Derrière une vitre d’Ambroise Paré
      La vie va vite pour nous séparer
      Petit
      Elle a plein de haches et de scies…
      Je vais voir dehors si

      Ça vient
      La sagesse des hommes
      Ça vient
      Les clefs du clair royaume
      Ça vient
      Amour Toujours Fraternité
      Ce vocabulaire raté
      Reprend du poil de la bête
      C’est la fête
      Des poètes
      Viens viens viens viens viens

      Bien sûr je flatte un peu le tableau
      Trempant dans tes yeux mon pinceau
      Pablo Pablo Pablo Pablo
      Je suis l’ouvrier d’une usine
      Qui sirène dans ma poitrine
      C’est laid, c’est beau
      Y a beaucoup de fumées
      Peu de flamencos
      Mais je vais au boulot
      Mon Pablo
      Pour que tu aies chaud

      Dodo, lolo, Pipi, Casso
      Entre le tigre et l’agneau
      Avec l’étoile tout là-haut
      Descendant sur le front du pueblo
      Pablo, Pablo, mon fils, mon lien
      Ça vient…

    • pablo75

      @ Pierre

      L’abus d’alcool doit se faire avec modération.
      (Anonyme)

    • vigneron

      @pablo

      L’abus d’alcool doit se faire avec modération.

      J’sais pas qui est l’anonyme, mais j’suis sûr qu’c'est pas Nougaro, ni AssAnge.

      P’têt qu’c'est juste le fait d’une plume d’Ange

    • Pierre

      Qu’un seul humain me croit……..
      Le prix « Fucius » à ma Nana, dynamitons le Nobel, dynamisons le Tao !

  31. HP

    la guerre civile mondiale a commencé, et c’est une guerre techno : personne dans les rues.

    ho, pas encore mais ça va viendre
    d’ailleurs ça vient déjà
    on en est à l’état d’urgence en espagne :

    Samedi dernier, face à la grève surprise des aiguilleurs du ciel espagnols, le Premier ministre (socialiste ?) Jose Luis Zapatero, décrétait l’état d’alerte et mobilisait l’armée pour réquisitionner les grévistes, les menaçant de peines d’emprisonnement de 10 ans s’ils ne se conformaient pas aux injonctions. Une telle mesure d’exception, jamais prise depuis la chute de la dictature du général Franco en 1975.

    La grève fut déclarée vendredi par les contrôleurs aériens espagnols après que le gouvernement ait annoncé en urgence de nouvelles mesures d’austérités destinées à « rassurer les marchés » sur la « solidité » budgétaire de l’Espagne. Parmi ces mesures, Zapatero s’est engagé à privatiser les aéroports de Madrid et Barcelone, mais aussi la loterie nationale et à supprimer la prime exceptionnelle pour les chômeurs en fin de droit.

    Le gouvernement a immédiatement réagit à la grève en décrétant l’état d’alerte, mettant de fait les grévistes sous le coup de la loi pénale militaire s’ils dérogeaient aux réquisitions. Pour éviter tout mouvement de protestation pendant les fêtes de Noël, Zapatero envisage de prolonger l’état d’alerte de 15 jours supplémentaires, jusqu’en janvier.

    en grèce :

    Un mouvement de grève contre les mesures d’austérité destinées à remédier à la crise entraînait mercredi de fortes perturbations dans les transports publics en Grèce. Bus, rames de métro, tramways et trolleybus étaient à l’arrêt à Athènes, tout comme les services ferroviaires nationaux, dans le cadre d’un débrayage visant à protester contre le projet du gouvernement socialiste de restructurer les entreprises de transport publiques et de réduire le montant de subventions.
    Les syndicats ont appelé à une grève générale pour le 15 décembre, exigeant que le gouvernement allège sa cure d’austérité instaurée en contrepartie d’un sauvetage international de 110 milliards d’euros jusqu’en 2013. (AP)

    en Irlande, le parlement adopté le plan d’austérité drastique hier. Les Irlandais font un peu la gueule et ça risque de chauffer, le temps qu’ils comprennent ce que ça va leur coûter et qu’ils s’organisent. y a des élections en janvier.

    reste le Portugal, l’Italie, la France, puis on verra.
    A une époque l’Allemagne envoyait des troupes chez ses voisins pour calmer les énervés, il parait que ça ne se fait plus, j’espère que c’est vrai.

    • pablo75

      @ HP

      Confondre un état d’urgence décrété pour pouvoir stopper légalement une grève sauvage de quelques centaines de privilégiés totalement irresponsables qui voulaient paralyser l’Espagne en pleine crise économique (état d’urgence approuvé par 99,99 % des Espagnols) avec le début d’une guerre civile mondiale est aussi idiot que confondre la tempête de neige aujourd’hui sur Paris avec le début de l’Apocalypse selon Saint Jean.

      Un peu plus de sérieux et un peu moins de démagogie paranoïaque, s.v.p.

    • HP

      On croirait entendre un membre ump pendant les manifs pour les retraites.
      Depuis quand le droit de grève est-il en option pour certaines professions? il ne faudra pas grand chose pour qu’il le devienne pour toutes.

    • pablo75

      @ HP

      De pire en pire: non seulement tu confonds une réquisition pour grève sauvage et donc illégale (je ne sais pas si tu es au courant, mais l’Espagne est un état de droit démocratique où il existe des lois votées par des députés élus par le peuple – et pas un député, même à l’extrême gauche, a défendu les grévistes) avec le début de la Troisième guerre mondiale, ce qui montre déjà le niveau intellectuel stratosphérique de ta pensée prophétique, mais en plus selon toi tous les Espagnols sont des sympathisants de l’UMP (que bientôt vont se transformer en des affreux fascistes qui interdiront toutes les grèves) pour la simple raison que tous ils ont été contre celle de quelques abrutis qui ont voulu prendre tout un pays en otage (300 000 voyageurs pris au piège dans les aéroports et des milliers de vols annulés).

      Et je parie que même quand tu as entendu parler à la TVE les dirigeants des syndicats de contrôleurs aériens (auxquels appartenaient les grévistes) tu as cru entendre parler des membres de l’UMP pendant les manifs pour les retraites en France, puisque même eux étaient contre la grève.

      Tu te rends compte? L’UMP a 40 millions des sympathisants en Espagne, y compris les dirigeants syndicaux des aiguilleurs du ciel, et il n’y a que toi au monde qui a réussi à démasquer l’affreux complot sarkozyste qui sévit dans mon pays.

      En tout cas, toutes mes félicitations pour avoir prévu de façon aussi irréfutable le début de l’Apocalypse à partir d’une grève surprise de 400 contrôleurs aériens espagnols et avoir, du même coup, découvert que tous les Espagnols sont des sarkozystes à tendance fascistoïde.

      Dans ces conditions, je ne vois pas qui sur ce blog pourrait te disputer le BHL d’Or 2010 de l’Analyse Politique la plus fine.

      Par avance, toutes mes félicitations !!

    • Moi

      Y’a des grèves illégales. Je le savais, mais j’arrive pas à m’y faire.

    • Marlowe

      Croire et faire croire que les grèves doivent être « légales » est une plaisanterie.

      Les seules grèves qui ont quelque chance d’aboutir à un changement sont les grèves sauvages illimitées qui pour réussir doivent devenir générales, c’est à dire insurrectionnelles.

      Ces grèves peuvent naître dans des endroits inattendus.
      Rappelez vous du beau de mois de mai 68 en France.

    • pablo75

      @ Moi et Marlowe

      Ça devient ridicule cette histoire… Poussons jusqu’au bout votre raisonnement étonnement démagogique: demain tous les médecins urgentistes en France font une grève sauvage et illimité pour obtenir un salaire de 100 000 € par mois (ou un million, pourquoi pas?) et il faut que l’Etat (c.a.d. la société, c.a.d. nous tous) cède pour que des milliers de gens ne crèvent pas. Ou alors il faut les laisser crever carrément.

      La démocratie pour vous c’est donc: plus j’ai du pouvoir de nuisance et plus je deviens un privilégié – au détriment de ceux qui n’ont aucun pouvoir de nuisance, bien sûr.

      Avec vous au pouvoir les policiers, les chirurgiens, les pompiers, les éboueurs, mais aussi les agriculteurs, les employés de Rungis, les camionneurs, les conducteurs de bus, métro, trains, les surveillants de prisons, les militaires, etc, etc, etc, auraient des salaires mirobolants, puis qu’il leur suffirait de déclencher une grève sauvage par mois pour l’augmenter. Où serait la limite?

      Par contre les savants, les penseurs, les artistes, les écrivains, qu’ils crèvent, eux (j’imagine une grève sauvage et illimité des poètes: la France aurait du mal à s’en relever).

      Pour vous les mots Démocratie, Droit, Loi ce sont donc des mots vides de sens? Une vaste plaisanterie?

      Pour que Moi puisse enfin dormir tranquille et Marlowe assouvir ses désirs adolescents d’insurrection supprimons donc le droit sur les grèves, permettons-les toutes et revenons à la loi du plus fort. À l’âge des cavernes donc.

      Un conseil: avant d’écrire essayez de réfléchir, au moins 30 secondes, pour éviter de frôler le degré zéro de la pensée politique.

    • pablo75

      Je rappelle quand même de quoi il s’agit: les 2 400 contrôleurs aériens espagnols touchent en moyenne 375 000 € par an (31 000 € par mois, 312 € l’heure) et ont la productivité la plus basse de l’UE. Dans les dernières 5 ans elle a baissé de 11 % pendant que celle des contrôleurs de l’UE a augmentée de 6 %.

      L’objet de leur grève sauvage pendant le pont du dernier WE était d’empêcher la diminution de leurs heures supplémentaires (qui vont passer de 600 à 80 par an) et l’augmentation du temps normal de travail (qui passera de 1 200 heures à 1 670 par an). Ce qui va faire tomber les rémunérations moyennes de 375 000 € à 200 000 € (16 600 € par mois, 120 € l’heure) et empêcher que certains contrôleurs touchent, grâce à certaines magouilles, 800 000 € !!!. Oui, vous avez bien lu: 66 000 € par mois ou 666 € l’heure (aux EE UU un contrôleur gagne 75 000 € par an).

      Je rappelle aussi que leur grève sauvage, pourtant coupée tout de suite, a empêché 600 000 personnes de prendre l’avion et à causé 80 millions d’€ par jour de pertes aux compagnies aériennes (et n’en parlons pas de l’image extérieur de l’Espagne dont le tourisme est une ressource capitale).

      Tout ça pendant qu’il y a 5 millions de chômeurs en Espagne, dont 1,6 sans aucune ressource, et que l’Espagne, qui a une dette total de plus de 400 % du PIB, s’enfonce dans la crise sans aucun espoir de s’en sortir à court terme.

      Voilà ce que nos révolutionnaires de salon, HP, Moi et Marlowe, défendent avec autant de hargne que de frivolité politique: des fonctionnaires qui veulent, en pleine déconfiture économique, continuer de gagner en une heure plus qu’un smicard espagnol en un mois.

    • k abouli

      Ça devient ridicule cette histoire… Poussons jusqu’au bout votre raisonnement étonnement démagogique:…

      En France ces positions incomberaient à l’UMP , en Espagne elles sont celles du parti socialiste mais avec Strauss khan ce sera bientôt le cas en France …Vérité en deça des Pyrénées, erreur au-delà disait Pascal….
      Il est d’ailleurs amusant que que Paulo75 s’indigne des actions des aiguilleurs du ciel alors que tous les jours les médecins, les banquiers ou n’importe quel corps social excluent une bonne partie des pauvres, des femmes ou d’immigrés de la médecine ou de l’enseignement. Ce qui indigne notre ami c’est que la démocratie dans sa grande sagesse reconnaisse par le droit de grève et exceptionnellement aux pauvres aux femmes ou aux immigrés ce qu’elle accepte tous les jours pour les riches.

    • Moi

      @pablo75: si nous sommes démagogiques et populistes c’est parce que vous ne faites pas assez de pédagogie.

    • pablo75

      @ K abouli

      On est vraiment des privilégiés sur ce blog. Voilà qu’on assiste en direct à un événement philosophique de la plus haute importance: rien de moins que la création d’une nouvelle Logique, grâce à l’Aristote du XXI siècle, Mr K abouli.

      Écoutez bien: parce que je dis à HP que la grève surprise des aiguilleurs du ciel espagnols n’a rien à voir avec la guerre civile mondiale qui arrive déjà selon lui, je ne m’indigne pas du fait qu’une bonne partie des pauvres, des femmes ou d’immigrés soient exclus de la médecine ou de l’enseignement. D’où on peut déduire aisément que je m’indigne du fait que les démocraties donnent aux pauvres grâce aux grèves ce qu’elles donnent aux riches sans grèves.

      Je laisse aux mathématiciens de ce blog le soin de mettre en équations la nouvelle logique de notre nouveau Wittgenstein, qu’on pourrait appeler la Logique Accablante de Mr K (k comme kafkaïen, bien sûr).

    • Moi

      Ce qui est tout à fait logique c’est qu’un disciple de Zapatero méprise un disciple de Zapata.

    • Marlowe

      à pablo75,

      Où voyez vous que je soutiens l’action des aiguilleurs du ciel espagnols ou que je ne la soutiens pas ,
      Je ne parle pas d’eux mais des grèves « légales » et des grèves « illégales » et donc de la notion d’état d’urgence et de ses emplois.

      Je me suis par ailleurs exprimé sur la « belle idée » de Cantona en disant ce qu’elle est et qui elle sert.

    • VB

      @ Marlowe,

      Je me suis par ailleurs exprimé sur la « belle idée » de Cantona en disant ce qu’elle est et qui elle sert.

      =>
      C’est où ?

    • Marlowe

      à VB

      C’était il y a quelques jours, j’en ai parlé peu mais clairement à une ou deux reprises.
      Mo,n idée est que c’est un spectacle, une mise en scène orchestrée par quelques « tireurs de ficelle » qui veulent déstabiliser la société sans remettre en cause ses fondements économiques.
      Cherchez du côté de la droite/droite.
      Cette mise en scène a été applaudie par les médias qui dans le même mouvement ont exprimé que « le système ne peut pas être remis en cause ».
      Que le système bancaire soit comparable à une mafia est une évidence, que les états soient complices (pensez aux discours de Christine Lagarde sur les crédits révolvers) est aussi une évidence, mais le système bancaire n’est pas la racine du mal capitaliste à moins de concevoir que l’usure est la racine du mal.
      Je pense que c’est plutôt l’appropriation privative et la transformation de l’activité humaine en travail-marchandise, et l’incroyable succès de cette organisation sociale (on devrait dire de cette chienlit anti-sociale) qui sont les « racines du mal. »

    • louise

      Ben voilà Pablo t’as tout compris !
      Pourquoi le droit de grève est si règlementé ?
      Parce que si les gens pouvaient faire grève comme bon leur semble ils pourraient obtenir des salaires mirobolants !
      Une manière comme une autre de mieux répartir la richesse non ???
      Quant aux artistes et autres poètes ils pourraient demander une rémunération supérieure pour leurs oeuvres !

    • VB

      @ Marlow,

      Je suis assez d’accord avec vous. Il se pourrait aussi que cette mise en scène cache un conditionnement des peuples pour les préparer à la guerre, guerre des USA contre, par exemple (au hasard) l’Iran, puis par extension (comme toujours) guerre mondiale. D’autres gens bien placés craignent ce type de scénario (rien de ce que l’on a appris de revêt de véritable importance stratégique pour les USA).

      Cdt.,

    • k abouli

      Monsieur Pablo laissez Wittgenstein et Kafka tranquilles je ne vois pas pas du tout ce qu’ils viennent faire ici . Je vous ai dit simplement que le scandale qui vous indigne dans le fait que les aiguilleurs du ciel fassent grève et empêchent de la sorte les gens de voyager n’est que la prise aux mots et le droit pour les salariés de se conduire à doses homéopathiques comme des libéraux. Le pouvoir capitaliste a reconnut avec beaucoup de difficulté aux salariés le droit d’emmerder tout le monde mais seulement un certain temps …. alors qu’eux ont le droit de nous emmerdent tout le temps.
      Le droit de grève est un droit parfaitement libéral, il permet de faire ressentir de temps en temps que le Travail commande au Capital. C’est une conception parfaitement marxiste et vous n’êtes pas sans ignorer l’importance que les économistes bourgeois accordent à Marx depuis la dernière crise. Comme je vous l’expliquais les droit de grève est toutefois un droit dont on ne doit pas abuser et c’est pourquoi les aiguilleurs du ciel sont bien payès .
      Personne selon la doctrine libérale ne devrait renoncer aux avantages acquis, tout le monde est même invité à faire fructifier ces avantages les excès se régulant eux-mêmes pensent nos profonds analystes. C’est même un paradoxe que le travail réputé être une marchandise ne puisse pas se négocier comme toute autre marchandise et que la libération de cette marchandise soit soumise à de nombreuses régulations. Les aiguilleurs du ciel le savent bien ils ne rendraient service à personne s’il devaient renoncer à leurs mirobolants salaires ces derniers iraient directement dans la poche des phynanciers. Est ce que vous voulez?…Etes vous prêt vous même à échanger le votre contre celui d’un haïtien?…
      En fait comme tout bon libéral les socialistes et vous ne supportez pas que les travailleurs prennent au mot les injonctions libérales et fassent valoir que le travail étant une marchandise celle ci comme toute les autres doit se négocier sans intervention de l’état.

    • pablo75

      @ K abouli

      « Personne selon la doctrine libérale ne devrait renoncer aux avantages acquis »

      Mais vous n’avez rien compris ni à l’économie, ni à la crise, ni à la discussion ici.

      Si vous n’êtes pas capable de voir ce que vous avez devant les yeux, c.à.d. que les libéraux veulent sucrer au « peuple » et même aux classes moyennes leurs avantages acquis, ce n’est pas la peine de discuter avec vous (et cela d’autant plus qu’il faut faire un effort surhumain pour comprendre votre étrange logique).

    • Moi

      @pablo75: « les libéraux veulent sucrer au « peuple » et même aux classes moyennes leurs avantages acquis »

      C’est bien ce que fait Zapatero, en bon libéral, avec les aiguilleurs du ciel. Mais avec des méthodes pas libérales du tout.

      Ce que veut dire kabouli, c’est que dans un système libéral, chacun fait ce qu’il veut de sa marchandise. Si votre marchandise c’est le travail, vous devez avoir le droit de le vendre ou pas. Donc de faire grève comme bon vous semble, sans que l’Etat n’intervienne pour forcer une reprise du travail. Dans ce cas-ci, comme l’employeur était l’Etat, et suivant les règles libérales, ils pouvaient faire appel à l’armée pour remplacer les contrôleurs aériens (des « jaunes ») mais pas envoyer la police chez les contrôleurs pour les remettre au travail.
      Il se trouve que lorsqu’il s’agit de capitalistes, le libéralisme est respecté mais lorsqu’il s’agit de salariés, c’est l’intérêt commun qu’on appelle à la rescousse et qu’il faut défendre. Deux poids deux mesures.
      Si Zapatero avait été réellement socialiste, il n’aurait pas eu cette grève des contrôleurs aériens. Il ne serait déjà pas en train de privatiser leur entreprise. Ils n’auraient pas, depuis le départ, des salaires aussi élevés. Il y aurait assez de contrôleurs aériens pour leur éviter ces heures sup’ non désirées par eux. Et l’Etat espagnol ne serait pas en presque faillite et à rechercher dans la poche des contrôleurs aériens le fric nécessaire pour renflouer les banques.

      Le don des libéraux (de droite ou pire encore de gauche) c’est qu’ils vous mettent toujours dans des dilemmes à la con ou il faut choisir entre la peste et le choléra. Si tu défends le droit de grève, t’as des contrôleurs aériens pleins de fric et qui t’emmerdent; si tu le défends pas, t’as l’armée qui arrive pour les contrôleurs aériens et demain pour toi aussi si t’essayes de faire comme eux. Ils divisent les salariés pour mieux régner.

    • k abouli

      Merci à Moi d’avoir résumé ma position à ce « deux poids deux mesures », j’ai voulu montrer que la grève contrairement à l’idéologie de gauche n’avait jamais rien eu de révolutionnaire mais que cela ne lui retirait pas pour autant aucun de ses mérites .
      Pour être clair car je reconnais avec Pablo que ma logique puisse être floue, je suis tout a fait d’accord avec les aiguilleurs du ciel espagnol il est normal que dans une société ou les riches ne pensent qu’à eux , les salariés en renvoyant l’ascenseur et puisqu’il représente l’énorme majorité du peuple, défendent en fait les intérêts généraux de ce peuple. Ce qui veut dire que les fondements du libéralisme sont du bourrage de crane, ils ne servent que si l’on ne s’en sert pas et ces aiguilleurs prouvent ainsi par l’absurde et en se conduisant en bons libéraux conséquents – c’est à dire en marxistes – les entourloupes de cette pensée.

  32. juan nessy

    Au pied de la lettre , une guerre civile est une guerre entre les citoyens d’un même Etat .

    Parler de guerre civile dans l’esprit de ce billet serait donc acter que le monde est devenu l’Etat des citoyens qui se revendiquent comme tels .

    Cela conduirait aussi à acter que c’est davantage une guerre civile mondiale qui plane sur nos têtes , qu’une guerre mondiale des civilisations .

    • Pierre

      Vous n’avez pas la quadri-phonie Juan nessy ?

    • juan nessy

      @Pierre :

      Si je n’ai pas effectivement d’installation capable de restituer cette technique , et comprenant bien le sous entendu de la remarque , je ne jouais pas ici les étonnés , je soulignais une évidence qui doit être telle qu’elle n’avait encore pas susciter de remarques .

      Je reste cependant prudent quand on emploie le terme de mondialisation , car assez rapidement ( comme chez Attali ou Védrines ou d’autres ) , on enchaîne sur  » l’évidence  » d’une gouvernance mondiale qui reste une coquille tellement mal éclairée que je me demnde ,à ce jour , si elle est à la fois nécessaire et suffisante .

      D’autre prédisent ( pour le mettre en oeuvre ?) que la démocratie mondiale passe par internet et la communication . Les aventures en cours montrent que l’affaire n’est pas gagnée d’avance , et si la guerre de la communication fait partie des guerres démocratiques à gagner, elle est loin d’être suffisante .

      PS : mon fils , qui maîtrise bien toutes les évolutions technologiques et qui a encore assez d’empathie avec son père pour lui faire partager les résumés de ses savoirs , estaussi mélomane comme apparemment pas mal des encore jeunes-presque vieux qui interviennent ici . Il m’affirme que pour un vrai mélomane amoureux de toutes les subtilités musicales , certains vieux vinyles très bien enregistrés , gravés et lus , sont de meilleure qualité que certaines productions numériques .

    • Pierre

      Mais je vous assure que sentir la musique avec chaque éléments se promenant à l’intérieur de votre propre corps et à 360° autour de vous, c’est réellement une autre dimension donnée à la musique. Une grande découverte. Mais malheureusement peu de compositeurs encore et peu de salles équipées. Encore mieux qu’au beau milieu de la fosse !

    • juan nessy

      Ben non justement ; Pas mieux qu’au milieu de la fosse , et c’est ce que le fiston voulait dire en prétendant que de vieux vynils rendent mieux l’émotion musicale avec ses petits défauts , que les enregistrements numériques qui lissent toujours certaines choses .

      Et il préfère la fosse , même s’il a chez lui ces merveilleuses choses auxqelles je n’ai plus accès .

  33. Daniel

    Je ne suis pas croyant, mais la bible n’avait elle pas raison ? Julien Assange n’est il pas le diable et son action ne va t’elle pas conduire à la dernière guerre mondiale ? (Assange, en cherchant bien au niveau éthimologique, ça doit bien pouvoir vouloir dire l’ange du mal ou un truc du genre).

    En tout cas, lancer interpol parceque officiellement il n’avait pas mis de capote et que la loi suédoise peut assimiler ça à un crime sexuel, c’est clairement l’abus de pouvoir par excellence.

  34. Poussiere

    je viens d’envoyer un mail à paypal.
    je ne l’utiliserai plus
    Dites Mr Jorion, j’suis pas un donateur fidèle mais je pensais justement à vous pour Nöel.
    Comment je fais maintenant?
    par ailleurs j’ai une petite assurance vie. je voudraisdemander de tout mettre sur des actions AGIPI Monde Durable. Est-ce un peu mieux que les banques et les fonds euro? ou faut-il ne rien faire et laisser en fonds euro?
    Bon d’accord c’est un peu pratique mais j’aimerais vraiment être plus « éthique »;
    que feriez-vous de votre argent aujourd’hui Mr Jaurion?

  35. edith

    Monsieur Jorion, pourriez vous nous faire un petit billet sur les « banques éthiques » s’il vous plait ?

    • Pierre

      Et un autre sur les « Guerres – Chirurgicales », c’est du même tonneau, et on ne sait jamais, ça peut servir……

    • Boffer

      @ Pierre

      Un premier point, peut-être: on nomme une guerre « chirurgicale » lorsqu’on est pas soi-même l’objet de la chirurgie …

    • zebulon

      il n’y pas plus éthique qu’une banque
      il y a même dans chacune d’entre elle un code de déontologie régulièrement mis à jour après chaque nouveau scandale.
      Pour protéger les clients, le banquier s’engage même désormais à ne pas vendre de produits à des clients qui ne comprendraient pas le fonctionnement de ceux-ci.

      Si les garagistes ne vendait des voitures qu’aux personnes s’y connaissant en mécanique…

    • TARTAR

      Les placements éthiques (exploitant l’éthique des clients) font les comptes étiques.

    • Pierre

      Pathétique.

  36. Arranah

    http://www.independent.co.uk/news/business/news/france-is-next-for-attack-by-bond-investors-2151527.html
    BON! C’est officiel! On est les prochains sur la liste!
    On sors le gros bâton?

  37. Grégory

    Paypal a l’air de tourner pépère. Mastercard, je ne vérifie même pas : qu’est ce que ça peut bien faire si leur site tombe ? A peu près autant qu’une manif…

    • ThomBilabong

      @Gregoryr
      Paypal et Mastercard sont les 2 principaux moyens de paiement du e-commerce, le seul commerce en vraie croissance forte depuis 8 ans. Celui qui se substitue et s’ajoute au commerce traditionnel. Tous les particuliers seront impactés et c’est eux que nous souhaitons mobiliser.

      ALLEZ, faut pousser un peu ces usuriers dans leurs retranchement car leur attitude est impardonable.

      Je suivrai et accompagnerai toute intitiative visant à les faire tomber.

  38. phimouk

    Juste pour info
    Je n arrive pas a me connecter a wilileaks depuis pas mal de temps
    Peut être suis-je idiote
    Il y aurait une censure en France ?
    Je pense gogol censure
    Internet explorer bloque
    Une question
    Ici c est la France ou la chine ??

  39. Paul parle de « Guerre civile techno », Etienne de « cyber-guérilla », Dedefensa de « cyber-insurrection ».
    Ce qui est certain, c’est que pour la contrer, il n’y a qu’une solution: fermer Internet. Aïe !

    • Pierre

      Il va falloir relècher des timbres ou nourrir des pigeons voyageurs…… Si on ne les a pas mangés.
      Adieu tout le monde, on ne sait jamais.

  40. Jérémie

    Ass-ANGE aurait-il donc de plus grande ailes invisibles que moi ? Possible !

    • Pierre

      Des hell Jérémie, des hell….
      Se livrer à Scotland-yard, c’est une drôle d’idée, non ? C’est le dernier endroit où je serais allé.
      Pourquoi pas directement en suède ? Où à Pékin ?

  41. danmaru touvabien

    paypal c’est ebay

  42. Plouf!

    Super la vidéo, en plus j’ai vu passé Jducac et Paul en plus jeune.

  43. cCa

    Les masques tombent et les causes de la faillite du système sont triviales :

    - je ne crois pas aux théories conspirationnistes, sinon qu’elles diluent la résistance,
    - le système repose sur un dogme, ses fondements sont comparables aux religions,
    - le système monétaire est sa genèse,
    - il n’y a pas de censure, simplement les cerveaux les plus brillants sont recrutés par un processus simple d’élection ou d’éviction suivant leur adhésion ou non au dogme,
    - les puissants défendent leurs intérêts, il se trouve qu’ils excellent dans ce domaine et qu’ils sont les moins nombreux,
    - la stratégie des puissants est l’objectif de gouvernance mondiale,
    - les états nations constituent un obstacle à cette stratégie,
    - la dette est un moyen efficace d’assujettir les états nations,
    - les politiques sont à notre image, souvent couards et prompts à défendre leurs intérêts particuliers,
    - au mieux ils sont incompétents, au pire ils sont des stratèges du dogme,
    - où leur cynisme parasite tout débat éclairé,
    - Internet est le lieu possible d’exercice d’un contre-pouvoir populaire, libre et ouvert,
    - les puissants détestent l’absence de total contrôle,
    - wikileaks irrite au point de faire tomber le masque des thuriféraires appointés,
    - et de mesurer leur haine compulsive du peuple et de la démocratie,
    - il s’agit d’une guerre de classe, et le cyber-espace est le seul champ de bataille à armes égales.

    • Pierre

      1) Pas de conspiration contre les états nations, juste une « haine compulsive »qu’accroit un enrichissement trop brutal.
      2) Le comité centrale du parti communiste chinois enseigne et promeut le dogme du capitalisme comme fin ultime.
      3) il existerait un champs où la guerre de classe se fait à égalité.
      Ai-je bien tout compris ?

    • Pierre

      Et
      4) pourquoi résister si ce n’est pour vaincre ? Ne serais-ce que sa trouille. :)

    • Moi

      - je ne crois pas aux théories conspirationnistes, sinon qu’elles diluent la résistance,
      - les puissants détestent l’absence de total contrôle,

      Thèse, antithèse. Et la synthèse?

  44. EchoGMT7

    Nous sommes en pleine WikiWar et c’est absolument passionnant.
    Je suis vissé à mon clavier.

    Enfin, nous pouvons agir où que nous soyons dans le monde. Les banques ont commis l’erreur de sortir du bois pour s’attaquer à WikiLeaks et des millions de gens vont le leur faire payer.

    Un WikiWarrior

    • ThomBilabong

      J’en suis.
      Contrairement à ce qu’a dit Paul Lundi, ce n’est pas seulement une attitude de Robin de bois mais une rébellion massive.

  45. Lisztfr

    Je poursuis un petit peu un autre sujet, plus sociétal : Si nous constatons la disparition progressive du travail aujourd’hui, qu’est-ce qui nous tiendra lieu à l’avenir, de « vocation »? Ou d’identité, sachant qu’une large part du travail est déjà considéré comme facteur de pathologie plutôt que de sociabilité. La société a toujours fourni des cadres identitaires, jadis par la religion et la société de castes, ensuite par la société du mérite où la position sociale acquise et actualisée par le travail propose une identité, un rôle et une occupation. On a beaucoup pesté contre l’oisiveté, « malheureusement » celle-ci est appelée à s’étendre. Ou heureusement ? Car en toute rigueur, il s’agit bel et bien d’un accroissement de liberté, venant à la suite de l’explosion du cadre normatif religieux, de la libération des femmes et du contrôle de la procréation. On aura tout rendu à l’individu en dissolvant ces cadres, ou ces corsets, et lorsqu’on lui rend son temps et sa réelle liberté, il semble y avoir problème.
    Il était déjà difficile de se réinventer à chaque génération, une intense incertitude accompagne toute période de choix, mais avec le déferlement de l’oisiveté, il faudra boire la liberté jusqu’ à la lie. la liberté c’est le néant ?
    La liberté fascine déjà Camus dans … Calligula il me semble, ou Nietzsche dans »Dieu est mort, tout est permis », « et rien n’a de sens » suis-je tenté d’ajouter. Ou l’existentialisme, qui fut selon l’aveu de Sartre incapable de fonder une éthique sur son ontologie.
    La Liberté c’est ça : être privé de rôle, être inutile, contingent, ne répondre à aucune « vocation », n’avoir pas été « appelé » sur terre (ni ailleurs), n’y avoir rien à faire… c’est terrible. Peu de gens doués peuvent avoir l’illusion qu’ils sont indispensables, mais lorsqu’on joint le sentiment d’être inutile à celui d’être seul(e), je crois que l’extrême liberté est extrêmement inconfortable.
    La liberté serait ainsi le point de fuite de l’Occident depuis la Renaissance, et pourtant plus on l’approche dans la réalité moins on souhaiterait l’atteindre. Et pourtant la réalité est celle-ci, que personne n’a véritablement de « vocation », et que l’on paye cher une identité par le travail. Le développement logique de la liberté voudrait que l’on considère la libération du travail comme un gain supplémentaire désirable dans cet ordre existentiel occidental, je ne sais pas ce qu’en pensent les chinois.

    • octobre

      Ou comment sauter dans le vide sans filet. Bien des artistes ont apporté pas seulement une image mais aussi le vertige.

    • Fab

      Lisztfr,

      Personne ne veut en parler ouvertement, alors que la plupart ici se mobilisent pour que nous y arrivions !? Allez comprendre… A moins qu’il ne s’agisse d’un plan top secret dont seuls quelques initiés connaissent la finalité…

      A propos de sociétal

      octobre,

      A force d’avoir mis des filets partout, nous avons fait de la vie une corvée : adieu rêves et découvertes, au boulot tout le monde.

    • TY

      Il y a un rôle pour tous.
      Le questionnement provient du fait que la société ne permet que très rarement de se réaliser entièrement.
      Et le travail n’est pas en train de disparaître. Il change de forme.
      Les années à venir vont d’ailleurs décider si c’est pour une forme plus humaine ou pour une autre plus ancienne et plus violente.

    • Quelques pistes :

      Fabrice Midal – Risquer la liberté

      Éthique de l’existence post-capitaliste Par Christian Arnsperger

      PS : « L’enfer, c’est quand tout sera parfait. » Jean Rostand

    • schizosophie

      @ fujisan 9 décembre 2010 à 22:00

      Arnsperger = religion

  46. Plouf!

    Si ça peut aider
    « Vu avec l’œil souillé qui est le nôtre en ce monde, nous sommes dans la situation de voyageurs de chemin de fer retenus dans un tunnel par un accident, et ceci à un endroit où l’on ne voit plus la lumière du commencement, et où la lumière de la fin est si minuscule que le regard doit sans cesse la chercher et la perd sans cesse, cependant que commencement et fin ne sont même pas sûrs ».
    Kafka

  47. vigneron

    La nuit est tombée bien bas. Bonne nuit à tous.

    • saule

      Certes, mais la nuit révèle la lumière. Comme le silence révèle la musique et la parole. Nous pouvons douter de tout, sauf de Nous.

      Bonjour à tous.

    • octobre

      Vigneron,

      Il est rare que vous fassiez si court. Mais, « La nuit est tombée bien bas » vaut son pesant d’ombres crépusculaires et à sa suite une sorte d’engloutissement nocturne. N’y a t-il pas des papillons qui se métamorphosent en une seule nuit ?

    • pablo75

      @ Vigneron

      Je crois à la nuit.
      (Rilke)

    • arkao

      Vigneron, bon voyage au bout de la nuit.

    • La nuit ne tombe pas. Elle monte. Dixit Blaise Cendrars. Et mon grand-père aussi.

  48. saule

    Bonsoir monsieur Jorion et à tous.

    J’ai entendu parler des banques coopératives, en particulier de la NEF. J’aimerais avoir vos avis. Retirer ses petits sous pour les placer ailleurs ce serait une bonne idée. Cela en vaut-il la peine?

    Personnellement je serais tenter de le faire, pour notre compte perso et pro. Je sollicite un avis éclairé sur la question. Si avec le temps nous arrivons à constituer un petit capital. L’idée de faire don des intérêts d’une épargne à une entreprise ou une association et de faire ainsi circuler l’argent me semble intéressante.

    Voilà une façon d’agir concrètement collectivement contre la dérive du système. Sans violence. Mais dans quel mesure cela serait-il efficace?

    Qu’en pensez vous?

  49. lemar

    Comment fait-on pour wiki-guerroyer ??
    Je m’y mettrais bien mais je ne sais pas quoi ni comment faire.

    • Jérémie

      Viens, suis-moi,

      Mais je te préviens avec moi, ce n’est plus du tout une question de liberté, de quartier, de confort et de molesse d’esprit supplémentaire dans la matière, l’argent et la sécurité, mais bien avant de réel courage et de bravoure sur le champ de bataille, c’est une image bien sur, car nos ennemis sont aussi très puissants, peureux, pesants et nombreux, ils ont même beaucoup de taupes et de gens très terre à terre chez nous, sangliers et autres petits cochons d’inde bien gras, tout jouflus et bien rosacés pour les prochaines fête de Noel. Si tu vois ce
      que je veux dire. Je sais, je sais, toi aussi tu as de plus en plus les crocs et c’est bien normal d’ailleurs lorsque les gens ont de plus en plus faim et soif d’autre chose surtout en ce moment, la grande faim d’un monde dans la matière, le productivisme, etc, etc …

      Jure-moi également fidélité et droiture avant tout, pas grave si tu es autant gauché et illetré de l’esprit que moi, un gauché peut très bien faire autant de ravages et causés pareillement autant de douleur et de déchirement au coeur dans le camp adverse, celui des speudo gens de bien sur terre, les hypocrites, les méchants, les judas, les cyniques, les canailles, les vendus,
      les voleurs de tombes, de travail, de bonheur, de santé, persécuteurs et autres en plus de la veuve et orphelin, alors mon ami(e) tu te sent toujours prêt et bien prêt spirituellement à aller jusqu’au bout afin de pouvoir mieux défendre de réelles et meilleures valeurs concrètes de justive et de vie, ou préfères-tu encore jouer principalement à des jeux d’argent à la télévision, on ne peut à la fois continuellement nourrir, sauver et tuer à la fois la bête à un moment donné il faut choisir son camp ou bien l’on préfère continuellement couper les ailes aux êtres ou l’on préfère voir davantange de gens un peu plus ailés et moins malheureux spirituellement alors pour les ailes du désir, quel camp préfères-tu choisir mon ami(e) ? Avec ou sans les ailes de Jérémie à tes cotés ?

    • lau

      @ Lemar,

      Attention :
      en installant LOIC, vous acceptez que votre ordinateur soit ‘ contrôlé à distance’ !!!

      Une idée qui ne me plaît guère……..

  50. Letoine

    Je crois que dans les prémices du blog, Paul Jorion précise qu’il ne s’agit pas de donner des conseils pour placer son argent…oups.. ceci dit, je ne sais pas si ce cas de figure avait pu être prévu, peut-être un avis général sur ce qu’il ne faut pas faire? ça en intéresserait plus d’un.
    Personnellement, je me laisse un peu de temps, bonne résolution 2011, changer de banque et en choisir une en fonction de ses activités ou non-activités. Il me semble que les trois-six mois qui viennent vont réserver des surprises, je parie que les flux d’épargnes de particuliers vont effectivement être significatifs. Même tous ceux que je connais et qui sont étanches aux propos de ce blog sont sensibles et intéressés par cette question de mettre son argent dasn une banque éthique. Cela prendra un peu de temps, mais ils vont le faire et seront suffisemment nombreux pour faire passer le message. A moins que ces banques ne subissent des attaques en règle dans la foulée pour faire peur aux épargnants.
    Quelqu’un sait-il comment faire quand on a un emprunt (société générale), le salaire peut-il changer de destination malgré tout (ce qui suppose virement régulier par ailleurs)?

  51. Pierre

    Vues toutes les demandes de conseils pour transférer son petit capital dans une banque « éthique et solidaire », je pense que Paul Jorion se voit proposer le poste de PDG fondateur dans un fauteuil !
    L’homme providentiel vous dis-je !!! :)

  52. octobre

    Appel du Conseil National de la Résistance : Résister c’est créer ! Créer c’est résister!
    Stéphane Hessel

    Je plains ceux qui font semblant de ne pas comprendre le sens profond de cette parole.

  53. Pierre

    « Visa et Mastercard bénéficient du travail de lobbying du département d’Etat », a indiqué WikiLeaks en présentant ce câble daté du 1er février.
    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=5342c5dcef83ea1198bd1d279f201ef8

  54. Fatso

    Le Technofascisme s’installe, Moebius n’a qu’à bien se tenir !

  55. Papimam

    2 Articles pertinents du Monde :

    Publié le 7/12 « La nouvelle fracture numérique » de Milad Doueihi, historien. Sous-titre :
    « La fuite de documents secrets de la diplomatie américaine est le marqueur de l’avènement de la culture Web, au risque de diviser politiciens et citoyens » Extraits :

    « On retrouve ainsi, mais d’une manière inédite, le partage entre deux morales : la morale de l’Etat et ses secrets, et celle du « nouveau citoyen » à la fois exposé aux périls de la fragilité de ses données numériques et en même temps conforté par son accès à la culture du réseau ».
    « De gouvernants et gouvernés, séparés par leur accès aux arcanes du pouvoir et aux secrets des décisions politiques, on est passé aujourd’hui à une époque hybride, plus complexe, dans laquelle le citoyen a des moyens d’action jusqu’ici inédits ».
    L’auteur aborde aussi un principe de Pascal « la bonne vue » et fait un // entre numérique/informatique et esprit de géométrie/esprit de finesse.

    Article complémentaire : « WikiLeaks, un feuilleton-réalité à l’échelle mondiale » Extraits :
    « Dans cette conversation, l’Etat est le tiers non pas exclu mais muet, car il parle un langage du secret dans une zone où le secret n’est plus admis ».
    « Cablegate est un feuilleton-réalité qui montre non plus les effets néfastes du flux et de l’instantané, mais plutôt leur diversité et leur richesse ».
    ==> ça nous change des Season 1, 2 , 3, …….

    Mon avis modeste :
    On peut dénoncer un certain non respect de confidentialité mais il faut aussi et surtout dénoncer avec autant, sinon plus de force, les mensonges, les contre-vérités, les non-dits, les faux-samblants sauf exceptions dans l’intérêt général des citoyens et non dans un ou des intérêts particuliers.

    Publié le 4/12 « La crise a provoqué un retour à la réalité »Un entretien avec Michela Marzano. Extrait :
    « Dans son livre « Le Contrat de défiance », la philosophe Michela Marzano, professeur à l’université Paris-Descartes, examine les causes d’une méfiance qui s’est installée progressivement dans notre société. On parle sans cesse de confiance, de contrats de confiance. Or vous écrivez « Le Contrat de défiance » (Grasset, 320 p., 19 euros). Pourquoi ? Dans notre société, la défiance s’est installée petit à petit. Désormais, il est extrêmement difficile d’avoir confiance en l’autre. Pourtant, on se retrouve face à de nombreux slogans sur la confiance, le contrat de confiance, le « il faut que la confiance revienne », après la crise. On ne cesse de décréter cela. Mais la confiance ne peut revenir qu’à long terme ».

    2 des questions posées :
    « Vous parlez de la crise du crédit. Seulement au sens financier ? »
    « Tout votre livre est sous le signe d’une phrase d’Hannah Arendt : « La confiance n’est pas une illusion vide de sens. A long terme, c’est la seule chose qui puisse nous assurer que notre monde privé n’est pas aussi un enfer. » Pourquoi ? »

  56. Amazon expulse Wikileaks sur simple pression de l’exécutif US. Anonymous lance des DDoS sur Amazon. Le cours de l’action d’Amazon fléchit. Un rapport?

    Amazon share price plunges ahead of promised cyber ‘payback’ for WikiLeaks censorship

    le cours sur yahoo finance (lien trouvé dans l’article précédent).

  57. A titre personnel, je trouve que Paypal et Mastercard ont tout à fait raison ! Eux aussi militent en faveur d’un monde propre, avec une finance propre, des informations propres et des rapports de force propres.

    Pour en savoir plus, ceux qui aiment les jeux de piste peuvent cliquer ici.

  58. HP

    la guerre civile n’est pas que cybernétique… :

    09/12/10 18:12 LONDRES (AP) — Des heurts ont opposé jeudi après-midi à Londres policiers et manifestants qui tentaient de se diriger vers le Parlement, où les députés ont entamé le débat sur un projet contesté d’augmentation des droits d’inscription universitaires.

    Des manifestations ont eu lieu dans tout le pays, rassemblant des milliers d’étudiants. Après des semaines de protestations parfois violentes dans tout le pays, les étudiants se sont à nouveau mobilisés jeudi dans un froid glacial pour s’opposer au projet, débattu dans le cadre d’un plan de réduction drastique du déficit budgétaire.

    Près du Parlement, dans le centre de Londres, des petits groupes de manifestants ont jeté des projectiles divers contre des policiers qui tentaient de renforcer le cordon de sécurité autour du bâtiment. Les policiers ont riposté à coups de matraque. Deux d’entre ont eux ont été blessés et deux manifestants ont été interpellés, a précisé la police.

    Les heurts ont éclaté à l’issue de la manifestation, durant laquelle les étudiants brandissaient des pancartes proclamant notamment que « l’éducation n’est pas à vendre ».
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20101209.FAP2205/incidents-a-londres-entre-policiers-et-etudiants.html
    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jxj8ntLoOQAAp0HmYooU8kwgb-Jw?docId=CNG.570cb7cd51ec932eec2198c509094a27.1e1

    Julyan Phillips, 23 ans, étudiant au Goldsmiths College de Londres, a déclaré à l’AFP, le crâne en sang : « J’étais sur la ligne de front, j’ai marché jusqu’au cordon de police, mains derrière le dos, pour leur expliquer que leur encerclement était amoral et inhumain ».
    « Des types poussaient des barrières métalliques tout à côté, mais un policier a préféré me taper sur la tête », a-t-il ajouté.

  59. eomenos

    Le pouvoir à peur.

    Le pouvoir ensure.

    Les sites relayants anonymous sont partout de plus en plus suspendus. (nous sommes de la sorte de plus en plus certains de vivre dans de bonnes et vraies démocraties « financières ».).
    Idem évidemment pour ceux permettant le téléchargement du logiciel de Ddos (attaque des serveurs).

    La guerre informatique à vraiment commencé.

    Chacun va rapidement devoir choisir son camp.

  60. eomenos

    Je suis et ce blog et A2 avec le débat Marine Le Pen /Radicha Dati.

    A une question de Duhamel à sa voir qui était à la drpoite du FN Mme Le Pen à lamentablement bafouillé malgré qu’elle ait jusqu’alors été assez convaincante.
    Après réfexion elle à osé « les banques ». Bien vu.

  61. eomenos

    Dati nulle, hiagiographe du trop petit Nicolas.

  62. enturbanné

    y a-t-il un virologue dans l’avion?

    la création en laboratoire même haute sécurité de nouveaux agents infectieux peut conduire à des catastrophes-imprévisibles;, le vivant se reproduit et sa progéniture ne lui est pas identique.

    le responsable du département cyber-sécurité et communication de l’agence DHS redoute que l’agent pathogène Stuxnet conçu initialement pour infester et paralyser les programmes du « nucléaire iranien » via leurs vecteurs Siemens ne parasite les systèmes étasuniens.
    http://www.dodbuzz.com/2010/12/07/dhs-stuxnet-could-threaten-u-s/
    qui a dit que la dialectique ne casse pas les briques?
    dans la cyberwar, gare à ceux qui manipulent d’étranges êtres en croyant les dominer.
    par ailleurs, de jeunes hackers ont été capables de craquer des sites du Pentagone, craquer les données de Bank of America doit être un jeu d’enfants geeks, non?

  63. pablo75

    « Les députés ou la « Wikignorance.

    Lors du Conseil des ministres du 30 novembre, Nicolas Sarkozy a condamné « l’irresponsabilité » de Wikipédia au lieu de Wikileaks. Un lapsus rapporté par le Canard Enchaîné. Mais le Président n’est pas le seul à faire cette erreur. »

    http://www.bakchich.info/WikiLeaks-versus-Wikipedia,12614.html

  64. pablo75

    « Les « Anonymes » vengent Wikileaks et font tomber plusieurs sites.

    Les sociétés ayant coupé les vivres aux adeptes de la transparence totale sont la cible des Anonymes de 4chan. Premières victimes : Visa et une banque suisse. »

    http://www.01net.com/editorial/524562/les-anonymes-vengent-wikileaks-et-font-tomber-plusieurs-sites/

  65. Nabilat

    Mr Jorion: le bon vieux temps est passé: les compteurs indépendants montrent que même les chiffres de la police peuvent être sur-évalués!
    Quant à weakileaks je suis perplexe: Mais quand même , pour qui se prennent ces gens qui prétendent seuls dans leur coin sans en débattre (démocratiquement?) savoir ce qui est bon pour l’humanité, et d’agir sans l’avis de personne Ce qui met dans le même sac Assange, Cantona, les faucheurs d’OGM, les intégristes à poil et à plume, toutes sortes de révolutionnaires violents et sans succès…et sans doute bien d’autres.
    L’approche blog permet quand même de faire avancer le débat, jusqu’à ce qu’un consensus suffisamment large se dégage et qu’on passe à l’action. C’est là que je suis malheureux: les pistes d’action manquent désespérément.

    • Pierre

      Mais quand même , pour qui se prennent ces gens qui prétendent seuls dans leur coin sans en débattre (démocratiquement?) savoir ce qui est bon pour l’humanité, et d’agir sans l’avis de personne…

      C’est votre suite qui me laisse franchement perplexe et sans voix.
      Pfffffffff………… Y’a du boulot !!!!!!!!!
      Si vous me demandez mon avis……….

    • juan nessy

      Juan Nessy : faucheur d’OGM , intègre , bloggueur , vieux fou .

  66. Bernard Laget

    « Juan Nessy : faucheur d’OGM , intègre , bloggueur , vieux fou . »

    sans compter le dresseur de mouettes Stern à la frontiére Franco-suisse……………!

  67. Pierre

    Dans un monde révolutionné par Wikileaks, les pirates font la chasse à Big Brother et les espions voyagent en diligence. De la science-fiction? Pas pour l’écrivain et sémiologue Umberto Eco, qui livre son point de vue :
    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/ff25105a-0836-11e0-a4b8-536b9ef7ac5c/Wikileaks_le_sacre_du_hacker_vengeur

  68. Croix de Fer

    On a jamais vu une banque (« digne » de ce nom…) « bloquer » les fonds d’une organisation terroriste…au contraire…puisque c’est l’argent sale qui a « sauvé » les banques de la dernière « crise »!

    Pourquoi ce traitement « inédit » pour « l’organisation terroriste » Wikileaks…?

  69. Jérémie

    Quittez au plus tôt le net les ami(e)s.

    Depuis toujours l’homme de pouvoir dans l’histoire a toujours recherché sous une forme
    ou une autre à établir et maintenant coûte que coûte un plus grand pouvoir de contrôle
    technologique et idéologique sur les êtres, ce qui est bien évidemment contraire à la première évolution spirituelle des êtres pour moins se faire du mal et faire du mal à l’homme.

    Vers un national-technologisme
    http://www.dedefensa.org/article-vers_un_national-technologisme_08_08_2011.html

    A force ils pourront bien sur s’en prendre davantage à la parole du prophète, d’abord à Jérémie puis à d’autres gens ensuite, mais je vous le redis cela ne leur portera pas du tout chance devant le très Haut.

    Oh quel grand malheur pour l’humanité car la réelle terre promise ce n’est bien sur pas du tout cela sur le fond.

© 2010 Blog de Paul Jorion · Connexion
Desk Space par Dirty Blue & Wordpress Traduction WordPress tuto
Implementation / Webmaster Camuxi.