E-Mail 'Quand il est légitime de chanter la Marseillaise' To A Friend

Email a copy of 'Quand il est légitime de chanter la Marseillaise' to a friend

* Required Field






Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.



Separate multiple entries with a comma. Maximum 5 entries.


E-Mail Image Verification

Loading ... Loading ...
Partager :

Une réflexion sur « Quand il est légitime de chanter la Marseillaise »

  1. BRUXELLES (Reuters) – Le futur Premier ministre belge, le Flamand Yves Leterme, a provoqué l’émoi dans le pays en entonnant la Marseillaise lorsqu’on lui a demandé de chanter les premières mesures de l’hymne national, la Brabançonne.

    Nommé formateur du gouvernement par le roi Albert II après les élections du 10 juin, ce démocrate-chrétien a assisté samedi au Te Deum donné à la cathédrale de Bruxelles à l’occasion de la fête nationale du 21 juillet.

    Alors qu’il en escaladait les marches de la cathédrale, un journaliste de la télévision francophone RTBF lui a demandé s’il connaissait les paroles de la Brabançonne, chose rare en Belgique où la fibre nationale est quasiment inexistante.

    « Un peu », a répondu Yves Leterme, qui a joint la chanson à la parole pour appuyer sa démonstration: « Allons enfants de la patrie, le jour de gloire est arrivé », a-t-il lancé.

    « C’est vraiment la Brabançonne, ça? », lui a alors demandé le journaliste. « Oh, je ne sais pas », a répondu Leterme.

    C’est un peu comme si Nicolas Sarkozy entonnait le « God save the Queen » lorsqu’on lui demande de chanter la Marseillaise.

Les commentaires sont fermés.

*Le seul Blog optimiste du monde occidental*