PROBLEMES D’INTENDANCE

Beaucoup de temps passé ces jours derniers sur des problèmes d’intendance, de logistique. L’affichage était devenu très intermittent et il a fallu tout remettre à plat… et nous ne sommes pas le Huffington Post et compagnie, pas de deus ex machina pour nous offrir de temps à autre 50 millions de dollars pour nous donner un petit coup de pouce : tout cela doit se faire avec les moyens du bord !

Merci à J-B pour ses longues heures – du jour et de la nuit – passées les mains dans le cambouis. Merci au Yéti de nous avoir hébergés sur son blog… quand dans notre vie, il faisait froid !

Merci à vous, merci pour vos mails de soutien, vos messages sur Facebook ! Vous restiez aux aguets : Julien m’a signalé vos 17 commentaires dans les quelques minutes qui ont suivi le redémarrage hier après-midi.

La crise est finie (*), tout repart ! Y compris nous !

============================

(*) Le capitalisme à l’agonie (Fayard), en librairie le 16 mars.

Partager :

61 réflexions sur « PROBLEMES D’INTENDANCE »

  1. C’est quand même étrange ces problèmes de serveurs en panne plus de 24h00.
    Vous devez utiliser les mêmes que quelques uns de mes contacts eux aussi en rade au même moment.
    Ca fait plaisir de se retrouver au bar du coin !

    1. L’opération « Protégeons nos enfants » du département américain de la sécurité intérieure (Department of Homeland security, DHS), lancée cette semaine pour lutter contre les sites pédopornographiques, a mal tourné : les autorités ont bloqué « par erreur » 84 000 sites Internet qui ne contenaient pas de contenus illégaux. (…)

      une erreur en cours de procédure a conduit les autorités à saisir le domaine de FreeDNS, un service de serveur de noms de domaine, un service qui permet de faire la correspondance entre l’adresse Web d’un site et son adresse Internet Protocol. Résultat : 84 000 sites dépendant de ce fournisseurs sont devenus immédiatement inaccessibles.

      http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/02/17/la-securite-interieure-americaine-ferme-84-000-sites-web-par-erreur_1481656_651865.html

      La vie d’un serveur de noms de domaine n’est pas un long fleuve tranquille :
      http://freedns.afraid.org/news/

    2. désire juste intervenir en vitesse pour dire à notre gentil GO Julien que je le remercie de ne pas avoir publier 2 Post qui dans le cadre internet n’avais aucunes valeurs .
      J’écris comme je parle,mais sur internet il est pas facile de faire passer un message vocal de comptoir avec les tapes dans le dos ,la tournée générale etc.
      Voila,j’avais peur de me retrouver avec incompréhension,bien sur je me pardonne.
      Bonne soirée et n’oubliez pas » lire la bible ca aide..’je trouve pas l’émotion clin d’œil….

  2. Bonjour monsieur Jorion,

    Mais que s’est-il passé au juste ?
    En tout cas, merci à tous les participants à la « réparation ».

    Bonne journée,

    1. Même question…

      Mais c’est compliqué les serveurs, la gestion des comptes, des droits d’accès des tickets, coockies, etc.. j’imagine que le « setup » n’est pas facile. Avec Apache, une grande partie de la gestion se fait par un fichier de configuration, assez énorme en plus…

  3. J’y serais bien allé de mon petit message de sympathie via Facebook mais je tiens (encore) à mon anonymat et par ailleurs mon compte Facebook ne sert que de tour de guet. Aucune publication d’aucune sorte de ma part chez eux, et des interactions réduites au strict minimum.

    1. Bien vu, Dissonance.
      Je fais pire : je n’ai pas de compte facebook…
      Ceci dit, l’IRC n’est pas fait pour les chiens, non plus. Et j’ai un serveur intégré dans le micro relié au net. Ainsi que des logiciels de communication qui me permettent de m’adresser à des machines (et surtout des humains que je connais) directement par leur adresse IP.

      Ainsi, je suis indépendant de tout fournisseur de « services » et même des serveurs DNS américains.
      Ne me reste plus qu’à poser des fibres optiques ou du câble éthernet dans toute la France pour être autonome et sécurisé.

    2. Pour rappel à tous : facebook est la machine à repérage la plus évoluée du net.
      Car même si vous voulez changer d’identité ou de discours, ou autre, vous serez simplement retrouvé par vos contacts.

      Sinon, hormis la dernière phrase, je veux effectivement être le moins dépendant possible. Une … intuition.

  4. Ouf, ça fait du bien de pouvoir accéder à nouveau au blog! Je commençais a me posée de sérieuses questions sur ses problèmes.

  5. Merci à Paul et à tous ceux qui ont participé à la remise en route. Cela montre que plus les systèmes sont complexes plus les causes possibles de mise en panne sont nombreuses.
    Avez- vous trouvé la cause et éliminé tous les risques sur les autres causes possibles ?
    On s’interroge toujours quand le système qu’on utilise n’est pas entièrement sous son propre contrôle.

    1. Zébu.
      Pour une fois, ce n’est pas moi qui ai le monopole de la mauvaise interprétation.

      Il dit, justement, que dis-je, il HURLE que rien n’ayant servi de leçon, ça va forcément s’aggraver.
      Et ça s’aggrave, car il reprend ce que j’avais sorti ici il y a quelques temps : NOUS avons fourni des munitions aux banques.
      Et donc, elles s’en servent contre nous.

      Nous sommes dans une période amusante de concours du pire.
      Et elles vont gagner.

    2. oui, c’est pour ça que je disais que c’est mieux que d’être aveugle … sourd.
      Vu comment il le crie.
      Si après on ‘n’entend’ rien, c’est qu’effectivement, on est sourd.

    3. Dire les banques se portent bien, c’est un peut dire les cambrioleurs se portaint bien après avoir réalisé le casse du siècle.
      En plus la plainte des victimes a été classé sans suite.
      Pour couroner le tout les cambrioleurs peuvent racheter au rabais sans se cacher les bijoux de famille des victimes ruinées…

    4. « La crise est finie, tout repart ! »

      Monsieur le Banquier ce n’est parce que vous allez faussement mieux, que vous êtes moins pâlo que le monde s’en porte systématiquement mieux sur le fond, oui ce serait quand même un peu trop facile et coûteux de le faire croire à tout le monde vous ne croyez pas ?

      Je dirais même que la fracture est beaucoup plus grande entre les peuples, on peut bien sur plus longtemps continuer comme ça sur terre.

  6. Excellent article de Rolling Stone (us edition).

    Why Isn’t Wall Street in Jail?

    http://www.rollingstone.com/politics/news/why-isnt-wall-street-in-jail-20110216?page=1

    Jacques Sapir: Pourquoi les politiques d’ajustement vont échouer (3)

    http://www.marianne2.fr/Jacques-Sapir-Pourquoi-les-politiques-d-ajustement-vont-echouer-3_a202871.html

    Europe : la souveraineté économique des Etats bientôt enterrée?

    http://www.marianne2.fr/Europe-la-souverainete-economique-des-Etats-bientot-enterree_a202892.html

    1. Oui Zerohedge fait de bons articles en ce moment.

      « That’s right, » he said, signaling to the waitress for the check. « Everything’s fucked up, and nobody goes to jail. You can end the piece right there. »

  7. On reparle de la Directive Services :
    « C’est bien le gouvernement Fillon qui, en 2009, a fait le choix d’intégrer les crèches dans le champ de la directive quand l’immense majorité des autres Etats faisait le choix inverse. Le gouvernement français a ainsi pris prétexte de la nécessaire traduction de la directive en droit français pour en définir un champ extensif, alors que la directive permettait d’exclure de son champ toute une série de services sociaux. Si pour l’instant le maintien de ces services dans le champ de la directive ne semble pas avoir encore de conséquences directes sur les conditions d’encadrement et de financement du secteur, qu’en sera-t-il à moyen et long termes? »
    http://ecologie.blogs.liberation.fr/euro-ecolos/2011/02/directive-services-une-%C3%A9valuation-pour-rien.html

    Sur le moyen et le long terme, des conséquences très néfastes …

  8. @ Paul Jorion, @ Tous :

    Un rapport vient de sortir et d’être publié sur le site de la Documentation Française, sur le sujet suivant : « Prévention, traitement et résolution des crises bancaires »

    On y apprend la vulgate qui devrait être établi pour Mme Lagarde, rapports à ses futures réunions internationales :
    « Sur le principe, la mise en place de tels instruments mérite donc d’être soutenue. Il faut en
    revanche en définir préalablement les modalités (cf. ci-dessous) et l’assortir d’une condition
    impérative : cette possibilité ne doit, dans la très grande majorité des cas, aucunement
    excéder le champ de la dette junior (dette subordonnée, super subordonnée etc.). Les créanciers
    senior, c’est-à-dire chirographaires (créanciers interbancaires, obligataires, déposants…) ne
    peuvent être intégrés dans ce dispositif, sauf à le rendre inopérant, pour ne pas dire dangereux »
    « La situation de la dette senior ne peut être regardée différemment que dans le cas d’une dissolution ordonnée (disparition de l’entité juridique ou économique préexistante) mise
    en oeuvre dans le cadre d’un régime spécial de résolution (cf. ci-après). »
    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/114000080/index.shtml?xtor=RSS-436
    « A cet égard, on peut noter que l’idée se fait jour à partir des émissions de capital contingent
    déjà réalisées, d’une préférence des investisseurs pour des titres de dette susceptibles d’être
    réduits et affichant un plafond de pertes, plutôt que pour des titres convertibles en actions de
    plein exercice en cas de difficulté. » : ben tu m’étonnes, Anatole …

    En gros, en dehors d’Anglo Irish Bank, pas trop de soucis : on a les outils nécessaires.

    On n’y est pas, on y est jusqu’au cou.

    1. Bizarrement, cela me fait penser à la priorité des paiements dans la situation où une entreprise est en dépôt de bilan, puis en liquidation judiciaire…

      C’est frappant de voir à quel point il existe deux poids, deux mesures…

    2. C’est même pire Yvan.
      Dans une faillite d’entreprise, on hiérarchise les créditeurs qui seront remboursés. S’il y a de l’argent.
      Dans ce cas, on dit d’avance : pas question de toucher à ‘untel’, quelque soit les dégâts de la faillite. Jamais vu ça. Je crois que même les dettes envers l’Etat peuvent être effacée dans certains cas (pour payer les salaires non versés je crois).
      Ce qui prouve bien l’ineffable supériorité de l’efficacité financière au regard de celle des lois des états.
      🙂

  9. Bonjour Paul,
    Les attaques subies sur Internet sont plus courantes qu’on ne le croit.
    Souvent, ils suffit de stopper tout et tout relancer et ça repart.
    Comme Bill Gates disait et c’est très vrai, c’est très facile de bloquer tout Internet.
    Cela a été fait en Egypte pour arrêter les internautes parce que dans ce cas précis, ce sont cinq FAI tous sous le pouvoir de l’Etat. Il n’y avait que NOOR qui a continué parce que la Bourse du Caire était en jeu. Les 4 autres (LinkEgypt, Rayna, TelecomEgypt, Etisalat) ont été forcé de fermer le 27 janvier en bloquant le trafic et le protocole BGP.
    Quelques lignes de codes suffisent. Une boucle sans fin.
    Les filtres optiques restaient seules essentielles.
    Comme je l’ai dit dans un de mes derniers articles. L’Informatique est très sensible et toutes les failles du système se découvrent au fur et à mesure.
    Deux sites (dont le vôtre) qui étaient en panne. Cela peut avoir la même source. La contagion ne se fait uniquement chez les humains.

    1. J’espère que dans votre « Le capitalisme à l’agonie » vous aurez quelques lignes sur l’informatique. C’est le cheval de Troie de l’économie.
      Le jour où cela s’arrête de fonctionner, c’est tout le système qui s’effondre.

    2. Aux usa ils travaillent sur une loi dui authorisera le president de couper internet….en cas de cyber attaque. Je suppose que la cyber attaque viendra d’une grotte en Iran ou au Pakistan vu que l’afganistan ca ferait un peu rechauffe 10 ans apres…

  10. Bonjours Mr. Jorion et amis du blog

    Je compatis sincèrement au sujet de vos problèmes de serveur .
    Cette nuit mauvais rêve … Et si DSK devenait président !! Peu importe l’aspect politique , mais quid de l’aspect socio-économique .
    La question semble vague mais vu la politique désastreuse du FMI que L’Irlande enverra sur les roses le 27 février prochain (élections) , devons nous pas attendre le pire de la part de père vert ?

    1. François,
      Vous m’avez fait sourire.
      Sauter des problèmes de serveur à DSK président, fallait le faire.
      DSK, Digital Serveur Kafkaiën probablement. 🙂
      En aspect socio-économique, cela pourrait être Domestic Social Knock-out

    2. Prenez donc un bon lait chaud et oubliez vite ce mauvais rêve.

      et, même, si j’osais, une goutte d’eau de fleur d’oranger …

  11. Quand dans notre vie il faisait froid…(il faisait -30 chez-nous, c’est ça le Québec en février)
    Merci à l’Auvergnat!…
    Demain il devrait faire +5¸ça monte, ça monte… »Le temps qu’il fait » nous en dira plus sur le reste. (Paraît que la Bourse vit des moments euphoriques; bienheureux les boursicoteurs)

    1. Un système de « mirroring » de disk à disk en terme de sécurité vous aurait assuré un continuité d’activité de votre service.

  12. Merci (du bout des lèvres) à Pierre Lellouche :

    DSK « pourrait être un parfait candidat de droite » pour Pierre Lellouche

    Pierre Lellouche, le secrétaire d’Etat aux affaires européennes, le 27 août 2010 à Paris.AFP/THOMAS SAMSON

    Les ténors de l’UMP n’en finissent plus de tirer à boulets rouges sur Dominique Strauss-Kahn. Accusé d’incarner la « gauche ultra-caviar » et les « bobos », le directeur du Fonds monétaire international (FMI) « pourrait être un parfait candidat de droite », a déclaré jeudi 17 février le secrétaire d’Etat au commerce extérieur, Pierre Lellouche, dans un entretien accordé à I-Télé/Radio Classique.

    « Quand on est patron du FMI, on est dans la mondialisation, on fait les plans de redressement financier des pays qui sont en difficulté, on n’est pas franchement le genre de gauche que connaît la France », a ironisé l’ancien secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes.

    « SUPER-JOB ! »

    Pour Pierre Lellouche, « Dominique Strauss-Kahn est un grand bourgeois, qui vit la mondialisation des gens en général très riches et des grands chefs d’entreprise ». Il est « totalement déconnecté de la souffrance des gens dans nos usines ».

    « Il a la chance d’être traité comme un chef d’Etat, sans en avoir les soucis et la responsabilité, d’être payé comme un grand chef d’entreprise et d’avoir la liberté de parole d’un universitaire, super-job ! Passer de ce job-là à se coltiner les problèmes d’un pays en crise qui vit la mondialisation (…) OK, mais c’est un autre exercice », a poursuivi le secrétaire d’Etat. « Je dis, sans (vouloir) être caricatural, qu’il est complètement déconnecté de la réalité du pays », a-t-il conclu.

    1. C’est n’importe quoi tout ce blablabla. On est pour ou contre DSK mais avec des arguments sérieux svp. Les chiens aboient et la caravane passe.
      Si je comprend bien l’argumentaire de C Jacob du haut de son échelle, il mène campagne pour François Bayrou, royal.
      C’est fou comme les carcasses se mettent à trembler, DSK est craint.
      Ce n’est qu’un premier skud, un timide début.

    2. pour les dskistes,
      keep cool ! tous les journaux de droite font la une sur les talents du sus-dits …
      normal, il est à droite.

  13. Ouf, je me posais des questions.
    Disque dur défaillant, un classique, il suffit de changer le disque…..et de restaurer à partir de l’ange gardien, la sauvegarde. Pas le droit à l’erreur, je touche du bois.
    Je croyais que c’était une répétition du plan ORSEC, on est passé entre les gouttes.

    1. Michel Serres va être content de voir ainsi confirmés la fin du Dur et le début du Doux .

      On va re-sortir les floppies des débuts de mon ancestral Logabax .

    2. On fait tout de même mieux aujourd’hui avec du miroring intégral vers une machine bis de surcroit et qui prend la relève à la moindre défaillance, cette machine étant dans un lieu géographique différent et reliée par fibre optique. Mais le 0 défaut (ou presque) a un coût en général < au risque.
      Sinon, dans un espace adressable unique, ni dur, ni mou et pas raid un disque KO et c'est la cata. On tremble un peu avant le redémarrage au bout d'un certain temps.

    3. Des systèmes partagés sur plusieurs machines , clusters et autres sont toujours possible mais à quel cout ? si vous avez des propositions elles sont bienvenues ! mais sinon il faut :1 loadbalancer, 2 machines apache,2 machine mysql cluster et wordpress est adapté à mysql normal mais pas forcéement mysql cluster…. là faut recconnaitre que c’est plus facile de remplacer une machine mais même un loadbalancer peut tomber

    4. sinon une machine bis c’est pas mal mais comment on met à jour les 2 machines simultanément et quand l’une des deux tombe comment on reprend après avoir réparé la première pour être synchro ? tout ça c’est pas évident

    5. @Jean-Baptiste
      J’évoquais des solutions mises en oeuvre dans des moyens et gros systèmes.
      La difficulté, surmontable, d’après mes dernières infos se situait plus au niveau du soft de synchronisation. Le must est de basculer alternativement d’une machine à l’autre chaque jour.
      Dans le domaine da la micro, des serveurs, j’ai assisté à un remplacement d’un disque défectueux dans une grappe en RAID ?, le nouveau s’est regénéré en un temps assez court.
      Depuis je pense que la technologie s’est encore améliorée.

  14. J’en avais profité pour prendre connaissance des dernières prév. de LEAP et des brèves de DeDefensa.
    LEAP :
    Cocorico sur 2 anniversaires importants en termes d’anticipation.
    On va toujours droit dans le mur, SOS Heidegger « Ecouter la réalité », Descartes « être rationnel »
    Et aussi : GS (riches & pauvres), décideurs & experts aveugles ou imposteurs, USA oh là là, …..
    Version imprimable :
    http://www.europe2020.org/spip.php?article684&lang=fr

    DeDefensa
    Egypte et Maghreb : des billets éloquents en terme de stratégie et de géopolitique. Cheveux ébouriffés garantis.

  15. Cet incident de « mise ne ligne », pour regrettable qu’il fût, nous a d’un coup rappelé l’extrême précarité de nos communications électroniques…

    Avec le Net en panne (ou bloqué), aujourd’hui, on fait quoi?
    Réponse1 (optimiste): « Le moment venu, on verra bien! »…
    Réponse2 (pessimiste): »On est perdus-foutus! »

    Ne pas oublier que le Net, c’est avant tout le « luxe » des gens simples, la communication des gens « d’en-bas », nos dirigeants ayant depuis longtemps leurs réseaux privés, toujours actifs, même et surtout en période de crise grave.

  16. Ha ! je viens seulement de récupérer l’accès au blog. C’est mieux comme ça.
    Et si nous ne pouvions plus du tout communiquer par ce moyen….
    très handicapant.

  17. Et pourquoi ne pas lancer un appel à contribution exceptionnelle pour renouveler le matériel ?
    Il faudrait que les techniciens réfléchissent à une solution pérenne qui leur conviendrait, puis établissent un devis, et le soumette à PJ. Peut-être que plus de gens seraient motivés pour donner une fois, pour ceux qui n’ont pas beaucoup de moyens, surtout juste après être restés sans accès au blog pendant de longues heures ou journées….

Les commentaires sont fermés.