L’ENJEU

La déclaration in fine de François Bayrou ne conclut pas comme on l’entend dire, une longue hésitation, mais tire les conclusions qui s’imposent d’une dérive observée dans l’entre-deux-tours : réélire le président sortant s’assimile désormais à porter à terme le Front National au pouvoir. Ce dernier a su perfectionner à l’extrême l’art de déguiser un loup en agneau, et récupère avec un franc succès tout ce dont il faudrait encore parler quand a été épuisé l’objet que constitue le consommateur, à savoir parler du peuple. Le FN en appelle pour cela au terrain que balisent les définitions par défaut des sociétés humaines : travail, famille, patrie, dans la version française, Kinder, Küche, Kirche, enfants, cuisine, église, dans la version allemande. Il n’en reste pas moins que sous leurs formes diverses, les régimes totalitaires d’extrême-droite incarnent la forme de violence à laquelle le capitalisme se réduit quand il ne lui reste plus rien à offrir qui provoque la sympathie et qu’il a épuisé les boniments pour tenter de se vendre. 

Partager :

249 réflexions sur « L’ENJEU »

  1. Grèce. Le Zyirza (gauche radicale) entre 15,5% et 18,5% devant le Pasok entre 14 et 17%. L’aube dorée entre 6 et 8%. La Nouvelle Démocratie (droite), premier parti entre 17 et 20%.
    Les deux partis institutionnels, Pasok et ND, n’arriveront probablement pas au seuil des 37% pour former une majorité de gvt…
    http://www.tdg.ch/mobileapp/#/story/31724788/0

    1. « La Nouvelle Démocratie (droite), premier parti entre 17 et 20%. »

      C’est pas eux qui sont au pouvoir depuis la démission de Papandreou? Y’a donc encore 20% de grecs qui les soutiennent? Et si on compte le Pasok, ça fait 35% de grecs satisfaits du gouvernement sortant? Dingue.

      1. On reprend les comparaisons : c’est rien, au regard des 48% et + pour Sarkozy.
        Malgré son bilan.

    2. Le parti Laos, d’extrême-droite, paye cash sa participation à la coalition : de 2,5 à 3,5% seulement…
      Crise politique confirmée.
      Ça va tanguer demain pour l’€zone. Plutôt bon pour Hollande.

  2. 1 pas franchit mais plus que jamais la vigilance est de mise. le scénar à la doisy nous guette…. Prochaine écueil législative, au-delà une mer démontée: le grain frappe de la proue à la poupe , Mais les vagues se fendront les uns après les autres…… Mais surtout attention au sirène BLUE Marine….

Les commentaires sont fermés.