RÉFLEXIONS DE L’AVANT-VEILLE, par Panagiotis Grigoriou

Billet invité. Le blog de Panagiotis Grigoriou est greekcrisis.

Une crétoise, âgée de 32 ans, a « volé » jeudi (14/06) dans un supermarché d’Héraklion, trois briques de lait et une glace, causant un préjudice de 20,77 euros à l’enseigne. Depuis plusieurs jours, ses quatre enfants, étaient nourris exclusivement aux pâtes à l’eau. Prise en flagrant délit, la jeune chômeuse a été aussitôt mise en détention. Elle vient d’être libérée aujourd’hui (vendredi 15/06), et la plainte a été finalement retirée, grâce à la mobilisation de l’intersyndicale ouvrière de sa ville et aussi, grâce à la médiatisation de ce fait décidément… pas trop divers.

Jeudi soir, un homme âgé de 55 ans, chômeur… de longue durée, s’est suicidé dans son jardin à Agrinio, au centre du pays, il a utilisé son fusil de chasse. « C’était dans une mare de sang ont affirmé les voisins, choqués » selon le reportage. Ainsi le fait politique sous les « Troïkans » se réalise aussi par la symbolique et la pratique du sang versé. C’est déjà « acquis » dans les mentalités et à travers le syllogisme collectif, les pulsions de mort sont réveillées, thanatos est sur le point de devenir un lien politique. Le regretter n’a plus de sens, nous ferons avec, mais alors comment ?

En Grèce, on retourne encore une fois à l’essentiel, survivre, mourir, verser son sang et (pour l’instant) voter. Donc, la violence exercée sur la société, est en train de légitimer dans les faits, toute violence. Contre soi-même et contre autrui, et ce n’est plus un très grand moment historique dans la reconnaissance et l’appréciation de l’altérité que nous vivons en ce moment. Les attaques indécentes et incessantes (dernière en date, le papier de Franz-Olivier Giesbert au Point « Et si l’on rendait la Grèce à la Turquie… ») stigmatisant les Grecs en tant que nation et les propos humiliants de certains dirigeants politiques en provenance de l’euro-centre, n’arrangent rien.

Heureusement que nous pouvons encore espérer changer notre sort et peut-être bien, contribuer à inspirer le changement chez les autres peuples en Europe, par le vote.

Hier, au très grand meeting Syriza à Athènes, il y avait beaucoup de monde et on sentait une certaine tonalité déjà plus grave que lors du meeting du mois de mai. La vraie gauche est toujours plus consciente et consciencieuse lorsqu’il s’agit d’agir dans la responsabilité gouvernementale, c’est tellement rare d’ailleurs, qu’elle soit vraie et qu’elle puisse accéder au pouvoir gouvernemental.

En interne chez Syriza, l’inquiétude reste de mise, tandis que sa composante se trouvant plus à gauche (Panagiotis Lafazanis et iskra.gr), est très violemment attaquée par les médias du système. Au même moment, l’intervention de François Hollande n’a pas été accueillie dans allégresse,  c’est le moins qu’on puisse dire, et un des thèmes abordés à travers la problématique proposée dans un récent billet sur mon blog.

En cheminant (jeudi) vers les quartiers nord d’Athènes, je suis tombé (le verbe est bien approprié) sur le meeting Aube dorée, sous la statue équestre du Maréchal Papagos, vainqueur de la Guerre civile (contre l’armée communiste en 1949), située en face du Ministère de la défense. Je suis resté une dizaine de minutes, c’est difficile de tenir plus longtemps, c’est presque physique, disons.

Effectivement, il s’agirait d’un « groupuscule » nazifiant, mais ce niveau d’analyse est malheureusement dépassé, car sa récente dynamique politique, renvoie à un mouvement en cours de massification. J’ai observé les participants, beaucoup de jeunes, très jeunes, une « sociographie » en somme très populaire, celle des enfants du Pirée, tels rencontrés déjà en automne 2011, tous stagiaires à l’École de la marine marchande, ouvriers-marins au chômage et « Aubedoriens » dans l’âme, déjà. Sous la statue du Maréchal Papagos ce jeudi, s’y trouvèrent également certains hommes âgés (et leurs épouses), visiblement issus des astéroïdes et autres serviteurs… inoubliables du régime des colonels. Ces hommes, portent alors une petite moustache très caractéristique, ils sont habillés pratiquement de la même façon qu’en 1974.  Les revoir ainsi, cela nous replonge dans nos souvenirs d’enfance. À l’époque, ces mêmes « messieurs » alors chargés de la sécurité de l’État, notifiaient à domicile, la peur et la mise en déportation chez tous les démocrates de gauche et parfois même de droite.  Le style… ne ment pas, décidément.

Sur place, les méta-nazis de l’Aube dorée vendaient de leur camelote, dont les incontournables emblèmes des colonels. Les miliciens de l’organisation jubilaient. Parmi les slogans : « des baffes, des baffes à la lesbienne », « les immigrés dehors »,  « la Grèce aux Grecs » (ce dernier, était aussi un slogan d’Andréas Papandréou et du… proto-Pasok entre 1974 et 1985). Il n’y a pas à commenter je pense.

Le premier orateur fut Ilias Kasidiaris (le député agresseur de deux élues de gauche sur le plateau de la télévision Ant-1), enfant du Pirée, chimiste (exerçant son métier), spécialiste de la sécurité sanitaire et de la qualité des aliments, moniteur en arts martiaux, ancien parachutiste et… romancier occasionnel. Il a promis de faire de son acte, « une base de l’action politique future et à tout niveau, mieux apte que quiconque, à rencontrer Angela Merkel », une violence que la population semble bien accepter si j’en crois mes oreilles et les autres signaux du temps qui change.

Nous luttons face au « monstre doux » de la financiarisation ainsi que des variantes de l’Oeucumène « TINAliste » qui en découle, mais au même moment, l’extrême droite qui prétend véhiculer une autre forme du rejet de ce même monstre, est portée par les alizés de la mondialisation et s’y prépare à  « solutionner » l’énigme, intronisant son propre monstre. La tâche de l’Aube dorée est plus facile que celle de la gauche, car il n’y a pratiquement rien à faire par ces temps de crise, en Grèce cela crève les yeux. Syriza, la gauche (la méta-gauche et tous ceux qui se sentent concernés),  humanistes des Lumières et humanistes tout court, nous devons accomplir presque un miracle : le réveil culturel et philosophique à grande échelle. Ce n’est pas évident.

Nous y songerons lundi 18 juin, dès l’aube. Mais aujourd’hui, nous avons aussi une pensée pour Manos Hadjidakis, il est mort le 15 juin 1994. Il avait composé « Les Enfants du Pirée ».

Partager :

84 réponses à “RÉFLEXIONS DE L’AVANT-VEILLE, par Panagiotis Grigoriou”

  1. Avatar de morvandiaux
    morvandiaux

    merci et honte à ceux qui appellent ce peuple à faire « des efforts » comme ils disent !!

  2. Avatar de karluss
    karluss

    j’ai l’impression que ce fameux et terrible « stade de l’écœurement » dont parle souvent Paul Jorion précipite les âmes dans la colère et le désespoir ; c’est Hadès qui prend les commandes. Et même si c’était prévisible (par certains), les événements semblent s’enchainer à la vitesse d’un torrent. Qui sera le prochain Thésée pour terrasser le Minotaure financier. Je suis allé une fois en Grèce, les gens sont d’une gentillesse exemplaire, un peu comme en Espagne. Le peuple Grec ne mérite pas ce drame.

  3. […] Blog de Paul Jorion » RÉFLEXIONS DE L’AVANT-VEILLE, par Panagiotis Grigoriou. […]

  4. Avatar de RED
    RED

    Merci.

    Aube dorée c’ est pourtant joli, … Comme une licorne apparaissant après la pluie.
    Mais ça s’ arrête ici, le fascisme blanc engendre le fascisme brun.

    Quand j’ étais jeune je volais, aujourd’ hui avec mes cinquante trois ans dans un monde en crise, je pense souvent au suicide. Mais moins qu’ avant à vrai dire. Thanatos, mon cher compagnon de toujours.

    Mais j’ arrête ici, du nord où il fait gris, je vous envoie, pour vous consoler de tant de peine, l’ extrait d’ un film* ; l’ histoire d’ un marin grec en Mer de Chine. Il se nomme Nikos.
    Simplement pour rêver le temps de trois minutes pour s’ échapper de ce réel idiot.

    Bien à vous

    http://www.youtube.com/watch?v=UZuc0b4IrUg

    * la musique est de Wim Mertens, pour ce qui est du film, j’ hésite entre le nom de deux réalisatrices.

    1. Avatar de Thierry (Bxl)
      Thierry (Bxl)

      La réalisatrice belge Marion Hänsel. « Between the devil and the deep blue see », 1995.

  5. Avatar de Kerjean

    Faut pas partir tout seul.

  6. Avatar de Daniel
    Daniel

    Hors sujet.
    Melina Mercouri est d’une beauté à couper le souffle.
    Une goutte d’allégresse dans un océan de tristesse.

    Et pendant ce temps là, les menaces continuent.
    Le vote les affole et les fait se découvrir: hideux
    et méprisants.
    Courage, haut les coeurs.

    1. Avatar de D.L.50
      D.L.50

      Mélina… l’ai « touchée de main », comme on dit chez moi, en 82 au théâtre d’Epidaure. Ministre de la culture de Papandreou qu’elle était…

      1. Avatar de Noux
        Noux

        Elle est belle, mais elle fout ses cendres dans le lit…

  7. Avatar de Germanicus
    Germanicus

    J’ai du mal à comprendre deux phénomènes:
    – Ce qui arrive à la Grèce n’est pas de sa faute. La Grèce est ce qu’elle est, elle a son histoire, sa culture et son vivier économique. Ce qui l’a conduit au malheur, c’est bien l’euro. Mais la plupart des grecs, si j’ai bien compris, veulent le conserver. Paradoxe grec ou est-ce que l’argent est devenu une drogue?

    – La classe politique grecque est corrompue, c’est une sangsue qui vampirise le peuple (maintenant, en campagne électorale, elle fait l’hypocrite). Au lieu de la virer par un sursaut révolutionnaire, afin de la classer dans les archives de l’histoire, on accuse l’Allemagne et Merkel en particulier. Cela est compréhensible, mais c’est bien la Grèce et ses castes dominantes qui sont à l’origine du marasme actuel. Merkel est coincée, elle défend les intérêts de son pays, elle ne dispose pas d’une baguette magique.

    1. Avatar de Juber
      Juber

      Ce qui l’a conduit au malheur, c’est bien l’euro.

      Même pas ! Ce qui nous conduit/nous conduira au malheur c’est…le capitalisme (ou libéralisme) …
      Après tout,les 16 000 milliards américains qui manquent dans les caisses de « the white house » ne sont pas libellés en Euros…Enfin,je crois pas ! Ils le sont en bons vieux « Georges Washington »,non ?

      Et la crise est mondiale…puisque systémique du capitalisme :Ce n’est pas comme une remorque qui empêcherait la voiture capitaliste d’avancer et qu’il suffirait de décrocher pour pouvoir repartir, c’est la voiture capitaliste elle-même qui est « construite en matériau crise » .Tuer l’un c’est tuer l’autre…

      1. Avatar de Pignouf 1er
        Pignouf 1er

        @Juber
        « Après tout,les 16 000 milliards américains qui manquent dans les caisses »

        Les déficits jumeaux des USA n’ont strictement rien à voir avec l’Euro ou le capitalisme. Le lien dollar-or étant coupé, les USA ont choisi de faire financer leur déficit par les étrangers (ce qui est un tant soit peu logique, mais pas forcément moral, puisqu’en théorie ils assurent la sécurité du monde via le déploiement à grande échelle de leurs forces armées).

    2. Avatar de Pignouf 1er
      Pignouf 1er

      Il est évident que l’Euro a permis à tout un ensemble de pays de s’endetter à des taux plus bas que s’ils avaient conservé leur monnaie nationale. Il a été un pousse-au-crime, en quelque sorte.
      Maintenant, la plupart estiment que la charge de la dette est illégale et inhumaine, c’est ignorer volontairement que sans cette charge la plupart des pays de l’Euro (voire tous) en auraient profité pour s’endetter encore plus pour bétonner la côte espagnole, payer des retraites d’anciens-combattants à des Grecs qui n’ont même pas fait le service militaire, etc.

      Je suis convaincu que l’Euro était une bonne idée, mais sa généralisation précipitée à des pays qui ont une économie fragile et des moeurs peu rigoureuses a été contre-productive.

      Ici sur ce blog la plupart des commentaires sont du genre « les espagnols sont gentils et ne méritent pas leur sort ». Moi-même j’y ai presque toute ma famille, en Espagne. Et à chaque fois que j’y retourne, je vois des bâtiments supplémentaires en construction et sans perspective de les vendre. La population locale a énormément profité de ces constructions via les ventes de terrain, l’emploi en main d’oeuvre peu qualifiée (la plus difficile à sortir du chômage), et certains croient encore au mirage bétonnier. Vu que la monnaie Euro les pousse sur cette voie, les instigateurs auraient du y réfléchir par 2 fois avant de leur proposer de rejoindre cette monnaie. Faire marche arrière est maintenant incroyablement compliqué, et va s’accompagner d’une impression d’appauvrissement.

      1. Avatar de Otromeros
        Otromeros

        « une impression d’appauvrissement »……….. ,

        ôôôô..OUI………ça n’est finalement pas si grave , tout ça………………….!!!!!!!

      2. Avatar de Pignouf 1er
        Pignouf 1er

        @Otromeros
        « ça n’est finalement pas si grave , tout ça »

        Evidemment, c’est grave, mais la croissance de ces 40 dernières années est à 50% fictive. Quand on s’habitue au confort et au plein-emploi acheté à crédit il faut s’attendre à un retour de bâton. On peut réagir de façon émotionnelle comme vous mais ça change quoi sur le cours des choses ?
        Quant à la gravité de la situation, je crois que les articles publiés ici concernant la catastrophe de Fukushima devraient vous aider à relativiser.

      3. Avatar de michel lambotte

        je vois des bâtiments supplémentaires en construction et sans perspective de les vendre. La population locale a énormément profité de ces constructions via les ventes de terrain, l’emploi en main d’oeuvre peu qualifiée (la plus difficile à sortir du chômage), et certains croient encore au mirage bétonnier. VU QUE LA MONNAIE EURO LES POUSSE SUR CETTE VOIE, les instigateurs auraient du y réfléchir par 2 fois avant de leur proposer de rejoindre cette monnaie.

        Ne serait -ce pas plutôt la spéculation?

      4. Avatar de J.Gorban
        J.Gorban

        Ici sur ce blog la plupart des commentaires sont du genre « les espagnols sont gentils et ne méritent pas leur sort

        tout à fait ! ces bolchviks ne voient pas la rélaité que vous et vos semblables , dans votre grande bonté, vous nous montrer

        par exemple , les grecs sont de champions de la fraude fiscale , enfin pas tous, surtout pas les salariés qui voient leur impot prélevés directement sur leur salaire; par contre les ultra riches eux ne paient rien ( c’est normal c’est eux qui créent les emplois ! )

        d’ailleur je suis toujours étonné que vous comme ces idéologues libéraux fustigent ceux qui ne paient pas d’impots ( sous entendu, ces salauds de pauvres, tous des assistés ) alors que vous portez au pinacle tous les riches qui font de l’optimisation fiscale

    3. Avatar de G L
      G L

      La classe politique grecque est corrompue, c’est une sangsue qui vampirise le peuple

      Comme le montre les évènements, cette classe politique n’était pas compatible avec les autres pays européens (dans lesquels l’état est en règle générale moins inefficace, les impôts moins injustement fixés et perçus, la corruption moins répandue, etc.) Comme dans le cas de l’Espagne, dont le régime franquiste avait été déclaré explicitement incompatible avec les institutions européennes, je suppose que, au minimum pour les classes moyennes, faire partie de l’Europe a correspondu et correspond peut-être encore à un espoir de progrès et un moyen de faire pression sur la classe politique.

      Quitter l’union européenne dans les conditions actuelles risque d’apparaître à beaucoup de grecs comme un renoncement n’ayant pas que des aspects matériels, quel que soit leur opinion sur le comportement des autres pays à leur égard. Il n’y a pas deux mais beaucoup plus de participants au drame en cours: l’Allemagne, Bruxelles, les autres pays du sud de l’Europe, la classe politique grecque, le peuple grec.

  8. Avatar de Un naïf
    Un naïf

    La science économique, qui n’en est pas une, délivrée par des psychopathes troïkans… il faudrait voir du côté de la science psychiatrique (qui n’en est pas une non plus d’ailleurs) pour essayer de comprendre ce qui se passe dans ces cerveaux, mais surtout pour les mettre sous camisole chimique, de telle sorte à ce qu’ils nous laissent nous organiser tranquillement… enfin je dis ça pour leur sécurité !! Bon courage aux grecs, avec l’espoir de voir dimanche Siryza débloquer enfin ce processus mortifère.

  9. Avatar de béber le cancre

    Peut on créer l’injustice (qui est terreau de violence ) et se plaindre des réactions d’un peuple agréssé par une rigueur impossible à tenir ?

  10. Avatar de moneyistime
    moneyistime

    Tragique . Et encore le mot me parait faible , c’est réellement Tragique au sens Grec antique .
    François Hollande à mon avis incarne la France actuelle , les Français n’ont pas réalisé que ce
    qui ce passe en Gréce est leur futur …proche . Croissance , certes . Avec ses petits bras musclés .
    J’ai fait un tour sur votre site , j’y retrouve ce que j’intuite , les Grecs sont spécifiques en Europe ,
    pour ainsi dire une anomalie dans cet Europe Occidentale , quelle étrange situation .
    Pour autant le sort qui lui est fait est inadmissible . Le dernier égarement de cette époque post-moderne ? Espérons . Et éspérons pour les Grecs qu’il n’aille pas jusqu’au bout .
    A mon avis ce qui les encouragent les politiques dans leurs exhorbitantes prétentions , c’est
    la conviction acquise par l’habitude que les politiques Grecs méme extremes vont finir par étre raisonnables et le peuple se laisser embobiner comme à l’accoutumée . Erreur les temps sont révolus . Comme pour les petites moustaches . Toutefois comme ils ne le savent pas ni eux ni les autres , les moustaches peuvent nuirent , beaucoup , méme en peu de temps .
    Pouvez vous gagner ce peu de temps en Gréce ? Je l’espére , de tout coeur . Laissez moi un espoir .

    1. Avatar de Pierre-Yves D.
      Pierre-Yves D.

      Ce dimanche, je ne sais pas si je vais me déplacer pour aller voter. A reculons sans doute.
      Facteur aggravant, le candidat socialiste de ma circonscription est strausskhanien.
      Le mauvais scénario se confirme, Hollande n’a rien compris à la crise …. à son enjeu politique et social. On respire un peu mieux que sous Sarko, mais pour combien de temps encore ?

      1. Avatar de morvandiaux
        morvandiaux

        Ces salauds de Grecs qui ne veulent pas « comprendre » :
        http://www.politis.fr/Ces-salauds-de-Grecs-qui-ne,18700.html

      2. Avatar de Pignouf 1er
        Pignouf 1er

        « Le mauvais scénario se confirme, Hollande n’a rien compris à la crise  »

        Il en sait sûrement plus que vous et moi réunis, sur la crise. F. Hollande, comme tant d’autres – mais surtout des socialistes du gouvernement actuel – a bénéficié d’une formation auprès des USA via la French-American Foundation (voir la liste des bénéficiaires ci-dessous). Alors, s’il est un pion des marchés financiers comme certains aiment le dire sans rien démontrer, il n’en est pas moins asservi d’une manière ou d’une autre à la 1ère puissance. Dès lors, beaucoup de questions se posent.

        http://www.scribd.com/doc/94406611/liste-yl-fr-81-10

      3. Avatar de Pierre-Yves D.
        Pierre-Yves D.

        Pignouf 1er

        Quand je dis qu’Hollande n’a rien compris à la crise, c’est par rapport à l’enjeu politique et social qu’elle représente. La crise est sociale avant d’être financière. Hollande est manifestement pour une plus grande justice sociale, mais le cadre conceptuel à partir duquel il analyse la situation demeure principalement celui de l’économie néo-libérale, d’où son acceptation des politiques d’austérité.

      4. Avatar de Marlowe
        Marlowe

        Certains disent même, avec preuves à l’appui, que FH n’a rien compris à la vie.
        Il est vrai que les membres actifs du parti dit socialiste sont de ceux qui non content de participer à l’exploitation des humains semblent de plus en avoir égaré la vie.

      5. Avatar de Pignouf 1er
        Pignouf 1er

        @Pierre-Yves D.
        « le cadre conceptuel à partir duquel il analyse la situation demeure principalement celui de l’économie néo-libérale »

        C’est bien possible, puisqu’en 2007 le PS vantait la réussite économique espagnole, et qu’en 2008-2009 le PS appelait à des relances keynésiennes de grande envergure en s’inspirant de ce qui avait été fait en Espagne (encore elle !) et au Royaume-Uni.
        Comme dit précédemment F. Hollande a été formé à la French-American Foundation et on ne peut que rappeler ce grand européiste que fut J. Monnet, qui vécut longtemps aux USA. On surnommait cyniquement Sarkozy « l’Américain », vous n’avez encore rien vu.

      6. Avatar de D.L.50
        D.L.50

        Pignole, la French Am Foundation a primé FH (Young Leader), comme Montebour, tant d’autres, une palanquée tous les ans que le grand Satan fait, pas formé, nuance. Monnet le charentais vendait du Cognac et il vaut mieux bien parler anglais et vivre entre Londres, Washington et Paris pour ça que mal parler arabe, farsi ou russe et vivre à Papeete, même si la prohibition l’a largement enrichi. Un illustre adversaire politique gaulois, plus grand que lui (sous la toise), l’appelait du doux sobriquet d’apatride. Grand vous dis-je, Pignole.

      7. Avatar de jducac
        jducac

        @ Pierre-Yves D. 16 juin 2012 à 10:06

        Quand je dis qu’Hollande n’a rien compris à la crise, c’est par rapport à l’enjeu politique et social qu’elle représente. La crise est sociale avant d’être financière.

        C’est peut-être parce que vous avez été sensibilisé à regarder d’abord la marche du monde, par ses aspects sociaux, avant de prendre compte les aspects économiques que vous ne jurez que par le social. Or, le social est dépendant de l’économique. L’économique est dépendant de la physique, la biophysique, s’agissant de la physique des êtres vivants.

        En vous arrêtant à l’aspect social, vous restez à la surface du problème à résoudre. Hollande qui se heurte à des questions de dettes, donc de finances, s’enfonce un peu à l’intérieur des difficultés à démêler, mais sans s’attaquer encore au fond du sujet. Il n’est pas le seul. Tous ceux qui en restent à ce niveau, et qui pensent qu’il s’agit uniquement d’un partage et redistribution des richesses se trompent.

        Dans un enchaînement de causes-effets, l’important est de remonter au plus vite à la « cause racine ». Quand on s’arrête à un premier niveau de causes possibles en pensant surmonter les difficultés en ne tentant de résoudre le problème qu’à ce niveau, on perd inutilement son temps.

        En effet, le foyer initial se développe autour de la cause racine et, quand on en prend enfin conscience, c’est devenu impossible de le traiter. On a dépensé vainement ses ressources (son capital) et il n’y a plus qu’à se résigner à périr.

        http://www.google.fr/search?q=arbre+des+causes+effets&hl=fr&rlz=1T4RNSN_frFR393FR393&prmd=imvns&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=QkzcT5rMA4eL8gPP2bDCCw&ved=0CFsQsAQ&biw=1134&bih=607

        Les dirigeants allemands l’ont compris depuis au moins dix ans, tout comme l’avaient compris les membres du Club de Rome il y a 40 ans

        Le problème se résume donc en ces termes : Une espèce vivante ne peut pas vivre éternellement dans un espace fini, en dépensant plus d’énergie que ce qu’elle capte dans cet espace.

        Traduit en termes économiques, cela devient : Il ne faut pas dépenser plus que ce que l’on gagne, c’est-à-dire qu’il ne faut pas s’endetter, pour seulement vivre.

      8. Avatar de Pierre-Yves D.
        Pierre-Yves D.

        jducac

        Ce que j’évoque, et vous devriez le savoir d’autant plus que dans un commentaire récent j’ai évoqué cette question, ce n’est pas ici la distribution des richesses, qui n’est qu’une conséquence, mais l’ analyse d’une situation du point de vue social, ce qui est une démarche d’une autre nature.
        Ce qui est en jeu c’est ce que nous nommons « réalité ». Pour vous les déterminants fondamentaux de toute situation sont d’abord les réalités économiques, physiques. Or ce présupposé est réducteur car il ne tient pas compte du fait que ces réalités sont le produit d’une élaboration, parce que toute réalité n’est pas donnée, mais appréhendée selon certaines catégories. L’économie elle-même est une catégorie de la pensée et qui a son histoire. L’économie d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui, et celle d’aujourd’hui ne sera pas celle de demain parce que la compréhension que nous avons du réel n’est pas donnée une fois pour toutes, de même que pour les contemporains diverses façons d’appréhender le réel peuvent coexister. Le réel n’est pas un livre ouvert dont il suffirait de tourner les pages pour avoir une explication du monde avec ses lois immuables, comme celles que vous affectionnez, celles qui seraient celles du capitalisme. Le système capitalisme ne s’impose pas par nature, mais est simplement une possibilité, certes concrétisée à large échelle, que les hommes ont exploré, avec aujourd’hui ses conséquences désastreuses, ne vous en déplaise.

        Ce système, capitaliste, est à l’échelle de l’histoire, par sa durée, une toute petite parenthèse. Problème : cette parenthèse a pris de telles proportions qu’elle en est venue à occuper tout l’espace terrien et, plus grave, s’est imposé comme un fait de nature, ou tout au moins un ordre social qui incarnerait la seule rationalité possible, si tant est qu’il soit totalement rationnel. Ce qu’il n’est pas, la théorie libérale étant bien incapable d’expliquer la crise autrement qu’en la rapportant à des causes qui sont précisément celles qui nous ont conduit là où nous en sommes.

        La planète est à cours de ressources, j’ajoute, pour un certain mode de développement et relativement à un certain type d’organisation sociale. Le constat de raréfaction des ressources ne doit donc pas être le cadre d’analyse ultime, car alors on se fermerait à l’éventail des possibles. Vous en conviendrez, j’espère, dans les situations périlleuses, l’on examine le problème sous tous les angles et si possible sous un angle nouveau, celui auquel on n’avait pas pensé dans un premier temps. Autant dire que derrière la crise sociale, il y a une crise intellectuelle, une crise que vous ne traitez qu’en faisant référence au système qui a votre faveur. Vous ne sortez donc pas du cadre. Et ne me parlez pas des solutions collectivistes qui ont échoué, vous savez bien que ce n’est pas de cela dont il est question sur le blog. IL s’agit ici de penser les nouvelles règles qui permettront l’émergence d’un système inédit.

        D’un point de vue purement pragmatique il nous faudra réduire notre train de vie pour affronter le pic pétrolier, remettre en état notre environnement dégradé, notamment, mais la solution durable ne se situe pas sur ce plan. C’est seulement en élargissant le cadre de notre analyse, c’est à dire en reconsidérant, repensant le cadre conceptuel à partir duquel l’humanité se pense en termes d’organisation sociale et de rapport à son milieu de vie, physique et écologique, que l’on pourra relever les défis

      9. Avatar de jducac
        jducac

        @ Pierre-Yves D. 16 juin 2012 à 13:55

        Ce qui est en jeu c’est ce que nous nommons « réalité ». Pour vous les déterminants fondamentaux de toute situation sont d’abord les réalités économiques, physiques. Or ce présupposé est réducteur car il ne tient pas compte du fait que ces réalités sont le produit d’une élaboration, parce que toute réalité n’est pas donnée, mais appréhendée selon certaines catégories…….

        Nous n’avons pas du tout la même façon d’aborder l’analyse et la résolution d’un problème. J’ai l’impression, d’après votre façon de vous exprimer, que vous êtes tenté de vous référer à la démarche qui a été suivie par vos profs pour vous faire percevoir les subtilités des modes d’élaboration de la pensée. J’imagine que c’est ainsi qu’on vous à formé à la philosophie et autres sciences humaines, toutes matières qui ne m’ont pas été enseignées et que par la force des choses j’ai du apprendre à me passer, sans m’en trouver handicapé.

        http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2010/03/04/un-imbecile-qui-marche-ira-toujours-plus-loin-qu-un-philosophe-assis_1313996_3232.html

        Vous m’avez déjà conseillé de m’inscrire en fac pour combler mes lacunes et je crois vous avoir déjà dit que c’était bien trop tard et inutile.

        Cela ne veut pas dire, que de ce fait je me sente hors du jeu, et inutile, bien au contraire. Ainsi, lorsque je dis que Hollande me semble ne pas avoir accédé au fond du problème, à la cause racine, à l’origine de la crise, qui touche actuellement l’Europe du Sud, je cherche à faire découvrir, à ceux qui ne l’ont pas vu, le nœud de la difficulté à résoudre.

        Il s’agit ni plus ni moins que de vie et de mort à terme. C’est donc très critique et, comme il s’agit d’une consommation excessive d’énergie indispensable à la vie, de la part de peuples qui en sont dépourvus, la mesure à prendre en urgence est de leur faire comprendre qu’il faut réduire le train de vie. Vous l’admettez d’ailleurs, quand vous dites :

        D’un point de vue purement pragmatique il nous faudra réduire notre train de vie pour affronter le pic pétrolier, remettre en état notre environnement dégradé, notamment, mais la solution durable ne se situe pas sur ce plan.

        Mais c’est plus fort que vous, au lieu de dire « il faut tout de suite réduire », vous employez le futur « il nous faudra » comme si le temps n’était pas venu et s’il n’y avait pas urgence alors que l’hémorragie est enclenchée. Au lieu de focaliser l’attention sur cette nécessité première, vous déviez tout de suite sur un autre aspect pour accéder à « une solution durable ».

        La mort est aussi une solution durable, il suffit d’attendre à ne rien faire.

        1. Avatar de Julien Alexandre

          @ jducac

          J’imagine que c’est ainsi qu’on vous à formé à la philosophie et autres sciences humaines, toutes matières qui ne m’ont pas été enseignées et que par la force des choses j’ai du apprendre à me passer, sans m’en trouver handicapé.

          Je crains qu’il faille relever un handicap immense dans votre pensée : l’absence totale, absolue et définitive d’empathie. Mon petit doigt me dit que votre aversion aux sciences humaines et à la philosophie – somme toute surréaliste pour quelqu’un qui prétend parler de l’homme et de ce qu’il devrait faire pour sa survie – est l’élément constitutif de ce handicap.

          Ce déficit d’éducation majeur vous a certes permis de traverser la vie sans encombres, mais il vous a aussi aveuglé à jamais, en construisant un paradigme qui fait référence de façon exclusive à l’homo economicus, lequel n’a jamais existé. D’où l’impasse intellectuelle qui est la vôtre aujourd’hui et qui vous conduit à répéter sans cesse de façon auto-référentielle et quasi-tautologique les mêmes poncifs éculés sans jamais prendre en considération quoi que ce soit de la riche production de ce blog et de ses intervenants.

          Je souffre avec vous.

      10. Avatar de Pignouf 1er
        Pignouf 1er

        @Pierre-Yves D.
        « Ce système, capitaliste, est à l’échelle de l’histoire, par sa durée, une toute petite parenthèse. »

        Votre problème, c’est que vous refusez de voir que cette petite parenthèse est aussi celle qui a vu le progrès ou du moins une forme de progrès s’installer dans beaucoup d’endroits lorsqu’elle était accompagnée d’un régime politique relativement démocratique.
        Un autre problème est que vous êtes nombreux à limiter votre pensée à l’aspect social et émotionnel et que votre seule solution consiste à partager ou redistribuer le fruit du travail en préconisant un modèle collectiviste. Or le modèle collectiviste n’a jamais fonctionné, et n’a jamais eu d’autre but que de remplacer une oligarchie par une autre. Tout en appauvrissant les travailleurs.

        1. Avatar de Julien Alexandre

          @ Pignouf 1er

          Votre propos est non seulement réducteur (« limiter votre pensée à l’aspect social et émotionnel », « seule solution consiste à partager ou redistribuer ») mais trahit votre incompréhension de ce qui s’écrit ici sous la plume de la plupart des auteurs et contributeurs.

          Vous vous rattrapez utilement en rectifiant de vous même « progrès » par « une forme de progrès », car le progrès engendré directement par la mécanique capitaliste, c’est celui qui permet une exploitation plus rémunératrice des ressources naturelles de la planète, ni plus ni moins. Rien à voir avec la notion de progrès qui renvoie au perfectionnement global et linéaire des moeurs, des institutions, de l’esprit humain, du bien-être matériel, etc.

      11. Avatar de michel lambotte

        @jducac

        J’ai l’impression, d’après votre façon de vous exprimer, que vous êtes tenté de vous référer à la démarche qui a été suivie par vos profs pour vous faire percevoir les subtilités des modes d’élaboration de la pensée

        Qu’allez vous donc chercher là?
        Ce que dit Pierre-Yves D. n’a jamais été enseigné nulle part, c’est de la créativité pure de sa part et je l’en remercie, je pense également comme lui, mais il l’exprime beaucoup mieux que moi.
        Le progrès que le capitalisme ou rente financière nous a apporté est d’ordre purement matériel, et n’est rien d’autre à mes yeux que la maitrise des matières premières.
        Tout le reste est encore à imaginer et ce n’est pas avec vos idées reçues qu’on va avancer.
        PYD est bien conscient de la finitude de la planète, mais ce qu’il veut dire c’est que ce n’est pas avec de l’austérité qu’on va motiver les gens à consommer moins tout en améliorant leur bein-être, d’ailleurs ce n’est pas le but de l’austérité.
        Elle est là pour remplir la poche des riches et rien d’autre.
        Mais cela ne pourra durer indéfiniment, les gens se révolteront et croyez moi ou non mais de plus en plus de monde estime qu’il est scandaleux de voir des joueurs de foot gagner 250 fois un salaire d’ouvrier, alors que cet argent pourrait être investi dans des projets durables comme le décrit PYD.
        C’est justement en mettant l’aspect social en avant de la scène qu’on pourra résoudre le problème de cette crise.
        Rassurez vous, vous n’êtes pas le seul à n’avoir pas fait des études philosophiques, je ne suis qu’un modeste travailleur mais cela n’empêche pas de réfléchir, de se remettre en question, de se documenter et surtout de participer tous les jours au changement à venir de manière concrète.

      12. Avatar de octobre
        octobre

        « la mesure à prendre en urgence est de leur faire comprendre qu’il faut réduire le train de vie. »

        Allez, jducac, parlez-nous un peu de votre train de vie, via le haut débit.

      13. Avatar de michel lambotte

        @Pignouf 1er

        Un autre problème est que vous êtes nombreux à limiter votre pensée à l’aspect social et émotionnel et que votre seule solution consiste à partager ou redistribuer le fruit du travail en préconisant un modèle collectiviste.

        C’est la réponse que me font les libéraux lorsqu’ils sont à court d’arguments.
        Où avez vous lu qu’il s’agit d’un collectivisme?
        Désolé c’est écrit nulle part sur ce blog, il s’agit de changer de cadre et le modèle n’existe pas, il faut le créer de toutes pièces.

      14. Avatar de Pignouf 1er
        Pignouf 1er

        @Julien Alexandre
        « trahit votre incompréhension de ce qui s’écrit ici sous la plume de la plupart des auteurs et contributeurs. »

        Je suis d’un avis différent sur certaines choses, mais d’après vous il s’agit d’incompréhension. En fait, vu la rapidité avec laquelle vous jugez les uns et les autres, vous ne démontrez rien à part une forme de suffisance et d’arrogance.

        « Rien à voir avec la notion de progrès qui renvoie au perfectionnement global et linéaire des moeurs, des institutions »

        Là encore il s’agit de votre (mot souligné 3 fois) définition du progrès, qui est loin d’être partagée par les 7 milliards d’humains qui peuplent notre Terre. La conception « linéaire » que vous mentionnez est caractéristique de votre forme de pensée : la plupart des calendriers sont cycliques mais le grégorien est linéaire. Là aussi, donc, vous ramenez tout à votre personne, c’est déprimant.

        @michel lambotte
        « Où avez vous lu qu’il s’agit d’un collectivisme? »

        Dans la plupart des articles, un bon nombre de commentateurs vantent Mélanchon et autres communistes adeptes du collectivisme. Si toujours pas convaincu, allez lire l’article sur le CNT et renseignez vous sur l’idéologie colportée par ce mouvement.

        1. Avatar de Julien Alexandre

          @ Pignouf

          Je suis d’un avis différent sur certaines choses, mais d’après vous il s’agit d’incompréhension. En fait, vu la rapidité avec laquelle vous jugez les uns et les autres, vous ne démontrez rien à part une forme de suffisance et d’arrogance.

          Il ne faut pas plus de deux lignes pour cerner votre idéologie. Ce que vous appelez « suffisance » et « arrogance » s’apparente davantage au simple bon sens.

          Quant au reste, il est évident que si vous n’accordez aux mots que le sens qui vous sied, vous aurez toujours raison en leur faisant dire ce qui vous arrange. Ça doit être ça le « progrès » !

      15. Avatar de jducac
        jducac

        @ Julien Alexandre 16 juin 2012 à 18:27
        Il faut de tout pour faire un monde. Faut-il n’appeler qu’à l’empathie et jamais à l’effort et au courage, ou alors que pour plus tard ?

        @ michel lambotte 16 juin 2012 à 19:30
        Êtes-vous bien certain de recentrer correctement le sujet en évoquant le capitalisme ? Ce qui arrive à l’Europe du Sud ne touche pas tous les autres pays, et pourtant, le capitalisme est en action sur pratiquement toute la planète.

        1. Avatar de Julien Alexandre

          @ jducac

          Il faut de tout pour faire un monde. Faut-il n’appeler qu’à l’empathie et jamais à l’effort et au courage, ou alors que pour plus tard ?

          Qui a parlé de n’en appeler « qu’à » l’empathie ? Je faisais simplement le constat que c’est une notion qui vous est totalement étrangère et qui explique en grande partie si pas totalement votre absolue incapacité à écouter quelque argument qui ne relève pas de votre référentiel auto-centré.

      16. Avatar de Moi
        Moi

        @Julien: « Il ne faut pas plus de deux lignes pour cerner votre idéologie. »

        Je l’ai dit il y a quelques jours. Il y a un paquet de petits réacs pseudo-espagnols qui ont débarqué. Quand t’entends débiter des « c’est de leur faute, ils avaient qu’à pas dépenser leur salaire à se saouler au bar et à faire autant de gamins » ou la version moderne « c’est bien fait pour eux, ils ont vécu au-dessus de leurs moyens », on a pas besoin de dessin pour capter à qui on a affaire.

      17. Avatar de Pignouf 1er
        Pignouf 1er

        @Julien Alexandre
        « Quant au reste, il est évident que si vous n’accordez aux mots que le sens qui vous sied, vous aurez toujours raison en leur faisant dire ce qui vous arrange »

        Ce n’est pas le sens qui m’arrange moi en particulier, mais les sens qui sont donnés ici et ailleurs sur cette planète en fonction des coutumes locales (accès au confort ou au contraire mortification), des religions (Dar-Al-Islam, royaume chrétien de Dieu, respect des offrandes etc), des idéologies (totalitaires ou libertaires), ou autre.
        Il se pourrait même que vous et moi partagions une définition commune du mot « progrès » mais je ne suis pas ici pour exposer ma vision du monde ni en donner ma définition car ce n’est pas le thème de l’article. Par contre une chose est certaine : croire que votre définition coule de source parce que c’est la vôtre, c’est bel et bien se tromper et s’enfermer dans un dialogue de sourds. Et je ne cherche pas non plus à avoir raison à tout prix en manipulant les mots ou autre, la discussion peut être intéressante ou rester stérile, on verra bien.

      18. Avatar de Jérémie
        Jérémie

        @ Pignouf 1er

        Et je ne cherche pas non plus à avoir raison à tout prix en manipulant les mots ou autre, la discussion peut être intéressante ou rester stérile, on verra bien.

        Le sourd c’est souvent l’autre mais jamais moi le premier en matière de communication, pourtant tout ce que vous dites n’est pas à jeter au sujet de certaines choses.

        Il est possible aussi que vous n’ayez pas voulu entendre et accepter le premier sens d’un propos qui vous a été adressé en amont dans la discussion.

        En espérant ne pas être trop ceci ou cela en vous adressant la chose. A vrai dire on s’identifie et on étiquette souvent son prochain à quelque chose dans notre temps, et puis après on recherche à lui dire que la discussion pourrait-être moins stérile s’il accepte d’abord qu’on lui parle plus ou moins de haut sur les choses.

      19. Avatar de béber visionnaire

        Dans notre monde , le social est dépendant de l’économique dans la mesure où le monde de l’entreprise est sous l’influence du politique.
        Dans un autre monde où l’impôt des sociétés serait gradué en fonction de l’action sociale de l’entreprise , certains entrepreneurs ne se gaveraient pas alors que leurs employés peinent à survivre.

        http://nord-pas-de-calais.france3.fr/info/camaieu–des-salaries-au-rsa-et-en-colere-74469583.html

      20. Avatar de michel lambotte

        @jducac

        Êtes-vous bien certain de recentrer correctement le sujet en évoquant le capitalisme ? Ce qui arrive à l’Europe du Sud ne touche pas tous les autres pays, et pourtant, le capitalisme est en action sur pratiquement toute la planète.

        Et alors?
        Avez-vous jouer au monopoly?
        Trois fois j’ai jouer avec ma fratrie et chaque fois battu à plat de couture par mon grand frère.
        Alors j’ai joué avec mon mécano…… résultat mon site, il ne tiens plus qu’à moi à ce que se soit réalisé à grande échelle, sauf grossière erreur de ma part, je suis soutenu par un centre de recherche.
        Je suis tout à fait d’accord avec Julien lorsqu’il dit:

        Je crains qu’il faille relever un handicap immense dans votre pensée : l’absence totale, absolue et définitive d’empathie.

        Vous ne voulez pas voir les capacités qui se cache dans autrui, vous ne pensez que par votre idéologie capitaliste….. le malheur veut que vous ne soyez pas le seul.
        Un conseil, allez vérifier les dégats de l’exponentiel!!!!

      21. Avatar de michel lambotte

        @Béber le…

        Dans notre monde , le social est dépendant de l’économique dans la mesure où le monde de l’entreprise est sous l’influence du politique.

        Ne pensez-vous pas pas que dans une certaine mesure que l’entreprise dépend du social?
        Allez, éliminez toutes les dépenses de la sécu, Bayer et Rhône Poulenc peuvent mettre le clé sous le pallaisson.
        Bon d’accord, je suis radical.

      22. Avatar de michel lambotte

        Dans la plupart des articles, un bon nombre de commentateurs vantent Mélanchon et autres communistes adeptes du collectivisme. Si toujours pas convaincu, allez lire l’article sur le CNT et renseignez vous sur l’idéologie colportée par ce mouvement.

        Où ais-ĵe parlé de Mélanchon, je suis bien grand assez pour penser par moi-même.
        Vous mélangez allègrement dictature, démocratie représentative et démocratice participative.
        Je vous signale que ce n’est pas la même chose.
        Au fait, je voudrais lire l’article sur le CNT.
        Qu’est que vous croyez, je ne suis pas pour le collectivisme distributif matériel, il faut dépasser le plan matériel et se ranger sous la bannière du biologique, c’est tout autre chose.

      23. Avatar de jducac
        jducac

        @ michel lambotte 17 juin 2012 à 14:58
        Désolé, mais vous n’avez toujours pas expliqué pourquoi, ce qui frappe l’Europe du Sud touche ces pays et pas tous les autres pays où le système capitaliste est en action. Chine, Allemagne, Russie, Norvège, Suisse, Luxembourg et bien d’autres.

        Pour ce qui est de l’empathie, êtes-vous bien certain que ceux qui se parent de toutes les qualités de cœur, soient ceux qui en possèdent le plus ? Suffit-il de reprocher aux autres leur supposé manque d’empathie pour en faire preuve soi-même ?

        A votre avis, quand on est foncièrement bon, s’emploie-t-on à stigmatiser son prochain devant l’assistance, ou l’aide-t-on à devenir meilleur, pour autant qu’on ait des preuves qu’il soit mauvais, ailleurs que dans l’idée que l’on se fait de lui ?

        Alors j’ai joué avec mon mécano…… résultat mon site, il ne tiens plus qu’à moi à ce que ce soit réalisé à grande échelle, sauf grossière erreur de ma part, je suis soutenu par un centre de recherche

        Je vous souhaite très sincèrement d’atteindre un haut niveau de réussite, même si pour « réaliser à grande échelle » vous êtes conduit à utiliser des méthodes industrielles qui, je le sais, vous déplaisent, à mon avis bien à tort.

        Je vous souhaite un très bon dimanche.

      24. Avatar de béber visionnaire

        @ Michel L…
        ce monde est , et restera , un monde d’inter-dépendance .
        Chacun y joue un rôle , mais surtout , chacun le rend plus ou moins viable.

        Ces dernières années ont éte marquées par l’inflitration du pouvoir politique par des puissances économiques , et ce , afin de favoriser leurs propres intérêts au détriment de l’intérêt des citoyens.
        Le peuple peut reprendre la main sur le cours des choses en imposant au monde de l’entreprise une fiscalité graduée selon les activités favorisant l’intérêt général.

        Que les sociétés les plus riches s’arrangent pour payer le moins d’impôt est un signe de la dégradation du système. L’accepter , c’est accepter la destruction du principe de cohésion minimum au sein d’un état.

      25. Avatar de Pignouf 1er
        Pignouf 1er

        @Jérémie
        « Il est possible aussi que vous n’ayez pas voulu entendre et accepter le premier sens d’un propos qui vous a été adressé en amont dans la discussion. »

        lequel ? cela a pu m’échapper.. ; s’il s’agit d’une variante du « je sais tout mais vous ne comprenez rien » alors effectivement je n’y réponds presque jamais.

        @michel lambotte
        « Au fait, je voudrais lire l’article sur le CNT. »
        ici => http://www.pauljorion.com/blog/?p=38169
        On devine alors en partie l’idéologie qui sous-tend un paquet d’articles et malheureusement il s’agit d’une organisation qui a connu certaines compromissions gravissimes en particulier en Espagne (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Andreu_Nin & http://fr.wikipedia.org/wiki/Buenaventura_Durruti )
        Quant à Mélenchon, de nombreux commentaires le citent en particulier ceux aux alentours de l’élection présidentielle. Ma critique ne s’adresse pas à vous directement, je faisais simplement remarquer que pour un nouveau venu sur ce blog, cela saute aux yeux qu’il doit être le favori politique, ainsi que son homologue grec Tsipras.

      26. Avatar de Jérémie
        Jérémie

        @ Pignouf

        Vous avez en effet un avis différent sur les choses, hélas vous savez vous tout homme et cela quelque soit son bord préférentiel de conduite, laisse toujours passer des choses.

        Et la chose que vous n’avez pas voulu entendre la veille dans un état plus ou moins limiter à sa captation, vous ne pourriez pas mieux la saisir le lendemain avec un autre interlocuteur, on devine alors que vous n’êtes peut-être pas toujours bien sage à suivre.

        Mais bon comme vous êtes nouveau venu sur le blog, je peux comprendre pourquoi vous vous laissez autant aller à faire entendre plusieurs idées reçues en introduction d’une discussion, ce qui vous reconnaitrez ne rend peut-être pas mieux service à ce qui vous affecte tellement de nous faire entendre.

        Si vous connaissiez un peu les gens de ce blog vous y verriez aussi qu’il n’y a pas que des gens de l’extrème gauche, de Mélenchon.

        Direz-vous également que je suis quelque de très arrogant et suffisant à vous répondre de la sorte.

      27. Avatar de Pignouf 1er
        Pignouf 1er

        @jérémie

        « Direz-vous également que je suis quelque de très arrogant et suffisant à vous répondre de la sorte. »

        Non.

  11. Avatar de Nabil
    Nabil

    Il en est de la Grèce comme des individus.
    Dès lors que l’économie bat de l’aile, c’est chacun pour soi et Dieu pour tous.
    On encourage alors les discours stigmatisants et ne permettant pas une réflexion de fond sur les lois d’airain du capitalisme et les raisons du vivre ensemble et donc du bien commun.
    Il est à croire par ailleurs en lisant votre texte qu’une certaine caste de citoyens grecs a tout intérêt à financer et soutenir la peste brune comme elle l’a fait par le passé.

    « Elle est à toi cette chanson
    Toi l´hôtesse qui sans façon
    M´as donné quatre bouts de pain
    Quand dans ma vie il faisait faim
    Toi qui m´ouvris ta huche quand
    Les croquantes et les croquants
    Tous les gens bien intentionnés
    S´amusaient à me voir jeûner
    Ce n´était rien qu´un peu de pain
    Mais il m´avait chauffé le corps
    Et dans mon âme il brûle encore
    A la manière d´un grand festin ».

    Le cœur serré mais la volonté farouche.

    Bien à vous

    1. Avatar de ploucplouc
      ploucplouc

      j’ai une chanson de Brassens  » Mourrons pour des idées oui mais de mort lente » 🙂
      http://www.dailymotion.com/video/x1h2po_mourir-pour-des-idees_music

  12. Avatar de moneyistime
    moneyistime

    A propos de François Hollande et de sa croissance . J’ai tourné en dérision , je me suis moqué .
    Pourtant je dois nuancer . Un phénoméne étrange , inconcevable a eut lieu au moment où Strauss-Khan a été ministre des Finances . Personne n’en a parlé , silence radio
    total , pendant et depuis . Un miracle a eut lieu : la croissance a repris et le chomage a diminué de moitié , ce qui ne c’était pas vu depuis trente ans et ne c’est pas revu depuis Cela en quelques mois , sans mesures particuliéres ni réformes particuliéres , ni contexte particulier , étrange .
    Encore plus étrange çà n’a interrogé personne . Vous pouvez vérifiez ce que je dis avec les statistiques de l’époque , c’est incroyable . Complétement incompréhensible . Ensuite il a démissionné , à cause d’un scandale , déjà , et tout a recommancé . Aucune explicatioin à ce miracle .
    Maintenant réalisez que c’est Moscovici qui est ministre des Finances , son ‘fils adoptif ‘ en quelque sorte , peut étre est il lui aussi doté du méme don , par là .
    Et qu’un nouveau miracle va advenir . Peut étre ne faut-il pas sous estimer Hollande c’est peut
    étre comme les rois Capétiens un guérisseur , on ne sait pas comment çà marche mais çà marche . Il ne faut pas le sous-estimer , peut étre que ses mots n’ont pas le méme sens que
    comme convenu .

    1. Avatar de atanguy
      atanguy

      Aucune explicatioin à ce miracle

      Mais si voyons! Priez – Mais les miracles ne durent pas…

    2. Avatar de Pignouf 1er
      Pignouf 1er

      Strauss-Kahn reste le ministre des finances sous lequel le plus de privatisations ont été effectuées. Pourtant, on doit la décision de ces privatisations au gouvernement précédent (de droite, donc). En fait, il se pourrait très bien que la petite croissance que vous mentionnez soit due aux actions d’un gouvernement de droite.
      Mais quand même, il faut se rappeler qu’à cette époque les gouvernements s’endettaient pour pas cher, et que cette « croissance » est précisément ce que nous sommes en train de payer aujourd’hui.

      1. Avatar de D.L.50
        D.L.50

        Pignole, « petite croissance » ? Peut-être mais record historique de création d’emplois, un million en 2000 me semble-t-il. Et un € à nettement moins d’un $. Feu de paille. Avril 2002 arrêt buffet.

  13. Avatar de Mathieu
    Mathieu

    Ca me rend triste de lire cela. Pas très fier d’être humain.

    Pfff, avoir contre soi une caste politique vraiment corrompue (pas à moitié comme ici) plus les ruades du capitalisme acculé mais qui ne veut pas l’admettre, ça fait beaucoup!

    Merci pour ce compte-rendu.

  14. Avatar de Lac
    Lac

    @pg
    Lorsque vous dites  » humanistes des Lumières et humanistes tout court, nous devons accomplir presque un miracle : le réveil culturel et philosophique à grande échelle. Ce n’est pas évident. » je vous comprend, et je souhaiterais voir renaître l’Agora, celle qu’Aristote chérissait et qui permettait de différencié un homme civilisé d’un barbare.

  15. Avatar de Jmemeledetout
    Jmemeledetout

    Merci Panagiotis, même si la lecture de ce post est très douloureuse, elle l’est encore bien plus pour le peuple grec.

    Ce récit m’a fait penser à la composition, celle que je préfère de l’un de mes meilleurs amis qui est grec « mon petit frère bad boy » comme je l’appelle, un adagio pour strings qu’il a composé à la mort de son père, tellement grave, profond, tellement incroyablement touchant… c’est ce que je ressens à la lecture de votre post aussi, pour tous les grecs que je connais depuis longtemps, me sens si impuissante aussi à pouvoir apporter un soulagement quelconque. On peut donner ce qu’on a. Pas ce que l’on a pas.

    Vangelis Petsalis

    http://soundcloud.com/vangelis-petsalis/05-adagio-sostenuto-vanghelis

    Dites-leur, au peuple grec, que notre coeur bat, pleure avec eux. Que nous ne les oublions pas, que ici aussi, même dans les pays les plus improbables, des gens se meurent, de froid, de faim, d’isolement, que c’est un combat planétaire, que nous ne baisserons pas les armes. nous sommes plus nombreux que cette clique de vautours, il suffit juste qu’on ne l’oublie pas. Pour une fois, parce qu’une fois suffira.

  16. Avatar de Noux
    Noux

    Ouais, on est de drôles de bêtes.

    N’empêche, la vie est chère en Grèce, une glace, 3 packs de lait, 20 balles.

  17. Avatar de dissy
    dissy

    En France l’UMP (Union des Mauvais Perdants) fusionne avec la PME des le pen (trois générations à présent, y en a une nouvelle)…ce n’est pas mieux.Honte aux gens de droite ex Républicaine qui restent silencieux.

  18. Avatar de Moi même
    Moi même

    Avant la monnaie unique la Grèce pouvait échanger ses devises touristiques à des taux intéressant pour son économie, depuis la monnaie unique, c’est impossible et génère un déficit qui entraîne le déficit, bien entretenu par les privatiseur et priva tuer de liberté publique en tout genre…

  19. Avatar de Bruno
    Bruno

    Ma belle-soeur est allée pour des raisons professionnelles, à Athènes, il y a moins d’un mois, pendant une semaine.

    Elle trouve que la situation était (encore) pire il y a un an. Et dit que les gens se débrouillent comme ils peuvent, autant que possible, grâce à l’économie parallèle (paiement en liquide recommandé…).

    De plus, les Grecs ont particulièrement peu apprécié les propos qu’avait tenus Sarkozy à leur égard.

  20. Avatar de lau
    lau

    Le peuple grec, c’est nous.
    Tous nous ne formons qu’un seul peuple.
    Les heures longues…..

  21. Avatar de Contempteur
    Contempteur

    Témoignage terrible. On sent venir la terreur de masse et la dictature impulsée par les néo-nazis. La racaille brune au service des colonels est toujours là quand il s’agit de faire régner l’ordre mortifère.

    1. Avatar de Pignouf 1er
      Pignouf 1er

      En effet, à ce sujet je vous suggère la lecture de cet article du Monde :

      http://www.lemonde.fr/international/article/2012/06/13/en-grece-la-grande-detresse-des-migrants-pris-au-piege-de-patras_1717588_3210.html

      Ca devrait vous aider à réfléchir sur les causes et les conséquences.

  22. Avatar de Contempteur
    Contempteur

    Je ne doute pas une seconde que nos amis de gôche vont prôner l’austérité sans rivages, quand il sera devenu clair que la relance est à terre et qu’un autre pacte ne passera pas face à Merkel. Quand il faudra lever les masques, Hollande sera bien du côté des loups.

    1. Avatar de Leboutte

      Le PS est un parti de droite.
      Il ne touchera pas aux marchés.

    2. Avatar de béber visionnaire

      C’est triste de ne pas avoir de doutes …

  23. Avatar de moneyistime
    moneyistime

    L’Eglise Orthodoxe aurait un patrimoine immobilier de 700 milliards d’Euros et ne paye pas
    d’impots . Y a pas un bug là …

    1. Avatar de Jérémie
      Jérémie

      Mon Dieu, Mon Dieu pourvu que cela n’amène pas trop une plus grande révolution sanglante dans le monde et en Europe,

    2. Avatar de Pignouf 1er
      Pignouf 1er

      D’où sortez-vous ces chiffres ?

      1. Avatar de vigneron
        vigneron

        De nulle part Pignole, le chiffre officiel est de 700 millions (130 000 ha), sans doute plus, assurément pas 700 milliards. 2,5 millions d’impôts et taxes foncières seulement en 2010.
        http://www.presseurop.eu/fr/content/article/991241-l-intouchable-fortune-de-l-eglise

  24. Avatar de kercoz
    kercoz

    Retour a la terre en grece , un avant gout de votre a-venir , chez Ruth , Terre a terre sur Fr Cult …:
    http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-grece-2-quand-l-ecologie-apporte-des-reponses-concretes-pour-traverser-la-cri
    Ou les « vrais gens » se prennent eux memes en charge devant l’ impuissance de leurs Zélus .
    L’ émission précédente etait du meme tonneau ….me plaisent de plus en plus ces grecs ….

  25. Avatar de béber visionnaire

    Si les français exprimaient leur solidarité avec les grecs , c’est qu’ils auraient compris que la dureté de leursort actuel est un avant goût ce qui nous attend . Du moins, si on laisse faire.

    C’est pourquoi des journalistes aux ordres de puissants financiers ultra libéraux expliquent à l’opinion publique que les grecs sont responsables …et non pas la situation dans laquelle ils ont été enfermés.
    Et si on rendait à César ce qui appartient à César , avant que les brutus prennent le pouvoir ?

  26. Avatar de Leboutte

    L’édition allemande du Financial Times a publié, en grec, un appel à voter pour Samaras.
    http://www.liberation.fr/economie/2012/06/17/grece-nous-syriza-voulons-sauver-l-euro_826887

    1. Avatar de Alexandria
      Alexandria

      Pas le bon lien

      1. Avatar de Leboutte

        @Alexandria:
        Si, si…
        Ce n’est pas le titre, c’est dans le texte… 🙂

  27. Avatar de ixode
    ixode

    Quel sera le véritable prix à payer par la Grèce pour son sauvetage et son attachement à l’€

    je remercie Panagiotis Grigoriou pour son blog.

    Nana Mouskouri – Ilissos (Ιλισσός) (Manos Xatzidakis)

    http://www.youtube.com/watch?v=YtPjEvRtCks

  28. […] ELECTIONS, by Panagiotis Grigoriou June 17th, 2012 by Julien Alexandre | Guest post. Translated from the French by Tim GupwellOn Thursday 14th June a woman from Crete, aged 32 years old, stole three packs of […]

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Ah ! Les Platters, on ne les retrouve que là : Only You(tube). Dommage que la synchro soit défaillante, le…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France François Hollande Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta