110 réflexions sur « FAUT QUE TOUT LE MONDE VOIE ÇA, NON ? »

    1. La foule chante « démission » (du gouvernement) et la police répond à coup de balles en caoutchouc…

      Bravo à ce patron de bar !

      1. Ah ouais..
        En tout cas, son échoppe est facile à trouver sur Gmaps, « Paseo del Prado, 16, 28014 Madrid ».
        La prochaine fois…

      1. En résumé, des flics « encapuchés » infiltrés dans les manifestations pour jouer le rôle de provocateurs justifiant les charges policières…
        C’est avéré dans la vidéo d’un journaliste où on voit l’un de ces infiltrés embarqué, par erreur, par ses collègues, en tenue, qui ne l’avaient pas reconnu… Il a fallu l’intervention d’un second infiltré pour éviter que le premier ne se fasse tabasser… Pathétique…

    1. Ouaw merci.
      Donc conclusion, pour faire la manif sans risquer les coups de bâtons, il faut :
      Un gillet jaune.
      Un Appareil photo.

      Ce qui est bien c’est qu’en France on à tous des gillets jaunes…

  1. On voit généralement venir les salops de loin. Même quand ils font risette ou profil bas. Mais les héros, c’est toujours inattendu. Et cette énième preuve me fout la patate.
    Merci Paul.

  2. Les petits gros seraient-ils l’avenir de la contestation ? 😉
    « Que les choses soient claires. Je suis au Parti Populaire [PP, parti au pouvoir de droite]. Je suis un partisan et un électeur [du premier ministre espagnol] Rajoy, (…) mais mercredi, cela est allé trop loin », explique-t-il à El Pais. « On a assisté à un excès policier. Je suis pour le respect de la loi mais au dessus de la loi, il y a l’humanité. J’ai fait ce que j’avais à faire, c’est tout »
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/09/27/en-espagne-un-patron-de-cafe-devient-un-heros-national_1766790_3214.html

    1. « J’ai déjà assisté à de telles dérives, et ça ne m’a pas plu », conclut-t-il.

      Peut-on appeler cela des « dérives » lorsque les chefs de la police et le gouvernement laissent faire ?

    2. Qu’il soit de droite,son attitude n’en est que plus belle! « …au-dessus de la loi il y a l’humanité… » dit-il. Et au-dessus des partis, il y a les gens de cœur. Il en est, vive Alberto Casillas!

  3. Ça n’est malheureusement pas en France que ce genre de sursaut citoyen arriverait, puisque si j’en crois un sondage récent, + de 60% des sondés sont prêt à se faire saigner encore un peu plus alors que, pendant ce temps là, la finance s’en fout plein les fouilles, que Bruxelles met les européens en esclavage par la dette, chaque jour un peu plus, et que les USA inonde l’économie mondiale avec sa fausse monnaie.

      1. Oui, sur youtube, avec un compte qui recèle des perles comme la vidéo « les camions franc-maçons qui transportent des cercueils » !!!

        Tout le monde peut commettre une fausse erreur 😉

      2. Tapes ça dans Google VV, si tu veux rigoler. Ce qui n’est pas dit, c’est qu’il faisait partie d’un convoi comptant également des motos illuminatis et des scooters Skull&Bones. Le tout escorté par le service de sécurité de Bilderberg.

        Je crois qu’on tient un gros truc, là.

      3. Un camion franc-maçon c’est un véhicule transportant des professionnels bulgares de la construction importés en allemagne sans droits de douane pour rester compétitifs.
        Ils sont prévoyants, il paraît que quand ça tournera mal là-bas ils on déjà programmé l’import de franc-tireurs grecs en phase de formation à l’heure qu’il est.

  4. Mais, si le régime continue à ce train-là et le train à ce régime-là,
    tout le monde va commencer à vivre au-dessus des moyens répressifs du capital !

    1. Fukushima y a un typhon qui risque de passer dessus, dans quelques jours (je suis sérieux là 😉 )
      suivez les météos pacifique nord, pourrait y avoir du grabuge !!

  5. La politique pour les nuls :
    Un enfant demande à son papa: « explique moi ce qu’est la politique « . Le papa répond:  » c’est très simple. je vais te donner un exemple : dans notre famille, c’est moi qui rapporte de l’argent, je suis donc le capitaliste. Ta maman gère cet argent, elle est donc le gouvernement. Grand père vérifie si tout ce passe bien : il est donc le parlement. La bonne est la classe ouvrière. Nous n’avons qu’un seul but : ton bien être, tu es donc le peuple. Ton petit frère encore dans le berceau nous dirons qu’il est l’avenir. »
    L’enfant a bien écouté! la nuit tombe chacun s’en va au lit. L’enfant dans le sommeil entend son petit frère qui pleure. Il se lève et va voir. En fait, le petit frère a fait caca dans son lange! Que faire? il va dans la chambre de ses parents et s’aperçoit que la maman est seule au lit et dort. Ne voulant pas la réveiller, il va à la chambre de la bonne et là! il trouve son papa dans le lit de la jeune fille. Il voit le grand-père qui regarde par la fenêtre. Ayant peur, il va se recoucher et s’endort.
    Le lendemain le papa demande:  » alors mon fils tu as réfléchis et compris? » Le garçon répond  » oui papa ta définition est claire : le capitalisme profite de la classe ouvrière pendant que le gouvernement dort et le parlement regarde sans rien dire. On s’en fout de ce que pense le peuple et l’avenir est dans la merde… »

    1. lol
      le principe de l’harmonie des mondes fonctionne à tous les niveaux
      le fils a compris
      mais le père a-til compris que le fils a compris?
      est ce que quelqu’un comprend la situation dans cette famille?
      la vérité est-elle compatible avec l’esprit de famille?

  6. Superbe et si simplement humain!
    C’est peut être cela, la spiritualité qui sauvera le XXI ème siècle, merci à ce citoyen qui a su écouter son cœur.

  7. il faut aussi absolument regarder les journées parlementaires de l’UMP, en direct sur LCP :

    « il faut mettre un terme à l’Etat Providence » Dassault

    « il faut en finir avec l’Etat assistance. Les Français ont bien conscience que les acquis sociaux doivent être contrebalancés par un effort, comme le travail » Un petit c**

    1. « il faut mettre un terme à l’Etat Providence » Dassault

      Dassault dégoûte quatre fois:
      – nabab capitaliste (=vivant du travail des autres)
      – sénateur, cad parasite vivant sur notre dos
      – vendeur de mort, le Rafale porteur de la bombe nucléaire
      (dont JLM fait la pub!)
      – subventionné à mort qui permet de parler d’Etat Providence…

      1. Ahhhh Charles… tu sais la Providence… c’est une belle dame qui s’offre à qui elle veut mais qu’il n’est pas interdit de prendre D’assaut.
        Ps : surtout si son État le permet.

    2. Oui, chacun pour sa gueule ! C’est l’avenir de l’humanité. Surtout en période de crise. (enfin… Une exception quand même: on garde une assistance pour sauver les banques et le pognon. Oui oui, on l’écrira en tout petit dans la nouvelle constitution, ne vous inquiétez pas, on a l’habitude). Puis tant qu’on y est, supprimons l’Etat, la démocratie ça sert à rien, ils sont trop cons pour comprendre quoi que ce soit de toute manière et ce n’est pas rentable, c’est un boulet pour l’économie de marché.

    1. c’est pas à la télé qu’on aura des nouvelles des nouvelles ni du monde ni de nous mêmes.
      réglez vos paraboles sur d’autres ondes.
      apprenez les langues étrangères

      1. J’ai vérifié quand même (pour le plaisir, allez, pas pour la suspicion) dans mon Petit Robert fétiche qui cite Racine pour l’occasion : « Dans huit jours, dans un mois, n’importe, il faut qu’il passe ».

      2. On se relit mutuellement les uns les autres. Il en passe toujours une à un moment ou à un autre, mais globalement, je crois que le niveau de correction orthographique et grammaticale est plutôt élevé dans la production éditoriale du blog. Bien plus que sur les principaux journaux en ligne (qui il est vrai publient 50 fois plus mais sont aussi 50 fois plus nombreux, donc la comparaison se tient).

      3. T’as entendu Hollande à l’Onu Julien ? Un bon gros subjonctif derrière un après que de derrière les fagots, un ! Arghhhh… 10 pts en moins d’un seul coup d’un seul à mon flambimêtre perso.

      4. Tu rigoles ? France-Info en boucle et tu peux pas rater l’truc, impossible. C’est tout c’que j’ai retenu. Quel Mali a-t-il, uh ?
        Tu me dis rien du temps perdu après des terminaisons elles aussi perdues puis retrouvées ?

      5. Bon soir Julien,

        Juste une petite chanson de J. Nohavica « Pension Tchequie » pour la nuit : http://www.jaromirnohavica.com/jaromir-nohavica-penzion-cesko/#prispevek-text.

        Apres tous ces visiteurs etrangers, au cours de 2 derniers millenaires, qu il enumere vers le milieu de la chanson, ce n est pas etonnant que les Tcheques sont allergiques a tous les « ismes », tres sceptiques, voire euro-sceptiques !

        Demain, c est la St.-Venceslas, (Sv. Vaclav, patron du pays) jour ferie en Tchequie http://www.youtube.com/watch?v=hyc0cZIZ_Z8&feature=youtube_gdata_player.

  8. Y a rien a voir , a part la triste répétion des prémisses de la guerre civile espagnole
    le plus minable de nos jours ce sont des individus qui essaient de se raccrocher a des partis politiques totalement abcons , alors que cette guerre aurait dû se terminer jusqu’au dernier des combattants , et oui 100 ans de révolte Basque , Catalane et Valenciana pour en revenir au point zéro .
    La FN en Belgique Fabrique Nationale d’arme va tourner a fond , j’irai livrer moi mëme , faute de pain noir

  9. La désintégration de l’Europe continue n’en déplaise M Quatremer de Libération et aux eurocrates:

    Janssens : la N-VA à Anvers signerait l’indépendance de la Flandre.

    Dans une interview accordée aux Inrocks, Patrick Janssens, bourgmestre socialiste d’Anvers, estime que « Si Anvers tombe aux mains des nationalistes, il y a un risque pour que la Flandre devienne indépendante ».

    http://www.lesinrocks.com/2012/09/27/actualite/anvers-nationalistes-risque-flandre-independante-janssens-11308187/

    http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2012-09-27/janssens-la-n-va-a-anvers-signerait-l-independance-de-la-flandre-940097.php

  10.  » Alexis Tsipras, leader du parti grec anti-austérité Syriza, a plaidé jeudi au Parlement européen, à Bruxelles, pour la tenue d’une « conférence européenne sur la dette (…) en vue de déprécier une grande partie de la dette, comme cela a été fait pour l’Allemagne en 1953 ».

    « Il faudrait y associer tous les pays membres de l’Union, et les acteurs privés pourraient y être associés aussi », a-t-il précisé, en amont d’une rencontre avec le président du Parlement, l’Allemand Martin Schulz. « Nous avons un problème commun, nous devons trouver des solutions communes », a-t-il insisté.

    « C’est la solution qui a été appliquée à l’Allemagne après la guerre, en 1953. Sa dette était lourde, et il était impensable pour l’Allemagne de la rembourser, en dépit des sacrifices imposés à sa population. À l’époque, une conférence internationale a permis (…) d’alléger la dette. » Tsipras fait allusion à l’accord de Londres (février 1953), qui avait permis à la République fédérale d’effacer la moitié de sa dette, d’avant et d’après-guerre (plus d’informations sur cet accord ici).

    Interrogé sur les incidents observés en marge des manifestations en Grèce cette semaine, le patron de Syriza, arrivé en deuxième position aux législatives de juin, a déclaré : « Les télévisions ont retenu ces incidents isolés. (…) La population grecque est restée contenue dans son comportement, en dépit des attaques qu’elle subit. Les images que vous avez vues, on les a vues aussi en Espagne, aux portes du Parlement, on les verra peut-être à Paris dimanche (lors de manifestation contre le nouveau traité européen – ndlr), ou dans d’autres pays. »
    (Brève de Médiapart)

  11. On sait que des manifs sont réprimées par la police , qu’il y a des blessés , cela fait partie du jeu
    en quelque sorte . Le voir c’est autre chose , la violence est là toute crue , quelque soit alors son opinion ou son idéologie , la révolte , l’indignation nous submerge .
    De méme pour la guerre on sait (tout aussi abstraitement ) que c’est violent , qu’il y a des blessés
    et des morts , de la souffrance , le subir méme sans dommage c’est tout à fait autre chose …
    Il est convenu de respecter les prisonniers , conventions de Geneve , etc , en réalité ceux qui sont vaincus ou qui se rendent passent un seul quart d’heure et quand çà ne dure qu’un quart d’heure
    c’est bien et c’est dans le meilleur des cas et çà ne fait pas la une .

  12. Dans une situation si inhabituelle et si pressante, le gars a dû faire le plein d’adrénaline, ce qui est à la fois difficile à vivre et très agréable.

    1. Lors d’une poursuite par la police déchainée du bourgeois Mitterrand,
      un homme âgé nous ouvre sa porte dans une petite rue.
      On s’engouffre tous, une quinzaine.
      On les avait bernés encore une fois.
      Il ouvre deux bouteilles de vin et nous raconte
      une vie d’ouvrier de l’automobile,
      faite d’affrontements contre les cognes,
      notamment lors de la grève de Renault en 47
      où il avait visiblement joué un rôle pas négligeable.
      Mémorable soirée!

  13. La police tente de museler la presse après leur charge injustifiée dans la gare de trains (Atocha)… un flic brise un appareil photo qui contenait la photo de son identifiant… Deux autres journalistes sont immobilisés sur place hors procédure légale…
    Des voyageurs attendant leur train et des passants avaient été tabassés sans raison dans cette gare, les flics tirant également des balles de caoutchouc…

    http://www.youtube.com/watch?v=BUVr-Lcnq-8&feature=related

    http://exiliadosdeextremodu.foroactivo.net/t2141-video-25s-carga-policial-estacion-de-atocha-madrid

  14. Berlusconi s’en prend à l’euro, l’austérité et l’Allemagne.

    ROME – L’ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi s’en est pris jeudi à l’euro, aux fonds de secours européens, aux politiques d’austérité adoptées en Europe, allant jusqu’à affirmer que si l’Allemagne sortait de l’euro, ce ne serait pas une tragédie.

    La grande tromperie ce n’est pas le gouvernement technique (actuel de Mario Monti, ndlr), ni ce qui est en train de se passer en Italie, la grande tromperie c’est l’euro, a affirmé M. Berlusconi qui assistait à la présentation du livre d’un de ses lieutenants.

    http://www.romandie.com/news/n/_Berlusconi_s_en_prend_a_l_euro_l_austerite_et_l_Allemagne99270920122049.asp

    Espagne: le Parlement de Catalogne a voté l’organisation d’un référendum d’auto-détermination.

    http://www.romandie.com/news/n/Espagne_le_Parlement_de_Catalogne_a_vote_l039organisation_d039un_referendum_d039auto_determination270920122058.asp

  15.  » Il faut lire le Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG). Il faut le lire non pas tant pour en découvrir les dispositions puisque celles-ci ont déjà fait l’objet d’abondantes présentations, mais pour être frappé par sa langue. Terrible novlangue où les grands principes des considérants, supposés apporter à un texte le souffle d’une vision historique, ne sont plus qu’une écœurante bouillie, où l’idéologie à peine travestie et présentée comme force d’évidence – « les parties contractantes tenant compte du fait de la nécessité de maintenir des finances publiques saines et soutenables » (le fait de la nécessité dont nous sommes bien obligés de tenir compte…) – le dispute au contentement répugnant – « se félicitant des propositions législatives formulées le 23 novembre 2011 » –, à l’imposition sans fard – « rappelant la nécessité d’inciter et au besoin de contraindre les Etats membres en déficit excessif » –, ou au mensonge pur et simple, presque rigolard – « désireuses de favoriser les conditions d’une croissance économique » –, il faut lire ce texte, donc, pour se faire une idée assez exacte d’où en est la politique en Europe et de ce qu’elle n’hésite pas à faire prétendument en notre nom.  »

     » En sortir  » par Frédéric Lordon : http://blog.mondediplo.net/2012-09-26-En-sortir

    1. Rien d’étonnant à ce qu’un Traité soit écrit en langage juridique ni, étant donné le sujet de celui-ci, que ses attendus soient étayés par des mobiles économiques dont les enjeux, tout Traité concernant des Etats, sont diplomatiques. Pourquoi imaginer qu’un Traité soit un Manifeste ?

      Que la traite qu’il vise et entretient soit répugnante relève de l’ordre de ces choses. Pour sûr, ça énerve, même si ce n’est pas fait pour. Il est vrai que Lordon a l’expérience d’un Manifeste.

      1. @ schizosophie

        1 : Lire l’article de Fréderic Lordon ( pas seulement l’extrait ici proposé à la lecture )
        2 : Lire l’article en entier de Frédéric Lordon qui poursuit sa démonstration bien au delà de la seule constatation « européo -novlinguistique  » ….

  16. Que c’est beau un homme courageux qui s’oppose seul et pacifiquement à l’oppression. Quel beau message il nous envoie!
    Il n’appartient qu’à nous, humains, de s’opposer à cette dictature.
    Soyons résistants et mettons au pas notre part de collabo qui il y a au fond de chacun d’entre nous.
    C’est aujourd’hui demain.
    Franco la muerte!!!

  17. Bonsoir à tous

    Merci Paul d’avoir mis cette vidéo en ligne. Elle est visible intégralement sur Business Insider : ce fragment d’humanité n’en constituant qu’une partie, la meilleure. Le reste se révèle inquiétant pour l’avenir: imaginons que la Milice, les S.A aient disposé de la technologie d’aujourd’hui! Encore qu’ils ne fassent qu’ exécuter les ordres des politiques…..

    @Jeff: la seule croissance que les bureaucrates connaissent (mais sont incapables de maîtriser) c’est l’inflation de textes réglementaires! Par contre, ils sont par nature statutaire incapables même seulement d’imaginer le nécessaire pour produire le chiffre d’affaires qui, in fine, est à l’origine de de leurs salaires: quand aux politiques! même aux US, quand le gouvernement se mêle d’investissements en entreprises, cela tourne au fiasco.

    Une bonne part de notre problématique est que personne , dans les instances dirigeantes nationales et européennes, n’a seulement l’embryon d’un début de vague idée de ce qui est à inventer puis à créer pour générer de l’argent et de l’emploi nourricier au futur ….. Alors on engloutit les fonds publics dans le maintien en survie assistée de dinosaures industriels variés: ça vote là-bas Monsieur!
    Le Minitel peut être?
    Cordialement.

  18. Merci pour toutes ces vidéos.
    Puis-je me permettre ?

    1 – Rien d’étonnant, mais qui nous parlera des soubassements néo-franquistes
    dans la police espagnole (et ailleurs) ?
    Voir aussi les vidéos sur les mineurs asturiens. Stupéfiant.
    À ce propos, un chef d’œuvre sur de tels faits autrefois ( ! ) au Japon :
    « Kashima Paradise » (de Yann Le Masson, décédé en janvier 2012).

    2 – Rien d’étonnant non plus ici. La liste existe de dizaines de films sur les CRS en action
    en 68 (faciles à trouver) et après. Souvent beaucoup plus violents.
    Renseignements de première main à votre disposition…
    Une différence : pas de balles de caoutchouc ni de « pistolet électrique ».
    Mais la hargne des « petit chefs » vaut toutes les technologies.

    Mais… aurions-nous rdv, etc ? Je n’ose y croire…

    1. @ rendez-vous en enfer
      « …qui nous parlera des soubassements néo-franquistes… »
      P’têt bien mais sans ces  » soubassements  » , la police-armée , en France , se défend très bien .
      Les morts en banlieue , j’te fais la liste quand tu veux . Quant aux blessés graves …
      La violence invraisemblable contre le mouvement anti-nucléaire tant à Valognes en novembre dernier qu’à Montabot en juin . C’est juste UN exemple .
      Les flics , z’appellent ça  » de la basse intensité  » , voir les livres de Mathieu Rigouste (  » L’ennemi intérieur  » ,  » Les marchands de peur  » ,  » La bande à Bauer  » , Bauer , gourou de Valls … )
      Ça sera vraiment sympa quand ce sera  » la haute intensité  » …
      A part tout ça , la technique d’infiltration de flics déguisés en jeunes à baskets , ça date pas d’hier . (déjà , en 1968…)
      Y’en a plein dans toutes les villes de notre beau pays .

      1. taratata,

        On est parfaitement sur la même ligne.

        CRS espagnols : répété, car il faut toujours une analyse précise et concrète des faits.
        Le néo-franquisme (à spécifier) sous-tend toujours la société espagnole (voir Garzon, etc).

        Banlieues : je connais. Énorme problème, horriblement mal pris en charge
        (de longue date, et c’est sans doute en partie voulu, comme le reste).

        Nucléaire : idem (et on doit reparler de ce garçon, enchaîné aux rails, et qui en est mort).
        (Pour info, j’ai la grande carte de « Sortir… » sur TOUS les sites en France : ahurissant !).

        Valls et Bauer : on connaît leurs liens, etc. Un problème de plus.

        « L’ennemi intérieur » : cela remonte à De Gaulle, Pasqua, Bonnet,
        et tutti quanti, de vieux amis !
        On peut en reparler (articles, films, luttes, etc).

        Quant à 68… Je te laisse deviner…
        Amicalement.
        Et surtout, comment éviter ce bon dieu de « rdv » ?

  19. Si personne ne l’a signalé, c’est voit ça, pas voie ça (ni voix ça d’ailleurs).

    Même si ce sont d’assez beaux lapsus…

      1. Les bons usages de la langue française se perdent …
        Voir à l’imparfait du subjonctif: « Docteur, ma femme est clouèe au lit, j’aurais aimè que vous la vissiez ».

  20. Si c’est pas malheureux , et ce ne sont que les premiers effets , dire que quand Yves Cochet parlait du peak oil il y 5 ans tout le monde le prenait pour un fou , la fête est finie messieurs dames , des temps très difficiles approchent !

    1. A Quand le titre d’ un billet :
      «  » » Une crise peut en cacher une autre » » »
      ou
      «  » »Quand un fusible pète , le fou accuse le fusible «  »


  21. Nous sentons son cœur battre aux abois
    Pour entendre le notre battre à l’unisson,
    D’une voie pour accueillir toutes les voix
    & transforme el Olé! en belle constitution

  22. humains nous sommes ( encore) (ouf!)
    émotionnelle la foule sentimentale certainement
    et alors…

    la foule propose t-elle une solution?
    vous peut-être?

    le « rien mais pas ça »?

  23. et si on passait à autre chose que le rapport de force?

    pas possible?

    ça vous dit vraiment de continuer à faire de la balançoire?

  24. extrait del pais :

    Sanción para el camarero del bar Prado

    Alberto Casillas, el camarero de 49 años que el pasado martes impidió a la policía que entrara en el bar Prado a detener a algunos manifestantes, se convirtió en un héroe con el que todo el mundo se quería fotografiar y abrazar. Sin embargo, ayer, este hombre sufrió una lipotimia al saber, alrededor de las 17.30, que iba a ser sancionado. Un mando de la Unidad de Intervención Policial (UIP, conocidos como antidisturbios) le notificó que le iban a sancionar, aunque el afectado no sabía anoche cuáles eran los motivos. Él hablaba de una supuesta falta de respeto a la autoridad y desórdenes públicos.

    El camarero, que se convirtió en el centro de atención de gran parte de la concentración de ayer por la tarde, manifestó que había renunciado a ser seguidor del PP tras la forma en que le ha tratado la policía. Aseguró que no entendía por qué los antidisturbios le tenían que denunciar si él no había hecho nada. Casillas también anunció que no descarta denunciar él mismo a los agentes por denuncia falsa y por haber atentado contra los derechos fundamentales.

Les commentaires sont fermés.