Piqûre de rappel – La petite énigme de Géo Trouvetout : Lanceurs d’alerte connus et anonymes

J’ai l’impression qu’on ne sait toujours rien sur cette affaire, je ne vois pas comment attribuer le prix d’un exemplaire dédicacé de Le dernier qui s’en va éteint la lumière à celle ou celui qui trouve la bonne réponse.

A-t-on maintenant des pistes sérieuses sur 1) Qui est le lanceur d’alerte ? 2) Comment a-t-il pu disposer des moyens permettant d’accéder à des données deux mille fois plus importantes que WikiLeaks (ce que les hackeurs appellent « Trop gros pour des civils ») ?

Comment se fait-il que quand un lanceur d’alerte dont on connait le nom dénonce un scandale, il se retrouve rapidement en prison, confiné dans une ambassade, interdit de séjour, que l’armée de l’air est mobilisée pour faire atterrir sous la menace tout avion où l’on soupçonne qu’il pourrait se trouver, et que la presse est très discrète à son sujet, alors que quand on n’a pas la moindre idée qui le lanceur d’alerte pourrait bien être, on ne tarit pas d’éloges à son sujet, et la presse couvre ses révélations – ou pseudo-révélations – ad nauseam pendant des jours et des jours ?

Partager :

274 réflexions sur « Piqûre de rappel – La petite énigme de Géo Trouvetout : Lanceurs d’alerte connus et anonymes »

  1. Ultime dernier fin mot de l’histoire.
    Putin a trouvé le coupable.
    C’est Goldman Sachs.
    Puisque l’habituel suspect Goldman Sachs n’est pas du tout propriétaire du Süddentsche Zeitung c’est donc que Goldman Sachs est le véritable propriétaire du Süddentsche Zeitung et par voie de conséquence le responsable de l’opération anti-Russe Panama Pappers.
    http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-04-14/putin-sees-u-s-goldman-sachs-behind-leak-of-panama-papers
    PS : Goldman Sachs n’a pas réagi (c’est dire s’ils sont coupables !)
    PS bis : Goldman Sachs est payée depuis trois ans par la Russie pour améliorer son image business-friendly et lui trouver des gogos-investisseurs (c’est dire la fourberie renouvelée de Goldman Sachs envers ses honnêtes clients).

      1. Ouais, les « évadés fiscaux légaux » territorialisés ont soudainement perdu toute conscience de leur identité fiscale. Je pense aux investisseurs locatifs, aux accédants à la propriété pré-2011, aux assurés-vie, aux épargnants plan-plan gnan-gnan, aux zinvestisseurs Malraux, Dom-Tom, Bouvard, Girardin, Sofica, œuvres d’art, etc.

  2. Car les intérêts qu’a le lanceur d’alerte inconnu à dénoncer sont bien plus importants que les pertes panaméennes.
    De la justice même dans le profit ? Que l’homme est beau !

  3. Parce qu’il a pas de visage non plus, ce lanceur d’alerte !
    Je pense alors à Charlie India Alpha (CIA) qui a fait une école économique à Chicago.
    Bon d’accord, je jette le livre de Naomie Klein, la stratégie du choc ! Mais une fois le votre, dédicacé ou pas, recu…

  4. Une menace importante plane sur la suprématie du dollar US utilisé dans le commerce mondial, le monde est inondé de papiers verts, la dette US est colossale.
    -La Chine détentrice de beaucoup d’avoirs en dollars s’est débarrassée d’un maximum de ceux-ci en achetant des tonnes d’or et récemment a lancé un nouveau yuan adossé à l’or mais non convertible en dollar.
    -La Chine toujours, a conclu également un accord avec le Nigéria, le plus gros producteur africain de pétrole, prévoyant le paiement des fournitures de pétrole en yuan, à l’exclusion du dollar.
    -L’Iran depuis la levée des sanctions vendra également son pétrole dans d’autres monnaies que le dollar.
    -Les Panamas papers dévoilent l’implication de nombreux responsables chinois et russes proches de Poutine.
    La Chine et la Russie ont également conclus des accords visant à exclure l’utilisation du dollar dans leurs transactions.
    -les Panama papers n’attaquent que mollement tout ce qui relève du monde anglo-saxon.
    -Enfin, les moyens de collecte et de tri, sont tellement élaborés que cela ne peut être que l’oeuvre d’un état puissant disposant des moyens adéquats.
    Il faut sauver le soldat dollar à tout prix…….!
    Le USA ne seraient-ils pas derrière cette opération?

    1. De source sûre, tout vient d’une action conjointe Zimbabwe/Corée du Nord, mais le répétez pas, on sait pas encore quels reptiliens manipulent les Coréo-Zimbabwéens, ni qui finance les reptiliens, ni pour qui (ou quoi ou qu’est-ce) bossent ces financeurs cavernicoles. Je continue à creuser le truc.

      1. « Si les complotistes n’existaient pas , il faudrait les inventer…d’ailleurs nous avons ouvert plusieures antennes performantes dans divers protectorats…inutiles de vous dire que depuis c’est une autre ambiance à la cantine du service information ! les agents fonts des concours , avec des nominations et des oscars… la categorie  » je me suis tiré une balle dans le pied » à donné lieu à des montages positivements hilarants…trés creatifs … »
        CIA-1968-Rapport de l’agent Snowden (pére) à la Maison Blanche.

      2. Fichtre! ça c’est un scoop! continuez de creuser, vérifiez bien toutefois que votre équipement est intact, un coup de dents des reptiliens sur une corde de rappel serait fatal lors de la descente vers le fond de ces grottes……

      3. Ce n’est pas la Curée, quoique, mais la purge : les marchés aussi….

        Et les révélations ne sont pas terminées, augurant de nouvelles purges.
        « Plus précisément, les entreprises qui ont des filiales dans les principaux paradis fiscaux utilisés par le cabinet Mossack Fonseca ont vu leur action chuter de 0,5% à 0,6% par rapport à des sociétés comparables mais «vertueuses». Une chute qui s’est produite essentiellement le 7 avril, premier jour d’ouverture des marchés après les informations divulguées le dimanche soir.

        Réputation affectée
        « Les investisseurs voient dans ces révélations un risque de réputation pour les sociétés incriminées avec à la clef de possibles enquêtes (corruption, détournement, fraude fiscale…), procès et action collective («class action»). Ils ont aussi sanctionné et vendu les titres de groupes implantés dans certains pays dont les dirigeants ont été mis en cause dans ces révélations (Soudan, Qatar, Jordanie, Emirats arabes unis, Islande) »

        « Après les nouvelles informations plus précises qui viennent d’être rendues disponibles mardi, les marchés et les grands investisseurs institutionnels (fonds souverains, fonds de pension…) vont peut-être de nouveau sanctionner les groupes incriminés. Le fonds souverain norvégien (860 milliards de dollars de capitaux) a notamment une politique d’exclusion stricte de son portefeuille de sociétés qui contreviendraient à ses critères éthiques (corruption…). » Nessim Aït-Kacimi, Les Echos

        http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/021918300351-panama-papers-une-sanction-a-230-milliards-de-dollars-1221027.php

  5. Si tu vois les shadocks dans le coin, passe leur le bonjour….m’enfin, j’ai ouï dire qu’ils z’étaient pas trés potes avec les rampants itou. Ni les coréens d’ailleurs. Enfin ceux du Nord, par ce que ceux du sud de la terre creuse sont plus affables parait il, faut voir…
    En tout cas, à Cuba, ils ont été ubérisés et depuis ils vont mieux, ils font du bénèf les saligauds, ça roule ma poule…. et pourtant ils ne connaissent pas N Baverez.

    « à Cuba où les habitants se font plus d’argent en louant leur logement qu’en travaillant.  »
    http://www.franceinter.fr/emission-l-instant-tele-leffet-papillon-sur-canal

  6. à Cuba….par ce que sous d’autres contrées, Uber, c’est aussi 10 heures par jour, à la demande, et pour des clopinettes ….Big-ba-da boum..donc…

    Le reportage est équilibré, intéressant, bilan plutôt mitigé selon l’entreprise et le pays….
    « Daphnée Roulier demeure le fil conducteur de ces mises en perspectives. La voici partie à la rencontre des sorciers du portable. Ces entrepreneurs précoces, visionnaires, cools et cyniques, inventeurs d’Uber, AirBNB, BlablaCar, Tinder. »
    http://www.franceinter.fr/emission-l-instant-tele-leffet-papillon-sur-canal

  7. @ Gudule, en réponse à votre 25 avril 2016 à 12 h 26 min
    (je vous propose d’en rester là, pour le repos d’Alexandre !)

    Un vote pour le parlement s’est tenu dans les régions sous contrôles gouvernementales. Les USA ayant déclaré que cette consultation était une blague, l’info a été censurée.
    J’ai trouvé un blog US qui en cause ( j’ai perdu ses références).
    Rapido:
    80% de la population pouvait voter. La participation a été de 58% des possibles.
    Le vote a été libre. Il y avait des queues d’attente, des bureaux ont été prolongés , quelques autres ont fermé à minuit.
    Tout laisse penser que le vote est valable (sincère).
    On comprend que les oppositions, toutes religieuses, et les USA, ont d’avance déclaré nul ce vote.

    Les élus représentent la composition de la population: 80% de Sunites, 7% d’Alaouites , 5% d’Alévis, quelques chrétiens ( je m’y perds dans les différentes églises chrétiennes…), quelques Chiites et 1 athée, les Kurdes ayant refusé l’installation d’urne sur les territoires qu’ils contrôlent. C’est évidemment un triomphe pour le parti Baath. Il n’y a aucun doute que Bachar est légitime. En tout cas, tout le monde est persuadé que si des « modérés » islamistes avaient pris la pouvoir ça aurait été un bain de sang pour les minorités. C’est le sens du vote: un refus du extrémisme politico-religieux et la promotion de la laicité. Ce vote peut s’analyser comme les 80% en faveur de Chirac qui a cru que c’était pour lui. On peut souhaiter qu’à la différence de Chirac, Bachar sera plus lucide.
    Bientôt, les oppositions agrées à Genève n’auront plus de base territoriales et leur commanditaires les abandonneront. Bon débarras, un vrai dialogue entre laiques, pacifiques et Kurdes permettra enfin de reconstruire les structures politiques du pays. Pour la matérielle, plusieurs alliés sont déja sur les rangs tel Chine, Iran, Russie etc…
    Reste le mystère Kurde. J’ai déja dit que pour les femmes du YPJ, un échec de leurs projets serait une catastrophe. Le PYD a fait proclamer et implante une organisation qu’il dénome « système fédéral » tout en étant favorable à l’unité de la Syrie. C’est malheureux et contradictoire. Il faut comprendre que la « fédération » est interne. Les différentes composantes du Rojava sont « fédérées » sous une constitution locale unique. « Décentralisée » correspond mieux à ce qu’ils organisent. Mais ils sont exclus de Genève…

    Vous êtes libre de croire que Bachar est à l’origine de cette guerre. Il a commis des fautes : libération de ses prisons des coupeurs de tête, non dénonciation des provocations type Maidan et non contrôle des chefs policiers et militaires. Dans le domaine économiques, ses réformes « libérales » exigées par Washington représentaient le maximum possible vu l’état du pays. A-t-il cru que les USA s’en satisferaient ? Il n’a pas vu que l’Occident réclame toujours plus et attaque quand le pays s’est enfin désarmé, les tribulations Libyennes le prouvent. Il a oublié aussi que les USA ni n’oublient ni ne pardonnent quand vous êtes faible.
    Enfin, la Syrie est à la confluence, géographique surtout, d’intérêts multiples ( Religion-athéisme, Sunnisme-Chiisme, Occident-Israel, gaz et pétrole étiquetés « russe » ou « US », bases russes…) . L’éradication du Baathisme arrangeait beaucoup de monde. En tout cas, l’intervention étrangère s’est alourdie quand Bachar a refusé le pipe-line gazier d’un pays du Golf, ce qui avantageait automatiquement l’Iran et la Russie, la question étant de savoir qui alimenterait dans le futur l’Europe, et même se substiturait aux Russes, le graal US.

    Une info de dernière minute:
    Former Qatari Foreign Minister, Hamad Bin Jassim Bin Jabr Al Thani, revealed his country’s vile role in igniting and fueling the Syrian uprising in March 2011, which has eventually turned into one of the world’s bloodiest proxy wars. Bin Jassim’s remarks came as he was interviewed by the Financial Times days ago. Even though the facts unveiled are tremendously shocking, the interview has been suspiciously ignored and undervalued by most of Arabic and western media outlets. The former foreign minister made it clear that what has happened in Syria is not a ‘revolution’, rather an ‘international gameplay’ whereby the United States has given ‘the green light’ to both Saudi Arabia and Qatar to intervene in Syria’s affairs.

    https://www.almasdarnews.com/article/qatar-saudi-arabia-fueled-syrian-war-former-qatari-fm/

    Au sujet de la Démocratie, mon avis.
    Pour faire court: nous n’avons pas le droit de nous substituer à l’opinion publique sur place. « Notre » démocratie n’est pas exportable . Elle représente un aboutissement fragile. Et elle n’est qu’un paravent pour le bon vieux impérialisme.
    Il faut se mettre à la place des mères de famille sur place: la démocratie n’allège pas automatiquement le fardeau qui pèse sur elles. Alors qu’une dictature modérée et cohérente, limitée au combat entre hommes pour savoir qui pourra se dire le chef, n’interdit pas d’assurer une vie familiale décente et un espoir d’avenir pour les enfants.
    Un contre-exemple parlant: l’Ukraine. Le salaire de base y est de l’ordre de 100/150 Euros et les retraites de base ont été baissées à 45 Euros, les prix de l’énergie étant augmenté au niveaux européens.
    Une vie décente y est impossible. Pourtant la démocratie est satisfaisante mais pourrie par la corruption. Un dernier indice négatif : le niveau de violence civile est très élevé. Une tragédie crée de toute pièce par nos promesses.

    S’agissant du haut comité machin, machiné par les Saoud et que vous citez, je vous propose:
    http://www.madaniya.info/2016/04/01/syrie-riad-hijab-bouffon-roi/
    Attention , l’auteur sent le souffre mais il a de bonnes infos dans les coulisses et connait son sujet.

    1. Je lis avec une gourmandise toujours renouvelée les analyses en forme de Lettres Perce-ânes des spécialistes es tribulations de Put-in dans le golf persique. Si ça te scie, ris.

      1. Ça c’est du lourd, coco !
        Les panama pa(m)pers ont fait flop. Y’a des américains, paraît-il, ben voyons! de minables clampins, des gagnes petits égarés. Z’ont du être payé pour faire de la figuration. Hollywood un jour, Hollywood toujours.
        Les gros finauds, au moins y z’ont le Delaware. Manque de pot pour nous, le Delaware n’a pas besoin d’intermédiaires véreux. Clair et directe, ça c’est de la transparence. Que serait une démocratie sans une presse fouineuse ? Faut l’aider.
        Résumons, y’a pas plus de Poutine dans les torchons du Panama que de beurre en branche, comme dans le Golf arabo-persique , (délicatesse du langage préservant la neutralité. Ils sont super-susceptibles dans ce coin, super-armé et super-violent.) Donc pas de Poutine mais plein de Cameron et copains. Les journaux ont menti et les tacherons de l’intox pleureront sur leur honneur perdu et les lecteurs en fuite. Va falloir augmenter la subvention… pour chanter les vertus de la religion féroce.

  8. Ah. , en fait , il est là.. ah ça c’est de l’ accueil, super.., merci vigneron…

    @Daniel
    Ok Daniel, no problemo.
    Merci pour cette réponse . Je pense que les chemins et les rythmes qui mènent vers la démocratie sont trés différents d’un peuple à l’autre et nous devons respecter cela et nous prémunir de tout ethnocentrisme . C’est la moindre des choses. Merci pour ces infos. Je ne suis pas en accord avec vous sur les rôles respectifs des protagonistes, mais je suis contente de partager avec vous ces infos et notamment celles concernant les kurdes et les réfugiés. Merci pour cet échange cordial.
    ET Oui merci à JA, plus que jamais..!

    1. Je souhaite, surtout, que Nuit Debout continue à bien se défendre des zozos qui leur font du tort….nabotzybocsa ou pas…

      Denis Robert, journaliste à l’origine des révélations sur le scandale « Clearstream » dénonce sur Europe 1 la tenue du procès d’Antoine Deltour.

      «  »Un procès « injuste », « kafkaïen ». Denis Robert, journaliste à l’origine des révélations sur le scandale Clearstream, a dénoncé avec vigueur sur Europe 1 la tenue du procès d’Antoine Deltour. Cet ancien employé du cabinet de consultants PricewaterhouseCooper comparaît depuis mardi devant la justice du Luxembourg dans le cadre de l’affaire « Luxleaks ». Il est poursuivi pour avoir fourni à la presse des documents révélant des accords entre le fisc luxembourgeois et certaines multinationales.  »
      http://www.europe1.fr/international/luxleaks-le-juste-cest-celui-qui-est-sur-le-banc-des-accuses-2729893

    2. M Jorion, merci beaucoup de me faire découvrir Max Weber; sur la èvidéo du temps qu »il fait du 5 mai. Vraiment très trés intéressant.

      « Adversaire aussi bien du positivisme que de l’historicisme relativiste (2) », il accorde une grande importance aux valeurs. Dans un monde où la religion perd peu à peu son pouvoir englobant, M. Weber formule l’hypothèse que ces valeurs, loin de s’éteindre dans un monde désenchanté, basculent alors dans un régime polythéiste : ce dernier terrain d’analyse, qui postule une « guerre des dieux » suite au retrait de tout sens religieux unificateur global (chrétienté médiévale), reste aujourd’hui d’une actualité brûlante.
      http://www.scienceshumaines.com/max-weber-et-les-religions_fr_15040.html

      « Pourquoi, parlant du taoïsme, faites-vous automatiquement allusion au chamanisme ?
      – On a du mal à réaliser : la Chine est la seule civilisation dont les racines originelles n’ont jamais été rompues, malgré les plus subtiles sophistications du taoïsme devenu tradition écrite, qui a donné naissance à la médecine chinoise, à l’acupuncture, etc. Une continuité en droite ligne depuis la préhistoire ! »
      http://www.cles.com/enquetes/article/meme-sous-mao-la-chine-n-jamais-cesse-d-etre-taoiste

      1. La pratique aussi bien du taï-chi que de l’aïkido m’ont également orienté vers des recherches personnelles liées à ces pratiques qui sont, bien évidemment, totalement imprégnés de la philosophie du Tao. Et voir surtout la conclusion riche et dense de cette conférence de M. Barbier.

        La pensée chinoise
        Comme le signale un grand philosophe chinois contemporain Fong Yeou-Lan (1895-1990),  » la place que la philosophie a occupée dans la civilisation chinoise est comparable à celle de la religion dans d’autres civilisations  » (Précis d’histoire de la philosophie chinoise, p.23, 1985, Payot)
        En Chine, depuis l’origine, la philosophie a toujours été une réflexion sur la vie concrète. Toute réflexion est liée à une efficacité possible. La pensée chinoise est avant tout pragmatique et praxéologique. La Chine est un pays essentiellement rural. La pensée chinoise est profondément marquée par cette inscription de toute réflexion dans le cadre naturel, de ses rythmes, de ses aléas, de sa beauté tranquille et de son tumulte soudain. La pensée chinoise est d’abord un naturalisme qui s’étend au cosmos tout entier.
        Selon le philosophe américain Northrop, la pensée chinoise est avant tout une pensée alimentée par des concepts par intuition, en particulier dans le taoïsme (par exemple le bleu comme objet de sensation).La pensée chinoise fait bien la différence entre la réflexion et les retombées proprement religieuses. En fait les Chinois ne sont pas religieux parce qu’ils sont philosophes et leur philosophie a toujours beaucoup plus à voir avec l’éthique d’origine sociale qu’avec une transcendance, un dieu révélé.
        Pour Mencius, un disciple de Confucius,  » le sage est le plus haut sommet des relations humaines  » (Fong Yeou-Lan, p.29).
        http://www.barbier-rd.nom.fr/SagChinUNESCO.html

      2.  » Et pourtant, entre querelles d’experts, conflits d’intérêts, rivalités économiques, embroglios politiques, problèmes de gouvernance, analyses et commentaires innombrables sur les mesures utiles, inutiles, demi-utiles, sans oublier leur coût, leur rythme, leur efficacité (évidente, douteuse ou nulle)… l’essentiel a de bonnes chances de rester inaperçu. D’autant qu’il est à la fois subtil et profond : ce qui change dans la nature exige une mutation de notre carte mentale. »

        « Cette cohabitation du lointain et de l’actuel, du présent visible et de l’avenir prévisible-invisible est tout fait inédite à ce degré d’acuité et de gravité. C’est en fait toute notre pensée habituelle et ses axes qui se trouvent décalés, décentrés, décontenancés. Au lieu de ne penser qu’en nous-mêmes et pour nous-mêmes, nous devons en permanence inclure dans nos réflexions une altérité (nature, biodiversité, générations futures). »

        http://www.rpdroit.com/index.php/le-echos/523-le-climat-change-pas-les-esprits

  9. « un coup de dents des reptiliens sur une corde de rappel serait fatal lors de la descente vers le fond de ces grottes…… »

    mais non, mais non, avec les reptiliens, en bon aïkidoka, je choisis la voie diplomatique : donc il suffit juste de leur enlever les ratiches. Effet libérateur : par la suite il respirent mieux.

    et vigneron peut continuer à explorer la caverne….à Bloomberg , par exemple. Vi vi il s’y passe des choses, les traders volent comme des chauve souris…

  10. Cela me fait penser à René Girard et son analyse du bouc émissaire. Tant que le lanceur d’alerte n’est pas identifié, il ne peut jouer un rôle face à la foule. Par contre, une fois identifié, il peut être celui sur qui se déchaine la violence collective. C’est symboliquement celui par qui le malheur arrive, contre qui il est plus facile de lutter que de chercher à résoudre le problème de fond, à savoir la violence financière endémique de notre société.
    Cela étant, cela suppose que le rituel du bouc émissaire reste caché, ce qui n’est plus le cas, quoi qu’en pensent nos élites. C’est pourquoi les lanceurs d’alerte comme Assange et Snowden sont pour elles comme le sparadrap du capitaine Haddock.

    1. Qui pisse contre le vent mouille sa chemise.

      René Girard.

      Malheur à celui par qui le scandale arrive.

      J.C. (Van Damme ?)

  11. daniel dit : 27 avril 2016 à 22 h 17 min

    daniel , les données vont être accessibles au public le 9 mai prochain.

    « Dans un communiqué, le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) a indiqué qu’une base de données inclura des informations sur plus de 200.000 sociétés, trusts et fondations immatriculées dans 21 paradis fiscaux, de « Hong Kong au Nevada, aux Etats-Unis ». »

    « Dans son communiqué, l’ICIJ affirme que les investigations sur ces documents « continuent » et que de nouveaux articles seront publiés « dans les semaines et les mois qui viennent ». Basé à Washington, ce consortium a déjà mis en ligne en 2013 une base de données sur ses précédentes révélations baptisées « Offshore Leaks ». »

    http://www.latribune.fr/economie/international/les-panama-papers-bientot-accessibles-au-public-567396.html

  12. Il est des méthodes dénoncées dans certains domaines que l’on admet par ailleurs.
    Le quidam cherchant à s’informer sur les questions de climat se rend vite compte que l’on a délibérément exclus des statistiques les zones du globe ayant connu un refroidissement, l’hémisphère sud en général.
    Lorsque la pratique ne correspond pas à la théorie, on prend quelques libertés. C’est bien normal.

    La science météorologique revendique sa paternité avec la science économique…

    Enfin, lorsque l’on parle de réchauffement, on ne parle plus de pollution.

  13. Le ciment, trop polluant ? Deux Français inventent une argile aussi solide que du béton
    Par Lara Charmeil I Publié le 27 Avril 2016
    http://www.wedemain.fr/Le-ciment-trop-polluant-Deux-Francais-inventent-une-argile-aussi-solide-que-du-beton_a1805.html

    À Brooklyn, les habitants échangent de l’énergie solaire locale grâce à la blockchain
    Par Lara Charmeil I Publié le 18 Avril 2016
    http://www.wedemain.fr/A-Brooklyn-les-habitants-echangent-de-l-energie-solaire-locale-grace-a-la-blockchain_a1780.html

  14. J’entends, j’entends
    JEAN FERRAT

    J’en ai tant vu qui s’en allèrent
    Ils ne demandaient que du feu
    Ils se contentaient de si peu
    Ils avaient si peu de colère

    J’entends leurs pas j’entends leurs voix
    Qui disent des choses banales
    Comme on en lit sur le journal
    Comme on en dit le soir chez soi

    Ce qu’on fait de vous hommes femmes
    O pierre tendre tôt usée
    Et vos apparences brisées
    Vous regarder m’arrache l’âme

    Les choses vont comme elles vont
    De temps en temps la terre tremble
    Le malheur au malheur ressemble
    Il est profond profond profond

    Vous voudriez au ciel bleu croire
    Je le connais ce sentiment
    J’y crois aussi moi par moments
    Comme l’alouette au miroir

    J’y crois parfois je vous l’avoue
    A n’en pas croire mes oreilles
    Ah je suis bien votre pareil
    Ah je suis bien pareil à vous

    A vous comme les grains de sable
    Comme le sang toujours versé
    Comme les doigts toujours blessés
    Ah je suis bien votre semblable

    J’aurais tant voulu vous aider
    Vous qui semblez autres moi-même
    Mais les mots qu’au vent noir je sème
    Qui sait si vous les entendez

    Tout se perd et rien ne vous touche
    Ni mes paroles ni mes mains
    Et vous passez votre chemin
    Sans savoir que ce que dit ma bouche

    Votre enfer est pourtant le mien
    Nous vivons sous le même règne
    Et lorsque vous saignez je saigne
    Et je meurs dans vos mêmes liens

    Quelle heure est-il quel temps fait-il
    J’aurais tant aimé cependant
    Gagner pour vous pour moi perdant
    Avoir été peut-être utile

    C’est un rêve modeste et fou
    Il aurait mieux valu le taire
    Vous me mettrez avec en terre
    Comme une étoile au fond d’un trou

      1. Le décor dans lequel ça a été tourné est étrange!

        C’est quoi ce truc ? Le centre de contrôle d’une centrale hydro électrique ? ou nucléaire ? avec le type qui surveille ses cadrans seul devant son micro et un téléphone!

        Rapport avec la chanson ?

  15. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir (ou toujours deviné) sur ZeroHedge enfin révélé…
    http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-04-29/unmasking-the-men-behind-zero-hedge-wall-street-s-renegade-blog

    By April 2–the day Lokey left Zero Hedge–their relationship had deteriorated significantly, according to the messages provided by Ivandjiiski.
    “I can’t be a 24-hour cheerleader for Hezbollah, Moscow, Tehran, Beijing, and Trump anymore. It’ s wrong. Period. I know it gets you views now, but it will kill your brand over the long run,” Lokey texted Ivandjiiski. “This isn’t a revolution. It’s a joke.”

    1. Judith Peraino, professeure de musicologie à l’université Cornell, remarque que Prince s’est entouré de femmes musiciennes qu’il a largement mises sur le devant de la scène, et se mettait en scène dans les paroles de ses chansons comme le partenaire sexuel passif face à une femme (« Do me baby »).

      « C’était très révolutionnaire, de se présenter comme masculin, hétérosexuel, mais avec un côté passif, une masculinité féminisée », souligne-t-elle. Prince a ainsi créé une façon pour les hommes afro-américains d’être « sexuels, masculins, mais non agressifs, sans dénigrer les femmes, et en leur donnant au contraire le pouvoir ».

  16. Aujourd’hui un commentaire sur Youtube sous un live (Darling Nikky, la préférée de Zappa…) de Prince :

    Safe Nabors il y a 16 heures
    Prince (along with a highly organized Zionist media) began the mass psychological brainwashing of weak-minded Caucasian women that began the horror of race mixing that swept amerika during the 80’s and into the late 90’s when it finally withered somewhat. Where do you think all of these Obama-babies came from? Racial suicide for both races.

    https://youtu.be/Qq5WTKX8fFA
    Même jour, autre lieu, autre auteur, autre style :

    Une daube pareille, et … il faudrait ne pas s’inquiéter de l’avenir de l’humanité !

    1. le « Top du top » des « daubards » de la «  »culture de masse » rend hommage au dead « daubard » : Springsteen, Clapton, Zappa, Gilmour….j’adore la vraie daube (et les « daubards »), bien faite, hummmm, bien cuisinée c’est un vrai plaisir…

      « Interrogé sur ce que cela fait d’être le plus grand guitariste vivant, Eric Clapton aurait ainsi répondu: « Je ne sais pas, il faut demander à Prince ».

      VIDEO. Bruce Springsteen reprend « Purple Rain » de Prince sur scène à New York

      C’était samedi soir au Brooklyn’s Barclays Center (New York). Baigné de lumière de violette, un foulard de la même teinte autour du cou, Bruce Springsteen, entouré de son E Street Band, a ouvert le show avec « Purple Rain » de Prince. Un hommage poignant du « Boss » au Kid de Minneapolis. De son côté, Eric Clapton a raconté samedi sur Facebook combien « Purple Rain » avait compté pour lui.

      http://culturebox.francetvinfo.fr/musique/rock/video-bruce-springsteen-reprend-purple-rain-de-prince-sur-scene-a-new-york-238495

      VIDÉO. L’hommage de David Gilmour de Pink Floyd à Prince au beau milieu de son solo
      Le HuffPost | Par Lauren Provost

      MUSIQUE – Voici comment une légende de la guitare rend hommage à une autre.
      « David Gilmour, le guitariste chanteur de Pink Floyd, a joué en hommage à Prince dimanche soir au Royal Albert Hall de Londres. Et pas besoin de chant ou de discours pour cela, le rockeur n’a eu besoin que de sa guitare. »

      http://www.huffingtonpost.fr/2016/04/26/david-gilmour-prince-purple-rain-solo-video-pink-floyd_n_9776634.html

      1. Je crois que Paul faisait de l’humour culinaire… Non ? ! Ah bon ! Attention en entrée le melon, ça ne pardonne pas non plus.

  17. Une interview de Julien Assange sur ARTE dans l’excellent magazine « Reportage » complète des infos transmises il y a déjà presque 1 mois par Reynaud Bouchard, Vigneron, Gudule et d’autres.
    Les habitués de l’émission Reportage de ARTE diffusée chaque samedi soir ont pu apprendre parmi bien d’autres vérités révélées par Julien Assange des éléments concernant les Panama Papers.
    « LES VÉRITÉS DE JULIAN ASSANGE
    Depuis l’ambassade d’Équateur à Londres, où il est confiné depuis bientôt quatre ans, le cyber-activiste Julian Assange se confie.
    GUATEMALA : LA BARBARIE AU NOM DE LA JUSTICE Le Guatemala est en proie à une criminalité de plus en plus grande. Face à des forces de police défaillantes et corrompues, des habitants se font justice eux-mêmes. »
    http://www.arte.tv/guide/fr/030273-565-A/arte-reportage
    « Le 11 avril dernier, une équipe du collectif d’investigation Slugnews a fait entrer les caméras d’ARTE Reportage dans l’appartement de l’Ambassade d’Équateur à Londres, où Julian Assange est confiné depuis bientôt quatre ans. »
    ……………………….
    « Le cyber-activiste aborde également plusieurs sujets qui font la Une de l’actualité : l’après 13 novembre 2015 en France, la création de l’organisation Etat Islamique en Irak ainsi que les Panama Papers, révélés par le consortium international de journalistes ICIJ. »

    A partir de la minute 21
    Points forts.
    11 millions de fichiers, ce n’est pas wikileaks, bon travail….mais !
    C’est l’un des plus petits leaks, il n’y a que 160 documents publiés sur 4,5 millions de mails.
    L’ICIJ a fait du bon travail mais sujet à caution.

    Opération dirigée depuis Washington, financée par des fondations dont Rockefeller, Soros, etc, ….

    Tout n’est pas publié sur le site.
    90% des documents auraient dû être publiés et non 152.
    Il n’y a pas assez de journalistes afin de tout rendre public.

    Conclusion : ce n’est effectivement que le haut de l’iceberg.
    A quand la suite ?

    1. « Game of thrones » : choisis ton camp, brother ..la guerre de l’info fait rage..

      « Panama papers » : passe d’armes entre WikiLeaks et le Consortium international de journalistes. LE MONDE | 06.04.2016 à 15h24 • Mis à jour le 06.04.2016 à 15h58 |
      http://www.lemonde.fr/evasion-fiscale/article/2016/04/06/panama-papers-passe-d-armes-entre-wikileaks-et-le-consortium-international-de-journalistes_4897082_4862750.html

      « Pour qu’il y ait « manipulation » à grande échelle des leaks, il aurait fallu expurger ces 11,5 millions de documents de toutes informations gênantes. Ce qui paraît improbable, compte tenu de la complexité et du volume de ces données parce que le travail pour les manipuler serait colossal. De même, faire taire certaines informations aurait nécessité de museler pas moins de 109 médias du monde entier. »
      http://www.lemonde.fr/evasion-fiscale/article/2016/04/05/ces-intox-qui-veulent-repondre-aux-panama-papers_4896178_4862750.html

      http://information.tv5monde.com/en-continu/les-panama-papers-ouverts-au-public-partir-du-9-mai-icij-104453

  18. Mais qui est donc John Doe, fichtre de bigrou ?

    « La révolution sera numérique » : le manifeste de John Doe, le lanceur d’alerte des « Panama papers »
    http://www.lemonde.fr/evasion-fiscale/article/2016/05/06/la-revolution-sera-numerique-le-manifeste-de-john-doe-le-lanceur-d-alerte-des-panama-papers_4915025_4862750.html

    Saperlipopette, game of thrones, saison 2 !

    « La triste vérité est qu’aucun des médias les plus importants et compétents du monde n’a montré de l’intérêt pour cette histoire, regrette-t-il, sans doute en référence au désintérêt de grands médias comme le New York Times. Même Wikileaks n’a pas donné suite à de multiples sollicitations par le biais de son formulaire de signalement. » Selon John Doe, Wikileaks, qui accuse aujourd’hui l’ICIJ de partialité dans son traitement des Panama Papers, aurait donc tout simplement refusé de donner suite à ses sollicitations. »
    http://www.arretsurimages.net/breves/2016-05-07/Lanceur-d-alerte-Panama-Papers-Les-medias-ont-echoue-id19859

    1. La boite à Assange et Shamir/ Jermas a-t-elle jamais offert au monde enténébré quelque lumière tant soit peu sensible sur la Russie de Poutine ?

      1. Oui, Vigneron, me voilou.
        La Russie ? oui, mais ça c’était avant :
        Wikileaks est-il objectif ou son anti-américanisme l’a-t-il poussé dans les bras de la Russie?
        mai 6, 2016 Écrit par Francis Rozange

        « Rappelons brièvement que Wikileaks est une organisation fondée en 2006 par John Young et Julian Assange, son porte-parole depuis 2007. Ironiquement, les cibles privilégiées de Wikileaks sont alors la Chine, le Moyen-Orient et… la Russie. Mais c’est en 2010 que Wikileaks acquiert une notoriété internationale grâce à des documents visant les Américains : Le 5 avril 2010, tout d’abord »

        « Clarifions les choses : l’ICIJ qui a sorti les Panama Papers est une émanation du CPI, Centre pour l’Intégrité Publique. La liste des donateurs est affichée, en toute transparence, sur leur site, à l’adresse https://www.publicintegrity.org/about/our-work/supporters. Parmi ceux-ci figurent en effet les fondations de George Soros, ainsi que celle de la famille Rockefeller, mais aussi… les cornflakes Kellogg. C’est à partir de ces maigres détails que Wikileaks a décrété que Georges Soros avait décroché son téléphone pour exiger des 120 journalistes du consortium qu’ils cassent du Poutine, quoique ceux-ci aient en réalité sorti des affaires dans quarante pays. Quant à l’oligarchie russe, il est vrai qu’il s’agissait d’une vraie surprise, un choc terrible : qui eut cru que ces parangons de vertu sortaient de l’argent de Russie ? Voilà qui méritait bien l’intervention des Illuminati pour dénoncer le scandale…  »
        https://www.lafactory.com/monde/wikileaks-est-il-objectif-ou-son-anti-americanisme-l-a-t-elle-pousse-dans-les-bras-de-la-russie.html#!Voila_Capture_2016_05_05_04_38_20_AM

        « Alors traitons les équipes de Wikileaks comme les journalistes qu’ils prétendent être et posons la question posée par Yulia Latynina, la journaliste de la Novaya Gazeta : sur l’ensemble des journalistes compétents qui ont de la sympathie pour la mission que s’est assigné Wikileaks, pourquoi avoir choisi de confier à Wahlström et à Shamir – c’est-à-dire à un journaliste discrédité et à un extrémiste raciste – la fuite de télégrammes diplomatiques la plus importante de l’histoire ?  »
        http://www.conspiracywatch.info/Pourquoi-Wikileaks-travaille-t-il-avec-un-negationniste-notoire_a601.html

  19. Edward Snowden : Nous devons cesser d’alimenter Google !
    11 mai 2016
    Le célèbre lanceur d’alerte de la NSA appelle à une action populaire radicale pour prendre le contrôle des technologies de l’information

    « Un parterre de journalistes, de hackers et de lanceurs d’alerte ont pu entendre ce week-end à Berlin l’ancien agent de la National Security Agency (NSA), Edward Snowden, appeler les citoyens à trouver les moyens de prendre le contrôle des technologies de l’information qu’ils utilisent au quotidien. »

    « Le Logan Symposium, organisé par le “Center for Investigative Journalism (CIJ)” à l’université Goldsmiths de Londres, a aussi été suivi par Julian Assange, l’éditeur des Wikileaks, et les lanceurs d’alerte de la NSA Thomas Drake et William Binney ».

    « Les métadonnées de nombreuses sources électroniques, y compris les médias sociaux, sont de plus en plus considérées par le Pentagone, ainsi que par les agences de sécurité du Royaume-Uni et de l’Union européenne, comme un vaste dépôt d’informations “open source” facilement accessible pour tenter de prévoir et contrôler le comportement des populations. »

    « Cette inégalité du pouvoir, dit Snowden, signifie que « ce sont les minorités qui sont les plus touchées » par l’impact de la surveillance de masse. »

    « Il ne suffit pas d’y réfléchir, il ne suffit pas d’avoir des convictions, » a conclu Snowden sous des applaudissements nourris. « Vous devez vraiment vous battre pour quelque chose, vous exprimer, courir un risque, si vous voulez que cela aille mieux. »
    https://blogs.mediapart.fr/annette-benmussa/blog/110516/edward-snowden-nous-devons-cesser-d-alimenter-google

    The Pentagon is building a ‘self-aware’ killer robot army fueled by social media
    Official US defence and NATO documents confirm that autonomous weapon systems will kill targets, including civilians, based on tweets, blogs and Instagram
    https://medium.com/insurge-intelligence/the-pentagon-is-building-a-self-aware-killer-robot-army-fueled-by-social-media-bd1b55944298#.bqg7guma3

Les commentaires sont fermés.