Aux Citoyens de La France insoumise, par Arnaud Castex

Billet invité. Ouvert aux commentaires. P.J. : Je publierai bien entendu volontiers comme billet autonome les réponses qui lui seraient faites.

Avec pugnacité, conviction, créativité, vous avez bâti avec votre représentant à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, un formidable mouvement populaire. Il s’en est fallu de peu que celui-ci n’accède au second tour. Cette excellente progression, votre score et l’état du PS, vous assuraient la légitimité de refonder une gauche authentique, inventive et conquérante, pour consolider ces forces qui s’étaient rassemblées autour de vous durant le dernier mois de campagne, notamment les voix issues du « PS-EELV ».

Ce mouvement a hélas été stoppé net par les paroles de Jean-Luc Mélenchon dans la soirée du 23 avril, déviant d’une cohérence qu’il avait pourtant toujours su trouver dans des situations antérieures similaires.

Depuis dimanche soir il semble qu’une part non négligeable d’entre vous s’égarent de la même manière.

Si la douleur d’une défaite « relative » est compréhensible, elle ne doit pas vous aveugler : les risque courus par notre République et les dangers qui guettent de nombreuses catégories de citoyens, de résidents ou d’immigrés, si Marine le Pen devait l’emporter le 7 mai, sont réels. La violence économique sera également inévitable si Marine le Pen devait être élue. Et, effet collatéral politique d’un tel scénario : La France insoumise se désagrégera et tout ce que vous avez construit avec tant d’efforts et d’enthousiasme depuis le début de l’année 2016 sera balayé.

C’est pourquoi vous ne devez ni vous abstenir le 7 mai, ni voter blanc ou nul, mais voter pour Emmanuel Macron. Aussitôt vous concentrerez vos efforts sur votre seconde tâche, celle qui est essentielle : le renforcement de La France insoumise en vue des législatives à venir pour s’y révéler selon sa véritable nature : comme une force d’opposition résolue, voire même une force de gouvernement.

Partager :

627 réflexions sur « Aux Citoyens de La France insoumise, par Arnaud Castex »

  1. Mélenchon s’enfonce encore un peu plus dans sa vidéo en passant sous silence le risque MLP.
    Se servir de son insigne des déportés pour dire ce qu’il pense du FN c’est ignoble… misérable…manipulateur et révélateur du personnage.
    Il ne recule devant rien pour maintenir l’unité de la FI . Mais d’après les sondages 49% voteront quand même pour Macron et c’est tant mieux et 16% MLP .
    Il est dans les calculs pour les législatives . Que MLP passe ne semble pas lui poser de problème…. il a déjà la réponse ce sera la faute…du PS… de la médiacratie…de l’oligarchie…de la ploutocratie enfin dans le lyrisme… il est bon pas … de soucis.

    1. Y’en a des au PC qui lui demandent instamment de le décrocher fissa son insigne des déportés communistes. Comme on les comprend.

    2. Tellement mauvaise conscience d’avoir voté PS qu’on en est déjà à se défendre avant d’avoir été attaqué? Je ne vois pas ce qui a pu vous être révélé de nouveau sur le personnage après tout ce que vous avez pu en dire durant le premier tour. Au moins Vigneron il a voté Macron droit dans ses bottes.

  2. @Julien Alexandre dit :
    28 avril 2017 à 17 h 44 min

    Deuxième publication de ce commentaire, qui a du voire se perdre la première on ne sait quand, et on ne serait encore moins imaginer ou…

  3. Plus je regarde comment Macron mène sa campagne de l’entre-deux-tours, plus je me dis que son pire adversaire c’est lui-même tant ses gesticulations sont ridicules voire indécentes. Si MLP est élue, il faudra qu’il ne s’en prenne qu’à lui-même et à ses encombrants soutiens.

      1. Faudrait se dépêcher.

        « Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon « méritent mieux que ses cabotinages », a estimé vendredi Emmanuel Macron »

        C’est sur qu’en employant ce ton là il ne risque pas de s’attirer les faveurs des Insoumis. C’est quoi déjà l’expression ? Ah oui, se tirer une balle dans le pied.

        1. Faudrait savoir : ou bien ils sont indépendants de leur lider et votent comme ils veulent, et alors Macron peut taper sur les pudeurs de gazelle de Méluche (parce qu’il faut appeler un chat un chat, je me suis tapé les 32min de la vidéo, dont l’ouverture grandiose sur « les résultats un peu truqués sans doute quand même ») ; ou bien ils sont le petit doigt sur la couture du pantalon derrière minimo 1er et en effet, pas touche au chef.

    1. C’est très vrai.

      Pour reprendre l’image déjà utilisée sur ce blog, la bulle Macron éclatera évidemment, et la question est de savoir quand – avant ou après le 7 mai ?

      1. Impossible s’il reste 10 ans tout le monde se rendra compte qu’il ne viellit pas et que son reflet est absent des miroirs.

  4. Bizarre ce manque de confiance complet dans toutes nos institutions. Il y a bien des législatives après la présidentielle non? En quoi le fait de nier l’existence d’une moitié du corps électoral aidera à résoudre les problèmes de nos démocraties? Pas en transformant les élections à chaque fois en séquence de culte de la popularité, sans aucune question sur les équipes, les possibles cohabitations. On obtiendrait pourtant par là une idée plus précise du projet des candidats.
    Quant à l’idée soumise dans ce post, croire que tout le monde à un smartphone pour faire des photos de son enveloppe c’est un peu naïf.

  5. Je revoterais Mélanchon le 7 mai.
    D’une part si l’ectoplasme des banques gagne de trop il n’y aura plus de mobilisation pour les législatives. Et là on verra un gouvernement d’union nationale entre l’ex UMP et l’ex PS.
    Ce qui donnera encore plus raison à Madame Le Pen.
    Alors je suis comme Ruffin et tous ceux qui table sur la fin du Capitalisme.
    Je ne leur servirai plus de marchepied.
    Avec toute ma tendresse pour celles et ceux qui eux glisseront un enveloppe Macron avec une pince à linge sur le nez.
    N’oubliez pas l’exemple des USA où le président élu n’a déjà plus de marge de manœuvre !!!

      1. Implicitement tu déclare ici qu’un opposant qui s’abstient est indigne. C’est non seulement intellectuellement malhonnête mais aussi profondément antidémocratique et antirépublicain comme assertion. Si l’on ajoute à cela le travail colossal déployé pour détourner l’électeur du vote FI au premier tour et pour finir tes sympathies avouées pour les pays de l’est ultra-catholiques comme la Pologne, je sais pas si on peut pas te trouver un peu pro-FN et pas vraiment 100% digne?

        Alors? … ça fait quoi?

        1. Ça fait rien Dup, parce que ton argumentation ne tient pas la route. J’ai dit les choses clairement, je n’en retire pas un mot, c’est ce que je pense. Débrouillez-vous avec.
          Je n’ai aucune sympathie particulière pour les pays de l’est, il se trouve simplement que je les connais bien (et pas spécialement la Pologne d’ailleurs).

      2. On en a par-dessus la tête de ce rabâchage.
        Qui êtes-vous pour décerner des brevets de dignité?

        1. Didier, je fais et dis ce que je veux, ne vous en déplaise. Et je suis parfaitement à l’aise avec ce que j’avance, car j’ai pour moi la constance et la cohérence de ma position. Ce n’est pas moi qui ait changé de position par calcul électoral, reniant mes convictions et mes engagements de toujours.

      3. « J’ai dit les choses clairement, je n’en retire pas un mot, c’est ce que je pense. Débrouillez-vous avec. »

        Excellent ! même cause même effets, tu réponds exactement comme Mélenchon. Et tu n’a pas pu laisser passer la vacherie sur la pologne, tu as donc gâché de ton « temps de parole » qui aurait pu être utile à convaincre pour réagir sur des stupidités.

    1. @Queralt Pierre : Vous n’êtes pas comne Ruffin, il vote EM et reprendra la lutte dès le 8 mai.

    2. Entendu ce matin sur France Culture: donner plus de voix à Macron est un moyen de lui faire entendre qu’il ne s’agit pas d’un soutien franc et massif tandis qu’un score plus faible le serait.

      Il fallait l’inventer celle-là.
      et bien sûr, le « ni-ni » de JLM en une du Monde (alors qu’il n’a pas dit cela!) mais toujours rien sur la conférence des évêques ou quelques caciques de LR- dont le pouvoir de nuisance sur les postes dans les médias doivent être plus important que celui de JLM.

      Nos journalistes sont les seuls responsables du dégoût qui monte et qui fait des ravages.

  6. arkao dit 28 avril 2017 à 19 h 43 min : Certes mais EM n’auras pas à subir quelconque désagrément de sa médiocrité, nous oui.

  7. C’est fatiguant le procès fait à Mélenchon alors que chez LR ou à la conférence des évêques de France il semble tout a fait normal d’appeler à voter Le Pen!!
    Il suffit de voir les débats et les contributions de JLM à la campagne présidentielle depuis des mois pour voir que les attaques les plus justes et les plus subtiles contre MLP ont été portées par JLM et ses troupes.

      1. Tiens quand on parle de surprise :

        https://www.youtube.com/watch?v=HcMV4Fa51Cs

        « Je vous appelle à cheminer, à vous mettre en mouvement, et à rester unis » min 31:00 ou un poil avant…. ça te vas comme conclusion ? A mais j’oubliais c’est devenu un grand fasciste depuis Henin-Beaumont comme l’a dit Jorion aujourd’hui même dans le temps qu’il fait.

      2. Quand on en est à traiter de fasciste converti un type dont les états de services dans la lutte anti FN sont ceux de Mélenchon sur un Blog qui est censé faire des analyses sérieuses étayées et approfondies qui peut s’en satisfaire?

        1. Non, on ne peut pas s’en satisfaire. Malheureusement, le problème n’est pas à chercher dans le « sérieux » des analyses faites ici, mais dans l’attitude désinvolte de l’intéressé qui décide de lui-même de pourrir ses états de service comme tu dis en allant défendre des positions indéfendables.

      3. Il n’y a aucune défense de position indéfendables. Il a été dit il y a longtemps de cela qu’il n’y aurait pas de consigne de vote et que la FI serait consultée. On s’en tient seulement aux engagements pris auprès de militants. Une expérience politique grandeur nature et dangereuse ? Je ne le nie pas et c’est pour ça que j’irai voter macron. Mais je trouve la répétition de l’expérience Lepen au second tour bien plus dangereuse que le respect des électeurs abstentionnistes, et personne n’ a eu peur de s’y livrer, ici comme ailleurs…

        1. Fais pas le niais Dup, même toi t’as dû entendre des trucs dans la bouche de Méluche qui t’ont fait sursauter, mens pas.

          Quand je lis pour la Syrie : « garantie de l’intégrité de l’État syrien et de ses frontières »

          Et que dans le même temps tu proposes par contre de remodeler les frontières de l’Europe pour faire plaisir à Poutine…. pfffffff

      4. figure toi que je les ai particulièrement guetté les choses qui auraient pu me faire sursauter en veillant à ne pas les ortir du contexte et en me tapant pas mal de longueurs pour être bien sur de ne pas rater quelque chose. Un des rares truc qui m’a fait sourciller c’est la vidéo de l’intervention au parlement européen avec l’hommage aux soldats soviètiques présentés comme libérateurs car je l’y ai vu se laisser emporter dans de la provoc et du défi envers les autre députés européens et ces pauvres bougre qui ont laissé leur peau pour l’urss ne méritaient pas d’être instrumentalisés pour le show. Ceci dit on avait pas la date de cette intervention et c’est surtout pendant la campagne de 2012 que j’avais sourcillé jusqu’à finir par voter Hollande.

      5. Dup, t’as le cristallin gelé aussi ? C’est écrit en gros la date de la séance de la commission des Affaires Étrangères du PE où l’autre histrion insulte à qui mieux mieux son monde sur la Russie sauf les putiniens : 9 février 2015.
        Oui il reconnait l’annexion de la Crimée.
        Oui il condamne la « politique libérale » de Putin en Russie mais pas sa « politique nationaliste » à l’extérieur, tout à fait respectable.
        Oui il condamne « le putsch contre Yanoukovitch » comme Rt et Sputnik.
        Oui il a traité le cadavre chaud de Nemtsov de « voyou politique » et, pire du pire de l’insulte schopenoméluchienne, de « libéral fanatique » et un bon libéral fanatique est un libéral fanatique mort.
        Etc, etc, etc.
        http://www.liberation.fr/debats/2017/04/20/jean-luc-melenchon-et-la-russie-ce-qui-nous-derange_1563817

    1. Julie,
      La position officielle de l’Eglise catholique de France en 2017 n’est pas glorieuse, comparée à celle de 2002, mais il est faux dire qu’on y aurait aurait appelé à voter Lepen.

      Le fait est que l’Eglise catholique est politiquement divisée, c’est finalement de la basse politique ecclésiastique, pour ne pas mécontenter une partie de ses ouailles, la Conférence des évêques de France s’abstient de donner une position officielle.

      http://www.bfmtv.com/politique/macron-le-pen-le-non-choix-de-l-eglise-catholiquejette-le-trouble-1152095.html

      http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Presidentielle-eveques-prennent-position-contre-parti-peur-lexclusion-2017-04-26-1200842644

      1. Je trouve assez ahurissant de reprocher à la conférence des évêques de… respecter le principe de laïcité !

        Le communiqué des évêques rappelle les fondamentaux « la recherche du bien commun, la destination universelle des biens, la mise en œuvre de la fraternité, l’attention aux plus fragiles, la dignité de la personne humaine et la subsidiarité ». Et il laisse ses ouailles faire ce qu’ils sont le mieux placés pour faire : exercer leur faculté de choix comme citoyen libre.

      2. Jaquot

        L’attitude irresponsable de la Conférence des Evêques me fait surtout penser à la pudeur de gazelle d’un certain Mélenchon.
        C’est avec des attitudes pareilles qu’on œuvre lentement mais sûrement à la dédiabolisation du FN, qu’on fait accroire dans l’opinion publique l’idée que Macron et Lepen finalement c’est du pareil au même.

        Pourquoi croyez-vous qu’en 2002 des centaines de milliers de français descendent dans la rue pour protester contre la présence de Lepen au second tour, tandis qu’aujourd’hui les réactions sont bien moindres ?

      3. @ Pierre-Yves,
        « Pourquoi croyez-vous qu’en 2002 des centaines de milliers de français descendent dans la rue pour protester contre la présence de Lepen au second tour, tandis qu’aujourd’hui les réactions sont bien moindres ? »

        Non seulement les manifestations sont bien moindres, mais ceux qui descendent dans la rue refusent à la fois l’un et l’autre.

        … Peut-être parce que la situation n’est pas la même ?

        Emmanuel Macron est-il un Jacques Chirac ?

    2. Je parle de l’omniprésence du Mélenchon-bashing sur les radios et télés (voire sur certains blogs!) tandis que LR et la soi disant position neutre de la conférence des évêques de France (pas vraiment des cathos tradis) n’occupent pas vraiment la une des journaux.
      Encore une fois il est évident dans toutes les positions de JLM et dans ses débats qu’il est exclu de favoriser MLP et que les électeurs de JLM pensent très certainement que en cas d’élection de celle-ci, cela se finira dans la rue. Par ailleurs, encore une fois, il y a des législatives après la présidentielle, des enquêtes en cours, 500 000 cartes d’électeurs envoyées en double, et donc pas mal de moyen d’enrayer un processus si celui-ci venait effectivement à émerger. Mais retrouver comme il y a 20 ans l’extrême droite dans les forêts en train de s’entraîner dans la clandestinité n’est pas non plus souhaitable.
      Où sont les groupes de citoyens portant plainte contre les exactions de Ménard et ses appels à la haine? C’est gentil de se réveiller à chaque présidentielle, mais l’impasse qui est faite systématiquement sur les législatives et ses possibilités fait vraiment douter des intentions réelles.

      1. Julie le sens de mon billet a précisément pour but de faire comprendre que les conséquences des propos de Melenchons affaiblissent la France insoumise notamment pour les législatives. Alors qu’elle est dans une dynamique hyper favorable même si elle n’est pas au deuxième tour.
        Le choix de Melenchon lui appartient mais il porte une responsabilité supplémentaire en tant que candidat de la France insoumise. Sa position a ce jour ne revient pas a autre chose qu’après moi le déluge et il entraîne beaucoup d’entre vous a sa suite.

      2. Les conséquences ne seront pas celles que vous attendez, vous raisonnez avec une logique de parti et vous l’appliquez à un mouvement et un mouvement tout récent qui plus est. Laissez moi deviner vous êtes PS non? Mal placé pour venir donner des leçons de sauvegarde pour la FI, sauf à avoir un intérêt à sa division… mais, ce serait être malhonnête de vous suspecter de cela n’est-ce pas…

      3. « Mal placé pour venir donner des leçons de sauvegarde pour la FI, sauf à avoir un intérêt à sa division… »
        Dup, personne, même pas Macron, n’a intérêt à diviser qui que ce soit, parce que personne ne pourra régner.
        A part la fille du borgne.

      4. Y’a pas, y’a plus de parti des insoumis. Il a déjà explosé. Macron/le Pen l’ont fait exploser, mort-né, à refaire. On sort pas vivant d’un partage des eaux 40% Macron, 45% chienne Nini et 15% truie pénienne au sein de l’électorat d’un « parti ». Macron avait achevé le PS, il aura aussi fait avorter bébé Insoumis, à la scie circulaire.

      5. Bon avoue que c’était assez drôle le post de zébu et la sortie tonitruante de vigneron juste derrière ? J’ai pas,pu m’empêcher de rire tellement zébu avance sur des œufs et comment vigneron arrive comme un élèphant fou furieux !

      6. Les ‘fous furieux’ qui veulent ‘recomposer’ le champ politique, soit disant, genre néo-cons à la franchouillarde, de Macron à Fillon, en passant par Mélenchon et of course la pénienne, ça va, j’ai mon compte, et il est pas bon.

      7. C’est ça, on parle pas de parti, pas de mouvement, mais de quoi alors mon ami, ce sera quoi les sympathisants sans parti ou d’un parti sans leader et qui aura été incapable de trancher à temps à un moment fondateur ?

      8. Vigneron, allons, je viens de passer trois mois à t’écouter pronostiquer Le père castor à 10%. Alors s’il te plait épargne nous tes dons de prémonition. Sans les secours des magnats de la presse et de l’audiovisuel t’en serais à prier pour que ton petit lapin arrive à esquiver les incisives du castor un jour de plus. D’autant plus qu’il est tellement chétif ton conejito qu’il se peut qu’on se tape 5 ans de putois par sa faute.

    3. l’intégrité du territoire de la syrie c’est l’onu pas Mélenchon… A ben oui on fait rien sans l’aval des russes à l’onu, le truc c’est que sur le terrain non plus… La position de la FI sur la Syrie = celle de l’onu

  8. Félicitations à Sylvie Goulard qui vient de ratatiner le lepeniste Edouard Ferrand suer le thème de l’Europe sur France Inter

    1. De l’encre et des mots inutiles : MLP ne peut pas l’emporter : trop d’opportunisme à droite et à gauche + l’effet kiss cool du « retour de la bête immonde » : 62 / 38, avec une abstention en hausse et un vote blanc inédit. Macron sera mal élu et exercera tous les pouvoirs que lui donne la constitution. As usual. Seul raisonnement valable : qu’est-ce qui est le plus opportun vis-vis des législatives pour ceux qui se sont reconnus dans tout ou partie du programme de la FI. Mais là encore le niveau d’opportunisme des gamellards de droite et de gauche risque de tout balayer = encore une fois un gouvernement qui ne représentera pas grand chose des gens et beaucoup de la doxa gestionnaire. Or la gestion c’est l’efficience du marché par définition, donc par définition la négation de la politique (car c’est soit calcul soit discussion, soit rendement soit imaginaire, soit stock soit poésie, soit consommation soit amitié -et vous savez à quoi incline notre manu).

      1. En l’occurrence , je me fous de l’élection . Je salue une femme qui possède ses dossiers , et sait les défendre en faisant tomber les masques .

        C’est plus important que les insoumis , le FN , LR , PS , En Marche et EELV réunis .

        C’est plus important pour ceux dont la vie quotidienne et les espoirs possibles dépendent directement de ces dossiers .

        D’ailleurs , de façon générale , les députés européens m’intéressent bien davantage que leurs partis .

  9. Je suis un neuneu, j’ai voté Méluche.
    Je suis un neuneu, j’fais pas de différence entre LE PEN et MACRON.
    Je suis un neuneu, j’fais pas de différence entre le vote blanc et le vote exprimé.
    Je suis un neuneu, je n’ai aucune culture historique.
    Je suis neuneu, j’avais pas compris qu’il avait des législatives.
    Je suis un neuneu, je pourrais me déclarer pour Macron sans conditions.
    Le neuneu attend que Macron se rende compte qu’il a besoin de ma voie et qu’il en tire quelques conséquences.

    1. Pas faux.
      P’têt qu’il faudrait lui envoyer un message en ce sens : genre, ‘si t’en veux, fais-moi plaisir’.

    2. Ben oui vous êtes neuneu, xavier37. Puisqu’on vous explique tout de même que vous accroîtriez votre poids décisionnaire de 0,000 000 021 016 % à 0,000 000 027 358 % (selon la différence entre votes valables et inscrits au premier tour) en vous prononçant plutôt qu’en n’opinant pas. Ce n’est pas rien. M’enfin !

      Responsable, adj. et subst. [in cnrtl]
      (Étymol. et Hist. a) 1284 [copie du XIVe s.] subst. responsaule
      « homme ayant la charge à vie de payer à un seigneur la rente d’un fief ecclésiastique » (Coutumes Lille, éd. Roisin,
      p. 307) – 1484 responsable « id. », v. Gdf.; b) 1304 responsable adj. « qui répond, qui est garant » (De Fermino S. Hillarii, Year books of the reign of Edward the first ds Gdf.); 1440 responsable (Ass. en l’ostel de ville de Senlis ds Mém. Soc. Hist. de Paris, V, 290 ds Gdf. Compl.). Dér. sav. du lat. responsum, supin de respondere « répondre » pour servir d’adj. à répondre*.

      1. Être responsable, c’est plus simplement accepter et supporter vraiment la sanction des impacts de ses actes par la Loi collective .

        J’avais fait ici une prise de tête là dessus , que je ne sais plus retrouver. J’y avais signalé le mot « garant » et son ambivalence .

        Au cas présent d’une élection , c’est la somme ( et le classement en pour , absents , nuls , blancs ) des responsabilités individuelles, ui fera la Loi collective selon les critères sacralisés comme démocratiques par la Constitution .

        C’est pourquoi le 1/45 000 000 que je suis essaie de voir plus loin que bout de son nez et le dictionnaire de Schizosophie .

      2. Encyclopédie de Diderot et d’Alembert
        GARANT, adj. pris subst. (Hist.) est celui qui se rend responsable de quelque chose envers quelqu’un, & qui est obligé de l’en faire joüir. Le mot garant vient du celte & du tudesque warrant.

        CNRTL
        le 12 novembre 1684, un warrant signé Charles II raya John Locke de la liste des membres de l’université d’Oxford, sans jugement ni enquête préalable (Cousin, Hist. philos. XVIIIes., 1, 1829, p. 73).

        Le Varan des Komodos mange aussi des charognes

      3. La responsabilité, Schizosophie, c’est comme une tablette de chocolat : chacun son morceau. Mais chaque morceau est toujours du même chocolat (de là à dire qu’on est chocolat …).

      4. « accepter et supporter vraiment la sanction des impacts de ses actes par la Loi collective », ça m’évoque plutôt « condamné ».

      5. @Schizosophie :

        On est effectivement condamné à se donner une Loi collective pour que chacun ait une part d’empathie , de rêves , de jouissance et de pari sur l’avenir .

        La vraie « garantie » de la « responsabilité » , c’est la Loi commune .

        Raison de plus ( raison « d’abord » en fait ), pour que les conditions de modification de la Loi et celles du choix des forces auxquelles on les confie , restent aussi protégées que possible .

    3. Macron a déjà envoyé son message subliminal à tous les neuneus de la terre, la petite musique de la classe dominante est la suivante : vous aurez droit à du pouvoir d’achat, mais pas plus, des miettes et encore. Par conséquent allez vous faire voir ailleurs pour le pouvoir tout court. Mais vous, vous ne réclamez pas un quelconque pouvoir bien entendu ! de la dignité certainement, être, c’est mieux que de vivre comme des fantômes qui pourtant nous obsèdent en plein dans la civilisation. Ils vous infantilisent et vous méprisent, soyez en sûr. Le chantage à l’emploi et à la dette iront de plus belle. Comment pouvons-nous nous satisfaire de ça ? D’autre part il y a le mur écologique alors ? Jamais il ne vous viendrez à l’idée de changer les moyens de production ? La propriété lucrative n’est-elle pas un immense gâchis ?
      Le Pen c’est la roue de secours du capital. Que les pauvres se déchirent entre eux, du moment qu’on ne touche pas au cœur du système.
      J’en ai ras le cul, je ne vois plus que des grèves gigantesques dans la rue contre la marchandise théâtralisée, contre le pouvoir d’achat dégueulé tous les jours par la culture de masse, et ça ne peut pas plaire, c’est pas fait pour. Mon dieu comme mon propos est décousu tant pis pour les fautes.

      1. « je ne vois plus que des grèves gigantesques dans la rue » : ben, Octobre, ce sera un peu coton, de filer de si gigantesques grèves sous l’étui pénien, non ?
        Je crois pas qu’il y ait eu de gigantesques grèves sous l’Etat français.
        Plutôt sous un gouvernement du Front Populaire, ou à la rigueur, d’une présidence gaullienne ….
        Cela devrait inciter à vous faire réfléchir.

    4. Xavier37, Macron n’a plus besoin de votre voix, vous êtes déjà intégré par les sondeurs comme votant comme vous votez, ce qui donne aujourd’hui 60% 40%…
      Demain, en fonction des coups d’éclat médiatique, on passera par des bas et des hauts.

  10. Après les arguments anti-Mélenchon et FI lus ici, avant le 1er tour. Qu’en sera-t-il pour les législatives ?
    Toujours la même hostilité ?
    Continuerez-vous à soutenir le spectre du PS ? Pour ceux qui l’ont fait auparavant bien sur.

    1. C’est pas demain la veille que je vais voter à nouveau pour les caciques locaux du PS, à fortiori si la ligne Valls-bleue des Vosges l’emporte dans ce pourri de parti …

    2. Kay relisez mon message.
      Des insoumis j’en ai côtoyé beaucoup sur les marchés en tractant pour « mon pauvre candidat » et même dans leur local de campagne ou j’ai été chercher et lire l’Avenir en commun. Et que je l’ai bien vu ce travail de militants, cette force de conviction pour un programme dont une grande partie mérite d’être défendu au delà
      Mon message est pour tenter de faire comprendre l’automutilation que représente la décision de Melenchon et un suicide de la France insoumise s’il est repris par une partie importante de ses votants.

    3. Kay mon premier point c’était pour vous convaincre que je ne suis pas anti-FI (anti Melenchon ce soir certainement, mais PRO Ruffin ;-D)
      Pour suivre le PS il faudrait d’abord
      1) que Marine le Pen ne soit pas elue, sinon votre question n’a plus de pertinence telle que vous la presentez
      2) la condition1 etant remplie si France Insoumise s’aligne sur la position actuelle de Melenchon pour ses cadres et ou une majorite de ses membres. c’est clair que je ne voterai pas pour elle.
      3) et quant a suivre le PS je le suivrais si 1 et 2 remplies ET que le PS existe encore autour de Benoit Hamon-JAdot

      1. Oui nous sommes encore divisés… le problème c’est qu’on oublie la droite LR qui n’a pas fait un mauvais score du tout, ce qui est inquiétant pour la suite.
        Macron pourra facilement gouverner (nous enfoncer) avec les gens de droite :/

      2. La FI ne s’aligne pas, c’est Mélenchon qui s’aligne sur le choix de la FI fait il ya longtemps : pas de consigne de vote et consultation des militants. Ca doit lui en couter à Mélenchon de se voir reprocher sa position et d’être traité de raciste mais il le supporte parce que c’est la FI qui l’a décidé. S’il avait encore une longue carrière politique en perspective gageons qu’il aurait appelé à voter Macron. Ruffin étant vraisemblablement pro-Mélenchon, vous avez comme un problème.

  11. J’aurais aimer répondre:
    Christophe Guilluy : « La posture anti-fasciste de supériorité morale de la France d’en haut permet en réalité de disqualifier tout diagnostic social »

    La qualification pour le second tour d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen a mis en exergue la défiance de plus en plus forte des Français vis-à-vis de la politique et des partis traditionnels. Pour éviter l’arrivée au pouvoir de partis populistes, les élites politiques, intellectuelles et médiatiques seraient bien inspirées de se reconnecter avec les classes populaires.

    Source: http://www.atlantico.fr/decryptage/christophe-guilluy-posture-anti-fasciste-superiorite-morale-france-en-haut-permet-en-realite-disqualifier-tout-diagnostic-social-3031677.html#kWPczOIypf9Esuxw.99

      1. Les petits bourgeois donneurs de leçon de morale, qui n’ont en temps ordinaire que l’invective à la bouche quand il s’agit de leur réflexion, mais aujourd’hui se drapent – sans frais – dans la posture héroïque des Défenseurs de la République, pour mieux retourner au plus vite à leur gamelle.

        1. Didier, faut faire attention quand on parle des gens qu’on ne connait pour les traiter de « petits bourgeois » parce qu’après quand on sait, on se trouve tout penaud parfois.

    1. J’aurais aimé répondre a monsieur Guilluy que l’élection de Mme le Pen permettra de qualifier un diagnostic social base sur: la religion, l’anteriorite dans la citoyenneté française, l’augmentation des inégalité et de la violence.

    2. Comment arrivez-vous à conclure que les français ont une défiance de plus en plus forte vis-à-vis des partis traditionnels ? J’avoue ne pas comprendre cette affirmation.
      Seul le PS a souffert, et ce n’était pas tant un rejet des français que les rats, pardon les éléphants qui ont quitté le navire, le sabordant de l’intérieur.

      1. Très circonstanciel kamême l’échec de la droite. Faire 3 à un demi-naseau de la jument pénienne avec une auto à pédale comme Fion, ça situe le potentiel de l’écurie bonne vieille droite. Compte sur elle dans un mois.

      2. On verra bien, vigneron. En attendant, la tripartition, genre écartelement à plusieurs qui se déroule chez FI-FI-FI, c’est déjà en cours chez les LR.
        On verra bien au soir du premier tour ce qui se dira dans les circons des droitiers, soumis au feu électoral des péniens, là où par exemple la pénienne arrive en tête à plus de 30% dans 85 circons …

      3. @Zebu
        « En attendant, la tripartition, genre écartelement à plusieurs qui se déroule chez FI-FI-FI, c’est déjà en cours chez les LR. »

        Ça va même probablement s’amplifier, peut-être très sérieusement, suite à la prise de position de Dupont-Aignan hier soir, qui pourrait être un tournant, non seulement par son influence sur les soutiens de NDA, mais surtout sur les partisans de LR.

        Dupont-Aignan quoi qu’on en pense est vu par une bonne partie de l’électorat LR comme le représentant le plus cohérent du gaullisme historique, le gardien du temple, et c’est par réalisme électoral plus que pour une autre raison qu’ils ne le soutiennent pas. Que NDA fasse une démarche qui est clairement de conviction – il dit que l’intérêt de son parti serait plutôt de rester sur le Ni Ni et il est difficile de dire le contraire – en arguant d’une nécessité de « sauver la France », bref qu’il fasse une sortie à tous risques, je soupçonne que cela peut avoir un impact profond sur pas mal de partisans LR qui se préparaient à s’abstenir ou à voter Macron la mort dans l’âme.

        Une libération « Si Dupont-Aignan le gaulliste strict le fait, alors c’est qu’on peut », voire une injonction « S’il juge que c’est maintenant indispensable, alors c’est qu’on doit ».

      4. @ Jacquot :
        C’est pire que ça, avec DPA. C’est un barrage qui saute. Désormais, ‘on peut’.
        Puisqu’il y a un précédent.
        Et pas mal vont enjamber la digue rompue au soir du 1er tour des législatives …

    1. Vous avez raison, cela nous engage à défendre ce programme de la France Insoumise lors des législatives pour ré-équilibrer à l’Assemblée nationale les forces des citoyens de la République face au Monarque nouvellement élu et préparer les ruptures

      La situation est mouvante, personne ne comprend rien à ce qui se passe, les brouteurs de cervelle pérorent dans la presse, au micro ou sur les écrans, serfs volontaires de leurs maîtres les Prédateurs Financiers mondialisés de la spéculation sans scrupules.

      Nous en sommes au temps du mépris, de l’arrogance, des impostures, mais tapie dans l’ombre, la colère grandit.

    2. « On verra bien, vigneron. En attendant, la tripartition, genre écartelement à plusieurs qui se déroule chez FI-FI-FI, c’est déjà en cours chez les LR. »

      Merci Zébu, et pour certains, ils n’ont pas attendu ce 1er tour …!

    3. « bref qu’il fasse une sortie à tous risques, je soupçonne que cela peut avoir un impact profond sur pas mal de partisans LR qui se préparaient à s’abstenir ou à voter Macron la mort dans l’âme. »

      Non, ils sont caporalisés. Lr est caporalisé. NDA n’est pas apprécié par la majorité de l’électorat lr. Surtout, les centristes ie les modérés, idem les chiraquiens et les sarkozystes, si si…. Une partie de l’électorat fioniste va clairement voter pour mlp (sens com1), mais leur choix s’est fait dès que leur mentor, Fillon, a perdu . Les électeurs lr ayant rejoint mlp, sont venus grossir les rangs du fn, progressivement entre chaque élection et m^me si l’hémorragie n’est pas terminée, elle est dorénavant amoindrie. .Les juppeistes vont rejoindre E. Macron.

  12. De toutes façons, votez bleu, blanc rouge ou ultra-violet, ça va chier dans le ventilo.
    Et je reste poli

  13. A cette heure ( 21h30…28/4) , un constat et un voeu :
    Les interventions ( bien tardives sur ce blog..!!) de « Zebu » ramènent (enfin) de la logique « non affective ».
    En particulier le couplage de son commentaire de 18h55 [[« Et plus le % de MLP sera fort, et plus son poids électoral sera fort aux législatives.« ]] et de celui de « To » de 15h30 devraient permettre , s’ils étaient approfondis et enjolivés d’un exemple fictif concret , à chaque électeur qui se revendique de la FI de prendre conscience de la vitale importance ( pour tous et pour la F.I. ) de jeter les meilleures bases pour les législatives et leur suite.
    Next week , a.m.h.a. le débat télévisé E.M.vsM.L.P. risque(tant mieux ?) d’être fort suivi …avec les conséquences incalculables pour dimanche!!
    M.L.P. y jouera sur du velours sur les plans sociétaux( y inclus l’immigration) et surtout socio-économiques(ubérisation)… J’espère pour E.M. qu’il se sera bien , même très bien préparé. Je ne sais comment… peut-être l’effet miroir sur les mêmes plans des conséquences tout aussi dramatiques à terme du repli sur soi et du rejet légiféré de la différence entre les citoyens.

    1. Relire les ouvrages de Paul JORION pour avoir une idée de ce qui peut se passer si l’enfant chéri de la Spéculation financière passe la rampe.

  14. Bon , faut voter Macron sinon c’est le fascisme assuré et la réouveture du camp d’Auschwitz, mais ‘ttention , hein , c’est pas un chèque en blanc, ah ça non, on va te surveiller mon p’tit Macron, comme l’oeil dans la tombe qui regardait Caïn , on va rester vi-gi-lant et opposant dé-ter-miné , car tu sais , Macron , au contraire de la blonde toi t’est ré-ver-sible …

    La capacité de la gauche de se payer de mots et de grands sentiments est proprement hallucinante .

      1. non , mais j’ai observé l’épisode des manifs contre la loi travail El Khomri-Macron, et c’était plutôt édifiant quant au comportement ds  » fonctionnaires de police » sous un gouvernement  » de gauche  » ……

      2. Jpl,
        FAites quand meme l’experience de pensee pour vous ou vos proches.
        Comme il se trouve que j’ai une petite expérience de plus que vous et ce dans un cadre democratique et respectueux des libertes individuelles sous un gouvernement de centre droit.
        Croyez moi si vous le voulez mais il y a entre le droit strict et les conditions de celui ci, un écart qui tient lieu a la singularité de chaque situation, aux personnes, aux moyens donnes aux systèmes policiers et juridiques.
        Ceux qui refusent de depasser leur rejet comprehensible du Vote Macron , prennent le risque du pire et de contribuer par leur passivite a jeter des gens dans les bras d’une violence sociale et physique extrême sans commune mesure avec les conséquences du gouvernement Macron (de centre droit).

    1. Mais elle reste cependant largement en deçà de jpl .

      On ne trouve plus de mot pour l’exprimer .

    2. Et vous oubliez que grâce à leur hash-tagueue, ils vont définitivement ré-vo-lu-tion-ner la vie politique.

    3. Si on avait eu la possibilité que Macron ne soit pas passé au premier tour vous auriez eu la capacité de lui faire « les gros yeux » pour l’effrayer.

      En attendant, ce que vous appelez la gauche n’a cessé de nous payer de maux, et ses héritiers, les « progressistes Hollandistes » vont faire encore plus, forcément, puisqu’ils pensent que les Hollando – Vallsistes n’étaient pas allés assez loin.

  15. Je propose que tous les gens conscients que l’humanité court à sa perte se réunissent sur le blog de Paul Jorion et s’insultent* par commentaires interposés…
    C’était quoi déjà ? …Ah oui, le cerveau humain n’est pas efficace pour comprendre/envisager/contrer un petit souci comme L’EXTINCTION DE L’HUMANITÉ. (J’ai compris, hein, monsieur Jorion 🙂 ?)

    *Oui, oui, je noirci un peu le tableau 🙂

    P.-S. (heu…non, pas le parti) : je rappelle que mon cerveau n’est pas mieux outillé que les vôtres. Ne m’en voulez pas, je fais de mon mieux 😀

    1. De la discussion jaillit la lumière même si c’est bien souvent celle des 36 chandelles consécutives à un bourre-pif 😉

  16. JE PROPOSE A TOUS (LES INSOUMIS, LES FILLONISTES ET LES ELECTEURS DU FINALISTE PERDANT) DE MANIFESTER EN NOMBRE PACIFIQUEMENT ET DANS LA BONNE HUMEUR AU LENDEMAIN DU DEUXIEME TOUR EN EXIGEANT LA RECONNAISSANCE DU VOTE BLANC ET LE REFERENDUM REVOCATOIRE (Conditions de convocation fixées par la prochaine assemblée nationale). CE SONT DEUX MESURES PARFAITEMENT POSSIBLES QUI NE COUTENT ABSOLUMENT RIEN ET QUE NOUS EXIGEONS DU NOUVEAU PRESIDENT COMME GAGE DE SON ENGAGEMENT EN TANT QUE PRESIDENT DE TOUS LES FRANCAIS.

    1. C’est une proposition. Mais je peux déjà vous faire la réponse : « Non ».

      L’instrument de pouvoir, c’est le bulletin de vote, et il n’y en a pas d’autre.

      Les manifestations pour « exiger », ça peut servir à bien des choses – et pourquoi pas à passer un moment sympathique – mais pas à exercer un pouvoir.

      1. He ben si c’est non au moins on s’évitera le laius vomissable à la Chirac… et on aura mangé des merguez et joué la ripataoulère.

  17. Merci à Julien qui administre ce blog et qui joue d’un super pouvoir, un temps de parole illimité.

    L’un des avantages de cette campagne, elle aura fait murir de 10 ans Macron. Comme tout shadok, une fois qu’on a fait 100% des conneries possibles, on est bout.

    Merci donc à la France d’avoir fait murir ce produit de l’oligarchie à vitesse accélérée. Je sens déjà la grosse blague. Va-t-elle venir ?

    Qui veut des millions (de coups), qui veut prendre la place de Macron ?

  18. La mise en garde contre les agissements anti-sociaux du futur élu, c’est dans la rue, LUNDI 1er MAI, que nous l’exprimerons.
    Quand aucun des deux candidats ne convient, on fait quoi ?
    On rappelle ce qu’on veut vraiment : la survie de l’humanité, la paix mondiale, une Europe sobre et sociale, la règle verte, l’investissement dans des industries non polluantes, le partage du travail et des richesses.
    Les législatives sont l’occasion de le faire. Et dans chaque circonscription, on se maintient si on arrive à 12,5% comme le permet la loi. C’est ainsi que la France Insoumise aura son groupe parlementaire et pourra défendre jour après jour un programme qui a déjà convaincu sept millions d’électeurs, pour un Avenir en Commun.

    1. @ AlainV

      « …Les législatives sont l’occasion de le faire. Et dans chaque circonscription, on se maintient si on arrive à 12,5% comme le permet la loi. C’est ainsi que la France Insoumise aura son groupe parlementaire… »

      Sans unité, sans front unique, sans accord au sommet des directions PS (si Hamon se met enfin à la politique), PCF, Verts, Insoumis, NPA, LO … c’est zéro députés pour tout le monde.

      12,5 % ? C’est 12,5% des inscrits, pour espérer des triangulaires (les deux premières listes passent indépendamment de leurs scores. Je ne crois pas qu’il n’y a pas un quorum poussant à revoter)

      12,5% des inscrits, cela veut dire qu’en cas de forte abstention, la barre monte d’autant. Il y aura abstention aux législatives à gauche, surtout en cas de désunion et multiplication de candidats à gauche.

      Dans toutes les circonscriptions, même celles réputées très à gauche, il va y avoir des clients face à une gauche en miette.

      Les listes « En marche », « PR », « FN », risquent de sortir en tête partout devant la France insoumise et la gauche.

      Il ne faut surtout pas croire que dans toutes les circonscriptions, les liste FI atteindront les 19,5%.

      Les 19,5% c’était aux présidentielles, lorsque Mélenchon aspirait, au titre de vote utile, les voix de l’électorat Laurent, Hamon, Poutou, Arthaud.

      Aux dernières nouvelles les listes FI sont en concurrence directe avec celle du PCF. Dans ce qui reste des bastions rouge, Mélenchon est l’ennemi.

      Sans accord au sommet on court à la catastrophe, même France insoumise !

      Il serait peut-être temps de se dégriser et de devenir un peu lucide.

      1. @Eninel(29/4 à 8h04)
        Fort clair….presque lumineux..! C’est , pour l’avenir , ce que j’ai lu de plus utile. C’est comme ça qu’il faut faire évoluer les discussions.

      2. Sauf que:
        la « Base » renâcle, y compris au sein du PC.
        Les accords au sommet, sans programme, feront ce qu’a fait le Front de Gauche : Pschitt…!!, quand l’un des partenaires accapare, sans vergogne ni grand sens politique, le logo pour mener SA politique et non une politique commune acceptée par l’ensemble des membres du Cartel.

        Lucide, vous avez dit lucide…??

  19. Les primaires se sont avérées inefficaces pour les présidentielles alors que pour des législatives la FI pourrait le proposer, que le ps se scinde entre EM et FI, afin que la droite n’en sorte pas ravivée et le fn proportionnellement plus influent, sinon on aura une cohabitation LR-Macron et on ne veut pas de ça chez les insoumis. Le ps a définitivement perdu tout crédit, autant le dire avant les législatives.

    1. Pardonnez moi,mais des gars qui veulent réduire le temps de travail (et c’est normal) qui prenne comme pseudo OBOULO, je peux pas, je peux plus. Pardon….

    2. Le concept de primaire n’est fonctionnel qu’au niveau local, pour la participation d’un élu dans une assemblée, on l’a vu au niveau national c’est un fiasco. C’est plus engageant que le tirage au sort. Les primaires c’est la révolution citoyenne, un truc de bien à faire le dimanche plus édifiant qu’une messe, le moyen de voir des nouvelles têtes, des idées neuves, un scrutin uninominal millénariste rassembleur, la représentation concertée plutôt qu’une mise incertaine sur des politiciens usés et désabusés. Ce serait l’occasion de concentrer les enjeux au plus proche des gens, de réorganiser toute la République, avec des référendums populaires, que pourrait un président contre le peuple et l’assemblée, ce ne serait plus un poste autant convoité par les stars de la politologie, tout le monde pourrait être initié à la discipline, tout le monde pourrait être un élu de la République.

      1. Les députés ont un mandat national, d’où de nombreux parachutages, mais il y a une forte part de symbolique dans la députation portant sur l’identité culturelle, ce serait donc l’opportunité par une démocratie représentative, avec des primaires de droite et de gauche de donner la parole à de vrais acteurs, échange facilité par l’internet, on devrait même bientôt voter par internet pour économiser sur la sécurité. Les tweets laissent à chacun le soin de s’exprimer mais limitent l’engagement dans sa portée puisqu’il suffit en fait de dire oui ou non, en votant.

  20. Pour ma part j’ai autant peur de l’un Macron, que de l’autre Le Pen. Je m’abstiendrai donc le 7 mai.
    Cette décision je l’ai longuement réfléchie bien avant le 1er tour, je m’attendais à quelque chose de similaire, c’eut été Fillon il en aurait été de même, par contre c’eut été Juppé j’aurai voté pour lui.
    Macron va amener la plus grande pauvreté pour les plus pauvres, et le « coeur généreux » de Macron pour les plus riches.

    J’ai voté Hamon, car son programme tant que sa personne m’agrées parfaitement, je ne suivrai aucunement son mot d’ordre donc.

    1. « par contre c’eut été Juppé j’aurai voté pour lui »
      Oo
      Juppé étant plus à droite que Macron, et comme vous avez voté Hamon, j’ai du mal à comprendre …

      1. j’assimile davantage Juppé à un Chirac qui était en fait une sorte de radical socialiste. Fillon n’a rien à voir : et d’ailleurs le LR va en avoir pour plusieurs années, tout comme le PS d’ailleurs, pour se re-composer.
        Macron, si vous ne le savez pas ou ne l’avez pas compris ni vécu entre 2012/2017 est un libéral, rien à voir.

      2. Un Rad-Soc Parrain Parisien corrompu jusqu’à la moelle, tenu par les couilles et cornaqué pendant plus de trente ans par la même Marie-France qui aujourd’hui soutient à 200% la Pénienne nationale ? Un Rad-Soc dans le genre Mendès ou Jean Moulin le Chirac ? Désolé mais y’a des bruits et des odeurs incompatibles.

    2. M’est avis que vous vous êtes trompée, comme tant d’autres, en votant Hamon … ne pensez-vous pas ?

      Essayez de ne pas faire la même erreur aux Législatives si vous voulez donner une chance à la Gauche® .

  21. j’ai écrit « abstention » mais cela pourrait être un vote blanc finalement. Il est vrai que l’intérêt est que je serai comptabilisé « a voté » dans les listes électorales, ça c’est plutôt mieux.
    le principal est que je refuse les 2 finalistes.

  22. Préfèrerez-vous
    être guillotiné aujourd’hui ou égorgé demain ?

    Il a manqué à Mélenchon autour de 600 000 voix pour permettre aux citoyennes et citoyens d’entreprendre de reconstruire une République et un avenir pour notre pays.

    Ceux qui étaient proche de son programme et qui lui ont fait défaut sont responsables de la situation dans laquelle nous nous trouvons, et ceux qui prônaient de voter pour ce candidat qui s’effondrait ont misé sur le mauvais cheval et pris leur part de responsabilité dans l’apocalypse.

    Quel sens cela a-t-il de voter Macron si nous sommes dans un pays en état de suicide immédiat ou différé ? La lutte doit reprendre aux échéances qui se présentent : les Élections Législatives. Dans tous les cas, si nous mettons les pouces, nous pouvons nous attendre à de sérieux désordres.

    Le seul moyen d’invalider ce simulacre d’élection « démocratique » serait un nombre important de votes de refus, blancs, nuls, ou même d’abstentions. Et, version optimiste mais nécessaire, d’entreprendre la Résistance dès les législatives en corrigeant le résultat du premier tour.

    Une Monarchie Élective ne pouvait que mener à cette décomposition, il est urgent d’imposer la construction d’une République nouvelle. Cela dépendra de la composition de l’assemblée nationale.

    [Puis-je souligner que voter Macron est la ruine de toute une vie consacrée à combattre ce, et ceux, qu’il représente, de plus c’est consacrer la défaite d’une Europe humaine, sociale et solidaire en consacrant le traité de Lisbonne et l’abandon de la transformation de cette Europe ordolibérale. ]

    1. @ Jean-Louis Bacqué
      « Ceux qui étaient proche de son programme et qui lui ont fait défaut sont responsables de la situation dans laquelle nous nous trouvons »

      Monsieur Philippe et Madame Nathalie ?

      Si on ajoute leurs scores à celui de Jean-Luc Mélenchon, on arrive à… huit mille voix de plus que Marine Le Pen.

      Hé oui.

    2. @JL Bacqué
      et voilà comment depuis un minimum de 2 ans, les non séduits par Méluche se font engueulés sur le net, réseaux sociaux, ou ailleurs, vous avez vraiment de drôles de mœurs : à la slag.
      Voyez vous mon cher plus vous agressez plus je vous fuis. ça donne une idée assez claire de ce qui se passerait si jamais vous aviez le pouvoir…

      1. Ce qui est paradoxal c’est que vous allez précisément voter comme ceux de la FI qui vous ont engueulé malgré le pacte de non agression et qui s’abstiendront malgré la non consigne de vote puisque c’est comme cela qu’il est convenu de l’appeler dans les médias…

  23. 1) diviser ses adversaires: pas de problème MLP et MCRN sont inconciliables pour l’instant
    2) voter MCRN c’est éliminer facilement le + fort et le plus dangereux des deux
    3) Ne pas marquer de pause, puisque la présidentielle c’est foutu, entre les 2 tours il faut faire campagne pour les législatives pour conserver la dynamique et les votes d’adhésion

    Au lendemain des législatives nous saurons le poids réel des acteurs politiques et les dangers qu’ils représentent pour 2022.

  24. Trop tard.

    Macron représente tout ce qui a permis à l’extrême-droite de progresser ces dernières décennies: délocalisation, profit à court terme en sacrifiant le long-terme, presse et des médias aux ordres, finance prédatrice, arrivisme, vol par les plus riches des plus pauvres, démantèlement de l’État-providence, chômage de masse, arrogance…

    Comme il ne fera qu’aggraver la situation, son élection en 2017 scelle l’arrivée à l’Élysée de Le Pen en 2022 avec une majorité parlementaire.

    1. Le diagnostic est vrai, mais la conclusion tête de gondole est sujette à caution : « Macron ne représente pas… » Le projet de Macron est d’utiliser à son profit, les règles du jeu qui s’imposent à nous tous pour relocaliser, repenser long terme, lutter contre la finance prédatrice, contre l’arrivisme, contre le chômage.
      L’arrogance, je ne le perçois pas ainsi.
      Démantèlement de l’Etat Providence : il dit le contraire,
      Presse et média : effectivement, il ne dit rien sur ce sujet important car il estime qu’il n’a pas les moyens d’agir à court terme. La proposition de B. Hamon sur le sujet a l’avantage de la clarté et de la simplicité.

      Nous ne pourrons pas nous départager aujourd’hui. Seule solution, attendre et voir ce qui se passera. Si vous avez un peu de temps, si vous êtes en état de calmer vos frustrations, lisez calmement le programme de 300 pages d’En Marche, avec un autre état d’esprit, en vous diasnt « et si c’était vrai ». C’est ainsi que vous trouverez les insuffisances, et les risques possibles, les vrais, de la politique proposée par E. Macron.

      1. Vous avez tout à fait raison , et c’est aussi mon avis : Macron est un leurre lancé par l’appareil socialiste , qui , sachant le PS grillé, a tenté de sauver les meubles et le grand projet social-démocrate franco-européen en présentant un candidat au centre susceptible de ratisser large : c’est un coup de génie politique, au contraire d’un Hollande aux ficelles électorales aussi grossières qu’un marchand de tapis , Macron , lui, aime la finance, le business , le cac 40 et l’Allemagne de Merkel . Par contre arrivé au pouvoir, il va nous mitonner un de ces programmes de gauche à rendre jaloux un JLM et le pays abasourdi applaudira content pour une fois de s’être fait avoir , sans douleur et avec le sourire Macron .

    2. Bien malin celui qui peut dire ce qu’il adviendra en 2022. Ce qui est certain c’est que le 7 mai 2017 y sera en grande partie pour quelque chose, et, pour l’heure, rien n’est acquis.

  25. J’oubliais et ça va en énnerver plus d’un, j’ai tendance à voir le verre à moitié plein. Merci aux insoumis de nous ramener à la vrai vie, de pointer du doigt toutes les bêtises qui ne datent pas d’hier, nous sommes humains, un produit pas fini, qui ne le sera jamais, sauf quand il aura disparu de ce bas monde. Par contre, adoptez le truc des américains, peace & love sans abuser de la sniff !
    Avec le FN, j’ai beau cherché, je pense que le verre est vide de sens. Ils sont ultraminoritaires, 1 voire 2% de la population, ce qui est déjà beaucoup. Leur intelligence artificielle s’est construite sur un accident de parcours, une grosse frustration. La cellule de soutien psychologique n’arrivera jamais à bout de ces erreurs de programmation. Il faut vivre avec. Ce 1% nous oblige à rester sur nos gardes, à ne pas nous endormir. Merci à ces 1% de frustrés. Très content de faire partie de 99%.
    Je suis vraiment comme Macron : merci à tout le monde, chacun apporte sa contribution. Mon programme est flou, je change tout le temps d’avis, je suis immature, je suis une créature de mon oligarchie familiale, j’ai le soutien de ma banque (tant que j’ai du fric), je suis ultralibérale puisque j’en arrive à remercier tout le monde pour sa contribution.
    Bonne journée. Je vais aller coller mes affiches pour recouvrir celle de la Marine, aller distribuer des tracts, aller au contact des gens pour sentir si les sondages disent vrais. je vous tiendrais au courant.
    Bon week end.

    1. « Avec le FN, j’ai beau cherché, je pense que le verre est vide de sens. Ils sont ultraminoritaires, 1 voire 2% de la population, ce qui est déjà beaucoup. »

      J’avoue avoir du mal à vous suivre.

      Il m’avait semblé que le score de Marine Le Pen était légèrement supérieur à 1 ou 2%.

      « Je vais (…) aller distribuer des tracts, aller au contact des gens pour sentir si les sondages disent vrai. »

      Ça risque de dépendre beaucoup de l’endroit où vous vivez.

      Si vous tractez à Paris, vous aurez l’impression que les sondages racontent des craques et que Macron aura 90% des voix.

  26. C’est quand même édifiant, avec un ordre, un oukase « rallier impérativement l’étendard de Macron », ils sont arrivés à exploser la gauche ou ce qu’il en reste. Les gens s’insultent, se calomnient, débattent de la couleur du noir foncé ou du blanc clair, mais pas d’organiser la suite politique du mouvement des Insoumis…
    Et pendant ce temps, la bourse se marre, Frankfurt est rassuré, Attali va pouvoir enfin appliquer son programme visionnaire, Parisot ambitionne de devenir « ministre de la Précarité »…

    1. « ils sont arrivés à exploser la gauche ou ce qu’il en reste »

      « Ils » ? Avec un s ? Non, il l’a fait tout seul : primo en torpillant la primaire à gauche, secundo, par un des discours les plus consternants de l’histoire, le 23 avril.

      1. En Marche appellera au front républicain et à voter au 2nd tour des législatives contre les candidats de la Pénienne, contre ceux de Gnangnan et contre ceux de Môssieur « vous savez qui vous savez quoi mais je vous le dirai pas pour que vous le sachiez pas ».

      2. @Paul,
        Les primaires en France sont un avatar importé de ce qui se passe aux Etats-Unis. Les têtes pensantes du PS se sont elles-mêmes torpillées en ouvrant les primaires à tous les « sympathisants » de gauche et de constater qu’une partie de l’électorat s’était automatiquement associée à Macron ou Mélenchon quand ils ont découverts le programme d’Hamon. Il y’a aussi le côté « boy scout » de Mr Hamon, qui voit son principal soutient Piketty mettre des bémols à la faisabilité du programme et les cadres du PS qui en prennent compte en soutenant du bout des lèvres leur poulain. Le PS est ce qu’Hollande en a fait, une synthèse de la gauche plurielle qui s’est fissurée avant même que Mélenchon ne commence sa remontada. Désormais, un problème réel est la personnalité du nouveau meneur, Mr Mélenchon, qui imprimera l’ADN de son « nouveau » parti. C’est à mon avis la dérive patente de la gauche issue de l’ancien PS qui deviendra vindicative dans l’énoncé des nouveaux « droit à » qu’il faudrait constitutionnaliser, soit de la poudre aux yeux en se prévalant d’ennemis si ça ne marchait pas (l’Allemage, Merkel Nazi, le diktat européen etc …).

      3. Vous êtes trop elliptique, qui a coulé la primaire à « gauche », ceux qui y ont cru contre toute rationalité ?

        Ah bon, alors ce que vous avez écrit et décrit avec une opiniâtreté constante et admirable durant toutes ces années n’a servi de rien, est bon à jeter à la poubelle, puisque vous soutenez un personnage qui est le contraire de ce que vous nous avez dit, et qui, s’il est élu représentera pour les Européens et les terriens une France acquise à la spéculation financière, à la maltraitance des humains et des pauvres en particulier ?

        Les choses étant ce qu’elles sont, il ne peut être que le marchepied du Front national maintenant ou plus tard.

        De Mitterrand à Macron je ne vois qu’un lien, son mentor. [ellipse]

        Vous êtes trop elliptique, qui a coulé la primaire à « gauche », ceux qui y ont cru contre toute rationalité ?

      4. Si je vous suis, M. Jorion, vous considérez que le PS est de gauche, après 34 années de politique de droite.
        Mélenchon a torpillé la droite qui ne s’assume pas, donc. Pas la gauche, (que vous torpillez)

      5. Hamon est sortit de la primaire à 17% , Mélenchon était à 10%, il n’est pas juste d’attribuer à ce dernier l’échec de la primaire. Allez plutôt voir du côté de Valls et cie.
        Pour le discourt : 2 choses : il est vrai que c’est vraisemblablement le plus mauvais de toute la campagne et il aurait mieux fait de ne pas prendre la parole. Ce qui était consternant c’est avant tout le résultat, l’orateur était lui, plutôt consterné. Consternant cependant pour un bon orateur de n’avoir pas su se taire dans cet état là, je vous l’accorde.

  27. Il me semblait que nous n’étions plus en démocratie.
    Si j’ai bien lu Jorion en 2012. http://www.pauljorion.com/blog/2011/09/07/les-maitres-du-monde-a-propos-de-the-network-of-global-corporate-control-par-s-vitali-j-b-glattfelder-s-battiston/
    Il me semblait que les vraies manettes étaient dans des pognes bien identifiées et que les gestiquélections n’étaient là que pour amuser. Mais non.
    En fait « elle est en danger la démocratie » – NED ©
    Les collapsologues ont plus d’une corde à leur arc

    1. Il me semblait que nous n’étions plus en démocratie.

      Z’en aurez pas marre un de’ces quatre de ce genre de platitude des platitudes, de niaiserie insigne ? Franchement ? Voui on a chuté du Paradis sur Terre, si j’en crois la Bible, c’est tout. C’était mieux quand ? C’était plus démocratique quand ?

    1. Oui, excellent raisonnement de Piketty !

      Avant tout, dans les jours qui viennent, ne pas perdre de vue l’essentiel : il faut tout faire pour que Marine Le Pen soit battue le plus largement possible. Je comprends la frustration des électeurs de gauche, qu’ils aient choisi Hamon, Mélenchon, Arthaud ou Poutou, de devoir voter Emmanuel Macron : si la gauche s’était unie, elle aurait pu être présente au second tour. Mais dans l’immédiat, il faut donner sa voix à Macron. D’abord, parce qu’il ne faut pas laisser s’installer progressivement l’idée que l’extrême droite pourrait un jour accéder au pouvoir. 70 % – 30 %, ce n’est pas la même chose que 55 % – 45 %. Ensuite, parce que plus le score de Macron sera fort, plus il sera clair que ce n’est pas son programme que nous accréditons. Ce candidat n’a réuni que 24 % des votes au premier tour – et encore, beaucoup d’entre eux étaient tactiques, pas des votes de conviction (à peine 15 %). Plus son score sera haut au second tour, plus il sera bien clair que ce n’est pas son programme qui a gagné, mais l’extrême droite qui a été écartée. Il ne faut pas laisser penser à Macron qu’il est, grâce à ses idées ou à sa personne, le seul rempart face au FN.

      @ jpl : C’est bien de lire les titres, mais les articles sont parfois intéressants eux aussi.

      1. Etrangement, parmi toutes les injonctions en faveur du vote Macron, on ne trouve jamais chez PJ, JA, etc…, l’argument simple qui pourrait peut-être apaiser les esprits et réconcilier les lecteurs du blog :  » Vous devez voter Macron de la même façon que nous aurions appelé à voter Mélenchon dès le 23 au soir si c’était Mélenchon – Le Pen au 2° tour.  » Alors, un petit effort ?

        PS : Pour info, titre à la une des Dernières Nouvelles d’Alsace ce matin : « Mélenchon ne votera pas FN ».

        1. Etrangement, parmi toutes les injonctions en faveur du vote Macron, on ne trouve jamais chez PJ, JA, etc…, l’argument simple qui pourrait peut-être apaiser les esprits et réconcilier les lecteurs du blog : » Vous devez voter Macron de la même façon que nous aurions appelé à voter Mélenchon dès le 23 au soir si c’était Mélenchon – Le Pen au 2° tour. »

          J’ai dû le dire au moins 5 fois. Mais comme on approche des 1.000 commentaires sur les derniers billets, je crois bien que je suis le seul à avoir dû tout lire 😉

      2. ALEA JACTA EST :

        Nous verrons comment la colère des citoyens va s’exprimer, c’est à la fin de la course qu’on voit ce que vaut le canasson, et c’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses.

        Une colère continue devient plus redoutable et se fiche pas mal du meilleur (?) comme du pire, il arrive qu’elle explose et submerge tout.

        La mèche est allumée,
        WARNING….

      3. @ JA

        « Etrangement, parmi toutes les injonctions en faveur du vote Macron, on ne trouve jamais chez PJ, JA, etc…, l’argument simple qui pourrait peut-être apaiser les esprits et réconcilier les lecteurs du blog : » Vous devez voter Macron de la même façon que nous aurions appelé à voter Mélenchon dès le 23 au soir si c’était Mélenchon – Le Pen au 2° tour. »

        Bernard, J’ai dû le dire au moins 5 fois. Mais comme on approche des 1.000 commentaires sur les derniers billets, je crois bien que je suis le seul à avoir dû tout lire.

        Dont Acte.
        Et Paul ?

  28. correction: pas sur FC mais sur RFI dnas la séquence « la Une de Libération », dans la bouche de la journaliste de Libé.
    Mais c’est vrai qu’avec Libé on s’est habitués…

Les commentaires sont fermés.