Un régulateur, Une banque, Une VaR et une seule (XIV) New York applique à Londres le nouveau modèle, par Bruno Iksil

Billet invité. Ouvert aux commentaires. Bruno Iksil est l’auteur ici de « Bruno Iksil, surnommé « La baleine de Londres », nous dit ce qui s’est vraiment passé ». Il nous offre ici un nouveau feuilleton sur le contexte de ces événements.

C’est bien sûr New York qui met en application le nouveau modèle appliqué au CIO de Londres

Stephan n’est pas bien sûr mais il est confiant sur sa prédiction : la réduction donnera $26 millions de moins pour le seul « Core Credit (tranche) ». Il ne peut absolument pas deviner les chiffres finaux de New York qui ne seront connus qu’une fois que la VaR de toute la firme aura été calculée et que la firme, via Hogan, aura attribué une part du bénéfice de diversification à « Core Credit (tranche) », chose qui est totalement en dehors du périmètre de Stephan, ou même de Goldman au CIO. Le modèle dit « du CIO » n’a pas encore été mis en production mais on sait déjà au CIO avec la calculette locale ce à quoi on devrait s’attendre, ‘toutes choses étant égales par ailleurs’ pour la firme…. Cela se passait le 20 janvier 2012 au matin de New York en fait car le rapport New Yorkais en date du 20 janvier indiquera que cela était le quatrième jour consécutif de dépassement en fait, pas le troisième. Goldman basait sa requête par email sur la base du rapport officiel daté du 19 janvier 2012. Goldman va faire son rapport à Hogan après avoir entendu les réponses de Stephan en détail. Puis le rapport du Sénat raconte la suite des événements : « Mr. Goldman achemina les mêmes réponses à son chef, le chef du contrôle des risques de la firme, John Hogan : “deux remèdes importants sont prévus pour réduire la VaR …

1. Des positions compensatrices sont réalisées pour réduire la VaR.

2. Plus important, un nouveau modèle de VaR amélioré que le CIO développé est sur le point d’être validé par MRG et devrait être mis en application d’ici la fin de janvier. L’impact estimé du nouveau modèle de VaR pour le CIO, basé sur les prix du 18 janvier indique une réduction de la VaR du “portefeuille de tranches” sera de 44% à $57 millions, avec le CIO restant du coup bien en deçà de sa propre limite.” 985 »

On va de surprise en surprise ici. Goldman demandait-il vraiment une explication pour l’augmentation récente ? On peut en douter car Stephan ne répond pas vraiment dans ce sens. Et maintenant Irv Goldman sait mieux que Stephan comment les choses à Londres vont se passer de son siège de New York pour le modèle… Ce n’est pas 27% de réduction ‘environ’ mais soudain 44% ‘point barre’. En fait c’est normal. Stephan ne pouvait pas savoir au juste. Goldman lui l’a appris à New York de là où les calculs de la firme se faisaient. Et la firme accordait un bénéfice de diversification proprement énorme au portefeuille « synthétique de corrélation » du CIO tout à coup. Le rapport du Sénat américain « nota » le « petit changement » mais en note de bas de page 985 seulement avec un choix des termes plutôt original en soi : 20 janvier 2012 email from Irvin Goldman, CIO, to John Hogan, JPMorgan Chase, “CIO VaR,” JPM-CIO-PSI 0000151. [Emphasis in original.] La prédiction de Mr. Goldman de $57 millions de VaR pour le SCP était plus basse encore que le $70 millions de VaR qui avait été prédit par Mr. Martin-Artajo et Mr. Stephan. See 1/12/2012 email from Peter Weiland, CIO, to Javier Martin-Artajo, CIO, “JPMC Firmwide VaR – Daily Updated – COB 1/09/2012,”

Il faut être précis parfois car certes, l’expert Stephan use des mots comme ‘environ’ et ‘approximativement’. Mais Goldman, l’homme qui n’est pas expert et ne vérifie aucun calcul dit en anglais « will be ». Non ce n’est pas « would be » et de plus il précise la base des données, celle du 18 janvier 2012. Goldman ne fait PAS une prédiction. Il fait une affirmation sur la VaR de la veille en relation avec le ‘mark-to-market’ de la veille. Il dit tout simplement au CIO ce que sera la VaR du portefeuille « synthétique de corrélation » tel que calculée in extenso par les équipes de John Hogan à New York en date de valorisation passée du 18 avril 2012.

(à suivre …)

Partager :