Que va devenir la communauté du blog ? par Alexis Contour

Billet invité. Ouvert aux commentaires.

C’est donc plus de 410.000 commentaires qui ont été publiés sur « Le blog de Paul Jorion ». Cette statistique ne rend pas tout à fait justice à la ferveur de la communauté. En effet, il y a 5 ans, les billets de blog furent fermés aux commentaires tant la tâche de modération devenait une occupation de plus en plus dévorante pour Julien Alexandre.

Puis il y eut les « Débats du blog de Paul Jorion » : des opérations « flash » qui récoltaient 200 contributions en 2 heures !

Même à la grande époque des blogs (j’en suivais une cinquantaine) je n’ai jamais rien vu de comparable.

La question que je me pose avec nostalgie est : que va devenir la communauté quand le site se transformera en musée le 28 février 2018 ?

La proposition qui me semble le plus naturelle est la suivante : ouvrir un forum de discussion le jour où le blog ferme.

Les forums redeviennent à la mode, signe que les réseaux sociaux n’ont pas tenu leurs promesses en matière d’organisation de discussions civilisées.

Qu’en pensez vous ? Si cette idée vous intéresse, merci de me faire part de vos suggestions dans les commentaires.

13Shares

75 réflexions sur « Que va devenir la communauté du blog ? par Alexis Contour »

  1. Quelle tristesse Paul de savoir que le blog « fermera » … Grâce à vous, je tentait de comprendre chaque semaine ce que vous offrez à ma piètre culture. C’est pour moi depuis des années, chaque vendredi, un réel plaisir de vous voir, vous lire et cette perspective de « fermeture » me rend triste.
    Je vous remercie pour tout ce que vous faites pour améliorer ma connaissance des faits, évènements, décisions qui concernent notre planète et ses habitants . Je vous remercie pour votre sincérité, votre savoir, votre bonhomie, votre modestie … MERCI !

  2. Forum de discussions, bonne idée, encore faut-il un sujet de discussion. La formule article complet écrit par une personne compétente pour introduire le sujet suivi des commentaires me paraît le bon format, mais alors on reste dans le cadre d’un blog.
    Et puis se poserait le problème de la modération dans un tel cadre. Des volontaires pour un tel travail ?

  3. Oui bien sûr !

    Je suis curieux d’en apprendre plus sur le « revival » des forums. Les étudiants dont j’ai à connaitre vont jusqu’à utiliser facebook comme outil collaboratif dans le rush vers l’immédiateté, perdant évidemment la mémoire des points évoqués 2 mois plus tôt seulement.
    Contribuer (y compris financièrement) à un forum (plus « parcourable » que ning) et trouver des modes de modérations qui ne chargent pas J A m’intéresserait évidemment. Nous avions fait une segmentation sans doute obsolète du temps du projet E21 (encyclopédie du 21ème siècle). Y piocher quand même ?

    A suivre…

    1. Ce projet serait très intéressant.

      A titre de suggestion au sujet de l’organisation, je proposerais de s’inspirer du forum spécialisé http://www.air-defense.net/forum :
      – Utilisation d’un soubassement technique éprouvé – je n’en connais pas les détails, mais bon suffirait de leur demander
      – Pas de demande de contribution financière. Ce qui n’est possible bien sûr que parce que le travail des modérateurs est réduit
      – Aucune modération a priori. La modération est seulement a posteriori, ce qui permet de limiter le travail des (quatre ou cinq) modérateurs tout en garantissant une grande fluidité des commentaires
      – En contrepartie, la modération a posteriori est DURE et sans appel. Qui enfreint les règles se voit attribuer des points d’avertissement, suivis rapidement d’une exclusion temporaire ou définitive s’il y a récidive. Les points d’avertissement disparaissent au bout de trois mois sans nouvelle incartade

      La formule fonctionne, ce forum vieux d’une grosse décennie a dépassé récemment le million de messages, avec plus de 5 000 membres inscrits au total dont sans doute plus d’un millier qui sont actifs.

      1. Dans la dynamique actuelle, il y a beaucoup mieux: sans doute Paul Jorion pourra mettre à profit ses travaux et découvertes en manière d’IA, appliquée à la (avec) modération…

        « plus complète et plus rapide, précise et sans tabou« 

  4. Ah oui, je ne sais pas si c’est volontaire de la part de l’auteur, mais le titre m’a fait penser au classique de Tolkien, plus précisément à la Communauté de l’Anneau, « la troupe formée de neuf personnes qui est chargée d’amener l’Anneau unique vers le Mont Destin en Mordor ».

    Gandalf faisant valoir son droit à se concentrer sur ses recherches en art magique – plus précisément en évocation de ce genre de démons mystérieux appelés « IA » – va falloir se bouger, de fait 🙂

  5. Déjà proposé sur un autre fil, mettre la totalité du blog en accès au téléchargement pour pouvoir y revenir lire ce que l’on a manqué et retrouver des liens intéressants publiés ici et aussi peser un peu dans le big data. Ensuite les discussions se monteront si elle doivent avoir lieu peu importe où (sauf pour la qualité de la modération…).

  6. Monsieur Jorion DOIT maintenir, avec ses collaborateurs ( MM. Leclerc..et Tous les autres ,venus au fil des mois…) une forme d’Ouverture dans les domaines abordés ici.
    Très peu d’autres lieux existent pour mieux cerner le « mainstream » et ses « colporteurs », si nombreux …et souvent si peu convaincants ,sinon convaincus .?
    Il Est Mon « Maître » ,initiateur dès les débuts. Moi, un de la cohorte des « naïfs »…
    Non, je ne peux et ne veux devenir (ou redevenir ) un mouton docile et mal mené.

  7. Je n’ai plus trop les moyens d’être sur que je pourrai accompagner quoi que ce soit encore très longtemps ( ça commence à faire quelques années que je me vois mort et ça ne peux que se rapprocher) , mais , au pif , le type de questions qui peuvent me venir en tête , est :

    – qui prend en charge la logistique forum et comment, dont aspect financier et sa gestion éventuellement ,
    – qui assure le choix des thèmes et l’inévitable modération ,
    – la communauté du blog qui poursuivra l’affaire , aura-t-elle une taille critique suffisante après les inévitables pertes en lignes générées par une « fin » . Risque d’un « entre-soi » réduit aux survivants .
    – les membres de la « communauté » qui s’est constituée au fil des ans , ne seraient ils pas plus prolifiques en essaimant sur d’autres lieux et média ,en conservant le point fixe de la partie du site maintenue comme repère ,
    – autres …

    1. Questions pertinentes @Juannessy
      C’est vrai que la communauté s’est forcément effilochée au fil des années depuis la fermeture des commentaires. Combien pouvons nous remobiliser ? Après tout Paul doit avoir une liste d’adresses email conséquente.

      @Juannessy et @timiota
      Pour la modération j’y réfléchi

    2. Toutes questions pertinentes.

      Pour poursuivre concernant la possibilité d’émuler le forum dont je parlais un peu plus haut, voici les précisions que m’a apportées son organisateur initial en réponse à mes questions :

      Moi – J’ai vu que la solution était « Invision », s’agit-il d’une solution payante ou d’un logiciel libre ?

      Réponse – Oui c’est une solution payante mais ça doit être dans les 30$ par an et je dois dire que ça tourne plutôt bien (les mises a jours se font sans problèmes a chaque fois)

      Moi – Quel est l’ordre de grandeur du coût de l’hébergement ?

      Réponse – Ça doit tourner dans les 40€ par mois (Un serveur de Base de donnée et un serveur web chez Gandi.net)

      Moi – Quel travail initial a été nécessaire pour la première création du forum, avec une configuration « simple et fonctionnelle » ?

      Réponse – Ça ce monte maintenant assez rapidement. Ça dépend de ton niveau mais tu peux passer quelques heures a tout setup et ensuite c’est histoire de d’affiner les configurations. Mais ce n’est pas non plus un énorme travail. Le plus gros du boulot arrive quand quelque chose de sérieux qui foire (un serveur qui a des soucis, une mise a jours qui se passe mal, etc.)

      Il a rajouté les précisions suivantes :
      – Invision me parait plutôt une bonne solution, c’est payant mais pas forcement excessif et ça tourne bien. Ma seule reproche c’est que la doc et leur site n’est pas toujours très claire. L’avantage c’est qu’ils offrent différentes options (blogs, site, etc).
      – Je conseillerais en général d’éviter d’installer des plugins ou de se lancer dans trop de personnalisation. Par expérience cela peut devenir compliquer lors de grosses mises a jours (…)
      – Selon ce que tu compte faire Discourse (https://www.discourse.org/) me semble intéressant (mais c’est un forum uniquement), je n’ai pas essaye mais c’est une autre maniere de presenter un forum de discussion.
      – Du cote hébergement je déconseillerais maintenant Gandi.net car ces derniers temps il font un peu n’importe quoi et le support met littéralement 1 semaine a répondre.
      – Je suis en train de préparer une migration sur des serveurs chez Scaleway (https://www.scaleway.com/ ) ils sont pas cher (…) ils ont des serveurs a partir de 3€/m plutôt sympas. Et chez eux tu peux facilement commencer avec un petit serveur et si tu as besoin de quelque chose plus gros tu créé une image de ton serveur et tu la passes sur une machine de plus grosse taille.
      – Enfin tout dépend du nombre de visites que tu vas avoir par jours et du contenu (…) Si tu débutes sur un forum vierge ça devrait pas être trop violent niveau ressources et un petit serveur pourrait faire l’affaire.

      CONCLUSION :
      Pour créer et maintenir un forum de discussion basé sur cette solution et sur la règle de la modération a posteriori, l’effort peut être estimé à :
      – Solution logicielle et hébergement = 500 € par an au plus (chez Gandi), 60 € par an au moins (chez Scaleway avec ajustement du prix à la hausse quand le forum grandit)
      – Mise en place initiale = au plus 1 journée de travail pour celui qui s’y colle
      – Modération = 7 bénévoles qui prennent seulement l’engagement de se connecter une heure par semaine (chacun un jour différent) pour visionner les messages des dernières 24 heures et « fusiller » les contrevenants à la charte du bon contributeur (sur laquelle tout inscrit au forum se sera engagé lors de son inscription)

      Je suis prêt à être l’un des bénévoles et à apporter une contribution aux frais financiers. La mise en place initiale ça pourrait être éventuellement moi, en revanche je ne pourrai pas m’engager sur un délai précis autre que « avant fin février ».

      Qu’en pensez-vous ?

      1. Merci pour ton message
        je vais tester discourse.org qui à la côte en ce moment et permet de mobiliser « l’intelligence collective » pour la modération :
        en particulier :
        – les personnes les plus impliqués et appréciés gagent automatiquement certains pouvoirs comme « renommer un topic » « déplacer dans la bonne catégorie ».
        – Si un message est « flagué » par plusieurs personnes une notification est envoyé aux modérateurs et le message devient invisible jusqu’à ce que le modo décide.
        – un système de « riposte graduée » aux trolls

        Pour la partie « back-end » j’ai les compétences nécessaires
        J’aurais éventuellement le temps voulu besoin de compétences front-end (css etc…) donc si certains ont ces compétences, qu’il me fassent signe.

  8. Des clics, des clics, oui mais en Silicie !
    La Silicie est le pays inhumain et minéral qui régit les communautés numériques dites virtuelles et les réseaux dits sociaux.
    Plus que le nombre de clics impulsifs et ceux sans risques sociaux, puisque souvent « pseudonymisés », le nombre de mécènes citoyens, celui de rédacteurs-contributeurs aux débats est réellement fondateur d’une suite éventuelle.
    L’accès au politique relève des aventures humaines et collectives donc…
    A ma modeste mesure, j’y contribuerai…

  9. Précieux et judicieux projet.
    J’imagine d’ici Paul venir de temps en temps apporter tel ou tel éclairage, sans porter le poids de la modération ou du politiquement correct.
    Have Fun

  10. Bonjour,
    je comprends la décision de Paul même si je la regrette. Il n’est pas mon Maître, loin de là, mais je « suis » le blog presque chaque jour depuis 2008 et il m’a permis de comprendre un peu mieux le monde opaque et criminogène de la finance. Il m’a aussi ouvert à des problématiques dont je ne soupçonnais pas l’importance. Je souhaite donc une continuation du « débat » et des liens vers des articles nourrissants : je puis mettre 5 € au pot chaque mois pour participer aux frais. Un lieu de pensée libre, contradictoire et étayée est plus que jamais nécessaire.

  11. Très dubitatif quant à la notion générale de communauté virtuelle. L’expression d’idées sur un support informatique, fut-il collectivement accessible, ne me semble pas suffire à établir une communauté, d’autant moins quand aucune conséquence collective ne semble en découler dans le réel. Mais je suis mauvaise langue, il existe bel et bien la communauté « spaghetti au Vicomte », après tout…

    Sur le plan technique, forums, irc, tweeter, skype, facebook, mumble, mastodon, pidgin, teamspeak, j’en passe et des meilleurs… Les moyens de brasser de l’air (ou plutôt du bit en l’occurrence) ne manquent pas de nos jours.

    La question de la modération enfin reste épineuse étant entendu que si les commentaires furent fermés ici, c’est qu’à peu près personne n’a voulu ou n’a été reconnu apte à s’y coller à l’époque… Bon courage donc.

    1. La question de la modération enfin reste épineuse étant entendu que si les commentaires furent fermés ici, c’est qu’à peu près personne n’a voulu ou n’a été reconnu apte à s’y coller à l’époque… Bon courage donc.

      C’est bien que personne n’a voulu, car apte, n’importe qui avec la lumière dans toutes les pièces l’est. Mais effectivement, personne ne s’est porté volontaire pour prendre la relève. Donc on a relevé en interne.

      1. @JA

        N’étant pas dans le secret des dieux, j’ai préférer envisager les deux hypothèses. Par ailleurs pour avoir été modérateur dans une autre vie et sous d’autres cieux, je pense qu’il faut un peu plus que « la lumière à tous les étages » pour faire un modérateur « honnête ». Une certaine faculté à prendre de la distance (parfois beaucoup) avec les textes proposés, une bonne dose de tolérance aux idées adverses, entre autres, ce qu’il faut non seulement pouvoir, mais vouloir.

      2. J’en remets une couche, ce sera au minimum vous tendre le miroir de votre peu d’honnêteté.

        1. Pas de communauté (svp) mais un collectif (donc disparate et libre).

        2. Un sens commun dans le blog, que vous incarnez à quelques-uns.

        3. Il y a beau temps que la charge discursive du blog s’est quasi-éteinte -cf. La désertion en masse d’un paquet de gens intéressants qui postaient ici. Hasard? Pas vraiment : a) le boss bosse sur autre chose, et depuis longtemps; b) le boss ne discutent plus de ses convictions fortes, et depuis longtemps cf. IA et extinction de l’espèce; c) ce qui déplait est zappé, d’où désertions ou claviers énervés, ce qui manifestement vous hérisse; d) imperméabilité grandissante à la critique.

    2. Salut Dissonance. Merci de relever ce que le terme de communauté à de faux (je vais plus loin que vous à ce propos). Étrangement votre commentaire est passé, pas le mien, ce qui embraye sur le second point : quid juris? JA se veut l’incarnation surplombant du camp du bien, ce qui est juste ontologiquement et impossible et faux. Seul un collectif ( le contraire d’une communauté, mot gluant, donc néfaste, donc faux) le pourrait. Mais à) Techniquement pas possible; b) l’énergie nécessaire à l’agencement « blog de Paul jorion » est depuis longtemps dissipée, cad aussi à produit des effets. Nb : grosse cassure au moment des élections, trop d’errance + trop de mauvaise foi et de connivence dans la modération

  12. Je suis partant, mais alors un joli forum.
    Il faudrait envoyer un mail groupé à toutes les personnes qui pourrait s’en occuper et voudrais y participer. Un genre de forum avec plusieurs grands sujets concernant le raz-de-marée qui se pointe !

  13. Je vous donne mon avis : il faut changer le nom du blog, mais tout garder pareil, sauf le nom de domaine qui ne pourra plus être https://www.pauljorion.com/blog/

    Il faut trouver autre chose, car cela laisserait entendre que Paul cautionne tout ce qui s’y écrira, et puis il a besoin de son nom de domaine pour son propre usage.

    Et mettre tous les articles en archive, directement accessibles depuis ce nouveau blog, sans quitter ce nouveau domaine. A condition qu’il nous l’autorise, ça va de soi

      1. Oui, comme une nouvelle société, que l’on crée pour quatre-vingt dix neuf ans !
        Faut pas s’laisser désorienter…

      2. Concernant l’ergonomie, elle n’a eu de cesse de se dégrader, de même que les temps de réponse. On fait de l’I.A. toujours plus intelligente à ce qu’il parait, mais des sites internet qui reviennent progressivement au niveau de performance des années 90… Allez comprendre quelque chose, vous…

      3. @ Vincent Rey

        J’ajoute que ce nouveau blog, devrait garder la même esthétique, la même ergonomie, et Vincent, même si il est mauvais.

        On mesure la santé d’une démocratie à la place qui est alloué aux minorités. Les minorités ont toujours été protégé sur le blog de Paul Jorion, et c’est cet état d’esprit intelligent, ouvert aux autres, qui fait la force de cet endroit.

        Camarade Vincent, la question n’est pas la forme, l’esthétique ou l’ergonomie d’un forum, même si il est parfaitement légitime que tu puisses l’exprimer, la question centrale est le ciment d’une « communauté », pour quelle idéologie ?

        Nous nous sommes peu à peu rapprochés du blog de Paul autours de deux axes majeurs:

        – La propension du bonhomme à être ouvert aux autres, à partir du moment qu’ils ne sont pas franchement réac.

        – La couverture médiatique offerte à notre Cassandre préféré, sur la place publique le seul de toute façon.

        Mais le pluralisme d’idée ne suffit pas a créer une communauté, il faut du fond, il faut une idéologie positive.

        Croyant la crise aiguë et finale du capitalisme proche, orphelins, nous nous sommes tous engouffrés dans la brèche ouverte par l’ami Paul. Nous nous sommes rapprochés de ce blog, et pas un autre, parce que nous sommes tous peu ou prou sensibles au discours anti-capitaliste de Paul.

        Mais voilà les prédictions catastrophiques n’arrivent pas. Les banques centrales mènent un combat d’arrière garde qui retarde les échéances. De cette situation d’attente, du découragement, de la frustration, et une forte tentation à l’abandon.

        Je note que Paul Jorion se plaint beaucoup de la baisse de fréquentation du blog. Il en arrive même à croire que les « gens », finalement se précipitaient sur ses écrits, parce qu’ils sont fondamentalement vénaux. La crise ouverte n’arrivant pas, il n’y a donc plus d’urgence à visiter le blog pour savoir où il faut placer son pognon.

        Je pense que symboliquement ce fil et la teneur de ce qui ce dit, prouve que Paul se trompe sur le jugement qu’il porte vis à vis des visiteurs du blog.

        Fondamentalement nous sommes à la recherche de la vérité, et nous voulons savoir ce qui se trame derrière notre dos. Ce blog, comme le succès du net en général, marque une immense défiance du quidam moyen vis à vis de la bonne parole officielle, du politique.

        A mon avis le blocage aujourd’hui du blog, n’est pas d’ordre technique, ergonomique ou esthétique, il est d’ordre politique.

        Nous nous sommes retrouvés autours de Paul pour être des « anti ». Mais aujourd’hui de bas en haut, nous nous rendons bien compte qu’il ne suffit pas d’être « contre », il faut être « pour ».

        On ne fonde pas une idéologie sur un rejet mais sur un projet.

        Sans projet, sans idéologie, pas de communauté !

        Alors Vincent je sais pertinemment que le communisme n’est pas tout à fait votre tasse de thé . Vous en arriveriez même a écorner quel que peu la vérité historique et à dépeindre mes camarades comme le font les ennemis que nous avons en commun.

        C’est cette confusion idéologique qui créée de grandes difficultés politiques, et qui freine l’émergence d’une nouvelle communauté d’idée, et donc l’instrument de cette communauté d’intérêt, un nouveau blog, non seulement anticapitaliste, mais surtout positive, socialiste.

        Historiquement le Socialisme est reconnu dans le monde entier, comme un système économique et social devant à terme supplanter et dépasser le capitalisme.

        Dans ce grand courant idéologique du socialisme, cohabite une multitude de courant depuis toujours.

        Ne serait-il pas heureux que sous la présidence d’honneur du citoyen socialiste Paul Jorion, nous nous évertuons à créer un nouveau forum de discussion, ouvert à tous les intervenants qui se considéreront comme des socialistes, et non pas seulement des anticapitalistes ?

      4. Pour des raisons de com et pour rappeler d’où viendrait un nouveau blog peut-être.
        Pourtant, perfectionner une interface et rechercher le beau n’est pas une démarche si couillonne.

      5. @ Eninel
        « Le communisme n’est pas ma tasse de thé », c’est vrai, je me suis déjà exprimé là dessus plusieurs fois. Mon idéal de justice ne passe plus par le communisme, qui est pour moi une idéologie d’un autre âge. Suis-je mauvais pour autant ?
        Ce dernier point est ce qui m’inquiète dans le cadre d’un forum.
        Julien Alexandre n’a pas hésité à écrire récemment que si mes propos avaient pris place publiquement, et non pas dans le cadre des amis de Paul Jorion, il n’aurait pas hésité à les censurer.
        Je vous le dis franchement : je ne suis pas chaud pour intervenir sur un forum censuré.
        Par ailleurs on sait ce que sont les forums, lorsqu’ils ne sont pas bien modérés : ils deviennent rapidement le lieu où des gens anonymes trouvent distrayant de s’insulter, mais rarement de réfléchir.

      6. Vincent, puisque tu ne résistes pas à la tentation de venir m’accuser « publiquement » de censure, je ne résiste pas à la tentation de donner le contexte – en recopiant littéralement l’échange sur les ABPJ – afin que chacun puisse se faire sa propre idée de ce que tu appelles « censure » :

        Julien Alexandre dit : « La « science » du climat à travers une vidéo sur une chaîne youtube qui diffuse – entre autres joyeusetés « scientifiques » – du Michel Drac, les Bogdanov, Marie-France Garaud, Chamagne, Gérard Foucher, Pierre Jovanovic, j’en passe et des meilleurs ???

        Faut pas perdre son temps à répondre à des conneries pareilles. On serait sur le blog, ce serait parti à la poubelle en deux temps trois mouvements.

        Vincent Rey dit : « Julien, tu balayes tout ça d’un revers de main, tu es sûr de toi ? »

        Julien Alexandre dit : « Revers de main ? Nan, à la pelleteuse, direct. Je disperse, j’enfouis, je volatilise.

        En 12 ans d’édition de Wikipédia et 9 ans de blog, j’en ai débunké de la purée. Assez rapidement, on apprend à débusquer à des kilomètres à la ronde les patterns en place autour des « théories alternatives ». Tu parles d’un modèle scientifique prédictif… le mien marche à tous les coups. In-dé-mon-ta-ble.

        Je veux bien assumer toute la misère et la frustration de ceux qui n’auront pas eu voix au chapitre pendant toutes ces années où j’aurai assuré la modération du blog. Mais qu’ils sachent que j’en fais bien peu de cas, et l’immense majorité des lecteurs également, au regard de la qualité des commentaires que ce blog pourra s’enorgueillir d’avoir eue, sans doute comme bien peu d’autres sur le net.

        Et c’est pour moi une fierté.

      7. @Vincent Rey , Eninel :

        Pour illustrer votre début de débat ( à partir de 16’45 mais ce qui est dit avant n’est pas neutre ):

        https://www.franceinter.fr/emissions/le-grand-face-a-face/le-grand-face-a-face-17-decembre-2017

        Vision communiste , vision social – démocratie « réelle » , vision socialisme libertaire .(Badiou , Glucksmann , Polony ) .

        Visions présentes sur le blog avec quelques autres de droite ou extrême droite assumées ou pas , conscientes ou pas , le miracle ayant été de faire tant bien que mal cohabiter tout ça sous ( et grâce à ) la houlette souterraine et parfois mordante de la modération « féroce » .

        J’ai par ailleurs déjà exprimé ce que j’attendais de ce blog que je ne peux espérer dans une autre version .

      8. @ Vincent.

        Lorsque j’écris dans le dernier post à votre encontre que vous êtes « mauvais » , il y a de ma part de la taquinerie, au regard de nos échanges passés francs, mais évidemment en tant qu’ami du blog de Paul Jorion, vous n’êtes pas plus mauvais qu’un autre.

        Je vous prie de ne pas polariser sur cette bêtise de ma part.

        Lorsque vous semblez faire des reproche à Julien Alexandre sur le fait que ce monsieur, un autre ami, serait comme « censeur », le Samson des temps modernes, et que vous le faites sur le principe voulant que vous ne seriez pas « chaud pour intervenir sur un forum censuré. », comme j’aimerais que vous reconnaissiez que personne n’a le monopole d’écrire des bêtises !

        Julien n’a jamais censuré quoi que soit, il a modéré. Et je crois qu’il a occupé cette fonction ingrate avec toujours beaucoup de tact. Ce serait une grande chance à l’avantage du processus en cours, s’il se déclarait partie prenante du projet.

        Alors votre idéal de justice ( sociale ???) ne passe plus par le Communisme, soit.

        Personnellement je ne propose pas que ce futur forum soit un forum communiste, dans le sens où il me semble que la conscience collective a tellement reculé ces dernières décennies, il y a une telle confusion dans les idées et les doctrines connues, que c’est parfaitement illusoire de penser ouvrir une discussion large, sur un forum public, avec la certitude de chacun, que le but c’est d’aller vers une société sans classe sociale, société sans classe qui porte le nom de communisme.

        Par contre si vous ne voulez pas vous trouver sur un forum « …où des gens anonymes trouvent distrayant de s’insulter, mais rarement de réfléchir… » , alors bien plus que la question de la modération (problème mineur), la question de la raison d’être de cette « communauté », la question de l’idéologie à défendre, en opposition à une autre à pourfendre, est il me semble vitale.

        C’est bien connu, c’est lorsqu’il n’y a plus d’avoine que les chevaux se battent !

        Notre avoine à nous c’est l’idée.

        Et lorsque l’on se retrouve sans idées, parce que l’on veut embrasser trop d’idées, prêche bien celui qui prêche sans parti; lorsque l’on veut aller manger dans les écuries des autres, parce que l’on ne sait même plus où on habite; on prête fatalement le flanc à la chicane , et on s’attire l’ensemble des bourrins du net, ne recherchant dans leur oisiveté que la débauche facile, sur un forum ayant eut le grand tord d’être une maison de passage.

        Vincent, vous n’êtes pas communiste, mais êtes vous de gauche, êtes vous socialiste, foncièrement socialiste, dans le sens historique et idéologique du terme ?

        Le socialisme s’imposera graduellement par l’introduction dans la société capitaliste, sous la pression du mouvement ouvrier, de  formes de propriété qui la démentent et qui la dépassent, qui annoncent et préparent la société nouvelle, et par leur force organique hâtent la dissolution du monde ancien  affirmait Jean Jaurès.

      9. @Julien
        La modération d’un forum c’est indispensable. De là à museler la recherche de la vérité. On peut tous être qualifié de troll. Paul Jorion lui-même, ne pourrait-il être considéré par certains comme le Troll du capitalisme, ou de la finance ?
        Il en est des idées comme de la vie elle-même. Certaines idées peuvent être choquantes au départ, parce qu’elles sont nouvelles, l’idée de l’impressionnisme en art en est le plus bel exemple. L’idée de la possibilité d’un réchauffement climatique naturel, n’a pas passé ici la barre de la tolérance…ça a de quoi inquiéter.
        En 2005 je me suis battu (très seul je dois dire), contre la destruction d’un barrage mobile, j’ai été censuré de la sorte sur un forum de pêcheurs à la ligne, et la totalité de mes commentaires ont été effacés par ces prétendus défenseurs de la Nature, comme s’ils n’avaient jamais existés ! Le modérateur avait une tête de tigre, je m’en souviens encore ! Je ne crois pas avoir envie de m’exposer une nouvelle fois à ce genre de choses…

      10. @eninel
        Vincent, vous n’êtes pas communiste, mais êtes vous de gauche, êtes vous socialiste, foncièrement socialiste, dans le sens historique et idéologique du terme ?
        Il vous faut absolument une étiquette ?…comment pouvez-vous poser la question ? je suis antiraciste, je crois aux forces du marché, je crois en la science et en la technologie, je suis anticapitaliste mais pas anti-marché, je suis ici, sur le blog de Paul Jorion et je souscris à ses analyses…Appelez ça socialisme, si cela vous chante…nouveau socialisme plutôt…
        Mais j’ai mes règles : pas de haine, pas de revanche de classe, et aucune concession dans la recherche de la vérité.

      11. @ Vincent Rey.

        Et bien voilà, les choses ne vont-elles pas mieux lorsqu’elles sont dites ?

        Vous êtes socialiste, pour un nouveau socialisme du XXI siècle, au moins nous avons un plus petit dénominateur commun.

        « Appelez ça socialisme, si cela vous chante…nouveau socialisme plutôt »

        Vous vous plaignez qu’il faille des « étiquettes », mais oui Vincent, en politique, comme à la guerre d’ailleurs, il faut des signes de reconnaissance, sinon c’est le vrai bazar et la nuit les chats sont gris.

        Vous vous considérez socialiste, Manuel, Emmanuel, Jean Luc, et tant d’autres tordus, plus !

        Ça aide, croyez moi, de savoir en politique à qui on a à faire. Personnellement je ne veux pas perdre mon temps à discuter avec des individus qui sont entrain de pourrir d’avec le capitalisme.

        Sur ce blog, c’est vrai nous sommes dans le non dit et explicitement il n’est pas affirmé que nous sommes nous les intervenants, plutôt socialistes ( dans le sens large), plutôt de gauche. C’est la personnalité de Paul, les prises de positions, qui implicitement le suggère.

        Mais voilà, je crois comprendre qu’en début d’année prochaine, Paul veut prendre un peu de recul, et pour compenser ce manque, je crois nécessaire de travailler à une clarification quant au pedigree des futurs visiteurs du forum à venir.

        Le drôle dans cette affaire c’est que, vue le degrés de rejet du socialisme (au sens large) dans la cité, le simple faite de demander formellement à un quidam, son opinion sur la question, cela risque de dissuader nombres de dilettantes à venir pourrir nos débats.

        Alors va pour un blog-forum type : « quel socialisme pour le XXI siècle ? », « forum de discussion démocratique de toutes les sensibilités socialistes », « blog présidé par le citoyen d’honneur socialiste: Paul Jorion ».

      12. @julien
        Vincent, puisque tu ne résistes pas à la tentation de venir m’accuser « publiquement » de censure

        Non. Ce que je veux dire, c’est qu’il faut faire attention dans le cas du futur forum ou blog. Le travail de modération est indispensable, et il n’y a pas beaucoup de reproches à te faire. Cependant, dans le cas précis que j’évoque, tu faisais état de l’intention d’étendre le champ de ta modération à la recherche de la vérité, ça ce n’est pas possible…
        De plus les arguments que tu avançais, citant la chaîne youtube à laquelle était rattachée la vidéo que je citais sont excessifs. Paul Jorion vient de citer un article du Figaro sur l’industrie, je ne pense pas qu’il souscrit pour autant à toutes les analyses du Figaro. Je suis même sûr que non.

      13. Vincent, tu ne peux pas mettre sur le même plan le Figaro, qui est un journal écrit essentiellement par des journalistes, et un média ou un péquin lambda qui diffuse presque exclusivement des fachos, des fadas et des théoriciens du complot.

        Ce relativisme tout azimuts doit être combattu. Tout ne se vaut pas, non.

      14. Certes, mais si un pékin Lambda a mis sur sa chaîne la vidéo d’un scientifique, est ce que cela discrédite nécessairement les propos de ce scientifique ? VC qui intervenait sur cette vidéo a été reçu par l’Académie des Sciences…c’est un savant, que ses hypothèses te plaisent ou non.

      15. J’vais plus perdre de temps avec ces idioties Vincent. Tu veux mater ta chaîne à gogols confusionnistes, y a pas de problèmes, du moment que tu la tiens éloignée du blog. Point barre.
        Si tu veux faire du confusionnisme avec ton Courtillot et ses autres ânes bâtés qui font des erreurs de débutant, y a d’autres crèmeries.

      16. Mais je ne regarde pas cette chaîne ! C’est toi qui m’en a appris l’existence ! Bon coupons là…ça n’a rien à faire dans les commentaires du blog.

  14. « Que va devenir la Communauté ? … ouvrir un forum de discussion ».
    Je me disais aussi : quelle est la question de départ, le problème ?
    Et puis : quel est l’objectif ?
    Or je vois surtout des questions techniques.
    JE pense qu’il faut d’abord s’ inquiéter de contributions valables (selon quels critères) quitte à laisser les commentaires pour plus tard ou à la discrétion de l’auteur de la contribution.

    1. Pouvons nous définir la Communauté ? Certains verront « Les Amis de Paul Jorion », d’autres « le spaghetti du Vicomte », d’autres rien d’autre que le forum comme une auberge espagnole.
      Donc la Communauté, il faut la construire, elle était susbsumée par la présence et l’autorité de Paul (qui refusait parfois des contributions), et un modérateur — je ne vous connais pas, Mr J.A. — qui élaguait le pire..
      Pouvons-nous définir le projet de la Communauté ? Peut-il tenir en l’absence de Paul ? Allons nous faire de la Prospective ? politique, économique, sociologique, financière ? En refusant histoire, anthropologie, fiscalité, ou non ? Allons nous l’organiser et la structurer, cette prospective, ou laisser le tout venant venir ? Allons nous payer F. Leclerc ?
      (F Leclerc, et le site c’est 850 € par mois, 10.000 par an, soit 850 coopérateurs à 10 euros par mois… ).
      Tout cela pour sortir le schmilbilick du flou. Qui prolonge ?

    2. Exactement : la qualité des contributions est le point le plus important.
      Secundo, il serait pour moi idiot, de séparer la communauté du blog de Paul Jorion, dudit blog. Comment les gens feront-ils le lien ?

  15. si le blog devient un musée, il faudra que Julien s’amuse, sans la communauté, sa muse …
    on peut aussi se retrouver sur le divan de Paul… à gérer le transfert.

  16. Pour des raisons de discrétion je ne suis pas chez facebook, ni client des réseaux sociaux, je participe aux blogs spécialisés en Amérique du nord, en Angleterre et dans les pays germanophones. Le blog de Paul Jorion est le seul blog en France auquel je participe occasionnellement; je le trouve particulièrement intéressant, il traite parfois des sujets qui m’intéressent.
    Le problème d’un blog c’est le niveau et de maintenir un bon niveau. De nombreux blogs en France sont d’un niveau déplorable, du blabla banal, populacier et souvent teinté d’un langage extrêmiste.
    Je pense que le blog de Paul Jorion mérite la continuité. Plus que jamais faut-il lutter pour un « meilleur monde », plus juste, plus équitable. Il faut être modeste: un blog comme celui-ci est un pavé pour bâtir une cathédrale, pas plus. Mais c’est déjà ca.

  17. Ce blog fut un moment de grande lucidité, la suite sera dramatique et hors écran si j’ai bien compris. Les jeux sont faits. Rien ne va plus.
    Hélas, Homère cessa sa narration et les Dieux déclenchèrent leur colère. Vous me manquerez terriblement.

  18. Macron et Hulot entendaient parler des vraies affaires concernant le climat, convoquant oligarques et ploutocrates de tout crin. Aussi pour bien se faire comprendre ont-ils coiffé leur événement d’un titre tout approprié pour la capitale française, le « One Planet Summit ».

    Toute cette racaille issue des milieux financiers parle la langue de l’argent des « too big to fail », mais ils feraient mieux de lire le livre d’un américain de naissance qui lui a écrit en français un ouvrage qui restera une véritable réponse à leur charabia, « Trop tard la fin d’un monde et le début d’un nouveau » de Harvey Mead (édition Écosociété). C’est aussi le livre que je vous invite à offrir à tous ceux et celles qui cherchent à comprendre vers où nous mènent ces capitalistes qui ne carburent qu’au « business as usual ».

    Car il ne faut pas être dupe de leurs manœuvres visant à nous dorer la pilule. Le système économique sur lequel ils surfent nécessite une croissance soutenue qu’ils ne mesurent qu’en dividendes sonnants. Mais cette croissance exponentielle réclamerait cinq planètes pour étendre le mode de vie des seuls Canadiens. Or sur une planète limitée, on ne peut exiger un monde sans limites. D’ici peu, les limites nous rattraperont comme le prévoyait il y a de ça plus de 45 ans « The Limits to Growth ». Mais ces banquiers incapables d’envisager un danger dont ils ne voient pas l’imminence ont poursuivi leur danse financière, se moquant des scientifiques.

    Il est désormais trop tard pour que leur monde fondé sur faire de l’argent avec de l’argent survive, car comme le disait naguère un chef cri plus sage qu’eux: « Quand vous aurez coupé le dernier arbre, pêché le dernier poisson et empoisonné la dernière rivière, alors seulement vous rendrez-vous compte que l’argent ne se mange pas ».

  19. Cela fait seulement une petite année que j’ai découvert le blog, la communauté, comme vous dîtes. Je le consulte régulièrement, partage certains de ses articles avec des amis, famille… J’ai comme beaucoup je pense, besoin de la lucidité, la vision, les analyses et les questionnements des différentes personnes qui publient régulièrement leurs articles ici. Tout cela me manquera énormément et la presse à elle seule ne va pas me suffire… Merci d’avance à celles et ceux qui trouveront un bel ailleurs pour héberger les idées, les échanges d’une communauté que j’imagine toujours aussi avide de pensées humanistes, politiques, économiques, sociales, environnementales, culturelles… Avide d’appels à l’action locale ou plus élargie !
    Une communauté où on se reconnaît, ça fait du bien quand même, et qui reste ouverte aux nouvelles et nouveaux venus (je suis bien arrivée comme ça).
    Mes compétences ne me permettent pas de vous proposer mon aide technique mais sachez que vous avez tout mon soutien et je suis vos démarches pour nous retrouver dans l’avenir !

  20. Je suis intéressé par la suite, évidemment, ceci dit, aux nostalgiques, j’ai envie de dire qu’on peut largement estimer que le BPJ s’est reproduit, qu’il a fait des petits, et qu’il n’y a pas de raison de regretter quoique ce soit.
    Merci tous, ce petit espace de reflexion m’a accompagné de façon toute à fait précieuse. J’ai toujours regretté d’être trop loin géographiquement de Vannes ou de Bruxelles pour voir quelques uns en vrai, sauf Ecodouble à NDDL….mais je ne désespère pas !

    A bientôt !

  21. Je suggère de faire en sorte que le Blog de Paul Jorion puisse être réanimé à tout moment, si quelque chose de grave survient.

    Si l’on se soucie d’un travail en profondeur sur la diffusion des idées dans la masse de la population, et d’un déplacement salutaire de la doxa, alors, il faut considérer les pics de fréquentation qu’a connu le blog comme quelque chose de précieux, qu’il serait dommage de laisser se perdre. Pour ceux qui se diront fébrilement, un jour prochain « Tiens, qu’est-ce qu’en dit Jorion ? », il serait dommage de trouver porte close.

    La structure qui prendra la suite devrait être structurellement conçue pour pouvoir basculer dans le mode Blog en cas de nécessité, et s’y référer facilement le reste du temps (une machine à deux vitesses, en quelque sorte).

    Nous pouvons tous comprendre les raisons de Paul, mais je ne peux pas m’empêcher de penser que le « prophète de 2005 » aura fermé boutique juste avant la deuxième vague d’opportunité pour le métier de prophète ! 😉

  22. Qu vont devenir les articles du blog?
    Seront-ils toujours accessibles à leur ancienne URL?

    Si non, j’en ai à peu près 600 à récupérer pour les stocker, car ils me servent de support pour la réflexion et depuis près de 10 ans… Pas sûr d’en avoir le temps d’ici la fermeture.

  23. Avant que le blog ne disparaisse, il reste un peu de temps à Paul Jorion pour nous éclairer sur son prochain cycle…
    Paul Jorion nous donne une piste, avec un large sourire: l’installation sur d’autre(s) planète(s). (« Le temps qu’il fait, 15/12/2017 »).
    Sans aucun doute, l’IA sera nécessaire. Mais il se pose quand-même quelques questions, car il faudra quitter notre système solaire, même si nous devons nous cantonner à notre galaxie.
    Se pose donc la question du temps, de la vitesse…
    A moins que…
    à moins qu’il faille explorer cette autre piste:
    https://www.pauljorion.com/blog/2017/12/12/les-transhumanistes-et-lequivalent-dune-ame/
    piste glissée dans la seconde partie: « l’âme » ?
    Elle serait affranchie des contraintes de temps et alors pourrait se transférer instantanément sur une autre planète (qui devrait devenir, autant que possible, un paradis)…
    A moins que, autre… ?
    A moins que… blague ?

    Merci Paul Jorion des quelques lumières que vous voudrez bien nous confier, nous évitant de nous fourvoyer 😉

    1. Mououais …

      On peut se demander pourquoi une IA qui serait assez futée pour nous autoriser une vie idéale sur une planète « ailleurs » , ne serait pas assez futée pour nous aider à réparer les dégâts « ici » ( ce qui est par ailleurs sans doute plus aisé que de savoir ce que c’est qu’une vie idéale ).

      La vie idéale , c’est l’éthique ?

      Mais laquelle ?
      Bourgeoise ?
      « Appliquée »?
      « Des affaires » ?
      « Biomédicale »?
      « Commerciale » ?
      « Industrielle »?

      Quand l’éthique court après l’IA , je crois que je préfère « faire la course » ici , mais je ne risque pas d’être pris de vitesse !

      1. @Juannessy
        « … une IA qui serait assez futée …  »
        Heureusement que vous êtes là pour poser la bonne question !
        Je me sens moins seul pour espérer une réponse…

      2. Juannessy

        … mais qui peut le plus, peut le moins !

        A vrai dire l’idée d’aller déménager sur un autre système planétaire m’intéresse si peu, et me semble si peu plausible, que lors d’une discussion contradictoire hors blog avec un ami, j’ai zappé le lien entre IE et « aide au déménagement », mon attention ayant été surtout concentrée sur l’exposé limpide de Paul à propos du mécanisme selon lequel l’IA peut permettre aux humains d’apporter des idées et solutions nouvelles en tant que ces IA sont capables de parcourir tout leur réseau mnésique sans blocages, contrairement à nous.
        En cela l’IA est un arfefact de plus que l’humanité se donne à elles-même pour, le cas échéant, se perfectionner, ce qu’elle doit faire si elle veut survivre étant données les conditions de plus en plus dégradées de notre existence sur Terre.

        L’éthique n’intervient que dans un second temps, pour accepter, ou non, les solutions proposées par les machines disposant d’IA. L’éthique c’est donc précisément cette capacité d’adhésion ou de refus devant des possibles, qui ressortit à la philia, laquelle peut aussi bien, c’est vrai, concerner des collectivités limitées comme celles que vous avez citées, et donc pour des buts limités, et parfois mêmes peu louables, que la société société humaine dans son ensemble. Reste à savoir si les humains trouveront une philia à la hauteur de l’enjeu de la survie.

        En fin de compte, il s’agirait de s’adresser à des machines intelligentes, comme « partenaires », et non comme maîtres, pour trouver la sagesse qui nous manque aujourd’hui collectivement.

      3. Pierre-Yves Dambrine :

        Nous sommes au moins deux (ça n’est pas la première fois que nous sommes en phase d’ailleurs!) à partager cette « vision » sur la relation de ce que nous sommes avec nos artefacts .

        Si l’on désigne de la même façon artefact et technologie , je me retrouve d’autant plus dans votre propos , pour avoir souvent cité Herbert Marcuse ( l’homme unidimensionnel) et Jean Cazeneuve (l’ethnologie ).

        Si j’en reste à mes seuls derniers pitons d’escalade , j’aimerais bien que « l’artefact » , si c’en est bien un ,car la bête est encore sauvage et mal connue , m’aide à faire fonctionner ensemble les quatre temps de mon moteur préféré .(cf aussi mes premiers jets dans le billet « une utopie réaliste » )

        J’ai parfois le vague sentiment que c’est ce réglage des pistons que l’on pourrait appeler l’éthique , mais que pour l’élaborer , certains sont tentés de plus faire confiance à l’IA qu’à la démocratie , lui confiant les habits conjoints du prince et du philosophe .

        « Liberté , Egalité , fraternité étendue au vivant  » .

        A + , c’est pas trop confortable aujourd’hui .

  24. Ugh !

    Encore une fois comme depuis toujours, Grand Sage, Ancien, va bientôt partir. Tribu triste et esseulée se cherche succédané pour continuer voyage tranquille.

    Graine plantée dans chaque esprit germera ou ne germera pas. Constituer autre tribu pour continuer l’essaimage est plus profitable que garder sous le boisseau la lumière. Rappel des Principes évidents : Système Terre fermé, Soliton encours, Bienveillance et Amour nécessaire.

    Petit Padawan doit maintenant accomplir sa transformation en Jedi et aller dans le Monde.

    Ugh !

  25. Bonjour à tous,
    Je comprend très bien les désidératas de Monsieur, Jorion dans cette dernière étape de son parcours et après son travail remarquable et de longue alène qu’il a pu accomplir et nous faire bénéficier. Cependant, je suis triste à l’idée de savoir ce site disparaitre.
    Au delà du fait que Paul Jorion ne tienne plus les rennes de ce site à partir du fin février prochain, je me demande s’il ne serait-il pas possible que le site perdure à la consultation du public car ce qu’il contient en nombre d’articles depuis le début est une mine d’enseignements, particulièrement pour des personnes, comme moi-même, que se trouvaient si ignorant en matière d’économie, finance, et bien d’autres approches que le génie de ce site à su mettre à notre disposition.
    Il y a encore quelques jours, j’ai relisais quelques pages remontant aux premiers articles proposés à la lecture par ce blog. Non seulement j’appréciai encore la façon dont P.J. explique certaines choses dans un langage simple et compréhensible pour les néophytes mais encore, je me disais aussi qu’il serait vraiment désastreux de voir disparaitre cette merveilleuse bibliothèque d’articles à la portée du grand public.
    Si je pouvais vous faire une seule supplique ça serait de laisser ces pages exister à la consultation de tout à chacun tout en explicitant que depuis février 2018 il n’y a plus des apports nouveau de Monsieur Paul Jorion.
    Mais de tout cœur, s’il vous plait, ne détruisais pas cette formidable bibliothèque qui pourra, j’en suis convaincu, rendre encore un service culturel d’instruction et de formation pour tant des personnes qui désirent se cultiver en sortant des chemins battus et en prenant de la distance par rapport aux idéologies dominantes du moment.
    Je vous le dis encore, il serait un « crime intellectuel » de voir disparaitre l’archive de ces pages avec sa chronologie alors qu »elles proposent de parcourir une décennie d’événements historiques presque jour après jour.
    Réinventer un autre mode pour que cette communauté perdure et survive dans la recherche et la compréhension des faits sociaux et économiques pourquoi pas. Qu’il soit un forum ou autre peu importe, mais encore une fois, ne nous prive pas, s’il vous plait, de cette formidable bibliothèque sans égal à ma connaissance, sur l’Internet, français.
    Merci à vous Monsieur, Jorion , ainsi qu’à tous vos collaborateurs de tout ce que vous nous avez appris.

    1. « … depuis février 2018 il n’y a plus d’apports nouveaux de Monsieur Paul Jorion »

      Ce que j’ai dit c’est que le blog redeviendrait ma page personnelle : il n’aurait plus comme apports nouveaux que mes billets. C’est donc le contraire de ce que vous dites.

      1. Comme disait Leonardo Cremonini avec sa voix qui roulait les rrrr, « toutes les oeuvrrres doivent mourrrrrir ».

        Si une personnalité forte ne prend pas la relève, le blog s’étiolera.
        Vouloir prolonger l’esprit Paul Jorion, c’est affaiblir la relève.
        Il existe forcément un blog après le blog Paul Jorion.
        Il suffit d’extraire et de préserver les quelques principes qui ont assuré la survie de ce blog qui a totalement échappé à ce qui l’a guidé au départ.

        Pour la suite, la tâche des orphelins sera difficile sauf si l’un d’entre vous, reconnu par ses pairs, assume la suite, quitte à infléchir la ligne directrice mais sans concession sur les principes qui ont fait le succès de ce blog.

        Mes remerciements à la modération qui nous a évité de tomber dans la médiocrité. Bravo.

    1. Editorialiste a RT, Redacteur en chef au Gorafi, Correcteur a Fluide Glacial, Contrebandier dans l’archipel des Moluques,
      Assistant du Pere Noel, chef du SPECTRE.

  26. Ach, mais voui, ça me revient… Ces grosses fortunes « de gauche » qui s’adaptent à la mondialisation… Quasi « Anges Elus ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.