Obama : mieux vaut tard que jamais…

On aurait aimé que Barack Obama prononce un discours authentiquement présidentiel durant les 8 ans de sa présidence. Ça n’a pas eu lieu à l’époque. Ça a eu lieu pour la première fois aujourd’hui. On me pardonnerait d’exprimer un regret, mais ce serait indigne du *seul Blog optimiste du monde occidental*, je dirai plutôt : « Bravo ! Mieux vaut tard que jamais ! »

Partager :

Université catholique de Lille, ETHICS, Cycle de 6 visioconférences : L’Après-Covid 19, 5. L’Europe et la France, le 21 octobre 2020

1. La pandémie, le 16 septembre 2020

2. L’économie, le 30 septembre 2020

3. L’environnement, le 7 octobre 2020

4. La géopolitique, le 14 octobre 2020

Partager :

Covid-19 : Chronologie du 16 mars à aujourd’hui, par Ilicitano

La deuxième vague a envahi l’Europe
16 mars :
– accélération de la pandémie
– la façon de réagir en Chine
– les images en boucle de la Lombardie et Bergame.
– notre inexpérience et notre impréparation face à ce type de situation
La population est prête.
On confine.
Ça marche

11 mai : on déconfine progressivement.
Continuer la lecture de Covid-19 : Chronologie du 16 mars à aujourd’hui, par Ilicitano

Partager :

Illustrations de ma vidéoconférence L’Après-Covid 19 – 5. L’Europe et la France, le 21 octobre 2020

J’ai fait référence à divers documents durant ma vidéoconférence L’Après-Covid 19 – 5. L’Europe et la France, les voici.

Le Monde, Covid-19 : la France jugée en « position intermédiaire » dans sa gestion de la crise sanitaire, le 14 octobre 2020

Autre indicateur intéressant, créé par le groupe de recherche de la mission : le nombre de jours passés au-dessus du seuil de un décès de patient atteint de Covid-19 par million d’habitants. Cet indice « permet d’approcher à la fois la sévérité de la crise dans le pays donné et l’efficacité des politiques mises en place pour diminuer son impact », soulignent les auteurs.

Continuer la lecture de Illustrations de ma vidéoconférence L’Après-Covid 19 – 5. L’Europe et la France, le 21 octobre 2020

Partager :

Covid-19 : Accélération des entrées en réanimation (le point), par A113

courbe bleue : hausse nette de la vitesse d’admission en réanimation ++.

courbe rouge : baisse brutale de la décélération (donc du contrôle) du processus épidémiologique (qui est la courbe « inversée » de l’accélération , présentée ainsi pour que ce soit  plus lisible , sinon les deux courbes se chevaucheraient)  .

Partager :

Université catholique de Lille, ETHICS, Cycle de 6 visioconférences : L’Après-Covid 19 – 5. L’Europe et la France, aujourd’hui mercredi 21 octobre 2020 à 16h00

Cinquième visioconférence.

L’Europe et la France. Les nations se seront découvertes trop dépendantes vis-à-vis de l’étranger et se replieront sur elles-mêmes. Les soucis des populations : « Fin du monde, fin du mois » auront été exacerbés en s’additionnant. La nécessité s’imposera d’inscrire l’État-providence dans la constitution et de faire dépendre la mobilisation des ressources de cet impératif essentiel.

Aujourd’hui mercredi 21 octobre de 16h00 à 17h30. Trente minutes de dialogue avec la salle (virtuelle). C’est gratuit.

Vous pouvez vous inscrire ici.

[Chuchoté] : Si vous arrivez à la dernière minute : voici le lien.

Au 20 octobre, la première séance du cycle, 1. La pandémie, a été vue en direct et sur YouTube, 2.344 fois. La deuxième séance du cycle, 2. L’économie, a été vue en direct et sur YouTube, 1.858 fois. La troisième séance du cycle, 3. L’environnement, a été vue en direct et sur YouTube, 1.700 fois. La quatrième séance du cycle, 4. La géopolitique, a été vue en direct et sur YouTube, 1.278 fois.

Partager :

La Banque Centrale Européenne prend conscience de l’importance des enjeux !

Tout n’est pas perdu : la Banque Centrale Européenne prend conscience des enjeux.

Extrait d’un entretien dans le journal Le Monde : Christine Lagarde : « Les nouvelles restrictions pèsent sur la reprise », le 19 octobre 2020 :

La BCE doit-elle contribuer à la transition écologique ?

[…] C’est une question fondamentale, et je vais tenter d’entraîner le Conseil des gouverneurs à au moins accepter de s’interroger sur l’action légitime d’une banque centrale pour participer à la lutte contre le changement climatique. […] Nous devons prendre en compte les questions climatiques, car elles ont un impact sur la stabilité des prix, notre mandat premier.

Non, le Blog de PJ n’est pas Le Gorafi, je vous assure que c’est vrai. Les bras vous en tombent ? Rassurez-vous, c’est le cas pour moi aussi !

Partager :

L’éducation nationale devra bouter les parents hors de l’école ! par JeNeSauraisVoir

Sans doute les personnes d’un certain âge se souviennent-elles de parcours scolaires – le leur ou celui d’un camarade – effectué pour ainsi dire sans les parents ? C’est ce que j’ai vécu moi-même comme écolier dont les ascendants ne savaient ni lire ni écrire. Pour autant, ils se sont montrés extrêmement concernés par le parcours scolaire de leurs rejetons, ne manquant jamais l’occasion de nous rappeler de nous comporter à l’école comme il est attendu de nous ! C’est sans doute la raison pour laquelle j’ai tendance à la ramener quelquefois devant ce que je considère comme un excès de proximité entre l’école et les parents.

Continuer la lecture de L’éducation nationale devra bouter les parents hors de l’école ! par JeNeSauraisVoir
Partager :

ATTENTION : ÉCOLE EN DANGER = RÉPUBLIQUE EN DANGER !, par Danièle Hainaut

Le terrible drame de Conflans-Ste-Honorine doit sonner l’alarme chez tous les républicains ! Un professeur qui ne faisait que son métier et « tout » son métier d’éveilleur de l’intelligence et de formateur de la conscience civique de ses élèves a été mis au pilori sur les réseaux sociaux par des parents voulant purement et simplement son « élimination ». Peut-être n’exigeaient-ils qu’une sanction administrative (ce qu’ils plaideront sans doute), mais un coutelas dans les mains d’un exalté fanatisé a commis l’acte définitif d’effroyable barbarie dont ils rêvaient et dont ils sont les vrais instigateurs.

Continuer la lecture de ATTENTION : ÉCOLE EN DANGER = RÉPUBLIQUE EN DANGER !, par Danièle Hainaut

Partager :

Les conflits des dieux n’ont pas de solution du point de vue de l’homme, par Zhou JianMing

Zhou JianMing est un philosophe chinois. Le texte qui suit date de 2015.

Le drame qui a frappé « Charlie Hebdo » à Paris le 7 Janvier 2015 a choqué le monde entier. Comme les attentats du 11 Septembre 2001 aux États-Unis, il ne peut pas être interprété simplement comme un conflit entre les hommes. Les deux événements ne peuvent pas être exclusivement réduits à leurs dimensions politique, économique et morale. Ils se situent à un niveau différent. Lorsqu’il s’agit d’un conflit politique comme par exemple une opposition idéologique, ou d’un conflit économique comme la lutte pour une prépondérance commerciale, on peut parler d’un même niveau, car dans ces deux cas seuls les hommes sont impliqués. Pour les deux événements qui nous occupent, il y a une dimension religieuse qui intervient. Ici, l’extrémisme religieux qui a armé les bras des terroristes vise en réalité le système démocratique, celui qui est garant de la liberté d’expression en général et de la presse en particulier pour les événements du 7 Janvier 2015 en France et de l’économie de marché pour ceux de Septembre 2001 aux États-Unis. On n’est plus vraiment dans un conflit traditionnel entre religion et politique à l’intérieur d’un même modèle culturel. Ici, ce sont deux modèles culturels qui se trouvent confrontés, l’un séparant nettement le politique et le religieux, alors que dans l’autre le politique et le religieux sont étroitement imbriqués. Quand des innocents sont tués, la France dit d’une même voix « Nous sommes tous Charlie ». Le monde entier devrait se sentir concerné, car c’est l’être humain dans sa totalité qui est en question. Les conflits religieux qui sont du ressort de la foi ne sauraient être résolus par la seule raison humaine.

Continuer la lecture de Les conflits des dieux n’ont pas de solution du point de vue de l’homme, par Zhou JianMing
Partager :

Quelle différence entre le Fonds Monétaire International, la Banque Mondiale et moi ?

Quelle est la différence entre les politiques économique, monétaire et fiscale que recommandent le Fonds Monétaire International, la Banque Mondiale et moi ?

Aucune : nous préconisons exactement la même chose !

Y a-t-il toutefois une différence ? Oui : depuis 2007, le FMI et la Banque Mondiale n’ont pas cessé de changer d’avis sur tout et n’importe quoi, reconnaître les bourdes monumentales qu’ils ont commises, etc. alors que je n’ai fait depuis cette époque dans mes chroniques dans Le Monde, L’Écho et Trends-Tendances qu’étayer davantage, illustrer par de nouveaux exemples tirés de l’actualité, les politiques économique, monétaire et fiscale que je prône imperturbablement depuis bientôt quatorze ans.

Merci à ceux qui m’ont donné la parole et me la donnent toujours : je suis fier qu’ils n’aient jamais eu à rougir de me l’avoir donnée !

==================================
Le Monde : Le FMI prévoit une reprise économique mondiale « longue et difficile », par Julien Bouissou, le 13 octobre 2020

The Financial Times : Global economy: the week that austerity was officially buried. The IMF and World Bank are urging richer countries to spend their way out of the pandemic, although some developing nations face cuts, par Chris Giles, le 16 octobre 2020

Partager :

*Le seul Blog optimiste du monde occidental*