Quinzaines, Les deux manières d’être un Homme pour un fils, le 1er février 2019

Ouvert aux commentaires.

Les deux manières d’être un Homme pour un fils (texte complet)

Chacun connaît sans doute le fameux poème de Rudyard Kipling intitulé « If… », publié en 1895, traduit en français sous le titre de son dernier vers : « Tu seras un homme, mon fils ». Mais connaissez-vous celui-ci ?

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,

Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Et si tu peux aimer tous tes amis en frère,
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,

Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,

Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un homme, mon fils.

Il s’agit là précisément de « Tu seras un homme, mon fils » de Kipling, direz-vous, ou en tout cas d’une partie du poème ! Eh bien non, aucun de ces vers, si ce n’est le dernier, n’apparaît chez Kipling : ce sont autant d’ajouts inédits de la plume d’André Maurois, « traducteur » du poème en français dans un ouvrage de 1918, Les Silences du colonel Bramble, au quatorzième chapitre duquel son auteur explique ce qui suit : « Ce soir, tandis que sévit le gramophone, je m’efforce de transposer en français un admirable poème de Kipling. » Il s’agit de « If… » bien entendu, mais « transposition », en effet, plutôt que « traduction », et « exubérante » puisque le volume en a été doublé. Traduttore, traditore, dit-on, et ici nous sommes tout particulièrement bien servis ! 

Que reste-t-il du poème, une fois retiré ce supplément dont nous a gratifié Maurois ? Le voici : Continuer la lecture de Quinzaines, Les deux manières d’être un Homme pour un fils, le 1er février 2019

2Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Je ne vais pas dire ce que j’en pense…

Ouvert aux commentaires.

Mea culpa : j’ai affiché ici initialement une vidéo se présentant comme une « résumé » de l’exposé de Laurent Alexandre mais qui n’en était en fait qu’un montage tendancieux. L’honnêteté m’oblige à la retirer pour afficher à sa place l’exposé complet.

6Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les lobbies et nous

Ouvert aux commentaires.

Une discussion ayant démarré au sein de Place Publique – Morbihan sur l’opportunité de consacrer ou non un débat aux lobbies, j’ai répondu ceci à mes petits camarades :

En 2 mots, quand je dis que la question des « lobbies » est plus complexe que « nous contre les lobbies ».

Autrefois il y avait déjà « nous contre l’État ». L’État était très fort et pouvait à la fois exercer sa force sur nous et assurer notre protection. Les États devaient composer entre eux. Quand ça ratait, il y avait la guerre.

Maintenant il y a des firmes qui sont aussi fortes que des États et peuvent exercer leur force sur nous et assurer notre protection. Les États doivent toujours composer entre eux ET maintenant aussi avec les firmes. Quand ça rate, il y a la guerre.

Je crois que quand nous parlons de « lobbies » nous cherchons maladroitement à dire qu’il y a la guerre entre une firme et nous.

Disons : « M…o (B…r) nous a déclaré la guerre. Défendons-nous, organisons la résistance et arrêtons les collabos et les profiteurs de guerre parmi nous ».

C’est plus clair que de parler de « lobbies ». Les lobbies sont le corps diplomatique : les ambassadeurs, les consuls, des firmes. Le problème n’est pas que les firmes aient un corps diplomatique, c’est que certaines nous aient déclaré la guerre et qu’il y ait des collabos et des profiteurs de guerre parmi nous.

Dis comme ça je crois que tout le monde comprend. On découvre malheureusement aussitôt que le problème n’est pas l’existence d’un corps diplomatique des firmes mais le nombre parmi nous de collabos et de profiteurs de guerre des firmes nous ayant déclaré la guerre.

14Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Amazon.com Inc. vs. The Trump Organization, le 10 février 2019 – Retranscription

Retranscription de Amazon.com Inc. vs. The Trump Organization, le 10 février 2019.

Bonjour, nous sommes le dimanche 10 février 2019 et, aujourd’hui, je vais vous parler d’une affaire qui, en fait, a éclaté avant-hier. J’ai hésité à vous en parler hier. J’ai voulu lire davantage ce que l’on en disait tout autour et, en particulier, un document produit par M. Jeff Bezos, le patron de la compagnie Amazon et également d’une autre compagnie qui s’appelle Blue Origin, dont je vous parlerai également. J’avais appelé ma bande-annonce, où je disais que j’en parlerais sans doute plus tard dans la journée hier ou aujourd’hui, j’avais appelé ça « The Trump Organization vs. Amazon.com Inc. », l’organisation Trump contre la compagnie Amazon. Pour ma vidéo, je vais inverser le titre, je vais appeler ça « Amazon.com Inc. vs. The Trump Organization » et vous allez voir pourquoi.

Continuer la lecture de Amazon.com Inc. vs. The Trump Organization, le 10 février 2019 – Retranscription

5Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Mon activité de chroniqueur

Je rédige des chroniques mensuelles pour L’Écho et Trends-Tendances en Belgique, pour La nouvelle Quinzaine littéraire en France, provisoirement ou non rebaptisée Quinzaines, selon ce qu’en décidera la justice, et jusqu’à hier, pour le quotidien Le Monde toujours en France.

Le même texte était publié par Le Monde et L’Écho, la réalité pour les chroniques étant que les presses nationales sont de fait étanches étant à peine ou pas du tout lues en-dehors des frontières nationales. Et voici l’excellente nouvelle pour la presse française : je continuerai à rédiger mes « chroniques du Monde » à paraître dans L’Écho mais un autre organe de presse français (suisse, québécois…) pourra s’offrir de publier celles-ci.

Que cet organe de presse clairvoyant n’hésite pas à me contacter !

8Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Grammy du meilleur album

Je vous connais, vous vous êtes dits : « Ouf ! Jorion est tellement occupé qu’il n’a même pas remarqué que le Grammy du meilleur album est revenu à une reine du style Country : à « Golden Hour » de Kacey Musgraves ! On l’a échappé belle ! »

Mais non chers Amis, comment voulez-vous que cela m’ait échappé ! J’attendais simplement que votre attention s’assoupisse, j’attendais la tombée de la nuit !

Ce morceau-ci est un peu plus ancien (2013). Nous parlions hier – avec un pincement de nostalgie – du splendide désert autour de Palm Springs où la vidéo a manifestement été tournée.

2Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Monde / L’Écho – Les valeurs contre la valeur, le 11 février 2019

Ouvert aux commentaires.

Dans Le Monde : « De la valeur de marché à la tragédie des communs »

Dans L’Écho : Quand la valeur doit laisser la place aux valeurs

[J'apprends à l'instant par un coup de téléphone que cette chronique dans Le Monde sera ma dernière : un courrier m'est adressé qui m'expliquera la suppression du cahier Économie en raison du coût du papier].

En novembre 2013, le comité pour les affaires économiques et monétaires du Parlement européen mit en accusation la Troïka, dont les trois composantes sont la Commission européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international. En cause, la politique drastique d’austérité imposée à la Grèce. 

Les parlementaires et les experts présents furent ulcérés par la mauvaise foi flagrante des représentants de la Troïka dans leurs réponses aux questions posées. Des grondements s’élevèrent même de l’hémicycle à plusieurs reprises. Ils mentaient, mais avec maladresse, trahissant ainsi leur malaise. Convoqués pour expliquer comment ils envisageaient les enjeux d’un monde humain axé sur des valeurs, ils n’avaient à opposer à leurs accusateurs que la valeur nue : la logique froide d’un monde sous l’empire seul de sommes d’argent.

Continuer la lecture de Le Monde / L’Écho – Les valeurs contre la valeur, le 11 février 2019

44Shares
Recommandez par mail Recommandez par mail

*Le seul Blog optimiste du monde occidental*