ANGELA MERKEL A MARQUÉ LE POINT, par François Leclerc

Billet invité.

Le Congrès extraordinaire du SPD a approuvé la poursuite des négociations avec la CDU et la CSU. Avec 362 voix sur 642, Martin Schulz l’a emporté d’une courte majorité en utilisant la perspective de nouvelles élections – et d’un nouveau désastre – comme d’un repoussoir. Au centre du jeu, la chancelière va pouvoir jouer sur les deux tableaux, le SPD d’un côté, l’aile droite de la CDU de l’autre, en jouant les arbitres.

Partager :