45 réflexions sur « Vidéo – Le monde change rapidement »

  1. Bonsoir à tout le monde,
    Considérant que les élus de l’Aquitaine sont hors sujet pour le bien être des habitants,
    Y aurait il une personne qui puisse intervenir pour empêcher le trafic à la frontière franco/espagnol au vu du nombre de morts en Espagne ?
    D’avance merci.
    Bien cordialement

      1. @Bonjour timiota,
        Il me semblerait bien de revoir la politique agricole commune avec l’Espagne tant des accords bilatéraux que de l’ensloleillement espagnol qui développe des superficies très importantes en Espagne.
        L’attractivité commerciale vers la France est trop importante.
        Bien cordialement

      2. @ Bernadette.
        Les flux de produits agricoles, c’est sur la table.
        La bonne gestion du « jardin Europe » va continuer de se poser de mille façon. (Son « potager », son « capteur solaire », ses aquifères, … et les gens qui y travaillent évidemment).

        Mais les flux de gens. Euh.

        Vous n’aviez pas pensé que votre message évoquait le précédent douloureux des camps français de Rivesaltes et surtout je crois celui du Vernet (près de Pamiers) lors de la guerre civile ? Quand la France, même celle du front populaire, renâclait à ouvrir la porte aux Républicains.

        Je l’écris ici au premier degré, je ne suis pas sûr de m’être fait comprendre au second degré.

        Mais cela me fait penser qu’il y aura des flux de toutes sortes dans la période post-covid qui va s’ouvrir.
        A petite échelle : Est-ce qu’un grand vide dans les Ehpad espagnols va les conduire à « retaper » les autres européens en quête de temps clément ?
        A grande échelle : compte tenu de re-localisations de certains industries (chimiques et agro-alimentaires), quels sont les régions européennes qui vont attirer ces industries ? Catalogne ? Rhone Alpes Auvergne ? L’Allemagne (+Benelux) et son tissu de PME vont-ils d’emblée bénéficier d’un avantage ?
        Réponse dans 4 ans !

  2. Du polyester plutôt que du coton
    Dutra a donc récupéré les patrons des masques qu’elle produisait encore il y a trente ou quarante ans.

    « On n’invente pas la roue, poursuit Mireille Rousseaux. On reprend seulement ce que nos anciens ont fait. La seule chose qui a fort évolué dans le monde médical, c’est la qualité du tissu. Avant, on était avec du 100% coton, les chirurgiens ne juraient que par le 100% coton. Puis on s’est rendu compte que le coton laissait des particules dans l’air qui elles-mêmes transportaient les microbes. En salle d’opération, on a dû faire évoluer les normes et les exigences. Donc on est passé de plus en plus à du polyester antistatique et on a abandonné le coton. »

    1. Oui, mais.
      On veut porter un masque pour protéger autrui de ses propres postillons, en espérant qu’il fasse de même, pas pour opérer en salle de chirurgie.

  3. Bonjour à tous,
    Juste histoire d’exprimer mon désarroi,
    Ce qui m’étonne c’est que le progressisme… ne progresse pas.
    On avait déja les inégalités, la pauvreté, l’environnement, la finance… voici une pandémie,
    Encore une fois des experts avaient alertés, mais en vain.
    On trouve sans problème des centaines de milliards mais quand il s’agit de l’environnement, la santé, la pauvreté, il n’y a pas de sous!
    Si des extra-terrestres observent notre planète, ils doivent nous trouver bien cons, mais ils voient aussi plein de gens bons, solidaires, qui font des efforts…
    Alors bon, on lache pas mais que faire pour que tout progresse ?

    1. L’auto-conviction qu’on a prévu l’essentiel, c’est à peu près ce qui cloche.

      Il faut entendre par là qu’en parallèle, à l’aide de quelques pincées d’énergie fossile, on a cru pouvoir prédir des **intérêts**, des rentrées futures, « du 5% » comme Piketty le fait dire à Balzac et Austen.

      De fait, c’est ce pli –de prédire des rentrées plutôt stables, même en présence de rafales financières assez fortes–, qui a pu marcher tant qu’on reportait les efforts supplémentaires sur les damnés de la terre (ceux dont on fait suer le burnous, ceux des plantations coloniales, des avatars modernes d’icelles).

      Mais ce même pli, trop pris, rend aveugle quant à la survenance de vagues plus grandes encore, de rafales plus fortes encore, de celles qui attaquent et écroulent les murs de la maison commune.
      Il est tentant de doper sa confiance avec l’impression qu’on a écarté tous les miasmes et dangers de la nature par notre belle civilisation (kof kof) , mais alors c’est logique qu’on n’ait plus qu’à faire l’effrayé quand une vague dépasse la digue.

  4. Bonjour,

    Pour faire des lives comme le fait Rufin, le technicien n’a pas besoin d’être présent avec vous. Il peut recevoir les flux vidéo des participants chez lui, faire le montage et envoyer le résultat en streaming sur Youtube (ou autre). Je n’ai pas de connexion Internet suffisante pour faire ça, ni même l’ordinateur adapté. Mais peut-être quelqu’un sur le blog si ?
    Il doit aussi être envisageable de contacter quelques vidéastes engagés. Il s’en trouvera peut-être un pour jouer le jeu ? Je pense par exemple à ceux qui ont fait le J-Terre (https://www.youtube.com/channel/UCDoKG5pBrK3XYntCEGal2-w et toutes les chaînes en lien depuis celle-ci). Et en plus ils pourraient diffuser ça sur leur réseau pour élargir l’audience.

  5. « Nous devons n’avoir qu’une obsession, être unis » contre le virus, a martelé le chef de l’État, hier à Mulhouse.

    Mais il s’est aussitôt contredit en fustigeant « les facteurs de divisions » et « celles et ceux qui voudraient fracturer le pays », c’est-à-dire en divisant lui-même le pays, en faisant ce qu’il reproche à ces fractureurs de faire.

    Et à mon tout, en l’accusant, je fais ce que je lui reproche de faire.

    Comment en sortir ?

    « Ne juge pas, ô homme, puisque tu fais la même chose, toi qui juges »

    Nous traversons des temps difficiles. Retrouvons, tous autant que nous sommes, foi en la parole. N’attachons pas d’importance à ce qui n’en a pas.

    Le problème se pose en ces termes : comment passer d’une austérité imposée à une frugalité choisie ?

      1. Quel rapport ?
        Je ne suis pas russe.

        Nous pouvons infléchir nos pensées, nos paroles et nos actions, pas celles d’autrui.
        Ce qui est vrai individuellement pour chacun est vrai collectivement pour chaque nation.

  6. Tout changer pour que rien ne change?

    Macron est clairement moins catastrophique que Trump. Pourtant, si on en croit la tribune du Monde Coronavirus : « Nous assistons à une véritable faillite de notre démocratie sanitaire » par le sociologue du CNRS Nicolas Henckes, la manière dont sont prises les décisions laisse beaucoup à désirer.

    https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/03/26/coronavirus-nous-assistons-a-une-veritable-faillite-de-notre-democratie-sanitaire_6034459_3232.html

    La grippe « asiatique » aurait causé en France 12.000 morts en 1957 et 3.300 en 1958 (et de 1 à 4 millions sur l’ensemble du globe) mais ne me semble pas avoir été l’occasion de débats comparables à ceux qui ont lieu en ce moment. De la grippe « de Hong Kong » (entre 1968 et 1970) je n’ai aucun souvenir, bien qu’il y ait eu en France 17.000 décès déclarés comme dus à la grippe, un excédent de mortalité, en France toujours, de plus de 40.000 et 1 million de morts environ au niveau mondial.

    Du coup le retentissement de la grippe actuelle, retentissement qui contraste fortement avec ce faible bruit et le peu de contestation sur la manière dont les gouvernements avaient géré ces pandémies – ou ne les avaient en fait pas vraiment géré, comme dans le cas de la grippe « espagnole » de 1918 – me semblait correspondre à un progrès à mettre en relation avec d’autres contestations concernant la vie et la survie de l’humanité sur la planète. L’habitude bien établie qu’il y avait à en parler aussi peu que possible me semble être à l’origine de l’indignation de ceux qui sont partisans du « business as usual » (il faudrait rechercher dans les archives du Monde la place accordée à ces deux pandémies, pas grand chose en première page je présume…)

    Comme le proclament les (peu nombreux à cette heure) commentateurs de cette tribune dans le du Monde, l’idée d’instaurer « un véritable parlement du coronavirus » est-elle dangereuse et anti-démocratique ou au contraire utile et nécessaire pour éviter que le pouvoir en place ne camoufle son incompétence et/ou ses contestables intentions grace aux conseils de comités scientifiques ad-hoc ?

  7. BLOG PAUL JORION
    Bonjour Mr. Jorion, je fais suite à votre appel sur la vidéo ”Le monde change rapidement ”.
    Je ne sais si ce qui suit a déjà été proposer:
    D’abord, je reprends et souligne la nécessité absolue de manifestations dès la fin du confinement, et qui comme celle pour la défense du climat-biodiversité par la jeunesse se poursuive aussi longtemps que nécessaire.
    Si nous sommes dans un bouleversement économique, ils y aura des multitudes d’humains sans travail prêts à défendre des droits nouveaux, légitimes etc.
    Par ailleurs il y aura la nécessité impérieuse de retrouver son humanité, son identité d’animal social qu’est l’humain et il y aura (c’est facile à imaginer) des débordements de joie, d’autres sentiments certainement moins réjouissant, la psychologie étant dans vos compétence, vous saurez développer ce sujet sans difficultés.
    Et donc,
    Préparez banderoles calicots couleurs chants sourires embrassades rigolades baisers chatouilles gratouilles musiques car bientôt nous serons dehors à manifester notre joie sereine puissante de nous retrouver et être en chemin vers l’humain en paix avec la totalité de son environnement.

    Bon, il y a un peu de boulot entre-temps; mais actuellement, c’est pas ça qui manque du temps, il y a plein de temps de cerveau humain disponible.
    La proposition est de profiter de tout ce temps de cerveaux humains disponibles (un immense merci à Patrick Le Lay, sur ”ce que nous vendons à Coca-Cola” ah quelle est bonne la parole lorsqu’elle est libérée ! ) pour organiser une encyclopédie (le nom n’est peut-être pas correct ) qui reprenne à rebours depuis hier, aujourd’hui ou demain l’ensemble des causes capitalistes et néolibérales qui ont amener ce coco19 ( c’est ainsi que je le nomme ).
    Cette matière sera à récolter auprès de l’ensemble des médias avec une version complète et une autre plus accessible pour les cerveau humains moins disponibles.
    L’ensemble des média, cela peut -être sur le modèle du Consortium international des journalistes d’investigation, je ne sais pas, c’est pas mon domaine; mais pourrait s’y joindre toutes les associations prônant un monde en accord avec son environnement et il y en a, et surtout, il y a un paquets de neurones qui tournent, tournent à ne pas savoir quoi faire de toute ces heures, ces journées de confinements.
    Cette ”encyclopédie” du savoir juste et vérifié (puisque c’est du passé) rassemblée, à la portée de toutes et tous, aurait par son poids et sa légitimité de part la pluralité de voix aura la puissance suffisante pour désirer l’humain enfin en chemin vers une paix avec la totalité de son environnement.

    Chouette boulot, non ?
    Belle journée à toutes et tous
    Etienne

    1. On navet que 6,5 ans d’avance, sur le blog de Paul Jorion :

      https://www.pauljorion.com/blog/2013/06/10/lencyclopedie-au-xxieme-siecle/

      Il en est sortis pas mal d’articles.
      https://www.pauljorion.com/blog/?s=encyclop%C3%A9die
      (il faut retaper avec l’accent sur le é de enyclop*é*die si ça ne marche pas)

      Bertrand Rouziès de mémoire, avait de sa plume généreuse (euphémisme) un peu saturé un des secteurs, mais le brassage d’idées avait eu lieu. (Idem, outil recherche du blog avec l’accent Rouzi*è*s).

      Navet ou bon film, … il y a des rebondissements, pour le moins, en ce moment.

    2. Salut Etienne,

      Excellente idée quoiqu’un peu ambitieuse. Alors pourquoi pas un abécédaire, moins grandiloquent mais non sans précurseurs célèbres ?

      On rejoint là les contenus à diffuser.

      « C » comme « compétitivité » : nf, arme de destruction massive des systèmes de protection sociale et de santé ainsi que des normes environnementales. Voir « concurrence (libre et non faussée) » ; « Bangladesh » ; « bol de riz ». Contre-mesure : nos anciens, à qui il ne fallait pas trop la faire, ont mis en place : salaire minimum, droits de douane, bancor, etc. Au pif : Jorion, le Capitalisme à l’agonie, pages tant à tant. BPJ, tel article, telle date.

      Voilà un message bref, qu’il est possible de rendre percutant en l’accompagnant d’un petit dessin : d’un côté le pavillon, la chignole, la petite famille type. De l’autre, un bidonville, un bol de riz et l’usine de fabrication de baskets. Que sais-je ? Non ?

      Ensuite, en passant par des comptes dédiés ou non, affichant le petit logo et le gimmick : « Nous ne sommes RIEN, Et pourtant, ensemble, nous pourrions renverser des empires ! », le diffuser le plus massivement possible en comptant sur l’appropriation (percolation) par chacun.

      CloClo, mon trollinnoux préféré, j’ai coulé une bielle ou bien ?!

  8. Afin d’arrêter de polluer des files qui n’ont rien à voir, je plante la tente ici…

    Je reprends le raisonnement :

    Loin d’être un intellectuel, je suis pourtant le blog depuis août ou septembre 2008. Venu par le biais de Contre Info qui relayait un article de Jorion, je n’ai plus jamais repris mes bagages. Consistance, clarté, actualité brûlante à l’époque et depuis, vertus pédagogiques évidentes… sans même parler de tous les éléments qui m’auraient été indispensables pour ne pas perdre mon temps à la Fac. J’ai plus appris ici que pendant toutes mes années d’étude… Ah si seulement vous aviez enseigné !

    C’est comme ça.

    Depuis je vous lis chaque jour. Addiction radicale. Et je vous diffuse comme un zélote… pour peu de résultats, il faut bien l’admettre. Trop long, trop lourd, trop exigeant. Même parmi mes amis, certains d’un bon niveau de formation universitaire, rien n’y fait. Parti pris idéologique, stratégie de la tête dans le sable, absence d’outils pour comprendre, captation de l’attention déjà effectuée et plus le temps ? Allez savoir !

    Sans vouloir galvauder le message ni sombrer dans les travers dénoncés par Lordon ou Bourdieu sur la sphère médiatique et le fait de maintenir un niveau d’exigence intellectuelle élevée, des événements et évolutions récents m’amènent à penser que le blog est une forme qui touche désormais une certaine cible (ici, intellectuels grisonnants, universitaires désoeuvrés, et quelques ovnis égarés 😉 ) et qui manque le reste de la population : il n’y a pas d’appétence naturelle pour la vérité, le mal n’est pas ignorance.

    La crise des gilets jaunes a montré la puissance des réseaux sociaux dans la diffusion et la structuration du mouvement. J’ai moi-même été très handicapé de n’être présent sur aucune plateforme pour suivre en temps réel les événements. Il faut savoir tirer les enseignements de cet état de fait et s’assurer d’une diffusion plus importante des leçons thésaurisées ici. Sinon à vouloir clapoter en cercle fermé et s’auto congratuler pour notre « génie mutuel » ! Sinon à vouloir rebaptiser le BPJ du nom de « causeur » (de sinistre mémoire) et à collectionner toujours de longues suites de monologues…

    S’il y a des clusters du virus, je constate qu’il y a des clusters de pensée sur le net et que malgré la proximité évidente dans les idées et les objectifs – omettons momentanément les moyens développés par certains – les caissons restent étanches et la division règne en maître sur des gens que tout devrait rapprocher. Divisez, divisez, multipliez les organes d’information, les commissions, les organisations, Machiavel a-t-il inspiré le manuel de déstabilisation de la CIA ? En tout cas, ça marche : Babel, c’est là.

    D’où l’idée de trouver un moyen d’atteindre le plus grand nombre et de « changer de coeur de cible ». C’est l’objet des posts suivants.

    https://www.pauljorion.com/blog/2020/03/26/lamour-au-temps-du-coronavirus-veille-permanente/#comment-779251

    https://www.pauljorion.com/blog/2020/03/26/quartier-general-letat-providence-doit-etre-inscrit-dans-la-constitution-par-paul-jorion-le-25-mars-2020/#comment-779259

    https://www.pauljorion.com/blog/2020/03/26/quartier-general-letat-providence-doit-etre-inscrit-dans-la-constitution-par-paul-jorion-le-25-mars-2020/#comment-779271

    https://www.pauljorion.com/blog/2020/03/26/quartier-general-letat-providence-doit-etre-inscrit-dans-la-constitution-par-paul-jorion-le-25-mars-2020/#comment-779274

    https://www.pauljorion.com/blog/2020/03/26/quartier-general-letat-providence-doit-etre-inscrit-dans-la-constitution-par-paul-jorion-le-25-mars-2020/#comment-779283

    https://www.pauljorion.com/blog/2020/03/26/quartier-general-letat-providence-doit-etre-inscrit-dans-la-constitution-par-paul-jorion-le-25-mars-2020/#comment-779323

    Au vu du peu de réactions – c’est peut-être complètement débile comme idée, c’est pas exclu non plus – je comprends mieux votre proposition, monsieur Jorion, de nous laisser faire… ;-(

    J’ai l’impression que l’arbre à palabres est une réalité et que chacun, ayant trouvé ici les raisons de satisfaire son besoin de reconnaissance sociale, s’en retourne benoîtement à ses petites affaires.

    Alors que faire ? Comment diffuser plus largement le boulot fourni ici, comment se mettre à la portée de tous ces gens qui ont maintenant le temps et créer les habitudes dès aujourd’hui pour que demain ne cède pas à la douillette euphorie de la libération ?

    Je vois dans les messages FB que la colère est très présente, que l’esprit critique se réveille et que la prise de conscience est peut-être plus avancée qu’on ne veut bien le croire. Ce que vous évoquiez en nous disant que 80% de la population apporte les bonnes réponses quand on se donne seulement la peine de lui poser les bonnes questions ! (emule fournissait le même étiage pour ceux qui l’ont utilisé : le bleu très clair des morceaux que tout le monde aimait…) Il faut donc faire confiance aux gens pour savoir séparer le bon grain de l’ivraie. Pour autant qu’ils aient du grain !

    Alors, comment faire ?

    « And yet, together, we can overthrow an Empire ! »

    Bien à vous, le Troll Flatteur de service…

      1. Finement observé, François, mais non, c’est le « Live Tour 80 » de Lavilliers, la version de pas loin de 15 minutes de « Stand the Ghetto » avec présentation des musiciens et solos de oufs ! Je l’ai en vinyl, il a été réédité en CD, je crois. Je m’attendais à le trouver sur youtube.

        Gainsbourg, c’était mon prochain choix, je cherche les « versions » du double album reggae d’anthologie, de la bombe de balle !

        https://www.youtube.com/watch?v=CF6LBJ33o3M ça par exemple.

        Pour continuer sur la veine française qui fait du bon reggae, accessible pour les nouveaux amateurs !

      2. Le truc avec le reggae, c’est que ça commence souvent avec Marley, difficile de lutter ! Et puis on se lasse, trop de tubes, et on commence à creuser. On remonte le temps avec le rock-steady et le ska, on creuse le sillon avec le roots directement issu de la veine Marley, on croise le dance-hall (pas ce que je préfère) et on finit par le ragga-muffin, le rub a dub, le dub, la drum and bass et, why not, un peu de jungle. J’en oublie sûrement mais les ramifications sont nombreuses et n’épargnent pas les occidentaux : The Police est un excellent exemple de l’influence du reggae via le ska sur le punk rock de la fin des seventies. Enfin, on revient à Marley pour découvrir à quel point c’était un génie prolifique…

        Dans la famille Marley, mon préféré – le plus constant, et sur l’album « Like father, like son » de reprises de Marley, la proximité des voix et de l’émotion est juste incroyable – Ky Mani.

        https://www.youtube.com/watch?v=Gh_NCZ2YCXM

        https://www.youtube.com/watch?v=b27u8KIOq8c

        https://www.youtube.com/watch?v=3kN7dXU5JcI

        Enjoy !

      1. Salut Dundee,

        Excellent ! Encore une référence historique, j’en prends bonne note. Et si le piaf n’est pas assez glorieux, vu l’engouement suscité, on peut imaginer de donner suite à tous les volatiles :

        « Eh ! Toi, oui toi, l’autruche avec la tête dans le sable, connecte les deux neurones de ta tête de linotte, de ta cervelle de moineau, et viens plutôt nous rejoindre mon poulet – ma petite caille en inclusif – et ne sois plus le dindon de la farce, le pigeon de cette histoire, c’est chouette, tu verras ! »

      2. «  »c’est chouette, tu verras !  »

        yepa, super itou les références à Tolkien, la maison de Hobbit c’est top et pas chère ! 😉

        https://www.neozone.org/culture_geek/une-vraie-maison-de-hobbit-ecologique-et-autosuffisante/

        https://www.terraeco.net/Une-maison-de-hobbit-et-ecologique,43099.html

        « Il y a du bon en ce monde, monsieur Frodon, et il faut se battre pour cela. »
        Le Seigneur des Anneaux, Tome 1 : La Communauté de l’Anneau de J.R.R. Tolkien

        « Tout ce que nous avons à décider, c’est ce que nous devons faire du temps qui nous est imparti. »
        Le Seigneur des Anneaux, Tome 1 : La Communauté de l’Anneau de J.R.R. Tolkien

        « Nombreux sont ceux qui vivent et qui méritent la mort. Et certains qui meurent méritent la vie. Pouvez-vous la leur donner ? Alors, ne soyez pas trop prompt à dispenser la mort en jugement. Car même les très sages ne peuvent voir toutes les fins. » Gandalf
        Le Seigneur des Anneaux, Tome 1 : La Communauté de l’Anneau de J.R.R. Tolkien

      3. Dernière citation de première importance, je l’utilise avec les gens qui écrasent les petites bêtes, à voir leurs tronches, ça marche pas mal.

        Sinon, mon petit test sur le réseau signifiant avec le SdA est concluant. Tout le monde embraye. C’est la charge du piaf qui est trop faible ou trop alambiquée. C’est dommage, j’aimais bien… Avec Tolkien, ça marche mieux.

        Peut-être que GoT est trop sombre. Le SdA offre un avenir plus radieux – même si la chute du Roi d’Angmar avant la destruction de l’Anneau ne laisse rien présager de bon pour le IVe âge. 😉

  9. Bon…

    Le fond on l’a, sinon vous seriez pas ici. Ce sur quoi il nous faut bosser, c’est

    1/ les messages : l’abécédaire peut être une solution pratique permettant de multiples renvois, tant à d’autres notions, qu’à des articles ou ouvrages précis pour ceux qui, soudain saisis d’une envie d’approfondissement, puissent le faire facilement. Mais ici, toutes les bonnes volontés et toutes les bonnes idées sont à reprendre. Les animations d’Hervey p.ex.

    2/ la forme : brève, sûrement, relativement au temps de cerveaux disponibles. Accessible sans être simpliste. Une bonne vanne pour faire passer tout ça, un chouette dessin des nombreux talents ici ou une courte vidéo.

    3/ le vecteur : monter, comme les fafounets ou les créationnistes monétaires, de véritables opérations commandos – via les réseaux sociaux : FB, twitter et autres… Assurer une reconnaissance facile (i.e. étendard, bannière) et des slogans positifs (voir « Raffarin » !). J’ai déjà commandé une formation accélérée auprès d’un geek absolu des réseaux sociaux (17 ans) ! FB c’est déjà mort il paraît… pfff !

    Enfin, parodiant Guillaume en un sanglot : « Levez-vous armée des ombres du BPJ ! » pour la postérité.

    Allez je vais m’aérer, le confinement, ça cogne à force…

    1. 2Casa a écrit : « Venu par le biais de Contre Info qui relayait un article de Jorion, je n’ai plus jamais repris mes bagages.  »

      Itou ! Depuis 2008 ! Contre Info, on dirait une autre époque, un autre Monde dis donc depuis.

      Bref, on parle de fermer les frontières, de surveiller les gens, certains s’extasient du contrôle policier, or on sait qu’en France, les forces de l’ordres ont et c’est un euphémisme une petite rancoeur après plus d’un an de poussins jaunes, qui expliquent les alarmes de HRW et les associations des droits l’Hommes quant aux méthodes et manières d’effectuer les contrôles confinement …

      On nous dit aussi qu’il va falloir se retrousser les manches pour tout reconstruire (ie suer et avoir mal) qu’il va falloir relocaliser les industries, un grand plan hôpital …. et patata et patati. Paroles et paroles et paroles comme disait feu Dalida.

      Ben moi je dis juste que tout ceci ne me botte pas une seconde, après la sidération, le monde de souffrances du labeur et du travail qui revient, et en vase clos en plus ?!

      Allez on verra bien.

      1. Merci CloClo !

        Mais je suis tout de suite obligé de te poser une question : appartiens-tu aux forces de l’ordre (stormtrooper ou autre), fais-tu partie d’une agence de renseignement (NSA, CIA, SIG, SIG, SPOUTNIK) et es-tu en service commandé ? Es-tu psy (ma santé et mon équilibre mentaux sont-ils les motifs de ta sollicitude ?) ?

        Parce que j’ai déjà donné en 2009… 🙁

    2. Pfiouuuu, pfifipfiouuu – sifflote sifflote…

      Alors sinon y’a ça, si vous avez rien d’autre à faire pendant le confinement :

      https://fr.ulule.com/gab-cuisine/

      « La cuisine les doigts dans le nez » – seulement avec des gants, si vous en avez ! – même les dessins ont bon goût.

      (fin de l’intermède publicitaire)

  10. Excusez-moi, dans ce chaos, ma pensée n’était pas assez précise.
    Il s’agit pour nous citoyens conscients désirant un changement radical de pousser les médias ainsi que les associations concernées, syndicats à créer en premier temps le rebours de ce ”coco19” afin de rafraîchir les mémoires de + en + polluées par l’émotionnel.
    Dans l’ordre par:
    -Le constat dans nos pays de l’impréparation à ce fléau (les dépistages, les masques, les respirateurs etc) – les causes de cette impréparation.
    -Son arrivée dans les démocraties européennes – les causes de son arrivée.
    -Son déploiement en Asie du sud-est – les causes de son déploiement.
    -Sa limitation à Taiwan, en Thailande et Singapore (peut-être ailleurs) – les causes de sa limitation.
    -Sa propagation depuis la Chine – les causes de sa propagation.
    -Son déploiement en Chine – les causes de ce déploiement.
    -Son origine sur le/les marchés de Wuhan – les causes de cette origine.
    Un peu un Wikipedia, une banque de données du virus mais avec les articles de presse, les informations radios, tv, les mises en garde des scientifiques…que sais-je…, qui une fois rassemblé, sera un savoir vérifié et irrévocable (puisque c’est du passé) pour le départ de la contestation, la discussion-négociation avec tout pouvoirs néo-libéraux/capitalistes ou autres qui nous ont entrainés dans ce chaos.
    Le principe étant d’éviter que trop d’esprits ne se laisse aller à l’émotionnel des morts, des souffrances et n’en vienne à se déclarer vaincu – il s’agit d’aller en sorte contre la servitude volontaire.
    Il suffit de penser à l’après 2ème guerre mondiale et se rendre compte que même aujourd’hui l’inventaire est bien loin d’être terminé et digéré…
    Et l’on pourrait se poser la question de la place de l’ego humain dans la répétition de l’histoire; maintenant, en 2020 la seule avancée, est que nous avons atteints la limite vivable pour nous et une immense partie du vivant.
    Quand bien même cette proposition n’aboutirait pas au changement tant désiré, elle sera un jalon fondamental pour l’humain comme occupation de temps de cerveaux disponibles à autre chose que d’entretenir le chaos initié par qui vous savez …
    En pratique: celles et ceux qui connaissent des journalistes de l’ICIJ (consortium international des journalistes d’investigation) et d’autres, des radios, tv, des responsables d’associations luttant pour la défense de toute les merveilles terrestres, des scientifiques conscients de notre lien avec l’ensemble du vivant, des Greta, Jean-François, Cécile, Hervé, Cynthia, Paul, Françoise, Alain, Barbara, Gaël, Isabelle, Dominique, Etienne, Thomas, Jean-Marc, Bernard, Edgar, Edwy, Aurélien, Félicien, Arthur, François, Philippe …
    mettent en branle ce mouvement inflexible, condensent cette information, la rendent disponible en 2 versions, une accessible et une précise pour sensibiliser le maximum de cerveau humain disponible, suivant ainsi John Maynard Keynes : « Personnellement, je n’attends de résultats probants que d’une seule méthode : assener la vérité sans merci – cette méthode là marche, en dépit de sa lenteur »
    Un grand merci ici à Timiota d’avoir mis sur mon chemin de réflexion cette phrase lumineuse et je suis bien heureux de savoir qu’il y a des -”précursoeurs – précurfrères” en ce domaine.
    Voilà, j’espère avoir été plus clair.
    Belle soirée à toutes et tous.
    Etienne

      1. Bonjour 2Casa

        On se connait mieux, avec l’explication de tes raisons d’agir et tes récits.
        Juste sur cet post (sans doute pas le plus adapté) la mention de l’article de Marsactu/Mediapart sur l’analyse du « gros takner IHU » du Pr Raoult.
        Ici :
        https://www.mediapart.fr/journal/france/270320/didier-raoult-homme-de-reseaux-et-enfant-terrible-de-la-recherche
        (Pas vu si gratos chez Marsactu ?) Du point de vue de l’analyse systémique , c’est très révélateur sur les gros machins qui dysfonctionnent aux entournures et au delà…

      2. Salut timiota,

        Ca fait longtemps que je te lis effectivement – tu es un de ceux qui me sèment complètement bien souvent, grosses carences scientifiques 🙁 ! – et je te remercie pour l’article. Malheureusement, je n’y ai pas accès. Ceci dit, si c’est grosso modo la lutte de pouvoir entre le dirlo de je sais plus trop quel gros truc national et l’IHU sur fond de lutte d’influence et de financements, j’ai lu quelque chose là-dessus l’autre jour ici.

        J’ai pas d’avis sur la question, je n’y connais rien, mais les échos que j’ai de ce qui se passe dans les UER de physique par exemple (coïncidence !) me laissent à penser que ça ne s’améliore pas quand tu grimpes les échelons. A quelque niveau que ce soit ou dans quelque domaine que ce soit, ce qu’il faut, c’est désamorcer les gens avides de pouvoir. Donc décisions collégiales, transparence des processus et contrôle citoyen ou par les pairs selon le domaine. En politique comme ailleurs ça nous ferait sûrement du bien. Non ?

    1. Ah, je ne me souviens pas quand moi j’aurais cité JM Keynes himself. Mais PJ certainement. Et merci de votre appréciation, le blog est « bidirectionnel », c’est très important pour son rôle sur nous et autour de nous.
      (Notion de « système associé » de Stiegler/Simondon)

      Cdlt

  11. Ah ! bonne nouvelle : première apparition de Jorion sur un fil de com FB. Bémol, c’est via Taddeï, donc via RT. Avis « je le connais pas mais le mec a l’air brillant ». Je checkerai si on n’a pas affaire à un complotiste, il est toutefois un des deux à faire circuler Ruffin. J’ai bon espoir !

    1. Ce qui montre quand même que les figures médiatiques et les médias traditionnels sont des vecteurs de transmission vers un public plus large afin d’éviter le fonctionnement en vase clos, circuit fermé pour initiés ou quasi sectaire. Ou alors une secte qui réussit !

  12. Bonsoir timiota, ”On navet que 6,5 ans d’avance…” c’est une soupe qui mijote sur le feux depuis l’aube de l’inhumanité; parfois les lapsus – la poésie fait connecter de puissante vérité…
    Je n’avais pas lu l’entièreté de https://www.pauljorion.com/blog/2013/06/10/lencyclopedie-au-xxieme-siecle/ , excusez-moi, n’hésitez-pas à me guider sur la méthode du blog.
    Quand j’ai du temps disponible, je me concocte une liste d’adresse courriel de journaliste (l’ICIJ ), la presse Belge et Française (I am Wallon)
    tv, radio, associations pour l’environnement, … pour leur envoyer ce même projet.
    Ce sont les adresses que qui veut l’obtient depuis la page contact des sites internet, c’est peut-être Don-Quichotesque mais je n’ai que cela à ma portée.
    Si certaines-certains du blog trouvent une quelconque justesse à suivre cette simple idée, vous êtes maîtres de vos choix et conscients de vos possibilités.
    Merci 2casa, c’est génial l’article de Pascal Marichalar: Dossier : Les visages de la pandémie ; imaginez qu’un rassemblement de médias y rajoute les articles de presse, les liens radio – tv – sites d’information, articles scientifiques … le présente sous une forme complète et une autre condensée; imaginez, créez !

    Une petite réflexion (facile je l’accorde) : la femme est liée à la vie par la maternité, l’homme par la création – l’invention (malheureusement la destruction aussi), des femmes font les 2 ( et souvent + avec le ménage et la progéniture). Et ben, ce sont mes amies qui répondent plus volontiers au même texte que j’ai envoyé, pourtant, aujourd’hui, il y a le plus É N O R M E et F A B U L E U X terrain de création, d’innovation, alors: ku kazi (en Kinyarwanda), کام پر (en Urdu), ໃນບ່ອນເຮັດວຽກ (en Laotien), lanean (en Basque), op der Aarbecht (en Luxembourgeois), shaqada (en Somali), i ka hana (en Hawaïen), au boulot (en Français)
    Bonne journée à vous.
    Etienne

Les commentaires sont fermés.