5 réflexions sur « “Comment sauver le genre humain” – Pendant la pandémie, le sauvetage continue ! »

  1. PAS !!!!!! DE !!!!!! GEL !!!!! sur la table !!!!????? °!° Non mais allo quoi !!!
    Et attention pas n’importe quel gel il faut qu’il soit dans le tableau W2 j’ai eu la visite des services sanitaires deux fois pendant le confinement l’inspectrice connaissait le tableau W2 par coeur… Ici en Espagne c’est masque et gel obligatoire partout, ça rigole pas, et ça marche super bien… prenez en de la graine Gabachos 🙁 C’est vraiment l’anarchie cette pauvre France 🙂 🙂

    Puissiez-vous quand même en vendre plein 😉

  2. Oh !!! un Macroniste perdu en chemin ! Ça serait bien nempêche hahaha notre tour viendra moussaillons.

  3. Beau combat pour restaurer les finalités…
    Vous l’avez particulièrement mis en relief dans vos écrits: le néolibéralisme efface toutes les finalités.
    petit parallèle à partager:
    vidéo de 10 mn
    “L’éducation sous le joug du libéralisme”
    Professeur Omar Aktouf
    https://www.youtube.com/watch?v=hCH2PPsPjjU

    la pédagogie par le problème est un apprentissage long qui doit normalement déboucher à la fin sur apprendre soi-même à appréhender un phénomène par l’approche de la problématisation ; soit savoir soi même poser un énoncé (et non plus se le faire imposer) en face d’un phénomène de sorte de se mettre en capacité d’en produire une éventuelle élucidation. Le néolibéralisme a gommé cette finalité pour n’en garder que l’étape de formatage/apprentissage.
    C’est un peu ce que font les sectes : ne garder de la spiritualité que les aspects “disciplinaire” de l’apprentissage et de l’obédience pour s’inscrire dans une “praxis”, et empêcher la finalité d’une spiritualité qui est le passage de disciple à témoin (très connu du christianisme). Disciple = je rapporte et m’inscris dans l’expérience d’un autre; témoin= je témoigne de ma propre expérience, avec la “praxis” non plus comme dogme, mais comme source d’inspiration librement interprétée.

    Réensemencer la société avec les finalités de l’action commence chez les libraires et finit sur la place des marchés…Bravo

Les commentaires sont fermés.