Allocution ce soir du Président de la République française

J’ai déjà dû raconter cela à l’époque. Dans les années qui précédèrent la crise des subprimes, un économiste faisant partie de l’équipe d’Alan Greenspan à la Federal Reserve, la banque centrale américaine, s’était rendu célèbre en expliquant qu’il n’y avait pas de bulle immobilière, que les bulles financières d’ailleurs n’existaient pas, et que rien donc n’aurait pu aller mieux.

Quelques années plus tard, au sortir immédiat de la crise, je suis invité à un événement et on me dit pour me convaincre d’y participer : « Vous verrez, nous aurons un invité de marque, un keynote speaker prestigieux ! », et quand je m’enquiers du nom, vous l’avez deviné, il s’agit de nul autre que cet économiste dont la réputation aurait dû être à terre, à ramasser à la petite cuiller.

Quelqu’un dira : « Oh ! Monsieur Jorion, tout le monde aura compris pourquoi vous rappelez cette histoire : c’est parce que cela vous chagrine qu’on ne vous écoute pas davantage ! » Eh bien oui, parfaitement, je l’admets : cela me chagrine qu’on ne m’écoute pas davantage, le monde ne s’en porterait-il pas tellement mieux ?

Partager :

77 réflexions sur « Allocution ce soir du Président de la République française »

  1. Comment dire à 40 millions de personnes qu’on a pas vu venir le nénuphar, tout en continuant à donner des leçons.

    On se rejouit d’avance.

    3
      1. Comme le dit le Colin à Chloé dans l’écume des jours , les gens passent trop de temps à travailler , au lieu d’utiliser utiliser ce temps à réfléchir aux solutions pour ne pas travailler .
        Bon là , on va avoir de nouveau un peu de temps pour y réfléchir 🙂

        6
      2. Son peigne d’ambre divisa la masse soyeuse en longs filets oranges, pareils aux sillons que le gai laboureur trace à l’aide d’une fourchette dans la confiture d’abricot…

        Comment oublier Colin qui se coiffe, et le nénuphar de Chloé…

    1. Bonsoir monsieur Jorion.
      Comme convenu, je vous présente mes plates excuses pour l erreur que j ai commise en contredisant votre prévision de seconde vague.
      Force est de constater la perspicacité supérieure de votre analyse sur ce sujet. Je tiens également à m excuser pour le ton avec lequel j ai proféré cet avis.
      Enfin merci à vous pour votre ouverture d esprit et la liberté d expression que vous permettez sur votre blog y compris à ceux qui ne sont pas d accord avec vous et l’expriment de manière véhémente.

      1
  2. Le pilote ne disposant pas des instruments modernes de prévision météorologique à bord de son vieux coucou, et toute communication avec la terre ayant été perdue (hum), il n’avait pas vu venir (hum) l’orage dont il se rapprochait à grande vitesse.
    En dernière extrémité il se saisit vigoureusement du manche pour changer la trajectoire de l’appareil,
    au micro il demanda aux passagers d’attacher leurs ceintures …

    4
  3. Monsieur le Président, je suis un virus communiste et je lis avec lucidité dans le réel associé à un imaginaire fécond : vous irez bientôt rejoindre les poubelles de l’Histoire. La Révolution est ailleurs que dans les livres et en aucun cas elle peut être conservatrice ou réactionnaire, comme vous et votre politique.

    7
  4. Coucou,

    « C’est le cas d’Eric Lacoudre, directeur de deux Ehpad en Haute-Savoie : «C’était d’une grande naïveté de croire qu’on serait mieux préparés. En fait on ne sait rien de ce virus, à part que quand il veut s’enflammer, c’est un incendie.» »

    Une petite remarque pour ceux qui ont tendance a marcher sur l’eau.

    Beaucoup d’hommes détiennent la vérité, surtout en ce moment … les têtes tombent.

    Bonne journée

    Stéphane

    1
    1. @baloo si on en sait suffisament !
      pas de vrai traitement.
      contamination inter humaine
      0,5 % de létalité et des séquelles
      un R effectif de 1,2 depuis mi-juillet (voir lit75)
      C’est tout ce qu’il faut pour motiver un gouvernement sensé, à maîtriser la pandémie (sans attendre).
      Le PM taiwanais savait l’essentiel dès janvier.

      1. «D’abord les aides financières, ensuite seulement la quarantaine»

        (revendication des manifestants napolitains et dans toute la Péninsule).
        Est-ce de la rage ?

      2. Vous avez raison, c’est la meilleure façon pour que les enragés et les désespérés optent in fine pour des moyens désespérés. Ça fini de toute façon toujours comme ça, et tombe alors l’accusation: les bons bourgeois accusent les révolutionnaires d’avoir recours à la violence.

  5. Il va bientôt être temps de décréter la Toussaint :
    « Un rapport du Ministère de la Santé d’Israel montre que les enfants s’infectent + facilement que les adultes, sont + asymptomatiques, peuvent être super-contaminateurs, et que les clusters scolaires se propagent dans la société à la réouverture des écoles et accélère l’épidémie »
    src : https://twitter.com/DrZoeHyde/status/1321078130400870404?s=20

  6. Obhama dans ces derniers discours, dit qu’il avait l’espoir que Trump prenne la mission présidentielle au sérieux, que le job s’impose à lui.

    Il a été déçu.

    Avez vous l’espoir que la tempête Covid révèle un Macron qui fasse le job, qui soit  » changé  » par le poids de l’événement et se mette à faire le job ?

    Je n’y crois pas une seconde.

    1. @JeansonThomas
      « Je n’y crois pas une seconde »
      Moi non plus. Macron n’a aucune culture scientifique.
      La loi de programmation pluriannuelle de la recherche est une escroquerie défendue par une grande malhonnête intellectuelle, Mme VIdal, votée par des godillots à l’AN.
      Elle est en ce moment même discutée au sénat.
      Pourvu, qu’elle soit retoquée !

      2
  7. Bon, ok les lecteurs du blog de Paul Jorion ne sont pas surpris. Les lecteurs des rapports de Santé publique France, qui signale invariablement un R Effectif autour de 1,2 depuis la mi-juillet et qui savent ce qu’est une exponentielle non plus. Il semble hélas que ce ne soit pas le cas du Conseil Scientifique (https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/coronavirus-le-conseil-scientifique-est-%C2%AB-surpris-%C2%BB-par-la-%C2%AB-brutalit%C3%A9-%C2%BB-de-la-deuxi%C3%A8me-vague/ar-BB1aoIgu) . On va donc reconfiner pour plusieurs semaines ou plusieurs mois, en croisant les doigts pour échapper au scenario Bergamesque où des malades asphyxient dans les couloirs des hôpitauxdu pays, voire de tout le continent. Et après,quand on sera redescendu à un nombre résiduel de quelques milliers de contamination par jour, on fait quoi ? On alterne entre des phases de déconfinement / reconfinement jusqu’à l’arrivée d’un vaccin efficace ou jusqu’à ce que le virus mute pour devenir moins méchant ? Scnerio aussi hypothétiques lun que l’autre. L’isolation sociale … On ne peut pas durablement vivre en isolement, même si on a plus de 65 ans. I Il y avait ce matin sur France Inter dans le journal de 8 h un reportage sur une fringante centenaire qu is’apprête à faire les derniers kilomètres du chemin de Saint-Jacques. Sa recette pour la longévité et le bonheur « Bouger et aller vers les autres ». Bravo France Inter ! l’on ne pouvait rêver de leçon d’optimise moins pertinente pour une veille de reconfinement !

    3
    1. « Et après,quand on sera redescendu à un nombre résiduel de quelques milliers de contamination par jour, on fait quoi ? »

      On regarde comment ont fait les pays qui ont réussi à éviter les deux vagues, plus exactement à les transformer en petites vaguelettes, qui relativement à leurs populations ont cinquante fois moins de morts que nous, qui plus est avec beaucoup moins de dégâts économiques.

      J’ai nommé Corée du Sud, Japon et Taiwan.

      On regarde. On pose des questions. On dit « Merci Madame » et « Merci Monsieur ». Puis on revient chez nous.

      Et on fait tout pareil.

      1
      1. Exactement ! Alors c’est parti !
        Pour commencer, une petite recherche me donne ce lien. Un universitaire français vivant en Corée du Sud

        Et le rapport en question

        https://static.mediapart.fr/files/2020/04/20/covid-en-coree-du-sud-rapport-amblard-partie-i-200417-diffusion-large-1.pdf

        C’est un peu long, mais de toutes façons j’ai prévu de ne pas être trop occupé pendant les 4 prochaines semaines. Peut-être aurons-nous la bonne surprise ce soir que notre cher président à la pensée complexe nous gratifie ce soir d’une stratégie de sortie de crise.

        Juste en passant, hors de toute les considérations culturelles plus ou moins oiseuses, les taïwanais, les coréens du sud et les hong-kongais je crois (les japonais, je sais pas) ont l’immense avantage sur l’Europe d’avoir connu et tiré les leçons de l’épidémie de SARS de 2003 et du MERS en 2015..

    2. oui on alterne 2 mois de confinement 5 ? mois de relachement , c’est la solution « européenné » parfaitement indiquée par l’Impérial Collegre en mars !
      Faute de fermer des frontières par des quarantaines comme la Chine et l’Australie.

  8. Annonce de plus de 500 morts sur 24 h ce matin suivi d’un petit rectificatif dans les 500 ya 4 jours d’EPAD. A priori on prépare l’opinion à des mesures fortes pour une fois que la fin justifie des moyens toujours aussi abjects et dignes d’un conseillé marketing on va pas encore se plaindre … Quoi que…

    1
    1. Oui,données de hier soir 288 à l’hôpital et 235 en ESMS, soit 523.
      Cela a toujours été annoncé officiellement comme ça (enfin depuis que l’on comptabilise les ESMS), les chiffres ESMS étant pris en compte une à deux fois par semaine, mais maintenant que ça repart à la hausse on devrait à nouveau les annoncer quotidiennement ?
      Ce qui n’empêche l’éventualité de votre remarque ‘marketing’… :-\

      1. Salut Juan,

        Avec toutes ces couleurs ont fini par s’emmêler les pinceaux de toute façon…

        Gandalf est bien gris au départ (Mithrandir, le pélerin gris) quand il occupe sa place initial au conseil des mages sous la houlette – ou le bâton – de Saroumane le blanc et aux côtés de Radagast le brun et des deux autres mages dont on entend très peu parler Alatar et Pallando, bleus tous les deux, partis dans l’est et dont ne connait rien. Mais Saroumane une fois corrompu par l’utilisation irréfléchie qu’il fait du Palantir et asservi par Sauron et son propre orgueil, devient Saroumane le multicolore. C’est donc Gandalf, victorieux dans son combat contre le Balrog, qui lui succède et devient à son tour le chef des Istari, sous le nom de Gandalf le blanc. Sa transformation est même sujet de toutes les craintes de Merry et Pippin lorsqu’ils le croisent dans Fangorn persuadés qu’il s’agit en fait de Saroumane.

        N’ayez donc aucune crainte, vous n’êtes pas moins abusé que nos deux aimables hobbit. Abuseriez-vous également de la feuille de Longoulet mon cher Juan ?! 😉

        1
    1. @2 Casa :

      J’ai arrêté de fumer quoi que ce soit le 20 mars 1978 à 11h 25 . C’est le jour où je me suis coupé tous les tendons fléchisseurs de la main droite sur un chantier . Je n’ai pas repris la cigarette ou la feuille de Longoulet depuis qu’on m’a déplâtré et condamné à un an de kiné ( mais j’arrive quand même à tenir un verre de rouge à DUP de la main droite comme de la main gauche ) .

      Pour le reste de cette saga de personnages , je dois dire que même lorsque ma femme commence à me parler de généalogie aussi peu éloignée qu’oncles , tantes ou neveux et nièces … je suis rapidement paumé ( il faut dire que là aussi , ils sont nombreux sans changer cependant de couleur ) .

  9. Une bonne idée, c’est celle de l’infectiologue belge Frédérique Jacobs : reporter les fêtes de Noël à juillet-août, « quand il fait beau »
    https://twitter.com/Fred_Valet/status/1321038342276997125

    Aussi surprenant l’idée puisse t elle paraître de prime abord, le pire c’est que même du point de vue strictement religieux, elle n’a pas tort 🙂 !

    La réalité est qu’on n’a aucune idée du jour de la naissance de Jésus. C’est une simple coutume et convention qui l’a fixé le 25 décembre, reprenant une date à laquelle était autrefois fêté Mithra le Sol invictus – l’évangélisation se présentant dans ce cas comme la réinterprétation d’une tradition / religion antérieure.

    Alors puisque c’est une convention, rien n’empêcherait de la changer en cas de besoin, notamment si c’est vraiment utile une certaine année.

      1. @Paul Jorion
        Le toit de la crèche couvert de neige !
        C’était une représentation que subissaient les élèves des colonies et que subissent encore les élèves des départements d’outre-mer (même si on constate une prise de distance sur cette représentation par les enseignants) comme la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, la population de Mayotte que je connais mieux pour y avoir travaillé.
        Une petite provocation : cette année l’Aid el fitr, soit la fin du ramadan à l’occasion de laquelle on offre des cadeaux à son entourage – ce à quoi se résume une fête de Noël dépouillée pour beaucoup de ses signifiants religieux , aura lieu le 22 mai, fêtons Noël et l’Aïd en même temps !

    1. Faut juste que le père noël fasse sa tournée en maillot de bain… sinon il va avoir trop chaud le pauvre… et il lui faudra speeder, les nuits sont plus courtes en été dans hémisphère nord.

      1
  10. @Paul Jorion :

    Quel est au juste votre plan structuré et énoncé s’agissant de ce que vous voudriez entendre ce soir ?

    Est ce celui décrit par Chem Assayag dans son post du 26 octobre 15h45 ? ( que je trouvais d’ailleurs aussi plutôt positif et potentiellement efficace ) .

    Moi , ce que j’aimerais bien c’est que Merkel et Macron qui s’expriment tous les deux aujourd’hui , racontent à peu près la même chose ( vœu déjà émis en vain sur le premier épisode ) .

    PS : pourquoi voudriez vous qu’on vous écoute plus que Manu , alors que je ne suis pas sur que vous pourriez faire une synthèse acceptable par tous les présents du blog , de leurs avis aussi péremptoires que contradictoires depuis 10 jours ?

    1. Qu’est-ce qui vous fait croire que j’aurais envie de faire une synthèse acceptable par tous les présents du blog ? Ça fait 14 ans que je suis ici, et je peux vous assurer que ça ne m’est jamais venu à l’esprit.

      4
      1. Rien .

        Mais qu’est ce qui vous fait croire que la France entière aurait plus de raisons d’accepter de votre part plutôt que de la part d’un gouvernement , une position que le blog dans sa non représentativité nationale ne serait pas prêt à signer sans rancœur refoulée ?

      1. La preuve expérimentale, le président va dans quelques minutes nous en parler, et justifier un confinement irlandais qui s’européanise.
        Avoir raison avant le président , c’est le privilège de ceux qui n’ont pas à prendre cette décision et l’annoncer à des millions de personnes.
        Les gens ont maintenant (à nouveau) peur, et seront d’accord pour dire à 21h ce soir « Le président a raison »
        Il aura raison après d’autres bien sûr, mais mieux vaut tard que jamais 😏

    2. Je vous remercie de faire référence à mon post.
      je dis ici depuis plusieurs semaines
      a) il est aberrant que l’on ne sache pas combien de personnes sont été réellement contaminées. Il aurait fallu (et c’est très simple à faire, les anglais le font d’ailleurs) tester des échantillons représentatifs de la population française à intervalles réguliers. Cela aurait permis de savoir la gravité de la situation de façon précise et de s’ajuster. C’est tout simplement ahurissant que cela n’ait pas été fait
      b) le nombre de personnes contaminées est beaucoup plus élevé que le nombre de cas détectés (notamment quand on regarde le taux de positifs et le nombre de tests). Veran a même dit ce matin »Un million » de Français sont « probablement » malades du Covid-19 et « potentiellement transmetteurs du virus » à l’heure actuelle, annonce sur Franceinfo le ministre de la Santé, Olivier Véran. » 1 million de contaminés avec 1% d’entre eux en réa c’est 10 000 personnes…et donc des hôpitaux saturés
      c) Mais cela veut aussi dire que la létalité du virus est vraiment faible ce qui est une bonne nouvelle (nous sommes sans doute en dessous de 0,5%). C’est le paradoxe de ce virus…
      d) nous ne savons et ne saurons pas avant un certain temps quelle sera la surmortalité réelle due au Coronavirus. Elle pourrait in fine être très faible vu le profil des gens qui en meurent
      e) le confinement 1 avait fait des dégâts sanitaires, le confinement 2 avec ses conséquences directes et indirectes va en faire de plus terribles encore. Rien ne dit que cela ne sera pas plus grave que le nombre de morts évités avec le confinement (le problème c’est nos capacités à l’hôpital…c’est cela le vrai problème)
      f) il faut avoir un vrai PLAN pour la suite ce qui m’anifestemnt n’est pas le cas
      g) j’ai effectivement fait des propositions
      http://neotopia2017.blogspot.com/2020/10/covid-le-tabou-des-mesures-ciblees.html

      Cdt

      1. @Chem Assayag a) C’était sans doute difficile au début en manque detest de procéder ainsi, ensuite on s’est peut être habitué
        Comment s’assurer de la représentativité de l’échantillon
        Compte tenu des fortes variations géographiques.
        Comment choisir aléatoirement des individus à tester et les y contraindre ?
        e) a-t-on déjà commencé à comptabiliser les dégats sanitaires du confinement 1 ?
        il est aberrant que l’on ne sache pas combien de personnes sont réellement concernées :+)
        Avec un recul de 6 mois celà permettrait d’ajuster les modèles pour le confinement 2 et suivants.
        f) ? Rivotril (sur demande) remboursé à partir de 60 ans avec maintien compassionel au domicile .

  11. Quand on n’a pas la puissance, il faut compter sur le temps et la diffusion.
    Pour que ça marche il faut un substrat aussi pur que possible (des cerveaux jeunes) et y faire diffuser des idées /impuretés (pharmacologie, le poison qui guérit) pour y créer des barrières de potentielles (diodes) qui structure la raison.

  12. Nul ne sait si le monde se porterait mieux en vous écoutant davantage mais une chose est sûre, la vraie notoriété est comme la modestie, elle se fait rare.

  13. Si difficile est de répondre à votre question M. Jorion, concernant ce qui ferait que « le monde ne s’en porterait-il tellement mieux »… qu’il est compliqué de savoir à quel « monde » font références les chagrins de ce que vous que vous qualifiez d’une mauvaise écoute (« … cela me chagrine qu’on ne m’écoute pas davantage … »), alors qu’il vous répondra à son tour, « ce monde » : c’est une fausse interprétation que vous vous faites, de son problème d’audition, de mésentente…

    Peut-être que viser « le monde » (au sens large) rend le tire trop imprécis, pour que la mise au point de l’objectif permette d’en cibler, à coup sûr, son point le plus vulnérable à atteindre (en un coup)…?

    Pour autant, ça ne m’empêche pas de défendre à ma manière, toutes vos propositions, en en ayant fait un monde à part entière… tout en prenant garde de ne pas en faire un monde parallèle, « à voir », non plus… comme j’essaie de mettre en pratique, ce que j’interprète de leurs théorisations, du moins tant faire ce peu, dans des billets en contextualisant quelques unes dans le cadre de l’actualité.

  14. Suite du billet : Juillot Pierre 28 octobre 2020 à 17 h 01 min

    Un exemple de contextualisation…?

    «  »Brèves de comptoirs »…?

    Le « journalisme » de comptoir, des bistrots, s’illustre encore avec E. Brunet, dans son émission, qui rajoute le mot « Direct » à « son patronyme », sur LCI… Le populisme a cette particularité singulière de prétendre « bien nommer les choses », à « l’image » qu’il se fait et vend, du malheur du monde….

    On passe d’une « chaîne d’info en continue », d’un groupe de presse privé, appartenant à un milliardaire, ses actionnaires assistés sans contreparties…à la privatisation de l’actu opérée par la « subjectivité » d’un « juge et parti pris », arbitraire…, privant le droit de savoir de la citoyenneté, de neutralité, impartialité, et de pluralisme…

    C’est à cette seule valeur, ce vile « prix », alignant le plus noble sens de l’éthique, au moins disant de tous sens moraux… qu’est obtenu le formatage des « bas instincts »… de « temps de cerveaux disponibles », qu’à vouer un « culte féroce », à la seule « DICTATURE des émotions » « rassurées » dans leurs incertitudes, doutes… infantilisés par des sondages de leur degré de « ras le bol fiscal », « poujadisme »… capables de leur faire croire « qu’il y a du bon dans le coté obscure de la force » de « l’immorale optimisation », de « l’anonymisation » d’échantillons, soit disant plus « représentatifs » que toutes et tous les électeurs et électrices réuni.e.s, du « secret d’affaires » de la « fabrique des opinions » (« Marchande de doutes » ?) etc…

    Débattant sur fond de la « peur d’avoir peur » d’un nouveau confinement généralisé…du sujet du nombre de mort des dernières 24 heures, dû à une infection létale à la covid-19…à des cumules non pas de mandats…mais de pathologies chroniques… mal ou pas soignées par « souci d’économie »… le risque de saturation des hôpitaux, et des services publics de réanimation, puis le risque de ne plus trouver de « vocation » de fonctionnaires dans le personnel de santé publique, ceux en place n’en pouvant plus… et de creusement des inégalités, de l’aggravation de la précarisation et paupérisation des conditions de travail et de vie, des personnes les plus exposées en cas de contamination sévère…deviennent, dans « l’art(ifice) » « d’inverser la hiérarchisation des valeurs morales » : la « dictature sanitaire »…

    Mais les plus précaires, les plus vulnérables aux pathologies chroniques, facteurs multiples de comorbidité, en cas d’infection grave… ces victimes de « discriminations systémiques » (à l’embauche ne se faisant plus à 90% qu’en CDD très courtes durées, temps partiel subi… quand le chantage à l’emploi ne s’exerce plus… discriminations dans l’accès au logement, dans les brutalités commises lors de contrôles aux faciès, « manifestations interdites » par les 50% du personnel du « monopole de la légitime violence de l’État », votant pour l’extrême droite) victimes d’inégalités scolaires, territoriales, de « destin », de NON RECOURS – impactant 50% des « bénéficiaires » du RSA, ne touchant aucun « pognon de dingue mis dans les minimas sociaux, qui fait que les pauvres le restent et se déresponsabilisent » – ces victimes savent-elles seulement que cette logique du « souci d’économie », constituant une « prise de risque » lorsqu’elles n’arbitrent pas en faveur des soins dont elles ont besoin… fait faire « aux dépenses sociales, plus de 10 milliards d’euros par an, d’économies » ? Ce n’est pas au cours de cette émission quelles l’apprendront en tout cas.

    Ne sachant pas si les invité.e.s du plateau sont atteint.e.s du syndrome de Stockholm, leur « abstentionnisme » de réactivité, contradiction…n’en reste pas moins un sacré exercice de « distanciation morale »…et « sociétale »…A moins que leur « immunité de groupe » ai abusé de corticoïdes (et/ou psychotropes ?), comme les délires de Trump l’attestent… et soit tellement euphorique, qu’elle ne se rend plus compte de rien, même pas du « tri sélectif » qu’elle laisse faire entre « fausse nouvelle », et « post-vérité »… ?

    Car à l’origine des maux des services publics hospitaliers, et du personnel, qui depuis le début de la gestion néolibérale de cette crise sanitaire, alertaient sur le risque du manque de masques, respirateurs, médicaments, réactifs de tests, place de lits de réa (se rappeler de « l’interventionnisme » Étatique sur le prix du gel hydroalcoolique)… risque de manque laissé à la seule « merci » de la « main invisible » des « marchés » qui continuent toujours de spéculer et gagner gros, sur la hausse ou baisse des stocks gérés en flux et des prix, des dits biens de premières nécessités sanitaires – et les dividendes indécents des « marchés » ne perdent jamais en pariant aussi sur les besoins de subsistance alimentaire, etc …existentiels pourtant – risque de manque qui allait aggraver la catastrophe sanitaire, ne pas pouvoir sauver et des vies, et ce service public… à la source donc de ces maux, ne sont-ce pas les politiques d’austérités, et les « réformes structurelles » néolibérales, qui ont conduit à ce que la « santé publique » , le « darwinisme social » quoi… soit gérée comme une vulgaire multinationale (État dans l’État… pour parler des pantoufleurs, adeptes des conflits d’intérêts, secrets d’affaires », clientélistes, carriéristes, du favoritisme…)… ?

    N’est-il pas donné l’impression de passer des « ovations aux fenêtres et balcons, faites à l’héroïsme du personnel hospitalier » lors de la première vague… au cynisme du dicton disant : « quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage », durant le début d’une seconde vague, jetant la suspicion alors sur la fausseté, naïveté… des premières « ovations »…? »

  15. C’est plus ou moins hors sujet, mais j’annonce ici que samedi je prendrai l’avion pour retourner en Chine. Non pas pour fuir le virus européen, mais pour retrouver mon épouse, quelques amis, et des habitudes.

    J’ai débarqué à Roissy de l’avion d’Air China avec mon épouse le 15 février (voyage prévu depuis longtemps, qui tombait à point pour fuir la Chine immobilisée par le virus). Le comité d’accueil a mesuré les températures, distribué un prospectus en trois langues (évitez les mondanités pendant deux semaines, appelez le 15 si vous avez de la fièvre), et quelques masques. Dissuadé de me protéger par le ministre de la santé (« le masque c’est pour les malades », si bien que je n’ai pas osé en porter dans l’autobus ou le train, où j’aurais été le seul), je suis tombé malade du virus juste à temps pour ne pas pouvoir remonter dans l’avion, dans les premiers jours du confinement, et me suis rétabli trop tard, la Chine s’étant fermée aux étrangers. Mon épouse, qui était montée dans l’avion sur mon insistance, fut accueillie à l’arrivée par un hôpital de campagne, test de tous les passagers, les non-contaminés ont attendu deux semaines isolés dans un hôtel, les autres à l’hôpital.

    La Chine se rouvre aux étrangers qui ont un permis de résidence en cours. A l’arrivée, je serai examiné et isolé dans un hôtel pendant deux semaines. J’apprendrai à utiliser l’appli pour smartphone qui permet de laisser la trace de son passage partout (résidences des amis, McDo, train, et d’autres que je verrai). Il n’y a presque plus de cas en Chine, depuis 5 mois, la vie est normale (juste le masque dans le métro et l’autobus) et ce n’est pas par hasard que l’épidémie a duré si peu de temps.

    1
    1. « Il n’y a presque plus de cas en Chine, depuis 5 mois, la vie est normale (juste le masque dans le métro et l’autobus) et ce n’est pas par hasard que l’épidémie a duré si peu de temps. »

      La vie est presque normale en Chine ? Si les mesures sanitaires efficaces et pertinentes n’ont pas de connotation en elle-même et ne sont pas marqués idéologiquement, parler de vie normale me paraît un peu excessif.

      La vie n’est pas qu’une simple fonction biologique ou sociale/économique de mon point de vue. Tous ceux qui vendent leur liberté pour un plat de lentille et leur sécurité abdiquent quelque chose qui leur est très supérieure et inestimable toujours de mon point de vue.

  16. « Savent-elles aussi ces victimes de NON RECOURS, « discriminations systémiques », suspectées, de « refuser d’obtempérer », « d’outrager », « d’ensauvagement saccageant comme des racailles », d’être un « cancer de la société », un.e « chômeur.e=fraudeur.e » (à en croire ce que E. Brunet approuva des derniers débats qu’il arbitra dans son émission)… devant arbitrer seules dans leur « souci d’économies » le soit disant choix à faire entre ne pas tomber malade, ou sauver le service public hospitalier… qu’il serait question de fusionner leurs aides sociales, dont elles ignorent jusqu’à même, y avoir droit, pour partie, au point d’avoir peur, honte… ignorante… « inculte » quoi… pour le faire valoir… exiger qu’une « représentativité » politique, se doive de le défende… histoire que le fruit de cette fusion/acquisition soit imposé sur le revenu, sous prétexte de lutter contre son « penchant » à la « fraude sociale »… ? Savent-elles seulement qu’il serait aussi question que leur « souci d’économie », état de faiblesse, abandon, etc… fasse l’objet d’une expérimentation du « travail gratuit », « bénévolat subi » sur la « base du volontariat », contre l’accès aux droits au RSA, à une indemnité chômage sous le seuil de pauvreté, à un « bon alimentaire »… ? « 

    1. Ah ! Salut Dundee,

      Merci pour les petits morceaux, cool !

      En retour : https://www.youtube.com/watch?v=_2NLXdeJ3Bg Enjoy 😉

      Je ne sais pas si vous avez lu les références postées ici par « toutvabien » (je crois) il n’y pas très longtemps, mais il semblerait qu’au moins à titre d’hypothèse, le professeur Pangolin puisse être exonéré de sa part de responsabilité comme réservoir du sars-cov2 et que celle de la fuite depuis des manips entre la chauve-souris et l’homme via une autre bestiole de laboratoire reste d’actualité en attendant de découvrir ce qui lui a vraiment permis de franchir la barrière inter-espèces. Comme quoi…

      Bonne journée !

      1. Celà pourrait conforter en effet l’hypothèse, que les circonstances dans lesquelles ont été fournis sur un plateau les éléments permettant d’incriminer cet animal fourmilier, laissent subodorer une opération de désinformation.

  17. Moins onéreux qu’un policier ou qu’une infirmière, mais pourquoi augmenter le nombre de lits dans les hostos ? ça coûte un pognon de dingue !
    Voilà, le monde rêvé des bigtechs et des transhumanistes. Entre autres. Plus belle la vie : couché le cleps. Mais pourquoi le courageux Manu n’y a pas encore pensé ?
    P…tain de gaulois réfractaire ! Mdrrr

    Ah, au fait, ne soyez pas impatients, le passeport électronique de covidieland ne saurait tarder à arriver. Nos zamis suisses auront la joie de bientôt l’expérimenter. Tout arrive hein ? Surtout le meilleur…Pas vrai ?
    Au secours E. Burke !!!
    https://www.letemps.ch/economie/un-passeport-covid-voyager-voit-jour-geneve

    Prêts pour la laisse électronique ?
    En Asie, des quarantaines sous bracelet électronique
    « L’AFP raconte comment les Hong-Kongais de retour au pays sont accueillis par des policiers qui les dotent de bracelets électroniques au poignet, reliés à une application qu’ils doivent télécharger avant d’être confinés pendant deux semaines en quarantaine à domicile. »

    « L’objectif est de permettre aux autorités de vérifier en temps réel où ils se trouvent, et de s’assurer qu’ils ne propagent pas le coronavirus. Environ 5 000 étaient prêts à être utilisés, et 55 000 autres ont été commandés, selon les autorités. »

    « À Taïwan, les porteurs potentiels du virus sont dotés d’un smartphone équipé d’un GPS et sont surveillés par les autorités au travers de l’appli de messagerie Line. Le tracker est directement relié aux services de police et des messages sont envoyés à ceux qui ne respectent pas leur quarantaine. Les contrevenants risquent un million de dollars taïwanais (30 000 euros) d’amende et la publication de leur nom. »

    « La Corée du Sud a une application similaire, mais son utilisation n’est pas obligatoire. Singapour, de son côté, a affecté des enquêteurs à la surveillance des quarantaines et à la reconstitution des déplacements des malades. La cité-État, comme Hong Kong, publie même l’adresse et le numéro du bâtiment où vivent les personnes en quarantaine. »
    https://www.nextinpact.com/lebrief/41967/11723-en-asie–des-quarantaines-sous-bracelet-electronique

    Covid-19 : bientôt des bracelets connectés pour contrôler l’isolement des touristes ?
    https://www.rtbf.be/tendance/voyage/detail_covid-19-bientot-des-bracelets-connectes-pour-controler-l-isolement-des-touristes?id=10614039

    1. « Its is my belief that chaos offers many opportunities…

      You say that as if you’re the first man alive to think it. Yes a crisis is an opportunity… »

      De Tywin à Baelish. Toujours d’actualité.

      Sommes-nous pour autant so « shocked and awed » que nos fonctions cognitives sont paralysées ? Ne doit-on pas y voir plutôt ce qui était évoqué ici déjà, du travail de fourmi législatif (sur les traces de l’influence des frères Koch) instaurant progressivement des cliquets ? S’il faut rester vigilants, en cela vous avez parfaitement raison, la conquête du pouvoir ne nous a-t-elle pas, et depuis longtemps, largement échappée (filières élitistes, endogamie, cooptation, etc) ? Auquel cas, il ne s’agit plus que de trouver un prétexte, une excuse, une justification, une légitimation auprès des populations, avant introduction dans le corpus législatif ?

    2. @Dundee tant qu’il ne s’agit que de contrôler des quarantaines imposées pour des raisons sanitaires, et donc de mesures alternatives à une assignation à résidence stricte en hôpital, caserne, centre de rétention, bâtiment d’exposition abandonné, ou stade, est il raisonnable de trop s’indigner ?.
      N’y a t il pas des maladies contagieuses à déclaration obligatoire ?
      Pourquoi la Covid n’en fait elle pas partie ?
      Risquer 400 000 morts à l’échéance de 6 mois est-ce insuffisant par rapport à d’autres maladies ?
      C’est un préalable à un isolement contraint systématique.

      Il n’y a pas d’autre moyen de controle de l’épidémie.

      La variante la moins sophistiquée est le confinement, mais qui, s’il concerne bien tout les malades, asyptomatiques ou pas, n’est que partiel.

      1. « N’y a t il pas des maladies contagieuses à déclaration obligatoire ? »

        Entre déclaration obligatoire et sanction en cas de défaut et pistage surveillance généralisée…

  18. Désolé, c’est déjà dans les tuyaux, Manu le courageux et son équipe de godillots, n’ont pas fini de nous surprendre, euh pardon de nous… enfumer.
    Quoi vous ne le saviez pas ?

    @Cloclo
    Je vais me lancer dans l’élevage des mouettes, elles adorent les drones, entre autres . 🙂

    LOI SÉCURITÉ GLOBALE : SURVEILLANCE GÉNÉRALISÉE DES MANIFESTATIONS
    Posted on 29 octobre 2020
    « Le 20 octobre, les députés de la majorité LREM ont déposé une proposition de loi de « sécurité globale ». Elle sera débattue par l’Assemblée nationale le 4 novembre, dans une urgence inouïe que rien ne justifie. Son article 21 veut déréguler l’utilisation des caméras mobiles portées par les forces de l’ordre. Son article 22 veut légaliser la surveillance par drone. Son article 24 veut interdire au public de diffuser l’image de policiers. »

    « Ce fourvoiement des députés LREM, avec la complicité du gouvernement et de leurs alliés de circonstance du centre traduit une déconnexion de certain·es parlementaires. Nous demandons à l’Assemblée nationale de supprimer ces articles et d’exiger — c’est aussi son rôle — du ministère de l’intérieur un changement radical de modèle dans le maintien de l’ordre. »
    https://www.laquadrature.net/2020/10/29/loi-securite-globale-surveillance-generalisee-des-manifestations/

    1. Salut Dundee,

      La Mouette Rieuse est en plus une arme de défense devant la bêtise qui se met en place car beaucoup perdent pieds à tous les niveaux.

      Je dois avouer moi qui suis d’un ordinaire optimiste et avec une grande confiance en mes semblables, que toutes ces histoires prennent des tournures menaçante sur l’Etat de Droit qui m’interroge et m’inquiète un peu.

      Tous ces pieds nickelés sont entrain de préparer le terrain, inconsciemment ou consciemment, à la possibilité de la mise en place d’une société autoritaire, et si la blonde ou un ersatz similaire arrive en haut au contrôle du truc on va basculer encore plus loin.

      Pourquoi cela n’arriverait pas ? Malgré nos merveilleux réseaux sociaux, nos merveilleux 90% d’une classe d’âge au Bac, nos merveilleuses classes moyennes et supérieures, nos merveilleux philosophes de plateau pour nous en protéger ?

      Je passe pas mal de temps à lire les commentaires partout sous les articles, les vidéos, à discuter autour dans des milieux divers et variés culturellement et économiquement, j’ai noté une radicalisation grandissante du côté de la force obscure ma chère Dundee, Palpatine est en voie de renverser la République avec l’aide de tous les idiots utiles en plus !

      Grave la situation est.

      1. On parle même de réquisitionner tous les SUV pour les forces de l’ordre , Dmitri ( Karamazov) !

        Mais les observations sont en grande partie exactes dans le monde entier . Le monde à la chinoise , cher à Paul Jorion , est potentiellement en germe .

        Chabian attendait un signal . Moi je parlais de contrainte plus forte que nos désirs . Corona répond aux conditions .

      2. « Je passe pas mal de temps à lire les commentaires partout sous les articles, les vidéos, à discuter autour dans des milieux divers et variés culturellement et économiquement, j’ai noté une radicalisation grandissante du côté de la force obscure ma chère Dundee, Palpatine est en voie de renverser la République avec l’aide de tous les idiots utiles en plus ! »

        « Grave la situation est. »

        Buon giorno Cloclo !
        Tout à fait d’accord, j’échange pas mal en direct avec mon prochain et issu de milieux assez varié, et un peu en virtuel, de fait, c’est en train de bien se plomber, et ce, quel que soit le pays….c’est pire dans les pays anglo-saxons, notamment en Australie. Je suis d’accord, pas seulement à cause du sarsCov d’ailleurs… Gardons les yeux ouverts ! 😉

        « Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier, elle met plus de temps, mais finit toujours par arriver. »
        J Audiard.

  19. « Je me suis soudain rappelé Charlemagne : « Laissez mes armées être les rochers et les arbres et les oiseaux dans le ciel ! »
    Indiana Jones et la dernière croisade.

    Mode complotiste, mode druidesse et mode sorcière : ON; 🙂

    Le pangolin, ah cette pôv bébète que d’aucuns exterminent pour ses écailles et accusent de tous les maux de la terre ?
    Bah, comme il a une petite tête et une grande queue , il survivra.
    https://fr.metrotime.be/2019/11/06/actualite/le-pangolin-lanimal-le-plus-braconne-au-monde/

  20. Des mômes, des jeunes adultes. Pas malades , ni fascistes. Quand la « machine » s’emballe…
    Achtung baby ! 🙁

    À Grenoble, six militants écolos face à une justice kafkaïenne
    Durée de lecture : 9 minutes7 octobre 2020 / Gaspard d’Allens et Pablo Chignard (Reporterre)

    « Du côté de la défense, les professionnels du droit sont, eux aussi, interloqués. « Cette affaire est complètement tirée par les cheveux, s’emporte Elsa Ghanassia, une des avocates de la défense. On utilise habituellement ce type de poursuite pour du grand banditisme. C’est la première fois à Grenoble que des militants y sont confrontés aussi violemment. » Cette affaire pourrait augurer de la création d’association de malfaiteurs à but purement préventif. »

    « Les six amis ne sont pas pour autant abattus. Ils veulent continuer à lutter. « C’est rageant mais je préfère me concentrer sur ce que je peux faire, affirme l’un d’eux. Tout ce qu’ils gagnent, c’est de renforcer notre détermination. Pour faire face à la répression, il faut maintenant développer une culture de la résistance. »
    https://reporterre.net/A-Grenoble-six-militants-ecolos-face-a-une-justice-kafkaienne

Les commentaires sont fermés.