L’identité des dirigeants du G20 : Voilà ce qui doit nous faire peur, par Manuel

Hier soir, l’édition numérique du monde.fr me proposait la photo de cet article en première page :

Singapore’s Prime Minister Lee Hsien Loong, International Monetary Fund (FMI) Managing director, Kristalina Georgieva, Director General, World Health Organization (WHO), Tedros Adhanom Ghebreyesus, Spanish Prime Minister Pedro Sanchez, Indian Prime Minister Narendra Modi, Australian Prime Minister Scott Morrison, German Chancellor Angela Merkel, Italian Prime Minister Mario Draghi, French President Emmanuel Macron, British Prime Minister Boris Johnson, Director general, Food and Agriculture Organization (FAO), Qu Dongyu, President of the European Council Charles Michel, and Japan’s senior deputy foreign minister for economic affairs, Hiroshi Suzuki throw a coin in the water during a visit to the Trevi fountain in central Rome on October 31, 2021 on the sidelines of the G20 of World Leaders Summit. (Photo by Andreas SOLARO / AFP)

En la voyant, ma première pensée a été la suivante : « sérieusement, ça devrait la mobilisation générale et les gars font du tourisme ».

Tous les voyants climatiques sont au rouge cramoisi ou à l’ultra-violet, annonçant à brève échéance un rétrécissement drastique du nombre des individus de notre espèce et les dirigeants du G20 font les touristes au bord de la fontaine de Trevi. Sérieusement !!!

La deuxième pensée qui m’est venue à l’esprit : « qui sont les membres du G20 ? »

En découvrant la liste des pays membres et le nom de leur représentant (Saoud, Bolsonaro, Modi, Drahgi, Michel, Erdogan, Macron etc), je me dis que la probabilité que l’espèce s’en sorte de manière optimale est nulle, i.e. elle n’a pas une chance sur 10^18 d’y arriver, elle en a zéro).

Est-ce que vous imaginez Saoud œuvrer à ce que d’ici à 2030 l’humanité doit sortir des énergies fossiles, les banquiers Macron et Draghi interdire la spéculation et casser la machine à concentrer la richesse, le caporal Bolsonaro battre en retraite devant l’armée des arbres de l’Amazonie, etc. etc.

Plus haut, j’écrivais « de manière optimale » parce qu’il va déjà y avoir des morts par millions en cas de gestion immédiate, générale et adéquate du problème de la survie de l’espèce et par centaines de millions si les dirigeants/élites/puissants/milliardaires continuent à faire du tourisme.

Alors la mort c’est abstrait. Elle l’est encore plus quand on parle de celle de nos enfants ou de nos petits-enfants. Mais dans la situation actuelle, on parle d’une mort anticipée, au doigt mouillé, pour les moins de 60 ans. Et si la mort c’est abstrait, les derniers moments qui la précèdent le sont moins. Mourir, après des mois de misère et de souffrance, de chaud, de soif, de faim, noyé, d’absence de soins, dans une émeute ou une rapine voilà ce qui nous attend et ce qui attend nos enfants ou petits-enfants. Voilà ce qui doit nous faire peur.

Le véritable choix est là : mourir dignement et offrir à nos descendants directs la possibilité de mourir dignement ou pas.

Partager :

21 réponses à “L’identité des dirigeants du G20 : Voilà ce qui doit nous faire peur, par Manuel”

  1. Avatar de CloClo
    CloClo

    Si je partage l’incongruité que tu soulèves quant à l’inaction criminelle des dirigeants, je ne suis pas totalement en accord avec cette formulation :

    « Le véritable choix est là : mourir dignement et offrir à nos descendants directs la possibilité de mourir dignement ou pas. »

    Poser la mort comme étant le choix est, selon moi, une inversion totale, signe d’une résignation absolue, de ce qu’il faudrait en fait mettre en oeuvre, en branle. C’est bien de vie dont parle. La mort, elle viendra toujours. Et petit précision, sur cette Terre des centaines de millions d’individus meurent déjà, actuellement, pas dans un futur proche, chaque années dans une indignité lamentable sans que ça ne fasse les titres des journaux.

  2. Avatar de Michel
    Michel

    Le véritable choix est là: préserver le Vivant, dont nous faisons partie et qui fait partie de nous (les milliards de bactéries que nous hébergeons, la plupart pour notre bien), ou mourir. Pas en tant qu’individu, en tant qu’espèce.
    Quant aux chances d’y parvenir en s’en remettant aux décisions du « G20 », elles sont, comme vous le relevez, nulles.

  3. Avatar de Michel
    Michel

    Le véritable choix est là: préserver le Vivant, dont nous faisons partie et qui fait partie de nous (les milliards de bactéries que nous hébergeons, la plupart pour notre bien), ou mourir. Pas en tant qu’individu, en tant qu’espèce.
    Quant aux chances d’y parvenir en s’en remettant aux décisions du « G20 », elles sont, comme vous le relevez, nulles.

  4. Avatar de Jean-Yves
    Jean-Yves

    Démocratiquement, je vois que la plupart d’entre eux implorent le ciel comme si la solution allait venir de là haut…!
    C’est réconfortant et plein d’espoir, la grande beauté est enfin révélée, il était temps.
    J’attends une éclaircie et je vais en faire de même, ce sera plus efficace que lire un rapport du GIEC.
    Vous voyez, vous avez tous la possibilité d’agir, prenez juste soin de prendre exemple, ils nous montrent la voie.

  5. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    Peut-on s’attendre à voir émerger quelque chose de positif pour le futur de la planète, de la part de ces dirigeants, quand on sait que pour accéder à ces postes bien rémunérés et de pouvoir ils ont du écarter sans ménagement des concurrents et que leur seule et unique ambition est leur réélection !
    Car tel est leur logiciel pour la plupart d’entre eux, un logiciel très éloigné de ceux de l’abbé Pierre ou de mère Thérésa qui eux, par exemple, n’avaient pas l’exercice du pouvoir comme seul objectif, eux c’était l’humain d’abord.
    On en est à des années lumières.

  6. Avatar de Khanard
    Khanard

    La Dolce vita de Fellini ça vous rappelle quelque chose? Références au miracle économique des années 50 de l’Italie ? Ou simplement d’admirer la sculpturale Anita Eckberg !!
    Ah peut-être est ce aussi pour la tradition qui veut qu’on jette une pièce de monnaie dans la fontaine !
    Là j’y vois une symbolique : les dirigeants n’ont même pas l’outrecuidance de donner l’aumône pour sauver le climat (les pièces dans la fontaine) mais plutôt de regarder en l’air ! Pour en implorer à un quelconque dieu ? Nous sommes bien à Rome !
    Quant aux 20 gugus qui sont là c’est bien pour eux la dolce Vita !

  7. Avatar de CORLAY Isabelle
    CORLAY Isabelle

    Bonjour, honnêtement, j’ai pensé à peu près la même chose que vous. La photo de la fontaine de Trévise représente bien Rome, une place idyllique bien choisie (marketing) de nos temps (antique et présent). Comme vous le précisez, cela devrait sonner le glas de la mobilisation générale à affronter/anticiper les différentes causes mondiales. J’apprécie cette phrase Saoud oeuvrer avant 2030 et le Kaporal Bolsonaro battre en retraite devant l’armée des arbres, la spéculation…Vous citez cette phrase et si la mort c’est abstrait, les derniers moments qui la précède le sont moins. Alors, je rajouterai un point, c’est engager certaines choses, un certain combat de grandeur [de notre part/petite échelle à une plus grande ampleur). Dans la phrase voilà ce qui doit nous faire peur :, il serait préférable de maîtriser ses/toutes les peurs (pas simple) pour le futur. Enclencher certains processus, chacun de manière harmonieuse, même si dans l’instant, cela peut paraître utopique, et (utopique face au texte que vous avez écrit). C’est dans l’instant que chacun doit changer et cela il faut le comprendre, dans les temps qui sont les nôtres, face au temps qui nous est alloué. Il faut savoir affronter toutes les souffrances, et avancer tout de même pour créer une voie qui n’est pas encore totalement ouverte pour les descendants/futures générations. Si je dis cela, c’est que l’on m’a dit, sur certains éléments, cela fait peur. En exemple, revenir à des cultures à échelle humaine, récupération eau, etc…Isabelle CORLAY

  8. Avatar de ilicitano
    ilicitano

    2 remarques :

    – concernant la photo : ils ne sont que 15 et il ne semble pas qu’il y ait un représentant russe ou chinois

    – sur la photo de « famille » du G20 , il n’y a ni Poutine , ni Xi Jinping qui ont prononcé chacun un discours par vidéos

    Autre remarque : Poutine lors de son discours du club de discussion de Valdaï à Sotchi du 21 octobre concernant le capitalisme.

     » Les problèmes socio-économiques de l’humanité se sont aggravés jusqu’à un niveau qui, dans le passé, a provoqué des bouleversements à l’échelle mondiale : guerres mondiales, cataclysmes sociaux sanglants. Tout le monde dit que le modèle existant du capitalisme – et qui est la base de la structure sociale dans la grande majorité des pays aujourd’hui – est épuisé, qu’il n’y a plus moyen de sortir de l’enchevêtrement des contradictions, de plus en plus emmêlées, qui le composent.
    Partout, même dans les pays et régions les plus riches, la répartition inégale des richesses entraîne des inégalités croissantes, surtout des inégalités des chances – tant au sein des sociétés qu’au niveau international.  » ( traduction du discours)

    On savait que le régime chinois « reprend en main » le capitalisme chinois.
    Quid de la Russie dans l’avenir ??

    1. Avatar de Chantal montellier
      Chantal montellier

      La Russie? Quelle Russie? Ah oui, l’obsession fantasmatique de ce dingo d’Emmanuel Todd…

      1. Avatar de Franck Marsal
        Franck Marsal

        La Russie qui nous fournit en gaz (malgré toutes les insultes que nous lui rendons) et la Chine en … à peu près tout le reste (excepté le pétrole). La solution est simple : quand les russes et les chinois n’auront que faire de nos euros et nos dollars qui ne vaudront plus rien à force d’en imprimer (électroniquement) par milliards, ils couperont le robinet. Le problème climatique fera un grand pas vers son règlement puisque la consommation du bloc occidental est disproportionnée par rapport au reste de la planète …

        1. Avatar de Paul Jorion

          Ah ! Ce serait si beau si … le monde était si simple 😉

  9. Avatar de François M
    François M

    Franchement, franchement, il n’y a rien à craindre : ils ont solennellement promis que le réchauffement ne dépasserait pas 1,5 °C (sans faire plus d’effort (il en est déjà à 1,1 °C) ) et il y a l’exceptionnelle avancée d’ITER qui va nous abreuver d’énergie ! Voyons, on ne va quand même pas douter de ces belles promesses ! Vous ne voyez pas qu’ils ont tous le costard qui « fait sérieux et qui rassure » ?

  10. Avatar de l'arsène
    l’arsène

    Au sujet de la COP actuelle, Biden est à Glasgow avec 85 voitures, des SUV qui pèsent deux tonnes.
    Peut-il être crédible.

    1. Avatar de timiota
      timiota

      https://www.theguardian.com/commentisfree/2021/nov/01/jet-lag-climate-villains-coffee-seven-stages-cop-un

      La cop vécue de l’intérieur, c’est un sommet presque comme les autres au niveau « fumée »…(fumée des cerveaux des sherpas et des SUV que leurs dirigeant chérissent, pour plagier un peu Bossuet https://www.dicocitations.com/citations/citation-2769.php)

      1. Avatar de Michel
        Michel

        Fumée? C’est bien normal qu’ils nous enfument.
        https://blogs.mediapart.fr/edition/cop26-face-lurgence-climatique-la-fin-du-blabla/article/011121/horizons-lointains
        A propos d’horizon lointain: pour Macron c’est six mois.

  11. Avatar de un lecteur
    un lecteur

    La pièce qu’ils ont jetée en faisant un voeu, tout un symbole !

  12. Avatar de Ar c'hazh du
    Ar c’hazh du

    Ces psychotiques sont persuadés que la richesse rend immortel.
    Que nous leur abandonnons le pouvoir est le plus sûr signe que notre espèce est inadaptée.

  13. Avatar de Ermisse
    Ermisse

    « Après nous le déluge !  » (ou la sécheresse), telle est leur devise (et le sens de certains gestes sur la photo ?).

    Tout compte fait, la foi chrétienne, ce n’était pas inutile : les croyants sincères, dont bien des rois, avaient vraiment peur d’être punis après leur mort. Les dirigeants actuels n’en ont rien à secouer.

    Une espèce qui remet son destin entre les mains de sociopathes qui n’ont rien à faire de sa survie doit souffrir d’une méchante tare congénitale. Je crains que ce ne soit le processus normal de l’évolution qui conduise là. Et voilà pourquoi on ne trouve pas trace de civilisations extraterrestres…

    Des révolutions à force de catastrophes ? Je vois plutôt un sauve-qui-peut général vers les zones moins touchées, modèle juin 40.

  14. Avatar de Lescouet Jacques
    Lescouet Jacques

    KEEP CALM AND TRUST YOUR LEADERS.
    Une analyse sémantique d’un discours de dirigeant suite aux effets de ce réchauffement climatique, pour en attribuer la faute à… pas de chance ou au surréalisme. 53 mn de lecture.

    https://www.linkedin.com/pulse/les-battements-dailes-de-mme-merkel-et-leffet-ses-lescouet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Les moulins en action par le légendaire Bernard Purdie (Aretha Franklin, Steely Dan, …): https://www.youtube.com/watch?v=sj6o4cxWgl8

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta