Vie quotidienne – La taille des extraterrestres

Bon, d’accord, quand je dis « Vie quotidienne », c’est une façon de parler s’il est question d’extraterrestres, mais c’est parce que la question que je me pose est une question de mesure, comme quand je vous ai posé un jour la question : « Combien de temps faut-il à un robinet qui fuit goutte à goutte pour remplir une baignoire ? ».

Voici la question. Dans les histoires de science-fiction, les extraterrestres ont toujours à peu près notre taille : ils sont grands par rapport à nous, ou petits, mais ça reste dans un créneau 3m à 50cm de haut. Y a-t-il une justification à cela ? N’est-il pas envisageable qu’un (ou une) extraterrestre mesure plutôt 3 cm seulement ou au contraire 3 km ?

Partager :

46 réflexions sur « Vie quotidienne – La taille des extraterrestres »

  1. Il y avait les discussions sur le sexe des anges , il y a désormais celles sur la taille des extra terrestres…
    Chacun son truc .

    En attendant , Macron vend des milliards d’armes , les personnels de santé tentent de faire entendre leurs voix, les pauvres sont de plus en plus pauvres et les riches de plus en plus riches, le climat part en live, la religion est de plus en plus méprisée avec ses conseils tels que «  tu ne tueras point «  , …mais le merveilleux a toujours cette capacité à mobilisé le temps de cerveau disponible , loin de la recherche d’espoir en fait , mais juste histoire d’oublier les tragédies du quotidien.
    C’est comme ça .
    Un dernier pour la route :
    https://fr.aleteia.org/2017/08/31/je-baptiserai-un-extraterrestre-sil-me-le-demandait-assure-un-pere-jesuite/
    😊

    1. Il y avait les discussions sur le sexe des anges, il y a désormais celles sur la taille des extra terrestres…

      On s’intéresse à chaque époque d’effondrement – siège de Constantinople, extinction présente de l’espèce – à ce qui apparaît comme le dernier recours. Ce n’est pas risible : cela fait partie d’un mécanisme adaptatif.

      Les anges ne sont pas venus en 1453, je vous l’accorde. Et je ne parierais pas ma selle et mes bottes sur les extraterrestres en 2027.

  2. Le Saturnien faisait effectivement 3km de haut et Micromégas -dans l’œuvre éponyme de Voltaire- en faisait 40. Donc un esprit bien lumineux les a déjà imaginé… Il y a néanmoins quelques petits problèmes avec leurs tailles, le système d’alimentation de ces corps en « énergie » (sang ou autre) doit pouvoir lutter contre la gravité (et les distances) pour alimenter ces individus jusque dans leurs cœurs ou leurs cerveaux respectifs. Mais dans le cas d’une autre « biologie », pourquoi pas, d’autant que les planètes « habitables » ont toutes a priori des conditions différentes… sur Mars par exemple, la plus faible gravité nous permettrait peut-être d’être deux fois plus grands…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.