Cadeau de Noël : « 17 portraits de femmes » !

J’étais retombé il y a quelques années sur deux manuscrits rédigés en 2003, époque où j’habitais San Francisco. Le second, écrit durant l’été, Mes vacances à Morro Bay, était court et visait à faire sourire – un commentateur parla à juste titre à son propos d’« autodérision ». Il fut publié par Fayard en 2019 par le miracle gracieux de l’enthousiasme de Sandrine Palussière. Le premier, rédigé en début d’année, 17 portraits de femmes, visait à faire venir en surface quelques vérités de base sur les rapports entre les hommes et les femmes, du point de vue d’un homme (hétérosexuel … militant). À la différence de Mes vacances à Morro Bay, 17 portraits de femmes s’efforçait aussi d’être « bien écrit », autrement dit aspirait à avoir une « qualité littéraire », ce qui m’avait conduit à reprendre mon texte en fin de printemps et début d’été de cette année, à refondre en fait mon manuscrit et à lui ajouter sept chapitres, pour l’offrir à votre lecture ici sous la forme d’un feuilleton publié du 20 mai au 28 juillet .

Le manuscrit de 17 portraits de femmes a été soumis à un grand éditeur, lequel m’a fait savoir récemment que mon texte ne serait pas retenu. Le refus était argumenté, ce qui m’a permis de noter – et d’en être flatté malgré la grande déception qui fut la mienne et que je ne cherche nullement à dissimuler – que les termes de ce refus étaient quasi identiques à ceux que la même maison d’édition avait opposés au manuscrit d’un immense aîné – à l’exception de la caractérisation d’« être mal écrit » dont l’indignité m’a été épargnée à moi, contrairement à lui 😉 .

Voilà : vous trouverez ici, en format pdf, le texte complet de 17 portraits de femmes. C’est une bonne lecture pour Noël : je ne crois pas mentir en disant qu’elle fera chaud au cœur des représentants quelque peu déboussolés d’une espèce en voie de disparition !

Si vous étiez, par coïncidence, éditeur, et que le manuscrit vous intéresse pour une « publication papier », n’hésitez pas à me contacter ici : Du côté de chez Swann fut publié à compte d’auteur après de multiples refus et ce serait pour moi un formidable cadeau de Noël si 17 portraits de femmes pouvait faire au moins un cran au-dessus 😉 !

Partager :

Une réflexion sur « Cadeau de Noël : « 17 portraits de femmes » ! »

  1. pour la 2ème fois j’ai lu votre roman: splendide ! Un indice qui ne me
    trompe pas c’est cette projection que je peux faire d’un roman dans une
    adaptation au cinéma.

    Car il y a bien du Chabrol, du Sautet , un zeste de Godard et surtout,
    surtout du Luis Bunuel comme dans « Illusion du bonheur » qui serait
    revisité par Aldomovar .

    Que du beau monde comme vous le voyez .

    Quel grand dommage que votre roman ne puisse pas prendre des contours,
    des arrêtes , de la surface, du volume ! Bref d’être édité !

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.