185 réflexions sur « Vidéo – La grande migration ukrainienne »

  1. Le point de non retour n ‘est pas encore atteint, mais il approche.
    Car l’affrontement entre deux impérialismes , celui des USA et celui représenté par Poutine , ne peut mener qu’au pire.
    D’un côté, la Russie qui , depuis ses vingt millions de morts de la seconde guerre mondiale, n’a qu’une et unique obsession, se protéger de l’ouest envahisseur.
    Très peu de commentateurs évoquent d’ailleurs ce traumatisme.
    Et depuis la chute du mur, ils ont constaté qu’ils avaient été bien naïfs, l’OTAN n’a pas été dissoute, et pire, elle s’est étendue à la plupart des pays de l’ex URSS, un missile met 15 minutes pour atteindre Moscou d’une base roumaine ou polonaise.
    Au tableau de chasse de l’OTAN manquait l’Ukraine , et là, ça ne pouvait pas passer, un missile mettrait moins de cinq minutes.
    Cette guerre était donc complétement prévisible, surtout depuis 2014 , et beaucoup de très hauts responsables avaient d’ailleurs tiré les sonnettes d’alarme de cette folie et ceux qui tombent des nues n’ont absolument rien compris au film.
    Cette guerre, comme toutes les guerres, est évidemment moralement condamnable, mais était malheureusement prévisible, sauf pour ceux qui étaient aveugles.

    13
    1. Bon alors , tout va bien ( qu’on ne lit plus ) .

      Votre laïus gagnerait à mieux se fonder et documenter dans l’Histoire .

      2
      1. Justement l’Histoire.
        Je ne suis pas comme vous et certains ici qui pensent qu’il y a d’un côté les bons et de l’autre le méchant , d’un côté Poutine le vilain et de l’autre Biden, nous et Zelensky qui représentent le camp du bien, de toute façon c’est trop tard car il aurait fallu agir en 2014 pour trouver une solution en donnant à l’Ukraine un statut de pays totalement neutre, ce que ne voulaient ni Washington ni Zelensky, voilà la faute historique.
        Et personne ne sait comment tout se terminera, car d’un côté les USA veulent toujours avoir la peau de la Russie en l’encerclant par l’Ukraine et de l’autre la Russie a compris que seule cette guerre pourra y mettre un terme.
        Et surtout aucun dirigeant n’a aujourd’hui l’envergure pour dire stop et mettre tout le monde d’accord pour un projet pacifique.

        6
        1. « qu’il y a d’un côté les bons et de l’autre le méchant , d’un côté Poutine le vilain et de l’autre Biden, nous et Zelensky qui représentent le camp du bien, »

          Personne ne pense cela ici. Qui ? Colle un nom pour voir ?

          En revanche, un agresseur et un agressé physiquement et violemment oui, un système plus libéral et juste que l’autre, oui sans l’ombre d’un doute, une vision plus Humaniste d’un côté que de l’autre, oui aussi.

          Alors bon ou méchant à part dans ta tête hein…

          1
    2. « D’un côté, la Russie qui , depuis ses vingt millions de morts de la seconde guerre mondiale, n’a qu’une et unique obsession, se protéger de l’ouest envahisseur. »

      Tu prends tes arguments dans des Kinder Surprise maintenant ?

      Non mais n’importe quoi ça. Vraiment du délire. T’as trouvé ça où ? Sur Kremlin.fr ?

      1
      1. Mes arguments ne sortent pas, comme tu dis, des  » Kinder Surprise », ils sortent des russes eux mêmes, et ma grand mère russe doit se retourner dans sa tombe en sachant que son petit fils doit expliquer ça à un français.
        Et nul besoin de consulter Kremlin.fr pour le savoir, il suffit d’ouvrir un livre d’Histoire, un livre écrit par des historiens compétents.

        1
        1. Prends pas tes interlocuteurs pour des billes, on est tous au courant des pertes gigantesques des soviétiques durant la seconde guerre mondiale, laisse ta grand mère reposer en paix, ce que je soulignais c’est que cet argument qui en ferait une unique obsession n’a aucune réalité aujourd’hui, tout le monde en Russie s’en cogne de ces sornettes, sauf chez Kremlin.fr !

          Les Russes veulent vivre mon gars dans le présent, ils ne sont pas plus dans le passé que les gens ici.

          Purée mais qui en a foutre de la seconde guerre mondiale de nos jours à part les vieux fossiles, les géo politiciens du dimanche et quelques nostalgiques soit de l’URSS soit du 3 ieme Reich ? Non mais allo quoi !

          1
        2. Grâce à RT j’ ai pu visionné en 2021 avec quel brio et ferveur Poutine et son peuple ont fêté le 8Mai 1945 , défilé militaire grandiose , une longue procession du peuple portant les photos.de leurs soldats disparus et un feu d’ artifice époustouflant sur Moscou ! pendant que macron faisait ça en catimini sur des Champs Elysées fermés au public …… cela en dit long sur le déclin de la gouvernance française .

        3. Pour mieux peser , il faut prendre son temps et laisser exprimer l’histoire par des historiens . Je le remets pour la troisième fois , même si c’est partiel et parfois un peu « ramassé » ou incomplet.

          4 heures en tout mais , comme l’histoire de France , ça mériterait bien davantage :

          1/ 3 https://www.youtube.com/watch?v=vwmgf4-0bkk

          2/3 https://www.youtube.com/watch?v=31yiYPOYbSs

          3/3 https://www.youtube.com/watch?v=BLzWBOKRoQw

          Et comme Cavanna j’aime bien les Russkoffs et une biélorusse en particulier qui fut mon premier béguin sérieux ( peut être réciproque );

          Mais pas trop la mort d’où qu’elle vienne ou la force qui veut faire le droit .

          1
          1. Au passage , et en dépit de la présence aujourd’hui de Biden à Bruxelles qui se donne un rôle de parrain ( qui n’en fait pas trop ) à très bon compte ( et fait même des affaires avec les allemands ), ce sont les USA qui n’ont pas envie d’être entrainés dans une guerre subalterne avec les russes à cause des européens , et même si quelques troupes mineurs de GI sont venues compléter les effectifs de l’Otan pour reprendre position où ça peut être utile , Washington n’a aucune envie de mourir pour l’Ukraine ou les européens alors que son challenge est ailleurs ;

            Si Poutine dérape façon chimie ou nucléaire , c’est autre chose , mais alors , comme dit De Villepin , le tsunami sera mondial et la rencontre Chine USA aura des allures de fin de monde .

            2
    3. vous avez raison de signaler les 20 à 25 millions de Russes morts pendant la guerre. Pour être plus précis il y a eu deux motivations de la part d’hitler: à l’ouest supprimer les Juifs et les Tziganes et à l’est , en Russie donc, de supprimer toute la population quelle qu’elle soit. Il fallait faire du vide dans ces contrées. Deux mondes deux visions

      2
  2. il me devient de plus en plus difficile d’adhérer aux commentaires de certains ici. J’y décèle des tendances autoritaires dont les tenants n’en sont peut-être même pas conscients . En tout cas cela dénote d’une fracture dans la société qui est de plus en plus béante.
    Au final je m’interroge sur la pertinence d’ouvrir les pages du blog aux commentaires .

    1. On connaissait :
      – la non réciprocité ,
      – la réciprocité négative ,
      – la réciprocité positive .

      Mais je ne sais pas qualifier votre proposition . Réciprocité muette ?

      Suis pas sur que ce soit la méthode du taulier .
      Ça me fait penser que ça fait deux mois que j’ai pas cotisé ; J’y vais .

      2
      1. Pour info ça a déjà eu lieu ici.
        Pendant 1 an (? plus ? moins ? je ne me souviens pas) les commentaires étaient désactivés sur le blog.
        Bien ou pas, je n’ai pas d’avis…

        1. C’est vrai : il y a des moments où avec Julien on a été débordés : plus de commentaires que ce que nous arrivions à lire à deux sur une journée.

          Sinon, non : je trouve la formule des commentaires enrichissante et les trolls, finalement peu nombreux, voire amadouables. Le plus problématique, ce sont les commentateurs de longue date qui un jour pètent les plombs.

          1. effectivement il y en a qui pètent les plombs , reste à savoir si c’est accidentel ou bien si c’est récurent . Pour ma part je ne me sens pas incité à commenter des informations qui viennent d’autres sites qui ont déjà été commentés.
            Je lis , j’observe et dans le silence de mes convictions je forme mon ressenti.

            2
          2. @Paul Jorion
            Phénomène intéressant d’ailleurs. Pourquoi des gens qui ont un fort bagage intellectuel sombrent ainsi.
            Ma sœur ainée, qui a fait une belle carrière universitaire dans les sciences de l’éducation, est devenue climato-sceptique, antivax, pro-poutine, etc.
            J’ai d’autres exemples avec des connaissances chercheurs au CNRS devenus retraités.
            Est-ce que le processus naturel de vieillissement des neurones et de leurs connexions est suffisant pour l’expliquer ?

            1. non je pense tout simplement que c’est la connerie!

              l’instruction ne protège malheureusement pas de la bêtise humaine ! il leur manque peut-être aussi une boîte à empathie comme dans Blade Runner !

          3. Oui , la France est une province européenne elle même vassal des Etats Unis . La France est une entreprise avec son numéro de siret , et elle paye à coup de milliards le cabinet américain MacKinsey pour gérer ses prises de décisions , retraites , covid … etc . Le but étant de fondre les pays dans le nouvel ordre mondial voulu par un attali ou un klaus schawb du forum économique mondial de Davos .qui a placé ses young leaders à la tête des états européens , de l’ Australie , du Canada et de l’ Ukraine . Macron n’ en a rien à foutre de mettre la France en difficulté , il a été placé pour son affaiblissement et la mise en esclavage de son peuple par le biais du covid . Poutine défend son pays et sa culture et refuse un monde unipolaire .

  3. Quid de la Chine de Xi jinping ?

    Si elle peut sauver le monde (au moins un peu) c’est le moment de la mettre face à ses responsabilités, c’est à dire de la menacer de fortes sanctions économiques si elle n’intervient pas auprès de la Russie de Poutine pour stopper sa guerre en Ukraine.

    Il faut donc demander à Xi de faire un choix :

    Ou bien oeuvrer pour la paix universelle (conformément à la doctrine affichée en matière diplomatique),
    Ou bien contribuer à la guerre de Poutine, que ce soit d’ailleurs de manière passive, ou de façon active en aidant militairement et économiquement la Russie.

    L’administration Biden est d’ores et déjà allée dans ce sens avec sa diplomatie, mais pour l’instant sans succès , la seule avancée, si on peut dire, c’est que la Chine s’engage à ne à ne jamais agresser l’Ukraine ! Concernant les Européens, pas d’initiative substantielle à ce stade.

    https://asialyst.com/fr/2022/03/19/aider-poutine-russie-ukraine-chine-ambigue-face-pression-americaine/

    Mettre la Chine face à ses responsabilités n’a de réelle portée bien entendu que si les pays occidentaux prennent eux-mêmes leurs responsabilités, c’est à dire si ils affirment haut et fort qu’il sont prêts à renoncer à leur confort superficiel basé en grande partie sur une mondialisation erratique, destructrice. (Cela vaut aussi pour tous les autres impérialismes, chinois et russe).
    Sans cet effort historique et décisif on ne pourrait supporter sans grands dommages politiques et sociaux l’effet boomerang des sanctions qui seraient appliquées à la Chine.

    IL faut donc un vrai leadership pour annoncer et amorcer le tournant historique de la conversion de nos économies thermo-industrielles et capitalistes en économies de la sobriété et du partage.

    2
    1. Ça s’appelle une économie de guerre , et on ne semble pas avoir encore bien compris de par chez nous qu’il faudrait déjà y être complètement .

      Certains ne sont même pas encore surs que l’on est en guerre chaude ( même si pas encore chez nous ) , guerre de la monnaie , guerre cybernétique , guerre commerciale ,guerre énergétique , guerre idéologique et d’influence .

      2
      1. une personne très très âgée me racontait que durant la dernière guerre c’était toute une nation qui se sentait spoliée de ses droits . Quand elle a vu les problèmes engendrés par la pandémie elle m’a fait cette réflexion:  » nous ne sommes pas prêts pour la guerre qui vient » . Le confinement, le port du masque , les vaccinations, le pass vaccinal …. broutilles au vu de ce qui va arriver !

        ( il faut toujours écouter les « vieux » ! hehehhehe)

    2. Je veux mettre en évidence vos éléments de langage car ils me paraissent typiques d’une volonté de dominer. Vous commencez par une position de censeur et de moralisateur : « Si elle (La Chine) peut sauver le monde (au moins un peu) c’est le moment de la mettre face à ses responsabilités, c’est à dire de la menacer de fortes sanctions économiques. » Vous équilibrez ensuite votre propos et proposez que nos pays (?) déclarent (?) que nous sommes prêts à renoncer à notre confort superficiel. Mais rajoutant que cela vaut pour tous les impérialismes, ce qui laisse entendre : « sans quoi, nous non plus, hein… »
      Et vous concluez par une position qui retrouve l’autorité morale, la « domination tranquille » et naïve, celle qui parle de « retrouver un leadership » (?) pour éviter… un effet boomerang de nos sanctions.
      Par ailleurs, comme d’autres également, vous résumez les choses à « la Chine de Xi ». Pour d’autres, ce sera « la Russie de Poutine » ou « l’Ukraine de Zelensky ». C’est un simplisme facile qui part de l’idée d’un pays tellement autocratique que seul le dirigeant « suprême » compte. Malgré des règles électorales qui valent chez eux comme chez nous et que nous escamotons. Il faut bien se dire que d’autres peuples du monde et qui subissent la domination de la mondialisation peuvent très bien considérer que les pays occidentaux sont des autocraties, avec une forte répression des mouvements populaires, avec une injustice sociale flagrante, avec des règles de justice inopérantes ou inappliquées, etc.
      Bref, les réflexions trop autocentrées n’ont pas une pertinence efficace.

      3
      1. « sans quoi, nous non plus, hein… »
        Non, vous interprétez mal ma remarque incidente qui vise seulement à signifier ceci : tout le monde devra s’y mettre. Et le mieux est de commencer par donner l’exemple. (Nous les occidentaux.)

      2. « Je veux mettre en évidence vos éléments de langage car ils me paraissent typiques d’une volonté de dominer.  »

        Chabian, le souci avec les pleutres c’est qu’il voit de la domination partout.

        2
        1. Vous êtes drol, vous : ou bien c’est le pleutre qui voit de la domination partout, ou bien ce sont les pleutres qui voient de la domination partout. Et comme effectivement il y a une évidente tentative de domination, prenez votre kalach’ et go east young man !

  4. J’ai appris à repérer les lèches-culs dans la cour d’école, il y en avait beaucoup et quelques leaders, les uns frimeurs les autres roublards ou encore fils à papa. Cette propension à s’aligner derrière celui qui brille le renforce à briller encore plus jusqu’à ce que l’ampoule pète. Les lèches-culs adults s’alignent derrière les chefs, les dictateurs et autres psychopathes sans vraiment comprendre la différence.

    1
    1. effectivement il y a un narcissisme intellectuel qui tend à vouloir justifier le « moi je sais » en levant bien haut le doigt devant toute la classe .
      Pour introduire une métaphore je me méfie toujours des artisans qui inscrivent sur leur camionnette ; électricité, chauffage, climatisation, maçonnerie, menuiserie etc… il est difficile d’être expert en tout.
      sauf quelques uns ici présents qui ont un avis sur tout mais qui ne sont en fait que les rois du copié-collé.

      Personnellement quand je ne sais pas je le dis .

      1
  5. La solidarité à géométrie variable décidée par l’Union (avec la complicité de la France de Macron) de l’accueil des réfugiés en provenance d’Ukraine :

    «  … Au milieu de cette mobilisation exceptionnelle d’amitié envers le peuple ukrainien, une inquiétude forte se fait jour, qui pourrait durablement saper le consensus social autour de l’accueil des réfugiés de guerre.

    Le choix politique des pays de l’Union, comme celui de la France qui l’a traduit dans ses textes, conduit en effet à exclure du bénéfice de la protection temporaire la majorité des étrangers résidant en Ukraine au moment du déclenchement du conflit. Si l’on s’attache, littéralement, aux règles édictées, à l’exception notable des étrangers mariés à un Ukrainien, l’ensemble des étrangers titulaires d’une carte de séjour temporaire ne pourront y prétendre. Seuls les étrangers titulaires d’une carte de résident permanent pouvant faire la démonstration qu’ils ne peuvent rentrer dans leur pays de manière «sûre et durable» pourront espérer en bénéficier .. »

    https://www.liberation.fr/idees-et-debats/tribunes/refugies-la-face-cachee-de-la-solidarite-20220324_EKVCRNRR2RA2JJPCBAFJZWZ7GY/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.