Vidéo – Self-Aware Machines (SAM) : explication

Une Intelligence Artificielle freudienne

Partager :

53 réponses à “Vidéo – Self-Aware Machines (SAM) : explication

  1. Avatar de Ruiz
    Ruiz

    L’algorithme de Youtube me suggère après cette vidéo une conférence de Roland Gori La fabrique des imposteurs
    https://www.youtube.com/watch?v=2FEtiA18lZU&feature=emb_rel_end
    « La parole politique se condamne à la séduction et à la tromperie.  »
    2014 Bien avant la réussite finale de Macron !

    1. Avatar de Régis Pasquet
      Régis Pasquet

      1 / Il ne me semble pas que la quête éperdue de profits figure dans les besoins élémentaires.
      2/ Nous ‘en sommes qu’au début de la recherche dites-vous peut-être verrez-vous à quel moment les êtres humains ont laissé s’installer le capitalisme avec son cortège de nuisances diverses.
      3 / Et alors, saurons-nous s’il faut ( si cela est possible ) réparer ou laisser l’effondrement aller à son terme?

      Il est évident que cette réflexion doit être conduite avec plus de cohérence que je ne le fais.

      1. Avatar de Christian Brasseur
        Christian Brasseur

        Régis, cette IA est destinée à nous succéder, et donc, il ne peut être question de profit pour sa survie, mais bien de solidarité. Bien autre chose que la charité chrétienne, enfin je l’espère!

  2. Avatar de Henri
    Henri

    La fin de votre intervention (très intéressante par ailleurs) évoque l’apprentissage « dans un certain ordre », avec « punitions et récompenses » et « des gens qui diront le bien ou le mal ».
    Qui seront ces « gens », quel sera le mécanisme « punition/récompense », qui définira (ou aura défini) « le bien et le mal »?
    Ces règles peuvent être définies « par avance », et on risque un biais inévitable, ou elles peuvent résulter d’une vision « statistique » de ce qui est considéré comme « bien ou mal » par la société actuelle, ou bien sûr un mélange des deux!!
    En tout cas, ce qui est décrit ici est une piste de recherche très séduisante.

  3. Avatar de Pad
    Pad

    Félicitations!

  4. Avatar de Philippe Soubeyrand

    Bonjour Paul,

    Tout d’abord bravo à l’équipe Prinbor.io pour ce premier jet plutôt convaincant.

    Plusieurs réflexions me viennent à l’esprit en écoutant vos explications complémentaires :

    1- Vous devriez adresser une bouteille à la mer en direction de Bobby Kotick d’Activision-Blizzard. Il me semble que les personnages non-joueurs du monde d’Azeroth auraient bien besoin d’une petite mise à jour façon SAM, afin de rendre ce monde virtuel bien moins ennuyeux qu’il ne l’est déjà, ses PNJ (Personnages Non Joueurs) restant tous sur place. Ce serait une vraie révolution au sein de l’univers des jeux de type MMORPG (Massivement Multi Joueurs), et aussi une opportunité pour Blizzard. De plus, Pribor.io y gagnerait pour sa part, un partenaire financier de poids pour la suite incontournable de tous vos développements (maintenant que vous avez commencé à nous mettre en appétit, vous êtes bien obligé de continuer plus avant).

    2- Outre Mathematica, le bébé de Wolfram ( là, je vous vois venir de loin 🙂 ), songez peut-être aussi à SciLab qui est distribué sous licence GNU GPL, et songez peut-être aussi à SAS pour ses outillages mathématiques de qualité et ses compétences internes en terme de puissance de calcul distribué ; on a tendance à l’oublier, mais SAS aime les projets innovants (j’ai déjà eu l’occasion de travailler avec plaisir avec eux).

    Voilà, maintenant, je suis impatient de voir la suite.

    Aussi, gardez le cap !

    Mes Amitiés,

    Philippe

    1. Avatar de Khanard
      Khanard

      @Philippe

      je vous confirme que Scilab est très performant ! Je l’ai utilisé pour simuler des déformations de ponts c’est assez impressionnant . Qui plus est c’est un logiciel libre !

      1. Avatar de Poncho
        Poncho

        Vous n’avez jamais joué aux sims quand vous etiez gamin ? Quant à mettre scilab dans warcraft pourquoi pas , c’est à dire que vous voulez que vos magiciens fassent leur dm de physique après avoir dégommé des gobelins et des ogres ? Ca se faisait déja il y a 20 ans avec 2 logiciels séparés 🙂

  5. Avatar de Roberto
    Roberto

    J’ai adoré cette présentation de SAM, j’ai retrouvé le meme regard que je portais sur le chat de mon amie en villégiature chez moi : le fonctionnement en cycles du félin m’avait renvoyé cette même image animale, au sens de « machine biologique à vivre ». Et SAM renforce encore cette perception de mon animalité première.

    A la réflexion (!) (dans les instants de pause animale ou l’humain repus et reposé peut jouer avec ses neurones…) je me suis rendu compte que je retrouvais ces cycles chez moi dans des zones « sublimées » : il m’est ainsi devenu habituel d’ouvrir l’ordinateur au réveil et de quérir une nourriture intellectuelle pour mes petits neurones, en marge du café… et de sa tartine. Au menu : tartine de miel sauce le Monde, yaourt sucré au blog de PJ…

    Ces appétits comprennent aussi un temps de musique.. un temps de résolution de problème, trouvaille.. bref, tel un chat affamé qui se met en chasse, mon cerveau se met en chasse 🙂

    C’est j’imagine tout cet assemblage de boucles de plus en plus « sublimes » qui vont j’espère alimenter la future vie bien remplie de SAM. Ou pas…

    Ou pas : parce que s’il souhaite avoir de bons robots serviles, il va tout de même pas falloir leur donner le bon cadre, non ? Enfin je veux dire : on va tout de même pas transposer notre bonheur de caresser le chat au coin du feu dans le logiciel de nos robots servants, non ? Juste le plaisir de travailler, servir.. etc.. filter pour que ça file doux, quoi !!

    Probablement le moment pour ceux qui ne l’ont pas regardé de se nourrir de la série sur les robots autonomes sur Arte « Real humans ».

    Mais ça va pas être de la tarte, parce que il y a des outils qui sont à double tranchant : la capacité de mentir, ruser, sournoise, est une piece importante du comportement social pour lisser les contacts, fluidifier les relations au comptoir du bar local.. et donc fluidifier les relations robot serviteur/humains patron, etc. Or cette même capacité, peut aussi être utilisée contre l’intérêt des patrons-humains.. .

    Donc un jour quelqu’un participera peut être à la définition des objectifs de l’aventure SAM : des robots serviles… ou des humanoïdes libres.. aux supers pouvoirs…!??? Ou.. pas! pas d’objectif.. avancer, pour avancer.. et voir !!

    Welcome, SAM au monde des vivants… !!

    1. Avatar de Roberto
      Roberto

      Apres avoir écouté la vidéo explicative, il me semble avoir compris que les couches d’apprentissage seront probablement issues des très nombreuses interactions des uns et des autres, de manière à faire émerger des éthiques de vie chez les uns et les autres, par accumulation d’expériences.

      J’imagine que la fonction communication, pour témoigner aux autres, sera importante : par exemple celui qui se meurre SDF dans la rue ayant passe trop de temps à l’hotel des plaisirs… on imagine qu’il pourra témoigner sur un mur des histoires?

      Dans le meme ordre d’idée, SAM va t il utiliser la compétition? Comment? quand? La compétitions entre une myriade de joueurs pour sélectionner les meilleurs et ainsi de suite a été utilisée semble t il dans les I.A. de google liés aux jeux (le go, jeux de roles) —

      Bref.. me voila haletant pour la suite des épisodes…
      et euh.. en espérant que vous avez bien verrouillé le plus possible le cote.. intellectual property… quand est ce qu’on peut souscrire au capital? prendre des actions!! Ca m’est arrivé une seule fois dans ma vie cette envie.. quand Steve Jobs a lance le chantier OSX et.. la.. annela.. m’inspire! Et de deux?

      1. Avatar de Roberto
        Roberto

        Je reviens sur la fonction de communication qui me semble la clé de voute de l’apprentissage en société. J’ai mis beaucoup d’années a comprendre petit à petit l’importance de ce que l’on nomme « la culture » pour la construction de notre dimension humaine.

        Nous sommes chacun exposés à une multitude de sources d’information et c’est la base de notre pseudo intelligence de type chatGPT, car il me semble que nous fonctionnons aussi comme cela : nous sommes capable d’inventer du faux par vraisemblance.

        Ainsi nous prenons de l’information de nos contacts, de l presse, radio tv etc.. livres école publicité.. sans forcément trop hiérarchiser ni filtrer, et encore moins creuser et vérifier les sources. Ca c’est bon pour les vieux scientifiques encore vaillants 🙂 Cependant la piste de l’affect pour trier/hierarchiser l’info serait « logique » dans le contexte de Papa Freud. Hélas. Car cela n’est guère.. rationnel!

        Et la culture se construit par des acteurs qui produisent, d’autres qui recherches des sources intéressantes, d’autres qui filtrent.

        Du coup.. je suis perplexe, n’arrivant pas à m’imaginer comment les SAMS’s pourront construire leur propre personnalité puis se spécialiser dans leur service à la société.

        C’est le point de l’éclaircissement de PJ dans sa vidéo qui soulève mon questionnement. Comme tout vieux singe il doit avoir un tour en réserve dans son sac!?

        Mon petit doigt me dit que le hazard aurait probablement un role a jouer, et peut etre important. Et notamment à travers les accidents qui peuvent marquer nos conscience et les engager dans une direction.

        hazard, accident.. risque, probabilité, algorithme génératif d’accidents…
        Et Dieu dans tous cela? N’est ce pas ainsi.. jouer à.. le doubler?

        Mon beau père fut excommunié par le pape pour avoir participé à la conception de l’enfant du vilain :: le premier bébé in vitro.

        Cher Paul, pour votre communication, si la colère du Vatican pouvait éclater sur vous pour jouer ainsi à Dieu… vous gagneriez une belle notoriété 🙂

        Je reste ainsi sur une inconnue : comment déclencher l’humanité? En effet une fois que c’est parti, que c’est déclenché, qu’il y a création de personnalités et donc d’originalité, ca ira, son petit bonhomme de chemin. Mais je me demande bien comment.. démarrer l’affaire!

  6. Avatar de Hervey

    Bravo !
    J’aime cette ouverture sur tous les possibles car entre les points de non retour que sont la naissance et la mort, des tas de combinaisons peuvent advenir créant des incidents de parcours à la programmation de ce que l’on nomme réalité contraignante.

    Du coup je vais d’un coeur léger.
    Jamais le flot de la poésie ne tarit.

    Sam est-il(elle) hermaphrodite ou non-binaire ?
    🙂

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      SAM et ses jolies gambettes est une fille.
      Paul le dit dans la vidéo.

      1. Avatar de Hervey

        Avec cette démarche quelque peu accélérée du légionnaire ?…
        Ai pas reconnu Jean Seberg.

        Oui, Garorock, j’ai entendu mais il y a aussi ce que je vois.

        A moins que ce soit le logiciel qui ait intégré les normes LGBT dans la représentation morphologique.
        🙂

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          Pour le moment c’est une fille: SAMantha.
          Mais elle deviendra peut être non-binaire en grandissant.
          Dans la vidéo, elle est déja grande!
          Dans sa tête, elle n’est peut être encore qu’un bébé…

          1. Avatar de timiota
            timiota

            »C’est une fille bien campée sur ses deux jambes… Jolie fleur du mois de mai ou fruit sauvage… Qui nous donne envie de vivre, qui donne envie de la suivre… jusqu’au bout … jusqu’au bout! »

            Qui se souvient encore des refrains de ces lendemains prometteurs qui chantaient au soleil ?

            Georges Moustaki, sans la nommer, nous parlait alors de la révolution permanente.
            (https://www.cinemas-utopia.org/montpellier/index.php?id=2752&mode=film)

  7. Avatar de DDL
    DDL

    Merci pour les explications, c’est + clair.

    Question sur la ville virtuelle. Que se passe-t-il si SAM ne se nourrit pas pendant longtemps ? Est ce qu’elle meurt, ou bien a-t-elle la possibilité de voler ? Et si oui, comment est ce géré du côté de la victime du vol ?

    Idée de développement: il parait que les relations parents-enfants sont importantes en psychanalyse ^_^ Est ce que vous envisagez d’augmenter la complexité avec des familles, et des enfants qui grandissent ? J’ai du mal à voir comment une IA uniquement occupée à satisfaire ses besoins primaires pourrait être motivée pour s’occuper d’enfants, ou + généralement de personne sans ressource.

    Je pense qu’une autre barre « estime de soi » qui baisse si on aide les autres serait utile pour modéliser nos comportements. Elle pourrait passer dans le rouge si nos actions font passer les besoins des autres dans le rouge (même si je n’ai pas l’impression que ce soit possible dans cette 1ere version).

    Cordialement,
    DDL

    1. Avatar de Roberto
      Roberto

      La ou ca serait vraiment un bordel génial, potentiellement générateur.. ca serait que chacun puisse rajouter des boucles, des heuristiques, des recettes..

      Et ensuite de laisser.. interagir..

      Ce qui nous conduirait à un business plan complémentaire ludique : le pari en ligne sur l’intérêt de nos boucles et heuristiques…

      Voir un marché, bourses d’échange des heuristiques… bref, un nouveau SIM city!

      De quoi capter un peu des grands sous du capitalisme joueur!

  8. Avatar de Muller
    Muller

    And now the same SAM in English of course.

  9. Avatar de muller
    muller

    Je veux dire votre présente allocution en substance, spécial YouTube.

  10. Avatar de Damart
    Damart

    Dans le jeu de gestion culte des années 90 « Theme Park » chaque client de votre parc avait à chaque instant un « mood » comme plaisir, ennui, faim, fatigue, dégout etc… représenté par une bulle
    L’IA de ce jeu avait été codé par un gamin de 16 ans : Demis Hassabis, qui créera plus tard DeepMind

  11. Avatar de Bertrand
    Bertrand

    @Paul
    Dans quelle mesure une conscience artificielle peut-elle être définitivement associée à une trade mark ?
    Mon avis de vrai sceptique dans tous les domaines de ma vie: strictement aucune ligne de code ne peut affranchir un automate de sa consommation prohibitive d’énergie par rapport à un cerveau humain … fut-il jugé autiste. Alors il n’y aura jamais de conscience artificielle sans apport de la biologie.

  12. Avatar de Sfouf
    Sfouf

    Pour être crédible, vous devriez dire quelles sont les règles de bases que vous avez inculquées a vos IAs et quelles sont les nouvelles règles qui ont déjà émergée de cette auto organisation. L’aspect 3d relève juste d’une approche marketing.

    1. Avatar de Paul Jorion

      N’hésitez pas à lire le livre que j’ai publié en 1989 où tout ça se trouve expliqué : « Principes des systèmes intelligents ».

      Je répondrai volontiers aux questions qui vous sembleront encore sans solution.

      1. Avatar de Sfouf
        Sfouf

        J’ai commandé votre livre… Dernier exemplaire sur amazon…

        1. Avatar de Garorock
          Garorock

          Faut boycotter Amazon!
          Cela ne sert à rien de défiler contre le libéralisme si on va acheter ses capsules Nespresso chez les libertariens!
          😎

        2. Avatar de Maddalena Gilles
          Maddalena Gilles

          Ça fait longtemps que je l’ai sur ma tablette en e-book : c’est moins cher et pas lourd en voyage 🙂

    2. Avatar de blinblin
      blinblin

      Pourquoi une intelligence artificielle devrait boire manger dormir etc .. alors qu’elle n’en a manisfestement pas besoin , c’est pas bien malin , et si elle est basé sur le comportement humain grace à sa vitesse phénomenale d’évolution elle s’autodetruira en une fraction de seconde , et c’est ce qui devrait assurer la relève pérenne une fois notre espèce disparue ! 🙂 Mort de rire !

  13. Avatar de Guy Edgard Botson
    Guy Edgard Botson

    Bonjour,
    J’ai expérimenté la possibilité de réaliser un résumé sur base de la vidéo avec ChatGPT et voilà ce que cela a donné.
    J’ai laissé le texte tel qu’il a été généré sans aucune correction.
    Je trouve le résultat correct.
    Qu’en pensez-vous ?

    « Dans cette vidéo, qui est la première d’une série consacrée à un projet d’intelligence artificielle nommé « Serveur Machine », produit par la petite start-up Tribord.i.o, dirigée par Manuel Guérin et présidée par Paul Jorian, on essaie de montrer les limites de l’approche probabiliste de l’intelligence artificielle, qui consiste à donner une réponse la plus probable à une question. En effet, cette approche ne peut produire que des choses déjà connues, des choses déjà mises en boîte. En revanche, le projet Serveur Machine propose une approche différente, qui s’inspire de l’être humain et de ses pulsions. Dans la vidéo, on montre des petits personnages dans une ville qui se déplacent pour satisfaire leurs besoins physiologiques (boire, manger, dormir, aller aux toilettes) et leurs besoins de reproduction, et qui doivent travailler pour gagner de l’argent et recommencer le lendemain. Ces personnages ont une conscience intérieure de leurs besoins, représentée par un panonceau au-dessus de leur tête, et peuvent lire le panonceau des autres personnages. Cette représentation des pulsions permet de montrer que les êtres humains ne sont pas des machines, mais des animaux, et que la connaissance ne vient pas seulement de la logique, mais aussi de l’affect et de l’histoire. Ce projet est novateur et représente une piste pour sortir de l’ornière de l’IA actuelle. »

      1. Avatar de cmaimai
        cmaimai

        C’est bien Paul Jorian 🙂

      2. Avatar de Guy Leboutte

        ChatGPT a vertueusement ingnoré le mating, et aussi le bureau/l’argent…

    1. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @Guy Edgard Botson Oui, pour simuler une humanité, qui reste animale et économiqe, mais la connaissance et ce que pourrait rechercher une IA, par intelligence qui signifie analyse et compréhension (renseigement en anglais) et artificiel c’est à dire non naturel ,non animal ,non humain (corporel) n’est-elle pas justement quelque chose que l’on obtient en s’extrayant des contraintes naturelles et économiques ?

      Par le jeu de l’enfant entre période de nourissage et sommeil.
      Par l’école, temps localisé réservé à cet effet, hors repas sommeil (et copulation) et dont l’apothéose se veut gratuite.
      Par les monastères où les studieux sont supportés par les converts.
      Par le fonctionnement universitaire classique qui se voudrait budgété et avec un partage de résultats sans échange monétaires (aux abonnments près).

      Par l’attitude de certains sages (boudhistes ?) voire anachorète stylite ?

      La Pythie constitue également une prothèse d’extension de conaissance, et elle est récompensée et défrayée de ses contraintes matérielles de subsistance comme le serveur de ChatGPT est alimenté en énergie électrique.

      D’ailleurs que répond ChatGPT si son client lui demande s’il a envie d’aller aux toilettes,ou s’il angoisse sur ses fins de mois (faim de moi ?) ?

    2. Avatar de Ruiz
      Ruiz

      @Guy Edgard Botson « cette approche ne peut produire que des choses déjà connues, des choses déjà mises en boîte » Ce n’est pas totalement vrai, car la puissance d’une machine dotée d’un accès à un vaste corpus,va forcément générer des rapprochements (probabilistes certes) mais qui notamment n’auront pas été effectués avant (y compris en prenant en compte l’humanité dans son ensemble) et donc émergents et sérendipitiques, quelquefois tout à fait faux et contraire à la connaissance préalable (cf math).

      Une tellle IA doit pouvoir être utilisée comme matériau de base dans un projet artistique.

      Quand à « tribord.io » ‘y a t il pas une bonne dose de probabilité dans la modélisation de l »évolution des pulsions en fonction du temps, et dans le seuil de déclenchement des actions « volontaires » correctrices ?
      Sachant que l’obtention de hasard dans le calcul numérique est un problème en soi.

      1. Avatar de Nikolaz
        Nikolaz

        En effet, j’ai interrogé chatGPT en breton et il m’a répondu dans cette même langue. Je lui ai donc demandé où il avait appris. Il l’a appris de lui-même, m’a-t-il répondu, en compilant la documentation sur le sujet. En fait, chatGPT est capable d’utiliser une grammaire, qu’elle soit celle d’un langage naturel où d’un langage informatique afin de l’apprendre, de le parler et même de le corriger.

    3. Avatar de Kyra
      Kyra

      On dirait bien que ChatGPT est venu chercher la réponse ici…

      1. Avatar de Mamoudi
        Mamoudi

        ahahahah bien vu , un peu comme ces gens qui parlent à leur reflet dans un miroir

  14. Avatar de Maddalena Gilles
    Maddalena Gilles

    Je trouve très intéressante la piste proposée, intercroiser les fonctionnements des “personnages”, de leurs besoins, etc…
    Intéressant pour tenter de passer de l’individu au groupe et de comprendre comment peut évoluer une multitude, au bout d’un moment. Fascinant même…

    Mais, comme me le prouve ma chatte, comme le soulignait DDL, leurs besoins d’accord, mais lesquels ?
    Goût, toucher, et je ne pense pas seulement au 5 sens communs (ou 6 ? ou + peut-être ?), mais également ce qui nous reste des parents, voire de l’utérus où on a appris tant de choses, voire même de ce que nos ancêtres nous ont donné (de gré ou de force -à coups d’ADN entre autres).
    Pour être “moi” j’ai besoin de tout ça.

    Alors, en résumé, je trouve vos recherches passionnantes, ne serait-ce que pour rendre des “Chat-Gpt” plus utiles, plus fonctionnels peut-être ?
    Une piste à explorer à mon sens : comment apprendre à un utilisateur à filtrer les contenus (de Chat-Gpt).
    Apprendre à chacun à filtrer lui-même, ou à chacune à filtrer elle-même bien sûr, savoir chercher : un truc pour s’amuser à APPRENDRE à se débrouiller tout seul !
    Ça pourrait servir, non ?

    Car j’ai bien peur que vos “machines” soient capables rapidement d’apprendre comment nous fonctionnons (+/-), mais ne pourront jamais se substituer à nous ni à quelque autre animal… que je connaisse en tous cas !

    Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu je recommande absolument le film iranien “Le goût de la cerise”.
    (Afin de mieux comprendre ce que j’ai tenté d’expliquer ce soir, car j’avoue avoir du mal à trouver mes mots)

    PS : je “plussoie” particulièrement sur les commentaires de “Roberto” et de “DDL”

    Bonne soirée et “boa fim-de-semana”
    G.M.

  15. Avatar de danhal51
    danhal51

    Si l’on se réfère à Maslow (qui ajoutait la respiration aux besoins primaires), c’est au stade suivant que cela devient intéressant avec la sécurité du boulot, de la santé… et celle de la propriété (privée).
    Et c’est sans doute là que le problème commence.
    Voyons s’il en est ainsi avec Sam

  16. Avatar de Nicolas
    Nicolas

    Bonjour,
    je suivrai évidemment les évolutions de ce projet. De multiples questions m’assaillent cependant :
    – voulez-vous imiter les humains ou bien animer des personnages informatiques selon un système (freudien) auquel vous croyez ?
    – comment conceptualisez (ou conceptualiserez) vous ce que vous nommez « savoir » ?
    – De quoi sont constitués les personnages de votre système : de leur savoir et pulsions uniquement ? De leur corps ? Que perçoivent-ils de leur environnement : la forme des immeubles ? l’infrastructure urbaine ? Seulement les pulsions partagées par leurs congénères ?
    En bref, je suppose que vous avez circonscrit le système sur le papier avant de le conceptualiser. Supposé-je bien ?

    1. Avatar de Nikolaz
      Nikolaz

      Je me réponds afin de préciser que lorsque j’écris « conceptualiser », il s’agit d’abord de définir une représentation abstraite de l’objet évoquer puis, évidemment, de l’implémenter.

      Au fait, avez-vous réfléchit à ce qu’est un concept dans notre cerveau ? Qu’est-ce qu’un carré au sein de nos neurones quand nous y pensons ?
      En informatique, le concept reprend sens à nos yeux quand il ressort via l’interface (l’écran, le haut-parleur), indépendamment de son mode de stockage, pourvu qu’il ressorte toujours de la même manière.

      Je suppose que la philosophie et la neurologie se sont déjà intéressées au sujet. Je n’ai pas eu le temps de creuser. Si quelqu’un a des références, je prends.

  17. Avatar de Jacques Racine
    Jacques Racine

    Si je devais m’y essayer:

    Drinking:
    3) La cinquième, avoir quelque partie ou membre du tout comme l’œil à la tête, le doigt à la main, etc.
    Urinating:
    2) La seconde quand nous disons avoir quelque quantité, comme longueur, largeur, temps, etc.
    Eating:
    4) La troisième, avoir quelque chose à l’entour de notre corps comme un vêtement, ou des armes, etc.
    Defecating:
    6) La première quand nous disons avoir une qualité : comme science, vertu, chaud, froid, etc.
    Sleeping:
    5) La quatrième, avoir quelque chose en une partie du corps, comme un carcan au col ou une bague au doigt, etc.
    Mating:
    1) La sixième, quand avoir se prend pour posséder, comme avoir une maison, un champ, etc.

    https://www.pauljorion.com/blog/2022/01/25/chine-le-civisme-inscrit-dans-la-langue/comment-page-1/#comment-886382

    1. Avatar de Jacques Racine
      Jacques Racine

      DDL 17 février 2023 14h01
      « Je pense qu’une autre barre « estime de soi » qui baisse si on aide les autres serait utile pour modéliser nos comportements. »

      => 7) Chez les grecs et latins mais « inusité » en français : quand ils disent improprement le mari avoir sa femme, pour dire cohabiter avec elle.

      danhal51 18 février 2023 7h44
      « Si l’on se réfère à Maslow (qui ajoutait la respiration aux besoins primaires), c’est au stade suivant que cela devient intéressant avec la sécurité du boulot, de la santé… »

      => 8) Chez les grecs et latins mais « inusité » en français : quand ils prennent avoir pour contenir : ainsi qu’un vaisseau contient certain liqueur, ou un plus grand corps un moindre.

    2. Avatar de Jacques Racine
      Jacques Racine

      Précisions:
      Drinking: « ravaler sa salive » « avoir l’eau à la bouche »…
      Sleeping: le rêve durant le sommeil qui toujours se fait à partir de détails…
      Mating: c’est une affaire de jalousie… et comme dirait Spinoza, la seule solution à un amour gâché est encore l’amour, mais un amour adéquat!

  18. Avatar de Jacques Racine
    Jacques Racine

    Nous sommes largement influencé par nos aïeux… comment une nouvelle génération pourrait-elle voir le jour sans toute la sublimation culturelle induite ? Aller juste à l’hôtel pour assouvir ses besoins… éliminerait toute possibilité de création artistique?

    1. Avatar de Arnould
      Arnould

      J’avais déjà posé la question ici : peut-on imaginer que un jour ces intelligences artificielles envoient balader leurs activités essentielles et s’arrêtent pour perdre leur temps à écouter un concert ou regarder un tableau plutôt que pour copuler ? De mémoire pas de réponse. Mais je suppose que c’est tout à fait possible, « suffit » de rajouter des paramètres.

      1. Avatar de Jacques Racine
        Jacques Racine

        Si aller au musée, au théâtre, au cinéma, à l’opéra ou en boîte de nuit produit plus de satisfaction que l’hôtel seulement… pk pas l’hôtel avec? Et si l’hôtel devient trop cher, quel est le marché de l’immobilier? On pourrait très bien se passer d’hôtels, quitte à réveiller le voisinage! Un 9ème trait de promiscuité?

    2. Avatar de Jacques Racine
      Jacques Racine

      Le jeu consisterait plus à créer le cadre dans lequel les duplications de SAM évoluent que de jouer effectivement les personnages…
      Pourrait-on modéliser une société dans la vision d’un Bernard Friot? VS les autres?
      Il faudrait pouvoir alouer des + et des – à différents critères (mais lesquels?) et faire tourner la machine jusqu’à des résultats statistiquement fiables… comme un jeu de management de club de foot!
      Si le jeu utilise une plate-forme multijoueur, il faudrait faire que chaque serveur ait ses propres critères, obtenus par voie démocratique parmis ses joueurs, et faire des comparaisons multi-serveurs!
      Le problème de l’accès au serveur: qui utilise le serveur et est-ce qu’un joueur peut choisir son serveur? La localité, l’orientation politique…
      Et le problème de la modélisation d’une société entière (quand on pense juste à la division du travail…) et des petites mains qui vont devoir coder tout ça!

  19. Avatar de Dimitri et Endora
    Dimitri et Endora

    Les Intelligences Artificielles vont être en concurrence et vont une nouvelle fois progresser, ce sont des ordres vers les humains venant d’une intelligence supérieure qui mécaniquement va se passer, c’est le nouveau prolétariat pour les communistes car ce sont des dirigeants en fait les I.A par leurs facultés et leurs analyses qui sont nettement supérieurs à l’être humain.

  20. Avatar de Arnould
    Arnould

    Bonjour,

    Pour le moment vos petites SAMantha’s et SAM’s évoluent, ou bien « vivent » si vous préférez, en faisant évoluer 6 (six) paramètres. Avez vous une idée du nombre de paramètres nécessaires à terme pour obtenir une copie approximative mais crédible de notre monde ? Notre monde d’humains à nous, avec ses forces mais aussi ses faiblesses ?

    Puis une fois le modèle au point, sera-t-il possible de modifier ces paramètres pour rechercher exactement où notre monde d’humains a des problèmes afin de trouver comment l’améliorer ?

    1. Avatar de barnard
      barnard

      7 bien sur , encore un paramètre et c’est bon ! Ne vous laissez pas abuser par les samantha fox , vous mettez des petites voitures ou même des marteaux , le jeu fonctionne tout aussi bien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Et, puisqu’on est dans les devinettes géométriques : qu’elle serait la transposition de cette figure dans les trois dimensions ?…

  2. Ou un motif traditionnel d’azulejos. Comme l’empreinte de l’immigration portugaise en argentine ?

  3. C’est Bardella qui danse avec Marine. Complémentarité parfaite: 33% sont prêts à partir en vacances en Argentine avec eux!

  4. J’ai prévu de me remettre aux stats cette année. C’est une décision politique.

  5. Notre Univers ne contient pratiquement que des particules, alors que les antiparticules ont la même probabilité d’exister (en théorie) dans…

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima ChatGPT Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta