Vidéo – Evgeny Prigogine, Maire du palais

Si l’on se fie à l’histoire, parfois le mutin perd. Mais souvent pas…

Partager :

15 réponses à “Vidéo – Evgeny Prigogine, Maire du palais

  1. Avatar de CloClo
    CloClo

    Les gens sont toujours tartes, comme dans les catastrophes, ils sortent leur téléphones portables et restent comme des spectateur devant ce qui se déroule…

    https://twitter.com/CedricMas/status/1672480177891188736?s=20

    Les gars se mettent en réelles positions de tirs en pleine rue, et les passants observent cela comme un spectacle. Aberrant !

    1. Avatar de arkao

      @CloClo
      Peut-être que justement ce n’est qu’un spectacle, une histoire qui fait bien marrer la jeunesse russe que ces cons de militaires se fassent la guerre entre eux.

    2. Avatar de Aulivier
      Aulivier

      Pris entre les griffes de Poutine, Prégojine, Kadyrov, ceux qui peuvent, fuient, certains restent sidérés.

  2. Avatar de JMarc
    JMarc

    De l’humour aussi sur ce même fil Twitter :
    « Le Président Zelensky propose sa médiation et vient de proposer un plan de paix en 10 points entre Poutine et Prigojine (agence TASS) !! »

  3. Avatar de Garorock
    Garorock

    C’est un spectacle.
    Le peuple Russe -surtout à l’ouest- n’est pas assez con pour croire la propagande. Il le fait principalement pour avoir la paix. De même il peut rester circonspect quand commence un nouvel épisode. « C’est pour de vrai ou c’est signé Potemkine? » doit-il se demander.

    1. Avatar de Garorock
      Garorock

      Si Prigogine se fait buter (au fond des chiottes) dans les jours qui viennent, nous seront à peu près fixés.

  4. Avatar de François Corre
    François Corre

    https://twitter.com/pascalriche/status/1672481056144990208
    « L’esprit fantassin n’existe plus »
    Ah non, c’est pas ça. 🙂

  5. Avatar de Philippe Chevalier
    Philippe Chevalier

    Monsieur Jorion, pourriez-vous être un peu plus concis dans vos propos pour ceux qui n’ont pas tout le temps disponible pour vous écouter. Merci, pour eux. Mais selon ce que vous nous racontez, on dirait que tout le monde s‘est fourvoyé au sujet de Prigogine.
    Question annexe:
    Vous le dites vous-même, vous vous êtes trompez sur le sujet. Dès lors ne faudrait-il pas prendre un peu de recul et ne pas intervenir immédiatement sur un sujet à la manière des chaînes de télévision si on souhaite rester crédible ? C’est une attitude que je ne comprends pas vraiment de la part d’un scientifique.

    1. Avatar de Paul Jorion

      Vous ne m’avez pas bien écouté : je me suis sans doute trompé sur le pronostic, l’issue de la guerre, mais pas sur le diagnostic, l’analyse des faits : pas une seule erreur à ma connaissance. Mais vous avez raison de le souligner : en général je ne me trompe ni sur le diagnostic, ni sur le pronostic.

      1. Avatar de Dup
        Dup

        Pékin a réaffirmé son soutien a Poutine, l’incident est donc clos….

  6. Avatar de konrad
    konrad

    C’est pas le sergent Morales mais un Rambo français :
    https://www.youtube.com/watch?v=vaHgCXShR1c&ab_channel=XavierTytelman

  7. Avatar de gaston
    gaston

    Comme vous avez raison de souligner comme vous le faites (à 15 mn 38 s) que « l’histoire, une fois de plus, est difficilement prévisible ».

    Et de confirmer « une fois de plus » la doctrine du philosophe des sciences Karl Popper que « la misère de l’historicisme repose sur l’illusion de la prévision historique ».

    https://1000idcg.com/misere-historicisme-popper/

  8. Avatar de Lonylp
    Lonylp

    Le chef milicien sera broyé par le chef mafieux mais ce dernier, affaibli, devra se protéger de ses amis comme de ses ennemis ce qui fait beaucoup pour un lieutenant-colonel peu enclin à une vision de l’Histoire sur le long terme, manque de stratégie et pensée tactique médiocre. Pour les deux tueurs les heures sont comptées.

  9. Avatar de Arnaud Castex
    Arnaud Castex

    « Les embruns russes »
    dernier post de Michel Goya sur son blog.
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2023/06/les-embruns-russes.html?m=1

    « L’état moderne dispose du monopole de la force physique légitime selon la thèse classique de Max Weber. Ce n’est visiblement pas le cas dans la Russie de Poutine, comme si la domination de la société par une oligarchie administrativo-mafieuse devait déboucher également sur un oligopole de l’emploi de la force. On trouve certes en Russie le contrat social de délégation de la sécurité à l’État en échange de l’impôt. On peut même comme dans les empires décrits par le grand historien Ibn Khaldoun voir un cœur de société démilitarisé par le régime afin de ne pas constituer une menace politique et un instrument de force professionnel recruté dans la périphérie sociale et ethnique de ce cœur de société. La première différence est que ce cœur de société est quand même abreuvé de l’idée qu’il est grandement menacé afin d’avoir des citoyens pacifiés mais aussi serrant les rangs. La seconde est que cette force armée et de sécurité est éclatée en asabiyya concurrentes, pour conserver le vocabulaire d’Ibn Khaldoun.
    Les forces armées sont toujours organisées de manière classique, mais si elles sont désormais majoritairement composées de professionnels, grande nouveauté en Russie, avec de grands services – terre, air, marine, fusées et assaut par air – relativement concurrents et dont certaines unités, d’élite et loyales à leurs chefs plus qu’à toute autre chose. On pense à la 45e brigade spéciale ou les brigades de Spetsnaz du GRU, le service de renseignement militaire, qui pourraient facilement être utilisées dans un contexte intérieur ainsi que le réseau d’espionnage Agentura. Mais les deux autres services de renseignement, FSB et SVR, disposent également de leurs forces armées. Dans l’absolu, le FSB, qui contrôle les gardes-frontières, disposerait d’autant d’hommes en uniforme que l’armée de Terre russe. Dans les faits pour les coups durs internes, le directeur Alexandre Bortnikov dispose surtout de ses deux bataillons spéciaux, Alfa et Vympel. Le SVR de son côté et son chef Sergueï Narychkine, dispose du bataillon Zaslon, à vocation internationale, comme son service.

    Mais ce n’est pas tout (…)  »
    La suite à lire à l’adresse ci-dessus.

  10. Avatar de Raphael S
    Raphael S

    L’aventure de Prigogine me fait davantage penser à l’histoire de Rolf le Marcheur, dit Rollon, seigneur viking qui échoua a attaquer Paris en 911 ; et qui devint, après négociation avec le roi franc Charles le simple, le fondateur du duché de Normandie (ex Neustrie).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rollon

    Pour l’instant on ne sait pas exactement ce qui a été négocié entre Poutine et Prigogine…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact

Contactez Paul Jorion

Commentaires récents

  1. Selon le site « Numerama » ChatGPT aurait « perdu les pédales » hier dans la journée. https://www.msn.com/fr-fr/actualite/insolite/c-est-quoi-ce-bordel-chatgpt-l-ia-a-perdu-les-p%C3%A9dales-et-on-ignore-pourquoi/ar-BB1iDFHB?ocid=msedgntp&pc=U531&cvid=7d7493eab5a3408793a4d3d30f5e8b20&ei=7 Simple bug ou début de guerre…

  2. @Khanard https://intelligence-artificielle.developpez.com/actu/354455/Mistral-Next-certains-des-premiers-testeurs-estiment-que-ce-modele-pourrait-etre-meilleur-que-GPT-4-d-OpenAI-et-Gemini-Ultra-de-Google-le-prototype-du-LLM-disponible-en-mode-chat-direct-sur-LMSYS/

Articles récents

Catégories

Archives

Tags

Allemagne Aristote bancor BCE Boris Johnson Bourse Brexit capitalisme centrale nucléaire de Fukushima Chine Confinement Coronavirus Covid-19 dette dette publique Donald Trump Emmanuel Macron Espagne Etats-Unis Europe extinction du genre humain FMI France Grèce intelligence artificielle interdiction des paris sur les fluctuations de prix Italie Japon John Maynard Keynes Karl Marx pandémie Portugal psychanalyse robotisation Royaume-Uni Russie réchauffement climatique Réfugiés spéculation Thomas Piketty Ukraine ultralibéralisme Vladimir Poutine zone euro « Le dernier qui s'en va éteint la lumière »

Meta