Mes livres

Je reçois de nombreux mails à propos de mes livres. L’information se trouve en fait en permanence ici en haut de page dans MES LIVRES mais je sais, ce n’est pas très visible. Aussi je recopie exceptionnellement ici dans un billet ce que cette page contient. En sus des ouvrages sur cette liste, deux de mes livres sont épuisés et aujourd’hui introuvables : Les pêcheurs d’Houat (Hermann 1983) et Principes des systèmes intelligents (Masson 1990).

La transmission des savoirs, avec G. Delbos (Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme 1984 ;1991 ; 2009)

Publié en 1984. Nous nous intéressons aux savoirs traditionnels en Bretagne dans les domaines de la pêche artisanale, de l’ostréiculture et de la saliculture. Nous comparons ces savoirs au savoir scientifique et nous examinons comment ils sont transmis. (Amazon semble croire que le livre est épuisé – la vignette est celle de la réédition de 1991 – mais il ne faut pas se laisser impressionner !)

Investing in a Post-Enron World (McGraw-Hill 2003)

Publié en février 2003, mon livre en anglais sur l’affaire Enron. Bien qu’il s’agisse ici davantage de fraude que d’incompétence comme dans la crise actuelle, un livre qui restera d’une grande actualité tant qu’il y aura de la finance.

La crise du capitalisme américain (La Découverte 2007 ; éditions du Croquant 2009)

Écrit en 2004-2005, publié en janvier 2007. « Le livre qui a annoncé la crise ». L’ouvrage explique pourquoi il y a aura une grande crise du capitalisme américain. Le surendettement des ménages américains. La disparité des revenus aux États–Unis. L’industrie du crédit hypothécaire et ses abus. La dynamique des bulles financières. Les États–Unis otages de la Chine.

L’implosion. La finance contre l’économie : ce que révèle et annonce la « crise des subprimes » (Fayard 2008)

Publié en mai 2008. Pourquoi les subprimes sont-ils à l’origine d’une crise majeure ? Les différents types de crédits hypothécaires et leur rôle dans la dynamique de la bulle. Pourquoi il était rationnel d’aider les pauvres à acheter des maisons. Pourquoi Greenspan n’y est pour rien. Une chronique au jour le jour : de la dépréciation des titres adossés à des crédits hypothécaires, au tarissement du crédit de l’été 2007. Une constitution pour l’économie.

La crise. Des subprimes au séisme financier planétaire (Fayard 2008)

Publié en novembre 2008. L’année de l’explosion : une chronique au jour le jour. La spéculation sur les matières premières. Jérome Kerviel. Le salaire des traders et… celui des autres. Mon expérience chez IndyMac et Countrywide. La fin du capitalisme ?

L’argent, mode d’emploi (Fayard 2009)

Publié en octobre 2009. L’argent dans ma poche. Argent et dette. Les intérêts. L’argent dans nos esprits. D’où vient l’idée que les banques commerciales créent de l’argent ? Les banques centrales. La titrisation pour débutants. Madoff : la « cavalerie » ou « machine de Ponzi ». L’argent comme problème pour vous et moi. La spéculation. Pourquoi interdire les paris sur les fluctuations de prix ? L’argent d’Émile Zola.

Comment la vérité et la réalité furent inventées (Gallimard 2009)

Publié en novembre 2009. La vérité et la réalité ne sont pas les notions évidentes que l’on pourrait penser : elles sont apparues à des moments précis au sein de la culture occidentale et nous connaissons l’histoire complexe de leur apparition. Seul problème, dont les difficultés deviennent de plus en plus visibles, elles supposent une confusion dangereuse entre l’univers mathématique des nombres et la « Réalité-objective ».

0Shares

8 réflexions sur « Mes livres »

  1. La lecture de « Argent mode d’emploi » est très interessante. Vraiment beaucoup de pédagogie et d’intelligence dans cette façon de rendre accessibles et compréhensibles toutes ces choses qui nous entourent depuis fort longtemps. J’aime beaucoup ce livre. Merci.

  2. Merci de cette liste (déjà disponible sur le blog).

    En revanche je recherche un article sur les 9 vies des hommes (comme les chats), et je ne parviens à le trouver…

    Vous serait-il possible de donner une liste de vos articles publiés en dehors du blog (récents) et les éventuels liens ?

    Merci d’avance,

    CM

  3. Bonjour à tous,

    Des mots… « mort du système capitalisme », « dette pharamineuse », « crise », « implosion », on parle même « d’auto-destruction » ! Des mots qui font froid dans le dos lorsque l’on peut comprendre (du moins en partie) leur sens et leur impact dans le monde économique qui est le nôtre.

    Mais, comme fixé sur le problème, nous oublions de voir plus loin.

    Depuis deux, trois jours, une question trotte dans ma tête. En réalisant un exposé de géopolitique sur l’asean, j’ai réalisé à quels points les enjeux actuels sont importants dans cette partie du globe. Pour preuve, depuis quelques jours :

    ASEAN/INDE : 1 janvier 2010 Zone de libre-échange partielle (4000 produits)

    ASEAN/CHINE : 1 Janvier 2010 Zone de libre échange

    ASEAN/CHINE/JAPON/COREE Sud/ : étude de faisabilité pour la création d’une zone de libre-échange DEBUT 2010

    ASEAN/UE : Les premières négociations entre l’Union européenne et Singapour Vendredi 12 mars 24 mars 2010 : Les pays asiatiques mettent en place un fond d’urgence de 120 milliards de dollars ASEAN+Chine/Japon/CoréeS

    Les effets de la crise accélèrent le déplacement du centre de l’économie mondiale vers l’Asie, qui, en 2030, comptera trois des quatre premières puissances au monde : Chine, Japon et Inde. La multiplicité des accords de libre-échange dans la zone « Inde Asie Pacifique » attise de plus en plus les inquiétudes et les intérêts économiques des Etats-Unis est de l’Union Européenne. Et admettons que Paul Jorion ait raison et, l’actualité économique quotidienne nous prouve qu’il a raison et que le système capitaliste est « Captif désormais d’une rétroaction positive ». Ne faudrait-il pas se préoccuper du futur ?… même si les dettes de nombreux pays sont abysalles, les gagnants seront toujours ceux qui tissent le plus de lien avec des économies en croissance actuellement et ainsi pourront « entretenir » cet abysse ?

    En espérant ne pas trop avoir dit de bêtises… Je suis persuadé que en l’état actuel des choses, si l’on cherche la vérité, on se doit d’impliquer la finance aux enjeux géopolitique actuels.

    Cordialement,

    Christophe

  4. C’est dommage il n’y a plus ce jour 22 mars les commentaires livre par livre (because dépassé 2 mois ?).

    Ou est le forum ou les lecteurs de chaque livre pourraient se retrouver ?

    help !?

  5. Finissant la lecture d' »Argent Mode d’emploi » que j’ai trouvé fort intéressant et instructif, je voulais préciser mon avis que un point abordé par cet ouvrage :
    A mon sens, le plus gros problème que pose l’argent, de par ses qualités, il donne un pouvoir de destruction de tout ce qui l’empêcherait de couler. Presque tout est susceptible d’être détruit ou bafoué pour « générer » de la marchandise et donc de l’argent.
    C’est effrayant, je pense que chacun trouvera des exemples, car ils sont plétore.

Les commentaires sont fermés.